Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Derniers sujets

» La Vue Juste - une définition
Aujourd'hui à 13:35 par vaygas

» Etude dans le bouddhisme
Aujourd'hui à 13:13 par levitrailleur

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 07:42 par Karma Döndrup Tsetso

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 07:32 par Karma Döndrup Tsetso

» Présentation.
Hier à 19:42 par TantraVida

» Retraite avec Phakyab RInpoche
Hier à 10:05 par seve

» Dhammapada
Hier à 06:55 par vaygas

» Les blagues de l'Arbre
Dim 17 Sep 2017, 19:01 par Pema Gyaltshen

» Présentation !
Sam 16 Sep 2017, 22:29 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 22:23 par Karma Trindal

» Conseils pour renouer et garder le lien sacré?
Sam 16 Sep 2017, 22:19 par Karma Trindal

» Annonce: Cherchons animateur vidéo pour le forum
Sam 16 Sep 2017, 22:06 par Karma Trindal

» Bonne nouvelle: record de fréquentation du forum atteint ce 10/09/2017!
Sam 16 Sep 2017, 21:55 par Karma Trindal

» Phobie sociale
Sam 16 Sep 2017, 21:49 par Karma Trindal

» Présentation de Karma Norbu Gyeltsen
Sam 16 Sep 2017, 21:46 par Karma Trindal

» Centre Bouddhiste Tibétain : Oddiyana
Sam 16 Sep 2017, 20:55 par Karma Trindal

» Totalement perdue..
Sam 16 Sep 2017, 20:54 par Karma Trindal

»  Thich Nhat Hanh
Sam 16 Sep 2017, 20:43 par Karma Trindal

» Présentation d'un nouveau membre
Sam 16 Sep 2017, 20:33 par Karma Trindal

» Illusion ou Réalité: Ram Bahadur Bamjon - Réapparition de Little Buddha
Sam 16 Sep 2017, 20:30 par Karma Trindal

» sans amies !...
Sam 16 Sep 2017, 20:28 par Karma Trindal

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Sam 16 Sep 2017, 20:23 par Karma Trindal

» Rencontre en cercle inter-tradition
Sam 16 Sep 2017, 20:19 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:17 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:16 par Karma Trindal

» Nouvelle venue : Sayuri - Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:14 par Karma Trindal

» Les livres sur la Médecine Tibétaine
Mer 13 Sep 2017, 21:10 par seve

» Hommage à Stéphane (Tenryu)
Mer 13 Sep 2017, 20:14 par Hild-Rik

» Quatre nobles vérités
Mer 13 Sep 2017, 18:22 par Franck Barron

» Le Bouddhisme pour les nuls
Mer 13 Sep 2017, 15:30 par manila

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Mar 12 Sep 2017, 08:55 par Ortho

» Les Dâkinis
Lun 11 Sep 2017, 13:09 par Akana

» 8ème FESTIVAL CULTUREL DU TIBET
Lun 11 Sep 2017, 08:36 par Karma Döndrup Tsetso

» Rahor Dzogtrul Rinpoché à Bruxelles septembre 2017
Sam 09 Sep 2017, 22:30 par Pema Gyaltshen

» Les préceptes du bouddhisme /- Le coeur du Bouddhisme
Ven 08 Sep 2017, 22:15 par tindzin

» Vivre avec les mensonges répétés d'un proche
Dim 03 Sep 2017, 19:24 par Ortho

» Présentation!
Dim 20 Aoû 2017, 22:22 par Akana

» Wilfried : nouveau venu
Dim 20 Aoû 2017, 21:38 par manila

» Retraite de trois ans en Bourgogne
Jeu 17 Aoû 2017, 09:52 par Dhagpo33

» Martine BATCHELOR
Dim 13 Aoû 2017, 11:57 par Hild-Rik

» La métamatière et le peuple
Sam 12 Aoû 2017, 13:05 par manila

» Matthieu Ricard - "Point de vue"
Jeu 10 Aoû 2017, 09:25 par Hild-Rik

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 25 Juil 2017, 11:30 par manila

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Milinda
Dim 23 Juil 2017, 15:05 par tindzin

» Prensentation
Dim 23 Juil 2017, 14:45 par petit_caillou

» Stéphane Arguillère
Dim 16 Juil 2017, 17:59 par Hild-Rik

» Psychologie>Maladies et Symptômes : Les Ruminations Mentales
Jeu 22 Juin 2017, 11:21 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Puissance du mental
Mer 21 Juin 2017, 18:11 par tindzin

» Sur le seuil de l'Eveil.
Mar 20 Juin 2017, 03:25 par tindzin

» Une semaine de stage..
Dim 18 Juin 2017, 11:06 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 29 Invités :: 1 Moteur de recherche

Akana, Karma Döndrup Tsetso, levitrailleur, vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92877 messages dans 10788 sujets

Nous avons 4069 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Small Cèdre


N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Partagez
avatar
Nepsis
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 48
Contrée : Belgique
Arts & métiers : Sans
Disposition de l'Esprit : bienveillant
Date d'inscription : 08/08/2013

N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Nepsis le Jeu 08 Aoû 2013, 17:00

Bonjour à tous,
 
Je découvre le bouddhisme et je vous prie de bien vouloir m’excuser des erreurs que je pourrais commettre. C'est par le biais des techniques de la MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) que j'en suis arrivé à m'intéresser à la méditation. J’aspire à m’engager dans une voie plus spirituelle, mais certains aspects de la doctrine m’en empêchent.
Le premier est que je fais partie de ce que l’on nomme les « Karmasceptiques » dont parle si bien Stephen Batchelor. J’entends le Karma perçu dans l’acception populaire de balance des récompenses et des châtiments. Le Karma au sens des actions régies par la loi de cause à effets me paraît évident, mais je ne peux me résoudre à y adjoindre un concept de justice distributive personnelle immanente. Le karma comme force cachée ou mystérieuse qui invite les personnes à obtenir des mérites pour soi-même qui permettront de mener une nouvelle vie faite de reconnaissance sociale, de richesse, de beauté et de puissance... Cela me paraît un non sens du point de vue du message bouddhiste.
 
Le second point qui me rend sceptique attrait à l’alimentation. Un végétarien estime la souffrance d’une salade inférieure à celle d'un animal. La science nous a pourtant démontré que les végétaux étaient eux aussi des êtres dotés d’une sensibilité. Cette vision est similaire à celle de l'individu qui trouve  acceptable de manger du boeuf et criminel de manger du cheval. Le simple fait de faire bouillir de l’eau entraîne la mort de milliers de micro-organismes aussi.  L’alimentation dépend donc éminemment de facteurs culturels, mais comme le dit Tich Nhat Hanh, « Rien ne peut survivre sans nourriture». A ma connaissance, cette classification basée sur une hiérarchie du vivant n’existe nulle part, si ce n’est dans l’esprit de certains humains. N’est-il pas suffisant d’avoir une approche la plus éthique possible de l’alimentation? Nous alimenter fait partie de notre condition et nous sommes contraints de manger du vivant.


D'après-vous, est-il possible de s’engager dans la Voie malgré ces a priori ?
 

Cordialement  
avatar
karquen
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 595
Age : 45
Contrée : Lorraine
Arts & métiers : formateur en informatique
Disposition de l'Esprit : Philosophie Bouddhiste et taï Chi taoïste.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par karquen le Jeu 08 Aoû 2013, 20:09

Mais vivre est nécessaire pour comprendre toutes les notions clefs :-)

J'ai eût les mêmes questions très affûtées et partiales, mais il faudrait penser au temps et nos aïeux qui ont survécu à toutes ères ; du simple Pugatorius à l'homo-habilis, du néanderthal au sapiens-sapiens....

L'Univers est entropique : de toutes les manières : il dépense plus d'énergie qu'il n'en créer. Ceci est valable pour les lois quantiques, astrophysiques, physiques et même dans notre approche ici sur internet, qui aura coûter le temps de ma réponse l'équivalent de plus d'1 Kilo watt entre mon pc, le serveur allumé en permanence ton PC, et les connections en noeuds sur l'internet...

Dépenser est logique.
Dépenser est normal.
Mais il faudrai dépenser de l'énergie de manière équitable, et sous toutes ses formes.
Manger pour tout être humain doit être un droit ! de l'eau potable pour tous... L'école et les professeurs pour tous et toutes petits à grands et grandes filles puis université.... puis un peu d'électricité pour tous et un travail quel qu'il soit pour socialement induire l’individu responsable.... puis un PC pour tous, un moyen de locomotion le moins polluant possible...

Voilà....

Ce système est viable si le respect de la nature est accepté : et nous devons nous formaliser à manger des protéines d'insectes un jour ou l'autre.

Châtiments ? récompenses ? ..... ça viens d'où ce truc ?
L'interaction est bien plus importante que des facteurs logiques et entropiques ; voire religieux,la philosophie étant la voie vers une connaissance du raisonnable et non l'inverse...

Je n'ai pas bien compris ton message quand tu parle de : ""Le karma comme force cachée ou mystérieuse qui invite les personnes à obtenir des mérites pour soi-même qui permettront de mener une nouvelle vie faite de reconnaissance sociale, de richesse, de beauté et de puissance... Cela me paraît un non sens du point de vue du message bouddhiste.""......

L'impermanence dans la philosophie bouddhiste n'est pas forcément lié à la consommation, naturelle pour la vie, et ne se distingue pas par un refus de toutes consomations, mais plutôt par le "mieux consommer"... J'entrevois des consomations "locales" ; d'agriculteurs "locaux" ; avec le moindre dépense energétique possible (pourquoi manger une fraise du Chili en plein hivers ? alors que nous faisont des fraises début d'été en France ? ).... le coût du pétrole pour les bateaux étant énormes tout celà pourrai être évité si nous respectons les saisons et les productions locales.

Philosophie ou religion ? pourrai-tu me préciser... si tu en a envie... le fond de ta pensée ?
amicalement
K
avatar
Lodrö
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 37
Contrée : Pachamama (mais dans les yvelines en ce moment)
Arts & métiers : Derrière un clavier :(
Disposition de l'Esprit : Confiant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/08/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Lodrö le Ven 09 Aoû 2013, 09:24

Nepsis a écrit:Bonjour à tous,
 
Je découvre le bouddhisme et je vous prie de bien vouloir m’excuser des erreurs que je pourrais commettre. C'est par le biais des techniques de la MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) que j'en suis arrivé à m'intéresser à la méditation. J’aspire à m’engager dans une voie plus spirituelle, mais certains aspects de la doctrine m’en empêchent.
Le premier est que je fais partie de ce que l’on nomme les « Karmasceptiques » dont parle si bien Stephen Batchelor. J’entends le Karma perçu dans l’acception populaire de balance des récompenses et des châtiments. Le Karma au sens des actions régies par la loi de cause à effets me paraît évident, mais je ne peux me résoudre à y adjoindre un concept de justice distributive personnelle immanente. Le karma comme force cachée ou mystérieuse qui invite les personnes à obtenir des mérites pour soi-même qui permettront de mener une nouvelle vie faite de reconnaissance sociale, de richesse, de beauté et de puissance... Cela me paraît un non sens du point de vue du message bouddhiste.
 
Le second point qui me rend sceptique attrait à l’alimentation. Un végétarien estime la souffrance d’une salade inférieure à celle d'un animal. La science nous a pourtant démontré que les végétaux étaient eux aussi des êtres dotés d’une sensibilité. Cette vision est similaire à celle de l'individu qui trouve  acceptable de manger du boeuf et criminel de manger du cheval. Le simple fait de faire bouillir de l’eau entraîne la mort de milliers de micro-organismes aussi.  L’alimentation dépend donc éminemment de facteurs culturels, mais comme le dit Tich Nhat Hanh, « Rien ne peut survivre sans nourriture». A ma connaissance, cette classification basée sur une hiérarchie du vivant n’existe nulle part, si ce n’est dans l’esprit de certains humains. N’est-il pas suffisant d’avoir une approche la plus éthique possible de l’alimentation? Nous alimenter fait partie de notre condition et nous sommes contraints de manger du vivant.


D'après-vous, est-il possible de s’engager dans la Voie malgré ces a priori ?
 

Cordialement  
 Bonjour,

J'espère ne pas dire trop d'approximations...


le Karma est un concept très très complexe que je serais bien incapable d'expliquer. Peu nombreux sont ceux qui le comprennent vraiment. Grossièrement, on n'est pas puni ou récompensé pour ce qu'on a fait de mal ou de bien, comme tu sembles le penser, mais on récolte simplement ce qu'on a semé. Ni plus ni moins.
Par la suite, à moins qu'on ne parvienne à l'état d'éveil, le karma conditionnera l'existence suivante: soit un renaîtra dans un état d'existence supérieur, soit inférieur. Dans les deux cas, le Karma plus ou moins chargé positivement ou négativement induira une nouvelle vie dans ce nouveau niveau avec des facteurs plus ou moins favorables.
Il n'y a pas de destin, nous soummes sans arrêt confrontés à des décisions, des choix qui iront "positiver" ou "négativer" le Karma. La précieuse existence humaine permet d'oeuvrer à la réalisation de l'éveil. Dans les états inférieurs, c'est plus difficile.
Par ailleurs, le fait de renaître et d'obtenir par la suite richesses, gloire, pouvoir, etc... n'est pas synonyme de bénificier d'une existence heureuse. On dit que les riches souffrent peut-être d'avantage que d'autres dans la mesure où ils vivent en permanence dans la crainte de perdre leurs richesses et leur pouvoir. Un disciple du Bouddha (désolé, j'ai oublié son nom) disait d'ailleurs qu'après avoir bénificié de richesses et de pouvoir, il avait dû vivre presque cloitré, entouré de gardes et vivait dans la peur. Après avoir renconcé à ses richesses, il se sentait heureux car il n'avait plus rien qu'on puisse lui voler: il s'était débrassé de ses attachements.

Par contre, j'ai pas bien compris ce que tu entends par "non sens du point de vue du message bouddhiste" scratch  Un des messages est que la souffrance existe mais qu'il existe une voie pour ne plus la subir.

Sur l'alimentation, je crois que tout le monde aura un avis personnel sur cette question.
De toute façon, le Dharma dit un certain nombre de choses, mais qu'il faut ensuite mettre en application avec discernement et intelligence. Un exemple connu est de ne pas mentir. Mais dans le cas où un meurtrier s'arrête pour te demander dans quelle direction est partie la personne qu'il poursuit afin de la tuer, la bonne attitude n'est sans doute pas de lui dire la vérité.
Je veux dire par là que l'éthique nous dit de protéger la vie. On fait ensuite ses choix en fonction de ça.
Il n'y pas très longtemps, j'avais un dilemne: des chenilles dévoraient les feuilles de plusieurs de mes bonzaïs. Je me suis sincèrement demandé ce que je devais faire. Finalement, j'ai opté pour mes arbres et j'ai tué ces bestioles. Je ne sais pas si c'était le meilleur choix, mais en tout cas, c'était celui que j'ai fait en prenant en compte la survie de mes arbres.

"D'après-vous, est-il possible de s’engager dans la Voie malgré ces a priori ?" Tout dépend de ton degré de motivation, d'intérêt et de confiance dans les Trois Joyaux. Wink 
avatar
vaygas
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1908
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par vaygas le Ven 09 Aoû 2013, 15:31

Bienvenue Nepsis,

Bonne route parmi nous.

Engage toi sur le chemin de l'éveil, lis, regarde, écoute, échange, trouve un maitre et surtout pratique, pratique encore, pratique un peu plus encore. tu trouveras des réponses.
Si tu veux tu peux commencer par étudier le Noble Chemin octuple
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Chokdee le Ven 09 Aoû 2013, 15:59

Oui, c'est cela même, commencer par étudier le noble chemin octuple. A mon avis le livre de Bhante Henepola Gunaratana (éditeur Albin Michel) est parfait pour cela, en plus d'éventuel exposé direct d'un enseignant bouddhiste authentique. Lire aussi la vie du Bouddha, j'en connais deux : le livre de Thich Nhat Hanh (éditions JC Lattès) et celui de Taranatha (éditions Padmakara). Pour le karma (action) et la nourriture on se fait son idée peu à peu et surtout selon notre propre entendement.  Se méfier des injonctions et catéchismes pré-mâchés. Et donc bien sûr continuer de méditer chaque jour. L'important est de rejoindre un groupe avec lequel on se sent en affinités, de ne pas se presser à prendre des engagements. Et les choses se font pas à pas.
Bonne route!
avatar
Nepsis
Nouveau membre
Nouveau membre

Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 48
Contrée : Belgique
Arts & métiers : Sans
Disposition de l'Esprit : bienveillant
Date d'inscription : 08/08/2013

N'acceptez pas mon enseignement par simple respect

Message par Nepsis le Sam 10 Aoû 2013, 11:58

 
Merci à tous pour ces nombreuses réponses! Je ne sais comment il est possible de répondre individuellement à chaque message. Cela risque de prendre du temps, mais je vais essayer de le faire. (Je découvre le bouddhisme, mais aussi les forums...)
 
D’abord je voudrais dire que je ne veux heurter personne et que si nos points de vue devaient différer, mon intention est de d’abord privilégier le respect des diverses opinions. Je considère (comme vous sans doute) que nos éventuelles divergences de vue sont une richesse (même si mes questions sont parfois affûtées et partiales ;0)
 
@ Karquen : Je ne peux que te rejoindre, l'énergie devrait certainement être dépensée de manière plus équitable et l’accès pour tous à l’eau, à l’alimentation devrait être une priorité mondiale, même si nous en sommes encore loin… Pour rester optimiste concernant les problèmes environnementaux, je me dis parfois que les 4 éléments ont la faculté d’accepter et de transformer toutes nos souillures, même si l’Homme ne devait pas y survivre…
 
Concernant le karma (je sais que c’est un sujet qui a déjà été longuement traité dans l’Arbre des Refuges…). Pour te préciser ma pensée, Lorsque je parle de châtiments et récompenses; de karma comme force cachée et mystérieuse, je fais référence au cycle des renaissances et au mécanisme selon lequel c’est la valeur morale des actes accomplis au cours d’une existence qui détermine les conditions de la renaissance qui suivra. Selon cette théorie, la façon dont nous aurons mené notre vie- c'est-à-dire la Karma que nous aurons créé – va déterminer notre renaissance. Soit notre Karma est majoritairement négatif et nous renaîtrons dans « les enfers, dans les corps d’animaux ou d’hommes misérables dans le monde des déités ou alors, dans le meilleur des cas, dans des corps d’êtres humains riches, sains, beaux, jouissant de pouvoir et de considération sociale »
 
On parle dans certaines de mes lectures d’un non sens du point de vue du message bouddhique pour 3 raisons :
 
-          Comment peut-il y avoir place pour une justice distributive personnelle, pour une rétribution directe et individuelle, dans une philosophie qui nie la permanence et la réalité substantielle de la personnalité ? (le non-moi)
 
-          Cette théorie sous entend l’existence d’une forme de sentence divine transcendante alors que le bouddhisme est une spiritualité non théiste basée sur l’immanence.
 
-          Plus contradictoire encore, elle invite à cultiver une forme de désir, à savoir celui d’obtenir des mérites pour soi-même qui permettront de mener une nouvelle vie faite de reconnaissance sociale, de richesse, de beauté et de puissance...


Je comprends le Karma dans le cadre de la Loi de l’enchaînement des Causes et des Effets, sans y introduire une notion de justice individuelle. Le bouddhisme est déterministe, mais non fataliste puisque, même s’il accepte qu’on soit influencé par des actions passées dans l’accomplissement des actions présentes, divers éléments extérieurs, présents ou passés (famille, éducation, circonstances de vie, milieu…), peuvent venir modifier l’effet des actions passées.
 Dès lors et sans tomber dans de vaines spéculations, cette interprétation du Karma n’est-elle pas à replacer dans son contexte historique lié à ses origines culturelles et sociales  de l’Inde des castes du VI s avant notre ère ?


Selon Stephen Batchelor, le karma n’est pas la destinée, ni un quelconque système de justice cosmique, il n’y a pas de dieu qui dirige le karma pour récompenser certains et punir d’autres. Il existe uniquement des actions régies par la loi de la cause et de l’effet.
 
Voilà, j’espère t’avoir précisé le fond de ma pensée…

Amicalement. 

avatar
vaygas
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1908
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par vaygas le Sam 10 Aoû 2013, 18:59

Nepsis,

il ne faut pas confond la personnalité et le moi (ou l'ego), la personnalité est lié à l'énergie ( tonicité, rapidité d'esprit, lenteur, rêveur..... et  la formation du moi lier au 5  agrégats ( la forme, la sensation, la perception, la volition, la conscience). je te laisse faire des recherches par toi même et bien sur médité.

Je ne connais pas ta source de lecture mais dans bouddhisme il n'existe pas de sentence divine transcendante même sous entendu ni entendu d'ailleurs.



Oui tu dois DESIRER faire le bien et ne pas faire de mal, mais se désire doit un jour lui aussi disparaitre regarde se désire comme une rampe de lancement pour effectuer un saut à ski, un foi que tu quitte le sautoir il n'y a plus de désire, de faite tu voles, tu fais  simplement ce que tu dois faire, l'action sans l'acteur. la reconnaissance sociale, de richesse, de beauté et de puissance s'est juste pour donner l'envie aux personnes peu pratiquantes de bien se conduire dans la vie.



a+




 
avatar
Invité
Invité

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Invité le Sam 10 Aoû 2013, 20:45

Bonjour et bienvenue
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Chokdee le Sam 10 Aoû 2013, 22:46

Non, pas de sentence divine comme dit Vaygas, mais le karma qui continue de vie en vie comme il est dit dans le 3ème préliminaire commun (à toutes les traditions). Les lamas insistent aussi sur le fait de ne pas tomber ni dans l'éternalisme ni le nihilisme.
avatar
Lodrö
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 37
Contrée : Pachamama (mais dans les yvelines en ce moment)
Arts & métiers : Derrière un clavier :(
Disposition de l'Esprit : Confiant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/08/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Lodrö le Lun 12 Aoû 2013, 14:33

Je rajouterais que le Bouddhisme enseigne plusieurs voies pour parvenir jusqu'à l'Eveil (sans doute en as-tu entendu parler) notammant le Hinayana et le Mahayana.
Le premier, la voie de la discipline, a pour but de parvenir à l'Eveil, mais, effectivement, de façon un peu égoïste, pour son propre bien, tandis que la voie de l'ouverture, le Mahayana, amène vers l'Eveil absolu, avec une démarche plus altruiste.

De mon point de vue, quand on a une démarche de suivre les enseignements du Dharma, on a déjà à la base une volonté de devenir quelqu'un de meilleur. Et si la démarche a une part d'invidualisme, elle a aussi pour conséquence d'apporter des bienfaits aux autres.
j'aime bien cette citation qui résume bien cette idée:
"Chacun pense qu'il faut changer le monde, mais personne ne pense qu'il faut se changer soi-même. Le monde est ce qu'il est car nous sommes ce que nous sommes, le monde sera différent si nous sommes différents. Nous sommes le monde."  (Tishan)
avatar
vaygas
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1908
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par vaygas le Lun 12 Aoû 2013, 22:00

Personnellement j'avoue avoir du mal avec un voie plus égoïste que l'autre, les deux voie nous montrent que si nous ouvrons pas total notre cœur aux autres sans recherche d'une quelconque auto satisfaction, nous ne parviendrons pas au nirvana.
Une voie plus rapide, plus complète mais pas plus égoïste l'une que l'autre.
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Chokdee le Lun 12 Aoû 2013, 23:47

Plus rapide...pas sûr...on verra quand on sera au bout...mais peut-être qu'il n'y a pas debout...
Alors assis ?
avatar
karquen
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 595
Age : 45
Contrée : Lorraine
Arts & métiers : formateur en informatique
Disposition de l'Esprit : Philosophie Bouddhiste et taï Chi taoïste.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par karquen le Mar 13 Aoû 2013, 02:01

Bienvenue chaleureusement.
Moi j'ai des "pics" - j'en suis conscient - où l'absurdité devient des interrogations et de l'illogisme incompréhensible....
Parfois je suis comme tout le monde, et d'un discours de ce qu'il y a de plus naturel.
Je ne souffre d'aucunes maladies, mais mon cerveau s'emballe parfois à réfléchir trop vite et je deviens incohérent ; ce qui pose des soucis dans la vie de tous les jours ! Mes pensées étant plus rapide que les mots - que je prononce aussi normalement - je n'ai aucuns soucis... quand j'écris c'est le clavier qui ne me suis pas... alors je dévisse et part dans une sphère - hors-sujet - et complètement à l’ouest de la discutions... Donc voilà ! .... Merci pour ta présence et toutes mes excuses pour ma bizarrerie qui s'explique, et te souhaite la bienvenue de tout mon cœur.
avatar
karquen
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 595
Age : 45
Contrée : Lorraine
Arts & métiers : formateur en informatique
Disposition de l'Esprit : Philosophie Bouddhiste et taï Chi taoïste.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par karquen le Mar 13 Aoû 2013, 02:18

Mais peut-être parle-tu du film Cloud -Atlas.... évidement dans la réincarnation des personalitées confondues à leurs temps , le gentil devenant le méchant, en 3 siècle, et le bon restant bon, l'interrogatif prenant une decision même suicidaire... très étrange ce parallaxe et ces fractales dans le temps mais pourquoi pas ? .... Perso..... Rien n'est vraiment confirmé.... Il va falloir attendre les résultats du LHC en 2015 ou 2020 à 115 GeV pour savoir si du temps relatif on peu passer au temps quantique, et du quantique.... hé bien... garder son karma... sans tout effacer... mais en gardant ce que l'on appelle un "shème"....

Moi je pense que l'on ne meurt pas. Mais naître est plus délicat.... La réincarnation oui, mais où ? .... sur quelle planète ? L'important est de rechercher la vie sur toutes les planètes par le programme SETI, et les système de navigation plus rapide que la lumière comme le graphène et l’intrication quantique.... en 2 seconde t'es sur Mars... comme du réel mais sans être présent là-bas : en prenant la matière environnante comme agrégat polarisé. Bon......... làje deviens complexe... mais c'est faisable !!!!!
avatar
Lodrö
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 37
Contrée : Pachamama (mais dans les yvelines en ce moment)
Arts & métiers : Derrière un clavier :(
Disposition de l'Esprit : Confiant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/08/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Lodrö le Mar 13 Aoû 2013, 12:04

vaygas a écrit:Personnellement j'avoue avoir du mal avec un voie plus égoïste que l'autre, les deux voie nous montrent que si nous ouvrons pas total notre cœur aux autres sans recherche d'une quelconque auto satisfaction, nous ne parviendrons pas au nirvana.
Une voie plus rapide, plus complète mais pas plus égoïste l'une que l'autre.
J'ai sans doute utilisé le mot "égoïste" de façon un peu grossière, mais au final, on en est pas si loin. Peut-être que je serai plus précis si je dis que le Hinayana est un engagement et une voie personnelle, on cherche la délivrance pour soi-même et sortir du Samsara, alors que le Mahayana est la voie de l'ouverture universelle avec le souhait et l'engagement que tout le monde parvienne à l'Eveil, mais qui a nécessairement comme base le Hinayana.


En passant, Karquen: j'aime bien tes réflexions philosophiques et scientifiques, elles m'entrainent souvent vers d'autres horizons Smile
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1189
Age : 62
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : Calme plat, la mer est d'huile..........
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Ortho le Mar 13 Aoû 2013, 13:19

Il y a un homme qui a eu une démarche très "surprenante, tout autant je pense que le Bouddha:Krishnamurti (en Sanscrit: l'émanation ou la représentation de Krishna).
Il aborde les sujets tels la connaissance ou la "V"érité...
En Anglais:
http://www.jkrishnamurti.org/krishnamurti-teachings/view-daily-quote/20090909.php
En Français:
http://www.meditationfrance.com/enseigne/krishnamurti.htm

Que l'on suive le Théravada (les Anciens) ou le Mahayâna ou le Vajrayâna ou encore une autre Voie; le tout est d'arriver à un non-jugement à une remise en question qui est fondamentale car intrasèquement contraire à la construction de l'être par l'ego ( nécessaire à l'enfant pour devenir lui-même!)


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Chokdee le Mar 13 Aoû 2013, 15:58

J'ai lu cette définition une fois :
"La seule chose qui marque une différence d'un yana à l'autre est qu'un pratiquant hinayana a pour but le nirvana, la cessation de la souffrance et ses causes, tandis qu'un pratiquant mahayana a pour but l'éveil : la cessation du voile afflictif et du voile cognitif."
Cette définition est celle d'un adepte du vajrayana, j'aimerais bien savoir ce qu'un adepte du théravada en pense.
avatar
cygne
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 35
Contrée : france
Arts & métiers : nomade
Disposition de l'Esprit : cheppa
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/06/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par cygne le Jeu 15 Aoû 2013, 13:04

Nepsi a écrit:Le Karma au sens des actions régies par la loi de cause à effets me paraît évident, mais je ne peux me résoudre à y adjoindre un concept de justice distributive personnelle immanente. Le karma comme force cachée ou mystérieuse qui invite les personnes à obtenir des mérites pour soi-même qui permettront de mener une nouvelle vie faite de reconnaissance sociale, de richesse, de beauté et de puissance... Cela me paraît un non sens du point de vue du message bouddhiste.
Il faut savoir que que le Bouddhisme découle des enseignements de Siddharta Gautama (Celui qu'on appelle Bouddha) : Mais tous ces enseignements ne sont pas suivis dans le Bouddhisme. Pour les Bouddhistes l'âme existe, la réincarnation aussi, etc. Mais pas pour le Bouddha. Pour le Bouddha il n'a jamais été question d'âme ni de réincarnation, il n'y a que l'instant présent, tout le reste n'étant que croyances et constructions mentales.

Nepsi a écrit:Le second point qui me rend sceptique attrait à l’alimentation. Un végétarien estime la souffrance d’une salade inférieure à celle d'un animal. La science nous a pourtant démontré que les végétaux étaient eux aussi des êtres dotés d’une sensibilité. Cette vision est similaire à celle de l'individu qui trouve  acceptable de manger du boeuf et criminel de manger du cheval. Le simple fait de faire bouillir de l’eau entraîne la mort de milliers de micro-organismes aussi.  L’alimentation dépend donc éminemment de facteurs culturels, mais comme le dit Tich Nhat Hanh, « Rien ne peut survivre sans nourriture». A ma connaissance, cette classification basée sur une hiérarchie du vivant n’existe nulle part, si ce n’est dans l’esprit de certains humains. N’est-il pas suffisant d’avoir une approche la plus éthique possible de l’alimentation? Nous alimenter fait partie de notre condition et nous sommes contraints de manger du vivant.
Ce qui compte c'est l'intention : Pourquoi vas-tu tuer cet animal? Pour le plaisir ou pour te nourrir?


Nepsi a écrit:D'après-vous, est-il possible de s’engager dans la Voie malgré ces a priori ?
C'est toi qui sait où est ta place! Mais si ces "détails" te dérangent, tu devrais te diriger vers les enseignements de Bouddha et non vers le Bouddhisme. Il faut bien faire la distinction entre les deux même si ça ne paraît pas évident.
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Chokdee le Jeu 15 Aoû 2013, 15:31

Pardon Cygne mais il ne faudrait pas confondre votre compréhension relative et partielle pour en faire des vérités avérées et généralisées. Ainsi tous les bouddhistes ne croient pas en l'âme ni en la réincarnation, c'est faux culturellement et socialement. De quel droit pouvons-nous parler au nom de "tous les bouddhistes" ?
avatar
cygne
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 35
Contrée : france
Arts & métiers : nomade
Disposition de l'Esprit : cheppa
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/06/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par cygne le Jeu 22 Aoû 2013, 02:10

Chokdee a écrit:Pardon Cygne mais il ne faudrait pas confondre votre compréhension relative et partielle pour en faire des vérités avérées et généralisées. Ainsi tous les bouddhistes ne croient pas en l'âme ni en la réincarnation, c'est faux culturellement et socialement. De quel droit pouvons-nous parler au nom de "tous les bouddhistes" ?
Eh bien si tu ne crois pas en la réincarnation alors c'est que tu n'es pas Bouddhiste si non ça serait comme être Catholique sans croire en Jésus. Voici un extrait tiré de Wikipédia concernant le Bouddhisme :

À cause des trois poisons et de l'interdépendance, les hommes sont assujettis au Saṃsāra (le cycle des renaissances). Le « monde » (Loka) dans lequel ils renaîtront après leur mort dépendra de leur karma, c'est-à-dire de leurs actions passées.

Dans un autre article concernant Siddhartha Gautama :

Des notions importantes de l'hindouisme se verront remaniées dans le bouddhisme, comme le concept de réincarnation, de karma, les dhyanas, le statut de dieux comme Brahma.

Le Bouddhisme est une sorte de religion, même si on ne peut pas l'appeler comme ça, elle a ses temples, ses fidèles, ses rituels, etc.
Le véritable enseignement de Bouddha ce n'est pas celui qui est dans le Bouddhisme, c'est la stricte vérité, désolé.
En fait, tous ces concepts sont contraires aux enseignements de Bouddha car ce sont des croyances, et la base de la base de la méditation est de vivre l'instant présent, d'être dans le présent et uniquement dans le présent, hors croire en la réincarnation et en la répercution de nos mauvaises action dans une prochaine vie c'est se projeter loin, trèèèès trèèèèèèèèès loin.
Il ne peut pas y avoir d'éveillés chez les bouddhistes à cause de ça, encore désolé de dire la vérité.
avatar
vaygas
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1908
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par vaygas le Jeu 22 Aoû 2013, 08:32

Vérité, Veritas, Dhammapada. (mot pali signifiant voie de la vérité) et  patatas, alors Chokdee puis que l'on te dit la vérité, écoutes. chacun cultive son jardin à son rythme.
avatar
Lodrö
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 37
Contrée : Pachamama (mais dans les yvelines en ce moment)
Arts & métiers : Derrière un clavier :(
Disposition de l'Esprit : Confiant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/08/2013

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Lodrö le Jeu 22 Aoû 2013, 09:33

Lors d'un enseignement particulièrement émouvant, une "vieille routarde" (c'est ainsi qu'elle se définissait elle-même) nous expliquait qu'être bouddhiste était une mauvaise appellation et ne signifait rien de précis, que ce n'était qu'un vague concept qui ne voulait pas dire grand chose. Selon elle, on n'était pas bouddhiste, mais étudiant et pratiquant du Dharma et que c'était ça qui nous liait dans le Sangha. Et qu'il appartenait à chacun de choisir s'il adhérait ou pas à la réincarnation.
avatar
Invité
Invité

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Invité le Jeu 22 Aoû 2013, 10:21

Cygne fait attention quand tu parles de réincarnation. Il n’y a pas d’âme dans le bouddhisme.
Voila un petit article de Matthieu que j’avais déjà mis dans un autre poste :
« Un petit article très clair de Matthieu Ricard (qu’on trouve sur son site)
« La réincarnation n'est pas la renaissance d'un "moi" Tout d'abord, il faut bien comprendre que ce qu'on appelle réincarnation dans le bouddhisme n'a rien à voir avec la transmigration d'une "entité" quelconque, rien à voir avec la métempsycose. Tant que l'on raisonne en termes d'entités plutôt que de fonction, de continuité de l'expérience, le concept bouddhiste de renaissance ne peut pas être compris. Il est dit "qu'aucun fil ne passe au travers des perles du collier des renaissances." Il n'y a pas identité d'une "personne" au travers de renaissances successives, mais conditionnement d'un flot de conscience (à suivre...) » »
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1189
Age : 62
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : Calme plat, la mer est d'huile..........
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Ortho le Jeu 22 Aoû 2013, 13:01

cygne a écrit:
Chokdee a écrit:Pardon Cygne mais il ne faudrait pas confondre votre compréhension relative et partielle pour en faire des vérités avérées et généralisées. Ainsi tous les bouddhistes ne croient pas en l'âme ni en la réincarnation, c'est faux culturellement et socialement. De quel droit pouvons-nous parler au nom de "tous les bouddhistes" ?
Eh bien si tu ne crois pas en la réincarnation alors c'est que tu n'es pas Bouddhiste si non ça serait comme être Catholique sans croire en Jésus. Voici un extrait tiré de Wikipédia concernant le Bouddhisme :

À cause des trois poisons et de l'interdépendance, les hommes sont assujettis au Saṃsāra (le cycle des renaissances). Le « monde » (Loka) dans lequel ils renaîtront après leur mort dépendra de leur karma, c'est-à-dire de leurs actions passées.

Dans un autre article concernant Siddhartha Gautama :

Des notions importantes de l'hindouisme se verront remaniées dans le bouddhisme, comme le concept de réincarnation, de karma, les dhyanas, le statut de dieux comme Brahma.

Le Bouddhisme est une sorte de religion, même si on ne peut pas l'appeler comme ça, elle a ses temples, ses fidèles, ses rituels, etc.
Le véritable enseignement de Bouddha ce n'est pas celui qui est dans le Bouddhisme, c'est la stricte vérité, désolé.
En fait, tous ces concepts sont contraires aux enseignements de Bouddha car ce sont des croyances, et la base de la base de la méditation est de vivre l'instant présent, d'être dans le présent et uniquement dans le présent, hors croire en la réincarnation et en la répercution de nos mauvaises action dans une prochaine vie c'est se projeter loin, trèèèès trèèèèèèèèès loin.
Il ne peut pas y avoir d'éveillés chez les bouddhistes à cause de ça, encore désolé de dire la vérité.
 
Bonjour,
 
Qu’est-il important : trouver une définition à des termes souvent mal interprétés ?
Ou trouver une Voie qui puisse nous permettre d’échapper à cette « dukkha » inhérente à toute existence et qui, certainement, nous a menée, là, où nous sommes ?
 
 
Les mots que nous utilisons et qui sont « définis », dans des dictionnaires, armes suprêmes du savoir lettré, démontrent par eux-mêmes, dans leur acception courante en Occident, l’influence que nous avons reçu de notre Culture :
 
http://www.le-dictionnaire.com:
 
métempsychose, métempsycose :

Nom féminin singulier :



 

(religion) réincarnation successive de l'âme dans plusieurs autres corps.



 

réincarnation :

Nom féminin singulier :




 

(religion) dans certaines religions, croyance à l'incarnation de l'âme dans un nouveau corps après la mort.


 
Religion :


De : http://www.littre.org/definition/religion
Étymologie :


Prov. religio, religion ; espagn. religion ; ital. religione ; du lat. religionem, dont l'étymologie est douteuse entre relegere, recueillir, et religare, relier. Pour relegere, on dit que religare aurait fait religatio (ce qui est inexact, car re-lig-io se conçoit, exemple opt-io), et on cite la phrase : religentem esse oportet, religiosum nefas; en ce sens, religio voudrait dire recueil (c'est probablement le sens primitif de lex), recueil de formules religieuses, de pratiques. Pour religare, on cite la phrase d'Aulu-Gelle (II, 28) : falsa religione alligare, alium [deum] pro alio nominando ; ce serait une formule qui liait les dieux, et l'homme à eux. En latin, religio, au sens d'état monastique, se trouve dès le Ve siècle.



 


 

Aller vers ou « entrer dans le courant », suivant l’énoncé de l’Enseignement du Bouddha, est comme s’immerger, se relier, se mettre entièrement en contact, par la pensée et par les actes, avec ces méthodes qui sont, à la base, celles transmises par ses plus proches disciples (1er concile :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Premier_concile_bouddhique):



 

Quelques rappels :



 

Du site :


 http://www.dhammadana.org/dhamma/voie-directe.htm



 

Introduction


Le texte suivant regroupe l’essentiel de l’enseignement du Dhamma : Juste ce qu’il convient de savoir pour développer les qualités nécessaires jusqu’à la Libération de toutes les insatisfactions. Celui ou celle qui s’applique scrupuleusement à ces instructions parviendra à l’Éveil − le bonheur parfait − en quelques années tout au plus.


De plus, cela est :



  • totalement gratuit


  • accessible à n’importe qui


  • dépourvu de toute complication



On pourrait ajouter que c’est sans croyances et sans rites, et qu’il n’y a même pas besoin d’apprendre un seul texte par cœur.


En dépit de cela, parmi ceux qui lisent cette page, presque personne ne le fera. Pour quelle raison? Un aveuglement trop grand! On s’attache à des petits plaisirs sensoriels misérables que l’on ne concèderait pour rien au monde. Seulement voilà, le lâcher-prise est le prix à payer pour cette libération complète. Il s’agit donc d’à peine quelques crottes en échange d’un bonheur pur et constant, mais notre accrochement à ces petites crottes est plus fort que tout. On ne voit pas les très nombreuses difficultés que nous choisissons de subir pour des plaisirs tellement petits et qui, de surcroît, ne durent jamais longtemps.


En outre, nous créons en continu des projections auxquelles on s’attache telles que de la glu. Cela est tout bonnement idiot puisque les choses ne se déroulent jamais comme prévu. Bouddha a dit : « Concernant le futur, quelle que soit la chose à laquelle vous vous attendez, ce sera quelque chose d’autre. » Celui qui n’attend plus rien éprouve de la félicité, simplement parce qu’il n’attend plus rien.


Après cette petite mise en garde, nous pouvons passer aux instructions qui nous permettrons de sortir de la Prison…


Tout au long du Chemin, nous développons de nombreuses qualités. Mais tout est principalement une question de purification, de lâcher-prise et de discernement.
Les 10 akusalakammapattha


La première étape consiste à purifier son sīla aussi soigneusement que possible. Méditer avec un sīla impur, ce serait comme de tenter de faire tenir en équilibre un enfant sur un cheval sauvage qui n’aurait pas été dompté. Et sīla ne sert pas que pour la méditation…


Dans un Soutta à propos de la purification, le Cunda sutta [AN 10.176], le Bouddha explique que quiconque s’abstient de dix voies déméritoires est assuré de bénéficier d’une renaissance favorable. En revanche, s’il adopte l’une de ces voies, il renaîtra dans les mondes inférieurs. Ces dix points sont les 10 akusalakammapattha (akusala = déméritoire ; kamma = acte ; pattha = chemin) :


Actes du corps



  • Détruire la vie.


  • S’approprier ce qui n’a pas été donné.


  • Se méconduire dans les plaisirs sensuels.



Actes de la parole



  • Tromper (volontairement) à l’aide de propos.


  • Avoir des paroles perfides, calomnieuses.


  • Avoir des paroles rudes, blessantes.


  • Avoir des paroles futiles.



Actes de la pensée



  • Convoiter.


  • Être malveillant.


  • Avoir des vues erronées.



 Il est dit dans le : Mahāparinibbāna Sutta



 

(Le grand discours sur le Parinibbāna du Bouddha)


Alors le Bhagavā s'adressa aux disciples séculiers de Pāṭaligāma de la manière suivante:


–«  Maîtres de maison, il y a cinq dangers qui guettent celui qui est immoral, qui est de mauvaise moralité. Quels sont ces cinq? Il est confronté à une grande perte de richesse due à la négligence: voici le premier danger qui le guette. Il acquiert une mauvaise réputation: voici le second danger qui le guette. Dans toutes les assemblées auxquelles il participe, qu'il s'agisse de nobles-guerriers, de brahmanes, de maîtres de maison ou de samanas, il reste timide et méfiant: voici le troisième danger qui le guette. Il meurt avec l'esprit confus: voici le quatrième danger qui le guette. Et, lors de la séparation du corps, après la mort, il obtient une renaissance dans un plan d'existence de malheur, un état malheureux, un monde inférieur, voire en enfer. »
http://www.buddha-vacana.org/fr/sutta/digha/dn16.html#1f
http://dhammadana.org/dhamma/6_mondes.htm
 
Qui est « il » ?


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Chokdee
Les Racines de l'Arbre [RdA]
Les Racines de l'Arbre [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 413
Age : 69
Contrée : Normandie
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : humeur féconde
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/12/2011

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Chokdee le Jeu 22 Aoû 2013, 21:04

"il" est le karma ; le courant de conscience, les renaissances, c'est le karma qui continue. Enfin, c'est ce que disait Sensei Deshimaru et cela est certainement juste et ne fait que recouper les dires de Trungpa Rimpoché et de Madame Alexandra David-Neel.

Contenu sponsorisé

Re: N'acceptez pas mon enseignement par respect pour moi

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 19 Sep 2017, 13:51