Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Derniers sujets

» Rapport au monde
Aujourd'hui à 17:02 par Celotti

» Phobie sociale
Aujourd'hui à 11:46 par Akana

» Atteindre rigpa par la base
Aujourd'hui à 11:26 par tindzin

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 09:25 par Karma Döndrup Tsetso

» 8ème FESTIVAL CULTUREL DU TIBET
Aujourd'hui à 09:05 par Pema Gyaltshen

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 09:00 par Karma Döndrup Tsetso

» La Vue Juste - une définition
Aujourd'hui à 03:39 par tindzin

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Aujourd'hui à 03:23 par tindzin

» Dhammapada
Hier à 18:57 par vaygas

» Une découverte promet à l'homme de vivre 500 ans
Hier à 13:32 par Yukaro

» Yukaro, enchanté
Hier à 13:23 par Yukaro

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Hier à 12:41 par manila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Mer 20 Sep 2017, 09:25 par Pema Gyaltshen

» Etude dans le bouddhisme
Mar 19 Sep 2017, 14:17 par manila

» Présentation.
Lun 18 Sep 2017, 19:42 par TantraVida

» Retraite avec Phakyab RInpoche
Lun 18 Sep 2017, 10:05 par seve

» Les blagues de l'Arbre
Dim 17 Sep 2017, 19:01 par Pema Gyaltshen

» Présentation !
Sam 16 Sep 2017, 22:29 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 22:23 par Karma Trindal

» Conseils pour renouer et garder le lien sacré?
Sam 16 Sep 2017, 22:19 par Karma Trindal

» Annonce: Cherchons animateur vidéo pour le forum
Sam 16 Sep 2017, 22:06 par Karma Trindal

» Bonne nouvelle: record de fréquentation du forum atteint ce 10/09/2017!
Sam 16 Sep 2017, 21:55 par Karma Trindal

» Présentation de Karma Norbu Gyeltsen
Sam 16 Sep 2017, 21:46 par Karma Trindal

» Centre Bouddhiste Tibétain : Oddiyana
Sam 16 Sep 2017, 20:55 par Karma Trindal

» Totalement perdue..
Sam 16 Sep 2017, 20:54 par Karma Trindal

»  Thich Nhat Hanh
Sam 16 Sep 2017, 20:43 par Karma Trindal

» Présentation d'un nouveau membre
Sam 16 Sep 2017, 20:33 par Karma Trindal

» Illusion ou Réalité: Ram Bahadur Bamjon - Réapparition de Little Buddha
Sam 16 Sep 2017, 20:30 par Karma Trindal

» sans amies !...
Sam 16 Sep 2017, 20:28 par Karma Trindal

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Sam 16 Sep 2017, 20:23 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:17 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:16 par Karma Trindal

» Nouvelle venue : Sayuri - Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:14 par Karma Trindal

» Les livres sur la Médecine Tibétaine
Mer 13 Sep 2017, 21:10 par seve

» Hommage à Stéphane (Tenryu)
Mer 13 Sep 2017, 20:14 par Hild-Rik

» Quatre nobles vérités
Mer 13 Sep 2017, 18:22 par Franck Barron

» Le Bouddhisme pour les nuls
Mer 13 Sep 2017, 15:30 par manila

» Les Dâkinis
Lun 11 Sep 2017, 13:09 par Akana

» Rahor Dzogtrul Rinpoché à Bruxelles septembre 2017
Sam 09 Sep 2017, 22:30 par Pema Gyaltshen

» Les préceptes du bouddhisme /- Le coeur du Bouddhisme
Ven 08 Sep 2017, 22:15 par tindzin

» Vivre avec les mensonges répétés d'un proche
Dim 03 Sep 2017, 19:24 par Ortho

» Présentation!
Dim 20 Aoû 2017, 22:22 par Akana

» Wilfried : nouveau venu
Dim 20 Aoû 2017, 21:38 par manila

» Retraite de trois ans en Bourgogne
Jeu 17 Aoû 2017, 09:52 par Dhagpo33

» Martine BATCHELOR
Dim 13 Aoû 2017, 11:57 par Hild-Rik

» La métamatière et le peuple
Sam 12 Aoû 2017, 13:05 par manila

» Matthieu Ricard - "Point de vue"
Jeu 10 Aoû 2017, 09:25 par Hild-Rik

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 25 Juil 2017, 11:30 par manila

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Milinda
Dim 23 Juil 2017, 15:05 par tindzin

» Prensentation
Dim 23 Juil 2017, 14:45 par petit_caillou

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 55 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 55 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92924 messages dans 10791 sujets

Nous avons 4070 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Yukaro


Matthieu Ricard: "L'âge de l'altruisme est venu"

Partagez
avatar
Invité
Invité

Matthieu Ricard: "L'âge de l'altruisme est venu"

Message par Invité le Ven 11 Oct 2013, 19:22

Présent samedi à Cannes pour un colloque, l'interprète favori du Dalaï-Lama publie "Plaidoyer pour l'altruisme". 900 pages à lire d'urgence. Un essai plein d'espoir, véritable remède anti-crise.
Il jongle avec un agenda de ministre. Enchaîne interview sur interview. Télés, radios, presse écrite et, hier, un colloque passionnant organisé à Cannes par l'association Arte Filosofia (1) et son président, François Laperou. Mais Matthieu Ricard n'est pas homme à se laisser impressionner. Moine, bouddhiste, interprète français du Dalaï-Lama - il habite dans le monastère de Shechen au Népal - il vient de publier « Plaidoyer pour l'altruisme »(2). 900 pages de respiration. Qui devraient être remboursées d'urgence par la Sécurité sociale. Remède anti morosité, anti crise, anti égoïsme : des années de travail pour un concentré de bienveillance.
Vous écrivez un livre sur l'altruisme, une valeur qui semble à rebours de la société moderne...
C'est ce qu'on dit. Mais tout le monde est perdant dans un bonheur égoïste. Ce qui me frappe, c'est que pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, nous assistons à un impact majeur sur notre planète. Certes, on peut toujours dire « après moi le déluge ». Mais si on a de la considération pour les générations à venir, on ne peut rester les bras croisés. C'est comme une famille qui brûlerait sa maison avant de mourir.
L'altruisme est-il une vertu sans défaut ?
Il y a évidemment des simulacres d'altruisme. On peut l'être de manière intéressée, pour la gloriole, pour se faire mousser. Mais cette soit disant idée que vous faites du bien à l'autre, parce que ça vous fait du bien, est un argument très spécieux. La bonté, la bienveillance, la générosité sont naturelles. Cette chaleur agréable qui arrive après, comme un effet secondaire, ne se produit que si votre motivation initiale est de faire du bien à l'autre. Et bien, tant mieux ! Pourquoi devrait-on se sentir terriblement mal d'être altruiste ?
Comment peut-on développer son altruisme dans une société si individualiste ?
Dans la vie de tous les jours, plus on a des pensées bienveillantes, plus notre cerveau, notre esprit, se forment. Cultiver une qualité ça existe. Certains ruminent la jalousie ou la haine. D'autres cultivent, nourrissent dans leur esprit l'amour altruiste. La méditation est une manière de le faire.
La méditation ?
Oui, comme on ferait sa gym quotidienne. C'est un exercice méthodique, dix à quinze minutes le matin. Il faut passer ce temps à emplir votre esprit de bienveillance. S'il s'amenuise il faut le raviver, si vous êtes distrait il faut y revenir. Ce n'est pas une technique anodine. Depuis quinze ans je travaille sur la question avec des neuro scientifiques. Si vous faites cela, au bout de quinze jours, vous opérerez des changements structuraux importants dans votre cerveau, liés à l'empathie, à la filiation, à l'amour maternel.
Comment la pratiquer au quotidien ?
Il faut commencer par prendre conscience qu'au plus profond de nous-mêmes nous redoutons la souffrance et aspirons au bonheur. Cette étape est particulièrement importante. Notamment pour ceux qui ont une image négative d'eux-mêmes, ou ont beaucoup souffert, et qui estiment qu'ils ne sont pas faits pour être heureux. Il faut d'abord méditer sur un être cher. Puis étendre ces pensées bienveillantes à ceux que nous connaissons moins. Ensuite, inclure dans cette bienveillance ceux qui nous ont fait du tort, et ceux qui nuisent à l'humanité en général. Cela ne signifie pas que nous leur souhaitons de réussir dans leurs entreprises malveillantes. Nous formons simplement le vœu qu'ils abandonnent leur haine, leur avidité, leur cruauté ou leur indifférence, et qu'ils deviennent bienveillants, soucieux du bien d'autrui. Portons sur eux le regard d'un médecin sur ses patients les plus gravement atteints. Enfin, embrassons la totalité des êtres sensibles dans un sentiment d'amour illimité.

    La date/heure actuelle est Ven 22 Sep 2017, 19:06