Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 23:30 par Mila

» Namasté à tous
Hier à 16:46 par Ortho

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Hier à 09:34 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Mar 13 Nov 2018, 19:15 par Mila

» La pratique du sommeil
Mar 13 Nov 2018, 11:10 par Mila

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 01 Nov 2018, 09:58 par Pema Gyaltshen

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 27 Oct 2018, 23:35 par tindzin

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Jeu 25 Oct 2018, 12:56 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Sam 20 Oct 2018, 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 25 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Maajis


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97737 messages dans 11253 sujets

Nous avons 4258 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est lysi

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7490)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2418)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?

Partagez
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?

Message par MionaZen le Mar 28 Oct 2014, 10:22

Les crises de paniques:
Que sont-elles et comment les affronter ?



Les crises de panique sont plus communes que l’on ne pourrait le croire, et elles affectent tout type de personnes, en marchant dans la rue, en prenant le bus, au travail ou tout simplement assis.On ressent alors soudainement que plusieurs sensations effroyables se déclenchent : tachycardie, fourmillements dans les mains et les pieds, chair de poule… Il est impossible de contrôler ni l’équilibre ni la vue, qui devient de plus en plus floue.




Les mains transpirent et on se sent dans un état d’alerte insupportable, comme si l’on venait d’assister à une explosion ou une autre catastrophe, on a des difficultés à respirer, une gêne abdominale, on a l’impression d’être hors de soi, et on ressent subitement la peur de mourir. Cependant, il n’y a aucune explosion alentour ni aucun autre événement qui nous oblige à nous alarmer : tout est calme. Que se passe-t-il ? D’où vient cette sensation de peur qui nous envahit soudainement, sans prévenir, et de manière si violente, nous faisant sentir terriblement mal ? Oui, il s’agit d’une crise de panique.
Lors de crises de panique, l’individu ressent brusquement une sensation de peur, de panique et d’anxiété qui ne peut être contrôlée. Les symptômes sont ceux décrits précédemment, mais aussi :

  • des vertiges


  • des douleurs à la poitrine


  • des douleurs abdominales


  • des difficultés à respirer


  • une transpiration excessive




Bien souvent, le fait que ces symptômes soient incontrôlables lors d’une crise de panique ne fait qu’accentuer encore plus la peur de ceux qui en souffrent. Parfois, on peut rêver que l’on a une crise de panique, et ces cauchemars semblent très réels et sont par conséquent troublants.
Les crises de panique sont plus fréquentes que l’on ne pourrait le croire : si nous posons la question parmi les membres de notre famille, nous trouverons sûrement quelqu’un qui a déjà vécu une crise de panique. Ces crises peuvent se présenter une seule fois pendant la vie d’une personne, ou se reproduire plusieurs fois.

A quoi sont dues les crises de panique ?
Souvent, les crises de panique sont liées à des situations émotionnelles qu’une personne doit traverser et qui dans la plupart des cas ne peuvent pas être contrôlées. Une rupture, perdre son travail, la peur de l’échec, la peur de l’indépendance chez les jeunes, etc., peuvent déclencher ces crises de panique. Quelquefois, des expériences traumatisantes vécues pendant l’enfance peuvent également entraîner ces crises.
Certains médicaments peuvent aussi être la cause de ces crises de panique, ainsi que les phobies, comme le vertige, la peur de l’eau ou la peur des espaces clos. On trouve également d’autres déclencheurs, comme certaines maladies liées à un trouble biologique, comme l’hypothyroïdie ou les troubles obsessionnels compulsifs.
L’abstinence et la surexposition à certaines substances, comme la nicotine, le cannabis ou la caféine sont d’autres éléments déclencheurs de ces crises, entre autres.
Néanmoins, il est possible de contrôler ces crises, et bien entendu, de les surmonter.

Savez-vous comment les surmonter ?
1. Dans un premier temps, il est vivement conseillé de chercher de l’aide psychologique. Dans beaucoup de pays, il n’est pas très courant d’assister à ce genre de thérapies, malgré le fait qu’il ait été démontré qu’elles peuvent être d’une grande aide pour traiter l’anxiété, puisque ces thérapies permettent aux patients d’en savoir plus sur leurs peurs et d’apprendre à les identifier.
2. Il est important de savoir se rendre compte qu’on est en plein dans une crise de panique et se dire que cela ne dure qu’un moment, afin d’essayer de se calmer et de savoir que la peur ressentie n’est que passagère, et que rien de grave ne va se passer.
3. Il est bon d’essayer de se distraire, en fixant un objet lointain ou en lisant une pancarte pour s’aider à retrouver l’équilibre.
4. Apprenez à contrôler votre respiration : respirez lentement à un rythme qui imposera un état de relaxation.
5. Ne consommez pas de substances pouvant exciter le système nerveux, comme la caféine et la nicotine.
6. Apprenez à identifier les crises de panique et à ne plus les craindre.
7. Suivez une thérapie d’exposition : dans le calme et sous la supervision d’un professionnel, ces thérapies consistent à s’exposer aux choses qui sont source de phobie afin de ne plus en avoir peur.
8. Faites des examens médicaux pour découvrir si les crises de panique sont dues à un problème organique, une maladie ou un désordre hormonal, par exemple.
9. Consultez un psychiatre : celui-ci pourra vous prescrire des calmants qui vous aiderons à combattre l’anxiété.
10. Ne pensez pas que vous devenez fou ou folle, ou que vous êtes déséquilibré(e), et fuyez la dépression.
11. Maintenez une vie active, faites du sport et ne manquez pas de sommeil.
12. Apprenez des techniques de relaxation qui pourront vous servir à contrôler vos peurs face à une crise de panique.



avatar
rom5991
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 27
Contrée : France
Arts & métiers : Aide-soignant
Disposition de l'Esprit : Calme
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/04/2018

Re: Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?

Message par rom5991 le Sam 05 Mai 2018, 06:21

Bonjour, et merci à toi de partager avec nous ce petit article.

Je tiens à apporter et partager mon expérience et celle de ma compagne à ce sujet que je ne connais que trop bien.

Pour ne pas trop m'étaler en de vains mots, je suis passé par là à certains moment de ma vie, et c’est vraiment une des choses les plus désagréables à vivre qu'il soit. Pour ma part, c'était réactif, suite à un décès.
Ma compagne faisait régulièrement des crises de panique également lorsque nous nous sommes rencontrés il y a 6 ans. Aujourd'hui, elle va mieux, même s'il lui arrive encore d'en avoir.

Je pense que le plus important et avant d'entreprendre quoique ce soit, c'est d'en parler à quelqu'un de confiance. Expliquer, verbaliser, mettre des mots sur les maux comme on dit. C'est déjà le premier grand pas. Verbaliser sa douleur, son ressenti, c'est déjà faire une grosse partie du travail.

La deuxième chose, c'est d'être bien entouré. Connaître quelqu'un qui vous aidera à toute heure du jour ou de la nuit, qui vous aidera à exprimer vos sensations. Alors, je comprends que tous le monde n'a pas cette chance, mais réellement, c’est un terrible atout. J'ai toujours été là pour épauler ma compagne, et nous somme tous les deux d'accord pour affirmer que ce sont nos efforts mutuels (car c'était aussi dur pour celui qui aide que pour celui qui est aidé) qui l'ont aidée à sortir la tête de l'eau. C'est un long travail à faire sur soi, mais il ne faut jamais perdre espoir.

Tout ça, "c'est dans la tête". cf : la vacuité, j'imagine Wink car finalement les évènements n'ont que le pouvoir qu'on accepte de leur accorder. C'est plus facile à dire qu'à faire, mais pourtant tout est là Smile
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?

Message par indian le Mar 03 Juil 2018, 15:15

@rom5991 a écrit:Bonjour, et merci à toi de partager avec nous ce petit article.

Je tiens à apporter et partager mon expérience et celle de ma compagne à ce sujet que je ne connais que trop bien.

Pour ne pas trop m'étaler en de vains mots, je suis passé par là à certains moment de ma vie, et c’est vraiment une des choses les plus désagréables à vivre qu'il soit. Pour ma part, c'était réactif, suite à un décès.
Ma compagne faisait régulièrement des crises de panique également lorsque nous nous sommes rencontrés il y a 6 ans. Aujourd'hui, elle va mieux, même s'il lui arrive encore d'en avoir.

Je pense que le plus important et avant d'entreprendre quoique ce soit, c'est d'en parler à quelqu'un de confiance. Expliquer, verbaliser, mettre des mots sur les maux comme on dit. C'est déjà le premier grand pas. Verbaliser sa douleur, son ressenti, c'est déjà faire une grosse partie du travail.

La deuxième chose, c'est d'être bien entouré. Connaître quelqu'un qui vous aidera à toute heure du jour ou de la nuit, qui vous aidera à exprimer vos sensations. Alors, je comprends que tous le monde n'a pas cette chance, mais réellement, c’est un terrible atout. J'ai toujours été là pour épauler ma compagne, et nous somme tous les deux d'accord pour affirmer que ce sont nos efforts mutuels (car c'était aussi dur pour celui qui aide que pour celui qui est aidé) qui l'ont aidée à sortir la tête de l'eau. C'est un long travail à faire sur soi, mais il ne faut jamais perdre espoir.

Tout ça, "c'est dans la tête". cf : la vacuité, j'imagine Wink car finalement les évènements n'ont que le pouvoir qu'on accepte de leur accorder. C'est plus facile à dire qu'à faire, mais pourtant tout est là Smile


Merci pour ce partage.
Ma conjointe vit avec des crises de paniques aussi.
Et oui le support, l'accompagnement, la présence de l'autre est essentielle aussi à mon avis.
Certaines médications sont aussi fort utiles.
L'acceptation de cette condition ''psychologique'' est aussi certainement un atout.

Mais il faut probablement avoir vécu soi-même ou de très tre`s  près...pour savoir de quoi on parle.

Contenu sponsorisé

Re: Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 16 Nov 2018, 02:16