Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 09:07 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Hier à 19:15 par Mila

» La pratique du sommeil
Hier à 11:10 par Mila

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 01 Nov 2018, 09:58 par Pema Gyaltshen

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 27 Oct 2018, 23:35 par tindzin

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Jeu 25 Oct 2018, 12:56 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Sam 20 Oct 2018, 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 45 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 43 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Abhradan, Maajis


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97731 messages dans 11252 sujets

Nous avons 4256 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Maajis

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7490)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2418)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Matthieu Ricard - "Point de vue"

Partagez

tindzin
Philanthrope
Philanthrope

Nombre de messages : 689
Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Matthieu Ricard - "Point de vue"

Message par tindzin le Jeu 08 Fév 2018, 21:36

@Akana a écrit:Effectivement la fameuse "folle sagesse", je suis d'accord avec le fait qu'il existe (et qu'il a existé) des gens qui avaient les capacités intellectuelles et morales de faire ce genre de choses, dans un but compassionnel, l'être humain est souvent très étrange (c'est aussi pour ça qu'il me fascine) et aime faire le contraire de ce dit (ou l'inverse), mais ce n'est absolument pas le cas de tout le monde, je pense que c'est un "art" subtile qui n'est pas à la porté de tout le monde, et qui n'est pas de la volonté de tout le monde non plus. Le problème étant que sous couvert de cette appellation, certaines personnes dont Sogyal, s'autorisent tout et n'importe quoi. Pour ce qui est des dakinis, non je sais pas pourquoi elles sont représentées ainsi ^^

   
Akana,
Bonjour,
 
Je ne pense pas non plus que Sogyal Rinpoché pratiquait la folle sagesse, mais il y a bénéficie du doute concernant ses motivations profondes et cela ne vaut même pas la peine de les lui demander, si lui ne connais pas lui-même ce qu'il encoure karmiquement parlant, s'il n'a été guidé que par désirs lubriques en prenant l'ascendant sur ses propres disciples en abusant de son pouvoir et de son autorité morale, qui alors peut le savoir.
 
En ce qui concerne les représentations courroucées des dakinis sur les thankas, c’est peut-être l’expression de la folle sagesse qu’elles expriment, car le but de leur courroux est d’horrifier l’égo, elles ont une posture de compassion envers tous les êtres, afin que ceux-ci abandonnent leurs comportements mu par l’ignorance, afin que rapidement tous, dont nous mêmes, puissions obtenir l’insurpassable et incomensurable éveil.
 
Bien à toi Akana, ainsi qu’à vous toutes et tous.
 
tindzin
avatar
Akana
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 293
Age : 16
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Manga/Psychologie
Disposition de l'Esprit : En quête de vérité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/05/2017

Re: Matthieu Ricard - "Point de vue"

Message par Akana le Jeu 08 Fév 2018, 21:49

J'irais plus loin pour ma part concernant Sogyal, je n'ai pas envie de lui laisser le bénéfice du doute, parce que énormément de preuves l'accable, et énormément de personnes témoignent de son comportement. Je pars du principe qu'à partir du moment où on fais souffrir quelqu'un, par des actes quelconques (verbaux, physiques ou psychologiques) de façon répété, sans que la personne qui subit la chose en tire quoi que ce soit, si ce n'est de la souffrance et un dégout pour le Dharma, alors ce n'est en aucun cas de la folle sagesse, et ce n'est en aucun cas une série d'actes compassionnelles
avatar
Invité
Invité

Re: Matthieu Ricard - "Point de vue"

Message par Invité le Jeu 08 Fév 2018, 23:55

Je ne retrouve plus où il a été question de folle sagesse ....il me paraît bien évident qu'elle n'a rien à voir avec le comportement de Sogyal R , qui a abusé de son pouvoir sur des personnes qui lui faisaient confiance comme instructeur , tout simplement .
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1064
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Matthieu Ricard - "Point de vue"

Message par Disciple laïc le Ven 09 Fév 2018, 00:21

Les démons qui menacent la pratique. Un texte édifiant et très clair dans le recueil de Matthieu Ricard : Chemins Spirituels : anthologie des plus beaux textes tibétains. 


Matthieu Ricard

Chemins Spirituels, petite anthologie des plus beaux textes tibétains

Chapitre : Écarter les obstacles et progresser dans la pratique – déjouer les démons intérieurs.

Jatsön Nyingpo (1585-1656)

Conseils donnés par Padmasambhava à Nyang Ben Tindzin Zangpo.


Il y a autant de pratiquants du Dharma que d'étoiles dans le ciel, mais ceux qui parmi eux ignorent les obstacles tendus par les « démons » sont encore plus plus rares que le soleil et la lune. Sans ces obstacles, il serait plus facile d'atteindre la libération que d'accomplir des actes méritoires pendant une seule année. Aussi est-il nécessaire d'identifier ces démons et de les déjouer.


Au début, alors que vous êtes prisonniers dans le monde de souffrance du samsara, vous avez peut-être un peu de foi dans le Dharma, mais voici que le démon de l'attachement à la réalité grossière et celui de la paresse emportent cette foi. Haïssant vos ennemis, attachés à ceux qui vous sont chers, obsédés par l'esprit de compétition, emportés par les activités mondaines, sans plus penser à la mort vous remettez toujours à plus tard votre pratique pour vous livrer à d'illusoires occupations. Voilà ce qu'on appelle le « démon ».


Pour confronter ce démon, mettez-vous en quête d'un maître qualifié qui suscitera en vous une foi indéfectible, réfléchissez sur l'impermanence et la mort pour engendrer un courage sans faille, et délaissez les activités mineures pour vous consacrer à la grande tâche du Dharma.


C'est alors que surgira le « démon du retournement d'attitude ». Il pourra parfois prendre l'apparence d'un ami ou d'un proche qui vous dissuadera de pratiquer le Dharma et dressera devant vous toutes sortes d’obstacles dans ce but. D'autres fois, il pourra se manifester comme la crainte d'ennemis, ou l'esprit de compétition, ou encore sous forme de richesses. Il vous poussera à gaspiller votre vie. Remettant toujours votre pratique au lendemain, puis au surlendemain, vous finirez enlisés dans le marécage du samsara.


Pour soumettre ce démon, vous devrez accorder votre confiance à votre maître et aux Trois Joyaux, et prendre vous-mêmes vos décisions sans demander l'avis des autres.


Tandis que vous restez auprès de votre maître, surgit le démon qui vous fit douter de celui-ci et vous pousse à le considérer comme un égal. Le signe que ce démon s'est introduit en vous est que vous ne voyez plus les qualités du maître, mais, en revanche, percevez ses plus infimes défauts, avec des idées fausses sur ce qu'il fait dans un but particulier, et vous arrangez par ailleurs pour vous faire nourrir et donner des biens sous des prétextes spirituels. Partir pour le Dharma et prendre ainsi le chemin des enfers, c'est être emporté par le démon.


Pour vaincre ce dernier, cultivez la pensée que votre maître est le Bouddha en personne.


C'est alors qu'apparaît le « démon du retour en arrière ». Vous ne pensez qu'au sexe, à l'argent, aux affaires et aux moyens de tromper les autres et de vous enrichir. Le signe que ce démon-là s'est introduit en vous est que vous abandonnez votre pratique du Dharma, vos compagnons spirituels, vos vêtements monastiques et le reste. Vous n'avez plus envie d'écouter les enseignements et votre comportement est motivé par les attachements et les aversions du monde ordinaire. Vous avez soif d'alcool et de plaisirs sensuels, et vous vous détournez des paroles du Bouddha.


Pour soumettre ce démon là, il est important de cultiver la détermination de pratiquer le Dharma, de vous concentrer assidûment sur les enseignements profonds qui vous inspirent, de laisser tomber le sexe et toutes les activités qui vous détournent du Dharma, et de penser à la vie des maîtres du passé.


Le démon qui apparaît alors est le « démon du pratiquant blasé ». Le signe qu'il s'est introduit en vous est que vous vous enorgueillissez d'avoir reçu tel ou tel enseignement, bien que, n'en connaissant pas le sens, vous ne les comprenez pas. Vous connaissez quelques bribes du Dharma, mais vous exposez dans les villes et les villages les enseignements secrets. Chaque fois qu'on vous donne un enseignement profond, vous dites que vous l'avez déjà entendu. Être ainsi incapable d'accéder au sens ultime du Dharma, c'est être emporté par le démon.


Pour y remédier, réfléchissez encore et toujours sur les enseignements que vous avez reçus, et imprégnez vous de leur sens.


Survient ensuite le « démon de la recherche des connaissances pour le gain et les privilèges », qui prend la forme de disciples et de bienfaiteurs. Sans vous consacrer à la pratique, vous vous targuez d'être érudits, vous avez une haute opinion de vous-mêmes et vous avez soif de richesses. Se dressent alors de obstacles qui vous écarteront de la voie du Dharma.


Pour dompter ce démon-là, faites le vœu de rester longtemps dans un ermitage solitaire, et ne faites rien d'autre que pratiquer le Dharma.


C'est alors que s'élève le « démon des théories philosophiques ». Vous faites une discrimination partisane entre vos points de vue et ceux des autres, et le Dharma prend la forme des cinq poisons mentaux.


Comme remède, abandonnez toute jalousie envers les autres systèmes de pensée et entraînez-vous à tout percevoir impartialement de façon pure.


Une fois libres, tandis que vous méditerez sur la vacuité, apparaîtra le « démon du vide transformé en ennemi ». Rien n'existe, direz-vous, et dans vos actions vous mélangerez le bien et le mal. Vous n'aurez plus ni foi en les Trois Joyaux ni compassion pour les êtres.


Accomplissez alors davantage d'actes positifs et libérez-vous des actes négatifs. Exercez-vous à la vision pure et à la dévotion et entraînez-vous à reconnaître l'inséparabilité de la vacuité, de l'interdépendance et de la compassion.


Viendra aussi le « démon de la compassion devenue nuisible ». Vous vous hâterez prématurément de faire le bien des autres sans être vous-mêmes libérés, et vous remettre à plus tard votre pratique intérieure.


Contre ce défaut, cultivez l'esprit d’éveil sous sa forme d'aspiration et mettez temporairement moins l'accent sur l'engagement au service d'autrui.




_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Invité
Invité

« Vie et chants de Drukpa Kunley »

Message par Invité le Ven 09 Fév 2018, 09:47




« Pâramità, logique, vinaya, et coetera, (le docteur en théologie) a tout retenu par cœur ; il nous fatigue de ses pâramità, mais tourne le dos à la Pensée-de-Bodhi, que (leurs fautes) soient toutes écartées par la logique qui ne trompe pas ! 

Aux rochers et glaciers ils font retraite, les reclus, maîtres en sciences, pensées et méditation, l'expérience mystique est pour eux ce qu'il y a de meilleur. Mais ils ne pensent plus jamais à la mort (et la rétribution des actes) qu'elle soit écartée, leur obstination, écartée sur ta tête ! 

Et tous ceux-là qui se conduisent en yogin, sans pouvoir arracher leur propre misère, ils croient que c'est être yogin que de s'attirer de la haine* et s'écartent ainsi du sens des sùtra et des tantra. Que leur conduite contraire aux vœux soit écartée sur ta tête !

Qu'ils agissent, en haut, en tant que seigneurs, qu'ils soient, en bas, serviteurs tous égaux, l'ennemi leur est une poussière dans l’œil, mais eux-mêmes ne renoncent jamais à leur haine. Que leur égocentrisme soit écarté sur ta tête ! 

D'autres sont inconscients de leur propre Nature, la misère demeure dans leur propre pensée, la cause en est qu'ils la prennent pour un bien. 
Qu'il soit écarté, leur péché de dualité de sujet et objet ! Bhyo ! soyez écarté, soyez éloigné sur-le-champ !

Lamas sans miséricorde, Seigneurs qui ignorent la loi : apparitions trompeuses qui font partout le mal, le mauvais Karman en produit sous bien des formes. Bhyo ! sur ta tête, les pensées discursives !

Moines puissants qui brisent leurs vœux, serviteurs qui n'ont pas honte : mauvais présages de luttes entre monastères, les démons en produisent sous bien des formes. Qu'ils soient écartés sur ta tête, les fruits des actions !

Méditants qui n'aiment pas rester en place, « illuminés » qui sont ivres de bière, docteurs en théologie qui vendent du thé : mauvais présages qu'ils s'attirent eux-mêmes le malheur, les démons en produisent sous bien des formes. Bhyo ! sur ta tête, l'habitude de penser toujours !

Les riches amassent par plaisir, les pauvres dépensent même quand ils n'ont rien, tous ces gens qui s'affairent en nombreuses activités : mauvais présages d'une grande faillite à la fin, les préoccupations de l'esprit en produisent sous bien des formes. Bhyo ! sur ta tête, manque de refuge ! »
----------
(* Leur conduite de brutalité et de violence met les gens en colère.)
p. 241- 42, extraits de « Vie et chants de Drukpa Kunley », le yogin - traduction de R. A. Stein, éd. Maisonneuve et Larose - Paris © 1972



http://camisard.hautetfort.com/archive/2011/06/05/lerab-ling.html
avatar
tindzin
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 689
Age : 58
Contrée : Sénégal
Arts & métiers : Entrepreneur : transport, location, maraîchage, élevage et divers
Disposition de l'Esprit : Mise en lumière de l'ignorance par dévoilement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Matthieu Ricard - "Point de vue"

Message par tindzin le Ven 09 Fév 2018, 16:16

A vous toutes et tous,
Bonjour,

Hier soir tard j'avais écris un commentaire supplémentaire, puis ce matin je me suis dis que tout ça autour de Sogyal, n'était que de la joute oratoire, que du bla, bla. je m'arrête donc là pour ce sujet, controversé où chacun à semble t'il une position bien déterminée avec plus ou moins de sensibilité et d'ouverture.

Bien à vous et bonne suite.

tindzin

Contenu sponsorisé

Re: Matthieu Ricard - "Point de vue"

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 14 Nov 2018, 22:26