Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Aujourd'hui à 12:21 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:04 par Mila

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Hier à 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 : « enseigner l’éthique »
Hier à 14:16 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Sam 20 Oct 2018, 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Mer 17 Oct 2018, 10:25 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97641 messages dans 11241 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7487)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Dans la circulation à Dakar

Partagez
avatar
tindzin
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 684
Age : 58
Contrée : Sénégal
Arts & métiers : Entrepreneur : transport, location, maraîchage, élevage et divers
Disposition de l'Esprit : Mise en lumière de l'ignorance par dévoilement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Dans la circulation à Dakar

Message par tindzin le Ven 17 Nov 2017, 00:40

(lire aussi mon sujet sur ce forum : « Atteindre rigpa par la base »)
 
Bonjour,
 
Je vis actuellement à Dakar et c’est là que s’est imposé à moi la mise en liens de différentes intuitions venues de ma pratique spirituelle bouddhiste Atiyoga dzogchen et des informations reçues d’échanges, d’enseignements où lues.
 
Aujourd’hui même, mercredi 15 novembre 2017, dans la nuisance qu’est la circulation automobile à Dakar et environs, alors que depuis avril où nous y avons immigré je me fais beaucoup happé par les décharges  négatives de cette opération qu’est de circuler en tant que conducteur et aussi en tant que passager.
 
C’est à ce point que j’ai remarqué aujourd’hui, que cette situation présentait de nombreux avantage à me recentrer sur ma pratique et sur les dernières ouvertures de consciences que la vie me fait bénéficier. Ainsi, la circulation à Dakar est un super terrain d’entrainement post méditation pour développer et expérimenter rigpa par la base, soit ressentir l’ensemble de l’environnement comme auto-puissance dynamique, moi en tant qu’observateur étant lumineuse sagesse auto-connaissant, la nature de l’esprit, rigpa et les deux étant le dédoublé reflet unique se déployant de la base neutre incréée et non née et de ressentir toute la situation comme tel.
 
D’où, étant la base incréée et non née elle-même, c’est uniquement nos voiles karmiques qui nous empêche de réellement voir que l’ensemble de l’univers est ici à l’endroit même où nous pensons que nous nous trouvons et que cet endroit, n’est que la projection de notre conscience orienté par notre karma en lien aux karmas des consciences que nous percevons et que nous pouvons alors très bien comprendre que ces consciences se déploient dans l’idée qu’elles sont réelles, indépendantes, séparées et même qu’elles sont des âmes éternelles, alors qu’en réalité, alors même que le déploiement de ces deux forces, ne se sont jamais déployées, comme les enseignements le disent, hors de la base neutre incréée et non née.
 
Ma vision de notre non existence est à ce point là actuellement.
 
Pensez-vous, que cette manière de procéder pourrait vous être utile dans le développement de votre pratique ?
 
Pour quelles raisons je pense que l’auto-puissance dynamique et la lumineuse sagesse auto-connaissant sont en fait un unique reflet dédoublé ?
 
Parce que le karma issu de nos actions, détermine notre environnement.
 
Ainsi il est le résultat découlant de notre attention et de l’intention que l’on porte dans nos actions, elles sont issues de notre conscience.
 
   
Donc, l’auto-puissance dynamique et la lumineuse sagesse auto-connaissant, ne peuvent se déployer séparément de la base neutre incréée et non née, mais selon mon intuition, le déploiement est simultané et indissociable.


Bien à vous.


tindzin
avatar
Invité
Invité

Re: Dans la circulation à Dakar

Message par Invité le Ven 17 Nov 2017, 10:21

Bonjour Tindzin,

J'ai souvent du mal à comprendre ce que tu expliques , mais ici , il me semble comprendre , ayant souvent perçu des choses du même genre dans la circulation , non pas à Dakar , mais dans les villes indiennes .
Certains se demandent pourquoi dans un pays où il y a tant d'ashrams , où tant de religions sont nées et sont toujours vivantes , la circulation y est à ce point chaotique et même monstrueuse .

Dans l'ensemble , dans la pagaille , on est très proche de la fragilité de sa vie , très centré , et en même temps très présent à tous les monstres qui nous arrivent dessus sans nous toucher car toujours on se faufile au bon moment . Quand je dis "on" , ce n'est pas moi , c'est le conducteur du rickshaw, de la voiture ou de l'autobus .

Comme je suis une femme et en plus une étrangère , j'ai souvent l'honneur d'être assise à côté du conducteur dans l'autobus . Je serais donc la première massacrée en cas de collision frontale qui , sous la lunette de nos habitudes occidentales semble inévitable au vu de la façon indienne de conduire  ( à gauche et à droite dans les deux sens ; celui qui klaxonne le plus fort oblige l'autre à passer sur le côté . Et ils klaxonnent parfois longtemps avant qu'un des deux accepte de se mettre sur le côté ) .
Il y a bien sûr des accidents . Et on laisse longtemps , bien visibles les camions et les bus renversés , on ne peut donc pas les oublier .
Mais dans la grande majorité des cas , tout le monde arrive en bon port . Je crois que tu en as donné un début d'explication . Et n'oublions pas les prières , les protections appliquées dans les véhicules et les offrandes fraîches faites chaque matin aux divinités représentées dans le véhicule .

....cela ne m'empêche pas de parfois fermer les yeux pendant le voyage , car grrrr 
avatar
tindzin
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 684
Age : 58
Contrée : Sénégal
Arts & métiers : Entrepreneur : transport, location, maraîchage, élevage et divers
Disposition de l'Esprit : Mise en lumière de l'ignorance par dévoilement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Dans la circulation à Dakar

Message par tindzin le Ven 17 Nov 2017, 13:51

Manila,
 
Bonjour,
 
En fait, alors que d'habitude je suivais happé dans le mouvement emprunt de colère en fulminant contre tout ce tout petit, petit monde, formant la cohorte des conducteurs avec laquelle je m'entremêle chaque jour, dans ce non respect crasse du code de la route où celui qui a le plus gros véhicule, ou celui le plus déglingué pense pouvoir faire la loi en forçant le passage, mais pour des raisons différentes, subitement la vision de ce que j'ai exprimé dernièrement dans mes commentaires, ici sur l'arbre, s'est imposé à moi, je voyais.
 
Je voyais quoi?
 
Tout. Soit que l'environnement était cette auto-puissance dynamique et en même temps, la lumineuse sagesse auto-connaissant, soit la nature de l'esprit, rigpa et que les deux étaient indissociable l'un de l'autre, donc effectivement ce dédoublé reflet unique se déployant de la base incréée et non née.
 
Donc ce que nous expérimentons à chaque instant c'est cela, pour autant que nous en ayons conscience, autrement l'on expérimente l'esprit mondain, sem, et nous tournons dans le samsara au rythme de notre karma, issue de nos actions, qui elles-mêmes sont guidées par le primordial fourvoiement issu de l'ignorance, qui nous place comme séparé des autres en sujets et objets et toutes les catégorisations qui en découlent.
 
Ainsi, si l'on ressent cette danse, tout ce mouvement dualiste s'effondre et une totale ouverture se produit où les barrières samsariques que sont la gravité, le temps et l'espace disparaissent même si nous les subissons étant incarné actuellement dans cette fréquence vibratoire.
 
Alors que nous prenons conscience que de la base neutre incréée et non née à partir de laquelle se déploie le dédoublé reflet unique en Dharmakaya, Sambogakaya, Nirmanakaya, Samsara et sa cohorte de multivers, qu’aucune distance, gravité, ni mesure de temps ne s’élève, car tout se fabrique et se dissous dans un même non espace s’étant déployé de cette base, les barrières ne sont tenus que par l’ignorance et le karma accumulé par chaque conscience encrée dans le samsara.
 
Même le Bouddha durant son existence terrestre n’a pas été délivré de son karma, car même après son éveil il semble que tout n’a pas coulé de source autour de lui. Un ami m’a même affirmé avoir lu que lorsque l’on parle du Parinirvana du Bouddha, l’on ne mentionne pas le fait qu'il semble que le Bouddha soit mort sur le plan samsarique, tué par une dysentrie et non pas qu'il aie fusionné en corps du grand transfert.
 
Bien à toi Manila et bon week-end, également à vous toutes et tous.
 
   
tindzin

PS: Le fait que tu aie du mal à comprendre ce que j'exprime vient du fait qu'il est d'une part ardu d'exprimer en mots simples cette vision, et d'autre part de comprendre mes mots si l'on ne l'a pas expérimenté pour soi-même ce ressenti.
avatar
tindzin
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 684
Age : 58
Contrée : Sénégal
Arts & métiers : Entrepreneur : transport, location, maraîchage, élevage et divers
Disposition de l'Esprit : Mise en lumière de l'ignorance par dévoilement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Dans la circulation à Dakar

Message par tindzin le Lun 20 Nov 2017, 23:17

Bonjour,
 
J'allais débuter une dernière petite session de tumo, lorsque j'ai eu cette intuition, ce vendredi 17 novembre 2017 à 21:35 à Dakar, 22:35 en Europe.
 
Cette fin de semaine et ce début de week-end (samedi 18/11), nous avons subi plusieurs coupures d'électricité d'assez longues durées due à un incendie déclenché par l’imbécillité de particuliers qui n’ont pensé qu’à leur confort au détriment du confort de tous, soit presque toute la ville de Dakar (près de 3 millions d'habitants). Nous avons vendredi également subi une coupure d'eau de quelques heures.
 
Ci-dessous je vous relate l’intuition, certains peut-être là trouverons un peu bateau, qui m'est venu alors que nous nous éclairions à la bougie.

Mais c'est seulement ce lundi 22:15 à Dakar que je publie ce texte, ayant passé le week-end dans la famille de mon épouse au village, où il n'y a pas internet.
 
Intuition:
 
L'environnement qu'observe la lumineuse sagesse auto-connaissant, la nature de l'esprit, rigpa, c'est plus qu'uniquement l'auto-puissance dynamique, c'est avant tout le déploiement du karma collectif, dans lequel est intégré notre propre karma et celui de l’ensemble des consciences voilées et éveillées qui s’inscrivent dans le même environnement, vu par le biais de la nature de l'esprit de notre conscience.
 
Cela englobe à un degré moindre il me semble, aussi les images de personnes qui apparaissent dans les vidéos you tube, où celles dont vous lisez les potins dans votre quotidien au bistrot, où celles qui évoluent dans une émission TV en direct, comme en différé, où dans un vieux film tournés des décennies auparavant.
 
Je pense que cela peut être le cas, puisque le Bouddha nous a transmis, qu’après avoir récité des mantras, par exemple à un morceau d'os sur lequel on soufflait, la conscience qui abritait cet os lorsque l’être ici était en vie, bénéficierait directement du karma positif de cette récitation.
 
C'est à partir de là que cela devient me semble-t’il intéressant. Comment dans une situation donnée, ayant eu connaissance de cela, je vais me positionner dès à présent?
 
Puisque cette intuition vient de m'arriver, je ne maîtrise pas encore cette approche plus fine que celle uniquement de ressentir l'environnement comme étant l'auto-puissance dynamique à partir de la lumineuse sagesse auto-connaissant, rigpa.
 
De ce point de vue, je vais sans doute avec le temps, me positionner et me définir bien différemment que juste avant que me vienne cette intuition où diurne, bien que je me positionne encore en alternance, en tant qu'individualité séparéé, avec en toile de fond, certains moments, comme étant non différencié de la base incréée et non née.
 
Bien à vous, toutes et tous.
 
tindzin
avatar
Invité
Invité

Re: Dans la circulation à Dakar

Message par Invité le Mar 21 Nov 2017, 11:28

Pour le Dharmakaya , il n'y a plus chaque petit esprit limité à autant de petits ego , il n'y a plus qu'un seul immense esprit , qui englobe tout , perçoit tout ....si j'ai bien compris .
C'est pourquoi les prières peuvent avoir un effet ,
C'est pourquoi dire des mantras sur les cendres ou un os d'un défunt , peut avoir un effet ....
avatar
tindzin
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 684
Age : 58
Contrée : Sénégal
Arts & métiers : Entrepreneur : transport, location, maraîchage, élevage et divers
Disposition de l'Esprit : Mise en lumière de l'ignorance par dévoilement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Dans la circulation à Dakar

Message par tindzin le Mar 21 Nov 2017, 17:04

manila a écrit:Pour le Dharmakaya , il n'y a plus chaque petit esprit limité à autant de petits ego , il n'y a plus qu'un seul immense esprit , qui englobe tout , perçoit tout ....si j'ai bien compris .
C'est pourquoi les prières peuvent avoir un effet ,
C'est pourquoi dire des mantras sur les cendres ou un os d'un défunt , peut avoir un effet ....
Bonjour Manila,

Justement pas. Rien existe de tel qu'un super-esprit qui englobe tout. Essaie de te représenter le miroir tel que je l'avais mentionné, celui-ci serait la représentation de la base neutre incréée et non née à partir de laquelle se déploie en son sein, deux forces, l'une est auto-puissance dynamique, c'est de la pure énergie, qui se déploie d'abord en essence (peut-être l'éther) ce que l'on nomme le Dharmakaya, puis c'est un peu comme si cette essence ce structurait et devient nature, la lumière. Selon moi, ce n'est pas la lumière que l'on peut voir, mais une lumière pure et éveillée, c'est le niveau du Sambogakaya. Nous pouvons entrer en relation avec ces deux niveaux, uniquement si notre fréquence vibratoire arrive à se connecter à celle-ci, ensuite cette nature devient énergie, la lumière se cristallise, ce solidifie, ce gel, ce mue en matière, c'est le Nirmanakaya. C'est le reflet dans le miroir, mais uniquement du point de vue éveillé de rigpa, autrement c'est le samsara, l'esprit mondain, sem, guidé par l'égo, le Je, qui sont issu et sous le joug de l'ignorance. Selon moi c'est le coté voilé de l'éveil, enchâssé dans le plan éveillé du Nirmanakaya.

L'autre force est la lumineuse sagesse auto-connaissant, à partir de laquelle se déploie l'ensemble des consciences, mais celles-ci une fois éveillées ne retournent pas à la source, mais continuent leur voyage en tant que consciences éveillées.

Pour en revenir à notre miroir qui serait la base incréée et non née, duquel s'élève non pas un reflet, mais deux reflets, ou un reflet qui se dédouble, soit l'auto-puissance dynamique qui est le reflet dans le miroir et la lumineuse sagesse auto-connaissant qui est le reflet qui voit la situation dans son ensemble, sans quoi il n'y aurait pas d'observateur, de conscience, pour décrire la scène et s'éveiller.

Mais l'auto-puissance dynamique, le reflet dans le miroir, tout comme la lumineuse sagesse auto-connaissant, l'observateur, d'après ce que j'ai pu entrevoir de mon intuition, ne sont que les deux parties du dédoublé reflet unique se déployant de la base neutre incréée et non née, d'où par ailleurs, ce dédoublé reflet unique, ne s'est jamais déployé hors du sein de la base incréée et non née. D'où l'affirmation que nous sommes en fait d'un certain point de vue, la base incréée et non née elle-même.

On ne peut, tel que je l'ai moi-même compris, parler de conscience en tant qu'entité individuelle, car la conscience subsiste d'une enveloppe, d'un corps physique où mental à un autre, de vie en vie, mais ce n'est pas la même personne, ce n'est que la somme des actions de l'ensemble des expériences venant du passé, c'est à ce point qu'existe un lien, un fil conducteur, permettant aux mantras de transmettre l'énergie positive que leur récitation procure, à une conscience à travers les vies.

Pourquoi aussi, il ne semble pas exister de supra-conscience englobant toutes celles-ci? Par ce que  si c'était le cas, lorsqu'un être devient Bouddha, si toutes les consciences étaient parties de cette supra-conscience, alors toutes s'éveilleraient à partir de la conscience qui devient Bouddha, hors ce n'est pas le cas. De même, toutes ne sombre pas dans une destinée infernale parce que le karma d'une l'y conduit.

Bien à toi.

tindzin

Contenu sponsorisé

Re: Dans la circulation à Dakar

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 22 Oct 2018, 15:47