Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:39 par Mila

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Hier à 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Hier à 10:52 par Mila

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Hier à 10:25 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Mar 16 Oct 2018, 22:24 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

» Visite d'un temple tibétain en Auvergne avec lama Namgyal
Jeu 20 Sep 2018, 17:57 par Disciple laïc

» AN 5.29 Caṅkama Sutta — Méditation marchée —
Jeu 20 Sep 2018, 17:47 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Vyathita


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97625 messages dans 11235 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7487)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


N'ayez aucune fierté à pratiquer. Ni aucune honte.

Partagez
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1047
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

N'ayez aucune fierté à pratiquer. Ni aucune honte.

Message par Disciple laïc le Dim 07 Jan 2018, 15:36

Quand on a commencé à cheminer sur la voie on peut se voir gagner par des vues fausses supplémentaires, comme des discriminations entre les pratiquants et les non pratiquants, les Bouddhas et les êtres ordinaires, les moments ou l'on pratique (méditations, lectures) et ceux ou l'on ne pratique pas. 

On peut alors observer les choses ainsi : 

Au niveau des vérités relatives : 

- Oui, il y a d'un coté ceux qui pratiquent le Dharma du Bouddha et ceux qui ne le pratiquent pas. Un bouddhiste n'est pas un chrétien, un musulman, un juif, un athée, etc....

- Oui, un Bouddha est différent d'un être ordinaire puisqu'il est libéré du cycle des renaissances. 

- Oui il y a les moments ou vous pratiquez (méditations, lectures) et ceux ou vous ne pratiquez pas. 

- Oui le Bouddha, les bouddhas et bodhisattvas ont de grands mérites pour nous montrer la voie et nous aider à avancer. 

- Oui il y a grand mérite à pratiquer le Dharma et notamment le Noble Octuple sentier. 

Il est normal de penser cela, ce n'est pas un "mal" en soi, c'est un étape naturelle, car l'on est encore sous l'emprise grossière ou subtile de la croyance en un "soi" indépendant. 

Mais au niveau de la Vérité Ultime, celle de la vacuité, de l’interdépendance, de la co-production... bref au niveau de la réalité telle qu'elle est, alors : 

- Non il n'y aucune différence fondamentale entre un pratiquant et un non-pratiquant, car la pratique se définit par rapport à la non-pratique, l'une ne peut exister sans l'autre. La pratique du Dharma aussi est "vide" de soi indépendant. Et tout être sensible/conscient souffre et aspire au bonheur. 

Non, fondamentalement, un Bouddha, les bouddhas et bodhisattvas ne sont en rien différents fondamentalement des êtres ordinaires. Car le Bouddha, les bouddhas et bodhisattvas se définissent par rapport aux êtres ordinaires, sans eux il ne peuvent exister. Bouddha, bouddhas et bodhisattvas sont aussi des notions, des étiquettes conceptuelles vides de soi indépendant. 

- Non il n'y a aucune différence entre les moments ou vous pratiquez et ceux ou vous ne pratiquez pas. Car les premiers se définissent par rapport aux seconds, les 2 sont interdépendants. 

- Non, le Bouddha, les bouddhas et bodhisattvas n'accumulent aucuns mérites car il n'y a plus en eux la notion d'un soi qui accumule quoi que ce soit. Le Bouddha est libre parce qu'il y a une prison, celle du samsara, le Dharma qui est la voie de la cessation de dukkha se définit par rapport à dukkha, les bouddhas et bodhisattvas n'existent que parce qu'il y a des êtres encore non libres qu'il faut libérés. 

- Non, il n'y a aucun mérite personnel a pratiquer le Dharma du Bouddha, si vous pensez que vous êtes méritant pour cela c'est que vous êtes toujours sous la coupe de la croyance en l'idée d'un soi indépendant. 
Et non, la vérité Ultime n'est pas "vrai" et les "vérités relatives" fausses. Elles aussi sont interdépendantes et vacuité. 

Prêtez attention s'il vous plait à ceci : 

Nous sommes tous interdépendants les uns des autres. A chaque instant. Nous dépendons de tous les êtres autour de nous, de l'existence même du cosmos au niveau de la dimension spatiale ou horizontale pour notre pratique quotidienne et nous dépendons du passé, de tous nos ancêtres, au niveau vertical, pour notre pratique quotidienne. 

Certes avoir la volonté de pratiquer est crucial, indispensable. Mais si l'on met en balance notre seule volonté et l'infinité des facteurs spatiaux et temporels ne dépendants nullement de notre volonté et qui pourtant font que nous pouvons pratiquer ici et maintenant, alors nous ne représentons vraiment pas grand chose. Ce qui incite à l'humilité. 

De même, à chaque moment ou nous pratiquons, nous le faisons grâce à tous le cosmos, parce que tous les cosmos, tous les êtres, et tous les phénomènes concourent à nous permettre de pratiquer ici et maintenant. Ce qui doit susciter en nous une profonde reconnaissance et non une quelconque arrogance ou prétention ou sentiment de supériorité. Et même, quand on voit l'infinité du temps et de l'espace et tous les facteurs qui pourraient nous contrarier, la moindre seconde ou nous pouvons pratiquer relève du pur et simple miracle. Autant ne pas gâcher ces moments et êtres empli de gratitude envers le cosmos dans son entier. Et dont nous faisons partie donc ayons aussi une petite portion de gratitude pour nous même. 

De même nous ne pratiquons pas que pour nous seul, mais nous pratiquons pour tous nos ancêtres qui sont en nous, dont nous sommes la conséquence, depuis des temps immémoriaux, et nous pratiquons aussi pour tous nos descendants à venir pour des temps à venir non mesurables. 

C'est grâce à tous cela que nous pratiquons. 

Certes nous devons ressentir bonheur, joie, satisfaction dans la pratique mais aussi une immense reconnaissance pour tous les êtres du passé et du présent dans toutes les directions de l'espace. 

Tout comme, si nos descendants deviennent un jour des pratiquants, ils pourront avoir une pensée émue de reconnaissance envers nous pour avoir préparé leur propre chemin. 

Le Bouddha est en nous tous, le cosmos est en nous tous, qui alors peut éprouver la moindre fierté, la moindre prétention personnelle, le moindre droit à une quelconque admiration pour ce qu'il fait par rapport à qui puisque nous sommes tous interdépendants dans un tout uni ? 

L'auteur de ce post n'échappe pas à la règle, tout ce qu'il dit est "vide" de soi, il n'a donc aucun mérite à dire ce qu'il dit, rien de ce qu'il dit ne lui appartient en propre, c'est tout le cosmos qui a parmi de dire ce qui est dit ici et maintenant. Vous tous, moi, la planète, l'univers, le temps... il n'y a donc personne en particulier à remercier ou louer. 

Pensez y la prochaine fois que vous avez l'impression d'être plus "respectable" que qui que ce soit simplement parce que vous êtes pratiquant du Dharma du Bouddha. Persévérez par compassion pour vous-même et tous les êtres mais ne prenez pas "la grosse tête", vous vous feriez du tort. Soyez donc humble, par compassion pour vous même, car il y aura toujours un pratiquant plus avancé que vous et personne n'égale le Bouddha Shakyamuni. Qui évidemment ne mérite nulle culte de la personnalité, il est l'Ainsi Venu, l'Ainsi Allé. Rien de moins, rien de plus. Respect et reconnaissance oui, adoration non. Le Bouddha est passé. Vous êtes le présent.   

Vous êtes entièrement libre de ne pas être d'accord et il vaudrait peut être mieux d'ailleurs (qui sait ?), cela prouverait que vous être libre de penser par vous même mais vous êtes aussi libre d'être d'accord après avoir examiner attentivement ce qui est dit si cela vous convainc. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Invité
Invité

Re: N'ayez aucune fierté à pratiquer. Ni aucune honte.

Message par Invité le Lun 08 Jan 2018, 12:47

Voilà , tout est dit .

Cela me rappelle un lointain ( dans le temps) enseignement de Akong Rimpoche qui , connaissant bien nos émotions fondamentales , nous a dit " Si vous voulez être fiers d'une chose , alors soyez fiers de pratiquer " . Cela s'accorde avec tous les "oui" dont tu parles ....et cela motive au début .

Ensuite , avec le temps , si on a continué de pratiquer avec un maître qui a bien utilisé nos émotions fondamentales , apparaissent tous les "non " .
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1047
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: N'ayez aucune fierté à pratiquer. Ni aucune honte.

Message par Disciple laïc le Lun 08 Jan 2018, 16:39

Sachant que les "non" ont besoin des "oui" pour surgir. Car un "non" ne peut se définir que par un "oui" du moins à notre niveau de perception. Comme le dit le maître zen Thich Nhat Hanh, le Lotus a besoin de la boue pour pousser, dans le Lotus il y a aussi de la boue et dans la boue il y a déjà un Lotus qui attend de se manifester, que les conditions propices soient réunies.  Au delà... oui et non... n'ont peut être plus grand sens faute d'avoir la moindre "solidité" intrinsèque. 

D'ailleurs... un peu comme Mr Jourdain qui faisait de la prose dans le savoir dans le pièce de Molière, je repense à notre ancien ministre Mr Raffarin qui fut beaucoup moqué autrefois quand il s'exprima dans un anglais très marqué par l'accent français pour dire, à propos d'un référendum : "The Yes need the No to win " (bon la seconde partie de la phrase ensuite dérivait... mais le début de la phrase inclinait légèrement vers la non-dualité). Je doute que Mr Raffarin ai eu conscience de dire des mots qui faisaient penser à de la perception bouddhique 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 

Contenu sponsorisé

Re: N'ayez aucune fierté à pratiquer. Ni aucune honte.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 18 Oct 2018, 14:30