Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 09:07 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Hier à 19:15 par Mila

» La pratique du sommeil
Hier à 11:10 par Mila

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 01 Nov 2018, 09:58 par Pema Gyaltshen

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 27 Oct 2018, 23:35 par tindzin

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Jeu 25 Oct 2018, 12:56 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Sam 20 Oct 2018, 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 51 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 49 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Abhradan, Maajis


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97731 messages dans 11252 sujets

Nous avons 4256 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Maajis

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7490)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2418)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Sutra pour mettre fin à l'irritation et à la colère - L'exemple de l'eau.

Partagez
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1064
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Sutra pour mettre fin à l'irritation et à la colère - L'exemple de l'eau.

Message par Disciple laïc le Lun 29 Jan 2018, 14:01

Soutra des Méthodes pour mettre fin à l’Irritation et à la Colère



Voici ce que j'ai entendu un jour lorsque le Bouddha demeurait encore au monastère d’Anathapindika, dans le parc de Jeta, non loin de Shravasti. Ce jour-là, le Vénérable Shariputra dit aux bhikshus :



"Chers amis, aujourd’hui je souhaite partager avec vous les cinq méthodes pour mettre fin à la colère et à la haine. Je vous prie de m’écouter attentivement et de méditer sur ce que je vais vous dire."



Les bhikshus consentirent à l'écouter attentivement.



"Quelles sont ces cinq méthodes pour mettre fin à l'irritation et à la colère ? » demanda le Vénérable Shariputra.



"Mes chers amis, voici la première méthode : lorsque les paroles d'une personne sont aimables mais que ses actes ne le sont pas et que nous sommes irrités ou en colère contre elle, si nous sommes sages, nous devrions savoir comment méditer pour mettre fin à notre irritation ou à notre colère.



Chers amis, imaginons un bhikshu qui pratique l’ascétisme et porte toujours une robe faite de morceaux de tissu. Un jour, il passe devant un dépotoir chargé d'excréments, d’urine, de pus et de beaucoup d'autres saletés. Il y voit un morceau de tissu encore intact. De sa main gauche, il le ramasse et de sa main droite, il l’étend. Voyant que le morceau de tissu n’est pas encore troué ni sali par les excréments, l‘urine, le pus et d’autres saletés, il le plie aussitôt, le garde et le ramène chez lui pour le laver puis le coudre avec d’autres morceaux afin de faire une robe.



Chers amis, de la même manière, quand une personne n’agit pas avec amabilité mais parle avec gentillesse, ne prêtons pas attention à ses actes, pensons uniquement à ses paroles afin de mettre fin à notre irritation ou à notre colère. C'est ainsi qu'un sage pratique."



"Mes chers amis, voici la seconde méthode : lorsqu'une personne agit avec gentillesse, mais ne s’exprime pas aimablement et que nous sommes irrités ou en colère contre elle, si nous sommes sages, nous saurons comment méditer pour mettre fin à notre irritation ou à notre colère.



"Mes chers frères, disons que non loin du village se trouve un lac profond, mais sa surface est couverte d’algues et d’herbes. A ce moment-là, une personne torturée par la faim, la soif et la chaleur s’approche du lac. Elle se déshabille, pose ses vêtements au bord du lac, plonge dans l’eau, écarte les algues et les herbes de ses deux bras, se désaltère et savoure la baignade à son gré.



Chers amis, il en est ainsi lorsque quelqu’un ne parle pas avec amabilité mais agit avec gentillesse. Ne prêtons pas attention à ses paroles, mais soyons attentifs uniquement à ses actes gentils afin de mettre fin à notre irritation et à notre colère. C'est ainsi qu'un sage pratique."



"Mes chers amis, voici la troisième méthode : lorsqu'une personne n’agit ni ne parle gentiment, mais a encore quelques pensées aimables et que nous sommes irrités ou en colère contre elle, si nous avons une vision profonde, nous trouverons un moyen de méditer de façon à mettre fin à notre irritation ou à notre colère.



"Chers amis, supposons qu’une personne qui se trouve à bout de force, qui souffre de la soif, de la pauvreté, de la chaleur et des afflictions, arrive à un carrefour. A ce carrefour se trouve un trou creusé par l’empreinte de pied de buffle, dans lequel un peu d’eau de pluie stagne encore. La personne pense : "Comme il y a très peu d’eau dans cette empreinte de pas de buffle, si je la prends avec ma main ou une feuille, je risque de la remuer et de la rendre trouble, boueuse et imbuvable. Je ne pourrais donc pas me désaltérer, ni soulager ma misère, la chaleur et mes souffrances". Je vais donc m'agenouiller, poser mes bras et mes genoux par terre, et ma bouche dans le trou pour boire l'eau directement". Immédiatement, cette personne se met à plat ventre, bras et genoux complètement sur le sol, et boit en posant sa bouche à même le trou creusé par l’empreinte.



"Mes chers frères, de la même manière, quand une personne n’agit ni ne parle gentiment, mais a encore un tant soit peu d’amabilité dans ses pensées, soyons indulgents envers ses actes ou ses paroles et soyons attentifs seulement à ses rares pensées aimables, afin de mettre fin à notre irritation ou à notre colère. C'est ainsi qu'un sage pratique."



"Mes chers amis, voici la quatrième méthode : si une personne n’agit ni ne parle gentiment et que dans son cœur, il ne reste plus rien que l’on puisse qualifier d'aimable, si nous sommes irrités ou en colère, et que nous sommes sages, nous trouverons un moyen de méditer de façon à pouvoir mettre fin à notre irritation ou à notre colère.



"Chers amis, prenons l'exemple d’une personne qui fait un long voyage et tombe malade à mi-chemin. Le dernier village qu’elle a quitté est déjà loin, et la distance qui la sépare du prochain est encore longue. Souffrante, épuisée et seule, elle tombe dans le désespoir sachant qu’elle mourra en chemin. A ce moment-là, une personne apparaît, la trouve dans cet état et lui porte secours immédiatement. Elle la soutient de ses bras, l’emmène au prochain village, prend soin d’elle, la soigne et lui fournit tous les aliments et les médicaments nécessaires. Grâce à cet amour et à ces bons soins, la personne est sauvée.



De la même manière, chers amis, quand nous voyons quelqu’un qui n’agit ni ne parle gentiment et qui n’a dans le cœur plus rien qui s’apparente à l’amabilité, pensons comme ceci : une personne dont les actes, les paroles et les pensées ne sont pas aimables est une personne qui éprouve une grande souffrance. Elle se dirige certainement vers une voie périlleuse. Elle n’aura aucune chance de se transformer et de s'orienter vers le chemin menant au bonheur si elle ne rencontre pas d'amis sages. En pensant ainsi, nous pouvons ouvrir notre cœur à la compassion, mettre fin à notre irritation ou notre colère et aider cette personne. C'est ainsi qu'un sage pratique."



"Mes chers amis, voici la cinquième méthode : si quelqu’un agit et parle gentiment, qu’il est également aimable dans ses pensées et que, malgré cela, mous sommes irrités, en colère ou jaloux de lui, si nous sommes sages, nous trouverons un moyen de méditer de façon à pouvoir mettre fin à notre irritation ou colère.



"Chers amis, supposons que, non loin d’un village se trouve un très beau lac. L'eau du lac est aussi limpide que douce. Le fond est profond et plat. La rive est régulière et couverte d’herbes vertes. Le pourtour baigne dans l'ombre des arbres luxuriants. Une personne assoiffée, accablée par la chaleur et couverte de sueur arrive au lac. Elle se déshabille, pose ses vêtements au bord du lac, plonge dans l’eau, se désaltère et savoure pleinement la baignade à son gré. La chaleur, la soif et la misère, tout se dissipe. Il en est ainsi, chers amis, quand nous voyons quelqu’un qui agit, parle et pense avec bonté, reconnaissons cette amabilité dans les trois domaines des actes, paroles et pensées, sans laisser l'irritation, la colère ou la jalousie nous envahir. Si nous ne savons pas comment vivre heureux avec une telle personne, alors nous n'avons vraiment aucune vision profonde."



"Mes chers frères, j’ai partagé avec vous les cinq méthodes pour mettre fin à l'irritation et à la colère".



Après avoir entendu le Vénérable Shariputra, les bhisksus furent heureux de recevoir ces enseignements et de les mettre en pratique.



(in "Chants du Coeur", Thich Nhat Hanh, trad du soutra de l'exemple de l'eau, n°25 du Madhyagama du canon chinois, 317 p., 2009, Ed Sully


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 

    La date/heure actuelle est Mer 14 Nov 2018, 22:40