Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» La pratique du sommeil
Aujourd'hui à 11:10 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:23 par Mila

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Des arbres , pour l'Arbre .
Mar 06 Nov 2018, 07:56 par Abhradan

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 01 Nov 2018, 09:58 par Pema Gyaltshen

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 27 Oct 2018, 23:35 par tindzin

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , du 6 au 13 décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Jeu 25 Oct 2018, 12:56 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Sam 20 Oct 2018, 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 33 Invités :: 2 Moteurs de recherche

EUZERNAMGYAL


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97728 messages dans 11252 sujets

Nous avons 4255 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est EUZERNAMGYAL

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7490)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2418)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Comment définir une secte en 2018

Partagez
avatar
cosmiquepelerin
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 59
Contrée : Gascogne
Arts & métiers : Jardinier & Peintre
Disposition de l'Esprit : Félicité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2018

Comment définir une secte en 2018

Message par cosmiquepelerin le Jeu 15 Fév 2018, 13:48

Cool Comment définir une secte religieuse en France en sachant qu'en 2018 toute organisation cultuelle peut se sentir diffamée par l'emploi d'un tel qualificatif péjoratif ? Au moment du rapport de la Commission d'enquête sur les sectes remis à l'Assemblée Nationale en 1995, les députés impliqués avaient proposé un ensemble de critères qui n'ont pas tous été retenus, mais qui forment une grille de lecture relativement logique, et sur laquelle un consensus social général est plausible. Il est beaucoup plus exact d'employer le terme d'égrégore religieux qui définit bien mieux "une secte religieuse" comme on cherché à le faire les parlementaires.

Pour chacun de ces critères je réponds sans animosité, au terme d'une connaissance approfondie, à propos de l'organisation Association Cultuelle Soka du Bouddhisme de Nichiren (Soka Gakkai) :


UN) la libre association et le groupe coercitif, pour la Soka Gakkai il n'y a pas de coercition à proprement parlé, il existe une pression morale toute en douceur vis à vis de qui ne se conforme pas aux principes idéologiques, c'est à dire dont la foi est ternie par des concepts erronés, tout en lui reconnaissant le droit à la différence.

DEUX) la conviction et les certitudes incontournables, la doctrine est absolue, universelle, et son enseignement à la limite du dogmatisme. Le mantra et le mandala sont la Vérité et la Soka Gakkai est la seule à pouvoir sauver le monde : hors de l'organisation il n'y a pas d'éveil.

TROIS) l'engagement et le fanatisme, très variable d'un individu à l'autre, le fanatisme est plutôt une méconnaissance des textes bouddhiques fondamentaux, une absence de recherches hors du champ scolaire de la Soka Gakkai et de Nichiren, mais aussi une tendance naturelle de certain s à adopter des idées toutes faites, du prêt à penser, à se comporter en zélateurs et à expliquer la doctrine en lisant ou répétant sans aucune originalité les textes officiels tels des perroquets.

QUATRE) le prestige du chef et le culte du gourou, complètement, un vrai culte de la personnalité avec une revue internationale en anglais qui lui est spécialement dédiée, un lobbying culturel destiné à lui fournir toutes sortes de décorations, diplômes honorifiques, reconnaissances officielles, et - dans la pure tradition japonaise du "sensei" - la relation maître et disciple est la clé de l'éveil du fait qu'il est le seul à détenir la compréhension correcte du bouddhisme (de Nichiren) dans le monde.

CINQ) les décisions volontaires et les choix totalement induits, au niveau strictement individuel chacun fait ce qui lui plaît dans sa vie, dans les activités les pratiquants respectent un code de conduite consensuel, respectueux et neutre : pas d'opinions trop personnelles ou différentes des principes religieux officiels, pas de critiques directes ou de polémiques en public, au niveau communautaire toutes les décisions viennent du Consistoire national et mondial sans aucune consultation des croyants.

SIX) les recherches d'alternatives (culturelles, morales, idéologiques) et la rupture avec les valeurs de la société, aucune recherches d'alternatives, une conception politique, économique, culturelle, morale, conservatrice, complètement en phase avec le libéralisme, le capitalisme, et les politiques nationales, européennes et internationales, la Soka Gakkai est loin d'être pro-altermondialiste. Daisaku Ikeda soutient la création d'un gouvernement planétaire de type Nouvel Ordre Mondial.

SEPT) l'appartenance loyale à un groupe et l'allégeance inconditionnelle, en quelque sorte avec des nuances d'une personne à une autre, c'est très japonais et proche d'une forme de mentalité "proto-faciste", et beaucoup de pratiquants français aiment se sentir disciples de la Soka Gakkai : c'est une fierté.

HUIT) la persuasion habile et la manipulation programmée, officiellement non, mais certaines personnes culturellement limitées ont adhéré car c'est ce qu'elles recherchaient : qu'on les oriente, les dirige, les conseille. La manipulation existe comme dans toute organisation idéologique, mais elle n'est pas reconnue comme telle, le dire est diffamatoire, c'est au travers des activités de discussions, d'études, de séminaires, que l'idéologie s'implémente dans le mental et ce sont les récitations en groupe du mantra qui pré-conditionnent l'ouverture consciente à l'acceptation de la doctrine.

NEUF) le langage mobilisateur et le néo-langage : la "langue de bois", tout à fait, avec une sémantique franco-japonaise, des slogans mobilisateurs et communautaristes, mais aussi une pratique du non-dit sur les sujets bouddhiquements incorrects (sexualité, gouvernance et finances de l'organisation, alternatives sociales et politiques, histoire des dérives de la Soka Gakkai depuis les années 1950 au Japon, et de 1960 à aujourd'hui en France et en Europe. L'histoire officielle réécrite par D. Ikeda est toute à sa gloire dans « La Nouvelle Révolution Humaine », etc.).

DIX) l'esprit de corps et le groupe fusionnel, tout à fait comme dans tous les égrégores religieux, mais selon la formule: "Un seul cœur dans des corps différents", c'est à dire tous différents mais unis par une même croyance. Ce qui est différent du principe de "l'esprit de corps" : un seul corps dans des cœurs différents.

ONZE) la déstabilisation mentale, elle est plutôt le fait d'individus déjà déstabilisés et que la récitation du mantra perturbent bien plus, et de l'incompétence absolue des responsables bouddhiques officiels et des ministres du culte à accompagner ces personnes à cause d'une absence complète de toute formation à l'aide psychologique à la personne en chemin sur une voie spirituelle.

DOUZE) le caractère exorbitant des exigences financières, aucune, le don est libre et pas obligatoire.

TREIZE) la rupture induite avec l'environnement d'origine, pas du tout, au contraire, le respect des origines, de la famille, du milieu social, culturel, professionnel est au centre des activités bouddhiques individuelles.

QUATORZE) les atteintes à l'intégrité physique, aucune.

QUINZE) l'embrigadement des enfants, pas plus que dans d'autres religions, chez les plus "fanatiques" et les japonais traditionnels il existe un désir que les enfants accèdent à la boddhéité (l’Éveil), ils sont encouragés à pratiquer et à participer aux activités officielles.

SEIZE) le discours plus ou moins anti-social, jamais.

DIX SEPT) les troubles à l'ordre public, jamais.

DIX HUIT) l'importance des démêlés judiciaires, légitimement l'organisation française s'est défendue pour des propos qu'elle jugeait diffamant.

DIX NEUF) l'éventuel détournement des circuits économiques traditionnels, l'argent provient des dons des pratiquants qui le veulent bien et du soutien financier de la Soka Gakkai Internationale dont les actifs financiers sont gérés dans des Fonds de Placement par Mitsubishi.

VINGT) les tentatives d'infiltration des pouvoirs publics, en France pas directement, juste un lobbying très bien organisé – il y aurait eu des contacts avec des députés bienveillants et durant son mandat Nicolas Sarkozy aurait demandé qu'elle soit reconnue comme une religion et plus comme une secte, selon les propos d'un responsable officiel de l'organisation... De plus, il y a la présence de cadres de la SGI au Conseil de l'Europe, au Conseil Économique et Social, comme des relations officielles avec la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris. Du fait du statut de la SGI comme ONG (UNESCO et ONU) l'ACSBN avec la Maison Littéraire de Victor Hugo à Bièvres bénéficie de contacts officiels dans le domaine de la culture.
Quoique à ce sujet ce soit la "langue de bois" de la part du Consistoire National sur les méthodes et personnes utilisées.


_________________
Compassion et Bienveillance Guide Mon Existence
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1064
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Comment définir une secte en 2018

Message par Disciple laïc le Jeu 15 Fév 2018, 14:07

Sachant que le mot "secte" à un sens particulier en France qui n'est pas nécessairement le même ailleurs. Et sachant qu'initialement le christianisme était une secte juive en son temps avant de "réussir" et de sortir du cadre de la "secte" en raison de l'ampleur du nombre de ses fidèles et de son extension géographique. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Invité
Invité

secte

Message par Invité le Jeu 15 Fév 2018, 14:41

Historique : Ensemble de personnes qui se réclament d'un même maître et professent sa doctrine philosophique, religieuse ou politique, ses vues.
 Domaine religieux [par opposition à « l'Église officielle »] souvent péjoratif : Groupement organisé dont les membres ont adopté une doctrine et des pratiques différentes de celles de la religion majoritaire ou officielle. Secte bouddhique, chrétienne, janséniste, juive, orthodoxe, protestante ; secte des anabaptistes, des cathares, des donatistes, des mormons, des quakers, des témoins de Jéhovah ; sectes de la Grèce, de l'Inde, de l'Orient.
− En particulier, souvent péjoratif : Organisation d'inspiration religieuse ou mystique (voire politisée), dont les membres vivent en communauté et sous l'influence d'une ou plusieurs personnes ; danger, emprise, nocivité des sectes ; méthode d'endoctrinement, de pouvoir, de recrutement d'une secte.
 Par extension
a) Péjoratif : Tout groupe idéologique clos qui suit un leader dissident de la doctrine générale et qui se caractérise par le fanatisme et l'intolérance de ses membres ; esprit étroit et fanatique, montrant de l'intolérance.
b) Faire secte : Se distinguer des autres par des options singulières ; recruter des partisans enthousiastes.

http://www.cnrtl.fr/definition/secte
avatar
Invité
Invité

Re: Comment définir une secte en 2018

Message par Invité le Jeu 15 Fév 2018, 17:57

Voilà une vingtaine de caractéristiques qui peuvent mettre la puce à l'oreille quand on rencontre une secte . 

J'ai envie d'ajouter quelque chose : c'est l'état d'esprit de chacun . Cet état d'esprit qui induit des comportements de disciples de sectes .

Si je dis cela , c'est parce que j'ai rencontré , dans des centres de Dharma qui  n'étaient pas du tout ce qu'on peut appeler des sectes , des personnes qui se comportaient comme s'ils étaient dans des sectes . Ils attendaient des lamas qu'ils leur donnent des ordres dans leur vie privée , qu'ils les cadrent , leur disent quoi penser en toutes circonstances , se comportaient en esclaves corvéables à merci , n'avaient aucun libre-arbitre et cherchaient toujours confirmation venant d'une 'autorité ",....
avatar
cosmiquepelerin
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 59
Contrée : Gascogne
Arts & métiers : Jardinier & Peintre
Disposition de l'Esprit : Félicité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2018

Re: Comment définir une secte en 2018

Message par cosmiquepelerin le Jeu 15 Fév 2018, 18:21

Oui, manilla, il y a chez certains un besoin de refuge dans "les bras" ou "l'autorité" du prestige de la robe. Souvent le réfugié et les bras qui l'accueillent sont dans un rapport d'attraction l'un envers l'autre, ils forment une paire complémentaire. Autant pour le chercheur spirituel que pour le lama (qui n'est qu'un banal homme ordinaire), c'est lié et à leurs tendances karmiques et à leur mémoire akashique, et puisqu'ils sont dans une quête "de quelque chose" de spirituel ils vont, vie après vies, vers ceux avec qui ils ont des liens très anciens.
C'est attristant et je ressens de la compassion pour ces malheureux, mais c'est leur décision, je la respecte.


_________________
Compassion et Bienveillance Guide Mon Existence
avatar
Invité
Invité

éloges au Buddha ...

Message par Invité le Jeu 15 Fév 2018, 23:22

'Brug-pa Kun-legs raillait déjà en son temps un travers qui a coûté très cher au Tibet :
« Lorsque des logiciens discutaient entre eux et faisaient offrande d'éloges (au Buddha), ils n'exaltaient qu'eux-mêmes et jamais autrui*. On aurait dit qu'ils noircissaient les autres et étaient ainsi sur le point de rejeter la religion. Je n'aurais pas été 'Brug-pa Kun-legs si je n'avais pas fait aussi de tels éloges**. »
-------------
* Chaque ordre chantait les hymnes de ses propres lamas éminents, jamais ceux de lamas appartenant à d'autres ordres.
** Comme d'habitude, le poète aime imiter les différents genres littéraires et rituels de son époque pour y couler ses propres idées tout en les persiflant « gentillement »
  (extraits p. 247 de « Vie et chants de Drukpa Kunley », le yogin - traduction de R. A. Stein, éd. Maisonneuve et Larose - Paris © 1972)
https://www.babelio.com/livres/Stein-Vie-et-chants-de-brug-pa-kun-legs-le-yogin/784719

Dalaï-Lama actuel :
« … la foi est une “affaire personnelle” ; et cela ne devrait pas être utilisé pour “mobiliser des groupes”. »
« Que vous suiviez cette religion ou cette religion, c’est une question strictement personnelle. Nous ne devrions pas trier, tenter de mobiliser ou grouper .. ou (dire) nous bouddhistes, nous hindous ou nous musulmans etc... Ce n'est pas bon. ! »

http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=40025&article=%E2%80%9CReligion+a+personal+business%E2%80%9D%2c+says+Dalai+Lama+while+responding+to+communal+clash+in+Maharashtra&t=1&c=1
avatar
cosmiquepelerin
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 59
Contrée : Gascogne
Arts & métiers : Jardinier & Peintre
Disposition de l'Esprit : Félicité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2018

Re: Comment définir une secte en 2018

Message par cosmiquepelerin le Sam 17 Fév 2018, 10:09

« … la foi est une “affaire personnelle” ; et cela ne devrait pas être utilisé pour “mobiliser des groupes”. »
« Que vous suiviez cette religion ou cette religion, c’est une question strictement personnelle. Nous ne devrions pas trier, tenter de mobiliser ou grouper .. ou (dire) nous bouddhistes, nous hindous ou nous musulmans etc... Ce n'est pas bon. ! »

Tout à fait, car cela relève alors de l'activisme politique et social, avec l'apparition de sentiments d'appartenance à un groupe de gens spéciaux, et qui se sentiront investis d'une mission. Ce n'est vraiment pas bon pour le coup !


_________________
Compassion et Bienveillance Guide Mon Existence
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1348
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Comment définir une secte en 2018

Message par Ortho le Sam 17 Fév 2018, 11:56

Définition linguistique du mot secte:
http://www.cnrtl.fr/etymologie/secte
Étymol. et Hist. 1. Ca 1155 siecte « doctrine religieuse ou philosophique » (WaceBrut, éd. I. Arnold, 6776); ca 1316 secte (Geffroy de ParisChronique métrique, éd. A. Diverres, 3663); 2. 1230-50 setes « groupe de personnes qui ont une même doctrine au sein d'une religion » (Légende de l'Antéchrist, Version anonyme, éd. E. Walberg, 621, p. 22); 1525 secte lutherienne (Le Conseil de l'Archevêque de Lyon à Noël Beda, Herminjad, I, p. 323 ds Richard, p. 34); 3. 1549 secte de poëtes (Du BellayDeffence et illustration de la langue francoyse, éd. H. Chamard, 273); 4. 1616 faire secte à part « se distinguer des autres par des opinions singulières » (D'AubignéHist., II, 282 ds Littré). Empr. au lat.secta « ligne de conduite, suite, parti, secte, école », de sequi « suivre ».


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]

Contenu sponsorisé

Re: Comment définir une secte en 2018

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 13 Nov 2018, 16:57