Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Regard profond sur les 5 agrégats
Aujourd'hui à 17:19 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Aujourd'hui à 13:04 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:18 par Mila

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Mer 17 Oct 2018, 10:25 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Mar 16 Oct 2018, 22:24 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 37 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 37 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97628 messages dans 11237 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7487)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Aumônerie bouddhiste

Partagez
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Dim 22 Avr 2018, 10:18

Bonjour Smile

Cela fait un moment que je m'interroge sur cette tâche. 

Je le pense importante. 

Par exemple pour accompagner les mourants à l’hôpital (le Bouddha fut confronté à la situation et donna un enseignement sur le sujet). Mais aussi le personnel hospitalier.  

Ou pour faire quelque chose pour les prisonniers afin d'éviter qu'il ne ressortent pires qu'ils ne sont rentrés. Et aussi accompagner le personnel carcéral. 

Certains d'entre vous ont-ils de l'expérience en la matière ou des gens de connaissance sur le sujet ? 

Apparemment l'UBF propose une formation depuis quelques années tous les ans. Je vais les contacter de toute façon mais je voulais savoir si vous aviez des informations ou connaissances en la matière ? 

Le Bouddha est particulièrement présent dans des lieux de grande souffrance, c'est là qu'il est le plus précieux. L’hôpital ou la prison sont parmi ces lieux. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Invité
Invité

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Invité le Dim 22 Avr 2018, 11:55

Bonjour,

Pour le contact avec les prisonniers , le Lama Karta à Yeunten Ling en Belgique , se rendait régulièrement en prison .
Il est décédé maintenant , mais tu peux peut-être contacter le centre ( tu trouveras toutes les coordonnées sur leur site ) J'ignore si quelqu'un a pris le relève dans ce domaine .
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Dim 22 Avr 2018, 12:20

l'UBF mentionne Lama Droupgyu (Fabienne GUILLAUME)  pour la formation qui a eu lieu en 2017. 



Article de 2014 : 




Lama Droupgyu, premier aumônier national bouddhiste des prisons




publié le vendredi 9 mai 2014, par MSB






L’Union Bouddhiste de France a le grand plaisir d’annoncer que Lama Droupgyu Karma vient de recevoir l’agrément de l’Administration pénitentiaire pour exercer la fonction d’aumônier national des prisons pour le culte bouddhiste en France, à titre de bénévole.


Depuis sa désignation par l’UBF le 10 décembre 2013, Lama Droupgyu, entourée d’une équipe soudée, a commencé à travailler avec les cinq aumôniers locaux nommés ces deux dernières années, qui exercent dans huit établissements. Plusieurs candidatures sont en cours d’examen.


C’est en 2010 que le projet d’aumônerie carcérale a été lancé par le Révérend Olivier Wang-Genh et Marie-Stella Boussemart, alors président et vice-présidente de la fédération, avec l’aide précieuse des Chefs successifs du Bureau central des cultes, Messieurs Bertrand Gaume, Louis-Xavier Thirode et Pascal Courtade, ainsi que le soutien des autres cultes, à commencer par la Fédération protestante qui a généreusement ouvert ses formations aux nouveaux aumôniers bouddhistes.


Les deux coordinateurs, Blandine Boulenger et Eric Rommeluère, qui ont pris la tête de la commission carcérale le 6 novembre 2012, ont accompli avec dévouement et efficacité un travail remarquable, pour recruter les premiers aumôniers locaux, mettre sur pied une formation ou encore assurer les relations avec les partenaires.


Lama Droupgyu, entrée en religion en 1990, a effectué deux retraites de trois ans et trois mois en Auvergne et depuis, donne des enseignements et des conférences sur le bouddhisme, avec chaleur et simplicité. Elle fait partie du CA de l’UBF depuis une dizaine d’années et en a été longtemps vice-présidente - elle a décidé de ne pas se représenter à cette fonction lors de l’AGO du 5 mars pour éviter le cumul de mandats. Elle connaît donc bien les rouages de la fédération et elle suit avec intérêt le dossier carcéral depuis le début.


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1344
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Aumônerie.

Message par Ortho le Dim 22 Avr 2018, 12:45

Il y a eu une formation en 2015 et en 2016, mais je crois qu'il fallait déjà être aumônier ou engagé en ce sens.

Enfin voici un lien que tu connais peut-être déjà:

https://www.bouddhisme-france.org/activites/aumonerie-en-milieu-hospitalier/

https://www.bouddhisme-france.org/activites/aumonerie-des-prisons/

Bonne lecture.


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Dim 22 Avr 2018, 13:26

Je vais voir cela. Merci. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7487
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Pema Gyaltshen le Mer 25 Avr 2018, 15:56

En France c'est d'avantage développé.

Pour ce qui de l'accompagnement des malades en Belgique, c'est plutôt discret.
Actuellement du côté francophone ce n'est pas du tout organisé.
Il y a eu encore dimanche dernier une réunion à l'UBB de réflexions sur ces sujets
mais tout est à faire. Ce sont nos amis néerlandophones qui ont ouvert leur cercle
de réflexion.
J'ai un ami référent Bouddhiste qui visite les hôpitaux dans le secteur d'Anvers.
Moi-même j'ai fait des démarches sur Bruxelles mais sans réelle suite ni retour, c'est pourquoi
comme d'autres, nous sommes simplement volontaires mais en restant neutre.
Les hôpitaux ne sont pas contre l'idée, mais il faut tout créer.
Il y a des initiatives individuelles ...mais rien de comparable avec le
monde chrétien qui est très développé dans nos hôpitaux .
Il faut rappeler qu'en Belgique le Bouddhisme n'est toujours PAS reconnu officiellement.
Il faut reconnaître aussi que le pourcentage de malades orientés vers le Bouddhisme est 
très faible.
Les choses bougent mais lentement...un groupe de réflexion doit se former côté francophone. C'est en projet...à suivre donc.


_________________

avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Mer 25 Avr 2018, 20:49

Je suis français et vivant en France. C'est peut être développé ici mais pas énormément. 

Malheureusement, en prison notamment, on trouve bien plus à s'abreuver à des livres insufflant une version haineuse et violente de l'Islam qu'autre chose. Ma Compagne à travailler en librairie dans une banlieue pas loin d'une prison et elle voyait les commandes faites depuis la prison via sa librairie, c'était pas rassurant. 

C'est pour cela que je me dis qu'il est important de contrer cette influence néfaste qui fait que les prisonniers ressortent pire qu'avant. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1344
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Ortho le Mer 25 Avr 2018, 22:09

C'est sûr qu'en prison, en France, tu as plus de chance de trouver des "musulmans" (bien que souvent ils n'avaient aucun contact réel avec l'Islam), que des bouddhistes de par la nature des populations à la base.Comme tu as plus de chance de rencontrer des mosquées plutôt que des temples.Mais ce n'est pas un drame, juste une difficulté de plus.Maintenant tous les musulmans ne s'abreuvent pas de littérature violente genre Salafiste. Le Credo principal est et demeure le Coran (les hadiths en suivant).Seulement l'Islam est de nature, très rigide, très exigeant; les cinq piliers  en sont: La profession de Foi: la Chahada ( "il n'est de Dieu que Dieu et Muhammad est son prophète"), les cinq prières (la salat) par jour qui chacune dure entre 10 et 20 minutes, y compris les ablutions obligatoires avant de faire la prière sinon celle-ci est de fait invalidée.La participation à la prière commune du vendredi à la mosquée.L'impôt islamique (la zakat).Une fois par an le Ramadan, où il est demandé de jeûner (ni aliment solide, ni liquide, ni eau, ni relation sexuelle), du lever au coucher du soleil pendant un mois lunaire.Si la situation financière le permet, le hadj le pèlerinage à la maison de Dieu à la Mecque. Quelle autre religion demande cela à ses dévôts laïcs ? Et c'est suivi par 90% des musulmans!
Je suis pour ma  part, vivant dans un milieu professionnel et d'habitat très influencé par l'Islam de par le nombre des gens.Et je suis très impressionné par leur foi.Mais ils ne sont pas tous et LOIN s'en faut fervents du Salafisme. Rassurons nous!


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Mer 25 Avr 2018, 22:24

On trouve des pratiques de prosternation, de circumambulation et d’aumône dans l'Islam et la voie du Bouddha. L'ineffabilité d'Allah et l'ineffabilité du nirvana sont aussi un point commun, tout comme il est interdit chez certains musulmans de représenté Muhammad ou Allah, là ou originellement le Bouddha ne voulait pas non plus qu'on le représente sous forme d’idole.  

Et dans une certaine mesure, pour avoir lu un peu du Coran en français dans une traduction de qualité, l'aspect incontournable, implacable, omniprésent d'Allah me fait pensé au coté inévitable et implacable de la loi du karma. 

Tout en rappelant que du point de vue bouddhique, soutra du canon pali à l'appui, la croyance en une cause unique première créatrice de tout est une conception erronée qui mène à l'amoralité. Je trouve d'ailleurs la dérive islamiste actuelle parfaitement en accord avec la sagesse du Bouddha vieille de 2500 ans !


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Invité
Invité

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Invité le Mer 25 Avr 2018, 22:31

"Je trouve d'ailleurs la dérive islamiste actuelle parfaitement en accord avec la sagesse du Bouddha vieille de 2500 ans "

....Pas moi ....que veux-tu dire ?
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Mer 25 Avr 2018, 23:00

Les islamistes font fi de principes moraux de base, d'éthique humaine basique, au nom de leur conception particulière de la foi en Allah. Cela les dédouane moralement. Puisqu'ils agissent au nom du seul "dieu" qui est vérité selon eux, cela "cautionne" pour eux leurs actes. Aussi immoraux soient-ils. Agissant au nom de "LA" vérité il ne peuvent se tromper quoi qu'ils fassent et leur actes aussi immoraux soient-ils du point de vue des hommes sont nécessairement "justes" au niveau de leur interprétation de la volonté d'Allah. 

Dans un sutra (dont je pourrais retrouver les références si vous voulez), le Bouddha réfute 4 opinions de son temps. Toutes selon lui mènent à l’absence d'effort en matière de discipline morale personnelle. Et l'une d'entre elle, de ces opinions, est de considérer qu'il existe une cause unique première à tout. Si c'est cette cause unique première qui est à la source de tout alors c'est elle qui est responsable moralement de tout, non les hommes. Ceux ci n'ont donc aucune raison de faire le moindre effort moral puisque in fine ils ne sont pas responsables de leurs actes, c'est leur "créateur" qui l'est. 

Et c'est précisément ce qui, pour moi est à l'oeuvre chez certains islamistes actuels. Comme d'ailleurs aussi dans nombre de fanatismes religieux du passé. 

Il y a d'ailleurs une ligne du Coran qui est très clair est plaide en faveur d'une totale prédestination des hommes, c'est Allah qui décide dans le ventre même de la mère qui sera quoi en grandissant, bon ou mauvais. Et évidemment il récompensera les bon et punira les mauvais. Mais pas nécessairement car du fait qu'il est tout puissant il est libre de faire ce qu'il veut à qui il veut. 

J'avais sur ce point entendu une "blague" qui soulignait un net problème d'incohérence : 

Un voleur a été arrêté et des gardes l'amène prêt du billot pour qu'on lui coupe les mains. Il se défend en disant : mais si je suis voleur c'est parce que Allah le veut ! Je ne suis pas responsable et coupable ! Et ses bourreaux de répondre : oui mais Allah a aussi dit qu'on devait couper les mains des voleurs. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Jeu 26 Avr 2018, 08:02

AN 3.61
Titthāyatanādi Sutta
Trois dogmes sectaires —

Le Bouddha expose et réfute trois dogmes sectaires qui empêchent toute évolution, puis propose un résumé de son propre enseignement.


Bhikkhous, il y a trois dogmes sectaires qui, s'ils sont examinés, investigués et discutés complètement, produisent une doctrine de l'inaction, même s'ils sont adoptés par tradition; quels sont ces trois?

(Je ne cite que le dogme n°2 qui nous intéresse ici) : 


Il y a, bhikkhous, des renonçants & brahmanes qui maintiennent et enseignent la vue suivante: 'Quel que soit ce qu'une personne ressent, que ce soit agréable, désagréable ou neutre, cela est dû à ce qui a été fait dans le passé.'{1} Il y a des renonçants et des brahmanes qui maintiennent et enseignent la vue suivante: 'Quel que soit ce qu'une personne ressent, que ce soit agréable, désagréable ou neutre, cela est le produit de la création d'un être suprême.' Il y a des renonçants et des brahmanes qui soutiennent et enseignent la vue suivante: 'Quel que soit ce qu'une personne ressent, que ce soit agréable, désagréable ou neutre, cela n'a pas de cause ni de condition.'{2}
-----


J'ai abordé des renonçants & brahmanes qui soutenaient... que 'Quel que soit ce qu'une personne ressent, que ce soit agréable, désagréable ou neutre, cela est le produit de la création d'un être suprême'. Je leur ai dit: 'Est-il vrai que vous soutenez que... cela est le produit de la création d'un être suprême?' Ainsi questionnés, il acquiescèrent. Alors je leur dis: 'Dans ce cas, c'est à cause de la création d'un être suprême qu'une personne devient un tueur, qu'elle s'engage dans le vol, dans la méconduite sexuelle, dans le mensonge, dans les paroles malveillantes, dures, dans les bavardages inutiles, qu'elle est envieuse, malveillante et soutient des diṭṭhis erronées. A celui qui considère la création d'un être suprême comme étant le facteur décisif, le désir et l'effort: 'Ceci devrait être fait, ceci ne devrait pas être fait' font défaut. Celui qui ne peut pas déterminer comme étant une vérité ou une réalité ce qui devrait être fait et ce qui ne devrait pas l'être vit sans attention ni contrôle de lui-même et ne peut pas convenablement se considérer comme un renonçant. Voici ma seconde réprimande aux renonçants & brahmanes qui soutiennent et enseignent une telle vue. 

Source : http://www.buddha-vacana.org/fr/index.html
J'ai aussi retrouvé ce texte : 

Chercher des réponses dans le Livre Saint.


Raconté par le Vénérable K. Sri Dhammananda dans « Vivre sans peur ni inquiétude ».

(Fiche wikipédia du moine K. Sri Dhammananda ici : 
une référence semble t-il dans son domaine, moine bouddhiste du Théravada). 

Ne devenez pas l'esclave de quelque livre sacré qui soit.

Il était une fois un homme instruit dans les rites de la religion et il était considéré par les gens comme une personne très savante. Il avait quelques disciples qui prenaient note de ses indications dans un livre. Au fil des années, le livre était devenu volumineux avec toutes sortes d'instructions rapportées à l'intérieur. Il était recommandé aux disciples de ne rien faire sans consulter d'abord le livre sacré. Ou que les disciples aillent et quoi qu'ils fassent, ils consultaient le livre qui leur servait de manuel d'instruction pour guider leur vie. Un jour, alors que le meneur traversait un pont en bois, il tomba dans la rivière. Les disciples étaient auprès de lui, mais aucun d'eux ne savaient quoi faire dans ces circonstances. Ils ont consultèrent donc le livre sacré.

« Au secours ! Au secours ! » Hurlait le Maître: « Je ne sais pas nager ! »

"S'il vous plaît , veuillez patienter un instant Maître. S'il vous plaît, ne vous noyez pas !" Le supplièrent-ils.

"Nous sommes en train de chercher dans notre livre sacré. Il doit y avoir des instructions sur ce qu'il faut faire si vous êtes tombez hors d'un pont en bois dans une rivière."

Alors qu'ils feuilletaient les pages du livre sacré à la recherche d'instructions appropriées, l'enseignant disparu dans l'eau et se noya.


La leçon a tirer de cette histoire est que nous devrions adopter une approche éclairée et non suivre servilement les idées conservatrices dépassées, ni recourir à aucun livre sacré sans utiliser notre bon sens. Au regard des circonstances changeantes, des nouvelles découvertes et connaissances, nous devons apprendre à nous adapter en conséquence et a y répondre en les utilisant pour le bénéfice de tous.

Que j'ai traduit de l'anglais, trouvé ici : http://www.ic.sunysb.edu/Clubs/buddhism/story/

Je vais vous rechercher le passage du Coran mentionné plus haut histoire de ne pas balancer des informations sans confirmation précises. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Invité
Invité

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Invité le Jeu 26 Avr 2018, 09:43

C'est plus clair comme ça.

Le Bouddha répondait aux mêmes genres d'erreurs que celles qu'on rencontre dans la dérive islamique actuelle.

...et aussi dans les chansons populaires
"Comme le disait la mistinguette,
Je suis comme le bon dieu m'a faite,
Et c'est très bien comme ça"
...et reprenons tous en choeur....
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1344
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Ortho le Jeu 26 Avr 2018, 13:12

@Disciple laïc: Vous écrivez: "Ceux ci n'ont donc aucune raison de faire le moindre effort moral puisque in fine ils ne sont pas responsables de leurs actes, c'est leur "créateur" qui l'est".
Et ensuite: "
La leçon a tirer de cette histoire est que nous devrions adopter une approche éclairée et non suivre servilement les idées conservatrices dépassées, ni recourir à aucun livre sacré sans utiliser notre bon sens. Au regard des circonstances changeantes, des nouvelles découvertes et connaissances, nous devons apprendre à nous adapter en conséquence et a y répondre en les utilisant pour le bénéfice de tous".


J'ai parlé avec un ami musulman (d'origine Malienne) sunnite. Il m'a toujours dit que chacun est responsable de ce qu'il fait et devra en répondre au moment du "Jugement" (croyance de base en Islam), de la Révélation.Même s'il est difficile de percevoir ce qu'Allah a attribué à chacun de nous comme destinée.
Il faut replacer ces sourates au temps où elles ont été reçues , qui correspond à notre Moyen-Age.
Plusieurs penseurs et savants dans la "Science", aussi bien sunnites (la mosquée Al-Hazar du Caïre) que chiites (l'Imam Ali Khameinei, le plus haut Imam de l'Iran) ont condamné les agissements des Salafistes les appelant des "takfiris".
https://fr.wikipedia.org/wiki/Takfirisme
Je crois qu'il est important en Europe dans un premier temps que les "savants" musulmans se mettent d'accord avec les états pour faire des écoles de formations d'Imam, qui seront enseignés suivant le principe de la "Connaissance". Mais là il risque d'y avoir beaucoup de conflit pour savoir qui doit parler!
J'espère de tout mon coeur que cela s'arrangera et que nos frères musulmans pourront enfin trouver la Paix et nous avec.


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Jeu 26 Avr 2018, 19:21

Chacun lit ce qu'il lit et comprends ce qu'il comprend. J'ai parcouru des pages du Coran dans la journée, je vous soumettrais quelques citations "type", vous verrez ce que vous comprenez et en pensez. 

L'argument contextuel est souvent employé en ce moment. 

L'invitation a été faites pour que l'Islam, tout comme l'Eglise romaine avec Vatican II (et la Bible), déclare "caducs" certains versets du Coran car ils ne sont plus en phase avec notre société, donc avec le contexte actuel. En particulier des versets incitant à la violence. Le Coran étant considéré comme la parole d'Allah il est quasiment impossible au sein de l'Islam d'y touché en quoi que ce soit, et l'Islam dans le monde n'a aucune autorité centrale qui dit la Foi musulmane comme pour le Vatican et le Pape avec les chrétiens. 

En effet les musulmans dans le monde actuellement sont dans une situation très pénible. Et il serait bon qu'ils règlent la situation en interne. Avec de l'aide extérieure si ils en font la demande. 

Et une part difficilement mesurable dans le monde de musulmans n'ont jamais lu leur livre sacré en tout ou en partie ou ne la connaisse que par la bouche d'Imam autoproclamés. Et comme le fait de sortir de la foi musulmane est très problématique voir dangereux dans certains pays musulmans, un nombre non mesurable de pratiquants ne le sont qu'en facade pour ne pas avoir de problèmes. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1048
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Disciple laïc le Ven 27 Avr 2018, 19:11

Voila j'ai retrouvé la sourate coranique dont je vous parlais ci-dessus. 
Source : Le Coran, les classique de Poche, Livre de Poche, traduction de Malek Chebel, 2009. 
Sourate III
La famille d'Imram (Al-'imram). 
Révélée à Médine 200 versets
Page 58
Versets 2 à 6 (pour replacer le contexte) : 

2 - Allah, il n'est d'autre Dieu que Lui, le Vivant, l'Auto-subsistant. 
3 - Il a fait descendre sur toi le Livre de la vérité, confirmant ce qui a été révélé. Il a fait descendre la Torah et l’Évangile...
4 - ... qui furent une direction pour les hommes, avant que ne soit révélée la distinction salvatrice. Mais ceux qui n'auront pas cru aux versets d'Allah subiront un châtiment terrible. Allah est puissant. Il est vengeur. 
5 - Rien n'échappe à Allah, ni sur terre ni au ciel. 
6 - C'est Lui qui vous définit dans l'utérus comme Il le désire. Il n'est d'autre Dieu qu'Allah, le Puissant, le Très-Sage. 
(recopié scrupuleusement). 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7487
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Pema Gyaltshen le Sam 28 Avr 2018, 10:55

Pour en revenir au sujet initial, il y a des choses qui se font .

Ce vendredi il y avait une session à Palliabru ( plateforme de soins palliatifs de Bruxelles )
Il faut rappeler que pour accéder, même comme volontaire bénévole, à l'accompagnement
des soins palliatifs , une formation est obligatoire.
Le thème de cette réunion était sur l'importance des rites .
Le titre exact était : A la lumière des rites.
Le programme était :
09h30: Introduction par Isabelle de Cartier, Directrice de Palliabru
09h40: "Approche théorique des rites dans leurs fonctions humanisantes"
par l'Abbé Guibert Terlinden, Aumônerie des Cliniques Saint-Luc 
10h40: Echanges
11h00: Pause-café 
11h30: "Soins palliatifs et rites culturels à Kinshasa (RDC)"
par Anselme Mubeneshayi, Président de PALLIAFAMILI. 
12h00: Echanges 
12h15: Lunch
13h15: "La fin de vie dans notre société d'aujourd'hui en rapport avec les rites"
par Gabriel Ringlet, écrivain et théologien 
14h15: Echanges 
14h30: "La deuxième mort: perspective sur un rite bouddhique"
par Frank De Waele Roshi, du Centre Zen Sangha
15h30: Echanges 
15h45: Clôture 

C'était fort instructif et il y avait de nombreux témoignages de "terrains" sur ces sujets.


_________________

avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1344
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Ortho le Sam 28 Avr 2018, 11:25

Bonjour Pema, "La deuxième mort: perspective sur un rite bouddhique"; peux-tu nous en parler un peu plus?
Qu'est-il appelé la deuxième mort? 


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7487
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Pema Gyaltshen le Dim 29 Avr 2018, 08:51

Bonjour Ortho

Non, j'avoue n'avoir pas bien saisi le propos autour de cette seconde mort, dont je n'avais jamais entendu parler dans le Bouddhisme...mais en même temps l'orateur n'a pas vraiment insisté sur ce point. Je pensais que "la seconde mort " était un concept chrétien...

Ce brave Frank a évoqué beaucoup de choses et il a aussi mélangé quelques notions chrétiennes pour
expliquer son parcours personnel.
Comme son exposé clôturait la journée, j'avoue que je ne prenais plus de notes et que la fatigue se faisait sentir dans mes "cellules grises "
Il a évoqué aussi le rituel du "Portail de l'ambroisie" que je ne connais pas. 
Je suis fort ignorant des enseignements du Zen
Désolé...


_________________

avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1344
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Ortho le Dim 29 Avr 2018, 10:05

Bonjour Pema, oui, cela me rappelle plus un enseignement Chrétien de la seconde mort lors du Jugement Dernier où chacun -d'après cette Tradition- sera jugé  et ira en Géhenne ou en Paradis près de l'Eternel afin de chanter ses louanges.Je n'en ai jamais entendu parlé même dans le Zen (celui de l'AZI).C'est pourquoi je te le demandais.Merci.


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]

Contenu sponsorisé

Re: Aumônerie bouddhiste

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 19 Oct 2018, 22:23