Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 20:43 par vaygas

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:34 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Dim 18 Nov 2018, 14:09 par Disciple laïc

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 35 Invités :: 2 Moteurs de recherche

vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97815 messages dans 11259 sujets

Nous avons 4259 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Godineau

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7494)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2423)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Bouddhisme et foi Baha'ie

Partagez
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Ven 20 Juil 2018, 18:29

https://bahai-library.com/pdf/k/kluge_boudhisme_foi_bahaie.pdf


Le bouddhisme, une des Révélations considérées par la religion bahá’íe comme d’origine divine*, appartient au patrimoine spirituel et religieux de l’humanité. Cette religion, qui compte environ 379 millions de disciples1
fait de grands progrès en Amérique du Nord et en Europe où les centres bouddhistes fleurissent en nombres étonnants.Grâce, notamment, au chef charismatique du bouddhisme


prasangita, le Dalaï-Lama, le bouddhisme tient le devant de la scène internationale pour sa sagesse spirituelle et pour sa participation dans la lutte pour un Tibet libre.


Un bahá’í devrait chercher à mieux connaître le bouddhisme

pour au moins quatre raisons. C’est d’abord l’une

des Révélations divines historiques, elle a donc un intérêt

intrinsèque. C’est une religion présente en France que

nous voulons mieux comprendre. Troisièmement, une

étude du bouddhisme nous fera mieux comprendre l’en-

* Tous les bouddhistes ne partagent pas cette opinion. La plupart préfèrent y voir une spiritualité ou une philosophie.
seignement de Bahá’u’lláh qui affirme que toutes les religions n’en forment essentiellement qu’une. Enfin, si nous désirons engager avec les bouddhistes un dialogue intelligent nous devons avoir une connaissance solide de leurs croyances et de la manière dont elles font écho aux nôtres.


Notre étude comparative du bouddhisme et des Écrits

bahá’ís commencera au niveau ontologique puisque c’est

le niveau le plus fondamental auquel il est possible d’étudier

quelque chose. L’ontologie, qui est une branche de

la métaphysique2, se préoccupe du sujet de l’être, de ce




que veut dire être et de quelle manière les choses sont. Il

est évident, par exemple, que des objets comme un ballon

de rugby, la théorie de la relativité d’Einstein et la notion

de rouge sont trois différentes sortes de réalités. Elles ont

des manières d’exister différentes et différentes relations

avec le monde. Nous ne les traitons pas de la même manière

parce que, inconsciemment le plus souvent, nous

pratiquons une analyse ontologique qui nous dit que si

l’on peut envoyer un ballon (ou une chaise !) dans des

buts, on ne pourra pas y envoyer la théorie d’Einstein ou

la notion de rouge. C’est un exemple d’ontologie conventionnelle,

pratique, quotidienne. Plus sérieusement, l’ontologie

s’occupe de questions telles que : Qu’est-ce

qu’être ? Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?

ou de quoi parlons-nous quand nous parlons d’une

chose ?


....
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Ven 20 Juil 2018, 18:52

Le point de vue de cette foi sur la voie du Bouddha n'engage qu'elle. 

Siddharta Gautama Shakyamouni Bouddha a toujours clairement dit que la transmission de son expérience et de son chemin menant à la cessation de toute souffrance humaine était le fruit de sa seule expérimentation d'être humain. Né être humain et mort être humain.

Avec le temps, certains courants du bouddhisme ont petit à petit "divinisé" le Bouddha Shakyamouni. 

Certains penseurs/intellectuels/théologiens musulmans ont trouvé une phrase obscure dans le Coran permettant de sous entendre que le Bouddha pourrait être un envoyé d'Allah. 

De même certains hindoues veulent voir en le Bouddha un avatar d'une de leur propre divinité de leur propre panthéon. 

Pour toute religion monothéiste (ce qui inclut la foi baha'ie, qui puise aux même racines que le judaïsme, le christianisme, l'Islam et même le brahmanisme de l'Inde ancienne), il est inconcevable que quoi que ce soit puisse échapper au contrôle ou à la volonté ou aux planifications de l'être unique Créateur auxquels elles croient. C'est pourquoi le Bouddha est systématiquement inclut dans ces "plans" divins en faisant fi du contenu même de la doctrine bouddhique. Ces conceptions religieuses prétendent, en gros, mieux savoir que les bouddhistes eux-mêmes ce qu'est le maître qui a fondé leur courant. 

Le Bouddha, dans au moins 2 sutras du canon pali, s'est clairement exprimé concernant la croyance en un être unique créateur de l'univers. C'est une conception erronée, dangereuse et menant à l'amoralité ou à l'immoralité. On voit mal alors comment lui, Bouddha, pourrait être le crypto-prophète d'un tel être divin créateur. 

Après, cela n'interdit à personne de fantasmer sur le Bouddha au travers de sa propre grille de lecture religieuse. 

Les textes bouddhiques sont néanmoins là. Qu'on accepte ou non de les lire et de les comprendre. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Sam 21 Juil 2018, 13:44

@Disciple laïc a écrit:
Le point de vue de cette foi sur la voie du Bouddha n'engage qu'elle. 
Pour toute religion monothéiste (ce qui inclut la foi baha'ie, qui puise aux même racines que le judaïsme, le christianisme, l'Islam et même le brahmanisme de l'Inde ancienne), il est inconcevable que quoi que ce soit puisse échapper au contrôle ou à la volonté ou aux planifications de l'être unique Créateur auxquels elles croient. C'est pourquoi le Bouddha est systématiquement inclut dans ces "plans" divins en faisant fi du contenu même de la doctrine bouddhique. Ces conceptions religieuses prétendent, en gros, mieux savoir que les bouddhistes eux-mêmes ce qu'est le maître qui a fondé leur courant. 
Le Bouddha, dans au moins 2 sutras du canon pali, s'est clairement exprimé concernant la croyance en un être unique créateur de l'univers. C'est une conception erronée, dangereuse et menant à l'amoralité ou à l'immoralité. On voit mal alors comment lui, Bouddha, pourrait être le crypto-prophète d'un tel être divin créateur. 
Plus que ca, le texte du livre proposé ci haut n'engage que son auteur. et non la foi baha'ie, Bahaullah, ABdulBaha ou même quleconque baha'i.

J'apprécie vos impressions quant aux différents monothéismes et ce que vous considérez inconcevable de leur part... par contre, vous me direz je vous pries d'où vous vient l'idée vous ayant mené à proposer: les conceptions religieuses prétendent, en gros, mieux savoir que les bouddhistes eux-mêmes ce qu'est le maître qui a fondé leur courant ?


  savez vous même mieux que le maitre qui a fondé votre courant?





Que signifie pour vous l'idée humaine de : Un etre unique créateur de l'univers?
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Sam 21 Juil 2018, 16:18

Tout discours théologique est vain. J'en suis convaincu, je n'en parlerais pas. 

Mes impressions concernant la tendance qu'on les monothéismes viennent tout simplement du fait que j'ai été croyant chrétien catholique par le passé. C'est donc de l'expérience personnelle directe. Si on croit en un être unique créateur de tout, tout est issu de lui, même ce qui ne le reconnait pas (les athées, les agnostiques, les polythéistes, les animistes etc..). C'est une simple évidence. Si il y a une cause unique à la naissance de l'univers elle est cause de tout ce qui découle de cette naissance, que ce qui en découle accepte ou non de reconnaître l'existence et le rôle de cette cause unique. 

Les monothéismes abrahamiques ne peuvent pas avoir d'autre discours qu'un discours englobant les autres croyances religieuses. Dire autre chose cela sous entendrait que quelque chose échappe à l'influence du dit "Créateur", donc que celui ci n'est pas tout puissant, pas créateur de tout etc... et on entre dans des discours théologiques vain et posant de sérieux problèmes de logiques et d'éthique humaine. Je précise que ces religions ont tendance à "personnalisé" ou "anthropomorphisé" ce "Créateur". Cela me fait pensé qu'il faudrait que je lise ce livre que l'on m'a recommandé : Le Miracle Spinoza. 

Des théologiens des 3 grandes traditions brahamique ont reconnu qu'il était vain de discourir sur "Dieu". Je ne vais pas les contredire. A voir si des penseurs de la foi baha'ie (qui est nettement plus jeune) sont déjà arrivés à ce constat ou pas encore.
  



PS : faut vraiment que je prenne le temps de lire l'article wikipédia en entier concernant cette religion, j'ai juste lu la partie biographique de l'auteur, qui m'a parue assez "classique" en terme de parcours de prophète d'une religion monothéiste/abrahamique/du Livre, rien de bien nouveau, dans mon souvenir le fondateur de cette foi m'est apparu très "naïf" de croire qu'il serait entendu, et la réaction des autorités politiques et religieuses somme toute assez prévisible. Faut que je prenne le temps de regarder le contenu de cette religion. Même si, et c'est une opinion purement personnelle, je ne vois pas l'utilité de son apparition vu qu'il y a déjà les 3 religions du Livre avec tous les courants et sous courants qui existent toutes depuis des siècles. Mais bon, peut être en lisant l'article au complet j'aurais réponse à cela... cela me fait penser, toute proportion gardée évidemment, au Soka Gakkaï. 

Je suis assez d'accord avec le fait que discuter théologie est vain mais il y a un seul terrain au fond (et j'ai cru comprendre que les adeptes du dialogue inter-religieux avaient aussi cet état d'esprit) ou je crois l'on peut échanger, c'est celui de l'éthique, humaine. C'est à dire la façon dont les hommes doivent se comporter les uns vis à vis des autres. La théologie relève des spéculations, l'éthique c'est du concret, les pieds dans la boue de la réalité. On est dans le faire ou ne pas faire, non dans les méandres des fantasmes et de la pensée. 

J'ai le vague souvenir d'un sutra du canon pali ou le Bouddha (se moquait-il ?) s'exprimait sur tous ces brahmanes et autres croyants en une divinité suprême, qui en parlaient beaucoup de cet être suprême mais quand on leur demandait si ils l'avaient déjà vu ou entendu ou senti ou touché ou goûté , gardaient le silence faute de pouvoir répondre positivement.  

Je reprends (en la paraphrasant) cette phrase d'une des pièces de William Shakespeare :

"Il y a bien plus de choses sur la Terre et dans le Ciel, Horatio, que n'en rêve votre théologie". 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Sam 21 Juil 2018, 19:40

Merci pour vos propos, je comprends donc  un peu mieux le cadre dans lequel s'inscrit vos réflexions et paradigmes au sujet du concept de monothéisme.

Ayant aussi été éduqué dans une culture catholique, je peux comprendre ces repères.


Merci également d'introduire la notion d'éthique .


Bien à vous
David
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Sam 21 Juil 2018, 23:18

Je reprends ce que dit l'article wikipédia sur cette foi concernant : les êtres humains et les pratiques sociales (en mettant en gras ce que me paraît compatible avec la pratique bouddhique) :



Êtres humains : 



Les écrits baha’is mettent l’accent sur l’égalité essentielle des êtres humains, et sur l’abolition des injustices. L’humanité est vue comme unique, bien que très variée : la diversité des ethnies et des cultures sont dignes d’appréciation et de tolérance. Le racisme, le nationalisme, les castes et les classes sociales sont considérées comme des barrières à l’unité de l’humanité. Les enseignements baha’is déclarent que l’unification de l’humanité est un sujet primordial dans les conditions politiques et religieuses présentes.




Principes sociaux :


Recherche indépendante, personnelle et individuelle de la vérité (taḥarrī-i ḥaqīqat, l’opposé du taqlīd). Les baha’is considèrent qu’un des problèmes majeurs de l’humanité est que les gens suivent aveuglément ce qu’on leur apprend. Ceci est strictement prohibé par Bahāʾ-Allāh, il faut mener sa vie en accord avec ses propres principes et idéaux, ce qui interdit sans appel les concepts de « foi aveugle », « imitation aveugle », ou « lavage de cerveau ».


Toutes les religions ont une base commune (unité de la religion). Il est communément rajouté au terme « religion » le terme « philosophie » et aussi style de vie, pour ce qui concerne les modes de pensée en provenance notamment d’Inde, de Chine et du Japon.


Égalité de l’homme et de la femme,


Refus des préjugés de toutes sortes


Paix universelle (concept de non-violence)


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Dim 22 Juil 2018, 13:01

Merci, mais le livre proposé ne traite pas de ces sujets, valeurs, enseignements, principes, ...
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Dim 22 Juil 2018, 13:21

Je ne comprends pas bien votre réponse...

Enfin... cela se rajoute a d'autre incompréhensions vous concernant de ma part, mais c'est mon problème pas le vôtre. Enfin c'est aussi un peu le vôtre mais n'épiloguons pas, cela ne servirait à rien. Nous ne sommes pas là pour nous psychanalyser mutuellement. 

Sinon cela tombe bien que vous relanciez ce fil, je me suis posé une question qui est venue après réflexion. 

Votre foi insiste beaucoup ce la notion d'unité. De toute l'humanité. Des multiples pratiques religieuses dans le monde mais qui au fond visent plus ou moins toutes à accroître l'intimité/proximité avec Dieu, du moins c'est ce que j'ai compris en lisant l'article. (Un collègue musulman sur mon ex lieu de travail m'a demandé il y a quelque semaines si dans le bouddhisme il y avait aussi une notion d'unité, j'ai dis "Oui" mais unité "avec quoi", j'ai plutôt mis en avant la cohérence de "tout" via l'interdépendance et la coproduction conditionnée de tous les phénomènes ).

Mais comment unifier une humanité dont un certain nombre de membres ne croient même pas en l'existence de "Dieu" et n'ont aucune intention de changer d'avis ? Prenez les bouddhistes mais aussi les shintoïstes pas exemple, ou les athées ? On en fait quoi de tous ces humains ? Que fait-on de leur liberté de penser et voir les choses autrement dans l'objectif d'unité spirituelle de l'humanité de votre Foi ? Est ce que par hasard votre foi considérerait l'existence de "Dieu" comme une telle évidence qu'une unité de l'humanité au niveau spirituelle ne peut se concevoir que dans un rapport, une relation, avec "Dieu" ? 

Personnellement en creusant petit à petit la non-discrimination chère à Thich Nhat Hanh j'arrive à résoudre cette problématique car justement je ne suis pas attaché à l'idée qu'il existe un "Dieu", la théologie n'est pas un enjeux dans le Dharma du Bouddha, mais vous comment faites vous ? Comment faire coïncider le désir d'unité de votre foi avec le respect des opinions religieuses différentes y compris non-théïstes voir athées ? 



_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Dim 22 Juil 2018, 13:49

Quand vous dites 'un Dieu' à quoi faites vous référence? 

est-ce encore une fois une référecne à votre conception de Dieu au travers du ''spectre catholique'' dont vous faisiez état?

Mais nous pourrions comme base commune, pour parler de ''religion'' philo, unité,  parler de LAÏCITÉ.

Quand au hasard, cela n'existe pas. 

et non ma foi  (la foi baha'ie) ne considérera l'existence de "Dieu" comme une telle évidence qu'une unité de l'humanité au niveau spirituelle ne peut se concevoir que dans un rapport, une relation, avec "Dieu" . 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Dim 22 Juil 2018, 13:50

une notion d'unité, j'ai dis "Oui" mais unité "avec quoi", j'ai plutôt mis en avant la cohérence de "tout" via l'interdépendance et la coproduction conditionnée de tous les phénomènes 


c'est le sujet principale du livre ci haut Smile
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Dim 22 Juil 2018, 15:09

Tss tss tss... noyade de poisson ou "coupage de cheveux en 4" si vous préférez (inutile de vous fatiguer à nier - considérez que j'ai pris note que vous allez surement nier) et pas de réaction aux éléments objectifs factuels qui sont proposés pour battre en brèche votre opinion/préjugé sur la laïcité en France. 

"La messe est dite". 


Bonne dimanche assez de temps perdu ! 




"Dieu" est un mot de 4 lettres : D, I, E, U. 
Chaque lettre étant une représentation graphique d'un son produit par les cordes vocales humaines. Son produit par des vibration dans l'air, des ondes (audibles par l'oreille humaine) qui font vibrer l'air.
Il n'y a aucune rapport entre ces représentations graphiques et les sons, et aucun rapport entre les sons, les représentations graphiques et le concept de "Dieu".
Ce mot n'est qu'une désignation conventionnelle en Europe et en Occident (en anglais God en Allemand Got (je crois) etc) pour quelque chose que tout le monde comprend vaguement quand on en parle en publique. Ou quand on l'écrit. 
Quand on dit le mot "Dieu" à un français il comprend parfaitement qu'on ne lui parle pas d'un pot de fleur ou d'un sac poubelle. 
Voila ! 





_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Dim 22 Juil 2018, 17:39

et que signifie D-I-E-U pour vous parfaitement?
la définition du Larousse?

et pour moi?
et pour les attikameks? 
et pour les bahais?
et pour le Bouddha?
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Dim 22 Juil 2018, 18:27


"Parfaitement" je ne vois pas comment mon opinion peut-être "parfaite" ??

J'ai juste un point de vue sur ce que les hommes appellent "Dieu"/Allah/Yahweh, du moins les hommes qui se préoccupent de de ces noms là. 

Et mon opinion, primo n'est qu'une opinion elle n'a donc nulle prétention à "la vérité". Secondo cette opinion est susceptible d'évolutions futures (sujette à l'impermanence). Tertio c'est plus "une" opinion (vu qu'elle ne m'appartient pas en propre - elle est probablement partagée par bien d'autres humains sur Terre donc) que je partage que "mon opinion" à moi. Et cette "opinion" me paraît juste, actuellement, coller avec ce que j'observe. Après réflexion et non en la sortant d'un chapeau de magicien. Après, si des fait objectif, que je vis et expérimente personnellement m'obligent à réviser cette opinion je serais bien obliger de le faire. Tout comme le bouddhisme tibétain a été obligé de renoncer à ses conceptions cosmogoniques au regard des découvertes de la science moderne. Sa Sainteté le Dalaï Lama à clairement dit que si on lui apportait la preuve que le Bouddha faisait erreur sur tel ou tel point, alors lui-même renoncerait à ce point. 

Je suis prêt à vous la donner - c'est un don - (si vous voulez vraiment la connaître) à une condition : nous n'en discutons pas. Discuter sur des opinions est une perte de temps. Et si vous ne voulez pas la connaître, cela ne me dérangera nullement, je ne cherche pas à "vendre" cette opinion. Donc la donner ou pas... cela n'a aucune importance pour moi. Aucune. 

La fameuse chanson de Zanini : 
Tu veux ou tu veux pas 

Tu veux c'est bien 

Si tu veux pas tant pis 

Si tu veux pas 

J'en f'rai pas une maladie 

Quand au Bouddha... il y a mon opinion sur le sujet ou plutôt mes opinions sur le sujet, fruit de ce que j'ai appris au fil du temps et médité, et la réalité. Je suis pleinement conscient que j'ai "une certaine opinion ou image" du Bouddha, qui me convient, tout en étant pleinement conscient que c'est n'est que "l'idée que je m'en fait". Je ne cherche donc ni à y renoncer ni à en convaincre qui que ce soit, ni à en discuter (car là aussi ce serait une discussion sur des opinions, donc une discussion vaine). 

Seul un bouddha ou même le Bouddha sait ce qu'est un bouddha ou le Bouddha. Tout le reste n'est que spéculation. 

On peut y voir l'expression de la double vérité : relative et ultime. 
La relative est "l'idée que j'ai" du Bouddha. 
L'ultime : la réalité de ce qu'est le Bouddha. 
Sachant que les 2 sont interdépendantes, aucune des 2 n'est entièrement fausse ou entièrement vrai. 

Jestün Milarépa, le célèbre yogi, magicien, poète et maître tibétain des XIème et XIIème siècles, disait de lui-même "Je suis un yogi sans opinions". Cela devait lui donner une "inconcevable liberté" (comme l'autre nom du Sutra de Vimalakirti - sutra qui se solde par "le silence qui dit tout"). 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Dim 22 Juil 2018, 20:56

merci Smile
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Dim 22 Juil 2018, 21:07

C'est à dire ? Merci pour quoi ?


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Dim 22 Juil 2018, 21:22

@Disciple laïc a écrit:C'est à dire ? Merci pour quoi ?
Pour avoir partagé votre pensée.
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Mer 26 Sep 2018, 18:52

Baha'u'llah est il Bouddha?
Baha'u'llah n'est il pas Bouddha?
Bouddha est il Baha'u'llah?
Bouddha n'est il pas Baha'u'llah?

Dans quelle veine ou jugulaire  coule le sang du bon sens?

L'éveil élève t'il?
L'élévation éveille t'elle?
L'éducation révèle t'elle?
La révélation éduque t'elle?


Votre con naissance est elle con science?
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Mer 26 Sep 2018, 20:30

Là ou il y a des signes il y a tromperie, les mots sont des signes, les mots ne peuvent décrire le réel tel qu'il est, jouer avec les mots ce n'est que jouer avec des signes impropres à traduire l'expérience directe du réel tel qu'il est. 

Si vous voulez jouer dans ce sens, alors : 

Le Bouddha n'est pas le Bouddha. 
La Foi Baha'ie n'est pas la Foi Bahah'ie. 

Le mot n'est que désignation conventionnelle sans rapport direct avec l'objet. 

Gouter, toucher, voir la couleur, sentir l'odeur et le poids d'une pomme, cet ensemble d'expérience est sans rapport avec le mot "pomme". Vous comprenez ? 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Mer 26 Sep 2018, 20:44

@Disciple laïc a écrit:
Là ou il y a des signes il y a tromperie, les mots sont des signes, les mots ne peuvent décrire le réel tel qu'il est, jouer avec les mots ce n'est que jouer avec des signes impropres à traduire l'expérience directe du réel tel qu'il est. 
Si vous voulez jouer dans ce sens, alors : 
Le Bouddha n'est pas le Bouddha. 
La Foi Baha'ie n'est pas la Foi Bahah'ie. 
Le mot n'est que désignation conventionnelle sans rapport direct avec l'objet. 
Gouter, toucher, voir la couleur, sentir l'odeur et le poids d'une pomme, cet ensemble d'expérience est sans rapport avec le mot "pomme". Vous comprenez ? 
Que dois-je comprendre?

Car si Bouddha n'est pas Bouddha...
Bouddha a t'il, est-il même une existence? Bouddha est il même réel, a t'il une réalité?

Les mots, tout comme une peinture, une musique, un poème et les mathématiques, ... expriment des réalités.

Car la réalité existe. (à moins que rien n'existe)

Mais nous devrions nous taire, car nous n'avons rien à dire.

Mais écrivons...La foi baha'ie , c'est un peu ca:  https://www.bahai.org/fr/
mais ce n'est pas une site web



et qu'est-que:  https://www.larbredesrefuges.com/ ?
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Mer 26 Sep 2018, 20:48

Sans gouter, toucher, vu, sensation, mesure de la pomme... la pomme existe t'elle? la pomme a t'elle une réalité sans nos sens?

Les expressions et formulations... mettent en relations, en rapport, en lien.

Nous sommes humains, c'est ce que je comprends Smile
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Mer 26 Sep 2018, 22:38

Humain, encore une désignation conventionnelle réductrice. 

En quoi une personne que je rencontre dans la rue quelle que soit sa taille, sa couleur de peau, son sexe et son âge a t-elle moindre rapport avec les sons prononcées par mes cordes vocales h u m a i n ? Hormis d'être un simple moyen de désigner en français un concept que tout le monde puisse grossièrement comprendre à l'évocation de ces sons ? 

Le Bouddha a affirmé que l'hypothèse nihiliste (rien n'existe) était erronée. Il a aussi affirmé que l'hypothèse éternaliste (à savoir qu'il existe des phénomènes immuables existants en soi, par eux mêmes, indépendamment du reste) était aussi erronée. La réalité telle qu'elle est se situant entre les 2. Ni totalement l'une ni totalement l'autre. Le réel échappant à ces 2 concepts trop extrêmes et pénibles à vivre comme description du réel. Ces 2 conceptions mènent à l’insatisfaction, elle sont donc erronées pour ce qui est de trouver le bonheur, la cessation de l’insatisfaction. 

Puisque vous employez le mot, on peut dire en effet que d'un certain point de vue, le Bouddha décrit le réel comme un ensemble cohérent ou tout est constamment en relation avec tout. Que le réel existe précisément en raison de cette relation de tout avec tout ou interdépendance. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Jeu 27 Sep 2018, 13:43

@Disciple laïc a écrit:
Humain, encore une désignation conventionnelle réductrice. 
En quoi une personne que je rencontre dans la rue quelle que soit sa taille, sa couleur de peau, son sexe et son âge a t-elle moindre rapport avec les sons prononcées par mes cordes vocales h u m a i n ? Hormis d'être un simple moyen de désigner en français un concept que tout le monde puisse grossièrement comprendre à l'évocation de ces sons ? 
Le Bouddha a affirmé que l'hypothèse nihiliste (rien n'existe) était erronée. Il a aussi affirmé que l'hypothèse éternaliste (à savoir qu'il existe des phénomènes immuables existants en soi, par eux mêmes, indépendamment du reste) était aussi erronée. La réalité telle qu'elle est se situant entre les 2. Ni totalement l'une ni totalement l'autre. Le réel échappant à ces 2 concepts trop extrêmes et pénibles à vivre comme description du réel. Ces 2 conceptions mènent à l’insatisfaction, elle sont donc erronées pour ce qui est de trouver le bonheur, la cessation de l’insatisfaction. 
Puisque vous employez le mot, on peut dire en effet que d'un certain point de vue, le Bouddha décrit le réel comme un ensemble cohérent ou tout est constamment en relation avec tout. Que le réel existe précisément en raison de cette relation de tout avec tout ou interdépendance. 
Désolé, mais lorques je m'exprime, j'utilise des mots à défaut de cries (pas tres pratique sur le web ecrit)

Quand je dis le mot humain, human, homo, j'ose espérer que vous savez de quoi il en retourne.
Sinon, désolé ...
Mais avez vous une meilleure formulation ou expression pour parler de notre espèce?

Mais il est vrai que  notre espece (l'humanité) n'est pas un mot. Il va s'en dire.

En fait, au sujet de  votre expression ''réductrice'' il est  plutôt adéquat de parler de dérivé (ref.: calcul différentiel) ou de réduction à des dénominateurs communs.
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Ven 05 Oct 2018, 14:27

http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ouvrage/cours/cours-a05-bouddha.htm

Quel est l'enseignement de Bouddha ?

ð ses enseignements de renoncement, de compassion infinie envers tous allait bouleverser la vie de l'Asie tout entière.
ð Les Quatres Nobles Vérités sur la Souffrance: son origine, comment la supprimer, sa fin, et la Libération
ü 1ère Noble vérité - l'origine de la souffrance: Tous les phénomènes en nous et hors de nous sont insatisfaisant (douleur physique, joie éphémère, sensation d'insatisfaction fondamentale...)
ü 2ième Noble vérité - comment supprimer la souffrance: chacun existe en dépendance des autres et non de façon autonome. Supprimer l'illusion d'être un Moi qui se place égoïstement au centre de l'univers
ü 3ième Noble vérité - la fin de la souffrance: il est possible de s'affranchir de ce cycle douloureux en prenant exemple sur le Bouddha, et luttant contre l'ignorance, le désir et la répulsion.
ü 4ième Noble vérité - la libération de la souffrance: le chemin pour parvenir au Nirvana (paradis, Ridvan pour la reconnaissance de Baha'u'llah lors de sa déclaration) est la pratique de l'éthique, de la sagesse (application habile des règles morales) et de la méditation (purifier l'esprit, le mental et le corps afin d'écarter les voiles qui cache notre vraie nature de Bouddha potentiel)
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 428
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par indian le Ven 05 Oct 2018, 14:42

http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ouvrage/coran-foi-bahaie1.htm#a4


Le Bouddha
Siddhartha Gautama, surnommé le Bouddha (c'est-à-dire l'Éveillé), a vécu dans le nord de l'Inde au VI ème siècle avant Jésus-Christ. Selon la Foi Baha'ie, le Bouddha est également un Envoyé de Dieu.
Muhammad Hamidullah écrit:
À l'époque de Muhammad, le Bouddhisme était déjà une des plus grandes religions du monde. [...] Le Coran n'en parle pas directement. L'ingéniosité de certains commentateurs a pourtant découvert que le Bouddhisme est mentionné dans le Coran, lorsqu'il parle du prophète Dhu'l-Kifl [Coran 21:85-86 et 38:48]. Ce nom coranique, autrement inconnu, signifie "Celui de Kifl", et ces commentateurs le rapprochent de Kapilavastu, lieu de naissance de Gautama Bouddha. [...] D'autres se réfèrent au verset suivant du Coran:"Par le figuier et par l'olivier ! Et par le Mont de Sinin ! Et par cette ville sûre !" [Coran 95:1-3]. L'expression "cette ville sûre" se réfère à La Mecque le pays du Prophète Muhammad ; le Mont Sinaï rappelle automatiquement Moïse ; par l'olivier tout le monde a pensé au Mont des Oliviers et à Jésus. Reste le figuier. D'aucuns disent qu'il s'agit du Bouddha, qui avait reçu sa révélation sous un figuier sauvage.(18)
Quelque soit de la véracité de ces rapports entre le Bouddha et le Coran, ce qui est certain, c'est que:
Les Bouddhistes [...] ne sont aucunement restés fermes et inébranlables dans les croyances et les rites de l'origine. Le Fondateur de cette religion était une âme merveilleuse, il établit les principes de l'unité divine ; mais par la suite, lorsque sa doctrine se répandit, les principes originels disparurent complètement, des pratiques et des coutumes d'ignorance prirent cours, et l'on en vint à l'adoration des statues et des images. Or, remarquez également que le Christ a renouvelé à maintes reprises l'ordre de suivre les Dix Commandements de la Bible, et qu'il a confirmé leur importance. Parmi les Dix Commandements, il en est un qui dit:"N'adorez pas des statues et des images." Or, aujourd'hui, dans bien des églises Chrétiennes, il y a des statues et des images. Il est donc clair et évident que la religion de Dieu ne subsiste pas dans ses principes originels au milieu des peuples, et qu'en se répandant elle change et se modifie jusqu'à ce qu'elle soit entièrement détruite et anéantie. Alors une nouvelle Manifestation* parait, et une religion nouvelle est fondée. Si la première ne se modifiait pas et ne changeait pas, le besoin d'une seconde ne se ferait pas sentir.(19)
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1067
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Disciple laïc le Ven 05 Oct 2018, 15:16

Certains hindoues veulent voir en le Bouddha l'avatar d'une de leurs divinité venue donnée une leçon d'humilité aux brahmanes. 
Certains musulmans veulent voir la mention du Bouddha dans quelques lignes du Coran. 

Le Bouddha exprima clairement ce qu'il pensait de la croyance en un être unique Créateur de tout : une conception dangereuse menant au mieux à la paraisse en terme d'effort de discipline morale personnelle au pire à l'amoralité ou l'immoralité pure et simple. Des textes ont été postés ici en ce sens. 

On voit mal alors le Bouddha être un prophète de "Dieu" ou du moins du "Dieu" tel que le conçoivent chrétiens, musulmans et juifs ou autres. 

Le Bouddha se présenta toujours en homme proposant un enseignement pour les hommes et issu de sa propre expérience d'être humain ayant obtenu la compréhension en tant qu'être humain sans l'aide ou l'inspiration de quelque divinité que ce soit. 

Vouloir à tout prix faire un lien entre le divin et le Bouddha relève pour moi d'une certaine normalité ou d'une certaine logique car les religions monothéïstes font de leur Dieu un être à l'origine de tout et présent partout, rien n'échappant à son pouvoir, à sa compréhension, à sa volonté, il est donc inconcevable qu'un quelconque être humain aussi vertueux soit-il arrive a quelque transcendance que ce soit sans l'appui même occulte du divin. Il est inconcevable pour des croyants en "Dieu" qu'un être humain réalise quoi que ce soit par lui même, par ses seule forces, sans l'aide du divin et dans une autre direction que vers le divin. 

Pour être plus précis, le Bouddha se place au niveau de la Loi du Karma (ou loi de causes à effets ou loi de causalité : rien n'est sans cause et rien n'est sans conséquences, ceci étant cela est, ceci cessant cela cesse). Hors la loi de causalité est impersonnelle, mécanique et domine tout le monde, dieux ou Dieu y compris, le divin y est aussi soumis. Einstein le disait à sa façon lorsqu'il disait : "Dieu ne joue pas aux dés". Sachant que Einstein avait sa propre conception du divin. 

Hors il n'est pas possible je crois pour des croyants d'accepter que quoi ce soit domine leur Dieu créateur. Il n'est pas possible d'accepter qu'il y ai quelque chose au dessus de leur être divin unique. Tout simplement parce que justement cet être divin unique EST LA cause première pour eux. 

Le bouddhisme tel que je l'ai lu et compris nie la possibilité d'une cause unique à l'univers et d'une cause première tout court et ne personnalise par, n'individualise pas, n’anthropomorphise pas le loi du karma. 

C'est aussi en cela que le bouddhisme est une spiritualité non-théïste (et non pas athée). C'est incompréhensible pour des croyants je pense de mettre côte à côte spiritualité (au sens le plus fort) et non-théïsme (non tournée vers leur Dieu). 

Alors on cherche des moyens de réintégrer le bouddhisme dans le schéma divin d'une façon ou d'une autre. Même si cela ne respecte pas ce que les textes bouddhiques originaux disent. Après tout ce sont les textes sacrés monothéïstes qui sont sensé détenir LA vérité n'est ce pas ? Smile (enfin je caricature une peu, quoi que...).

C'est en tout cas comme ça que je perçois les choses. 

Je fais confiance à Indian pour m'affirmer que je fais fausse route quand à ma perception des monothéismes. Nécessairement. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 

Contenu sponsorisé

Re: Bouddhisme et foi Baha'ie

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 21 Nov 2018, 21:36