Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Aujourd'hui à 11:30 par Pema Gyaltshen

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 02:02 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Aujourd'hui à 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Hier à 11:05 par Disciple laïc

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Hier à 08:03 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Hier à 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Jeu 06 Déc 2018, 15:44 par Mila

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

» L’approche spirituelle chez les éclaireurs et éclaireuses de la nature
Dim 02 Déc 2018, 10:31 par Disciple laïc

» Présentation
Sam 01 Déc 2018, 13:52 par mabou

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 26 Nov 2018, 18:25 par Disciple laïc

» Bouddhisme et animisme au Laos
Jeu 22 Nov 2018, 14:23 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 41 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 40 Invités :: 1 Moteur de recherche

Pema Gyaltshen


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97942 messages dans 11278 sujets

Nous avons 4264 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Tergar Bruxelles

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7495)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2441)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Partagez
avatar
Invité
Invité

Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Invité le Sam 08 Déc 2007, 21:39

Lu ce soir sur ce magnifique site





Si tous les hommes connaissent la
maladie, la souffrance, la vieillesse et la mort, il n’en demeure pas
moins que certaines populations partent avec un handicap par rapport à
d’autres, puisque leurs maladies, cause de souffrance, auraient pu être
évité.

Ce problème intéresse tout particulièrement les bouddhistes car Le Bouddha a enseigné la voie du Milieu.

Ce qu’enseigne le
Bouddha, c’est la voie du milieu : apprendre à découvrir l’équilibre,
l’harmonie qui nous rapproche du Dhamma. La voie du milieu consiste à
éviter en toutes circonstances de se figer dans les extrêmes


Mais si la vie elle même, nous place, dés la naissance, dans des conditions extrêmes, nous ne pourrons pas suivre cette voie.

Lire : des inégalités face à la santé

Dans de telles conditions de détresse, personne ne peut
suivre correctement cette voie, ce chemin, même si elle le désire
vraiment.

La Théorie du Kamma n’explique et surtout ne justifie pas tout.

Il faudrait être déjà à un stade très avancé, voir même déjà un Bouddha soit-même, pour pouvoir endurer ces souffrances avec équanimité.

Et même le Bouddha, puisqu’il était un homme, devait se nourrir et se soigner, pour pouvoir continuer d’enseigner.

Comment respecter les préceptes lorsque l’on souffre tellement que l’on n’est plus apte à réfléchir de manière sereine.

Comment être en Paix avec soi même si notre corps souffre de sous-alimentation.

Le Bouddha a toujours dit que les hommes devaient
manger à leur faim (ni trop, ni trop peu) et prendre soin de leur
corps, pour pouvoir suivre correctement ses enseignements.

Si la Vieillesse et la mort sont inévitables et que
nous devons apprendre à les accepter , puisque rien n’est permanent, en
revanche, nous ne pouvons pas accepter, qu’à notre époque des enfants
ou des adultes meurt de faim ou de soif ou de maladies liées à la
pauvreté alors même qu’il existe des moyens pour les éviter.



Le Bouddhisme nous enseigne le détachement mais pas l’indifférence.



Kathy
http://karuna.anussati.org/spip.php?article71 ::9:

Merci Kathy Bonjour pour ce texte... qui me permet d'avancer un peu sur mon chemin spirituel,
Camino... méditer et agir pour un autre monde possible

Puisse-je ne jamais l'oublier ...

Le Bouddhisme nous enseigne le détachement mais pas l’indifférence.

avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Karma Yeshé Gyatso le Dim 09 Déc 2007, 07:52

TOTALEMENT, la COMPASSION est ACTION (Sur soi POUR les autres).
JCB







_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
kathy
Membre
Membre

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 56
Contrée : france
Disposition de l'Esprit : RAS
Date d'inscription : 26/10/2007

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par kathy le Dim 09 Déc 2007, 10:38

merci michel
avatar
Invité
Invité

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Invité le Dim 09 Déc 2007, 10:52

autre passage lu sur Karuna... re-merci Kathy

En bon bouddhistes que nous sommes

Nous devrions nous taire, laisser les choses suivre
leur train, respecter les riches... et laisser les pauvres être
pauvres, après tout c’est leur karma... etc etc... il y a beaucoup
d’arguments en faveur du non agir, beaucoup d’arguments pour notre

bonne conscience...



Mais alors pouvons encore nous dire que nous sommes bouddhistes... que le respect de la vie est ce qui nous guide...

Il ne faut pas confondre le respect de la vie avec le respect de la survie...

Etre bouddhiste engagé c’est agir pour le changement
social, nous le répèterons encore et encore... C’est quitter la manière
de juger que les médias et la société nous imposent... c’est accepter
de voir... La claire vision ce n’est pas seulement voir des lumières et
des étoiles, c’est d’abord voir dukkha : la souffrance humaine....
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6916
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Karma Trindal le Dim 09 Déc 2007, 11:33

Michel!
Et merci à Kathy de Karuna pour les articles!

Je trouve que c'est une belle interdépendance, grâce à toi, Michel!

Je vous souhaite une bonne journée à tous! Smile


_________________

avatar
Karma Jimpa Dreulma
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 483
Age : 37
Contrée : Belgique
Arts & métiers : Employée
Disposition de l'Esprit : ,le bouddhisme ,lecture,la famille ,l'amitié,les enfants ,ect...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/02/2007

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Karma Jimpa Dreulma le Dim 09 Déc 2007, 14:03

Je suis en harmonie avec vous !!!Merçi pour ces articles.

Passez un bon dimanche j'vous embrasse!


_________________
Ne cherchez pas le passé, ne cherchez pas le futur; le passé est evanoui, le futur n'est pas encore advenu. Mais observez ici cet objet qui est maintenant. (Bouddha)
avatar
Invité
Invité

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Invité le Lun 10 Déc 2007, 18:52

un autre article de Karuna... par Tinh Y
c'est une mine inépuisable ce site

:*Bouddhisme10: :*Bouddhisme10:

Le socialisme dhammique



Vénérable Ajahn Buddhadasa Bikkhu



Le vénérable Buddhadasa part du
principe que toutes les religions étaient à l’origine basées sur le
principe éthique de partage des richesses et le respect de la
nature....



Les croyances primitives en
s’organisant sous forme de religion sont à l’origine des cultures et
des civilisations... la religion vient codifier les échanges
commerciaux et humains dans une société de plus en plus structurée
autour de l’économie, que ce soit du temps des grandes cités
Sumériennes, de l’Égypte ancienne... Avant d’être une croyance la
religion devient le code moral qui maintient le tissu social...




Le Vénérable Buddhadasa nous invite
donc tout simplement à découvrir ou à redécouvrir combien le dhamma
n’est pas seulement un enseignement pour la « vie spirituelle », mais
une manière de vivre et de réorganisé le tissu social, retrouver la
véritable nature de choses



Tinh Ý

la suite est encore plus chouette ::56 ... ::57:
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Karma Yeshé Gyatso le Mar 11 Déc 2007, 08:48

la religion vient codifier les échanges
commerciaux et humains dans une société de plus en plus structurée
autour de l’économie, que ce soit du temps des grandes cités
Sumériennes, de l’Égypte ancienne... Avant d’être une croyance la
religion devient le code moral qui maintient le tissu social...


Que j'aimerais que ce soit vrai, l'histoire hélas et l'Etnologie montre exactement le contraire.


La religion a toujours été au service des puissants et a permise de confisquer les richesses des plus pauvres au bénéfice des dominants.

Bien sur le message spirituel dis le contraire, mais les Hommes sitot le prophéte ou le messager disparut s'empare du message pour justifier leur puissance.

Je ne parlerais que du Christiannisme que je connais un peut. En moins d'un siecle le message de Paix, d'amour et de partage des richesse (Refus plutot) de Yehoudah est devenu moyen d'asservir au bénéfice d'une petite quantité de prétres, les fidéles. Ensuite, TOUJOURS la religion justifiera les PUISSANTS et seul quelques MYSTIQUES ou réformateurs dénonceront cet usage (François d'Assise, Luther, Vincent de Paul entre autre). Même le mssage de François d'assise sera récupéré dés sa mort faisant des Franciscain qu'il a fondé, l'ordre monastique le plus riche du XV siecle ce qui aménera Ignace de Loyola a fonder la Compagnie de Jesus (Jésuites) qui elle même, en 80 ans, sera devenue une ENTREPRISE florissante.

Aujourd'hui pour un abbé Pierre ou une soeur Emmanuelle, combien de prélats, de pasteurs, se vautrent dans la richesse alors que leurs ouailles crévent de faim.

Quant aux religions primitives elles reposaient TOUTES sur la violence, voir : René GIRARD "La violence et le sacré" Edit Hachette

JCB


]







_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Invité
Invité

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Invité le Mar 11 Déc 2007, 21:35

Relis Jcb...

Le vénérable Buddhadasa a dit

que toutes les religions

étaient à l’origine
...


avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Karma Yeshé Gyatso le Mar 11 Déc 2007, 21:49

Le vénérable Buddhadasa part du
principe que toutes les religions étaient à l’origine basées sur le
principe éthique de partage des richesses et le respect de la
nature....

NON, pas toutes les religions, bien au contraire:

La religions Grecque est basée sur le sacrifice aux dieux réservé aux puissants.
Les religions Scandinaves bases leur croyances sur le sacrifice des faibles (Esclaves) pour favoriser leur voyages de commerce: Viking Vers l'Ouest, Russ ver l'est.
La religion Egyptienne est le culte de Pharaon entouré de scribes et de prétres, le peuple est taxé pour garantir les revenus des temples et l'exploitation intensive de la nature (Crue du Nil).

On ne peut réécrire l'histoire a sa guise, les religions Amerindiennes (INCAS TOLTEQUES) étudiées par Alfred METRAUX (Edit TEL Gallimard) se servent du peuple comme réserve pour les sacrifices humains aux dieux pour obtenir les faveurs de la nature. Le peuple n'a aucun accés aux richesses.

Quant a la Chine le seul principe Ethique est le respect des Ancétres et des puissants sans la moindre idée d'égalité ou de partage (Confucius).

Le christianisme, le bouddhisme OUI, mais parler de partage des richesses a un Romain ou un Assyrien aurait déclenché un fou rire (S'ils avaient compris ce que cela voulait dire.

Le seul point commun aux religions dites primitives est l'idée de sacrifice et le culte voués aux morts, c'est tout.

L'anthropologie a démontré ces faits depuis longtemps.

JCB












_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Invité
Invité

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Invité le Dim 06 Jan 2008, 11:52

lu ce matin...

Pour en finir avec le bouddhisme tisane

Le Matin dimanche 11.6.2006

« Le bouddhisme n’est pas ce refuge confiné, douillet et protecteur, à l’ombre duquel chacun peut développer en toute quiétude son irresponsabilité »

Fabrice Midal

Victime de son succès, le bouddhisme va-t-il devenir « un simple produit sur le marché du cynisme contemporain », s’interroge Fabrice Midal dans « Quel bouddhisme pour l’Occident ? », un ouvrage qui présente cette tradition tout en en faisant la critique. Qu’on soit pratiquant ou non, sceptique ou carrément ricanant, le livre est passionnant.

Quelle différence y a-t-il entre un nouveau canapé, un voyage au Maroc, un cours de Pilates et une séance de méditation ou d’enseignement bouddhiste ?

Aucune, par les temps qui courent. Ce sont autant de moyens de se faire plaisir, de se faire du bien ou « d’aller mieux ». Il n’y a certes rien de mal à se faire du bien, mais ce que l’auteur de « Quel bouddhisme pour l’Occident ? » déplore, c’est la confusion des genres.

Fabrice Midal est pratiquant depuis dix-sept ans, enseignant à l’Association Prajna et Philia (ces termes signifient « intelligence juste » et « amitié ») et auteur de nombreux ouvrages sur cette question entre autres.

Le bouddhisme, dit-il, n’est pas une thérapie du bonheur : « Etre bouddhiste ne consiste pas à aller mieux, mais à se relier à tous les aspects de son expérience tels qu’ils sont. »

(...)

Qui plus est, Fabrice Midal voit se répandre le « complexe de Peter Pan ». Naïfs jusqu’à la béatitude devant la sérénité souriante des enseignants de passage, nous avons parfois tendance à penser que le bouddhisme est décidément joli et bien sympathique : qui pourrait être contre ? « Or il ne s’agit pas d’être calme et souriant quoi qu’il arrive, mais de changer notre façon d’être et de voir. Nous ne sommes pas humains sans y mettre du nôtre. »

Pire, perdant tout...

VOIR EN LIGNE : Pour en finir avec le bouddhisme tisane
http://www.fabrice-midal.org/fichiers/matindimanche.pdf
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Karma Yeshé Gyatso le Dim 06 Jan 2008, 12:45

ce qu'il dit Fabrice MIDAL, je ne cesse de le dire depuis mon arrivée sur l'arbre. Il apelle cela Bouddhisme Tisane, moi je préfére TOURISTES SPIRITUELS.

Merci pour ce rappel









_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 59
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par karma younten zongmo le Dim 06 Jan 2008, 14:00

Au risque d'être un peu hors sujet, je ne sais que peu et fais de mon mieux pour ce qui me semble tendre vers le mieux

Quelque soit le choix de chemin pourvu qu'il respecte toujours soi et autrui, fait croître l'Amour et la compassion il me semble que la motivation d'une personne responsable demeurant propre, le résultat arrive naturellement
Vouloir s'améliorer est déjà une grande marche car engendre une prise de conscience de l'importance de ses pensées et ses actes
Les moyens pour y parvenir apportent lumière progressive pour affiner une compréhension de plus en plus juste
Une vue erronée ne pourra aboutir naturellement
La route est longue et pourvue de bien des obstacles que notre méconnaissance et ignorance viennent ralentir, freiner.
Commettre des erreurs est humain, il est simplement essentiel de réajuster et grandir, affiner son regard dénué de jugements improductifs
Or, certains sont moins sportifs que d'autres et il est alors difficile de leur demander de tenir un marathon
L'équilibre entre Orient et Occident est délicat à ajuster fonction de cultures et sentiments n'ayant pas la même histoire

Le regard posé sur un même objet n'a pas toujours la même signification selon l'éclairage qu'on veut bien y poser, n'empêche que l'objet, lui, ne change pas et renvoie toujours la même image qui n'a pas de prix sinon celui d'offrir à voir plus clair en soi-même

Le jeûn de Bouddha fut un choix spirtuel ce qui n'est aujourd'hui malheureusement pas une liberté de choix partout dans le monde, et là, effectivement, je crois qu'il y a une grande responsabilité à son éthique personnelle de partage, d'Amour et de compassion, à ses pensées et ses actes afin de contribuer à rendre à l'équilibre le sens profond du simple mot laissé à voir

Le don de l'existence est un cadeau merveilleux que j'essaye d'honorer de mon mieux avec ce que je suis, tentant d'améliorer un peu plus chaque jour, avec "simple ici thé"

KYZ

:*Bouddhisme3:

Contenu sponsorisé

Re: Le Bouddhisme enseigne le détachement, pas l’indifférence

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 10 Déc 2018, 12:35