Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Derniers sujets

» Rapport au monde
Aujourd'hui à 17:02 par Celotti

» Phobie sociale
Aujourd'hui à 11:46 par Akana

» Atteindre rigpa par la base
Aujourd'hui à 11:26 par tindzin

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 09:25 par Karma Döndrup Tsetso

» 8ème FESTIVAL CULTUREL DU TIBET
Aujourd'hui à 09:05 par Pema Gyaltshen

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 09:00 par Karma Döndrup Tsetso

» La Vue Juste - une définition
Aujourd'hui à 03:39 par tindzin

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Aujourd'hui à 03:23 par tindzin

» Dhammapada
Hier à 18:57 par vaygas

» Une découverte promet à l'homme de vivre 500 ans
Hier à 13:32 par Yukaro

» Yukaro, enchanté
Hier à 13:23 par Yukaro

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Hier à 12:41 par manila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Mer 20 Sep 2017, 09:25 par Pema Gyaltshen

» Etude dans le bouddhisme
Mar 19 Sep 2017, 14:17 par manila

» Présentation.
Lun 18 Sep 2017, 19:42 par TantraVida

» Retraite avec Phakyab RInpoche
Lun 18 Sep 2017, 10:05 par seve

» Les blagues de l'Arbre
Dim 17 Sep 2017, 19:01 par Pema Gyaltshen

» Présentation !
Sam 16 Sep 2017, 22:29 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 22:23 par Karma Trindal

» Conseils pour renouer et garder le lien sacré?
Sam 16 Sep 2017, 22:19 par Karma Trindal

» Annonce: Cherchons animateur vidéo pour le forum
Sam 16 Sep 2017, 22:06 par Karma Trindal

» Bonne nouvelle: record de fréquentation du forum atteint ce 10/09/2017!
Sam 16 Sep 2017, 21:55 par Karma Trindal

» Présentation de Karma Norbu Gyeltsen
Sam 16 Sep 2017, 21:46 par Karma Trindal

» Centre Bouddhiste Tibétain : Oddiyana
Sam 16 Sep 2017, 20:55 par Karma Trindal

» Totalement perdue..
Sam 16 Sep 2017, 20:54 par Karma Trindal

»  Thich Nhat Hanh
Sam 16 Sep 2017, 20:43 par Karma Trindal

» Présentation d'un nouveau membre
Sam 16 Sep 2017, 20:33 par Karma Trindal

» Illusion ou Réalité: Ram Bahadur Bamjon - Réapparition de Little Buddha
Sam 16 Sep 2017, 20:30 par Karma Trindal

» sans amies !...
Sam 16 Sep 2017, 20:28 par Karma Trindal

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Sam 16 Sep 2017, 20:23 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:17 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:16 par Karma Trindal

» Nouvelle venue : Sayuri - Présentation
Sam 16 Sep 2017, 20:14 par Karma Trindal

» Les livres sur la Médecine Tibétaine
Mer 13 Sep 2017, 21:10 par seve

» Hommage à Stéphane (Tenryu)
Mer 13 Sep 2017, 20:14 par Hild-Rik

» Quatre nobles vérités
Mer 13 Sep 2017, 18:22 par Franck Barron

» Le Bouddhisme pour les nuls
Mer 13 Sep 2017, 15:30 par manila

» Les Dâkinis
Lun 11 Sep 2017, 13:09 par Akana

» Rahor Dzogtrul Rinpoché à Bruxelles septembre 2017
Sam 09 Sep 2017, 22:30 par Pema Gyaltshen

» Les préceptes du bouddhisme /- Le coeur du Bouddhisme
Ven 08 Sep 2017, 22:15 par tindzin

» Vivre avec les mensonges répétés d'un proche
Dim 03 Sep 2017, 19:24 par Ortho

» Présentation!
Dim 20 Aoû 2017, 22:22 par Akana

» Wilfried : nouveau venu
Dim 20 Aoû 2017, 21:38 par manila

» Retraite de trois ans en Bourgogne
Jeu 17 Aoû 2017, 09:52 par Dhagpo33

» Martine BATCHELOR
Dim 13 Aoû 2017, 11:57 par Hild-Rik

» La métamatière et le peuple
Sam 12 Aoû 2017, 13:05 par manila

» Matthieu Ricard - "Point de vue"
Jeu 10 Aoû 2017, 09:25 par Hild-Rik

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 25 Juil 2017, 11:30 par manila

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Milinda
Dim 23 Juil 2017, 15:05 par tindzin

» Prensentation
Dim 23 Juil 2017, 14:45 par petit_caillou

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 54 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 54 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92924 messages dans 10791 sujets

Nous avons 4070 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Yukaro

anipassion.com

Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Partagez
avatar
Admin
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 747
Age : 45
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Informaticien
Disposition de l'Esprit : « Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves. »[Bouddha]
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Admin le Lun 08 Sep 2008, 00:47


* L'Article du Journal "Libération" :
"Le dalaï-lama en visite France / Mao, la CIA et moi...
Interview complète réalisée par Romain Franklin
pour Liberation.com Le lundi 25 septembre 2000

(Le Tibet en bref Capitale: Lhassa Superficie: 2,5 millions de km2, selon les Tibétains; 1,2, selon Pékin. Population: 6 millions, selon les Tibétains; 2,2, selon Pékin. Religion: bouddhisme tantrique. Depuis 1578, le chef spirituel et temporel du Tibet est le dalaï-lama. Son gouvernement en exil est installé à Dharamsala (Inde) depuis 1959.)


Vous aviez 16 ans quand la Chine a commencé à envahir le Tibet. Le Parlement tibétain, le kashag (cabinet), mit fin à la régence et vous confia alors les pleins pouvoirs et le soin de décider de la marche à suivre. Que se passe-t-il dans l'esprit d'un jeune garçon de seize ans sur les épaules duquel pèse une telle responsabilité ?

La confusion... (Rire) je n'avais pas d'expérience, et encore moins l'expérience de négociations avec une grande puissance. Il n'y avait personne non plus (dans mon entourage) qui puisse me conseiller dans le domaine des relations internationales. C'était un moment très difficile pour moi. D'autant que nous décidâmes d'approcher quatre pays, la Grande Bretagne, les Etats Unis, le Népal, l'Inde, et préparâmes l'envoi de délégations devant se rendre dans ces quatre capitales, mais au dernier moment, tous refusèrent de les recevoir.

Comment preniez-vous vos décisions ?


En consultant le kashag, notamment deux premiers ministres bien qu'ils ignoraient tout du monde moderne et des rapports entre les pays. Mais je pouvais leur faire totalement confiance car c'étaient des personnes sincères. J'ai également consulté mon tuteur et le régent.

Vous avez eu dans les années 50 de longues conversations en tête à tête avec Mao Zedong, que vous décrivez dans votre autobiographie (publiée en 1962) comme quelqu'un de cultivé et courtois. Vous dites avoir eu la certitude qu'il n'imposerait jamais le communisme par la force au Tibet, mais qu'en revanche le premier ministre Zhou Enlai était l'instigateur de la répression. Etes-vous toujours du même avis ?


Non (rire) j'ai changé d'opinion a ce sujet. Les Chinois eux-mêmes ont fourni de nouvelles informations et j'ai acquis davantage d'expérience. Le président Mao était en fait quelqu'un qui ne tolérait pas la moindre critique. En 1957, je lui ai envoyé deux lettres traitant de la situation au Tibet. Mais il ne m'a pas répondu. Mao était un grand révolutionnaire, il n'y a aucun doute là-dessus. A l'origine c'était un révolutionnaire sincère et déterminé à mettre en œuvres certains idéaux. Mais plus tard il s'est laissé corrompre par le pouvoir, et les pouvoirs totalitaires peuvent corrompre très facilement.

Etiez-vous trop jeune à l'époque pour pouvoir le juger ?


Même si je l'avais mieux jugé, je n'avais pas d'autre choix que de faire ce que j'ai fait. Mieux valait peut-être pour moi à l'époque ignorer quelles étaient ses intentions réelles. Comme je croyais ce qu'il me disait, je me sens plus en paix avec moi-même (rire).

Il vous impressionnait beaucoup n'est-ce pas ?


Oui. Vous savez il avait cette manière de se conduire très particulière lors des meetings, et lors des entretiens privés que j'ai eus avec lui. Il n'y avait que lui et moi et un seul interprète. Il dégageait une grande assurance en lui, et il me parlait très lentement en pesant chaque mot, allant droit au but. Le contraire de Zhou Enlai, qui était très suave.

Pendant neuf années après l'invasion du Tibet, vous avez choisi non pas de fuir, mais de collaborer sous la contrainte, en vous efforçant de minimiser les actions répressives de la Chine. Rétrospectivement, pensez-vous avoir été naïf ou n'y avait-il pas d'autre choix ?


En 1951, j'aurais pu m'échapper en Inde sans difficultés, d'autant que je me trouvais déjà à la frontière. En 1956-57, j'ai passé quelques mois en Inde et j'aurais pu y demeurer. Beaucoup dans mon entourage officiel me conseillaient de le faire, ainsi que deux de mes frères. Mais j'ai suivi le conseil (du premier ministre indien) Nehru , je suis rentré, et je continue de penser que c'était la bonne décision. J'ai ensuite tenté d'apaiser la tension avec la Chine toujours en suivant les conseils de Nehru. J'ai essayé, mais échoué. Pour finir, je n'ai pas pu faire autrement que de fuir en 1959. Mais du fait que j'avais suivi ses conseils, Nehru m'a accueilli de manière très chaleureuse en 1959. Aux yeux du monde aussi, mes tentatives ont eu je pense un impact très positif. Si j'étais parti dès 1956, on aurait pu penser que j'avais choisi la voie de la facilité. Quand je suis parti en 1959, c'était sous les bombardements (chinois), beaucoup de gens sont morts, et le courant de sympathie de par le monde a naturellement été beaucoup plus fort.

Concernant toute cette période vous n'avez aucun regret ?


Non.


Quand avez-vous réalisé quelles étaient les intentions de la Chine à l'égard du Tibet : destruction de la religion et répression ?


Très tard. C'est seulement après 1959 que mes idées sont devenues claire à ce sujet. L'un de mes meilleurs conseillers n'est arrivé à la conclusion que j'avais eu raison de fuir Lhassa qu'au moment de la Révolution culturelle, vers 1966-67 . J'ai suivi le même cheminement du doute : longtemps j'ai cru que peut-être que tout ce qui arrivait était le résultat de quiproquos entre nous et la Chine. Le soulèvement armé des Tibétains dans la région du Kham (1956, NDLR), pour moi, pouvait fort bien n'avoir été provoqué par zèle répressif d'un officiel chinois local, et je pensais que Pékin n'étais peut-être pas au courant. Il y avait toujours un doute dans mon esprit.

Votre grand frère Gyalo Thondup avait établi des contacts avec la CIA américaine dès 1951, et en 1957 organisa l'entrainement à Guam de guerilleros tibétains, qui étaient ensuite parachutés au Tibet par les Etats-Unis. Ne jouiiez-vous pas à l'époque une sorte de double-jeu ?


Les contacts pris par mon frère avec la CIA dès 1951 étaient secrets, et je l'ignorais moi-même. Lorsque je me suis rendu en Inde en 1956, j'ai senti qu'il avait ce genre de contacts avec la CIA, mais tout celà demeurait secret. Je n'avais pas d'informateur. Je pense que mon frère m'avait délibérément laissé dans l'ignorance. En 1958 toutefois, tout m'est apparu très clairement après qu'un officiel tibétain m'eut mis au courant. Je n'ai néanmoins rencontré de personnes qui avaient été entrainées (par la CIA) qu'après ma fuite en 1959. La guerrila tibétaine basée au Mustang à partir de 1960 était également commandée par mon frère avec l'aide de la CIA. Je ne vous cache pas qu'il y avait des frictions à ce sujet entre lui et le gouvernement de Dharamsala. Des fonctionnaires de mon gouvernement ont tenté d'arrêter des campagnes de recrutement de guerilleros qui avaient lieu au Sikkim et à Darjeeling. Mais je ne savais à l'époque que la moitié de ce qui se passait. Mais laissez-moi éclaircir ce point : en 1959, un guerilleros qui avait été formé par la CIA m'a déclaré de butte en blanc que toute ma fuite avait été planifiée par la CIA ! J'étais vraiment choqué ! Je savais bien sûr déjà que des guerilleros Khampas entrainés (par la CIA) avaient fait un travail de nettoyage dans le sud du Tibet, ce qui a certainement contribué à rendre ma fuite possible. Mais c'est tout : c'est nous et non la CIA qui avons pris la décision de nous échapper. La CIA aime bien se montrer en instigateur, mais ce n'est pas la vérité. De même, la CIA n'est venue que par la suite aider le soulèvement des Khampas, qui avait commencé spontanément début 1956.



_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Admin
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 747
Age : 45
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Informaticien
Disposition de l'Esprit : « Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves. »[Bouddha]
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Forum Bouddhiste: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Admin le Lun 08 Sep 2008, 00:47

Vous avez tenté de faire des compromis avec la Chine depuis l'invasion du Tibet voilà un demi-siècle. Ce fut un échec. Pensez-vous qu'un compromis est toujours possible ?

Oui, car la situation en Chine et au niveau international a énormément changé depuis 50 ans. En 1959, il y avait en Chine et ailleurs dans le monde cette incroyable détermination de créer des pays socialistes et une société communiste. Mais ce n'est plus le cas ni en Chine ni ailleurs. Hormis les Balkans peut-être, tout le continent européen rejette désormais l'autoritarisme. Quand à la Chine, sa situation ne peut être mieux illustrée que par cette blague qu'on raconte là-bas : Boris Eltsine arrive en voiture sur une route qui se sépare en deux, d'un côté la voie socialiste, de l'autre la voie capitaliste. Eltsine prend sans hésiter la seconde. Puis arrive Jiang Zemin, qui s'arrête à l'intersection et hésite. Sur le siège arrière, Deng Xiaoping lui dit : mets le clignotant socialiste, mais prend le chemin du capitalisme ! Les autorités communistes chinoises dans leur ensemble se concentrent totalement sur le développement économique, utilisant totalement les dynamiques capitalistes. Ce n'est donc plus désormais qu'une question de temps. Tôt ou tard, la Chine deviendra une société plus ouverte, même si le niveau de libertés n'atteindra pas tout à fait celui de l'occident. Il y a aussi en Chine, surtout parmi les écrivains et les intellectuels un plus grande prise de conscience de ce que représente le Tibet et une plus grande sympathie à son égard. On est loin de l'état d'esprit des années 50-60. L'espoir pour le Tibet est beaucoup plus grand.


La démocratisation en Chine n'est-elle pas un préalable à la résolution de la question tibétaine ?


Une démocratisation en Chine faciliterait les choses, mais celà ne signifie pas qu'il n'y a aucun espoir pour le Tibet tant que la Chine ne se démocratise pas. Certains Chinois sont très patriotiques, voient leur pays devenir une superpuissance. Pour celà, plusieurs conditions sont nécessaires. La taille du pays, la possession de l'arme nucléaire et une économie en plein essor. Chine possède tout celà. Mais il y a une quatrième condition, qu'elle ne remplit pas : l'autorité morale sans laquelle un pays ne peut devenir une grande puissance. La Chine cherche donc à changer son image, et à cet égard la question tibétaine est au coeur du problème. Ce raisonnement est très scientifique n'est-ce pas ? Le principal souci du gouvernement chinois est de maintenir la stabilité et l'unité nationale; sans stabilité, le développement économique pourrait être compromis. Mais la stabilité qui règne actuellement en Chine est artificielle, car comme chaqun le sait davantage de répression crée davantage de ressentiment et donc de sources d'instabilité. Tôt ou tard, le gouvernement chinois réalisera qu'il s'agit là d'un cercle vicieux. Aux Chinois je dis donc : donnez au Tibet l'autonomie tout en gardant le contrôle des affaires étrangères et militaires. C'est le seul moyen de résoudre la question.

Vous dites que vous ne cherchez pas l'indépendance du Tibet mais juste une autonomie réelle. Mais la Chine dit qu'elle ne vous croit pas sincère et exige en préablable à la réouverture de négociations que vous reconnaissiez que le Tibet fait partie de la Chine. Pourquoi ne pas le reconnaitre ?


Ma position est celle-ci. Quel qu'ait été le passé, la Chine et le Tibet peuvent se réunir en un seul pays et ce sera avec joie. C'est dans l'intérêt du Tibet, qui demeure un pays économiquement arriéré, et qui a besoin de main d'oeuvre. Celà permettrait de un développement matériel plus rapide. Mais du point de vue historique, et c'est la position de bien des experts, les relations entre la Chine et le Tibet n'ont jamais été aussi claires que l'affirme la Chine, qui affirme que le Tibet lui appartient depuis le 13ème siècle. De ma propre expérience, avant 1950 à Lhassa, il n'y avait pas de soldats chinois ni de contrôle de Pékin. Il y avait un petit bureau chinois, que le gouvernement tibétain considérait comme une mission au même titre que la mission indienne et britannique à Lhassa. De même, le Tibet central ne payait pas d'impôts aux autorités chinoises. La version officielle chinoise est donc une sorte de mensonge. Si je la cautionne, je deviendrais moi aussi un petit menteur. L'histoire est l'histoire, on ne peut pas la changer, et même si l'on pouvait, nous n'aurions pas le droit de la changer. L'histoire doit être laissée à l'histoire, aux juristes internationaux : elle ne peut être tranchée par une simple décision politique. Cette question est difficile...dans le même temps, je préfère généralement ne pas mettre trop l'accent sur ces choses, car il est toujours possible que je souhaite un jour résider dans la République populaire de Chine.

Quel est aujourd'hui l'objectif de la Chine ? Pékin ne cherche-t-il pas à créer un bouddhisme où le l'institution du Dalai lama ne jouerai aucun rôle ?


Non, la Chine veut se débarrasser du bouddhisme en tant que tel.

Historiquement, un bouddhisme sans Dalai lama a existé.


Oui. Je n'ai à cet égard jamais plaidé pour la préservation de l'institution du Dalai lama. J'ai même été très critique de la Chine lorsque, en 1951 dans l'accord en 17 points signé sous la contrainte, la Chine a insisté pour inclure la préservation de la position du Dalai lama.

En 1951 vous étiez opposé à la préservation de l'institution du dalai lama en tant que chef sprirituel et temporel du Tibet ?


Historiquement, celà ne fait que trois siècles qu'existe l'institution du Dalai lama en tant que chef spirituel et temporel. Avant celà, le Tibet était bouddhiste, mais sans Dalai Lama. A l'avenir également, le bouddhisme demeurera, mais un jour l'institution du Dalai lama sera abolie. Dès les années 60 j'ai bien fait préciser dans notre constitution que l'institution du Dalai lama pouvait être abolie par un vote des deux tiers du parlement. Puis en 1969 j'ai dit que si les Tibétains n'en voulaient plus, elle cessera. En 1992, j'ai dit que le jour de mon retour avec un certain degré de liberté, je remettrai toute mon autorité légitime au gouvernement local du Tibet. Lorsqu'une solution à la question du Tibet sera trouvée, la question du Dalai lama sera alors séparée. Ce qui me laissera davantage de liberté, et je le souhaite d'ailleurs. J'irai m'installer sur la Côte d'Azur (rire). Plus sérieusement, je souhaite que le reste de ma vie serve à apporter quelque chose aux autres, voilà ce qui est important. Si je rentre et que les autorités chinoises ne me laissent pas de liberté de pratiquer des activités religieuses, je ne le supporterai pas. (...) et dire que le gouvernement chinois m'accuse toujours de vouloir restaurer mes privilèges passés, et pire encore, de vouloir rétablir le système féodal...
Lorsque vous mourrez, ne craignez-vous pas qu'on voie apparaitre deux Dalai lama, l'un reconnu par les Tibétains en exil, l'autre par le gouvernement communiste chinois ?

C'est possible. Voilà pourquoi j'ai dit voilà dix ans déjà que si je décédais dans les circonstances actuelles, ma réincarnation réelle, si toutefois le Tibet en ressent l'utilité, naitra à l'extérieur (du Tibet). C'est logique, car le but principal des réincarnations est de poursuivre le travail entamé dans la vie antérieure. "

http://membres.multimania.fr/bouddhisme/dalai.htm


_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Lun 08 Sep 2008, 06:46

Merci. C'est très interessant.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7401
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Pema Gyaltshen le Lun 08 Sep 2008, 08:46

Super ! Je vais envoyer cet article à quelques amis qui en ont besoin.


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Lun 08 Sep 2008, 18:26

merci noble frère pour cet interview ...
je pense devoir le diffuser un maximum
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6746
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Karma Trindal le Lun 08 Sep 2008, 19:39

Merveilleuse interview qui remet les points sur les "i" à certaines rumeurs complètement insensées. Ca me fait bien plaisir, tiens! Very Happy

Bonne soirée à tous!


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Lun 08 Sep 2008, 20:35

avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Mer 10 Sep 2008, 23:09

Voir aussi dans cet article sur http://www.anussati.org/vivre/spip.php?article110
ce qui est reproché à sa sainteté et les réactions

il y a du vrai, mais le ton exprimé me gene beaucoup

j'espere que Sa Sainteté pourra un jour y répondre
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6746
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Karma Trindal le Jeu 11 Sep 2008, 17:01

Bonjour Michel,

Il ne faut pas s'attacher à cela. Chacun pense ce qu'il veut, c'est ce qui fait la diversité. Personnellement, je m'en fiche complètement que certains pensent que Sa Sainteté devient un "people" ou je ne sais quoi Laughing, je prends tout le meilleur de ses enseignements afin de tenter de m'améliorer car malgré tout ce qu'on peut dire, c'est un modèle de Sagesse, Compassion, Joie, Equanimité et j'en passe.
Et puissent les personnages publics avec qui il pose ou avec qui il s'entretient prendre un peu de cette Sagesse pour s'améliorer eux aussi.
Nous n'avons pas à juger les personnes qui pensent le contraire de nous, c'est comme ça, c'est la vie. Smile En tout cas, le Dalaï Lama, lui, ne juge pas, la preuve en photo! Wink

Amitiés et bonne journée! sunny


_________________

avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 58
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par karma younten zongmo le Jeu 11 Sep 2008, 17:15

Encore une fois, je n'ai pas lu l'intégralité du texte et m'en excuse
Juste imprégnée par le sens rayonnant de clarté

En accord avec l'intervention précédente de Karma Trindal et
je pense même que son travail va bien au-delà de ce qu'on n'en voit, si même on le perçoit

KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Jeu 11 Sep 2008, 17:33

et puis un chef d'état est toujours un people qu'on fasse ce qu'on veut
avatar
Admin
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 747
Age : 45
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Informaticien
Disposition de l'Esprit : « Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves. »[Bouddha]
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Admin le Jeu 11 Sep 2008, 19:14

Bonsoir Michel, tous,

Hier soir, j'ai été voir le lien que tu as mis, j'ai lu attentivement les commentaires et sincèrement, ça ne m'ébranle pas. Sur le internet et depuis longtemps, il y a tellement de critiques négatives vis-à-vis de Sa Sainteté que je m'en "balance" Laughing. J'ai réfléchi longuement avant de te répondre, si tu es irrité face à des attaques quelconques, c'est que quelque part il y a un attachement. Si ça t'ennuie, ne lis pas ou ne t'y attardes pas.
Sa Sainteté est quand même un des plus ardents défenseurs du peuple tibétain dans la Voie du Milieu et il prône dans le monde entier la paix et la non-violence. Ceux qui lui ont donné le prix Nobel sont des gens extrêmement cultivés et connaissent le parcours de Sa Sainteté. Ils ne lui ont pas donné le Prix Nobel pour rien. Wink
Tu sais Michel, il y a toujours quelque chose à dire sur quiconque. Au lieu de passer notre temps à critiquer un homme comme le Dalaï Lama. passons notre temps à nous cultiver et à nous instruire dans la loi suprême de l'Eveillé.
Moi-même j'ai été deux fois assister aux enseignements de Sa Sainteté et je ne peux en retirer que du positif, seule l'expérience compte.
Je me demande si les personnes, qui soient-elles, qui critiquent le Dalaï Lama ont déjà pu le rencontrer ou assister à ses enseignements.
Il paraît que l'enseignement du Bouddha est de s'abstenir de toute forme de violence qu'elle soit corporelle ou verbale... Wink
Si tu me permets, Michel, je partage une citation:

1. La pensée préside aux choses, pour l'essentiel, elles sont pensée, faites de pensée: parle-t-on ou agit-on avec une pensée malveillante, et la douleur suit l'agent telle la roue, le pas des boeufs.
2. La pensée préside aux choses, pour l'essentiel, elles sont pensée, faites de pensée: parle-t-on ou agit-on avec une pensée bienveillante, et le plaisir suit l'agent telle l'ombre qui ne se dissipe pas. Dhammapada

Tout est impermanent, le Bouddha a dit que le Dharma était comme un radeau, on doit l'utiliser pour traverser la rivière, on ne doit pas le prendre sur notre dos après avoir traversé, même chose pour les louanges et les critiques.

Plutôt un jour en voyant la Loi Suprême que cent ans sans la voir. Dhammapada

Voici ce que je pense de Sa Sainteté, une citation résume très bien ma pensée:

L'homme ferme, sage, versé dans les écritures, endurant, constant dans ses devoirs, noble, lui qui est tel, excellent, avisé, suivez-le comme l'astre lunaire, le chemin des constellations. Dhammapada

Toujours dans le Dharma Smile

Bonne soirée,


_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Ambre
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 129
Age : 46
Contrée : Belgique
Arts & métiers : employée
Disposition de l'Esprit : plein de choses mais surtout l'étude du bouddhisme
Date d'inscription : 31/08/2008

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Ambre le Jeu 11 Sep 2008, 19:23

Karma Trindal a écrit:Bonjour Michel,

Il ne faut pas s'attacher à cela. Chacun pense ce qu'il veut, c'est ce qui fait la diversité. Personnellement, je m'en fiche complètement que certains pensent que Sa Sainteté devient un "people" ou je ne sais quoi Laughing, je prends tout le meilleur de ses enseignements afin de tenter de m'améliorer car malgré tout ce qu'on peut dire, c'est un modèle de Sagesse, Compassion, Joie, Equanimité et j'en passe.
Et puissent les personnages publics avec qui il pose ou avec qui il s'entretient prendre un peu de cette Sagesse pour s'améliorer eux aussi.
Nous n'avons pas à juger les personnes qui pensent le contraire de nous, c'est comme ça, c'est la vie. Smile En tout cas, le Dalaï Lama, lui, ne juge pas, la preuve en photo! Wink

Amitiés et bonne journée! sunny

Je suis tout à fait d'accord avec toi!

Michel ne t'attaches pas à ce genre d'articles!

Merci Chevalier c'est un bonheur de lire les propos du sage parmi les sages! :mer'
avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Jeu 11 Sep 2008, 22:12

merci à toutes et à tous et merci Ignorant errant

ce qui me chagrine le plus , c'est que ces critiques emanent de personnes d'un site du quel je me sens très proche et qui comme moi se considerent comme "des bouddhistes engagés" et que là elles n'ont pas fait preuve du tout de la parole juste

comme quoi tous les êtres humains ont un moment ou l'autre leurs faiblesses...

je vais méditer sur l'impermanence
avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Ven 12 Sep 2008, 01:32

je trouve çà révoltant de parler en mal de quelqu'un comme lui.
avatar
Ambre
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 129
Age : 46
Contrée : Belgique
Arts & métiers : employée
Disposition de l'Esprit : plein de choses mais surtout l'étude du bouddhisme
Date d'inscription : 31/08/2008

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Ambre le Sam 13 Sep 2008, 09:32

Je ne dirais pas révoltant mais c'est triste, que des personnes qui étudient le bouddhisme soient encore au stade de la critique!
avatar
micka
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 256
Age : 44
Contrée : Bordeaux
Arts & métiers : électricien
Disposition de l'Esprit : Tai-Chi-Chuan, Randonnée, Photo, Vélo, Informatique
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/08/2007

IL N’Y A VRAIMENT PAS DE QUOI ÊTRE FIER D’ÊTRE BOUDDHISTE AUJOURD’HUI

Message par micka le Mer 24 Sep 2008, 21:27

IL N’Y A VRAIMENT PAS DE QUOI ÊTRE FIER D’ÊTRE BOUDDHISTE AUJOURD’HUI

SOURCE : http://www.anussati.org/vivre/spip.php?auteur1

TinhÝ



les « maitres » du monde



???



la gauche laïque et républicaine


aprés le moine et le philosophe : le moine et le mannequin







On a rarement vu autant de bêtises et de stupidités exposées à la Une, et dire qu’ils en sont fiers...

Triste état du bouddhisme quand l’océan de sagesse
n’est plus qu’une mare à grenouilles, où viennent s’agiter toutes les
grenouilles qui demandent un roi... Molière eût pu en faire une farce
car farce il y a....
    Au cours de cette rencontre essentiellement religieuse, le dalaï lama, 73 ans, prix Nobel de la Paix et figure mondiale de la non-violence, a dénoncé la répression chinoise "brutale" qui règne au Tibet, parallèlement aux Jeux olympiques. (Nouvel observateur)
sentimentalisme
    Dehors, l’assistance s’extasie. «Ça me donne envie de pleurer», confie Marie, une quinquagénaire de Côte-d’Or,
    bouddhiste depuis une dizaine d’années, venue admirer de plus près «ce
    grand homme de sagesse et de simplicité». «Ça y est, il va nous bénir,
    c’est magnifique»
Espérons que cette tournée déplorable à tout point de
vue ne nuise pas à long terme aux enseignements du Bouddha... même le
bouddhisme tibétain est trahi : où sont les enseignements de Marpa et
les chants de Milarépa
Ayant médité ce qui n’a ni commencement,
ni négation, ni lieu,

J’ai négligé toutes les formes de conventions.

Ayant considéré le corps nirvanique des apparences,

J’ai omis de méditer les créations d e l’esprit.

Ayant dédaigné sans feinte le discours,

J’ai oublié l’usage de l’hypocrisie.

Ayant choisi le corps et le langage des humbles

J’ai oublié le dédain et l’arrogance des personnages importants.

Ayant fait de mon corps mon propre monastère,

J’ai oublié le monastère de la ville.

Ayant adopté l’esprit sans la lettre

J’ai oublié de disséquer les mots.

Milarépa
Mais il est vrai que le Dalai Lama n’appartient pas à cette lignée là...

moi aussi j’ai envie de pleurer, pas parce que Le dalai
lama va me bénir, mais devant tant de gâchis, de mensonge et de
perversion...

Je suis devenue bouddhiste parce que je rejetais tout cela

Ce mélange de politique et de religion, cette religion « opium du peuple » et hypnotiseur des consciences...

L’enseignement du Bouddha se situe hors des normes religieuses, pas hors de la morale et de la discipline.

Une discipline de vérité...

  • Cette Tinh Ý, elle n’a aucun respect pour le Dalai Lama !
Vous avez raison, aucun, seulement une immense pitié pour tous ceux qui le suivent....

P.-S.



Mardi à Saint-Herblain, le moine de la pagode a reçu Sa
Sainteté pour une visite express, le temps de bénir le lieu et de prier
« en famille ».
« Quand il y a une pagode dans les environs, tout bouddhiste s’y
arrête. » Manh Tai Ly, organisateur des festivités, avait averti : le
dalaï-lama pourrait bénir la pagode vietnamienne de Saint-Herblain.
Mais rien n’était sûr tant l’emploi du temps de Sa Sainteté était
chargé.

Pourtant, le maître est prévenu dans la nuit de la
venue du dalaï-lama. À 6 h du matin, les policiers commencent à
sécuriser les lieux. Quelques instants après, un petit homme souriant
vêtu d’ocre et de rouge passe les portes du temple, en présence d’une
trentaine de personnes. Avant de repartir trois quarts d’heure plus
tard.

Son message ? « Avant tout religieux, mais aussi politique »,
précise le maître qui l’a déjà rencontré lors de sa visite à la pagode
d’Évry, il y a quelques semaines. Sa Sainteté a aussi rappelé la
fraternité qui unit les peuples bouddhistes. « Les Chinois, les
Japonais, les Coréens, les Tibétains et les Vietnamiens appartiennent
tous à la grande famille de Bouddha. »

Le Vénérable sur un nuage

Le dalaï-lama a même plaisanté sur la situation
politique des Vietnamiens et des Tibétains. « Vous êtes nos grands
frères, vous avez découvert le bouddhisme avant nous. Mais en ce qui
concerne le statut de réfugié, nous possédons une plus grande
expérience. Cela fait 50 ans que nous sommes en exil. Vous, au Vietnam,
seulement 30 ans », s’est-il amusé.

Le dalaï-lama a souligné le contrepoint positif de cet
exil qui a permis au bouddhisme de se diffuser dans le monde. Il a
ensuite tenu un discours plus engagé en décrivant l’oppression subie
par le peuple tibétain, privé de ses droits.

« Il nous a confié un message de paix universel,
commente le Vénérable. C’était un immense honneur de recevoir notre
leader spirituel. Je suis encore sur un nuage ! »

NDE jusqu’à ce jour les vietnamiens n’avaient rien à
voir avec le Dalai lama, et cette pagode avait déjà été béni par les
grands maitres vietnamiens ?????

SOURCE : http://www.anussati.org/vivre/spip.php?auteur1


_________________
Paix, Santé et Bonheur

http://mickael.g33.free.fr
avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Jeu 25 Sep 2008, 00:18

je comprend que ce grand show médiatique indispose mais je trouve ces critiques un peu fort de café.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7401
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Pema Gyaltshen le Jeu 25 Sep 2008, 09:37

Moi je crois que Micka, tu devrais relire attentivement tout ce que l'on tente d'expliquer sur ce forum concernant le Bouddhisme, que manifestement tu n'as pas vraiment assimilé !
et quand tu parles de "bêtise et stupidité", ton article est totalement la représentation de l'IGNORANCE !
Cette phrase ridicule en dit long sur cette ignorance !!

Espérons que cette tournée déplorable à tout point de
vue ne nuise pas à long terme aux enseignements du Bouddha...


Il y a du travail et de la pratique à faire...


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Jeu 25 Sep 2008, 13:30

relis bien toi aussi Pema Gyaltsen ce n'est pas Micka qui a écrit cet article , mais bien les rédacteurs du site annussati...

(et comme micka j'ai été choqué par le manque de respect vis à vis de sa sainteté de cet article.)
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6746
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Karma Trindal le Jeu 25 Sep 2008, 16:43

Ohla ohla on se calme, ce n'est pas Micka l'auteur de l'article comme l'a souligné Michel dans son post précédent. D'ailleurs c'est bien signé "Tinh'Y".
Pour nos avis, voir les post précédents! Wink

PS: petite précision, la photo de Sa Sainteté qui met les mains au-dessus de la tête de Bush est un montage! Wink


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Invité le Jeu 25 Sep 2008, 17:11

j'avais bien compris pour micka, c'est stupide ce montage.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7401
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Pema Gyaltshen le Jeu 25 Sep 2008, 19:31

Alors je présente toutes mes plus plates excuses à Micka ! Embarassed

Mais c'est le titre de l'article qui m'a agaçé en premier...
Je n'étais peut-être pas bien réveillé ( quoique à 9 H du matin je suis levé depuis longtemps )
Mais la présentation est un peu confuse ( si si )
Et je n'ai pas été voir le site en question...
Encore pardon Micka !
Je sors...


_________________


Contenu sponsorisé

Re: Questions & Réponses: Le Dalaï-lama/ Mao, la CIA et moi...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 22 Sep 2017, 19:09