Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Aujourd'hui à 11:30 par Pema Gyaltshen

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 02:02 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Aujourd'hui à 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Hier à 11:05 par Disciple laïc

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Hier à 08:03 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Hier à 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Jeu 06 Déc 2018, 15:44 par Mila

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

» L’approche spirituelle chez les éclaireurs et éclaireuses de la nature
Dim 02 Déc 2018, 10:31 par Disciple laïc

» Présentation
Sam 01 Déc 2018, 13:52 par mabou

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 26 Nov 2018, 18:25 par Disciple laïc

» Bouddhisme et animisme au Laos
Jeu 22 Nov 2018, 14:23 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 40 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 1 Moteur de recherche

Pema Gyaltshen


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97942 messages dans 11278 sujets

Nous avons 4264 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Tergar Bruxelles

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7495)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2441)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Euronews - interview: Dalaï Lama: “L‘ère des Lamas est révolue”

Partagez
avatar
Admin
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 787
Age : 47
Contrée : Royaume de Belgique
Arts & métiers : Administrateur réseaux
Disposition de l'Esprit : Il y a plus de larmes versées sur la terre qu'il n'y a d'eau dans l'océan. (Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Euronews - interview: Dalaï Lama: “L‘ère des Lamas est révolue”

Message par Admin le Jeu 11 Sep 2008, 01:44



Euronews - interview: Dalaï Lama: “L‘ère des Lamas est révolue”



Le voyage en France de Tenzin Gyatso, 14eme Dalai Lama, aura attiré des milliers de fidèles, et fait couler beaucoup d’encre. Adulé ou contesté, à 73 ans, ce prix Nobel de la paix qui aime à se décrire comme un simple moine bouddhiste, exerce une fascination planétaire. Lors de son passage à Nantes, le Dalai Lama a livré quelques unes de ses conceptions du monde et de la vie au micro d’euronews. Avant de repartir en Inde, sa terre d’exil depuis 50 ans, il nous donne, en guise d’introduction,quelques unes des clefs de son succès. Interview.

Dalaï Lama : Le Tibet est un endroit mystérieux. Quiconque vient de cette terre est une curiosité. Et puis c’est peut-être aussi parce qu’il y a beaucoup de publications, d’information, que de plus en plus de gens s’intéressent à certaines de mes idées.
Mon message principal, mon idée maîtresse c’est que, naturellement, chaque être humain a droit à une vie heureuse, et à une famille heureuse! Mais en général, pour y parvenir, nous nous attachons simplement à l’argent, à la valeur matérielle. Nous n’accordons pas suffisamment d’importance à notre valeur intérieure. Autre chose importante : l’harmonie entre les différentes traditions religieuses. Je respecte vraiment profondément, j’admire même, toutes ces traditions différentes. Certains de mes amis chrétiens me décrivent comme un bon chrétien. Nous avons une expérience commune, une pratique commune en dépit de philosophies différentes. Et puis aussi, peut-être, il y a des gens qui me disent qu’ils aiment mon sourire ! (rires)

euronews : Les jeux olympiques touchent à leur fin, et les nations célèbrent leurs champions. Pendant ce temps, vous dîtes que le Tibet continue de subir une nouvelle révolution culturelle. Quelle est la situation en ce moment même au Tibet ?

DL : En fait, la situation est très tendue. Il y a beaucoup de militaires, de personnel de sécurité, partout ! Et dans chaque région où se trouve une communauté tibétaine importante, à en croire certaines informations, les autorités concernées commencent à faire construire des casernes militaires. Cela veut dire que dorénavant, la présence militaire sera permanente. Et cela indique que la politique agressive va se poursuivre.

euronews : Avez-vous l’intention de modifier votre approche, dite “de la voie médiane”, ou de faire des concessions aux Chinois qui ne vous croient pas quand vous dîtes que vous ne voulez pas l’indépendance, qui ne reconnaissent pas votre gouvernement en exil, ni le drapeau tibétain ou l’hymne national… Seriez vous prêts à faire des sacrifices, des concessions ?
DL : Parce que c’est dans notre intérêt, nous nous engageons pleinement à rester au sein de la République populaire de Chine. Parce que le Tibet est un pays très en retard économiquement, isolé au coeur des terres sans débouché sur la mer, et sa population est toute petite. En même temps, nous avons notre propre langue et avec elle, un héritage culturel exceptionnel et en particulier une tradition bouddhiste très, très riche. Il n’y a pas que 6 millions de personnes, de Tibétains, qui sont concernés ; il y a aussi un grand nombre de gens, dans cette partie du monde, qui partagent le même bouddhisme, la même culture bouddhiste. La meilleure façon de préserver cette culture et aussi de préserver l’environnement au maximum, c’est de faire en sorte que, à part les affaires étrangères et la défense, tout le reste – l‘éducation, l‘économie et bien sûr les affaires religieuses – que tout cela donc, soit géré par les Tibétains eux-mêmes ! C’est donc l’autonomie ! En fait, la constitution chinoise garantit déjà un statut d’autonomie aux Tibétains, et aussi, conformément au livre blanc chinois sur les droits des minorités, sur le papier, les points mentionnés sont très bien. Mais ils ne sont pas appliqués !

euronews : Il y a des divisions au sein de la communauté bouddhiste et des bouddhistes tibétains. Quelques uns, parmi les plus jeunes par exemple, ne sont pas d’accord avec l’approche “de la voie médiane”. Ils s’impatientent. Craignez-vous plus de violence à l’avenir ?
DL: Je ne crois pas ! Même l’organisation de jeunesse, l’organisation pour la Jeunesse Tibétaine, adhère pleinement au principe de non violence. Ensuite, pour ce qui est de l’indépendance, l’autre position politique, dès le départ, ils voulaient l’indépendance totale. Nous adhérons totalement à la démocratie. Donc, il y a des voix différentes, des points de vue différents, et les idées différentes sont les bienvenues !

euronews : Le président américain George Bush, et en Europe, Angela Merkel, Gordon Brown vous ont rencontré cette année. Vous ne rencontrez pas cette fois ci le président Sarkozy qui dirige aussi le conseil européen… Mais vous rencontrez le ministre Bernard Kouchner et Carla Bruni-Sarkozy. Est-ce que les personnalités du show business sont plus utiles à la cause Tibétaine que les dirigeants politiques ?

DL : Pour la publicité, peut-être ! Mais bien sûr, le gouvernement français, le Président, et aussi le Ministre des affaires étrangères, dès le début, immédiatement après la crise du 10 mars, ont exprimé publiquement leur inquiétude.

euronews: Qu’attendez-vous de plus des dirigeants de ce monde ?

DL : La Chine est les pays le plus peuplé et une nation très importante. Donc, établir de bonnes relations avec cette nation est très très important. En même temps, la Chine devrait être attirée dans le cercle des démocraties mondiales. La démocratie, l‘état de droit, l’ouverture, la liberté d’information, la liberté de la presse… Tout cela est très important. Et bien sûr, les droits de l’Homme. Et la liberté religieuse. Il s’agit de valeurs universelles. Et sur tous ces principes, tous les gens concernés, tous les gouvernements, devraient se montrer fermes !

euronews : Et quand les dirigeants politiques tels que le président français, assistent à la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques, vendent deux réacteurs nucléaires à la Chine et ne vous rencontrent pas… à votre avis, ça aide la démocratie ?

DL : A vous de juger !... (rires)

euronews : Vous avez suggéré dans vos audiences cette semaine que peut-être le quartier général de l’Union européenne devrait déménager en Pologne, ou que la Russie devrait adhérer à l’OTAN, et le siège de l’OTAN être déplacé à Moscou. Vous avez un problème avec Bruxelles ?

DL : Non ! Non non non !... Je fais partie des admirateurs de l’Union européenne! Je suis toujours en train de faire ses louanges ! Ce que je veux dire, c’est que l’esprit de l’Union européenne doit s‘étendre. Et à l’heure actuelle, malheureusement, bien que l’Union soviétique ait changé, il semble que dans la Fédération de Russie, la façon de penser de la vieille garde, toutes sortes de tendances et d’habitudes d’autrefois sont de retour ! Ce n’est pas bon ! Il faut que la grande nation qu’est la Russie rejoigne la communauté européenne ! Et pour réduire les distances et la peur, le quartier général de l’OTAN devrait aller s’installer à Moscou ! Et la Russie devrait être accueillie parmi les Etats membres! Alors la peur disparaîtra ! C’est la raison pour laquelle j’ai dit cela ! Pas du tout parce que je suis en colère contre Bruxelles ! Non ! Jamais !

euronews : La compassion est centrale à votre philosophie… Peut-elle s’appliquer à toutes les situations dans le monde ? Au terrorisme par exemple ?

DL : Oh oui ! La compassion s‘éprouve pour une personne, non pour une action. Prenons par exemple le terrorisme. Vis à vis d’un terroriste, en tant que personne, nous devrions faire preuve d’intérêt, de compassion. Ce sont aussi des êtres humains ! Si nous persistons à lui démontrer notre compassion, alors, il y a une réelle possibilité de changement ! Si, à cause de leur comportement, nous ne leur montrons que de la haine, nous encourageons la multiplication des terroristes. Aujourd’hui il y a 1 Ben Laden. Demain, 10 Ben Laden et après ça 100 Ben Laden ! La compassion est la seule force capable d’arrêter ce cycle ! Ceci vaut bien sûr tant que vous limitez cette compassion à la personne qui a mal agi. Pour ce qui est de ses actions, il nous faut nous opposer.

euronews : On spécule et s’interroge sur votre succession. Vous parlez de vous retirer assez souvent mais vous êtes plein d‘énergie. Qu’est ce qui vous ferait vraiment prendre votre retraite ?

DL : Mes principaux engagements – mes deux engagements – sont la promotion des valeurs humaines et la promotion de l’harmonie entre religions. Ensuite, mon troisième engagement concerne la cause tibétaine. Mais la cause tibétaine, c’est le combat du peuple ! Et aussi longtemps que je serai là, je me devrai d’y apporter ma contribution, d’aider les Tibétains et de les servir. Mais la responsabilité réelle, c’est au peuple lui-même de l’assumer. L‘ère des Lamas est aujourd’hui dépassée. Si un jour, le peuple tibétain a le sentiment que cette institution n’est plus pertinente. Très bien ! Si cela arrive, alors l’institution du Dalaï Lama disparaîtra. Je préfère ça ! Parce que le 14ème Dalaï Lama n’est pas le meilleur des Dalaï Lama, mais bien sûr il n’est pas non plus le pire. Il est très populaire ! Donc si, à ce stade, l’institution qu’est le Dalaï Lama disparaît, elle disparaîtra avec grâce ! C’est bien mieux comme ça !(rires) Une autre réincarnation risquerait d‘être une disgrâce. Ce serait la pire des choses !





_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Invité
Invité

Re: Euronews - interview: Dalaï Lama: “L‘ère des Lamas est révolue”

Message par Invité le Jeu 11 Sep 2008, 06:49

c'est un sage

    La date/heure actuelle est Lun 10 Déc 2018, 11:59