Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Aujourd'hui à 10:52 par Mila

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Aujourd'hui à 10:25 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 09:53 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Hier à 22:24 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

» Visite d'un temple tibétain en Auvergne avec lama Namgyal
Jeu 20 Sep 2018, 17:57 par Disciple laïc

» AN 5.29 Caṅkama Sutta — Méditation marchée —
Jeu 20 Sep 2018, 17:47 par Disciple laïc

» AN 4.202 Assaddha Sutta — Sans conviction —
Jeu 20 Sep 2018, 17:30 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 36 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97623 messages dans 11234 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7487)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Réunir les 4 causes pour NAITRE en DEOUATCHEN...

Partagez

Sondage

DEOUATCHEN, la TERRE PURE d'AMITABAH

[ 2 ]
18% [18%] 
[ 0 ]
0% [0%] 
[ 0 ]
0% [0%] 
[ 1 ]
9% [9%] 
[ 2 ]
18% [18%] 
[ 0 ]
0% [0%] 
[ 2 ]
18% [18%] 
[ 4 ]
36% [36%] 
[ 0 ]
0% [0%] 

Total des votes: 11

Vajra
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Nombre de messages : 268
Date d'inscription : 16/10/2008

Re: Réunir les 4 causes pour NAITRE en DEOUATCHEN...

Message par Vajra le Sam 06 Déc 2008, 09:33

si on a pas encore la FOI, CONFIANCE : "travailler" pour la faire grandir...

pas de memoire n a rien a voir avec ca
la FOI je l ai
les miracles, comme jesus fils de dieu NON!! pour moi dieu est une force immence que personne ne peut approcher, c est l AMOUR UNIVERSEL
Jesus OUi il a existe et il est lexcemple type de l AMOUR.mais les religions me repoussent habimees transformees par les Hommes. je n ai jamais lu la bible (ca ne me parle pas du tout). kle coran, ca va mieux et ca se rappriche du bouddhisme. mais fils de dieu et marie vierge ... bref,

pour les miracles comme un handicape qui se remet a marcher, OUI je le crois
la est la difference
quand je dis retenir c est que j en ai assez de regarder mes notes ecrites pour faire une priere ou pratiques. c est desagreable, ca coupe l entrain. et ca me gene.
pour le reste de tes paroles Neldjorma, je suis completement d accord avec elles
MERCI. mais comme je n ai plus de reve et que je ne reve plus, comme je suis le plus possible ds le present, ca devient moins accessible de rever
car je me dis que c est ici et mantenat que nous devons mettre des couleurs a notre Ciel , pour qu elles descendent caresser notre Mere la Terre....
mais je vais essayer car en moi je veux y croire
ca se fera doucenment... mais pas ds le but de la securite en terre Pure, mais ds celui de rejoindre et attendre les anges terrestres, et continuer mon apprentissage de Boddhisatva.....
OMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM
ps. ne debattons pas de religion ici bas. ce forum se veut BOUDDHIQUE . merci

OSE, OSE ... ihihihihi j OSE ds le concret. ds le spirituel j ai encore des lacunes....peut etre trop beau , alors je me dis qu il faut le meriter et concraitement je travail pour.
si j y arrive la premiere, j aurais appris a attirer acceuillir appeler les auttres ames, la haut... mais si j arrive apres, aide moi a y aller, car meme en reve, c est difficil pour moi aujourd hui.... je ne force pas. je sais qu un jour le declic se fera.

Thubten Neldjorma
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 53
Contrée : ile de la ré-UNION
Arts & métiers : CHEMINER vers mon ESSENCE..
Disposition de l'Esprit : sur le CHEMIN de l'EVEIL...
Date d'inscription : 13/07/2008

Re: Réunir les 4 causes pour NAITRE en DEOUATCHEN...

Message par Thubten Neldjorma le Lun 08 Déc 2008, 17:34


Condensé sur Amitabha

Maintenant que les bases du bouddhisme ont été survolées, il est question ici de présenter de façon condensée le Bouddha Amitabha. De cette façon, le parcours du site sera plus aisé.

Ce Bouddha est transcendantal, son histoire au sens ordinaire temporel remonte à très loin dans le passé : on parle de kalpas en terme de cosmologie bouddhiste ( voir glossaire ). Il n ‘y a aucun moyen d’ investigation scientifique pour vérifier son existence. Celle-ci repose uniquement sur la parole sans faille du Bienheureux Bouddha Shakyamuni ; même si il est vrai que depuis qu’il est connu par les humains dans le bouddhisme, des faits réels de visions de ce Bouddha ou de sa Terre pure ont pu être expérimentés.

Ainsi, le Bouddha Amitabha a été révélé par l’omniscience du Bouddha Shakyamuni de façon spontanée. A au moins trois reprises, sous formes de soutras qui sont mis en ligne sur ce site, le Bouddha Shakyamuni de par son Amour et sa Compassion illimitée, a décrit précisément le Bouddha Amitabha de Lumière Infinie et sa Terre Pure de l’Ouest, qui se trouve loin de la portée de l’esprit ordinaire.

Cette Terre Pure est d’ordre spirituel et bien sûr, n’est pas un lieu géographique tangible. Elle est le résultat de tous les mérites accumulés et les voeux de ce Bouddha qui fut auparavant un Bodhisattva et un être ordinaire.


Sa Terre Pure est telle qu’il est possible d’y renaître à la fin de notre vie pour ensuite progresser promptement vers la Bouddhéité. Notre esprit libéré des entraves de ce corps karmique, peut ‘’migrer’’ vers le champ de Sukhavati d’Amitabha. Même si ce champ pur spirituel n’est pas tangible au sens ordinaire, on y fait des expériences comme celles que l’on fait dans un rêve, à ceci près qu’elles sont toutes dépourvues de souffrance. En réalité, cette Terre Pure n’est que le reflet de notre vraie nature non révélée et non reconnue. Tout comme le monde dans lequel nous sommes paraît bien réel, il en est encore de même en cette Terre Pure du Bouddha Amitabha.

Ce Bouddha est très présent dans l’Asie de l’Est, où l’on pratique principalement l’invocation de son nom avec Foi pour renaître dans sa Terre Pure. Cela relève des traditions du grand véhicule, le Mahayana.

Au Tibet, le pays des neiges et du Vajrayana, les textes sur Amitabha ont été apportés ou révélés par des grands maîtres authentiques venant de Chine ou d’Inde. Sa pratique n’y est pas exclusive et peut se résumer en trois points :

- Initiation du Bouddha Amitabha ( transfert de pouvoir par un maître d’une lignée ininterrompue pour mener à bien la pratique sur Amitabha )

- Rituel d’Amitabha : sadhana avec récitation de mantras et visualisation du Bouddha Amitabha et de sa Terre Pure

- Lecture et récitation de prières et de souhaits pour renaître en sa Terre Pure

Ce Bouddha, de part sa particularité unique, a fait l'objet, et même encore aujourd'hui, de rejet ou de doute dans le monde bouddhiste. Présenté de façon dogmatique ou doctrinaire sous le terme d’ Amidisme, un aspect religieux s’en découle et conduit à des mauvaises compréhensions ou perceptions de ce Bouddha, qu’on pourrait être amené à prendre à tord pour un dieu au sens ordinaire.

Voilà, il ne vous reste plus à présent qu’a parcourir le site pour en savoir davantage à son sujet et de commencer par exemple par les soutras ... ou le texte de Kalou Rinpotché ou celui de sa sainteté Drikung Chetsang Rinpotché


http://www.amitabha-terre-pure.net/bb_bouddha_amitabha.html



:*Bouddhisme10: :*Bouddhisme10: :*Bouddhisme10:


_________________
"Tous les Bouddhas sont au départ des gens comme nous, qui en suivant la Voie sont devenus des Eveillés.."

Thubten Neldjorma
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 53
Contrée : ile de la ré-UNION
Arts & métiers : CHEMINER vers mon ESSENCE..
Disposition de l'Esprit : sur le CHEMIN de l'EVEIL...
Date d'inscription : 13/07/2008

Les Voeux et Souhaits pour renaître dans le Pur Champ de Félicité

Message par Thubten Neldjorma le Mar 09 Déc 2008, 23:01




Les Voeux et Souhaits
pour renaître dans le Pur Champ de Félicité



::66 :*Bouddhisme11: ::66


Les Voeux et Souhaits pour renaître dans le Pur Champs de Félicité,
émis par le grand et Saint Erudit Raga Asé (Tchamé Rinpoché)


Introduction : Ceci est le trésor de pratique de Tchamé Rinpoché.
Bien que ma main soit affligée de maladie, jai pris la peine de composer ce trésor, pensant que cela pourraît etre utile à de nombreux êtres.

Si quelqu'un, désirant étudier cet ouvrage, se trouvait sans copie, prêtez lui celle-ci. Rien n'est plus bénéfique que ce texte.
Il n'est pas d'instruction plus profonde. C'est la racine meme de mes Enseignements du Dharma.

Ne le lisez pas sans attention, pratiquez le avec diligence. Ce texte est rédigé dans le style des Soûtras, aussi peut on lire sans en avoir reçu l'autorisation rituelle (Loung)



E ma ho / di né nyi ma noup kyi tchok reul na / trang mé djik ten mang peu pa reul na / tchoung zé teng tou pak pé yul sa na / nam par tak pé shing kam dé oua tchen / da ki tchou pour mik ki ma tong yang / rang sem sel oué yul la lam mer sel /


Premiere description :
Dans la direction du soleil couchant, par delà d'innombrables univers un peu surélevés, dan sun noble pays, se trouvent les Purs Champs de Félicité. Quoiqu'invisibles aux organes physiques que sont les yeux, ils resplendissent pour la claire perception de l'Esprit.

Té na tchom den gyel oua eu pa mé / pe ma ra gué dok tchen zi dji bar / ou la tsouk tor shap la kor lo so / tsen zang so nyi pé tché gyé tchu tré / shel tchik tchak nyi nyam sha loung zé dzin / tcheu gueu nam soum seul shing kyil troung ki / pe ma tong den da oué den teng tou / tchang tchoup shing la kou gyap ten dzé té / touck djé tchen kyi gyang né da la zi /


Le Bouddha Amitabha y réside, rayonnant et majestueux, de la couleur du rubis. Il a sur sa tête la protubérance (des Bouddhas), sous ses pieds, les Roues symboliques. Il est orné des trente-deux signes auspicieux et des quatre-vingts marques mineures. Il a un visage et, dans ses mains qui font le geste de l'équanimité, il tient le Bol d'Aumône. Vêtu des trois robes de moine pleinement ordonné, il est assis dans la posture adamantine, sur un lotus à mille pétales que couvre un disque de lune. Il est adossé à l'arbre de l'Eveil et me regarde de loin, les yeux remplis de compassion.

yé sou tchang tchoup sem pa tchen ré zi / kou do kar po tchak yeun pé kar dzin / yeun tou tchang tchoup sem pa tou chen top / ngeun po dor dje tsen pé pe ma yeun /yé nyi kyap djin tchak gya da la ten / tso ouo soum po ri gyel lun po shin / lang ngé len né lam mer shouk pé kor / tchang tchoup sem pé gué long tché oua boum / kun kyang ser do tsen tang pé djé gyen / tcheu gueu nam soum seul shing ser tem mé / meu ku tchak la nyé ring kyé mé tchir / da ki go soum ku pé tchak tsel lo / tcheu kou nang oua ta yé rik kyi da / tchak yé eu ser lé trul tchen ré zi / yang trul tchen ré zi ouang thé oua gya / tchak yeun eu ser lé trul dreul ma té / yang trul dreul ma tché oua trak gya gyé /


A sa droite, se tient le Boddhisattva Tchenrézi, de couleur blanche, un lotus en sa main gauche, à sa gauche est le Bodhisattva aux Grands Pouvoirs (Vajrapani), de couleur bleue, il tient dans sa main gauche un lotus avec un sceptre adamantin (Vadjra) Tous deux font, de la main droite, le geste du don du Refuge. Pareil au Mont Mérou [*1], ils sont tous trois impressionnants, imposants et magnifiques, entourés de myriades de moines Bodhisattvas de couleur dorée, ornées des signes auspicieux et marquest caractéristiques (des Bouddhas). Vêtus des trois robes , ils sont éblouissants. Comme, quand on rend hommage avec aspiration et adoration, il n'importe pas que l'objet de cet hommage soit proche ou lointain, ainsi, avec le corps, la parole, et l'esprit, nous les rendons ainsi hommage.
"Bouddha de Lumière Infinie, Corps de Vacuité, vous êtes le Maître de la lignée. Des rayons de Lumière irradiant de votre main droite, apparaît Tchenrézi qui se multiplie en cent millions d'émanations. Des rayons de Lumière irradiants de votre main gauche apparaît Tara, qui se multiplie en cent millions d'émanations

Touk kyi eu ser lé trul pe ma djoung / yang trul our gyen tché oua trak gya gyé / tcheu kou eu pa mé la tchak tsel lo / sang gyé tchen kyi nyin tsen tu drouk tou / sem tchen kun la tsé oué tak tou zi / sem tchen kun kyi yi la kang tren pé / nam tok gyu tak tou tou kyi kyen / sem tchen kun kyi tak tou kang né tsik / tak tou ma dré so sor nyen la sen / kun kyen eu pa mé la tchak tsel lo /tcheu pang tsam mé tché pa ma tok pa / kyé la té tching meun lam tap tsé kun / dé oua tchen ter kyé oué meun lam troup / par tor tcheun né shing ter dren par soung / dren pa eu pa mé la tchak tsel lo / kyé kyi kou tsé kel pa trang mé tou / nya ngen mi da ta ta ngeun soum shou / kyé la tsé tchik ku pé seul tap na / lé kyi nam par min pa ma tok pé / tsé sé pa yang lo gya toup pa tang / tu min tchi oua ma lu dok par soung /

Des rayons de Lumière irradiant de votre coeur, apparait Padma Sambahava, qui se multiplie en cent millions d'émanations. Nous rendons hommage à Amitabha, Corps de Vacuité. Durant les six périodes du jour et de la nuit, vous regardez continuellement avec amour, de votre Oeil de Bouddha, tous les êtres vivants. Votre esprit connait toutes leurs pensées. Toutes les paroles qu'ils prononcent, vous les entendez distinctement sans confusion. Nous rendons hommage à l'Omniscient Amitabha.
Il est enseigné qu'à l'exception de ceux qui ont abandonné le Dharma et commis les cinq actes aux conséquences incommensurables [*2], tous ceux qui vous prient avec foi verront se réaliser leur souhait de renaître en les Champs de Félicité et que vous viendrez dans l'intervalle entre cette vie et la suivante afin de les guider vers ce paradis.. Nous rendons hommage à Amitabha, le Guide sauveur. Durant votre vie, de nombreux éons, ne partez pas pour l'au delà de la souffrance (Nirvana) et demeurez clairement visible, maintenant ! Il est enseigné qu'excepté dans le cas de karma à pleine maturité la vie de qui vous prie d'un esprit entièrement présent, s'accroitera de cent années, et que les causes de mort accidentelle seront toutes évitées.

Gueun po tsé pa mé la tchak tsel lo / tong soum djik ten rap djam trang mé pa / rin tchen kyi kang djin pa tchin pa oué / eu pa mé pé tsen tang dé oua tchen / teu né té pé tel mo tchar tché na / té ni té oué seu nam tché ouar soung / té tchir eu pa mé la ku tchak tsel / kang shik eu pa mé pé tsen teu né / ka shé mé par nying kong ru pé ting / len tchik tsam shik té pa kyé pa na / té ni tchang tchoup lam lé tchir mi do / gueun po eu pa mé la tchak tsel lo / sang gyé eu pa mé pé tsen teu né / té ni tchang tchoup nying po ma top par / pu mé ku pé seul tap na / lé kyi nam par min pa ma tok pé / tsé sé pa yang lo gya toup pa tang / tu min tchi oua ma lu dok par soung / gueun po tsé pa mé la tchak tsel lo / toung soum djik ten rap djam trang mé pa / rin tchen kyi kang djin pa tchin pa oué / eu pa mé pé tsen tang dé oua tchen / teu né té pé tel mo tchar tché na / té ni té oué seu nam tché ouar soung /

Nous rendons hommage à Amitayus, Protecteur de longue vie. Il est enseigné que , si l'on a entendu leur nom, il est plus bénéfique de joindre les mains en un geste de confiance en Déwatchen ou en Amitabha, que d'offrir d'innombrables univers emplis de joyaux.

Té chir eu pa mé la ku tchak tsel / kang shik eu pa mé pé tsen teu né / ka shé mé par nyint kong ru pé ting / len tchik tsam shik té pa kyé pa na / té ni tchang tchoup lam lé tchir mi do / gueun po eu pa mé la tchak tsel lo / sang gyé eu pa mé pé tsen né / té ni tchang tchoup nying po ma top par / pu mé mi kyé ri ni zang por kyé / tsé rap kun tou tsul trim nam tak gyour / dé shé eu pa mé la tchak tsel lo //

Pour cette raison, nous rendons respectueusement hommage à Amitabha. Celui qui, entendant le nom d'Amitabha, fait, ne fût-ce qu'une fois , naître au fond de son coeur une confiance sans hypocrisie, ne se détournera jamais plus du Chemin qui conduit à l'Etat de Bouddha. Nous rendons hommage au Protecteur Amitabha. Qui entend le nom du Bouddha Amitabha, à partir de ce moment et jusqu'à l'obtention de l'Eveil, ne renaitra jmais plus dans les conditions inférieurs, mais toujours dans une bonne famille, gardant dans toutes ses vies une conduite éthique parfaitement pure. Nous rendons hommage à Amitabha qui s'en fût en la Félicité (Sughata)

da ki lu tang long tcheu gue tsar tché / ngeu sou djor oué tcheu pa tchi tchi pa / yi trul tra shi dzé ta rin tchen dun / deu né troup pa tong soum djik ten kyi / ling shi ri rap nyi da tché oua gya / lha lou mi yi long tcheu tam tché kun / lo yi lang té eu pa mé la bul / da la pen tchir touk djé top kyi shé /

Offrandes :
notre corps, nos posséssions, nos vertus, toutes les offrandes matérielles ainsi que les huit substances auspicieuses [*3] les huit emblèmes auspicieux [*4] et les sept choses précieuses [*5] que notre esprit imagine ; ce qui est de tous temps : tous les univers, ce monde avec les quatre continents, la montagne axiale, le soleil, la lune, multipliés à l'infini, les richesses des dieux, des nagas [*6] des hommes apres les avoir suscités mentalement, nous les offrons à Amitabha. Pour notre bien, par compassion, acceptez cette offrande !

Pa mé tok trang da so dro kun kyi / to ma mé pé tu né ta té par / sok tché ma tchin len tang mi tsang tcheu / lu kyi mi gué soum po teul lo sha / to ma mé pé tu né ta té par / sok tché ma tchin len tang mi tsang tcheu / lu kyi mi gué soum po teul lo sha / dzun tang tran ma tsik tsoup ngak kyel aoua / ngak ki mi gué shi po teul lo sha / nap sem neu sem lok par ta oua té / yi kyi mi gué soum po teul lo sha / pa ma lop peun dra tchom sé pa tang / gyel oué kou la ngen sem kyé pa tang / tsam mé nga yi lé sa teul la sha / gué long gue tsul sé tang tsun ma pap / kou zou tcheu ten lha kang shik pa so . nyé tsam mé dik tché teul lo sha / keun tcho lha kang soung rap ten soum so / pang shé tsé tsou na seu la so pa / tcheu pang lé ngen sak pas teul lo sha / kam soum sem tchen sé lé dik tché oua / tchang tchoup sem pa nom la kour pa tap / teun mé dik tchen sak pa teul la sha / gué oué pen yeun kid pé nyé mi tang / nyel oué douk ngel tsé tsé la so pa / teu kyang mi den shé tseu yin sam pa / tsam mé nga oué tou oué lé ngen pa / tar mé lé ngen sak pa teul lo sha / pam pa shi tang lak ma tchou soum tang / pang toung sor sha nyé tché dé tsen nga / so tar tsul trim tchel oua teul lo sha / nak peu tcheu shi toung oua nga gyé / tchang sem lap pa nyam pa teul la sha / tsa toung tchou shi yen lak lom po gyé / sang nga tam tsik nyam pa teul lo sha / dom pa ma shu mi gué lé tché pa / mi tsang tcheu tang tchang toung la so pa / rang shin ka na ma teu dik pa té / dik pa dik tou ma shé teul la sha / kyap dom ouang kour la so tom na yang / té yi dom pa tam tsik soung ma shé / tché pé toung oua pok pa teul lo sha / gyeu pa mé na shak pé mi dak pé / ngar tché dik pa kong tou touk song tar / gno tsa djik trak gyeu pa tchen peu sha / tchin tché dom sem mé na mi dak pé / tchin tché sok la pap kyang mi guei lé / ta né mi gyi sem la tam tcha zoung /
dé shé eu pa mé pa sé tché kyi / da gyu yong sou tak par tchin kyi lop /




Dernière édition par Thubten Neldjorma le Mer 10 Déc 2008, 00:09, édité 1 fois


_________________
"Tous les Bouddhas sont au départ des gens comme nous, qui en suivant la Voie sont devenus des Eveillés.."

Thubten Neldjorma
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 53
Contrée : ile de la ré-UNION
Arts & métiers : CHEMINER vers mon ESSENCE..
Disposition de l'Esprit : sur le CHEMIN de l'EVEIL...
Date d'inscription : 13/07/2008

les Voeux et Souhaits pour renaitre dans le Pur Champ de Félicité

Message par Thubten Neldjorma le Mar 09 Déc 2008, 23:03

..suite pratique :
"les Voeux et Souhaits pour renaitre dans le Pur Champ de Félicité"


Reconnaissance de nos fautes :
Moi et tous les êtres qui ont été mon père et ma mère, depuis les temps sans commencement et jusqu'à présent, nous avons tué, volé, eu des méconduites sexuelles. Nous reconnaissons avoir commis ces trois actes nuisibles du corps. Nous avons menti, créer la discorde, employé des mots blessants et bavardé. Nous reconnaissons avoir commis ces quatres actes nuisibles de la parole. Nous avons convoité le bien d'autri, eu des pensées malveillantes et des vues ereronnées [*7]. Nous reconnaissons avoir commis ces trois actes nuisibles de l'esprit. Nous reconnaissons avoir comis les cinq actes au conséquences incommensurables : avoir tué père, mère, maitre spirituel ou Arhat[*8] ou avoir eu la pensée de nuire au Corps d'un Bouddha. Nous reconnaissons avoir commis les actes aux conséquences presque incommensurables : avoir tué un moinde pleinement ordonné ou novice, pris la virginité dune moniale, avoir détruit une statue, un monastère ou un stoupa[*9] Nous reconnaissons avoir commis les actes nuisibles, que sont le parjure des serments faits sur les trois supports du Corps (statue), de la paroles (Sainte Ecritures) et de l'Esprit (Stoupa) des Bouddhas ainsi qu'avoir abandonné le Dharma. Un acte plus nuisible encore que de tuer tous les êtres des trois mondes est de médire des Bodhisattvas. Ces grands actes nuisibles insensés, nous reconnaissons les avoir commis. Si, entendant parler des bienfaits de la vertu et des inconvénients des actes nuisibles, des souffrances des états infernaux, de leur durées, etc ... on en nie la vérité, pensant qu'il ne s'agit là que de paroles creuses, on commet un acte plus nuisible encore que les cinqu actes aux conséquences incommensurables.

Ce mauvais karma[*10] si difficile à purifier, nous le reconnaissons. Les écarts de conduite, les infractions aux voeux de moine et de moniales, les voeux que nous n'avons pas su garder et les transgréssions qui font tomber dans les existences inférieures, les manquements à la discipline de conduite qui vise à se libérer soi-même, nous les reconnaissons. Les quatres dharmas noirs, nos fautes dans les dix-huit voeux de Bodhisattava, nos lacunes dans l'entrainement du Bodhisattva, nous les reconnaissons. Les quatorze fautes-racines et les huit principales fautes annexes, toutes ces infractions aux voeux du Vajrayana, nous les reconnaissons. Les actes nuisibles commis sans briser de voeux : la méconduite sexuelle, l'absorption d'alcool et les autres, tous les actes naturellement nuisibles, que l'on tient pour tels et ceux qui sont nuisibles mais que l'on ignore tels, nous les reconnaissons. Ayant pris refuge et reçu des initiations, et nayant pas su préserver nos voeux, les infrations ainsi commises nous les reconnaissons.
En l'absence de regret, la simple reconnaissance des fautes ne suffit pas à les purifier. Aussi, considérant comme du poison que l'on aurait absorbé les actes nuisibles commis antérieurement, cest avec grande honte, frayeur et remords que nous reconnaissons nos erreurs. Sans le voeux de ne pas réitérer, on ne saurait etre purifié. Aussi promettons nous de ne plus jamais commettre d'acte nuisible, fût-ce sous la menace de perdre notre vie.
Bouddha Amitabha qui-êtes-passé-en-la-Félicité, vous et vos Fils, transmuez nous par l'éclat de votre grâce afin que notre esprit soit complétement purifié.

Shen kyi gué oua tché pa teu pé tsé / té la trak dok mi gué sem pang né / nying né gua oué djé sou yi rang na / té yi seu nam nyam tou top par soung / té tchir pak pa nam tang so kyé yi / gué oua kang droup kun la yi rang ngo / la mé tchang tchoup tchok tou sem kyé né / dro teun gya tchen dzé la yi rang ngo / mi gué tchou po pang pa gué oua tchou / shen kyi sok kyap djin pa ton oua tang / dom pa soung shing den par na oua tang / keun pa doum tang shi tel trang por na / teun tang den pé tam djeu deu pa tchoung / tcham tang nying djé gom shing tcheu la tcheu / gué oua té nom jun la yi rang ngo

Se réjouir des vertus :
Si, en entendant parler des vertus d'autrui, abandonnant toute jalousie, on se réjouit du fond du coeur, on en recueille un bienfait équivalent à celui d'avoir pratiqué soi-même ces vertus. Ainsi, nous nous réjouissons de tous les actes vertueux, quels qu'ils soient, accomplis par les Boudhisattvas et les êtres ordinairess. Nous nous réjouissons que ceux qui ont fait naître en eux l'insurpassable Esprit d'Eveil suprême accomplissent grandement le bien des êtres. Nous nous réjouissons de l'abaondon des dix actes nuisibles et de la pratique des dix actes bénéfiques protéger la vie, être généreux,, garder ses voeux, être franc, réconciliateur, parler avec gentillesse et à bon escient, se satisfaire de ce que l'on a, méditer sur l'amour compassion, pratiquer le Dharma.

Tcho tchu djik ten rap djam tam tché na / dzo sang gyé né ring por ma leun par / té tak nom la tcheu kyi kor lo ni / gya tchen nyour tou kor ouar da ki kul / ngeun shé touk kyi té teun kyen par seul / sang gyé tchang sem ten dzin gué oué shé / nya gnen da ouar shé kun té tak la / nya ngen mi da shouk par seul oua dep /

Prière pour que demeurent les Bouddhas et Bodhisattvas :
Nous prions afin que tous les Bouddhas et Bodhisattavas qui détiennent les enseignements ains que les maîtres spirituels qui désireraient passer en l'au-delà de la souffrance ne partent pas mais demeurent !!!

Di tseun da ki tu soum gué oua nam / dro oua sem tchen kun kyi teun tou ngo / kun kyang la mé tchang tchoup nyour top né / kam soum kor oua tong né trouk kyour tchik /

Dédicasse des Vertus :
Toutes les vertus que nous avons rassemblées dans les trois temps, nous les dédions au Bien de tous les êtres. Puissent-ils atteindre rapidement l'insurpassable Eveil et puissent, de ce fait, les trois mondes [*11] être supprimés jusque dans leurs racines.

té yi gué oua da la nyour min né / tsé dir tu min tchi oua tcho gyé zhi / né mé lang tso gyé pé lu top den / pel djor dzé mé yar kyi gang ga tar / du dré tsé oua mé tching tam tcheu tcheu / sam pé kun tcheu den yi shin droup / ten tang dro la pen to gya tchen droup / mi lu teun tang den pa droup par sho //

Prière de Souhaits :
Puisse cet acte vertueux porter rapidement ses fruits et être ainsi écartés, en cette vie-meme, les dix huit causes de mort accidentelle. Puissions nous etre épargnés par la maladie, demeurer jeune, en bonne santé, forts, et posséder des richesses inépuisables, telles les flots du Gange à la saison des pluies. Pratiquant le Dharma à l'abri des ennemis et des démons [*12], Puissent tous nos souhaits se réaliser en accord avec le Dharma. Puissions-nous donner son vrai sens à cette existence humaine et aider grandement les Enseignements et les êtres !

Da tang da la drel to kun / di né tsé kyour ma ta / trul pé sang gyé pé sang gyé eu pa mé / gué long guen dun kor kyi kor / dun tou ngeun soum djeun par sho / té tong yi ga nang oua kyi / shi oué douk ngel mé par sho / tchang tchoup sem pas tché gyé ni / dzou trul top kyi nom kar tcheun / dé oua tchen tou dro oua yi / lam teun lam na dren par sho / ngen song douk ngelzeu lak mé / lha mi dékyi mi tak gyour / té trak sem kyé ouar sho / tok ma mé né ta té par / kor oua di na yun ré ring / té la kyo oua kyé ouar sho / mi né mi rou kyé tchok kyang / dyé ga na tchi trang mé nyong / tu ngen nyik mar par tché mang / mi tang lha yi dé kyi di / touk tang dré pé sé shin tou / deu pa pou tsam mé par sho / nyé tou sé nor tun tro nam / mi tak gyou ma mi lam shin / tchak shen pou tsam mé par sho / sa tcha yul ri kang kyim nom / mi lam yul kya kang kyim tar / den par ma troup shé par sho / tar mé kor oué gyam tso né / nyé tchen tseun né tar oua shin / dé oua tchen kyi shing kam sou / tchi té mé par dreu par sho

Le voyage en Déwatchen :
En face de moi et de tous ceux qui me sont liés, dès notre mort, puissent les émanations du Bouddha Amitabha, apparaître clairement, entourées de l'assemblées des moines de sa suite. Puisse cette vision nous rendre heureux et nous libérer des souffrances de la mort. Puissent les huits fères Boudhisattvas, grâce à leur pouvoir surnaturel, venir dans le ciel pour nous montrer le chemin de Déwatchen. Dans les états d'existences inférieures, les souffrances sont insupportables. Les bonheurs des dieux et des hommes sont impermanents. Puissions nous craindre ces états ! Puissions nous éprouver du dégout pour ce cycle de l'existence qui dure depuis les temps sans commencement !Il est possible de passer d'existence humaine en existence humaine, mais nous devrons y éprouver d'innombrables fois la naissance, la vieillesse, la maladite et la mort. En ces temps résiduels, les obstacles sont nombreux et les bonheur des dieux de des hommes semblables à une nourritrure empoisonnée. Puissions nous n'en avoir aucun désir. De la meme façon, la nourriture, les richesses, les amis sont impermanents, pareils à l'illusion, au rêve. Puissions nous n'avoir aucun attachement ! Terres, pays, foyer, sont comme un rêve. Puissions nous les reconnaitres comme dépourvus de réalité ! Puissions nous partir vers Déwatchen sans jeter un regard en arrière, tel celui qui fuit une prison terrible. : ce Cycle de l'existence dont il est si difficile de se libérer.

Tchak shen tri oua kun tché né / tcha gueu nyi né tar oua shin / noup kyi tcho kyi nom ka la / djik ten kam ni trang mé pa / ké tchik yul dreu tché né / dé oua tchen tou tchin par sho / té rou sang gyé eu pa mé / ngeun soum shouk pé shel ton né / drip pa tam tché tal par sho / kyé né shi yi tchok kyour pa / mé tok pe mé nying po la / szu té kyé oua len par sho / ké tchik nyi la lu dzo né / tsen pé den pé lu top sho / mi kyé tok pé té tsom kyi / lo trang nga gyé par tak tou / nang ter dé kyi long tcheu den / sans gyé soung ni teu na yang / mé tok ka ni mi thé pé / sang gy shel djel tchi oué kyeun / té dra da la mi djoung sho / kyé ma tak tou mé tol tché / eu pa mé pé shel tong sho /



Dernière édition par Thubten Neldjorma le Mer 10 Déc 2008, 00:41, édité 3 fois

Thubten Neldjorma
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 53
Contrée : ile de la ré-UNION
Arts & métiers : CHEMINER vers mon ESSENCE..
Disposition de l'Esprit : sur le CHEMIN de l'EVEIL...
Date d'inscription : 13/07/2008

les Voeux et Souhaits pour renaitre dans le Pur Champ de Félicité

Message par Thubten Neldjorma le Mar 09 Déc 2008, 23:06

..suite pratique :
"les Voeux et Souhaits pour renaitre dans le Pur Champ de Félicité"



Tchak shen tri oua kun tché né / tcha gueu nyi né tar oua shin / noup kyi tcho kyi nom ka la / djik ten kam ni trang mé pa / ké tchik yul dreu tché né / dé oua tchen tou tchin par sho / té rou sang gyé eu pa mé / ngeun soum shouk pé shel ton né / drip pa tam tché tal par sho / kyé né shi yi tchok kyour pa / mé tok pe mé nying po la / szu té kyé oua len par sho / ké tchik nyi la lu dzo né / tsen pé den pé lu top sho / mi kyé tok pé té tsom kyi / lo trang nga gyé par tak tou / nang ter dé kyi long tcheu den / sans gyé soung ni teu na yang / mé tok ka ni mi thé pé / sang gy shel djel tchi oué kyeun / té dra da la mi djoung sho / kyé ma tak tou mé tol tché / eu pa mé pé shel tong sho /




Arrivée en Déwatchen :

Ayant tranché tous les liens des attachements comme le vautour qui se libère du filet qui le retenait, puisse t-il porter les marques et les signes auspicieux ! Si l'on doute du fait que l'on peut renaître en Déwatchen, pendant cinq cent ans, l'on jouira de tous les bonheurs et conforts à l'intérieur du lotus et l'on entendra la Paroles d'Amitabha.
Mais la fleur ne s'ouvrant pas, l'on subira les inconvénients de l'attente avant de voir le Visage du Bouddha.
Puisse ceci ne pas advenir
et la fleur s'ouvrir dés notre naissance !
Puissions nous voir le Visage d'Amitabha !





Seu nom top tang dzou trul kyi / lak pé til né tcheu pé trin / sam mi kyap par treu tché né / sang gyé kor tché tcheu par sho / té tsé té shin shek pa té / tchak yé kyang né go la sha / tchang tchoup loung ten top par sho / sap tang gya tche tcheu teu né / rang gyu min tching treul ouar sho / tchen ré zi tang tou tchen top / gyel sé tou po nam nyi kyi / tchin kyi lap shing djé zoung sho / nyin shin tou tcho tchou yi / sang gyé tchang sem pa mé pa / eu pa mé pa tcheu pa tang / shing ter ta tchir djeun pé tsé / té tak kun la nyen kour shing / tcheu kyi du tsi top par sho / dzou trul tok pa mé pa yi / ngeun gué shing tang pel den shing / lé rap dzo tang tuk po keu / nga tro té tak nom sou dro / mi kyeu rin djoung teun yeu troup / nom nang la so sang gyé la / ouang tang tchin lap dom pa shou / tcheu pa tou mé tcheu tché né / gont mo dé oua tchen nyi tou / ka tse mé par lep par sho / po ta la tang tchang lo tchen / nga yap ling tant or gyein yul / trul ku shing kam tché oua gyar / tchen ré zi dreul ma tang / tchak dor pé djoung tché oua gya / djel shing tcheu pa gyam tseu tcheu / ouang tang dam ngak sap mo shou / nyour tou rang né dé tchen shing / tok pa mé par tchin par sho / shul kyi nyé tou tra lop so / lha yi mik ki sel ouar tong / sougn kyop tchin kyi lop tché tching / tchi tu shing ter tri par sho / kel zang di ki kel pé yun / dé oua tchen kyi shak tchik té / kel pa trang mé tchi oua mé /

Nos activités en Déwatchen :
Par le pouvoir de l'activité bénéfique puissent d'inconcevables nuages d'offrances s'élever miraculeusement de nos mains !
Puissions nous les dédier au Bouddha et à son entourage.
Puisse alors Celui-qui-s'en fut ainsi (le Tathagata)
étendre sa main droite et la poser sur notre tête.
Puissions nous ainsi recevoir la prédiction de notre Eveil !
Par l'audition d'enseignements vastes et profonds, puissent les courants de notre être parvenir à maturité et se libérer !
Puissent Tchenrézi et Vajrapani,
les deux doyens des Bodhisattvas
nous accorder leur grâce et nous garder comme disciples.
chaque jour, quand les Bouddhas et Bodhisattavas des dix directions viennent faire offrande à Amitabha et visiter ce paradis, puissions nous les servir et recevoir l'elexir libérateur du Dharma ! par des miracles sans limite, puissions nous aller en Ngeunguéshing, Peldenshing, Lérapdzo et Toupokeu ! Puissions nous y demander initiations, influences spirituelles et voeux aux Bouddha Akshobya, Ratna Sambhava, Amoghsiddhi et Vairocana ! Leur ayant présenté de nombreuses offrandes, puissions nous revenir sans difficulté, le soir en Déwatchen ! Potala, Tchanglotchen, Ngayap Ling et Orgyen Yul sont les paradis du Corps d'émanation des Bouddhas, ils sont en nombre indéfini. Il s'y trouvent une multitude de Tchenrézi, de Tara, de Vajrapani et de Padma Sambava. Les voyants, puissions nous leur faire un océan d'offrandes et leur demander des intiations et profondes instructions. Puissions nous ensuite promptement retourner sans obstable en notre propre lieu de Déwatchen.
Les amis, les moines, les disciples que nous avons laisser derrière nous, nous les voyons clairement par l'oeil divin. Les protégeant et les bénissant, puissions nous à leur mort, les emmener en ce paradis.
La durée de ce kalpa privilégié équivaut à un jour en Séwatchen.
Durant des kalpas sans nombre on n'y connait pas la mort

tak tou shing té dzin par sho / tcham pa né zoung meu pé par / kel zang di yi sang gyé nam / djik ten di na nam djeun tsé / dzou trul top kyi dir ong né / sang gyé tcheu tching tam tcheu nyen / lar yang dé tchen shing kam sou / tok pa mé par dro ouar sho // Sang gyé tché oua trak trik gya tong trak / gyé tchou tsa tchik sang gyé sing kun kyi / yeun ten keu pa tam tché tchik dom pa / shing kam kun lé kyé pa la na mé / dé oua tchen kyi shing ter kyé ouar sho /

rin tchen sa shi keu nyom lak til tar / yang shing gya tché sel shing eu ser bar / nen nanem shing tek na par tché pa / dé djam yang pé shing ter kyé ouar sho / rin tchen tou ma lé troup pak sam shing / lo mar tar sap dré pou rin tchen gyen / té teng trul pé tcha tso ké nyen dré / sap tang gya tché tcheu kyi dra nam dro / ngo tsar tchen peu shing ter kyé ouar sho / peu tchu tchou loung yen lak gyé den mang / té shin du tsi tru kyi dzin pou nom / rin tchen na dun tem ké pa lu kor / mé tok pe ma tri dré pour den / pe mé eu ser pak tou mé pa tro / eu ser tsé la trul pé sang gyé gien / yam tsen tchen peu shing ter kyé ouar sho / mi kom gyé tang ngen song dra mi tra / nyeun mong touk nga touk soum né tang deun / dra tang ul pong tap tseu la sok pa / douk ngel tam tché shing ter teu ma nyong / dé oua tchen peu shing ter kyé ouar sho / pu mé mé tching ngel né kyé oua mé / kun kyang mé tok pe mé boup né troung / tam tché kou lu kyé mé ser kyi do / ou la tsouk tor la so tsen pé gyen / ngeun shé nga tang tchen nga kun la nga / yeun ten pa mé shing ter kyé ouar sho / rang tchoung rin thcen na tso shel yé kang / tchi deu long tcheu yi la tren pé djoung / tseul droup mi gueu deu lun kya troup / nga kyeu mé tching dak mé tching dak tou dzin pa mé / kang deu tcheu trin lak pé til né djoung /

tam tché la mé tek tchen la tcheu / dé kyi kun djoung shing ter dyé ouar sho / tri shim loung ki mé tokk tchar tchen bep / shing tant tchou loung pe mo tam tché lé / yi tou ong oué zou dra tri ro rek / long tcheu tcheu pé trin poung tak tou djoung / pu mé mé kyang trul pé lha meu tso / tcheu pé lha mo tou mé tak tou tcheu / douc par deu tsé rin tchen shel yé kang / nyel ouar deu tsé rin tchen tri zang teng / tar sap tou mé mel ten ngé tang tché / tcha djeun shing tchou long reul mo so / teu par deu tse nyen pé tcheu dra dro / mi tsé na na ouar dra mi tra / du tsi dzing pou tchou loung té nam kyang / tro trang kang deu té la té tar djoung / yi shin droup pé shing ter kyé aour sho /


Puissions-nous toujours demeurer en ce paradis !
De Djampa [*13] jusqu'à Meupa [*14],
quand les Bouddhas de ce kalpa privilégié viendront en ce monde, puissions nous y venir aussi par miracle afin de leur faire des offrandes et découter le Dharma !
Puissions nous ensuite retourner sans obstacle en Déwatchen !
Les nobles qualités de quatre-vint-un millions cent mille fois dix millions de Champs de Manifestation des Bouddhas sont toutes réunies en ce paradis, sublime entre tous, qu'est Déwatchen.
Puissions-nous naitre en Déwatchen !

Son sol de joyaux est plat comme la main. Il est large, vaste et brillant de lumière. Si l'on appuie, il s'enfonce, si on le soulève il se dresse. Puissions nous renaître en cet heureux et vaste paradis ! On y trouve des arbres qui accomplissent tous les désirs, faits de nombreux joyaux, avec des feuilles de soies précieuses et, pour fruits, des joyaux. Sur ces arbres, des oiseaux miraculeux chantent harmonieusement les Enseignements vastes et profonds du Dharma.
Puissions nous renaître en ce paradis merveilleux !
De nombreuses rivières d'eau parfumées coulent, dotées des huit nobles qualités [*15] Des bassins d'élixir libérateur sont bordés de marches faites de sept matières précieuses.
D'odorantes fleurs de lotus s'épanouissent, chargées de fruits et irradiant d'innombrables rayons de lumière portant à leur extrémité des émanations de Bouddha
Puissions nous naître en ce paradis extraordinaire !
on n'y entend jamais parler des huits états sans loisir, des trois états inférieurs, ni des émotions perturbatrices, ni des cinq poisons, ni de trois poisons [*16]ni des maladies, ni des obstacles, ni de la pauvreté, ni des ennemis, ni des affrontements ..., ni de la souffrance en général.
Puissions nous naître en ce paradis de Grande Félicité !
Comme il ny a pas de femme,
il n'y a a pas de naissance au travers d'une matrice.
Tout le monde naît de l'éclosion d'une fleur de lotus.





Tous ont le meme corps couleur d'or, avec une proéminence sur le crâne et les autres signes et marques (du Corps des Bouddhas).
Chacun possède les cinq connaissances supranormales [*17]
et les cinqu yeux [*18].
Puissions nous renaître dans ce paradis aux innombrables qualités ! Les palais divins apparaissent spontanément, composés de joyaux. Quelque richesse ou luxe que l'on désire y apparait par le seul fait d'y penser. Les efforts ne sont pas nécessaire : tout ce que l'on désire ou dont on a besoin apparaît spontanément. Comme on est libre de pensées telles que "ceci est à moi", "ceci est à toi", sans attachement égoïste, des nuages d'offrandes de tout ce que l'on désire s'échappent de la paume de nos mains.

Tous pratiquent l'insurpassable Dharma du Grand Véhicule. Puissions nous renaître en ce paradis source de tout bonheur !
Des brises parfumées font tomber des pluies de fleurs et, de arbres et des rivières de lotus, sélèvent continuellement en nuages d'offrande et de jouissances : formes, sons, odeurs, goûts et sensations exquises. Bien qu'il nya ait pas de femmes, des assemblées de déesses émanées de l'esprit accomplissent sans cesse des offrandes. Désire -ton demeurer sur place ? Aussitôt apparait un immense palais de pierres précieuses ; désire -ton se reposer, apparaît un excellent lit de joyaux sur lequel se trouvent des coussins de soie précieuses. Quant il nous plait d'entdre de la musique, les oiseaux, le frémissemnt des arbres ou les ruisseaux émettent des sons agréables. Quand cela nous déplait, on ne les entend plus. Les bassins et les ruisseaux d'ambroisie prennent la température chaude ou fraiche qui nous convient.
Puissions nous renaître en ce paradis
où tous les désirs sont satisfaits !



Dernière édition par Thubten Neldjorma le Mer 10 Déc 2008, 00:05, édité 4 fois

Thubten Neldjorma
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 53
Contrée : ile de la ré-UNION
Arts & métiers : CHEMINER vers mon ESSENCE..
Disposition de l'Esprit : sur le CHEMIN de l'EVEIL...
Date d'inscription : 13/07/2008

les Voeux et Souhaits pour renaitre dans le Pur Champ de Félicité

Message par Thubten Neldjorma le Mar 09 Déc 2008, 23:08

...suite pratique :
"les Voeux et Souhaits pour renaitre dans le Pur Champ de Félicité"


shing ter dzok pé sang gyé eu pa mé / kel pas trang mé nya mi da shou / té si té yi shap dring tché par sho / nam shik eu pa mé té shi ouar she / kel pa gang guei loung ki tché ma nyé nyi kyi par tou ten pa né pé tsé / gyel tsap tchen ré zi tang mi drel shing / té yi yun la tam dzin sho / seu la tam tcheu noup pé to rang la / Tchen ré zi té ngeun par sang gyé né / sang gyé eu ser kun né pak pa yi / pel tsek gyel po shé tchar kyour pé tsé / shel ta tcheu tching tam tcheu nyen par sho / kou tsé kel pa tché oua trak trik ni / boum trak trouk tchou tsa trouk shouk pé tsé / tak tou shap dring nyen kour tché pa tang / mi djé zoung kyi tam tcheu dzin par sho / nya ngen dé né té yi ten pa ni / kel pa toung tchour trouk tang tché oua tra /boum trak soum né té tsé tcheu dzin tching / tou tchen top tang tak tou mi drel sho / té né tou tchen top té sang gyé né / té shin shek pa rap tou ten pa ni / yeun ten nor pou tsek pé gyel por kyour / kou tsé ten pa tchen ré zi tang nyam / sang gyé té yi tak tou shap dring tché / tcheu pé tcheu tching tam tché kun dzin sho / té né da ki tsé té dzé ma ta / shing kam té-am tak pé shing shen tou / la mé dzok pé sang gyé top par sho / dzo sang gyé né tsé pa mé pa tar / tsen teu tsam kyi dro kun min tching treul / trul pa trang mé dro oua dren pa so / bé mé lun troup dro teun pa mé sho /

té shin shek pé tsé tang seu nam tang / yeun ten ye shé zi dji tsé mé pa / tcheu kou nang oua ta yé eu pa mé / tsé tang ye shé pa mé tchom den dé / kang shik kyeu kyi tsen ni su dzin pa / ngeun kyi lé kyi nam min ma tok pa / mé tchou touk tseun neu djin sin po so / djik pa kun lé kyop par toup pé soung / da ni kyé kyi tsen dzin tchak tsel oué / dji tang douk ngel kun lé kyap dzé seul / tra shi pun soum tsok par tchin kyi lop / sang gyé kou soum nyé pé tchin lap tang / tcheu nyi mi gyour den pé tchin lap tang / guen dun mi tché dun pé tchin lap kyi / tchi tar meun lam tap shin troup par sho / keun tcho soum la tchak tsel lo / teyata / pen tsen driya aoua bodhani soha /


Notre progression vers l'Eveil en Déwatchen :
En ce paradis, Amitabha, le Bouddha parfaitement accompli demeure de nombreux kalpas, sans le quitter pour l'Au-delaà de la souffrance. Pendant toute cette durée, puissions nous demeurer à ses cotés. Lorsque Amitabha partira pour la Quiétude (Nirvana), ses Enseignements demeureront pendant autant de kalpas que deux fois le nombre de grains de sable du Gange. Puissions nous durant ce temps, n'etre jamais séparés de Tchenrézi, son représentant, et détenir le Saint Dharma ! Un soir au crépuscule, le Saint Dharma d'Amitabha déclinera et, à l'aube du jour suivant, Tchenrézi obtiendra manifestement l'état de Bouddha. Ennobli par les rayons de lumière de tous les Bouddhas, il sera nommé Peltsek Gyelpo. En cette occasion, puissions nous le servir, et recevoir de lui les Enseignements du Saint Dharma. Il demeurera pendant une vie longue d'un milliard de milliards-six-millions-six-cent-mille kalpas. Puissions nous continuellement le servir, le vénèrer et détenir le Saint Dharma avec le pouvoir de ne rien oublier. Quand Tchenrézi passera en l'Au-delà de la souffrance, ses Enseignements seront détenus par Vajrapani puissions nous , en ce paradis ou en un autre champ de manifestations, obtenir l'insurpassable état de Bouddha-parfaitement accompli ! Une fois Bouddha parfaitement accompli, puissions nous, comme Amytayus, porter tous les êtres à leur pleine maturité spirituelles et les délivrer par la simple audition de notre nom ! Puissisons nous par d'innombrables émanations, guider les êtres ! Puissions nous accomplir spontanément un immense bien pour tous ces êtres.

Amitabha, Bouddha de Lumière Infinie, Coprs de Vacuité, vous avez la vie de Ceux-qui-s'en-furent-ainsi -(Tathagata), un éclat, une suprème connaisance et des qualités infinies. Vous etes Celui qui a soumis tous les maux (Bhagavan). Votre vie et votre Sagesse primordiales sont sans bornes. Tous ceux qui détiennent votre nom, excepté lorsqu'il s'agit d'un résultat karmique inéluctable, sont protégés de toutes menaces du feu, de l'eau, des poisons, des armes, des lutins, des ogres, etc ....
Ceci est enseigné dans les Soûtras.
Nous vous rendons hommage en nous attachant à votre nom.
Protégez nous de toutes les menaces et de toutes les souffrances ! Accordez nous votre grâce afin que soient réunis les meilleurs auspices ! Par la grâce du Bouddha qui obtient les trois Corps, par la grâce de l'immuable Vérité du Dharma-en-soi et par la grâce de l'entière et indivisible aspiration du Sangha,
puisse cette prière s'accomplir telle qu'elle est !
Je rends hommage aux trois Rares et Sublime !

OM AMI DEWA HRI
::57

un mala (108 fois) ou autant de mala qu'on le désire..)
Tel est le Mantra qui fait s'accomplir les prières de souhaits.


keun tcho soum la tchak tsel lo /
Je rends hommage aux trois Rares et Sublimes !

Prosternations : (x3 ou autant de fois qu'on le désire ..)
(on peut aussi rester assis faire les prosternations mains jointes au niveau du front : namo mendzou shir yé, au niveaude la bouche : namo sou shri yé et au niveau du coeur :outtama shri yé soha)

namo mendzou shir yé / namo sou shri yé / namo outtama shri yé soha/

Il a été enseigné que ce mantra multipliait par cent-mille le bénéfice de trois prosternations,
au mieux faites cent prosternations, en moyenne autant que vous le pouvez, au minimum faites-en-sept.

Concernant cette prière, les meilleurs pratiquants l'accompliront tous les jours sans interruption, les moyens tous les mois ou tous les ans sans oublier, les moins bon le feront accasionnellement en se tournant vers l'Ouest.
Si l'on récite cette prière ainsi, l'esprit concentré, en joignant les mains par respect pour Amitabha et en pensant au paradis de Déwatchen, sans aucun doute, toute ce qui fait obstacle à la vie dans cette existence sera dissipé,
et dans une prochaine on renaîtra en Déwachen.
Ceci a été dit par le Bouddha dans le Soûtra d'Amitabha, dans le Kshetra Vibhu Sutra, le Saddharma Pundarika Sutra, le Tchimé Nga Dra et les autres.

Cette prière fut écrite par le moine pleinement ordonné Raga Asé ; grâce à elle puissent de nombreux êtres renaître en Déwatchen !




Dernière édition par Thubten Neldjorma le Mar 09 Déc 2008, 23:25, édité 3 fois

Thubten Neldjorma
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 53
Contrée : ile de la ré-UNION
Arts & métiers : CHEMINER vers mon ESSENCE..
Disposition de l'Esprit : sur le CHEMIN de l'EVEIL...
Date d'inscription : 13/07/2008

les Voeux et Souhaits pour renaitre dans le Pur Champ de Félicité

Message par Thubten Neldjorma le Mar 09 Déc 2008, 23:09

...suite pratique : "les Voeux et Souhaits pour renaitre dans le Pur Champ de Félicité"


Autre courte prière de souhaits pour renaître en Déwatchen :
E ma ho / gno tsar sang gyé nang oua ta yé tang / yé sou tcho ouo touk djé tchen po tang / yeun tou sem pa tou tchen top nam lo / sang gyé tchang sem pa mé kor kyi kor / dé kyi gno tsar pa tou mé pa yi / dé oua tchen shé tcha oué shing kam ter / da ni di tsé peu kyour ma ta / kyé oua shen kyi par ma tcheu pa rou / té rou kyé né nang té shel tong sho / té ké da ki meun lam tap pa di / tcho tchu sang gyé tchang sem tam tché kyi / gue mé droup par tchin kyi lap tou seul / téyata / pentsen driya aoua bhodha nayé soha // (3 fois)

Oh Merveille !
Merveilleux Bouddha de Lumière Infinie, vous avez à votre droite le Seigneur de Grande Compassion, à votre gauche, le Bodhisattava aux Grands Pouvoirs, et vous êtes entouré par une foule illimité de Bouddhas et de Bodhisattavas. Le bonheur et le bien etre sont les merveilles incommensurables de ce domaine paradisiaque que l'on appelle "Grande Félicité" (Déwatchen).
Aussitot que jaurai transmigré hors de cette vie, sans que jai à subir l'interruption d'autres naissances puissé-je y naître et voir le Visage de "Lumière Infinie" (Amitabha) !
Afin que les voeux que jai ainsi formulés, s'accomplissent sans obstacles ; Bouddhas et Bodhisattvas des dix directions, accordez moi votre grâce !!!

cette Prière fut énoncée directement par le Bouddha Lumière Infinie lui-même, lorsqu'il apparut avec tout son entourage au Corps de manifestation Migyour Dordjé, à l'age de treize ans, le septième jour du mois de Saga de lan "Or purifié" (Ser Djang)


DEDICASSE :

Tcho tu gyel oua sé tché gong / tso nyi dzo la djé yi rang / da ki tu soum gué sak pa / keun tchok soum la tcheu pa bul / gyel oué ten pa pel kyour tchik / gué oua sem tchen kun la ngo / dro kun sang gyé top kyour tchik / gué tsa tam tché tchik du té / da ki gyu la min gyour tchik / drip nyi tak né tso dzo té / tsé ring né mé nyam to pel / tsé dir sa tchou neun kyour tchik / nam shik tsé peu kyour ma ta / dé oua tchen tou kyé kyour tchik / kyé né pe mé ka tché té / lu ten té lé sang gyé sho / tchang tchoup top né tchi si tou / trul pé dro oua dren par sho //

Tous les Vainqueurs et vos Fils de toutes les directions et de tous les temps, pensez à nous !
Je me réjouis du parachèvement des deux accumulations,
et les vertus que jai regroupées dans les trois temps,
je les offre aux trois Rares et Sublimes.
Que les Enseignements des Vainqueurs prennent un vaste essor !
Je dédie toutes les vertus à tous les etres vivants.
Que tous les êtres obtiennent l'Eveil de Bouddha !


Toutes les causes de vertu ayant été rassemblées,
puissent-elles mûrir en moi !
Les deux voiles [*20] étant dissipés
et les accumulations [*19]parachevées,
puissé-je avoir une longue vie sans maladie !
Puisse ma Réalisation s'accroitre !
Puissé-je en cette vie parcourir les dix Terres de l'Eveil ! Aussitôt apres cette vie,
puissé-je renaître en Déwatchen

et une fois né, puisse la fleur de Lotus s'ouvrir ;
et puissé-je avec le support d'un seul corps, devenir Bouddha !
Ayant obtenu l'EVEIL,

puissé-je aussi longtemps que durera le Devenir,
délivrer les êtres par des émanations !


Cette Prière est un terma du Trulkou Migyour Dordjé. Heureux augures ! Sarva Mangalam !
Par la vertu découlant de l'édition de cette copie originale au monastère de Karma Migyour Ling, puissent tous les êtres sensibles renaître en le Pur Champ de Grande Félicité.

traduction de Rose-Marie Mengual, 1978


seu nam di yi tam tché zik pa nyi /
top né nyé pé dra nam pam tché né /
kyé ga na tchi ba lp trouk pa yi /
djam pel pa oueu tchi tar kyen pa tang / kun tou zang po té yant té shin té / té tak kun kyi djé sou da lop tching / gué oua di tak tam tché rap tou gno /
gué oua di yi kyé oua kun / seu nom ye shé tso dzo né / seu nam ye shé lé tchoung oua / tam pa kou nyi top par sho //
sang gyé kou soum nyé pé tchin lap tang / tcheu nyi mi gyour den pé tchin lap tang / guen dun mi tché dun pé tchin lap kyi / tchhi tar gno oua meun lam droup par sho//

Par cette activité bénéfique,
puissé-je obtenir l'Omniscience et la victoire sur les ennemis nuisibles.
Les etres balloté au gré des vagues des naissances, des maladies, des vieilleses et des morts, Puissé-je délivrer tous de l'océan du devenir !
Conformément à toutes la Connaissance du Héros Manjoushri et pareillement à Samatabhadra en étudiant à leur suite,
je dédie parfaitement toutes ces vertus.
par cette vertu, puissent tous les êtres parachever l'accumulation d'actes bénéfiques et de suprème connaisance.
puissent ils ensuite, comme résultat de ces deux accumulations,

obtenir les deux Corps Saints du Bouddha.
Par la grâce du Bouddha qui obtient les trois Corps,
par la grâce de l'immunable Vérité du Dharma-en-soi,
par la grâce de l'infaillible aspiration du Sangha,
puisse cette prière de dédicasse s'accomplir telle qu'elle est !!!


:*Bouddhisme12: :*Bouddhisme8: :*Bouddhisme13: :*Bouddhisme8: :*Bouddhisme12:



[*1] : le Mont Mérou est la montagne centrale ; image de l'axe immuable d'un univers.
[*2] : cf. pa 7 : Les cinq actes aux conséquences incommensurables y sont énumérés
[*3] : Le miroir, le médicament, le yaourt, la conque enroulées sur la droite, l'herbe Kusha, les fruits du bilva, le vermillion et les grans de moutarde blanche
[*4] : Les poissons d'or, l'aiguière, le lotus, la conque blanche enroulée sur la droite, le noeud d'éternité, la bannière de victoire, la roue, le parasol.
[*5] : Les Nagas sont des êtres attachés, comme les sirènes, à l'élément eau ; ils sont fabuleusement richees et gardent les trésors.
[*7] : La vérité relative selon laquelle tous les phénomènes sont interdépendants et apparaissent selon la loi de causalité, et la vérité absolute selon laquelle, étant dépourvus de nature propre, ils sont tous vacuité.
[*8] : les Arhats sont (littéralement) ceux qui ont vaincu les ennemis que sont les émotions perturbatrices, ils sont donc libérés du cycle de l'existence, mais ne sont pas encore parvenus au terme de l'Eveil.
[*9] : Les Stupas (tib. Tcheuten : litt, support d'offrande) sont des constructions symbolisant l'ESPRIT EVEILLE (Bouddha) chaque élément en représente les différentes qualités et les différents degrés.
[*10] : le Karma est l'activité dans son ensemble : l'action-cause et l'expérience résultante.
[*11] : Le monde du désir, le monde de pure forme, et le monde informel.
[*12] : Quand nous disons démons, il ne s'agit pas d'êtres effrayants et repoussants, il s'agit de tout ce qui fait obstacle à la réalisation spirituelle, le maitre de tous les démons etant l'égo
[*13] : Maitreya, le prochain et cinquième Bouddha de cette ère privilégiées par la venue de mille Bouddhas.
[*14] : Meupa Tayé est le millième de ces Bouddhas
[*15] : Les huit qualités de l'eau : sa frapicheur, sa saveur, sa légèreté, sa douceur, sa limpidité, sa pureté, le bien être qu'elle procure et ses qualités.
[*16] : Les trois poisons sont l'aversion, le désir-attachement et l'opacité mentale, les trois types de rapport duel du sujet à l'objet, auquels viennent s'ajouter l'orgueil et la jalousie si l'on parle des cinq poisons.
[*17] :L'oeil divin, l'oreille divine, la connaissance des pensées d'autrui, la connaissance pour produire des miracles et la connaissance des existences antérieures
[*18] : L'oeil de chair, l'oeil divin, l'oeil de la sagesse, l'oeil du Dharma et l'oeil de Bouddha
[*19] : L'accumulation d'activité bénéfique dont le fruit est les deux Corps formels par lesquels le Bouddha accomplit le bien des êtres et l'accumulation de suprême connaissance dont le fruit est la réalisation de notre propre bien : le Corps de Vacuité.
[*20] : Le voile subtil de la connaissance et le voile grossier des émotions perturbatrices.

:*Bouddhisme8: :*Bouddhisme8: :*Bouddhisme8: :*Bouddhisme8:



Dernière édition par Thubten Neldjorma le Mer 10 Déc 2008, 00:29, édité 3 fois


_________________
"Tous les Bouddhas sont au départ des gens comme nous, qui en suivant la Voie sont devenus des Eveillés.."

Thubten Neldjorma
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 53
Contrée : ile de la ré-UNION
Arts & métiers : CHEMINER vers mon ESSENCE..
Disposition de l'Esprit : sur le CHEMIN de l'EVEIL...
Date d'inscription : 13/07/2008

Re: Réunir les 4 causes pour NAITRE en DEOUATCHEN...

Message par Thubten Neldjorma le Mar 09 Déc 2008, 23:15

BONsoir, c'est long, parce que c'est "complet", lol

voici la pratique :
"Les voeux et Souhaits
pour renaître dans le Pur Champs de Félicité"



que jai recopié ici pour ceux/celles qui sont intéressés.

(J'étais obligée de mettre en plusieurs fois,
le message ne pouvant etre pris en entier en une seule fois parce que trop long ...)





bonne lecture à ceux qui l'accueilleront ,
bonne pratique... à celui/celle qui en fait sienne...
bon Chemin à chacun de nous ..


Thubten Neldjorma


_________________
"Tous les Bouddhas sont au départ des gens comme nous, qui en suivant la Voie sont devenus des Eveillés.."

Thubten Neldjorma
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 214
Age : 53
Contrée : ile de la ré-UNION
Arts & métiers : CHEMINER vers mon ESSENCE..
Disposition de l'Esprit : sur le CHEMIN de l'EVEIL...
Date d'inscription : 13/07/2008

un commentaire de la longue prière de Souhaits de Déwatchen

Message par Thubten Neldjorma le Mer 10 Déc 2008, 02:35



_________________
"Tous les Bouddhas sont au départ des gens comme nous, qui en suivant la Voie sont devenus des Eveillés.."
avatar
Vajra
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 268
Age : 59
Contrée : entre Terre et Ciel
Arts & métiers : suivre et vivre le Dharma....
Disposition de l'Esprit : suivre et marcher dans le Dharma...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/10/2008

Re: Réunir les 4 causes pour NAITRE en DEOUATCHEN...

Message par Vajra le Jeu 25 Déc 2008, 09:02

MERCIIIIIIIIIIIII MA BELLE NELDJORMA !
MON AME AIME TON AME A TOUJOURS


_________________
il n y a pas de chemin vers la Paix.. la Paix est le chemin

Il n y a pas de Lumiere plus grande que celle de la SAGESSE (Bouddha)

OM MANI PEME HUMG
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Age : 58
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: Réunir les 4 causes pour NAITRE en DEOUATCHEN...

Message par hananou le Sam 29 Jan 2011, 12:12

DEOUATCHEN (ou Déwatchen),
la TERRE PURE d'AMITABAH,
Terre de Suprême Félicité

(Cette Terre Pure est "peuplée" par des Boudhas, et Boddhisatvas au
coeurs purs..)

Je crois en cet univers .

Seules mes Actions et mes Pensées
Seront les fruits de mon chemin

Je ne crains rien dans le chemin

Seules mes Actions et mes Pensées
Seront les fruits de mon chemin

Kalou Rimpoché m'inspire et me transcende .Je ne crains rien dans le chemin.


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.

Contenu sponsorisé

Re: Réunir les 4 causes pour NAITRE en DEOUATCHEN...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 17 Oct 2018, 22:37