Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 18:36 par vaygas

» Toc Toc Toc
Aujourd'hui à 18:32 par vaygas

» Appel à l'aide au sujet d'un soutra
Aujourd'hui à 18:06 par levitrailleur

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 08:37 par Mila

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Mer 12 Déc 2018, 13:32 par indian

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles décembre 2018
Mar 11 Déc 2018, 16:15 par Pema Gyaltshen

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Lun 10 Déc 2018, 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Lun 10 Déc 2018, 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

» L’approche spirituelle chez les éclaireurs et éclaireuses de la nature
Dim 02 Déc 2018, 10:31 par Disciple laïc

» Présentation
Sam 01 Déc 2018, 13:52 par mabou

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 26 Nov 2018, 18:25 par Disciple laïc

» Bouddhisme et animisme au Laos
Jeu 22 Nov 2018, 14:23 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 31 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97984 messages dans 11281 sujets

Nous avons 4265 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est michael19711

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7496)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2445)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Le cerveau moux comme du Yaourt

Partagez
avatar
Trachi G
Invité

Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Dim 18 Mar 2007, 16:50

Bonsoir, c'est mon impression du jours.

Bien sur il fut une époque ou je buvait environs 50 verres d'alcool par jours, mon taux de gamma gt était largement supérieur a la moyenne haute, mon foie allégrement attaquer, et surtout psychologiquement, je me sentais incapable de lire ni d'écrire...Une loque, voilà ce que j'été devenue.

Après les treize mois d'abstinence les taux sanguin son renrer dans l'ordre, le foie c'est régénéré.

Bref alcoolisation vendredi...Et la, je me sent incapable de pratiquer, cerveau comme du yaourt, moi qui liser énormement depuis un an n'arrive même plus a lire deux pages d'un livre...

Alors je m'accroche, j'ai gardais le petit cordon de refuge autour de mon poignet, je recite ma prises de refuge, mais voilà, mes emotions ressurgissent, ma soeur et venue cet après midi, bouffé de chaleur, agoaphobie (alors que abstinent j'suis parti en Turquie, a Strasbourg, etc...) puis impossible de sortir un seule mot, angoisse a fond, bouffé de chaleur, géne irreversible.

Alors dans la pratique, difficile de savoir par ou commencer, la méditation actuellement est fort difficile, puis ça tourne seulement autour de l'alcoolisme...

Je passe mes journée a m'empiffrer, moi qui été maigre comme un clous il y a un an, je suis largement aqu dessus de la moyenne haute niveau poid, lier a des sevrage alcoolique et tabacologique régulière, d'un mois, ou deux, puis rechute...

Donc voilà, je sais plus quoi pratiquer, a savoir que j'aimes pas les pratique genre mantra, ou autres bouddha que shakyamuni, surment du a ma base de theravadin...

Concrétement je sais plus quoi pratiquer!

Bien a vous
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6916
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Karma Trindal le Dim 18 Mar 2007, 17:16

Une question: quelle est la cause qui a fait que tu ais recommencé à boire?
En trouvant la cause, peut-être trouveras-tu la solution pour arrêter! Question

Courage!


_________________

avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Dim 18 Mar 2007, 17:23

beh en faite l'idée de ce privé de quelques choses,l'idée de ce dire je suis guéri c'est bon j'peut boire normallement...L'idée que la hautes bourgeoisis buvait un verre ou deux , l'idée que ça allais mettre fin a mes souffrance...L'idée que j serais plus aptes a aider certains amis avec mon aide concentration...L'idée que la vie merite d'être vécu pleinement...L'idée que j'en avait besoins...L'idée que c'est tellement bon...l'amnésie...La haine contre moi même, l'envi d'en finir...parce que je grossis...parce que j'me sent stressé, pas normale, agitée, parano, a l'écart du monde normale...etc etc etc lol
ça nfait déjà un bon milk check!
avatar
Invité
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Invité le Dim 18 Mar 2007, 17:34

la première chose à faire si tu ne sais plus pratiquer tu es en train de la faire:

parler
et encore parler

nous somme là pour t'écouter, pour que tu ne te sentes pas seul
si tu as besoin tu peux venir sur Msn quan je suis conéectée tu est le bienvenu, tu ne seras jamais repoussé.
Si je ne peux rester je serai assez franche pour te dire la vérité
bienvenue à toi
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Dim 18 Mar 2007, 17:40

coucou thudie, tu sais j'ai déjà eu pas mal de personnes sur msn, et ça c'est toujours mal fini, alors je préfére éviter maintenant car finalement ça m'affecte beaucoup tous ces échec.

Mais je suis la,enfin pas loin, ça entre laisse une porte ouverte...Le problème c'est que j'ai rien de particuliers a dire.

en tous cas merci !
avatar
Invité
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Invité le Dim 18 Mar 2007, 17:43

de rien, c'est normal
si ça s'est mal fini, je suppose qu'il te jugeaient ce qui n'est pas mon cas.
je erspecte tout à fait ce que tu dis plus haut, sache que je suis là à+ peut être
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Dim 18 Mar 2007, 17:48

Nop tous des gens très bien mais mon comportement ne suis pas bien souvent Wink
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2311
Age : 56
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 18 Mar 2007, 17:49

Coucou Trachi Gyamtso !

Tu as le droit d'être heureux... Qu'est ce qui fait que tu ne t'en donne pas le droit ? Nous sommes tous a tes cotés.
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Dim 18 Mar 2007, 17:53

ça doit surement être mentalement que ça ne va pas Jocelyne, mais les psy me croient pas passé 5 ou six visites!
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6916
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Karma Trindal le Dim 18 Mar 2007, 18:12

Bonjour,

Chacun de nous à droit au bonheur, même toi Trachi Gyamtso. Les circonstances de la vie ont fait que ceci ou cela. Maintenant, si tu veux vraiment être heureux, accorde-toi le privilège d'être quelqu'un d'aussi honorable qu'un autre.
Si tu te dénigres, tu ne seras pas heureux, si tu as un égo démesuré, tu retomberas aussi vite dans la souffrance. Je pense que tu dois trouver le juste milieu en toi et surtout avoir confiance en toi!
Tout ne s'acquiert pas en un claquement de doigts! Il faut être patient et persévérant sans tomber dans les extrêmes!

Puisses-tu arriver à calmer ton esprit et à faire partir les nuages qui t'empêchent de voir comme la vie peut être agréable...

Amicalement,


_________________

avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2311
Age : 56
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 18 Mar 2007, 18:20

Ah... le mental... " il court il court le furet, le furet des bois jolis".... lol! Apprendre a stopper le mental en faisant de la méditation.. Bon remède ! voir un maitre ou un lamas... bon remede !! crier sa souffrance interieure... bon remede !!!
Y travailler pour évacuer cette souffrance... bon remede !!!!
Que peux t'on faire tous ensemble pour t'aider ?
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Dim 18 Mar 2007, 18:23

@Jocelyne a écrit:Ah... le mental... " il court il court le furet, le furet des bois jolis".... lol! Apprendre a stopper le mental en faisant de la méditation.. Bon remède ! voir un maitre ou un lamas... bon remede !! crier sa souffrance interieure... bon remede !!!
Y travailler pour évacuer cette souffrance... bon remede !!!!
Que peux t'on faire tous ensemble pour t'aider ?
j'veut offenser personne mais rien je penses! Je penses que c'est un travail intérieur que je dois faire.J'ecrit juste parce que ça m'aide a y médité et a me poser des questions
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Lun 19 Mar 2007, 00:04

thudie g prit ton msn, j'a besoins d'aide et je suis bête de refuser celles qu'on me propose.

Maintenant je suis preneur j'ai rien a perdre!

bisous
avatar
Invité
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Invité le Lun 19 Mar 2007, 05:43

tu as très bien fait et j'ai accepté ton adresse bisous
courage
avatar
Nicolas
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Nicolas le Lun 19 Mar 2007, 10:19

Trachi Gyamtso a écrit:Bonsoir, c'est mon impression du jours.

Bien sur il fut une époque ou je buvait environs 50 verres d'alcool par jours, mon taux de gamma gt était largement supérieur a la moyenne haute, mon foie allégrement attaquer, et surtout psychologiquement, je me sentais incapable de lire ni d'écrire...Une loque, voilà ce que j'été devenue.

Après les treize mois d'abstinence les taux sanguin son renrer dans l'ordre, le foie c'est régénéré.

Bref alcoolisation vendredi...Et la, je me sent incapable de pratiquer, cerveau comme du yaourt, moi qui liser énormement depuis un an n'arrive même plus a lire deux pages d'un livre...

Alors je m'accroche, j'ai gardais le petit cordon de refuge autour de mon poignet, je recite ma prises de refuge, mais voilà, mes emotions ressurgissent, ma soeur et venue cet après midi, bouffé de chaleur, agoaphobie (alors que abstinent j'suis parti en Turquie, a Strasbourg, etc...) puis impossible de sortir un seule mot, angoisse a fond, bouffé de chaleur, géne irreversible.

Alors dans la pratique, difficile de savoir par ou commencer, la méditation actuellement est fort difficile, puis ça tourne seulement autour de l'alcoolisme...

Je passe mes journée a m'empiffrer, moi qui été maigre comme un clous il y a un an, je suis largement aqu dessus de la moyenne haute niveau poid, lier a des sevrage alcoolique et tabacologique régulière, d'un mois, ou deux, puis rechute...

Donc voilà, je sais plus quoi pratiquer, a savoir que j'aimes pas les pratique genre mantra, ou autres bouddha que shakyamuni, surment du a ma base de theravadin...

Concrétement je sais plus quoi pratiquer!

Bien a vous

Salut Cher Toi que je connais bien;)

Je ne te parlerai pas de bouddhisme car j'ai décidé après mûres réflexions de quitter cette philosophie pour laquelle je ne suis pas entré pour de bonne raisons (bref, j'aurai mieux fait de t'écouter !).

Enfin, il ne s'agit pas de moi mais de toi. Ta vie est compliquée, c'est indéniable. tu fais face à de grandes épreuves que tu devras nécessairement surmonter pour passer à autre chose même si celles-ci laisseront de toute manière une trace, un signal d'alarme dont il te faudra te méfier toute ta vie. Pour ma part, le seul conseil que je pourrais te donner est de te demander si tu souhaites vraiment t'en sortir ? Pose toi la question ? Est-ce que je veux sortir de ce bourbier qui m'empêche de respirer depuis tant d'années et vivre enfin une existence faite de paix et d'amour ? Je pense que la réponse est positive. Alors fonce mais pas dans le mur. Prend le problème comme il doit être pris, de manière rationnel. Ne tente pas de te l'expliquer par n'importe quelle doctrine. Prends le à bras le corps et aide-toi car toi seul peux t'en sortir, pas quelqu'un ou quelque chose.

Rien, ni personne ne pourra te sauver ? Pas un cordon, pas un mantra, pas une prière. si tu souhaites suivre cette voie, alors c'est que c'est la tienne. Mais avant, il s'agit de te guérir et cela implique parfois de prendre des décisions importantes. Ne lis pas dans les bouquins, tu ne trouveras pas de réponses. Apprend à lire en toi-même, de comprendre qui tu es, ce que tu veux et comment tu veux y parvenir.

Sois un homme, je sais que tu en est capable. Je te souhaite beaucoup de courage.

Bien à toi.
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Lun 19 Mar 2007, 10:48

Salut Monsieur Nicola, je vais commencer par m'attraper une clope...lol

voilà lol.

Tu as arrêter le bouddhisme, et c'est une très bonne choses d'après moi, a condition que tu comprenne que le fait que le bouddhisme ne soi pas ta voix, ne veut en rien dire que de bonne base spirituelle ne peuvent te faire du bien,certaines personnes on besoins de leurs propres spiritualité, moi qui étudie énormement l'asie, tu a peu de bouddhiste la bas, peu de taoiste aussi et peu de confucianisme, en faite la plupart on prit quelques choses dans le bouddha dharma, ce qui leurs apporter du bien, quelques choses dans l'hindouiïsme, un truc dans le tao...etc, ils s'en porte pas plus mal.

Le meilleurs exemple sur le sujet et le bouddhisme Tibétain dont on dépend presque tous ici, celui ci n'est pas un bouddhisme d'origine, mais il est composé de bouddhisme (nalanda), de rituel bön (tous les rituel viennent de cet religion, le fait de lire dans le ciel, la superstition etc etc etc) et de l'hindouïsme (certain rituel et prière)
.
Pour ma part j'ai le cordon, qui signifie pour moi mon entrer dans la vie spirituelle, mais pas forcément dans le bouddhisme, dans la vie spirituelle juste, car je suis assez convaincu que cet voix n'est pas faite pour moi...
ça m'empêche pas d'avoir de la dévotion pour Ringu et d'aimer lire les grand maîtres.

Maintenant la question d "est ce que je souhaite vraiment m'en sortir?" Fière comme je suis, je ne serais pas la sinon...Encore bien moi pour demander de l'aide, car j'ai eu quelques différent avec des personnes de ce foum il me semble...

Par contre quand je lis je cherches pas de sauveur ni un rituel pour me sauver, je lis par plaisirs, mais aussi parce que pas mal de choses me servent dans la vie de tous les jours...Je n'ai encore rien trouver de maître de n'importe qu'elle grande philosophie (ni dans les petites) de reméde contre l'alcoolisme ...Alors j ne compte pas sur cela pour m'en sortir.

Je suis content d'avoir de tes nouvelles...

Bien a toi.
avatar
Nicolas
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Nicolas le Lun 19 Mar 2007, 12:28

J'ai été zombie, je suis à nouveau vivant... quel bonheur même si rien n'est encore gagné. La vie finalement peut être très simple si on en attend rien. Par contre, si on est en recher de quelque chose, c'est là que ça se complique.

Comme disait quelqu'un que tu connais bien, "Ni dieu, ni maître". Juste moi face aux réalités de la vie, face à mes bonheurs et à mes souffrances. La réalité c'est ça pour moi.

Quant aux différents, qu'on a pu avoir, tu connais le tableau magique, ils sont effacés. Donc, profitons de cet espace qui nous est accordé pour partager et pour s'entraider même si le travail ne peut passer que par notre volonté de nous en sortir.

N'hésites donc pas.

Bien à toi.
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Lun 19 Mar 2007, 12:48

Ni dieu, ni maître...

Oui!

N'empêche qu'il y a eu de tout temps des gens hommes ou femmes qui nous ont toujours fasciné par leur bien être, leurs facilité de prendre les coups bons ou mauvais de la vie avec le sourire...
On a toujours envi d'apprendre d'eux, dans la theori tu as raisons, pourtant en feuilletant le forum je remarques que Thich Nhat hanh te fascine toujours, y a chez toi un chti truc qui te dit "mais putain c'est ça voyont..." Ou "putain ce mec il a une bonne vision de la vie"...Et tu n'a pas tord.

D'autres ici on cet fascination pour Ringu rinpoche, dont moi quelques peu...

Je penses que la vie a ses mystère, qu'il y a une issu a la souffrance, les bouddhisme est pour moi une goutte d'eau parmis l'océan, je m'y attarde (en réflections et méditation) quelques peu...

En ce moment je suis a fond dans la lecture et l'étude de confucius...Pourquoi? Il ne propose rien de religieux, rien de magique, rien qui nous empêche d'avoir une vie sociable, familiale, rien qui nous differencie des autres, des non spirituelle, non confucius nous propose, l'études, les arts, la pacification de notres esprit grâce a ces éléments...

J'aimes beaucoup, et même si je n'applique pas tous, chacunes de ses phrases me font réfléchir sur les comportements que j'adoptes dans la vie de tous les jours...ça ne me donne pas envie de me convertir, car il n'été pas un maître, ni un dieu, surement un sage, qui ce donner a fond dans l'étude et les arts, et finalement il penses qu'une personnes capable de commencer par ce centrer sur lui même, travailler sur avoir du coeur, et ce détendre avec les arts, n peut que finir par ce sentir bien...

J'ai l'aire d'essayer de convaincre les autres, tu n'a surement pas besoins de ce livre, tu peut commencer par offrir a ton fil et a ta femmes tout ton amour, ça reviens au même...!

Pour moi, il va me falloir trouver un apparte, une passion, une occupation, j'envisage de partir en cure de desintoxication (oui encore une!)...Puis d'essayer a apprendre ce que tous les sages essayent de nous apprendre peut importe la religions, le maître, le sage, le dieu...Me détendre...Tout est la, il faut apprendre a ce détendre...ça n'a rien a voir avec les conflits, les soucis, une vie agité, non e détendre c'est plus profond, c'est le non agir, avoir la pensé, l'acte, seulement quand nécessaire, et le restes du temps, s'accorder du repos, de la douceur mentale...

vaste programme que d'arrêter de faire cogiter cet satané tête percher sur le haut e mon corps.

Bien a toi
avatar
Nicolas
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Nicolas le Lun 19 Mar 2007, 14:18

Je te sens plus apaisé et ça fait plaisir à lire. Je ne connais pas confucius mais peut-être qu'un jour je le lirai. pour l'instant, je m'instruis un peu avec Khrishnamurti, il y a du bon à prendre partout... chez Thich Nhat Hanh aussi si ce n'est que je n'adhère pas à tout, surtout à ce qui n'est pas vérifiable et le bouddhisme a cette particularité de proposer des concepts qu'il nous faut accepter (loi du karma par ex) mais que moi je ne peux accepter n'étant pas persuadé que notre passage sur terre n'est pas notre unique rendez-vous avec la vie... la seule chose selon moi est que je ne souhaite pas m'attacher à une doctrine plutôt qu'une autre, en d'autres mots ne m'attacher à rien car j'aurais l'impression que quelqu'un pense à ma place et influençable comme je suis, je ne le souhaite plus.

La vie est faite d'expériences, à nous de les saisir pour avancer ou de les refuser si elles ne nous parlent plus. Le reste, c'est se prendre la tête inutilement. On se la prend déjà assez avec plein d'autres choses.

Bonne chance dans tes projets et n'hésite pas à me donner de tes nouvelles, elles me feront plaisir.

Bien à toi.
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Lun 19 Mar 2007, 15:11

c'est une façon de voir les choses, pourtant en te préoccupant seulement d'une bonne ethique, tu prend soin de ton karma, et si tu n'a pas envi de croire au karma, dit toi seulement que tu ne fait de mal a personnes, et ça bouddhiste, croyant, diplomate, ou sdf, on ne peut ne pas s'en préoccuper.

N'empêche que tu as le droit de ne pas être bouddhiste, mais tous les philosophe, t'aident a y voir plus claire...

Dans une vérité plus larges, les parents, les amis, les enfants...Tous influences ta vie...Tu ne pourra y échapper.

Ce que tu peut par contre, c'est de ne pas chercher a être u exemple pour tous le monde, ni a te demandais comment tu es perçu par eux...Car j'ai l'impression quand tu poste et parles, que tu entre toujours dans une procédure de séductions.

Je me souvient de l'epoque ou tu été bouddhiste, ou je me disait "tien les messages de Nico, sont beaucoup trop stéréotyper pour venir du coeur" ou même pour être ce que tu ressenter, vivait, penser...
Toujours pour ce désire inconcient de vouloir séduire, car peut être que tu cherches des amis qui pourrons te redonner confiances en toi, et qu'à cela, tu y est beaucoup trop attacher.

On ne parle bien que des choses qu'on connaît, je te jette donc pas la pierre.

Bien a toi
avatar
Nicolas
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Nicolas le Lun 19 Mar 2007, 15:26

Car j'ai l'impression quand tu poste et parles, que tu entre toujours dans une procédure de séductions


Je me souvient de l'epoque ou tu été bouddhiste, ou je me disait "tien les messages de Nico, sont beaucoup trop stéréotyper pour venir du coeur" ou même pour être ce que tu ressenter, vivait, penser...
Toujours pour ce désire inconcient de vouloir séduire, car peut être que tu cherches des amis qui pourrons te redonner confiances en toi, et qu'à cela, tu y est beaucoup trop attacher.

Tu n'as pas tout à fait tort, peut-être aussi une des (mauvaises) raisons pour lesquelles je suis entré dans le bouddhisme. Quand tu essayes de te persuader de quelque chose auquel tu ne crois pas foncièrement, c'est déjà mal parti. Maintenant, peux-tu me dire qui n'a pas besoin de plaire aujourd'hui ? C'est normal que l'on essaye de se faire apprécier par autrui ? Lorsque tu veux séduire une femme, tu ne te montres pas sur ton mauvais jour. Que du contraire, tu essayes de lui montre quel homme bien tu es. Plaire n'est pas mauvais en soi sauf quand on a des perspectives malattentionées par rapport à la séduction que l'on entretient.

Enfin, tout ça est une question d'interprétation;)

Bien à toi
avatar
Trachi G
Invité

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Trachi G le Lun 19 Mar 2007, 15:35

Moi j'ai mon coter mauvais garçon pour les nanas, t'sais buveur de bière mal rasé etc...lol

Résultats...Que des folles mdr
avatar
Pema
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 49
Contrée : castillon la bataille
Arts & métiers : cadre infirmière
Disposition de l'Esprit : reiki meditation equitation montagne
Date d'inscription : 05/04/2007

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Pema le Dim 08 Avr 2007, 12:40

change et soi toi même sans dépendance au sens large et connecte toi avec ta nature profonde. Le paraitre est un miroir sans teint. je suis sure que la force tu l'as!!! Il faut savoir s'entourer aussi de personnes bonnes et accepter la critique constructive. ne pas chercher à combler des faillesou un vide mais en avoir conscience pour vivre avec.
je te souhaite du courage et recentre ton attention sur ton coeur pour calmer le mental. Paix++++ Pema clown

Contenu sponsorisé

Re: Le cerveau moux comme du Yaourt

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 14 Déc 2018, 18:45