Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 16:34 par indian

» Toc Toc Toc
Aujourd'hui à 14:10 par michael19711

» Bonjour à toutes et tous
Aujourd'hui à 13:42 par Mila

» Soutra des Quatre Établissements de l’Attention
Aujourd'hui à 08:16 par Disciple laïc

» Pourquoi je suis ici
Hier à 18:45 par Disciple laïc

» Question au sujet des intoxicants.
Hier à 12:56 par Mila

» Message aux dirigeants et aux décideurs selon l’expérience du roi Trân Nhân Tông
Dim 16 Déc 2018, 17:21 par Disciple laïc

» Les dédicaces dans les cérémonies zen
Dim 16 Déc 2018, 10:03 par Disciple laïc

» Atiśa Dīpaṃkara: La guirlande de joyaux du bodhisattva
Sam 15 Déc 2018, 16:17 par Admin

» Appel à l'aide au sujet d'un soutra
Ven 14 Déc 2018, 18:06 par levitrailleur

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Ven 14 Déc 2018, 08:37 par Mila

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Mer 12 Déc 2018, 13:32 par indian

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles décembre 2018
Mar 11 Déc 2018, 16:15 par Pema Gyaltshen

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Lun 10 Déc 2018, 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Lun 10 Déc 2018, 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

» L’approche spirituelle chez les éclaireurs et éclaireuses de la nature
Dim 02 Déc 2018, 10:31 par Disciple laïc

» Présentation
Sam 01 Déc 2018, 13:52 par mabou

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 26 Nov 2018, 18:25 par Disciple laïc

» Bouddhisme et animisme au Laos
Jeu 22 Nov 2018, 14:23 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Jean-François


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 98021 messages dans 11289 sujets

Nous avons 4267 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est bdoisne

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7496)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2450)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Malaisie: Une Fatwa contre la Pratique du Yoga a provoqué un Tollé chez les Musulmans

Partagez
avatar
Admin
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 789
Age : 47
Contrée : Royaume de Belgique
Arts & métiers : Administrateur réseaux
Disposition de l'Esprit : Il y a plus de larmes versées sur la terre qu'il n'y a d'eau dans l'océan. (Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Malaisie: Une Fatwa contre la Pratique du Yoga a provoqué un Tollé chez les Musulmans

Message par Admin le Ven 02 Jan 2009, 15:37


MALAISIE • Les fatwas n'ont plus la cote
L'interdiction de la pratique du yoga faite aux musulmans a provoqué un tollé. L'autorité des religieux pourrait en pâtir.







Autrefois, il aurait été inconcevable pour la majorité des musulmans malaisiens d'oser contester un religieux. Pourtant, deux fatwas controversées émises récemment ont déclenché dans l'opinion un vif débat sur le bien-fondé de ces décisions. Quand, en vue de proscrire l'homosexualité féminine, le Conseil national de la fatwa a interdit aux femmes d'adopter des comportements masculins et de porter des pantalons, de timides protestations se sont fait entendre parmi les citadins modérés. Et, au bout du compte, la décision – rendue publique le 23 octobre dernier – a été largement ignorée.

Les fatwas n'ont pas force de loi, sauf lorsqu'elles sont publiées au journal officiel comme relevant de la charia, la loi islamique. Après leur publication, les autorités religieuses sont chargées de les faire appliquer. Reste que de nombreux musulmans ont coutume d'obéir à ces textes par respect pour leurs auteurs, même s'ils ne sont pas publiés officiellement.
En interdisant, le 22 novembre, la pratique du yoga, de plus en plus prisée par les citadins aisés, le Conseil a déclenché un énorme tollé. Des groupes de défense des droits de l'homme et des yogis ont critiqué la décision. Même les souverains de certains Etats de la péninsule, qui sortent rarement de leur réserve, sont montés au créneau. Les citadins paraissent désormais moins enclins à croire les religieux sur parole et n'ont plus de scrupules à remettre leur autorité en question.

La fatwa contre le yoga est née des recommandations d'un professeur de l'université Kebangsaan Malaysia. Estimant que les influences hindoues du yoga allaient à l'encontre de l'islam, il a conseillé aux musulmans de renoncer à cette pratique. Le Conseil national affirme avoir commandité une enquête avant d'émettre la fatwa. Mais nul ne sait en quoi elle a consisté au juste. Si ses membres avaient visité des centres de yoga, ils se seraient rendu compte que la plupart de ceux ouverts à Kuala Lumpur sont strictement laïcs. Les cours ont lieu dans les salles climatisées de clubs de gym branchés et onéreux où l'on n'entend pas un seul \"om\" hindou, pas une seule psalmodie. Comme n'importe qui d'autre, les musulmans font du yoga tout simplement parce que c'est un moyen parmi d'autres de se détendre.

Certains commentateurs ont d'ailleurs souligné que les musulmans n'avaient pas besoin de recourir au yoga pour s'écarter de leur foi si telle était déjà leur tendance ; d'autres ont rappelé que des disciplines comme le qi qong ou le tai-chi trouvaient leurs racines dans le bouddhisme. D'autres encore se sont demandé si l'énergie dépensée par le Conseil national des fatwas pour interdire le yoga n'aurait pas été mieux utilisée à combattre des problèmes plus graves et plus urgents tels que la corruption et la pauvreté. En ville, les musulmans souhaitent désormais en savoir davantage sur la façon dont le Conseil mène ses enquêtes et décide ses fatwas. Aspara Rusli, une femme d'affaires de 30 ans dont les débuts de yogi remontent à mars 2008, estime que les religieux auraient dû prendre part à quelques séances avant de se prononcer. \"S'ils avaient assisté à mes cours et avaient eux-mêmes pratiqué, ils auraient vu que ça ne pose aucun problème\", affirme-t-elle.

L'opacité qui entoure le fonctionnement du Conseil n'est pas nouvelle. En 1997, une fatwa avait frappé des musulmanes qui avaient participé à des concours de beauté. Son existence avait été révélée à l'issue d'une descente policière : plusieurs jeunes femmes avaient été menottées, écrouées et jugées pour leur délit. A l'époque, de nombreuses personnes, ayant eu vent du traitement infligé aux miss, n'en avaient pas cru leurs oreilles, d'autant que peu d'entre elles étaient informées de la fatwa. Mahathir Mohamad, alors Premier ministre, avait lui-même considéré ce traitement comme sévère et dégradant, ce qui lui avait valu d'être qualifié d'apostat par certains muftis. Dans le cas de la fatwa contre le yoga, l'étendue des divisions a été mise en lumière par la prise de position d'un mufti. Mohamad Asri Zainul Abidin, le mufti de l'Etat du Perlis, a estimé que, de nos jours, les fatwas devaient s'interdire d'être trop rigides et que le Conseil aurait été mieux inspiré en proposant une autre forme de yoga. De fait, les yogis musulmans doivent eux aussi penser qu'un yoga \"halal\" aurait pu être introduit de manière à ne pas plonger dans l'embarras les fidèles les plus pieux. En attendant, nombre d'entre eux sont enclins à ignorer la fatwa. Les conservateurs continueront à les critiquer et à exiger que les musulmans se plient aux avis de religieux instruits.

Une Malaisienne de 60 ans, pratiquant le yoga pour atténuer son hypertension et ses vertiges, reconnaît avoir été désemparée. \"Tout d'un coup, je n'étais plus sûre de moi-même. Le yoga est-il réellement si mauvais ?\" se demande cette femme aisée et pieuse. Elle s'est donc sentie soulagée et a poursuivi ses exercices d'étirement et de respiration lorsque le Premier ministre, Abdullah Badawi, a déclaré que, sans psalmodies, la pratique du yoga était acceptable. Au bout du compte, pour les amateurs de yoga, les choses ont repris leur cours normal. Mais ce qui a changé, c'est désormais la volonté des musulmans de ne pas laisser les décisions des religieux



_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7496
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Malaisie: Une Fatwa contre la Pratique du Yoga a provoqué un Tollé chez les Musulmans

Message par Pema Gyaltshen le Lun 05 Jan 2009, 22:12

Il faut lancer une fatwa pour interdire les fatwas ! Suspect


_________________

avatar
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Age : 64
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Disposition de l'Esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Re: Malaisie: Une Fatwa contre la Pratique du Yoga a provoqué un Tollé chez les Musulmans

Message par brackardej le Lun 05 Jan 2009, 22:44

Si demain (ou aujourd'hui) j'émets des doutes sur la vérité de la philosophie / religion Bouddhiste , ou bien si je conteste les Soutras du Bouddha sakyamuni...Je pourrais , néanmoins , aller visiter un centre Bouddhique et admirer l'étonnante architecture des Stupa (s) en toute tranquillité et , sans aucuns doute , discuter de mes doutes avec des tenants de cette philosophie / religion sans qu'a aucun instant je puisse supposer qu'il me faille payer de ma vie , la teneur de mes propos impies...Ainsi , par la tolérance et l'ouverture de son écoute, je crois que le Bouddhisme a encore de bien beaux jours devant lui...
BRACKARDEJ


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard

Contenu sponsorisé

Re: Malaisie: Une Fatwa contre la Pratique du Yoga a provoqué un Tollé chez les Musulmans

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 18 Déc 2018, 18:42