Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Pourquoi je suis ici
Aujourd'hui à 19:03 par antoguerre

» Toc Toc Toc
Aujourd'hui à 19:02 par michael19711

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 19:01 par indian

» Appel à l'aide au sujet d'un soutra
Aujourd'hui à 18:06 par levitrailleur

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 08:37 par Mila

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Mer 12 Déc 2018, 13:32 par indian

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles décembre 2018
Mar 11 Déc 2018, 16:15 par Pema Gyaltshen

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Lun 10 Déc 2018, 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Lun 10 Déc 2018, 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

» L’approche spirituelle chez les éclaireurs et éclaireuses de la nature
Dim 02 Déc 2018, 10:31 par Disciple laïc

» Présentation
Sam 01 Déc 2018, 13:52 par mabou

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 26 Nov 2018, 18:25 par Disciple laïc

» Bouddhisme et animisme au Laos
Jeu 22 Nov 2018, 14:23 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

antoguerre, Disciple laïc, michael19711, vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97987 messages dans 11282 sujets

Nous avons 4266 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est antoguerre

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7496)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2445)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Affaiblir les perturbations

Partagez
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6916
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Affaiblir les perturbations

Message par Karma Trindal le Mer 21 Mar 2007, 16:42



Affaiblir les perturbations

Par Khènsour Jampa Tègchok Rinpoché



Kadam : Quelle a été la chose la plus difficile dans votre vie ?

Khènsour Rinpoché : Jusqu’à présent, la chose la plus difficile a été d’essayer de réduire les perturbations lorsqu’elles surgissent. Lorsque le chérissement de soi apparaît, la chose la plus difficile est de lui faire face et de l’empêcher de survenir à nouveau. Il est vrai que j’ai rencontré d’autres problèmes dans ma vie, mais je ne pourrais pas affirmer qu’ils aient été les plus difficiles. Pour ceux d’entre nous qui essayent de pratiquer le Dharma, c’est la chose la plus difficile à laquelle nous sommes confrontés : celle d’essayer d’arrêter les perturbations lorsqu’elles apparaissent.

Kadam : Quelle a été la plus facile ?

Khènsour Rinpoché : ... Manger, boire, dormir...ont été les choses les plus faciles jusqu’à présent. Le sommeil est quelque chose qui vient très facilement... [rires...]

Kadam : Pourriez-vous donner un conseil essentiel à un pratiquant, puis à un athée pour le moment de sa mort ?

Khènsour Rinpoché : Même pour les personnes qui n’ont pas de réalisations tantriques, il y a beaucoup de choses à faire, suivant leur niveau. Par exemple, se souvenir de son maître racine, se rappeler le Bouddha... C’est très positif. Il est excellent d’avoir, à l’instant de sa mort, un esprit paisible, sans agitation.

Si par exemple, vous êtes un pratiquant de Vajra Yogini, si vous ne pouviez pas vous souvenir de votre pratique tout seul, alors il serait très utile que quelqu’un soit à vos côtés et vous rappelle votre pratique. C’est le mieux.

Pour les gens qui n’acceptent aucune religion, c’est un peu plus difficile. Mais il faudrait qu’elles décèdent dans des circonstances paisibles, avec un esprit calme et si elles le peuvent, elles devraient méditer sur l’amour et la compassion. Le point important ici est qu’au moment de la mort, il faut absolument éviter que les gens autour du mourant créent des problèmes, se disputent, le mettent en colère ou lui fassent générer des perturbations mentales [telles que la colère, l’orgueil...].

Kadam : Est-ce une illusion de penser de son vivant que l’on pourra lâcher prise au moment de la mort ?

Khènsour Rinpoché : A ce moment précis, on n’a pas de pensées du style : « Je ne veux pas mourir, je ne veux pas lâcher... » Pendant le processus de la mort, de très nombreuses hallucinations se produisent, et à ce moment-là, la seule chose à laquelle on doit penser est son maître spirituel ou les trois objets de refuge... On ne peut pas penser : « Oh, je ne veux pas mourir... », il y a trop de choses qui surgissent. La réponse immédiate serait : bien-sûr, vous allez lâcher prise, tout le monde va lâcher prise, parce qu’on n’a pas le temps de tergiverser.

Kadam : Pourriez-vous résumer l’essence de la méditation assise, en particulier, puis de la méditation en général.

Khènsour Rinpoché : L’essence de la méditation est une façon de penser. La position n’est pas le fondement de la méditation. Pourtant il existe une relation entre la posture et la méditation : si votre corps est droit, vos canaux le sont également, les airs circulent correctement et donc l’esprit est posé. Mais il est juste de dire aussi, que si l’on ne se sent pas bien dans cette posture, alors elle n’est pas nécessaire. La posture doit être une aide. Ce n’est pas que la posture soit inutile, elle apporte les bienfaits cités précédemment, mais elle n’est pas fondamentale.

Pour l’essence de la méditation en général, il y a la méditation sur l’amour, sur la compassion... Ce sont les pratiques communes. Puis quand l’expérience vient on passe aux pratiques du stade de génération, puis du stade d’accomplissement.

Kadam : Comment savoir que l’on progresse dans sa méditation sur la vacuité ?

Khènsour Rinpoché : Si vos perturbations s’atténuent, et que votre esprit devient de plus en plus paisible, alors vous savez que votre méditation sur la vacuité progresse. En fait, on sait que notre méditation en général est en bonne voie, c’est-à-dire qu’elle est efficace si les perturbations vont en diminuant et que l’esprit va de mieux en mieux.

Khènsour Jampa Tègchok Rinpoché




_________________

avatar
Trachi G
Invité

Re: Affaiblir les perturbations

Message par Trachi G le Mer 21 Mar 2007, 17:20

Il me fait plaisirs cet enseignement car il ne fait pas partis des "classics" reporterier sur tous les sites.
Intérressant, mes perturbations sont bien encore la, faut que je travailles la méditation.
bien a toi.

    La date/heure actuelle est Ven 14 Déc 2018, 19:12