Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 : « enseigner l’éthique »
Aujourd'hui à 14:16 par Disciple laïc

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 11:14 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Hier à 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Hier à 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Hier à 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Mer 17 Oct 2018, 10:25 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 35 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97635 messages dans 11239 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7487)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Partagez

brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Nombre de messages : 1502
Date d'inscription : 28/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par brackardej le Ven 27 Mar 2009, 18:32

@Karma Yéshé a écrit:et tu n'auras pas de réponse brack, puisque pour toi la bonté n'existe pas.
Doucement ma p'tite dame Shocked Ce que j'ai dis c'est que l'on à toujours un intérêt dans nos actes dits "généreux" envers autrui ( ce qui n'empêche pas de faire du bien aux autres ); et que l'altruisme pur totalement détaché du moindre retour gratifiant pour sa personne me semble juste surréaliste , une simple vision de l'esprit , un vague sujet d'école...A moins d'être une machine , une mécanique ronronnante , sans "âme" sans "esprit" , ni pensées qui appliquerait machinalement ce que ses rouages ou ses circuits imprimés lui ordonneraient de faire . Programmée aujourd'hui pour le "bien" et demain pour le "mal" peu importe...
...N'importe quoi sauf un être vivant...

Si je file un coup de main à quelqu'un je peux véritablement lui rende un grand service...Mais tout naturellement ( aussi naturel que de respirer ) une petite voix me dira au fond de ma tête : " finalement mon vieux Brackardej t'es un type bien..." Cela me fera PLAISIR , tout comme fera PLAISIR à l'autre le service que je lui aurai rendu ...C'est ce que j'appelle ( ça fait au moins 72 fois que je le dis - je radote- ) la surrenchère positive !
Voilà c'est comme ça que ça marche ... scratch
::5: A + GENS DE L'ARBRE
BRCKJ
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7487
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Pema Gyaltshen le Jeu 02 Avr 2009, 05:50

Je suis d'accord avec Brack qu'il faut être conscient que notre "bonté" est souvent teintée de notre ego.


_________________

avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 58
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Jeu 02 Avr 2009, 06:27

je ne sais pas

Faire plaisir, se rendre utile : c'est aussi se faire plaisir et même le Dalaï Lama le reconnait. (je retrouverai ce passage où il en parle).
Avoir de la compassion, le besoin d'être bon : c'est éprouvant physiquement car demande bcp d'énergie, mais quelle satisfaction de voir - ne fut-ce que par un sourire - le peu de bonheur qu'on a pu apporté. Est-ce mal ? est-ce satisfaire son égo ?

Je me souviens de mon ancien métier d'aide-soignante.
J'effectuais les toilettes du matin (6 toilettes au départ) : je prenais le temps de demander à la personne si elle avait passé une bonne nuit, si l'eau n'était pas trop chaude etc. Des petites phrases anodines, mais auxquelles elles n'étaient sans doute pas trop habituées. Savoir qu'on s'intéressait à elles enfin ! et c'était parti : le petit moulin à paroles se déclenchait Wink Du coup, un climat de confiance s'installait et dès lors, j'obtenais leur participation "active" à ce moment d'intimité.
La gérante de la maison de repos a eu l'idée "géniale" d'augmenter le nombre de lits, mais pas celui du personnel : c'était devenu du travail à la chaîne. Je n'ai plus su avoir ces petits moments précieux avec les personnes âgées, lavées n'importe comment, sans qu'un seul mot s'échange ou si peu. Je suis partie travailler à domicile par la suite, écoeurée de l'attitude du personnel qui n'y peut rien mais...


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
Karma Détchen Dordje
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 425
Age : 39
Contrée : Bourgogne
Arts & métiers : Responsable Commercial
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, treek et alpinisme, arts martiaux
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/10/2008

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Karma Détchen Dordje le Jeu 02 Avr 2009, 07:55

Merci pour ton témoignage Vanille. Ma compagne est en école d'infirmière et travaille pendant les week end en tant qu'aide soignante. C'est tout à fait vrai ce qui se passe. Ah ! Rentabilité quand tu nous tiens... On ne peut plus faire correctement son boulot, on augmente les cadences, on fait les lits à la chaîne et les patients (clients pour certains !) deviennent des numéros.
En effet aujourd'hui, il est difficile d'être bon. Enfin à défaut d'être bon (être bon comme dirait Brack et Pema Gyaltshen cela est parfois, même souvent teinté de notre égo) il faut faire de notre mieux.
Pour sûr la société ne nous facilite pas la tâche ! Mais gardons espoir et vivons comme nous l'entendons même si cela peu paraître original, ne nous occupons pas de ce que pense autrui. Loin de l'idéalisme ne rêvons pas la paix dans le monde, soyons pragmatique et commençons tout d'abord par notre paix à l'intérieur de nous-même.

Paix et Bonheur.
avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 58
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Jeu 02 Avr 2009, 08:03

c'est exactement ça : cette paix intérieure qui s'installe en nous, en rêvant d'un monde en paix Wink

j'ai eu un jour une discussion avec la gérante de la maison de repos (mon métier date d'il y a peu : de 2000, moment de ma formation, jusqu'en 2004 - arrêt pour maladie) : une ré-orientation professionnelle, à mes 40 ans (j'en avais plutôt marre du travail dans les bureaux, où tout me semblait tellement superficiel). Je n'avais pas la "rapidité" des plus jeunes dans mes prestations mais j'ai répondu : la rapidité s'acquiert avec le temps et la pratique ... j'ai tout le temps... mais j'ai "gagné" ma journée, quand j'ai eu un sourire, un geste de la personne dont je m'occupe : or il reste, bien souvent, si peu de temps pour quelqu'un en fin de vie.
Bon courage à ta compagne : ça restera pour moi l'un des plus beaux métiers !


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
brackardej
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1502
Age : 63
Contrée : LOTHLORIEN (Terre du milieu)
Arts & métiers : magasinier
Disposition de l'Esprit : randonnée, bicyclette, forêts , dialoguer avec mon chat , regarder la neige tomber ...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par brackardej le Jeu 02 Avr 2009, 08:26

Tes paroles sont belles et douces vanille...( pas étonnant avec un tel pseudo -lol-)
Toi qui as gagné ta journée lorsque l'on t'a offert un sourire...Waouh !!!
Aujourd'hui grace à toi je douterai "un peu moins" de la laideur de ce monde...
Et ça ,crois moi , ce n'est pas rien...Merci pour l'élégance de tes paroles...
Bravo , quelle leçon..
Merci
Bonjour
JACK


_________________
Bêtise humaine. "Humaine" est de trop : il n'y a que les hommes qui soient bêtes.
Jules Renard

" La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. "
Frédéric Dard
avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 58
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Jeu 02 Avr 2009, 08:54

merci Brack Wink
Le monde n'est pas aussi laid qu'on le pense : la bonté (ou du moins en ce qui me concerne : de la douceur dans un monde où tout va trop vite) entraîne la bonté, comme inversement la violence engendre la violence.
Je suppose que je "dois" cette douceur à ma formation, mais aussi à un vécu : ce sont les épreuves de la vie qui nous font tels que nous sommes aujourd'hui et il faut en tirer des leçons positives - c'est que je pense en tous cas Wink


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
Ephi
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 31
Contrée :
Arts & métiers :
Disposition de l'Esprit :
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Ephi le Dim 12 Avr 2009, 19:11

Bonjour vanille, et bienvenue sur le forum !
Ton témoignage est très touchant et tu as vraiment un grand coeur, j'aime beaucoup ce que tu écris Smile

Je trouve la réflexion de Brackardej intéressante sur la présence de l'ego dans l'altruisme. A mon avis, quelqu'un sans aucune aucune aucune aucune trace d'ego serait illuminé, mais je crois tout de même qu'il y a un certain nombre de gens sur Terre qui agissent sans l'attente consciente ni volontaire de quelque chose en retour, et cette bonté désintéressée est déjà beaucoup. En creusant dans leur histoire et leurs motivations inconscientes, certainement y trouvera-t-on de l'ego, mais pas le pire des ego Smile

Le problème aussi, c'est que quand on supprime l'ego, on tend également à supprimer le besoin-volonté d'aider les autres, et à devenir alors de plus en plus un observateur détaché du monde, observant sans agir le caractère fondamentalement vide de toute cette 'agitation de fourmis' qu'est la vie...
avatar
mayadevi
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 46
Contrée : Couvin
Arts & métiers : sans
Disposition de l'Esprit : calme et détendu
Date d'inscription : 08/04/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par mayadevi le Lun 13 Avr 2009, 08:12

La maladie, les patients, l'hôpital, les médicaments,le rendement, je connais tous cela, je suis élève infirmière et je suis parfois outrée de certains comportement que je vois chaque jour lors de mes stages.
Il y a des moments ou j'ai douté du métier, parce que je me disais que si je devais un jour devenir comme cela, il valait mieux que je change de métier tout de suite. Le manque de respect vis-à-vis des patients me reste gravé dans la tête. Le manque d'intimité, d'autonomie, de responsabilité touche chaque patients hospitalisé et cela nous arrivera à tous un jour, mais je pense que certaines infirmières ne pense pas comme cela.
Je suis occupée à faire une toilette ou un soins et l'infirmière entre, elle ressort de la chambre, laisse le rideau ouvert, la porte grande ouverte, je suis alors en colère interieurement, je perd moi même du temps a chaque fois pour refermer cette porte grande ouverte, les patients sont conscient de cela, et j'ai mal pour eux....
Je ne supporte pas non plus qu'on "gagatise" les patients, ce sont des être humains, ils ont vécu leur vie, on encore leur vie, j'estime que la moindre des choses c'est de les respecter pour qui ils sont, on ne tutoye pas les patients, on les appelle par leur nom, on frappe a la porte avant d'entrer dans une chambre,on dit bonjour. Ou est passée la politesse et l'éducation.
Je veux bien que le métier d'infirmière est difficile, qu'il y a beaucoup de boulot, et je veux bien qu'on manque de personnel, qu'il faut courir tout le temps, mais cela n'empêche pas le respect, et la douceur auprès des patients.
Lorsque je fais un soin, je m'imagine toujours être à la place du patient, ou je pense que c'est un membre de ma famille qui est sur le lit, je pense que beaucoup oublie cela et pense plus au rendement qu'au patient même. Je n'oserais plus me regarder dans un miroir si je devenais ainsi, je ne pourrais pas continuer a travailler ainsi.
Pourtant, le positif de tous cela est que je continue a avancer sur la route et j'apprécie quand les patients me disent, "on aime bien quand il y a des stagiaires, on est gâter et choyer", j'espère rester stagiaire dans mon coeur et dans ma tête et ne pas me laisser prendre au temps qui me réduira au rendement et a l'oubli de l'être humain.....
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7487
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Pema Gyaltshen le Lun 13 Avr 2009, 09:09

Ben moi je te réclamerai comme infirmière si je suis hospitalisé...! Wink


_________________

avatar
mayadevi
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 46
Contrée : Couvin
Arts & métiers : sans
Disposition de l'Esprit : calme et détendu
Date d'inscription : 08/04/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par mayadevi le Lun 13 Avr 2009, 09:12

Merci Pema Gyaltshen, malheureusement je ne suis pas sur Bruxelles mais sur Charleroi, mais qui sait un jour peut-être serais-je amené a te soigner! (mais je préfère que tu ne sois pas malade, reste en santé)
Bonne journée
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7487
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Pema Gyaltshen le Lun 13 Avr 2009, 09:24

Charleroi ce n'est pas si loin...!
Merci pour ma santé, je la soigne. Smile
Je suis redevenu végétarien et je fais très attention à tout ce que mon corps ingurgite...
Mais je ne suis pas à l'abri de la maladie bien sûr...


_________________

avatar
mayadevi
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 46
Contrée : Couvin
Arts & métiers : sans
Disposition de l'Esprit : calme et détendu
Date d'inscription : 08/04/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par mayadevi le Lun 13 Avr 2009, 09:54

Bien sur, le corps est ce qu'il est et n'est a l'abri de rien, surtout de nos jours. Mais ce n'est pas si facile d'en prendre soin, on aurait vite tendance a exagéré nourriture, sport, environnement,...)
J'aimerais être aussi végétarienne, mais je n'en ai pas le courage, je suis égoiste!!!! Même si je ne mange que de la viande blanche!
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7487
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Pema Gyaltshen le Lun 13 Avr 2009, 10:00

Ce n'est pas être égoïste, c'est parce que vous avez des habitudes alimentaires lointaines et il faut certes une motivation, mais aussi le contexte et les bons produits qui permettent d'être végétarien avec joie !
Et puis, vous pouvez transformer vos habitudes progressivement, sans frustrations.


_________________

avatar
mayadevi
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 46
Contrée : Couvin
Arts & métiers : sans
Disposition de l'Esprit : calme et détendu
Date d'inscription : 08/04/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par mayadevi le Lun 13 Avr 2009, 10:01

Merci pour ses conseils judicieux, je vais y penser très sérieusement!
avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 58
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Lun 13 Avr 2009, 10:55

@mayadevi a écrit:La maladie, les patients, l'hôpital, les médicaments,le rendement, je connais tous cela, je suis élève infirmière et je suis parfois outrée de certains comportement que je vois chaque jour lors de mes stages.
Il y a des moments ou j'ai douté du métier, parce que je me disais que si je devais un jour devenir comme cela, il valait mieux que je change de métier tout de suite. Le manque de respect vis-à-vis des patients me reste gravé dans la tête. Le manque d'intimité, d'autonomie, de responsabilité touche chaque patients hospitalisé et cela nous arrivera à tous un jour, mais je pense que certaines infirmières ne pense pas comme cela.
Je suis occupée à faire une toilette ou un soins et l'infirmière entre, elle ressort de la chambre, laisse le rideau ouvert, la porte grande ouverte, je suis alors en colère interieurement, je perd moi même du temps a chaque fois pour refermer cette porte grande ouverte, les patients sont conscient de cela, et j'ai mal pour eux....
Je ne supporte pas non plus qu'on "gagatise" les patients, ce sont des être humains, ils ont vécu leur vie, on encore leur vie, j'estime que la moindre des choses c'est de les respecter pour qui ils sont, on ne tutoye pas les patients, on les appelle par leur nom, on frappe a la porte avant d'entrer dans une chambre,on dit bonjour. Ou est passée la politesse et l'éducation.
Je veux bien que le métier d'infirmière est difficile, qu'il y a beaucoup de boulot, et je veux bien qu'on manque de personnel, qu'il faut courir tout le temps, mais cela n'empêche pas le respect, et la douceur auprès des patients.
Lorsque je fais un soin, je m'imagine toujours être à la place du patient, ou je pense que c'est un membre de ma famille qui est sur le lit, je pense que beaucoup oublie cela et pense plus au rendement qu'au patient même. Je n'oserais plus me regarder dans un miroir si je devenais ainsi, je ne pourrais pas continuer a travailler ainsi.
Pourtant, le positif de tous cela est que je continue a avancer sur la route et j'apprécie quand les patients me disent, "on aime bien quand il y a des stagiaires, on est gâter et choyer", j'espère rester stagiaire dans mon coeur et dans ma tête et ne pas me laisser prendre au temps qui me réduira au rendement et a l'oubli de l'être humain.....

garde cet esprit-là : tu fais un des plus beaux métiers du monde. C'est une vocation !
Je n'ai pas pu aller au-delà de ma formation d'auxiliaire - je me crispe lors des soins (escarres par exemple) et la vue du sang me fait tourner de l'oeil - mais le peu que j'ai pu apporter lors des toilettes j'en suis heureuse.
J'ai vu des trucs abominables, dans le même genre de situations que tu connais : on met le/la patient(e) sur la toilette, tout nu et on rase/lave : tout en un - portes ouvertes sans aucun respect pour la pudeur et l'intimité de la personne. Travail horizontal : on passe de l'un à l'autre, à la chaîne. Alors que la prise en charge globale est toute bénéfique pour le patient d'abord, ensuite pour la personne aidante qui rencontre vraiment un climat de confiance.
Parler à la place de la personne, alors que celle-ci est tout à fait capable de répondre etc... cela s'appelle de la "maltraitance" tout simplement Sad

Bonne chance pour la suite : je te souhaite bcp de bonheur dans ce métier qui t'apportera énormément au niveau de la relation, des contacts ... et parce que ces personnes ont tant encore à nous donner !


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 58
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Lun 13 Avr 2009, 10:58

@Pema Gyaltshen a écrit:Ce n'est pas être égoïste, c'est parce que vous avez des habitudes alimentaires lointaines et il faut certes une motivation, mais aussi le contexte et les bons produits qui permettent d'être végétarien avec joie !
Et puis, vous pouvez transformer vos habitudes progressivement, sans frustrations.

je compte aussi me remettre au végétarisme : le tout est de convaincre les hommes de la maison ! pour eux, un repas sans un bon steak, une bonne côte n'est pas un repas !
alors qu'il y a tant de choses que la nature nous donne si généreusement

J'ai fait un régime végétarien il y a bien longtemps : mes enfants étaient tout petits et avaient une mine superbe !


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
Invité
Invité

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Invité le Lun 13 Avr 2009, 11:01

N'oubliez pas les rubriques de cuisine de se forum.
avatar
**vanille**
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 58
Contrée : Belgique
Arts & métiers : aide-soignante en maison de repos
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/03/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par **vanille** le Lun 13 Avr 2009, 11:06

oui oups
je vais aller y glaner quelques idées


_________________
Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon
Dalaï Lama
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6896
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Karma Trindal le Lun 13 Avr 2009, 11:57

@Karma Yéshé a écrit:N'oubliez pas les rubriques de cuisine de se forum.

Que tu animes comme une chef! Wink


_________________

avatar
mayadevi
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 46
Contrée : Couvin
Arts & métiers : sans
Disposition de l'Esprit : calme et détendu
Date d'inscription : 08/04/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par mayadevi le Lun 13 Avr 2009, 20:35

Merci Vanille pour ton message, en effet, je me rends compte que même si on en parle pas dans le corps médical, le respect de la personne est tout a fait oublier et pourtant, c'est le plus important, pour que la personne se rétablisse et sente un climat de confiance.
Je suis quelqu'un de très pudique et je pense que si j'étais la patiente sur le lit et que l'on se comportais ainsi avec moi, je réagirais, je sais que lors des rapports on me citerais comme "l'emmerdeuse" du service, mais j'estime que le patient est un être humain et que nous n'avons pas le droit de nous comporter ainsi, nous avons plutôt le devoir avant de bien prendre soin des patients de les respecter et de les écouter réellement.
avatar
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1310
Age : 59
Contrée : Marais salant de Guérande
Disposition de l'Esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par karma younten zongmo le Lun 13 Avr 2009, 21:34

Merci de lire ceci pour avoir quitté l'exercice hospitalier depuis quelques années et cette attitude que j'ai toujours prônée en priorité, quitte à déranger certains et ne pas arranger d'autres, même en services d'urgence et de réanimation, et de surcroît, dans les états de coma et post mortem avec électroencéphalogramme dit plat


Le respect de la vie est tout le temps et à chaque instant

KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
avatar
Invité
Invité

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Invité le Mar 14 Avr 2009, 20:12

çà me parait de la simple logique.
avatar
lotus73
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 252
Age : 45
Contrée : francaise
Arts & métiers : secrétaire
Disposition de l'Esprit : dharma, lectures, recherches documentaires, pensée bouddhiste
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/04/2010

bonjour

Message par lotus73 le Sam 17 Avr 2010, 22:37

oui la maladie nous confronte souvent à une remise en question de nous même : confronté à celle-ci depuis 1 ans : j'ai changé le regard que j'avais sur la vie , je ressens plus de compassion pour les gens et je garde toujours à l'esprit que la vie peut basculer à tout moment, que la santé est fragile... Il faut se renforcer, aimer les autres et leur tendre la main, partager notre expérience sans en faire trop! La maladie a été une expérience qui transforme l'esprit le corps rend plus fort. On en ressort différent, on comprend plus les choses de la vie : l'amour de chacun, le respect et l'écoute de soit!!!! Cela aide même parfois à renforcer sa foi......"paix bonheur et joie à vous tous
avatar
Shiva
Membre
Membre

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 35
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Commerciale
Disposition de l'Esprit : Bonheur et sérénité
Date d'inscription : 06/01/2009

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Shiva le Dim 25 Avr 2010, 15:38

Je suis d'accord avec vous tous, la maladie nous permet de voir les choses sous un angle nouveau, et de prendre chaque petit bonheur simple que la vie nous offre et qu'on ne relevait pas forcément avant. On prend conscience de la valeur de la vie, d'un corps sain et d'un esprit sain, de l'importance de la relation a autrui et de la chance que l'on a... J'ai une polyarthrite depuis 13 ans, et là où les autres ne voient qu'une triste fatalité et me prennent en pitié (et non compassion... ce que j'ai toujours du mal a supporter parce que je me sens effectivement diminuée et humilliée), moi je m'estime heureuse de n'avoir que cette maladie là qui me fait souffrir certes, mais ne me tuera pas, et m'a apporté beaucoup de simplicité, d'humanité, d'humilité et de compassion.

Au sujet du végétarisme, Vanille a dit
je compte aussi me remettre au végétarisme : le tout est de convaincre
les hommes de la maison

Pourquoi les convaincre? Je suis végétarienne, et au début je faisais un plat carné pour mon conjoint et ma fille, et un plat végé pour moi (après tout, mon choix n'engage que moi-même). Petit a petit, ils ont commencé a réclamer la même chose que moi, et la viande restait trainer dans le congélateur, alors j'ai cessé d'en acheter. Aujourd'hui à la maison, tout le monde mange végétarien, je n'ai pas eu besoin de convaincre, mon repas leur a simplement fait envie. Ils mangent volontiers de la viande à l'extérieur, parce qu'il n'y a pas de repas végétarien à la cantine ou au restaurant pour mon chéri, mais ils apprécient tout particulièrement les petits plats végés qu'ils ont à la maison Smile Chacun est libre de ses propres choix, je n'ai aucune certitude que le mien soit meilleur que celui des autres, alors je ne l'impose a personne... mais je continue d'expliquer le végétarisme par l'exemple, et quand des amis viennent manger à la maison, ils dégustent un repas végé, ça permet d'ôter les préjugés et les clichés, et ils sont toujours très heureux de découvrir une autre façon d'aborder la nourriture.


_________________
Retrouvez moi sur mon blog: http://nekozone.canalblog.com

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. (Gandhi)

Contenu sponsorisé

Re: La maladie est une occasion de générer encore plus de compassion.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 21 Oct 2018, 16:04