Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Hier à 09:52 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 19 Nov 2018, 13:47 par Mila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Dim 18 Nov 2018, 14:09 par Disciple laïc

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97811 messages dans 11259 sujets

Nous avons 4259 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Godineau

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7494)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2421)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Partagez
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6916
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Karma Trindal le Mer 09 Sep 2009, 20:15



Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...


Bouddha est Dieu

Non ! Tout être humain qui « éveille » complètement l’ensemble de son potentiel est appelé un bouddha, c’est-à-dire un « éveillé ». Lorsqu’on écrit « le Bouddha » (B majuscule), il faut comprendre le bouddha Siddhartha Gautama (-563/-483), le premier bouddha par ordre chronologique. Depuis 2 500 ans, il y a eu des milliers de bouddhas ; beaucoup considèrent Sa Sainteté le Dalaï-Lama comme l’un des bouddhas vivant à l’heure actuelle. Lui-même se définit comme un simple moine.Le bouddhisme est pessimiste Le Bouddha constate certes que la vie est généralement pleine de frustrations, mais il affirme que ce n’est pas une situation inévitable et que nous pouvons y remédier. En fait, l’essentiel de son message est de nous montrer de nombreuses voies pour arriver à ce résultat. Le bouddhisme, comme l’était le scepticisme grec, est une religion du bonheur.

Le bouddhisme est nihiliste

Le Bouddha enseigne certes qu’il n’existe pas de « soi » permanent dans l’être, le sujet, et que pareillement, les objets n’ont pas d’être en soi (par exemple, une table n’existe pas indépendamment de son plateau et de ses pieds). Mais cela ne veut pas dire que rien n’existe : nous expérimentons le monde. Mais ce monde est un « processus » fluide et non pas un « être ».

Le bouddhisme, panacée de tous nos problèmes

Grâce aux prières, enseignement et pratiques, le bouddhisme peut nous aider mais il serait peu éthique, voire déplacé, de croire que celui-ci pourra apporter des solutions à tous nos problèmes… Le principe du bouddhisme étant l’inéluctabilité des actes et leurs conséquences, rien ne se fera ni ne se produira sans la participation active et la transformation profonde de chacun. Il convient de rappeler que le but réel d’enseignement du Bouddha est de centrer et de s’attaquer aux racines de nos maux et nos souffrances qui sont : jalousie, attachement, désir, aversion, haine, orgueil, ignorance, et ce, par une somme de travail important effectué sur le plan individuel et collectif. On ne cherchera pas dans le bouddhisme à "normaliser" notre existence matérielle et samsarique, mais au contraire à trouver une possibilité réelle du franchissement du cycle vicieux de samsara.

Nirvana / Samsara

Le nirvana n’est pas un paradis situé dans « les cieux ». C’est ce monde ci, une fois que les causes de notre confusion (le samsara) ont été complètement éliminées par l’étude et la pratique. L’élimination de cette confusion transforme radicalement notre perception du monde. Nirvana est l’état de transcendance totale de notre perception samsarique grâce à la réalisation de plénitude de son potentiel d’éveil. Délivrance ou cessation de souffrance sont les termes les plus appropriés pour qualifier le nirvana.

Réincarnation

Elle intéresse beaucoup les Occidentaux, qu’ils soient journalistes ou lecteurs. Or, pour les Orientaux de toutes confessions, il s’agit d’une réalité tout à fait indésirable ! Bien que la réincarnation ne soit pas, à proprement parler, un enseignement du Bouddha, il se passera sans doute du temps avant qu’on puisse écrire sur le Bouddhisme sans en parler. Par ailleurs, "transmigration" convient mieux que "réincarnation" pour rendre cette idée liée au cycle des naissances et des morts.

Dalaï-Lama, Dieu vivant du Tibet

Le Dalaï-Lama n’est pas un dieu. Il est d’une part le chef temporel du Tibet - cette position a été acquise par le Ve Dalaï-Lama en 1642 -, d’autre part, il est considéré comme l’émanation du bodhisattva de la compassion. Il faut comprendre par là qu’il concentre de façon archétypale le potentiel de compassion qui se trouve dans l’esprit de chacun et non pas qu’il existe réellement une « personne » dans le « ciel » qui « s’incarnerait » sous forme humaine. Par contre, chaque Dalaï-Lama est considéré comme l’incarnation de son prédécesseur immédiat.

La méditation est un repli sur soi / La spiritualité est un refus de la vie

Elles peuvent l’être en effet ! Le Bouddha en son temps critiquait déjà les Indiens qui concevaient la méditation comme une transe extatique et non comme une façon de faire face à soi-même et au monde avec précision et pertinence. L’être humain sous tous les climats cherche à se sécuriser et c’est le rôle d’un maître de méditation de lui montrer que la meilleure sécurité est de se jeter à l’eau. Si le maître est compétent, l’élève ne pourra pas rester longtemps dans une attitude de repli.

Pratiquer c’est méditer

Non ! Pratiquer c’est vivre en étant libre de son conditionnement. La méditation sert à se préparer à vivre de façon plus exigeante. Bien sûr, ce n’est pas facile. Aussi faut-il parfois se mettre dans une situation de calme, de retraite pour faire ce travail de préparation. Il faut ensuite se tester en tentant d’appliquer dans la vie quotidienne.

Le bouddhisme est une religion : le bouddhisme est une philosophie

Le bouddhisme n’est pas une religion car il ne s’agit pas d’une foi dans un principe transcendant et créateur. Ce n’est pourtant pas non plus une philosophie si l’on entend par là une théorie à propos des choses. En fait, le bouddhisme est une pratique qui, par l’étude expérimentale de l’esprit, se propose de nous amener au bonheur en nous libérant de nos conditionnements.

Le karma c’est la fatalité

Le karma est le résultat des actions. La vie toute entière est un processus d’apprentissage, chaque situation modèle l’être de telle façon que dans le futur, il réagira instinctivement à telle ou telle situation plus ou moins identique. L’être n’est donc pas libre d’agir comme il le veut car sa volonté et son désir sont dépendants de la somme de son expérience. Ce n’est pas une fatalité, mais c’est bien un conditionnement. Le bouddhisme se propose par une prise de conscience de pouvoir ainsi arriver à une action vraiment libre.

Les moines, les gens qui portent une robe sont les membres d’une secte

Certains pratiquants bouddhistes, à l’égal de ce qui se fait dans d’autres religions, optent pour un statut monastique. Outre la pratique du célibat, ce statut se caractérise dans toutes les religions par le port d’un habit spécifique. Ces vêtements sont destinés à aider le moine ou la nonne à garder leur statut en les rendant peu désirables : formes voilées, crâne rasé, couleur uniforme qui n’aide pas à distinguer un moine d’un autre mais aussi doit signaler leur statut aux laïcs afin que ceux-ci ne les importunent pas (c’est pour la même raison que les gens mariés portent une alliance). A notre époque, le port de l’habit peut être une gêne plus qu’une aide.

Lama tibétain peut tout faire !

A l’instar des enseignants et religieux d’une autre discipline spirituelle, un lama tibétain est un guide spirituel pleinement qualifié. A ce titre, il montre le chemin authentique, d’abord par l’exemple de sa vie mais aussi par des enseignements formels. Par conséquent, les disciples sont sensés réunir un certain nombre de conditions et développer des qualités au premier rang desquelles, la compréhension juste du Dharma. Un lama tibétain peut certes répondre à nos interrogations et remédier à la situation. Mais c’est une grave erreur d’attribuer toutes sortes de qualités et de pouvoirs à un lama tibétain et d’attendre de lui des remèdes à tous les problèmes imaginables du monde ! Malgré le rayonnement du bouddhisme en Occident depuis plus de 50 ans, il est infiniment dommage qu’il y ait encore des gens qui voient en le lama tibétain, un sorcier, un guérisseur, un devin ou un marabout...

Dans le bouddhisme, il n’y a pas de bien et de mal

Le bouddhisme nous enseigne que nous expérimentons le monde suivant nos projections de l’esprit, et que nous sommes foncièrement conditionnés par l’illusion du "je" ou de l’ego. Les dualités sont ainsi nées et elles seront là aussi longtemps que notre esprit restera prisonnier de l’ego et ses jeux. Le cheminement spirituel suppose un travail de longue haleine qui vise graduellement à se défaire de l’ego et à se libérer de son emprise pour atteindre la plénitude d’éveil. Il est donc bien naturel que, aussi longtemps que nous serons affectés par le bien et le mal, ces dualités compteront beaucoup dans notre vie et même nous aideront à nous faire évoluer sur le chemin. En effet, ceux qui ont effectivement atteint le nirvana ayant désormais franchis les contraintes des dualités, peuvent vraiment dire "il n’y a pas de bien et de mal". Pour les autres, le bien et le mal resteront encore valables.

Source:


_________________

avatar
Coeur de Loi
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Masculin
Nombre de messages : 645
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Aucune
Disposition de l'Esprit : Vacuité
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 30/05/2009

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Coeur de Loi le Jeu 10 Sep 2009, 14:14

Merci Karma Trindal

Ce rappelle bien résumé est interessant pour remettre les choses dans leur cadre.

Généralement on est embarrassé pour dire si c'est une religion ou une philosophie... à coire que c'est un parfait mariage entre les 2...
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6916
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Karma Trindal le Jeu 10 Sep 2009, 16:24

Bonjour Coeur de Loi,

Je trouvais effectivement cet article intéressant, surtout pour ceux qui sont en découverte du Bouddhisme et pour les plus "avancés", un rappel ne fait jamais de tort! Smile

Amicalement,


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Invité le Sam 12 Sep 2009, 18:09

sophie je suis tout a fait d'accord avec tes ecrits.
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6916
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Karma Trindal le Sam 12 Sep 2009, 19:12

@Karma Yéshé a écrit:sophie je suis tout a fait d'accord avec tes ecrits.

Moi je suis plutôt d'accord avec les écrits du premier post! lol!

Contente de te voir par ici, Véro! Smile



_________________

avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par MionaZen le Sam 13 Fév 2010, 15:47

Quel article intéressant !
Mais j'ai un peu de mal à saisir; pour beaucoup le bouddhisme est soit une philosophie de vie ( car pas de Dieu ) soit une religion ( croyance qui ne croit pas en un Dieu ). Je suis un peu perdue
Une religion est-ce nécessairement une croyance en un ou plusieurs Dieu ?
Et qu'est ce qu'une philosophie de vie ?
Merci d'éclairer ma lanterne
avatar
Invité
Invité

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Invité le Sam 13 Fév 2010, 18:59

avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par MionaZen le Sam 13 Fév 2010, 21:36

Merci pour ton lien Finette , ce site est très complet.
Décidément, pas facile de faire rentrer le bouddhisme dans une case, lol !
avatar
Invité
Invité

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Invité le Sam 13 Fév 2010, 23:47

Parce que tu veut absolument le cloisonner ? Quel dommage
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par MionaZen le Sam 13 Fév 2010, 23:56

Je crois que c'est le propre des occidentaux, surtout ceux qui ont suivi de près les enseignements catholique.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7494
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Pema Gyaltshen le Dim 14 Fév 2010, 21:57

MionaZen, la réponse était dans l'article de départ posté par Karma Trindal
"Le Bouddhisme n'est ni une religion ni une philosophie, mais bien plus.
Comme je l'ai déjà écris à différents endroits, c'est une Tradition Initiatique.
On pourrait dire pour l'Occident une science appliquée de l'esprit, peut-être ?


_________________

avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par MionaZen le Dim 14 Fév 2010, 22:38

Oui je l'avais bien vu la réponse dans l'article de Karma Trindal.
Seulement j'avais lu d'autres articles ( pas sur ce site ) qui classaient le Bouddhisme toujours soit comme une religion soit comme une philosophie. Et là, de voir qu'il n'était ni l'une ni l'autre ça m'a déconcertée Pema Gyaltshen. C'est pour cette raison que j'ai demandé plus d'explications.
avatar
Invité
Invité

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010, 22:56

Tu as pu comparer 2 sources sur lesquelles tu peux appuyer une réflexion.
Mais je sais, autour de moi c'est pareil, c'est gué-guerre avec ça. Je pense que certains pensent aussi comme ça les arrange.

L'idée va faire son chemin. Ne t'inquiètes pas, tu ne fais que démarrer. Moi ça fais plusieurs années (depuis 2006) et j'ai encore pas mal de courts-circuits sur des thèmes comme celui-ci. Alors pas d'affolement !
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par MionaZen le Dim 14 Fév 2010, 23:08

Merci Finette tu me rassures, c'est vrai que c'est pas évident de tout intégrer comme ça; il paraît que c'est plus difficile pour les occidentaux, surtout s'ils sont à la base catholique, juif, protestant ou musulman d'après ce que j'ai pu lire d'après diverses sources.
avatar
Invité
Invité

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Invité le Dim 14 Fév 2010, 23:32

"Il faut toujours commencer par désapprendre"



Dernière édition par finette le Lun 15 Fév 2010, 22:21, édité 1 fois

Isabelle
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 49
Contrée : Lot
Arts & métiers : Thérapeute
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Isabelle le Lun 15 Fév 2010, 00:05

Bonjour MionaZen,

Bienvenue à toi,
Je suis d'accord avec Finette : " commencer par désapprendre ".
Le problème qui se pose dans la plupart des religions est " la culpabilité ", le bien et le mal et c'est souvent à ça que l'on est confronté, sans en avoir conscience d'ailleurs.
Lâcher cette notion de bien et de mal est très difficile, c'est très ancrée en nous et c'est par un entrainement de l'esprit que nous arrivons à nous en détacher et ouvrir notre esprit.
Et si le bouddhisme c' était un entrainement de l'esprit !
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7494
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Pema Gyaltshen le Lun 15 Fév 2010, 05:15

Mais il faut juste s'enlever quelques concepts...le fondement du Bouddhisme est universel.
Nous l'avons tous en nous.


_________________

avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par MionaZen le Lun 15 Fév 2010, 22:12

" désapprendre ", voilà du pain sur la planche. Pas évident lorsqu'on est bercée par des théorie ( celle du bien et du mal par exemple ) depuis presque 30 ans déjà.

Isabelle
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 49
Contrée : Lot
Arts & métiers : Thérapeute
Disposition de l'Esprit : sereine
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Isabelle le Lun 15 Fév 2010, 23:31

Bien sur, c'est un travail de tous les jours, le Dalaï lama dit que l'entrainement de l'esprit c'est comme un sportif de haut niveau qui dépasse toujours un peu plus ses limites.
Cette transformation se fait au niveau de l'esprit mais aussi au niveau du cerveau lui même.
Chaque jour, 10 minutes de méditation ( calme mental ) peuvent en quelques mois transformer ta perception des choses, des événements, te permettre de prendre plus de recule et bien plus encore.
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par MionaZen le Mar 16 Fév 2010, 11:56

Merci du conseil Isabelle, je m'en vais me renseigner un peu plus sur la méditation grâce à
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par petit_caillou le Dim 19 Mai 2013, 18:34

@Karma Trindal a écrit:


Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Bouddha est Dieu

Non ! Tout être humain qui « éveille » complètement l’ensemble de son potentiel est appelé un bouddha, c’est-à-dire un « éveillé ». Lorsqu’on écrit « le Bouddha » (B majuscule), il faut comprendre le bouddha Siddhartha Gautama (-563/-483), le premier bouddha par ordre chronologique. Depuis 2 500 ans, il y a eu des milliers de bouddhas ; beaucoup considèrent Sa Sainteté le Dalaï-Lama comme l’un des bouddhas vivant à l’heure actuelle. Lui-même se définit comme un simple moine.Le bouddhisme est pessimiste Le Bouddha constate certes que la vie est généralement pleine de frustrations, mais il affirme que ce n’est pas une situation inévitable et que nous pouvons y remédier. En fait, l’essentiel de son message est de nous montrer de nombreuses voies pour arriver à ce résultat. Le bouddhisme, comme l’était le scepticisme grec, est une religion du bonheur.

Le bouddhisme est nihiliste

Le Bouddha enseigne certes qu’il n’existe pas de « soi » permanent dans l’être, le sujet, et que pareillement, les objets n’ont pas d’être en soi (par exemple, une table n’existe pas indépendamment de son plateau et de ses pieds). Mais cela ne veut pas dire que rien n’existe : nous expérimentons le monde. Mais ce monde est un « processus » fluide et non pas un « être ».

Le bouddhisme, panacée de tous nos problèmes

Grâce aux prières, enseignement et pratiques, le bouddhisme peut nous aider mais il serait peu éthique, voire déplacé, de croire que celui-ci pourra apporter des solutions à tous nos problèmes… Le principe du bouddhisme étant l’inéluctabilité des actes et leurs conséquences, rien ne se fera ni ne se produira sans la participation active et la transformation profonde de chacun. Il convient de rappeler que le but réel d’enseignement du Bouddha est de centrer et de s’attaquer aux racines de nos maux et nos souffrances qui sont : jalousie, attachement, désir, aversion, haine, orgueil, ignorance, et ce, par une somme de travail important effectué sur le plan individuel et collectif. On ne cherchera pas dans le bouddhisme à "normaliser" notre existence matérielle et samsarique, mais au contraire à trouver une possibilité réelle du franchissement du cycle vicieux de samsara.

Nirvana / Samsara

Le nirvana n’est pas un paradis situé dans « les cieux ». C’est ce monde ci, une fois que les causes de notre confusion (le samsara) ont été complètement éliminées par l’étude et la pratique. L’élimination de cette confusion transforme radicalement notre perception du monde. Nirvana est l’état de transcendance totale de notre perception samsarique grâce à la réalisation de plénitude de son potentiel d’éveil. Délivrance ou cessation de souffrance sont les termes les plus appropriés pour qualifier le nirvana.

Réincarnation

Elle intéresse beaucoup les Occidentaux, qu’ils soient journalistes ou lecteurs. Or, pour les Orientaux de toutes confessions, il s’agit d’une réalité tout à fait indésirable ! Bien que la réincarnation ne soit pas, à proprement parler, un enseignement du Bouddha, il se passera sans doute du temps avant qu’on puisse écrire sur le Bouddhisme sans en parler. Par ailleurs, "transmigration" convient mieux que "réincarnation" pour rendre cette idée liée au cycle des naissances et des morts.

Dalaï-Lama, Dieu vivant du Tibet

Le Dalaï-Lama n’est pas un dieu. Il est d’une part le chef temporel du Tibet - cette position a été acquise par le Ve Dalaï-Lama en 1642 -, d’autre part, il est considéré comme l’émanation du bodhisattva de la compassion. Il faut comprendre par là qu’il concentre de façon archétypale le potentiel de compassion qui se trouve dans l’esprit de chacun et non pas qu’il existe réellement une « personne » dans le « ciel » qui « s’incarnerait » sous forme humaine. Par contre, chaque Dalaï-Lama est considéré comme l’incarnation de son prédécesseur immédiat.

La méditation est un repli sur soi / La spiritualité est un refus de la vie

Elles peuvent l’être en effet ! Le Bouddha en son temps critiquait déjà les Indiens qui concevaient la méditation comme une transe extatique et non comme une façon de faire face à soi-même et au monde avec précision et pertinence. L’être humain sous tous les climats cherche à se sécuriser et c’est le rôle d’un maître de méditation de lui montrer que la meilleure sécurité est de se jeter à l’eau. Si le maître est compétent, l’élève ne pourra pas rester longtemps dans une attitude de repli.

Pratiquer c’est méditer

Non ! Pratiquer c’est vivre en étant libre de son conditionnement. La méditation sert à se préparer à vivre de façon plus exigeante. Bien sûr, ce n’est pas facile. Aussi faut-il parfois se mettre dans une situation de calme, de retraite pour faire ce travail de préparation. Il faut ensuite se tester en tentant d’appliquer dans la vie quotidienne.

Le bouddhisme est une religion : le bouddhisme est une philosophie

Le bouddhisme n’est pas une religion car il ne s’agit pas d’une foi dans un principe transcendant et créateur. Ce n’est pourtant pas non plus une philosophie si l’on entend par là une théorie à propos des choses. En fait, le bouddhisme est une pratique qui, par l’étude expérimentale de l’esprit, se propose de nous amener au bonheur en nous libérant de nos conditionnements.

Le karma c’est la fatalité

Le karma est le résultat des actions. La vie toute entière est un processus d’apprentissage, chaque situation modèle l’être de telle façon que dans le futur, il réagira instinctivement à telle ou telle situation plus ou moins identique. L’être n’est donc pas libre d’agir comme il le veut car sa volonté et son désir sont dépendants de la somme de son expérience. Ce n’est pas une fatalité, mais c’est bien un conditionnement. Le bouddhisme se propose par une prise de conscience de pouvoir ainsi arriver à une action vraiment libre.

Les moines, les gens qui portent une robe sont les membres d’une secte

Certains pratiquants bouddhistes, à l’égal de ce qui se fait dans d’autres religions, optent pour un statut monastique. Outre la pratique du célibat, ce statut se caractérise dans toutes les religions par le port d’un habit spécifique. Ces vêtements sont destinés à aider le moine ou la nonne à garder leur statut en les rendant peu désirables : formes voilées, crâne rasé, couleur uniforme qui n’aide pas à distinguer un moine d’un autre mais aussi doit signaler leur statut aux laïcs afin que ceux-ci ne les importunent pas (c’est pour la même raison que les gens mariés portent une alliance). A notre époque, le port de l’habit peut être une gêne plus qu’une aide.

Lama tibétain peut tout faire !

A l’instar des enseignants et religieux d’une autre discipline spirituelle, un lama tibétain est un guide spirituel pleinement qualifié. A ce titre, il montre le chemin authentique, d’abord par l’exemple de sa vie mais aussi par des enseignements formels. Par conséquent, les disciples sont sensés réunir un certain nombre de conditions et développer des qualités au premier rang desquelles, la compréhension juste du Dharma. Un lama tibétain peut certes répondre à nos interrogations et remédier à la situation. Mais c’est une grave erreur d’attribuer toutes sortes de qualités et de pouvoirs à un lama tibétain et d’attendre de lui des remèdes à tous les problèmes imaginables du monde ! Malgré le rayonnement du bouddhisme en Occident depuis plus de 50 ans, il est infiniment dommage qu’il y ait encore des gens qui voient en le lama tibétain, un sorcier, un guérisseur, un devin ou un marabout...

Dans le bouddhisme, il n’y a pas de bien et de mal

Le bouddhisme nous enseigne que nous expérimentons le monde suivant nos projections de l’esprit, et que nous sommes foncièrement conditionnés par l’illusion du "je" ou de l’ego. Les dualités sont ainsi nées et elles seront là aussi longtemps que notre esprit restera prisonnier de l’ego et ses jeux. Le cheminement spirituel suppose un travail de longue haleine qui vise graduellement à se défaire de l’ego et à se libérer de son emprise pour atteindre la plénitude d’éveil. Il est donc bien naturel que, aussi longtemps que nous serons affectés par le bien et le mal, ces dualités compteront beaucoup dans notre vie et même nous aideront à nous faire évoluer sur le chemin. En effet, ceux qui ont effectivement atteint le nirvana ayant désormais franchis les contraintes des dualités, peuvent vraiment dire "il n’y a pas de bien et de mal". Pour les autres, le bien et le mal resteront encore valables.

Source:


Un très bon rappel


_________________
avatar
Zell
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 22
Contrée : France
Arts & métiers : Etudiant
Disposition de l'Esprit : En Reconstruction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/04/2013

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Zell le Dim 19 Mai 2013, 19:03

Merci petit_caillou d'avoir up ce topic

LEMBROUK
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 259
Age : 56
Contrée : centre
Arts & métiers : auxilliaire de vie sociale
Disposition de l'Esprit : ici et maintenant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 21/05/2013

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par LEMBROUK le Jeu 23 Mai 2013, 10:37

Merci KARMA TRINDAL d avoir donné ton pour écrire ces lignes

LEMBROUK
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 259
Age : 56
Contrée : centre
Arts & métiers : auxilliaire de vie sociale
Disposition de l'Esprit : ici et maintenant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 21/05/2013

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par LEMBROUK le Jeu 23 Mai 2013, 10:41

OUPS! EXCUSE MOI karma trindal,je voulais dire merci d avoir donné de (ton temps).
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par MionaZen le Jeu 23 Mai 2013, 12:01

en effet, merci pour ce rappel Petit Caillou

Contenu sponsorisé

Re: Notre pratique: Quelques idées reçues sur le Bouddhisme...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 21 Nov 2018, 05:25