Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 17:16 par vaygas

» Dhammapada
Aujourd'hui à 12:12 par vaygas

» retraite de trois ans en Bourgogne
Aujourd'hui à 09:52 par Dhagpo33

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 09:08 par manila

» Martine BATCHELOR
Dim 13 Aoû 2017, 11:57 par Hild-Rik

» La métamatière et le peuple
Sam 12 Aoû 2017, 13:05 par manila

» Matthieu Ricard - "Point de vue"
Jeu 10 Aoû 2017, 09:25 par Hild-Rik

» Quatre nobles vérités
Mer 09 Aoû 2017, 17:09 par manila

» Les préceptes du bouddhisme /- Le coeur du Bouddhisme
Lun 07 Aoû 2017, 00:37 par tindzin

» Conseils pour renouer et garder le lien sacré?
Lun 31 Juil 2017, 19:31 par manila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 25 Juil 2017, 11:30 par manila

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 15:08 par manila

» Presentations
Dim 23 Juil 2017, 15:07 par manila

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Milinda
Dim 23 Juil 2017, 15:05 par tindzin

» Prensentation
Dim 23 Juil 2017, 14:45 par petit_caillou

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:40 par petit_caillou

» Nouvelle venue : Sayuri - Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:34 par petit_caillou

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:32 par petit_caillou

» Rencontre en cercle inter-tradition
Sam 22 Juil 2017, 16:39 par Pema Gyaltshen

» Stéphane Arguillère
Dim 16 Juil 2017, 17:59 par Hild-Rik

» Etude dans le bouddhisme
Lun 03 Juil 2017, 09:18 par seve

» Totalement perdue..
Jeu 22 Juin 2017, 22:54 par tindzin

» Psychologie>Maladies et Symptômes : Les Ruminations Mentales
Jeu 22 Juin 2017, 11:21 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Puissance du mental
Mer 21 Juin 2017, 18:11 par tindzin

» Sungazing, l'observation solaire
Mar 20 Juin 2017, 04:24 par tindzin

» Sur le seuil de l'Eveil.
Mar 20 Juin 2017, 03:25 par tindzin

» Une semaine de stage..
Dim 18 Juin 2017, 11:06 par Pema Gyaltshen

» Vivre avec les mensonges répétés d'un proche
Jeu 15 Juin 2017, 21:17 par manila

» de l'origine du soutra du cœur
Mer 14 Juin 2017, 22:06 par levitrailleur

» sans amies !...
Sam 10 Juin 2017, 11:47 par Akana

» centre shingon - komyo In
Sam 10 Juin 2017, 07:09 par komyo*

» Commencez aujourd'hui
Lun 05 Juin 2017, 12:14 par tindzin

» Bibliothèque multi-médias/- Les Reliques du Bouddha [Arte HD 2016]
Sam 03 Juin 2017, 14:38 par Admin

» Ethique de Vie - Ne jamais abandonner les autres
Sam 03 Juin 2017, 13:55 par Admin

» Projection du film de Garchen Rinpoche For The Benefit Of All Beings
Mar 30 Mai 2017, 19:29 par thienam

» Takkesa Ge : le Sutra du Kesa
Sam 27 Mai 2017, 19:03 par vaygas

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Sam 27 Mai 2017, 18:55 par vaygas

» Wilfried : nouveau venu
Jeu 25 Mai 2017, 11:03 par vaygas

» Phobie sociale
Jeu 25 Mai 2017, 00:44 par Wilfried

» Khenshen Pema Sherab Bruxelles Juin 2017
Mer 24 Mai 2017, 11:41 par Pema Gyaltshen

» "Phase noire"
Mer 24 Mai 2017, 09:51 par Dhagpo33

» Attentat Manchester
Mer 24 Mai 2017, 07:38 par Karma Döndrup Tsetso

» Présentation!
Lun 22 Mai 2017, 12:07 par vaygas

» Une histoire étonnante : La recherche de la réincarnation de Tènga Rinpoché
Sam 20 Mai 2017, 15:46 par Admin

» Comment pourrions-nous nous installer au-delà du mental
Mer 10 Mai 2017, 19:43 par tindzin

» J'ai envie de parler de... : Vers un Crash Alimentaire ? [1/5]
Mer 10 Mai 2017, 18:58 par tindzin

» Destruction de la théorie évolutionniste
Ven 05 Mai 2017, 19:29 par tindzin

» Quelle est l'attitude correcte pour la méditation?
Dim 30 Avr 2017, 13:43 par tindzin

» Pourquoi CAMINO... mon chemin spirituel, méditer et agir?
Mar 25 Avr 2017, 18:35 par tindzin

» Khandro Rinpoché à Bruxelles Avril 2017
Mar 25 Avr 2017, 09:11 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 38 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 38 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 234 le Dim 09 Oct 2011, 00:38

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92648 messages dans 10777 sujets

Nous avons 4060 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sacados


Le néant et l'éternité

Partagez
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Invité
Invité

Re: Le néant et l'éternité

Message par Invité le Mer 22 Sep 2010, 13:14

très juste
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 381
Age : 57
Contrée : Suisse
Arts & métiers : éducateur spécialisé
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le néant et l'éternité

Message par tindzin le Mar 20 Mai 2014, 15:03

S'il est dit que le Dharmakaya est la base, que  le Sambobakaya est l'énergie lumineuse s'élevant de la base et que l'union des deux est le Nirmanakaya, alors que Rigpa c'est lorsque l'on est dans l'état ou l'on a la compréhension (Vue) que  toutes les apparences ne sont que les manifestations des karmas qui se reflètent dans le miroir de la vacuité. Peut-on alors dire comme je le comprends, que:

Le Nirmanakaya n'est autre que l'expression voilée du Sambogakaya, sous l'effet résultant des actions karmiques, alors que la pratique de Thogyal, nous permet de voir le Sambobakaya tel qu'il est.

Ceci permettrait de comprendre qu'une fois notre vision purifiée, que les agrégats qui nous constituent le soient de facto également, et que cette purification amènerait au final à la dissolution de notre corps en lumière ou à ce qu'il semble se résorber dans l'espace (corps d'atomes), ce qui ne serait alors "qu'un" changement de niveau de fréquence (notre karma ayant été purifié dans sa totalité), nous mettant ainsi en phase avec le plan pur et subtile du Sambobakaya où nous continuerions à évoluer indéfiniment. Qu'en pensez-vous?
avatar
vaygas
Essence de l'Arbre
Essence de l'Arbre

Masculin
Nombre de messages : 1860
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: Le néant et l'éternité

Message par vaygas le Mer 21 Mai 2014, 10:28

Je ne sais pas car tu utilises des termes qui ne faut pas parti de mon vocabulaire, tu as peut-être raison.
Si tu pouvais employer d'autre mots pour t'expliquer, j'en serais ravi.
avatar
Domino
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 211
Age : 57
Contrée : Essonne (91)
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : Ouverte
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2014

Re: Le néant et l'éternité

Message par Domino le Mer 21 Mai 2014, 15:44

Je rejoins Vaygas, trop intellectuel pour moi. Je m'en remets à l'explication de Pema Gyaltshen dont voici le lien :

http://www.larbredesrefuges.com/t9567-le-trikaya-les-trois-corps

Très enrichissant, merci.
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4215
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Le néant et l'éternité

Message par manila le Mer 21 Mai 2014, 15:58

C'est bien plus clair en effet .

Et aussi le résumé d'un enseignement sur Chenrézi :

 le Bouddha Amithaba = Dharmakaya

 Chenrézig = Sambogakaya

 Le Dalaï Lama = Nirmanakaya
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 381
Age : 57
Contrée : Suisse
Arts & métiers : éducateur spécialisé
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le néant et l'éternité

Message par tindzin le Mer 21 Mai 2014, 17:02

Bonjour Vaygas,

Les termes que tu ne comprends pas te seront relativement facile à trouver avec n'importe quel moteur de recherche, mais je ne serai mieux te conseiller que lire:

Longchenpa: "La liberté naturelle de l'esprit", Édition du Seuil février 1994, Point Sagesse, Sa66.

Excellente lecture Vaygas ...!!!

Sincères salutations.

Tingdzin Lhawang
avatar
vaygas
Essence de l'Arbre
Essence de l'Arbre

Masculin
Nombre de messages : 1860
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: Le néant et l'éternité

Message par vaygas le Mer 21 Mai 2014, 17:10

avatar
mariozen
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 42
Contrée : BdR 13
Arts & métiers : guitariste animateur
Disposition de l'Esprit : esprit zen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/01/2013

Re: Le néant et l'éternité

Message par mariozen le Mer 21 Mai 2014, 21:24

bonsoir 
 
le vide de vie des formes me fait dire que ce néant c'est maintenant
la vie des formes de vide me fait dire que cette éternité c'est maintenant

alors je dirais que tant que y a de la vie, y a de l'espoir, 
mais pas de l'espoir pour un Je, pas de l'espoir pour un mario, mais de l'espoir pour un Maintenant.
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 381
Age : 57
Contrée : Suisse
Arts & métiers : éducateur spécialisé
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le néant et l'éternité

Message par tindzin le Mer 21 Mai 2014, 22:50

Bonsoir Mariozen,
 
le vide de vie des formes me fait dire que ce néant c'est maintenant
la vie des formes de vide me fait dire que cette éternité c'est maintenant

alors je dirais que tant que y a de la vie, y a de l'espoir, 
mais pas de l'espoir pour un Je, pas de l'espoir pour un mario, mais de l'espoir pour un Maintenant.

Je vous ai lu, et relut, je pense au mieux que vous aimez les mots, ainsi votre vide de vie des formes qui vous fait dire que le néant c'est maintenant, démontre au mieux votre esprit poète, mais du point de vue de la logique bouddhiste, cela n'a aucun sens.

Cela aurait été bien si cela avait été écrit sous l'angle de la dialectique.

En fait dans le texte sur la prajnaparamita tel qu'est rapporté la discussion entre Sariputra et le noble bodhisattva Mahasattva Avalokitesvara au pic du vautour, ce dernier dit: Oh fils de noble famille la forme est le vide et le vide est la forme ... Puis plus loin dans le texte : il n'y a ni forme, ni absence de forme, ni œil, ni nez, ni oreille, etc ...

En fait bien que la forme soit vide, par le simple fait que nous distinguons les apparences, cela contredit qu'il n'existe rien, ainsi nous ne tombons pas dans les thèses nihilistes, ni dans la croyance contraire que tout est éternel, ainsi point de néant, tout comme estimer que nous pourrions botter en touche en affirmant qu'il y a de la place pour l'espoir et pour un maintenant, c'est se tromper soi-même lourdement, car existe t'il vraiment un instant que l'on puisse nommer maintenant? Pour ma part j'en doute, il me semble au contraire que tout ce mets en place d'instant en instant en instant, ce qui comprend le passé, le futur et le maintenant, il me semble que tout arrive au contraire d'un seul coup, soit tout ce déploie ensemble , samsara, nirvâna, tous les bouddhas et leurs famille, la sagesse, l'ignorance, Rigpa et marigpa. Tout semble que le déploiement ça arrive d'un bloc et c'est parfait dans l'instantanéité du jaillissement et en même temps, toute ce déploiement existe parce d'existence il y en a aucune, c'est là, parfait dans l'instant, mais n'existe ni créateur, ni créature.

Quant à l'espoir ce n'est de mon point de vue qu'une construction mentale sans fondement qui s'est élevée de l'égarement et de la confusion lorsque s'est déployé le samsara, dont le JE qui souhaite pouvoir sauver les meubles sans vraiment changer quoique ce soit à son mode d'être et qui croit en son existence autonome est séparée, ainsi qu'en la croyance en son immortalité, ce JE n'est qu'un sous écho parasite qui s'est construit à partir de la saisie de son propre reflet comme étant autre, celui-là même que nous avons tant de mal à lâcher, tant le douillet cocon qu'il nous inspire ne nous encourage pas à nous en séparer.

Cordiales salutations.
avatar
dims
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 27
Contrée : essone
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : ...
Date d'inscription : 22/05/2014

Re: Le néant et l'éternité

Message par dims le Ven 23 Mai 2014, 13:35

L’état parfait serait une conscience sans support. 

Il y a une petit histoire à ce sujet: 
La conscience serait semblable aux rayons du soleil qui s'exposent sur une maison. 
Nous pouvons voir le reflet des rayons sur les murs de la maison. Mais si l'on retire les murs, les fondations etc... 
Alors nous ne pouvons plus distinguer le reflet des rayons. Cependant cela ne veut pas dire que les rayons on disparu, mais que les rayons non plus aucun support pour pouvoir se poser.

Il n y a ni néant ni éternité car ce sont tous les 2 des vues fausses et des supports.
avatar
dom.
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 53
Contrée : Moselle
Arts & métiers : radiologiste, pratiquant d'arts martiaux
Disposition de l'Esprit : cherchant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 11/05/2014

Re: Le néant et l'éternité

Message par dom. le Ven 23 Mai 2014, 14:05

C'est de la physique quantique ça. La lumière n'existe que par interaction.
La conscience n'est-elle qu'interaction?


_________________
 Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.Tout n'est qu'illusion.
avatar
dims
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 27
Contrée : essone
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : ...
Date d'inscription : 22/05/2014

Re: Le néant et l'éternité

Message par dims le Ven 23 Mai 2014, 14:24

C'est une image ! Car en vérité il n y a rien qui ne peut expliquer ce qu'est la vacuité absolue. 
La conscience elle même disparaît donc le mot conscience sans support n'est pas adéquate. D'ailleurs aucun mot n'est adéquate pour essayer de la représenter. 

Tous ce qui est sur c'est qu'elle ne peut se représenter par des concepts comme le néant ou l'éternité.
Atteindre le nirvana est la meilleure explication.
avatar
dims
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 27
Contrée : essone
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : ...
Date d'inscription : 22/05/2014

Re: Le néant et l'éternité

Message par dims le Ven 23 Mai 2014, 15:41

Regardons ce qu'est le néant. Le néant ou le rien c'est la ou on attend à voir quelque d'existant qui n'existe pas. 

Exemple je cherche une ville et je suis sur qu'elle est à cette endroit précis et finalement je tombe sur une foret. Je vais dire ici il n y a rien c'est le néant, je ne trouve pas ce que je cherche. Cependant il y a bien une foret et ce n'est pas rien. Le néant est un raisonnement conceptuel, qui est crée par l'illusion de l'ego. Si on comprends la non existence intrinsèque des phénomènes, nous n'avons donc plus d'attente et donc plus de notion de rien ou de néant.  

Il en va de même pour l'éternité. Quand nous parlons d’éternité c'est que nous souhaitons une sauvegarde éternel de notre moi, de nos amis, de nos familles. Mais quand toutes les illusions sont dissipées qu'elle attente avons nous ? Aucune. 

Il ne reste que l'absolu, l'inconditionné, le non représentable, qui ne peut se trouver ou se situer.
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 381
Age : 57
Contrée : Suisse
Arts & métiers : éducateur spécialisé
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le néant et l'éternité

Message par tindzin le Ven 23 Mai 2014, 17:02

Bonjour à vous tous,

Il me semble que c'est avec l'écriture de la relativité restreinte qu' Einstein nous dit que la matière n'est existe pas, mais qu'elle n'est que de la lumière à un niveau de fréquence qui nous l'a fait voir comme étant solide et réelle.

Je m'y connais guère, mais je me souviens d'un graphique montrant qu'à un bout des fréquences il y a l'ensemble des ondes sonores, puis les ultrasons, les micros-ondes, puis ensuite tout le spectre des couleurs, et à l'autre bout de la chaîne, les rayons gamma, x, le rayonnement radioactif, etc ...

Dans le bouddhisme le rayonnement qui jaillit de la base qui est le Dharmakaya est me semble t'il me souvenir, la sagesse lumineuse.

Bonne journée à tous.

Chaleureuses salutations.
avatar
vaygas
Essence de l'Arbre
Essence de l'Arbre

Masculin
Nombre de messages : 1860
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: Le néant et l'éternité

Message par vaygas le Sam 24 Mai 2014, 23:09

Tindzin,

"Ceci permettrait de comprendre qu'une fois notre vision purifiée, que les agrégats qui nous constituent le soient de facto également, et que cette purification amènerait au final à la dissolution de notre corps en lumière ou à ce qu'il semble se résorber dans l'espace (corps d'atomes), ce qui ne serait alors "qu'un" changement de niveau de fréquence (notre karma ayant été purifié dans sa totalité), nous mettant ainsi en phase avec le plan pur et subtile du Sambobakaya où nous continuerions à évoluer indéfiniment. Qu'en pensez-vous?"

Pour en revenir à ton texte du 20 mai et surtout au dernier paragraphe, mon intuition, mes méditations me laissent plutôt penser que nous n'évoluons pas indéfiniment. Une fois toute forme d'attachement éteint, le nirvana  atteint, nous faisons le choix à notre mort de revenir comme bodhisattvas ou bien de rejoindre le parinirvana, cela ne veut pas dire que se soit la fin ni le début d'autre chose.
avatar
dims
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 27
Contrée : essone
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : ...
Date d'inscription : 22/05/2014

Re: Le néant et l'éternité

Message par dims le Dim 25 Mai 2014, 00:40

Je suis d'accord avec vous vaygas, c'est également ce que j'en tire de mes méditations. 
Une foi qu'il n y a plus aucun attachement il n y a plus aucun cycle. Le fait d’évoluer et de changer indéfiniment est le cycle du samsara. Tant qu'il y a samsara il y a illusion.
avatar
mariozen
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 42
Contrée : BdR 13
Arts & métiers : guitariste animateur
Disposition de l'Esprit : esprit zen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/01/2013

Re: Le néant et l'éternité

Message par mariozen le Lun 26 Mai 2014, 11:54

Et si au mieux ce ne sont que de jolis mots
Ou pire encore la source de bien des maux
Le poète s’en retourne au silence tranquille
Pour  que le seul trône qui soit, soit celui des latrines
Et qu’aucune tournure ne couronne ni de Fa ni de Mi.


Etre présent simplement  à la symphonie.

     Smile merci Tindzin pour ta réponse
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 381
Age : 57
Contrée : Suisse
Arts & métiers : éducateur spécialisé
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le néant et l'éternité

Message par tindzin le Lun 26 Mai 2014, 15:04

Bonjour,

En fait j'ai du mal m'exprimer. L'emploi du terme évoluer que j'ai employé à été mal compris. Je parlais d'évoluer non pas dans le sens de toujours plus ou toujours plus parfait, mais dans le sens de demeurer, rester dans cette "sphère/ niveau/ degré", tout en ayant le choix de revenir enseigner sous une forme pure du Sambogakaya ou dans un corps au niveau Nirmanakaya.

Bonne journée à vous tous.

Tingdzin Lhawang
avatar
vaygas
Essence de l'Arbre
Essence de l'Arbre

Masculin
Nombre de messages : 1860
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: Le néant et l'éternité

Message par vaygas le Lun 26 Mai 2014, 19:06

 pour tindzin

  pour mariozen
avatar
dims
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 27
Contrée : essone
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : ...
Date d'inscription : 22/05/2014

Re: Le néant et l'éternité

Message par dims le Mar 27 Mai 2014, 13:46

Tindzin, 

Le bouddha nous enseigne que le pari-nirvana ne peut être une sphère ou un lieu. Si sphère il y a cela ne peut être qu'un plan de conscience supérieur qui fait parti du cycle du samsara. 

Par exemple pour ceux qui ont atteins les jhanas, ils peuvent se réincarner sur dans plans de consciences supérieurs dit "espace infini" et " conscience infini". 
Sur ces plans d'existences la vie semble éternel et la souffrance n'existe pas. Cependant vient un jour ou cela se terminera et la souffrance réapparaîtra. Ces sphères de consciences peuvent donner l'illusion d'un nirvana. 

De plus celui qui atteint le pari-nirvana quitte définitivement le samsara et donc ne se réincarnera plus. Il a dépassé toutes illusions, toutes fausses vues de l'existence d'un être, d'un monde, d'un lieu.
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 381
Age : 57
Contrée : Suisse
Arts & métiers : éducateur spécialisé
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le néant et l'éternité

Message par tindzin le Mar 27 Mai 2014, 15:56

@dims a écrit:Tindzin, 

Le bouddha nous enseigne que le pari-nirvana ne peut être une sphère ou un lieu. Si sphère il y a cela ne peut être qu'un plan de conscience supérieur qui fait parti du cycle du samsara. 

Par exemple pour ceux qui ont atteins les jhanas, ils peuvent se réincarner sur dans plans de consciences supérieurs dit "espace infini" et " conscience infini". 
Sur ces plans d'existences la vie semble éternel et la souffrance n'existe pas. Cependant vient un jour ou cela se terminera et la souffrance réapparaîtra. Ces sphères de consciences peuvent donner l'illusion d'un nirvana. 

De plus celui qui atteint le pari-nirvana quitte définitivement le samsara et donc ne se réincarnera plus. Il a dépassé toutes illusions, toutes fausses vues de l'existence d'un être, d'un monde, d'un lieu.

Bonjour,

En fait il me semble que nous ne parlons pas du tout de la même chose. Je m'appuie sur l'aboutissement de la pratique du Dzogchen, de celle de treckchö et de ce qui est dit du fruit résultant de l'aboutissement de la pratique de Thögyal, c'est à partir de cela que j'avais émis ma première hypothèse dans le fil de ce sujet, soit le 20 mai me semble t'il me souvenir. En fait à la lecture du livre de Longchenpa  " La liberté naturelle de l'esprit ", ce qui n'est pas très clair, c'est la nature du principe conscient qui reste identifié à tel être et qui supporte le flux d'énergie purifié de tous karmas une fois le fruit des quatres visions de Thögyal obtenu? Car dans cet ouvrage il est fait mention qu'uniquement deux êtres connus ont atteint ce niveau ultime, soit le corps du grand transfert ou le yogi se voit translucide, mais où les autres le voient comme normal. Dans cet état supérieur suprême le yogi semble t'il reste lui-même, le texte parle des yogis: Padmasambhava et Vimalamitra.

Bonne journée à vous tous.

Sinceres salutations.

Tingdzin Lhawang

Contenu sponsorisé

Re: Le néant et l'éternité

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017, 19:35