Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 17:16 par vaygas

» Dhammapada
Aujourd'hui à 12:12 par vaygas

» retraite de trois ans en Bourgogne
Aujourd'hui à 09:52 par Dhagpo33

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 09:08 par manila

» Martine BATCHELOR
Dim 13 Aoû 2017, 11:57 par Hild-Rik

» La métamatière et le peuple
Sam 12 Aoû 2017, 13:05 par manila

» Matthieu Ricard - "Point de vue"
Jeu 10 Aoû 2017, 09:25 par Hild-Rik

» Quatre nobles vérités
Mer 09 Aoû 2017, 17:09 par manila

» Les préceptes du bouddhisme /- Le coeur du Bouddhisme
Lun 07 Aoû 2017, 00:37 par tindzin

» Conseils pour renouer et garder le lien sacré?
Lun 31 Juil 2017, 19:31 par manila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 25 Juil 2017, 11:30 par manila

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 15:08 par manila

» Presentations
Dim 23 Juil 2017, 15:07 par manila

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Milinda
Dim 23 Juil 2017, 15:05 par tindzin

» Prensentation
Dim 23 Juil 2017, 14:45 par petit_caillou

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:40 par petit_caillou

» Nouvelle venue : Sayuri - Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:34 par petit_caillou

» Présentation
Dim 23 Juil 2017, 14:32 par petit_caillou

» Rencontre en cercle inter-tradition
Sam 22 Juil 2017, 16:39 par Pema Gyaltshen

» Stéphane Arguillère
Dim 16 Juil 2017, 17:59 par Hild-Rik

» Etude dans le bouddhisme
Lun 03 Juil 2017, 09:18 par seve

» Totalement perdue..
Jeu 22 Juin 2017, 22:54 par tindzin

» Psychologie>Maladies et Symptômes : Les Ruminations Mentales
Jeu 22 Juin 2017, 11:21 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Puissance du mental
Mer 21 Juin 2017, 18:11 par tindzin

» Sungazing, l'observation solaire
Mar 20 Juin 2017, 04:24 par tindzin

» Sur le seuil de l'Eveil.
Mar 20 Juin 2017, 03:25 par tindzin

» Une semaine de stage..
Dim 18 Juin 2017, 11:06 par Pema Gyaltshen

» Vivre avec les mensonges répétés d'un proche
Jeu 15 Juin 2017, 21:17 par manila

» de l'origine du soutra du cœur
Mer 14 Juin 2017, 22:06 par levitrailleur

» sans amies !...
Sam 10 Juin 2017, 11:47 par Akana

» centre shingon - komyo In
Sam 10 Juin 2017, 07:09 par komyo*

» Commencez aujourd'hui
Lun 05 Juin 2017, 12:14 par tindzin

» Bibliothèque multi-médias/- Les Reliques du Bouddha [Arte HD 2016]
Sam 03 Juin 2017, 14:38 par Admin

» Ethique de Vie - Ne jamais abandonner les autres
Sam 03 Juin 2017, 13:55 par Admin

» Projection du film de Garchen Rinpoche For The Benefit Of All Beings
Mar 30 Mai 2017, 19:29 par thienam

» Takkesa Ge : le Sutra du Kesa
Sam 27 Mai 2017, 19:03 par vaygas

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Sam 27 Mai 2017, 18:55 par vaygas

» Wilfried : nouveau venu
Jeu 25 Mai 2017, 11:03 par vaygas

» Phobie sociale
Jeu 25 Mai 2017, 00:44 par Wilfried

» Khenshen Pema Sherab Bruxelles Juin 2017
Mer 24 Mai 2017, 11:41 par Pema Gyaltshen

» "Phase noire"
Mer 24 Mai 2017, 09:51 par Dhagpo33

» Attentat Manchester
Mer 24 Mai 2017, 07:38 par Karma Döndrup Tsetso

» Présentation!
Lun 22 Mai 2017, 12:07 par vaygas

» Une histoire étonnante : La recherche de la réincarnation de Tènga Rinpoché
Sam 20 Mai 2017, 15:46 par Admin

» Comment pourrions-nous nous installer au-delà du mental
Mer 10 Mai 2017, 19:43 par tindzin

» J'ai envie de parler de... : Vers un Crash Alimentaire ? [1/5]
Mer 10 Mai 2017, 18:58 par tindzin

» Destruction de la théorie évolutionniste
Ven 05 Mai 2017, 19:29 par tindzin

» Quelle est l'attitude correcte pour la méditation?
Dim 30 Avr 2017, 13:43 par tindzin

» Pourquoi CAMINO... mon chemin spirituel, méditer et agir?
Mar 25 Avr 2017, 18:35 par tindzin

» Khandro Rinpoché à Bruxelles Avril 2017
Mar 25 Avr 2017, 09:11 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 40 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Hild-Rik


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 234 le Dim 09 Oct 2011, 00:38

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92648 messages dans 10777 sujets

Nous avons 4060 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sacados


La pureté.

Partagez
avatar
Invité
Invité

Re: La pureté.

Message par Invité le Sam 13 Nov 2010, 13:47

Ceour de Loi,

Penses-tu avoir uen compréhension juste du terme de Boddhisattva ? Quelles différences fais-tu entre un Bouddha et un boddhisattva ?

Rappel du post de Yeshé Kunga :

Les bodhisattvas sont multiples, il y a les "sublimes", les "grands" et les "apprentis".
avatar
Invité
Invité

Re: La pureté.

Message par Invité le Sam 13 Nov 2010, 13:48


Pour devenir un Bodhisattva on commence la ou on est CDl (...)

CDI est en CDD (il est banni)

C'était juste un peu d'humour noir en passant
avatar
heyopibe
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1523
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : bénévole chez les migrants
Disposition de l'Esprit : apaisement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/07/2009

Re: La pureté.

Message par heyopibe le Sam 13 Nov 2010, 14:00


Ensuite, un Bodhisattva est celui qui est allé au delà du Samsara, il a atteint le Nirvana et n'y est pas rester pour revenir sauver tous les êtres.

Ceci me semble faux car la caractéristique d'un Boddhisattva est de revenir dans le Samsara pour sauver tous les êtres.
Inversement, ce n'est pas un être samsarique !




Un être d'Éveil est un être pur. Car il a coupé tout lien avec l'existence, il ne se mélange pas à l'existence.

Dans le cas du Boddhisattva, il ne coupe pas de lien avec l'existence samsarique tout en n'en étant pas.

Il se mélange à l'existence tout en n'y étant pas afin de sauver les êtres.

C'est la compréhension du lien entre vacuité et existence normale qui procéde du même "principe", l'un étant pollué par rapport à l'autre.

---

Pour rejoindre Y.K, la pureté n'est que vacuité
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Invité
Invité

Re: La pureté.

Message par Invité le Sam 13 Nov 2010, 14:37


Alors n'écris pas sans cesse

"Ceci est comme ça"
"Ceci n'est pas comme ça"

Le questionnement serait de mise et le doute une possibilité de remettre en question ton raisonnement. Discuter par l'affirmative, c'est parler d'une vérité figée qui ne peut évoluer que par la contradiction. C'est ça que je trouve dommage.
avatar
karma djinpa gyamtso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 3386
Age : 45
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Disposition de l'Esprit : Quel esprit?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Re: La pureté.

Message par karma djinpa gyamtso le Sam 13 Nov 2010, 14:53

Il y'a une metaphore que j'apprecie et qui éclaire bien au sujet des moyens que possède un novice sur la voie "un aveugle ne peut pas aider un autre aveugle"
avatar
Yeshé Kunga
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 400
Age : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Traducteur
Disposition de l'Esprit : quel esprit ?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/01/2010

Re: La pureté.

Message par Yeshé Kunga le Sam 13 Nov 2010, 20:09

Les bodhisattvas sont en plein samsâra. Ailleurs, ils seraient inutiles.
Le samsâra ne les souille plus. Leur "moi", c'est celui de chaque être ; leur compassion, c'est de se mettre à la place de chaque être, en plein samsâra, pour que cet être comprenne que la véritable nature du samsâra, c'est le nirvâna.
L'esprit d'Eveil, alors, c'est le dépassement de la dualité pur/impur.

Je forme le voeu d'atteindre l'Eveil pour le bien de tous les êtres par-delà la dualité du samsâra et du nirvâna.

La pureté du bodhisattva, c'est la souillure des êtres prétendument non éveillés.

La grande compassion est celle du bodhisattva-bouddha qui ne croit pas au moi, à l'autre, aux êtres ni à la "longévité". Et moins encore à l'inconcevable Eveil : pourle bodhisattva, il n'y a pas d'Eveil mais seulement des "pratiques d'Eveil".

A bon entendeur...
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6721
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Ami(e)s, Cinéma, Net, Photographie...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: La pureté.

Message par Karma Trindal le Sam 13 Nov 2010, 21:30



_________________

avatar
Yeshé Kunga
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 400
Age : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Traducteur
Disposition de l'Esprit : quel esprit ?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/01/2010

Re: La pureté.

Message par Yeshé Kunga le Sam 13 Nov 2010, 23:37

Les terres pures émanent de la réalisation et des voeux des êtres ordinaires, des bodhisattvas et des bouddhas. Tous les "habitants" des terres pures sont, au moins, des bodhisattvas de la huitième terre, terre à partir de laquelle tout se déroule sans effort.

Tout cela est extrêmement bien décrit dans le Soûtra des Dix Terres, dont je ne puis que vous recommander la lecture.

Elles diffèrent des terres impures par bien des aspects, essentiellement parce qu'on n'y subit pas les 5 dégénérescences propres au "Kaliyuga".

Mais, comme dirait Vimalakîrti, "quand l'esprit est pur, la terre est pure".
avatar
Yeshé Kunga
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 400
Age : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Traducteur
Disposition de l'Esprit : quel esprit ?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/01/2010

Re: La pureté.

Message par Yeshé Kunga le Sam 13 Nov 2010, 23:38

Remarque : les "terres pures" ou "champs de bouddha" sont une chose.

Les "terres des bodhisattvas" ou "terres de sagesse" sont autre chose.
avatar
Invité
Invité

Re: La pureté.

Message par Invité le Sam 13 Nov 2010, 23:44

Tu peux développer STP ? Ce serait intéressant de comprendre puisqu'il s'agit de deux écoles différentes. Très intéressantes tes interventions en tout cas.
avatar
Yeshé Kunga
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 400
Age : 64
Contrée : France
Arts & métiers : Traducteur
Disposition de l'Esprit : quel esprit ?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/01/2010

Re: La pureté.

Message par Yeshé Kunga le Dim 14 Nov 2010, 00:42

Une terre pure, chère Finette, c'est l'effet dominant des accumulations de mérites et de sagesse d'un bouddha/bodhisattva.

Le karma montre qu'un acte intentionnel a toujours trois types d'effets, ou de conséquences, dans la même vie parfois, mais le plus souvent dans les vies suivantes : 1) un effet de complète maturité (ce qu'on rend parfois par "rétribution") ; 2) un effet analogue à la cause, qui peut être "passif" ou "actif" ; et 3) un effet dominant ou "d'environnement".

Effet n°1 : par exemple, je tue : je renaîtrai dans un enfer brûlant.
Effet n° 2 : passif : j'ai tué -- on me tuera ; actif : j'ai tué -- je tuerai encore, ou j'essaierai...
Effet n° 3 : j'ai tué : je vivrai dans un paysage horrible, dans des conditions sordides, etc.

Pardon pour l'exemple négatif... Il est assez parlant.

Une terre pure (et "les terres de bouddha sont pures quand l'esprit est pur...") est l'effet total (presque) de l'aboutissement des accumulations de mérites et de sagesse. Le sol de lapis-lazuli, lisse comme la paume, est un effet de la douceur sous tous ses aspects, une conséquence du sentiment d'égalité, une expression de la sagesse d'égalité, etc. On peut envisager les configurations d'un champ (de bouddha), ou d'une terre pure, comme l'expression esthétique (que de beauté!) des qualités extraordinaires qu'alimente la pratique des vertus transcendantes : le plan des lieux, la faune, la flore, les pierres précieuses, les joyaux magiques en tous genres, les pluies de fleurs, les parfums qui enseignent, l'éclosion de chacun dans une fleur de lotus, dans la peau d'un bodhisattva lumineux, en plein dans les vertus de la huitième terre, un état de perfection spirituelle d'où il est impossible de retomber et qui ne fait que s'approfondir et croître par-delà tout ce qu'on peut imaginer.

L'effet de maturité complète de la pratique des vertus transcendantes, c'est le corps absolu sous l'angle de la sagesse qui connaît la vacuité et la dimension absolue du corps formel sous l'angle des moyens habiles de la compassion, qui émanent des mérites. Une terre pure est la forme que prend le Dharma pour les bodhisattvas des trois terres les plus élevées qui débouchent sur la parfaite bouddhéité.

Quant aux "terres des bodhisattvas", il y en a dix. la première, Joie Suprême, est vraiment le passage du mondain au supramondain à l'occasion d'une expérience extraordinaire où le bodhisattva voit littéralement la vacuité de tout. Puis cette vision le quitte dans son immédiateté et il se met à "voir des choses", même s'il les considère comme de pures illusions magiques. C'est là un dualisme, subtil certes mais non moins une croyance à des caractéristiques réelles dans les apparences. Pure fantaisie ! Le bodhisattva n'aura de cesse, en parcourant les neuf terres suivantes sur la "voie de méditation", que de réduire l'écart entre l'extase méditative de la vacuité et la post-méditation où il s'efforce (du moins jusqu'à la huitième terre) de ne voir que des rêves et des fantasmagories dans les réalités quotidiennes. Au terme du "courant" et du recueillement Pareil au Diamant, le bodhisattva accède à la cinquième voie, celle où il n'a plus rien à apprendre, autrement dit à l'insurpassable Eveil authentique et parfait de tous les bouddhas. Là, il n'est aucune différence entre la méditation et ce qui n'est pas méditation.
Chaque terre est aussi bien un champ où cultiver la vertu qu'un niveau spirituel chargé de lumières de sagesse toujours plus vives. Les qualités de chaque terre sont proprement indescriptibles vu leur caractère essentiellement inconcevable : on peut quand même évoquer leur perfection, leur efficience et le bien qu'elles répandent sans jamais défaillir.
avatar
Invité
Invité

Re: La pureté.

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010, 00:57

D'accord !!! C'est bien clair, d'où l'utilité du maître. En affinant, je comprends de mieux en mieux. Merki !! Je colle ton post sous word pour y retourner bientôt, je vais certainement étudier tout ça avec l'ube sous peu.
avatar
komyo*
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 287
Age : 60
Contrée : France
Arts & métiers : professeur
Disposition de l'Esprit : :^)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/01/2010

Re: La pureté.

Message par komyo* le Dim 14 Nov 2010, 11:55

Explication intéressante, thks

Contenu sponsorisé

Re: La pureté.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017, 21:19