Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Les posteurs les plus actifs du mois

Derniers sujets

» Totalement perdue..
Hier à 22:54 par tindzin

» Stéphane Arguillère
Hier à 20:12 par manila

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 18:35 par manila

» Psychologie>Maladies et Symptômes : Les Ruminations Mentales
Hier à 11:21 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Puissance du mental
Mer 21 Juin 2017, 18:11 par tindzin

» Les préceptes du bouddhisme /- Le coeur du Bouddhisme
Mer 21 Juin 2017, 17:27 par Admin

» Sungazing, l'observation solaire
Mar 20 Juin 2017, 04:24 par tindzin

» Sur le seuil de l'Eveil.
Mar 20 Juin 2017, 03:25 par tindzin

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Dim 18 Juin 2017, 12:10 par manila

» Une semaine de stage..
Dim 18 Juin 2017, 11:06 par Pema Gyaltshen

» Nouvelle venue : Sayuri - Présentation
Dim 18 Juin 2017, 09:45 par Pema Gyaltshen

» Dhammapada
Dim 18 Juin 2017, 08:24 par vaygas

» Vivre avec les mensonges répétés d'un proche
Jeu 15 Juin 2017, 21:17 par manila

» de l'origine du soutra du cœur
Mer 14 Juin 2017, 22:06 par levitrailleur

» Présentation
Lun 12 Juin 2017, 15:03 par manila

» sans amies !...
Sam 10 Juin 2017, 11:47 par Akana

» centre shingon - komyo In
Sam 10 Juin 2017, 07:09 par komyo*

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Ven 09 Juin 2017, 09:19 par Ortho

» Commencez aujourd'hui
Lun 05 Juin 2017, 12:14 par tindzin

» Prensentation
Dim 04 Juin 2017, 21:18 par seve

» Bibliothèque multi-médias/- Les Reliques du Bouddha [Arte HD 2016]
Sam 03 Juin 2017, 14:38 par Admin

» Ethique de Vie - Ne jamais abandonner les autres
Sam 03 Juin 2017, 13:55 par Admin

» Projection du film de Garchen Rinpoche For The Benefit Of All Beings
Mar 30 Mai 2017, 19:29 par thienam

» Présentation
Dim 28 Mai 2017, 18:24 par vaygas

» Presentations
Dim 28 Mai 2017, 10:20 par Akana

» Takkesa Ge : le Sutra du Kesa
Sam 27 Mai 2017, 19:03 par vaygas

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Sam 27 Mai 2017, 18:55 par vaygas

» Le Discours entre un Roi et un Moine : Les Questions de Milinda
Ven 26 Mai 2017, 16:16 par Admin

» Wilfried : nouveau venu
Jeu 25 Mai 2017, 11:03 par vaygas

» Phobie sociale
Jeu 25 Mai 2017, 00:44 par Wilfried

» Khenshen Pema Sherab Bruxelles Juin 2017
Mer 24 Mai 2017, 11:41 par Pema Gyaltshen

» "Phase noire"
Mer 24 Mai 2017, 09:51 par Dhagpo33

» Attentat Manchester
Mer 24 Mai 2017, 07:38 par Karma Döndrup Tsetso

» Présentation!
Lun 22 Mai 2017, 12:07 par vaygas

» Une histoire étonnante : La recherche de la réincarnation de Tènga Rinpoché
Sam 20 Mai 2017, 15:46 par Admin

» Comment pourrions-nous nous installer au-delà du mental
Mer 10 Mai 2017, 19:43 par tindzin

» J'ai envie de parler de... : Vers un Crash Alimentaire ? [1/5]
Mer 10 Mai 2017, 18:58 par tindzin

» Rencontre en cercle inter-tradition
Mar 09 Mai 2017, 09:39 par Pema Gyaltshen

» Destruction de la théorie évolutionniste
Ven 05 Mai 2017, 19:29 par tindzin

» Quelle est l'attitude correcte pour la méditation?
Dim 30 Avr 2017, 13:43 par tindzin

» Pourquoi CAMINO... mon chemin spirituel, méditer et agir?
Mar 25 Avr 2017, 18:35 par tindzin

» Khandro Rinpoché à Bruxelles Avril 2017
Mar 25 Avr 2017, 09:11 par Pema Gyaltshen

» Bonjour tout le monde!
Sam 22 Avr 2017, 20:51 par Vyathita

» La métamatière et le Roi de la Terre
Sam 22 Avr 2017, 18:00 par tindzin

» Un peintre belge: René Magritte
Ven 21 Avr 2017, 12:43 par tindzin

» "Borobudur, hier et aujourd'hui" 25/03/2017
Jeu 20 Avr 2017, 09:03 par Karma Döndrup Tsetso

» Petite présentation moi et mon art
Mer 19 Avr 2017, 20:31 par Karma Trindal

» Les mandalas pour se faire et faire du bien
Mer 19 Avr 2017, 20:31 par Karma Trindal

» Hommage à Stéphane (Tenryu)
Mer 19 Avr 2017, 20:27 par Karma Trindal

» Bonjour à vous tous
Mer 19 Avr 2017, 19:40 par Karma Trindal

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Vyathita


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 234 le Dim 09 Oct 2011, 00:38

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92445 messages dans 10769 sujets

Nous avons 4051 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Al-Hex


La nature du bouddha.

Partagez
avatar
Invité
Invité

La nature du bouddha.

Message par Invité le Dim 05 Déc 2010, 12:32

La nature de bouddha et l'existence cyclique


Puisque chaque être possède la graine de Bouddha, le potentiel de Bouddha, chaque être est naturellement incliné à la libération. C'est l'évidence. Personne ne veut souffrir et tout le monde veut le bonheur, permanent et inconditionnel, parce que si ce n'était pas le cas, alors nous serions satisfait complètement avec des plaisirs temporaires et nous n'aurions pas besoin de chercher plus de bonheur lorsque ces plaisirs disparaitraient, nous serions satisfait. Mais ce n'est clairement pas le cas.

La source de toutes les souffrances humaines, grandes et petites, est que nous cherchons tous ce bonheur permanent et inconditionnel dans les états temporaires et conditionnés. Le plus nous réagissons comme cela, le plus nous perpétuons l'existence cyclique : en cycle encore et encore nous allons, ne trouvant jamais ce que nous cherchons véritablement.

Au cœur de cette errance samsarique est l'illusion de l'existence d'un moi, cet égo cupide disant "Je veux cela" et "je ne veux pas cela". A partir de cet égo cupide arrive toutes les émotions négatives et d'elles arrivent toutes les actions négatives. En retour cela renforce et supporte un égo cupide, continu, et en cycle nous tournons, encore et encore.

Comprendre tout cela intellectuellement est la première étape. Il nous faut comprendre les défauts du samsara. Les fautes de base de l'existence cyclique. Une fois compris que ces états temporaire sont insatisfaisant de nature, qu'ils ne produisent que la cupidité et de là la frustration, comment peut on esprits justes espérer trouver une paix durable et stable dans de telles choses ? Ils nous enracineront plus profondément dans nos modes habituels trompeurs, nous rendant esclave de nos émotions négatives : orgueil, colère, jalousie, attachement, etc ...

Néanmoins, seulement reconnaitre cela intellectuellement n'est encore pas suffisant. Il nous faut maintenant changer notre comportement pour qu'il reflète cette compréhension. Sans transformer nos règles comportementales, nous ne ferons que continuer à cultiver nos tendances trompeuses habituelles. C'est pourquoi il nous faut faire quelque chose pour cela. Cela demande du courage et n'est pas facile. Mais c'est possible ! La confiance en notre propre capacité de nous transformer est essentiel. En effet, puisque vous possédez le potentiel de Bouddha, il n'y a pas de raison que vous ne puissiez faire de cette transformation une réalité. Ce n'est pas juste une pensée fantaisiste, c'est votre nature de base : votre absence de "moi" inhérent est lui-même le potentiel de Bouddha. Puisque vous n'avez pas d'identité fixe d'aucune sorte, parce qu'en réalité vous êtes vide d'un égo, vous êtes vraiment, par nature, plein d'un infini potentiel, félicité, compassion, et toutes les qualités du Bouddha. Dans cette nature de Bouddha, il n'y a pas de "moi" qui expérimente la souffrance, et toutes les émotions négatives sont justes comme des nuages se formant dans le ciel : quoi qu'ils apparaissent, ils ne font pas que le ciel soit meilleur ou pire. Ils ne sont pas intrinsèque à votre nature. Ils sont comme des rêves qui ne peuvent vous blesser. Ils semblent seulement vous faire du mal tant que nous ne savons pas que nous rêvons.

Ainsi tout d'abord, ayez confiance. Ayez le courage de vous changer, et ne soyez pas découragés si cela n'arrive pas en une nuit. C'est comme aller à la gym, petit à petit, si vous persistez, vous finirez par noter une différence. Mais cela nécessite engagement et dévouement. Vous ne pouvez abandonner dés le premier jour simplement parce que c'est difficile. Cette façon de penser ne vous amènera nulle part.

La seule véritable solution aux problèmes de l'existence cyclique est une pratique de méditation assidue. Tout autre conseil, au mieux, masquera les symptômes. Mais pour toucher véritablement le coeur du problème du samsara (sous toutes ces formes qu'elles soient grosses ou subtiles) il nous faut déraciner notre sens erroné de l'existence d'un "soi". Cela ne peut se faire simplement grâce à l'étude et la réflexion. Cela doit être expérimenté. Bien que la compréhension intellectuelle de tout cela est bénéfique au début, ultimement les mots et les concepts ne prendront sens qu'à travers cette expérience. C'est parce que l'expérience du non-soi ou de la vacuité est au delà des idées, doctrines, concepts, ou une quelconque pensée de ce que cela pourrait être. Si nous désirons réellement atteindre l'indestructible grande félicité et mettre fin à la souffrance et la frustration une fois pour toutes, il nous faut pratiquer la méditation.

source Buddhist Center (Miami Florida)
avatar
haiwei
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 920
Contrée : Nul
Arts & métiers : Nul
Disposition de l'Esprit : Nul
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2007

Re: La nature du bouddha.

Message par haiwei le Dim 05 Déc 2010, 13:43

beau texte ! merci pour ce partage Karma Yéshé !
avatar
Morgan.P
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 25
Contrée : Dieppe
Arts & métiers : Patience
Disposition de l'Esprit : Calme
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/02/2012

Re: La nature du bouddha.

Message par Morgan.P le Jeu 24 Mai 2012, 23:30



_________________
« Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde. »
Bouddha

Contenu sponsorisé

Re: La nature du bouddha.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 23 Juin 2017, 15:59