Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Hier à 09:52 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 19 Nov 2018, 13:47 par Mila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Dim 18 Nov 2018, 14:09 par Disciple laïc

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97811 messages dans 11259 sujets

Nous avons 4259 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Godineau

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7494)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2421)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

La prière qui apaise les souffrances

Partagez
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

La prière qui apaise les souffrances

Message par petit_caillou le Mer 18 Mai 2011, 13:18

Le pouvoir de la prière : transformer les poisons mentaux et enrayer ainsi la souffrance

Chacun sait que deux personnes sensibles peuvent communiquer mentalement lorsqu’elles sont « en phase ». La prière procède de ce plan subtil. Qu’elle prenne la forme de mots, de mantras chantés ou de silence, d’une simple pensée ou d’un souhait émis du fond du coeur, elle puise son pouvoir dans les profondeurs de l’esprit. Plus ce dernier se rapproche de sa simplicité naturelle, plus le pouvoir dynamique et l’efficacité de la prière augmentent. L’état dans lequel se trouve l’esprit influence profondément l’action. Multiplier les pensées positives permet de transformer ce qui est négatif.

Prier en utilisant des mantras transmis par les êtres éveilles véhicule une grande force, car chaque syllabe, chaque mot, chaque phrase, et même leur mélodie sont consacrés par de puissantes bénédictions.

A quoi sert la prière ? Elle est d’une aide précieuse lorsqu’on souhaite la disparition de la souffrance. On a sans peine une conscience aiguë de la souffrance dès que celle-ci se manifeste ouvertement ; il est alors naturel de désirer sa disparition. Mais l’important est d’en reconnaître les causes et de souhaiter qu’elles aussi s’effacent au plus tôt. A l’origine de l’absence générale de sécurité dans le monde se trouvent les cinq poisons de l’esprit. Extérieurement, ils provoquent toutes sortes de catastrophes ; intérieurement, ils engendrent des perturbations mentales. La prière a le pouvoir d’apaiser ou de transmuer ces poisons et d’enrayer ainsi la souffrance.

Quatre grands fleuves de souffrance et autres fléaux

Les enseignements du Bouddha parlent de quatre grands fleuves de souffrance qui emportent les êtres : la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort. Chacun traverse ces quatre expériences au cours de son existence.

En Occident, la naissance n’est généralement pas considérée comme une expérience négative. Pourtant, ay regarder de plus près, il est difficile de nier les sensations douloureuses que la plupart des êtres rencontrent au cours de la période périnatale. La première angoisse est de trouver une matrice. Ensuite, pour réussir à se maintenir neuf mois dans ce refuge, il faut avoir établi dans les vies passées un rapport étroit avec sa future mère, ce qui n’est pas simple. La troisième étape, celle du travail et de la naissance, est le plus souvent vécue comme une souffrance intense, tant pour la mère que pour l’enfant ; le choc est d’ailleurs si violent que la conscience préfère l’oublier.

Le deuxième grand fleuve de souffrance est la maladie. Toute pathologie revêt un aspect général lie a ses causes, les émotions perturbatrices, et des aspects particuliers liés à ses effets. Le trait principal de la maladie consiste dans la difficulté de trouver rapidement des remèdes efficaces.

Personne ne doute que la vieillesse ne soit la plupart du temps une expérience pénible... Les forces s’étiolent, les sens s’engourdissent, les facultés déclinent et le moindre geste exige une énergie qui se fait rare.

En ce qui concerne le quatrième fleuve de souffrance, la mort, on notera, pour être bref, que peu d’êtres semblent y prendre plaisir...

D’autres afflictions sont dites mineures ; mais sont-elles pour autant moins éprouvantes que les précédentes ? Nombreux sont les êtres qui vivent dans la précarité ou le dénuement : exclus, sans amitié, sans abri, ils ne possèdent même pas le strict minimum... D’autres, qui jouissent de grandes richesses et d’une position sociale élevée, vivent en permanence dans la peur des voleurs et l’obsession de perdre leur rang. Ceux qui sont entourés de leurs proches et de leurs amis craignent d’en être un jour sépares. A l’inverse, nombreux sont ceux qui vivent clans l’appréhension de se trouver en face de ceux qu’ils redoutent ou détestent.

Les enseignements citent encore trois grands fléaux - la guerre, la famine et les épidémies - lesquels affligent les êtres depuis toujours.

Le secours de la prière face à la souffrance omniprésente

Dans vos prières, pensez à souhaiter du fond du cœur la disparition des quatre grands fleuves afin qu’aucun être n’ait jamais à traverser de telles expériences. Envoyez des pensées positives a tous ceux qui souffrent. Puissent toutes les formes de peur, de douleur et de désastre, naturels ou non, s’évanouir !

Les cinq poisons, surtout l’aversion, l’attachement et l’ignorance, entravent la prière et les pensées bienveillantes. Certains exercices constituent la meilleure manière de se préparer pour que la prière soit efficace et source d’effets bénéfiques : l’expiration permet d’expulser les énergies polluées et de dénouer les noeuds dans les canaux subtils ; il est ensuite important de rechercher l’équilibre et l’apaisement de l’esprit en alternant concentration sur le souffle et détente. Puis, essayez de ressentir la présence des êtres éveillés. Leur lumière vous emplit et vous purifie. Avec ces techniques pour prélude, vos prières et souhaits auront plus de force.

Une autre méthode très efficace consiste à associer la prière et la respiration dans la pratique de tonglen*.

N’oubliez pas de conclure en dédiant toutes vos pensées positives à la paix dans l’univers.

Certes, la tâche semble gigantesque et l’on peut se demander comment des pensées peuvent être d’un secours quelconque face à une souffrance omniprésente. A tout instant, dans un endroit ou un autre du globe, des gens meurent de faim, d’autres sont massacres ou succombent à la maladie. Comment les pensées peuvent-elles aider ?

Chacun de nous est intimement lié à tous les êtres de l’univers. C’est pour cela qu’il importe de penser au bien de tous. Les pensées d’amour et de compassion émise par un esprit concentré, clair et libre de tension, sont extrêmement puissantes. Lorsque les êtres sont torturés par la faim, la guerre ou l’impossibilité de communiquer, c’est leur esprit qui fait l’expérience de la souffrance, qu’elle soit physique ou mentale. Un corps sans esprit ne souffre pas. A la mort, l’esprit se sépare du corps ; chacun sait qu’un cadavre ne ressent pas la douleur. Puisque c’est l’esprit qui perçoit la souffrance, les pensées positives peuvent contribuer à la soulager.

Les résultats des prières sont fonction de la force mentale et de l’habileté acquises grâce à un entraînement constant. Nombreuses sont les traditions qui ont reconnu chez les sages les plus remarquables la capacité d’apaiser ou de prendre la douleur d’autrui. Cette faculté est accessible à tous, c’est une simple question de pratique : on ne peut donner la paix à autrui que si on l’a trouvée en soi-même.

* tonglen, pratique méditative qui consiste à prendre dans le centre énergétique de son coeur la souffrance des êtres avec l’inspiration, et à leur donner son bonheur avec l’expiration, en faisant le voeu qu’ils atteignent l’Eveil.

Pema Wangyal Rinpoche



_________________

Sourire
Aucun Rang !
Aucun Rang !

Féminin
Nombre de messages : 554
Age : 59
Contrée : suisse
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : attentive et ouverte
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 11/12/2010

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par Sourire le Jeu 19 Mai 2011, 09:52

La prière est le seul havre de paix qui nous reste, face à la violence, la haine, et l’avidité qui corrompent les esprits, transformant le meilleur de l’humanité en ce qu’i l y a de pire parfois.

Il existe encore dans le monde des hommes qui ont le cœur pur, des hommes comme Lama Zopa Rinpoché qui ont voué leur vie à la prière, et dont l’intériorité résonne bien au-delà de leur propre existence, en ayant voué leur vie entière à des valeurs nobles, à la fois spirituelles et humaines, sans compter, ni pour eux-mêmes ni pour leur propre bien-être, ni pour leur santé.

Vouer sa vie à préserver la lumière de l’humanité, ce n’est pas rien , car il faut veiller chaque jour à ce que la bonté naturelle de l’homme soit préservée. Préserver l’environnement naturel est une chose, mais préserver cette bonté est primordiale.

On ne peut imposer aux hommes d’êtres bons, on ne peut que prier pour qu’ils le deviennent et s’engager de tout son cœur et de tout son corps dans ce combat, avec ces qualités de confiance imperturbables que sont la paix en soi et la foi.



bisou

En gardant un Petit Caillou dans ma poche, sur mon chemin
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par petit_caillou le Jeu 19 Mai 2011, 13:08

c'est joliment dit!


_________________
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Age : 58
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par hananou le Ven 20 Mai 2011, 08:03

@ sourire


Ravie de lire une pensée si bien exprimée flower Wink Wink


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
avatar
passerose
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 50
Contrée : France, sud-ouest
Arts & métiers : Enseignante
Disposition de l'Esprit : vers l'équanimité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/10/2011

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par passerose le Mar 11 Oct 2011, 21:51

Merci pour cet article : je voulais demander justement comment se sentir à l'aise avec les prières, les récitations chantées et les mantras lorsqu'on est d'une tradition athée, et qu'on n'est vraiment pas familier avec la religion.

J'ai assisté samedi à une séance de prières pour Tchenrézi (je pouvais regarder, même si je suis débutante) : je n'ai pas pu chanter, mais j'ai pu réciter le mantra OM MANI PEDME HUNG avec un mala qui m'a été prêté. Cela m'a beaucoup apporté, mais je me suis demandé si j'arriverai à saisir le sens profond de ces rites, et à savoir tout faire. Je vois les gens se prosterner devant l'autel, et je ne comprends pas tout. J'accepte, en me disant que ce n'est pas à moi de faire ça maintenant si je n'en comprends pas la signification...

Qu'est-ce qui marque une avancée dans la pratique, le signe qu'on est intégré, qu'on en fait partie ? Une retraite ? Les enseignements ? Une rencontre avec un lama ?

Peut-on prier seul(e) avec les mots qui viennent ou est-ce mieux de partir de prières existantes ?

En voici une avalanche de questions... Merci pour votre écoute et votre attention. Very Happy
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Age : 58
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par hananou le Mer 12 Oct 2011, 08:27


@ pASSEROSE

Qu'est-ce qui marque une avancée dans la pratique, le signe qu'on est
intégré,
qu'on en fait partie ? Une retraite ? Les enseignements ? Une
rencontre avec un lama ?

ce qui marque une avancée dans une pratique
d être pacifié de ressentir le calme en toi
d élargir ton espace et de ressentir pour toi et pour les autres une compréhension de l'origine de la souffrance,
de ressentir par la méditation ta nature véritable celle qui est commune à tous les êtres.

Une rencontre avec un lama est souhaitable, il deviendra ton guide et te prodiguera des conseils pour avancer vers ta libération.
Les enseignements sont également incontournables.
Ils sont une source de connaissances "omniscience"


Pour conduire une voiture
on commence par prendre des leçons auprès d'un moniteur, en apprenant le code de la route et en pratiquant la conduite.

QUEL EST LE RÉSULTAT QUE TU VEUX ATTEINDRE:

Avoir ton permis pour être autonome dans tes déplacements,posséder du contrôle pour ne pas être un danger pour toi même et les autres ?

c'est la même chose quel est le résultat que tu veux atteindre.


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1701
Age : 58
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par hananou le Mer 12 Oct 2011, 08:30

Peut-on prier seul(e) avec les mots qui viennent ou est-ce mieux de partir de prières existantes ?

FAIT SELON TON CŒUR
la forme est moins importante que le contenu.
flower


_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
avatar
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2779
Age : 52
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Disposition de l'Esprit : shiné
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par Karma Yéshé le Mer 12 Oct 2011, 10:00

hananou quelle sagesse, je n'aurais pas dit mieux.
avatar
passerose
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 50
Contrée : France, sud-ouest
Arts & métiers : Enseignante
Disposition de l'Esprit : vers l'équanimité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/10/2011

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par passerose le Mer 12 Oct 2011, 14:47

Merci pour vos réponses. Je vais y réfléchir. Il est difficile de se faire confiance quand on n'a pas tous les éléments en main.
avatar
karma djinpa gyamtso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 3386
Age : 46
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Monteur
Disposition de l'Esprit : Quel esprit?
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 17/12/2009

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par karma djinpa gyamtso le Mer 12 Oct 2011, 14:48

Passerose au sujet des prosternations ce qu'il faut comprendre en deux mots c'est qu'on ne se prosterne pas devant la personne physique du Bouddha mais devant ce qu'il représente, c'est a dire l'éveil, ses qualitées et ce vers quoi on souhaite se diriger.




Contenu sponsorisé

Re: La prière qui apaise les souffrances

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 21 Nov 2018, 05:22