Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Aujourd'hui à 10:52 par Mila

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Aujourd'hui à 10:25 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 09:53 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Hier à 22:24 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

» Visite d'un temple tibétain en Auvergne avec lama Namgyal
Jeu 20 Sep 2018, 17:57 par Disciple laïc

» AN 5.29 Caṅkama Sutta — Méditation marchée —
Jeu 20 Sep 2018, 17:47 par Disciple laïc

» AN 4.202 Assaddha Sutta — Sans conviction —
Jeu 20 Sep 2018, 17:30 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97623 messages dans 11234 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7487)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Faire ses courses.

Partagez
avatar
Invité
Invité

Faire ses courses.

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011, 13:51

Faire ses courses avec l’attitude juste

Nous devons savoir comment vivre notre vie au cours de toutes les activités de notre journée, du réveil le matin, au coucher le soir.


Par Lama Zopa Rinpoché

Nous devons savoir comment vivre notre vie au cours de toutes les activités de notre journée,du réveil le matin, au coucher le soir. Entre temps nous mangeons, nous marchons, nous étudions, nous travaillons et faisons tant d’autres choses encore. Nous passons probablement la même durée de temps à travailler qu’à dormir. Nous travaillons peut-être huit heures et dormons peut-être huit heures. D’une manière générale, nous passons probablement la plus grande partie de notre vie à travailler et à dormir. Nous consacrons la majeure partie de notre temps à ces deux activités.

Dans la société, il est habituel que les gens reçoivent une éducation concernant le monde extérieur. Par exemple, durant l’enfance, nos parents nous enseignent les bonnes manières pour nous tenir à table, afin de savoir comment manger. On nous enseigne à tenir une maison propre, à faire les courses, etc. Les dentistes nous disent même à travers la publicité comment nous brosser les dents. Lorsque nous avons un métier, on nous enseigne à l’exercer. Il est normal pour les gens ordinaires de recevoir une éducation concernant les activités qu’ils ont à faire du matin où ils se lèvent jusqu’au soir où ils se couchent. La manière de vivre notre vie qui nous est enseignée normalement à la maison, à l’école et à l’université n’est pas l’unique réponse. Cette éducation consacrée aux activités extérieures n’est pas la seule réponse.

L’éducation ultime est liée à la motivation qui nous amène à accomplir toutes les activités de notre vie quotidienne, incluant notre travail, du lever au coucher. Notre motivation, le second facteur impliqué dans l’exécution de toute action, est l’aspect principal de l’éducation. Pourquoi ? Les actions extérieures qui sont habituellement enseignées aux personnes afin de mener leur vie, ne sont jamais mises en relation avec leur motivation ni avec leur attitude.

Lorsqu’on leur enseigne comment faire les choses, on ne mentionne jamais de motivation vertueuse ou non-vertueuse, d’attitude positive ou négative : le sujet de la motivation n’est jamais abordé. Ainsi, quel que soit le savoir-faire d’une personne concernant les activités extérieures, il y a le danger que toutes les actions accomplies, vingt quatre heures par jour, de sa naissance à sa mort, deviennent un karma négatif. Chaque jour, toutes les activités accomplies deviennent un karma négatif dont le résultat n’est que souffrance. Même si quelqu’un possède un diplôme supérieur et est expert dans bien des domaines, il existe un danger que chacune des actions accomplie au cours de sa vie devienne un karma négatif. Effectivement, on ne sait pas qu’il existe quelque chose de plus que le fait de savoir mener sa vie, ou de savoir comment faire les choses. Il y a quelque chose de bien plus important à apprendre, c’est la motivation. Notre motivation décide de notre vie. Que nous utilisions notre vie à créer la cause du bonheur ou la cause de la souffrance dépend de notre motivation.

Par exemple, si nous faisons nos courses avec bodhicitta, la pensée d’être bénéfique aux autres êtres sensibles, il n’y a aucun doute que cela devienne la cause de l’illumination. Vous faites vos courses afin d’obtenir le bonheur des autres. Même en mangeant, en vous habillant, en vous soignant, en étant chez vous, vous avez cette motivation de bodhicitta ; vous vous considérez comme un serviteur des êtres sensibles et votre but est de libérer autrui de la souffrance et de leur apporter le bonheur. En ayant cette attitude de bodhicitta, votre souhait est d’être utilisé pour le bonheur d’autrui ; et c’est pour cette raison que vous devez être en bonne santé, que votre vie doit être longue et que vous devez être protégé des éléments. Avec cette attitude, le nécessaire tel que la nourriture, les médicaments, les vêtements et le toit ne sont pas pour vous. Vous ne possédez pas toutes ces choses pour vous-mêmes. Le but ultime dans votre cœur est le bonheur des autres êtres sensibles.

Alternativement vous pouvez penser : « Je pratique le Lam Rim afin que les autres obtiennent le bonheur. Pour réaliser cela, je dois prendre soin de ma santé et vivre longtemps ; c’est pour cette raison... ... que j’ai besoin de ces choses. » Quelle que soit votre manière de penser, toutes ces choses sont ultimement achetées et utilisées pour le bienfait des êtres sensibles. Avec cette motivation de bodhicitta, tout -même une opération onéreuse- devient une cause d’éveil.

De même, faire ses courses avec l’attitude juste ne donne aucune opportunité à l’attachement de surgir. C’est comme voir un objet magnifique dans un rêve. Si vous reconnaissez le rêve comme étant un rêve, vous ne vous attachez pas à ce bel objet ; si vous ne reconnaissez pas le rêve comme étant un rêve, vous croyez que le bel objet est réel et l’attachement surgit. Mais à l’instant où vous réalisez :« c’est un rêve », il n’y a pas de raison que l’attachement surgisse, car ce bel objet n’est pas réel.

Nous devrions aller faire les courses avec la vue juste, avec la conscience de la production dépendante ou bien avec la conscience que toutes les choses -je, l’action et l’objet- qui apparaissent comme n’étant pas de simples désignations de l’esprit, ne sont que des hallucinations. Ce sont tous des objets à réfuter. Faire ses courses avec la conscience que toutes ces hallucinations sont des hallucinations, empêche non seulement l’attachement de surgir, (l’attachement qui nous lie à nouveau au samsara), mais devient également le remède de l’ignorance. Cela coupe le concept erroné qui croit à l’existence inhérente, cette ignorance est coupée.

Notre motivation, d’un jour à l’autre, d’une heure à l’autre, d’une minute à l’autre décide de notre vie ; notre motivation décide si nous créons une cause de souffrance ou une cause de bonheur. Si une personne n’a pas reçu cette éducation concernant la réponse réelle à comment mener sa vie ou comment faire les choses, il y a le danger qu’elle utilise toute sa vie, qu’elle vive cent ou mille ans, à créer des karmas négatifs. Elle passera simplement son existence à amasser des karmas négatifs, les uns après les autres. De cette façon, non seulement la précieuse renaissance humaine devient vide, parce qu’on n’a pas été capable de transformer nos actions en Dharma, mais en plus elle devient le moyen de créer notre propre souffrance.

On pensait utiliser sa vie à acquérir plus de paix et plus de bonheur, mais à cause de ce manque d’éducation concernant le Dharma, la vie entière devient vide et est consacrée à créer des karmas négatifs. La personne devient son propre ennemi. Elle passe sa vie à devenir le créateur de ses propres souffrances, dans cette vie et au-delà de cette vie. Puisque le karma est extensif, ces personnes créent des éons inimaginables de souffrances, de souffrances infinies. Voilà la conclusion.

Conseils de Lama Zopa Rinpoché, lors de la retraite de Vajra Yogini

au centre Mahamoudra de Nouvelle Zélande en octobre 94


Mars 2001

Lama Zopa Rinpoché

Fondation pour la Préservation de la Tradition Mahayana (FPMT)
Institut Vajra Yogini - http://www.institutvajrayogini.fr/
Kalachakra Centre - http://www.centre-kalachakra.com
Nalanda Monastery - http://www.nalanda-monastery.eu
Thakpa Kachoe Retreat Land - http://www.thakpakachoe.com
http://www.fpmt.org








Buddhaline



    La date/heure actuelle est Mer 17 Oct 2018, 22:23