Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 12:47 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:34 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Dim 18 Nov 2018, 14:09 par Disciple laïc

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 29 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, vaygas


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97814 messages dans 11259 sujets

Nous avons 4259 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Godineau

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7494)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2422)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Le Bouddhisme, une voie pour se connaitre davantage.

Partagez
avatar
Invité
Invité

Le Bouddhisme, une voie pour se connaitre davantage.

Message par Invité le Mar 14 Juin 2011, 07:31

Dans le bouddhisme, une voie pour se connaître davantage
lundi 14 février 2011, par Buddhachannel Fr.
Langues :
11.02.2011

La méditation bouddhiste ne consiste pas à faire le vide, comme on l’entend souvent, mais à observer tranquillement tout ce qui apparaît à la conscience, sans jugement, interprétation ou commentaire

« Le XXIe siècle sera méditatif ou ne sera pas ! » s’amuse Olivier Reigen Wang-Genh. Le président de l’Union bouddhiste de France (UBF) et vice-président de l’Association zen internationale (AZI) est intarissable sur les bienfaits du zazen (méditation bouddhiste zen), qu’il pratique quotidiennement.

Tous les matins (dès 6 heures) et tous les soirs (avant de dîner), cet Alsacien de 55 ans, père de trois enfants et responsable commercial, reste au moins une heure et demie assis en lotus sur un zafu (coussin), le dos droit, silencieux et concentré. Car la méditation occupe une place centrale dans le bouddhisme.

« Pratiquer le zazen commence par une prise de conscience de sa posture et de sa respiration, donc de son corps ; cela aide à se concentrer sur l’instant présent et à apaiser son activité mentale », poursuit le fondateur et directeur du dojo (temple) zen de Weiterswiller (Bas-Rhin).

« On arrive aux questions fondamentales sur la vie et la mort » Cette prise de conscience qui n’est pas mentale se vit concrètement dans le zanshin, c’est-à-dire dans une attention à chaque geste : « fermer une porte de manière zen, c’est la fermer tranquillement en l’accompagnant jusqu’au bout », souligne le président de l’UBF qui, depuis septembre dernier, ouvre le dojo de Strasbourg dans l’heure de la pause à midi pour goûter à la méditation.

« Tous, catholiques, protestants ou juifs, sont les bienvenus ; certains s’assoient sur une chaise, d’autres sur un zafu ; il n’y a ni rituel ni enseignement zen ; c’est juste pour offrir un espace et un temps de silence au-delà de toutes formes religieuses. »

D’autres arrivent à la méditation bouddhiste par une quête de connaissance d’eux-mêmes. Ainsi Bastien, 39 ans, père de famille et enseignant dans une école d’agriculture, pratique le dharma (méditation bouddhiste tibétaine) depuis dix ans et est membre de la sangha (communauté) de Valence (Drôme). « Par la méditation, on arrive aux questions fondamentales sur la vie et la mort, sur le sens de l’existence, de l’identité », explique-t-il.

« Cette connaissance de soi n’est pas égoïste »

« Cette connaissance de soi n’est pas égoïste, assure-t-il. C’est un dévoilement qui aide à sentir en soi la paix, la bonté. Le dharma consiste avant tout à apaiser son esprit », poursuit-il en prenant l’image d’un cheval sauvage qu’il faut d’abord apprivoiser avant de le dresser. « Une fois le mental calmé, alors on peut l’entraîner à ne plus se fixer sur ses peurs, ses émotions, ses désirs, afin d’atteindre une plus grande liberté. »
La méditation bouddhiste ne consiste donc pas à « faire le vide », comme on l’entend souvent, mais à « observer tranquillement tout ce qui apparaît à la conscience, sans jugement, sans interprétation, sans commentaire » – selon le président de l’UBF.

Il ne s’agit pas non plus d’accéder à un état de conscience modifié, mais au contraire d’entrer dans un état de conscience « naturel et profond », en se dégageant des pensées et préoccupations qui obnubilent l’esprit. Olivier Wang-Genh ne cache pas que cette pratique peut paraître « austère au départ ».

On se sent habité d’empathie envers les autres

D’ailleurs, nombreux sont ceux qui fréquentent un dojo zen quelque temps « en cherchant des trucs faciles, peu contraignants et avec des résultats immédiats », mais qui ne poursuivent pas… En revanche, pour ceux qui s’accrochent et se laissent guider par un maître, la pratique de la méditation va les conduire peu à peu à « l’éveil » intérieur.

La pratique méditative permet d’instaurer avec soi-même une relation de bienveillance et de douceur, constate Bastien. Du coup, on se sent habité d’empathie envers les autres, ce qui est contraire à l’indifférence. « Après quelques années de méditation, on se sait et on se dit bouddhiste, conclut Olivier Wang-Genh ; car, de l’intérieur, on a vérifié l’enseignement de Bouddha. »


--------------------------------------------------------------------------------

Claire LESEGRETAIN

Source : www.la-croix.com



    La date/heure actuelle est Mer 21 Nov 2018, 20:40