Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Aujourd'hui à 10:46 par Mila

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Aujourd'hui à 10:28 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Aujourd'hui à 10:22 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:05 par Mila

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Sam 20 Oct 2018, 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 37 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 37 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97647 messages dans 11242 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7488)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


La calligraphie chinoise.

Partagez
avatar
Invité
Invité

La calligraphie chinoise.

Message par Invité le Lun 01 Aoû 2011, 14:45

Pratique de la calligraphie chinoise

"L’art véritable ne réside pas dans la beauté de la peinture, mais dans l’action de peindre, dans ce mouvement dramatique et dynamique qui va d’un effort vers un autre effort. Il en est de même pour la pensée et je suis plus intéressé par son mouvement que par elle-même. La calligraphie zen, c’est exactement cela." Picasso


Par Jacques Foussadier

Jacques Foussadier, moine zen, ancien disciple de Maître Deshimaru, se consacre depuis bientôt vingt ans à la calligraphie chinoise. Il est certainement un des plus grands maîtres de cet art, actuellement en Occident et expose depuis de nombreuses années, tant en France qu’à l’étranger. C’est lui qui, depuis la mort de Sensei, est responsable de la calligraphie des rakusus lors des ordinations.

L’art véritable ne réside pas dans la beauté de la peinture, mais dans l’action de peindre, dans ce mouvement dramatique et dynamique qui va d’un effort vers un autre effort.

Il en est de même pour la pensée et je suis plus intéressé par son mouvement que par elle-même. La calligraphie zen, c’est exactement cela.

Picasso

La première impression qu’elle me produisit fut très forte. Vint ensuite un lent mûrissement qui devait aboutir à une prise de conscience puis à l’impérieux besoin de pratiquer. La pratique, l’influence de la pratique fut et reste profonde et indéfinissable.

Pratiquer pour comprendre la raison de l’impression de départ et pour en pénétrer le secret.

D’abord il me fallait trouver un maître. Puis le temps de l’apprentissage arriva, long, souvent fastidieux, il remit tout en cause, balayant ce qui ne touchait pas l’essence.

Nouveau départ vers moi-même. Les clefs de cette voie : concentration, retour vers son propre centre,

répétition, éternel recommencement sans s’attacher aux résultats, qu’ils soient bons ou mauvais.

Si l’on considère l’action : tirer la flèche, et la réalisation : atteindre le but, tout cela se réalise dans le temps présent et le temps d’après, l’acte et sa réalisation doivent être à nouveau pratiqués, et ainsi de suite...

Ce qui fait apparaître que le but n’est pas un point final, mais un point constamment mobile. Cette mobilité exige une pratique sans interruption.

Dans la pratique il y a d’innombrables buts, chaque instant possède le sien, mais il ne faut pas penser l’atteindre consciemment. Le fait de pratiquer inclut le but. L’un et l’autre, loin d’être séparés, forment une unité indissoluble.

Il en résulte une profonde et continuelle transformation de soi-même, par-delà les bons et les mauvais résultats. Les erreurs deviennent des expériences profitables car la répétition permet de les reconnaître et de les éviter. Ainsi, c’est par les erreurs que l’on s’améliore.

Pleinement concentré sur la posture juste du corps, sur la tenue du pinceau, sur la respiration correcte, sur le modèle à tracer, l’élève peut s’oublier lui-même. Toute pensée consciente disparaît et cède la place à la transparence agissante du corps qui est une autre forme de pensée, une pensée profonde et silencieuse qui tient autant, et sans qu’on puisse les distinguer, de l’esprit que du corps parce qu’elle est la source de l’un et de l’autre.

Son expression est le geste car le geste pur, dépouillé de tout artifice mental, est la manifestation véritable de la « pensée du corps ». Lorsque Picasso dit « Je ne cherche pas, je trouve » c’est de cette attitude fondamentale qu’il parle.

En Chine Wu Xin, Mu-Shin en japonais, littéralement non-esprit, non-pensée intellectuelle, absence de pensée ou de formation mentale qui puisse s’opposer à l’action spontanée, c’est la « pensée du corps », la pensée en acte.

En réalité, le véritable esprit, c’est la pratique elle-même. Si l’esprit est préoccupé par autre chose que tracer le trait, il n’y a plus de réelle concentration.

Lorsque l’on saisit le pinceau, la main devient le pinceau. Il n’y a plus main et pinceau, il y a main-pinceau. La richesse des possibilités de cet instrument est infinie, et dépend de la sensibilité, de la subtilité de l’artiste au moment où « il joue de son instrument ».

La prise du pinceau est forte, pleine d’énergie. Les doigts sont soudés au manche. Le pinceau devient alors le serviteur, il obéit exactement aux mouvements, aux impulsions qu’on lui transmet et laisse une trace fidèle sur le papier.

Cet instant est unique et définitif. Il n’est pas possible de le modifier. De même qu’en musique un interprète ne peut pas rattraper une fausse note, on ne peut pas remonter le temps. Le trait de calligraphie, la touche de peinture, une fois absorbés par le papier, sont définitifs, irrémédiables, sans retour. La moindre correction serait visible, perceptible par un oeil averti et la fraîcheur du tracé, perdue à tout jamais.

La calligraphie ainsi que la peinture ne permettent pas le moindre repentir. L’oeuvre longuement travaillée finit par jaillir aussi naturelle qu’une source. A ce stade, il n’y a pas d’intervention de la personne, c’est la « pensée du corps » qui jaillit, l’artiste vit pleinement son oeuvre qui devient alors la plus belle expression de la vie, elle-même saisie dans le mystère de son « ainséïté ». La vie telle qu’elle est.

1991

Jacques Foussadier

avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: La calligraphie chinoise.

Message par petit_caillou le Lun 01 Aoû 2011, 14:59

j'adore


_________________

lotuszen
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 953
Age : 45
Contrée : bouddhisme zen
Arts & métiers : animatrice
Disposition de l'Esprit : les pieds sur terre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: La calligraphie chinoise.

Message par lotuszen le Lun 01 Aoû 2011, 15:31

très très intéressant : j'aime beaucoup moi aussi merciiii

bisou

Contenu sponsorisé

Re: La calligraphie chinoise.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 23 Oct 2018, 12:34