Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !

Forum bouddhiste l'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Les langues du monde

Surfez sans publicité sur l’Arbre !

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !

  • Bloque les bannières, pop-ups et publicités vidéos - même sur Facebook et YouTube
  • Protège votre vie privée sur Internet
  • Installation en deux clics
  • C'est gratuit !

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Inscrivez-vous sur l'Arbre des Refuges


Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Derniers sujets

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 13:27 par manila

» Dhammapada
Hier à 21:21 par vaygas

» Aménager un autel bouddha dans une chambre ??
Hier à 18:12 par Pema Gyaltshen

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 17:51 par manila

» Kalou Rimpoche sur Face Book
Hier à 17:46 par manila

» de prières
Lun 27 Mar 2017, 13:33 par Ortho

» Reconnaissance De Tulku Tenga Rimpoche
Mar 21 Mar 2017, 13:44 par manila

» La métamatière et le Roi de la Terre
Lun 20 Mar 2017, 08:38 par manila

» Petite présentation moi et mon art
Dim 19 Mar 2017, 21:35 par Mandal'âme

» Summer Course Announcement Summer Course 2017
Dim 19 Mar 2017, 00:10 par Ortho

» Rencontre en cercle inter-tradition
Sam 18 Mar 2017, 12:05 par Pema Gyaltshen

» «C'est comme si toute une bibliothèque avait brûlé»
Sam 18 Mar 2017, 09:55 par Hild-Rik

» Khandro Rinpoché à Bruxelles Avril 2017
Mar 14 Mar 2017, 16:56 par Pema Gyaltshen

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Sam 11 Mar 2017, 09:08 par Pema Gyaltshen

» Destruction de la théorie évolutionniste
Lun 06 Mar 2017, 12:17 par manila

» "Borobudur, hier et aujourd'hui" 25/03/2017
Mar 28 Fév 2017, 20:51 par Karma Döndrup Tsetso

» Toute l'équipe de l'Arbre des Refuges vous souhaite une excellente année 2017!
Lun 27 Fév 2017, 14:42 par Karma Trindal

» Bonjour à vous tous
Ven 17 Fév 2017, 14:01 par manila

» Rabjam Rinpoché à Bruxelles Mai 2017
Mer 15 Fév 2017, 22:35 par Pema Gyaltshen

» Symposium Vedanā
Mar 14 Fév 2017, 14:27 par Hild-Rik

» Quelle est l'attitude correcte pour la méditation?
Sam 04 Fév 2017, 16:33 par Laet

» Message de présentation
Lun 30 Jan 2017, 13:20 par Ortho

» Enquête bouddhsime en Occident
Dim 29 Jan 2017, 23:29 par Pema Gyaltshen

» présentation
Dim 29 Jan 2017, 16:02 par vaygas

» Commencez aujourd'hui
Jeu 26 Jan 2017, 13:46 par Fayleen

» Sutra original
Mer 25 Jan 2017, 12:46 par Ortho

» Image NASA
Mer 25 Jan 2017, 08:34 par Karma Tsultrim Jyurmé

» ENSEIGNEMENT ET INITIATION DE GURU RINPOCHÉ 28 et 29 JAN 2017
Mar 24 Jan 2017, 23:25 par Donden

» Hommage à Stéphane (Tenryu)
Lun 23 Jan 2017, 10:58 par Hild-Rik

» Présentation de Heyopibe
Lun 23 Jan 2017, 09:56 par manila

» Presentation EtreLeBonheur
Lun 23 Jan 2017, 07:34 par Karma Döndrup Tsetso

» Le nouvel an
Dim 22 Jan 2017, 09:56 par Pema Gyaltshen

» Départ pour le Népal
Dim 22 Jan 2017, 09:32 par Pema Gyaltshen

» Présentation Kato
Dim 22 Jan 2017, 09:24 par Pema Gyaltshen

» Un peintre belge: René Magritte
Dim 22 Jan 2017, 09:17 par Pema Gyaltshen

» S.E KYABJÉ THUKSEY RINPOCHÉ À PARIS
Sam 21 Jan 2017, 09:07 par Donden

» 22/01/2017 18h Méditation à Watermael
Ven 20 Jan 2017, 07:51 par Karma Döndrup Tsetso

» Présentation
Sam 07 Jan 2017, 22:10 par seve

» Présentation
Sam 07 Jan 2017, 11:56 par manila

» Avoir une habitation plus saine grâce aux plantes ?
Sam 07 Jan 2017, 11:30 par manila

» Prise de refuge selon traditions
Sam 07 Jan 2017, 11:18 par manila

» Consécration à Dhagpo Kagyu Ling en Dordogne.
Ven 06 Jan 2017, 11:04 par Karma Trindal

» Bonjour de la part d'un sceptique
Jeu 05 Jan 2017, 15:21 par Hild-Rik

» « Les rencontres d'Assise trente ans plus tard »
Mar 03 Jan 2017, 16:28 par Hild-Rik

» Calendrier 2017
Mar 03 Jan 2017, 10:32 par frdurand06

» L'illusion de l'ego
Lun 02 Jan 2017, 18:26 par tindzin

» Le secret de La Genèse
Lun 02 Jan 2017, 16:32 par Skipp

» Le chauffage au bois.
Lun 02 Jan 2017, 16:18 par Skipp

» Construire un frigo sans élèctricité
Lun 02 Jan 2017, 16:03 par Skipp

» Tous mes voeux pour vous
Lun 02 Jan 2017, 00:19 par Jume

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 47 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 47 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 234 le Dim 09 Oct 2011, 00:38

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92043 messages dans 10732 sujets

Nous avons 4033 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Mandal'âme


Le chauffage au bois.

Partagez
avatar
Karma Yéshé
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2654
Age : 50
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Disposition de l'Esprit : shiné
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Le chauffage au bois.

Message par Karma Yéshé le Mer 28 Sep 2011, 17:03

Le chauffage au bois pollue-t-il ?




© Paul O'StereNeutre pour l'effet de serre, le chauffage au bois peut se révéler polluant pour différentes raisons : appareils trop anciens, bois pas assez sec ou encore, mauvaise utilisation de l'appareil. Le point sur les connaissances actuelles.



Partager cet article :|




Le sujet est d’actualité depuis peu : le chauffage au bois, bûches notamment, serait particulièrement polluant. Certes, contrairement au fioul, au charbon, au gaz ou à l’électricité nucléaire, le bilan carbone du bois est nul. Mais lorsque le bois brûle, il libère un certain nombre de polluants, que l’on peut classer en deux groupes : une première famille de polluants constitués de composés organiques volatils (COV), d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), d’imbrûlés solides (suies, goudrons), de monoxyde de carbone (CO).

La deuxième famille de polluants, ce sont les poussières – des particules très fines. On distingue les PM10 (taille inférieure à 10 microns, soit six fois plus petites que l’épaisseur d’un cheveu), les PM2,5 et les PM1. Les particules les plus fines (PM2,5 et PM1) pénètrent profondément jusqu’aux poumons puis dans le sang. L’exposition régulière à ces particules augmente les risques cardio-respiratoires, favorise l’irritation des voies pulmonaires. Le débat actuel porte essentiellement sur ces poussières fines, qui sont également émises par l’industrie, les transports et l’agriculture.


Un parc d’appareils en lent renouvellement


Il est très difficile d’identifier dans l’atmosphère les polluants attribuables au chauffage au bois. Les autorités suisses estiment qu’environ 16 % des poussières émises en Suisse sont attribuables à la combustion du bois (la moitié à cause du chauffage au bois, l’autre due aux feux de broussailles). En France, les quelques études rendues publiques confirment cette réalité. Mais on amalgame tous les types d’appareils de chauffage au bois.

Soyons clairs : un vieux poêle affichant un rendement de 50 % pollue considérablement, d’autant plus s’il brûle du bois humide. Le parc des appareils de chauffage au bois en France est ancien, affichant des rendements de 40 % en moyenne. Or le renouvellement se fait assez lentement (30 % des appareils vendus vont au renouvellement de l’existant). Quant aux foyers ouverts, ils émettent énormément de particules fines, et leur usage comme mode de chauffage est à proscrire.


Eviter les combustions incomplètes


Les appareils récents, de même que les chauffages au bois automatisés (chaudières à granulés, à plaquettes), affichent, eux, des valeurs d’émission de particules très faibles. À titre de comparaison, un feu de broussailles émet jusqu’à 5 000 mg/m3 de poussières, une cheminée ouverte, 400 mg/m3, un poêle à bois performant (et brûlant du bois sec), 45 mg/m3, une chaudière à granulés récente, moins de 20 mg/m3.

Ce qui pose problème, c’est également la qualité du combustible que l’on utilise (la combustion de bois humide augmente de deux à quatre les émissions par rapport au bois sec), et la manière de l’utiliser. Une étude du Centre scientifique et technique du bâtiment montre qu’un insert fonctionnant en allure réduite peut multiplier par six ou sept les émissions de polluants par rapport à l’allure nominale. Dans l’idéal, il faut faire tourner son poêle à la puissance nominale indiquée par le fabricant (puissance à laquelle est testé le poêle en laboratoire), et éviter les combustions incomplètes. Et profiter des crédits d’impôts tant qu’ils existent pour renouveler les vieux appareils. Tout le monde est gagnant : le porte-monnaie du consommateur qui économisera de l’argent sur le long terme en brûlant moins de bois, et notre santé.

Emmanuel Carcano
avatar
Skipp
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Informaticien
Disposition de l'Esprit : A la recherche de la Sagesse
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/08/2010

Re: Le chauffage au bois.

Message par Skipp le Lun 02 Jan 2017, 16:18

L'idéal est effectivement d'avoir un poêle à bois récent. Les poêles à bois récent ont un rendement de plus de 80%. Une fois lancé sur son régime de croisière l'on ne voit aucune fumée s'échapper du conduit de cheminée. Avec un bon tirage l'air intérieur et aspiré par le poêle et recraché par le conduit de cheminée d'où un renouvellement de l'air. C'est la VMC à l'ancienne de nos ancêtres Wink .


_________________
Cordialement,  Bonjour

Skipp

Bonne journée à toi  Invité

    La date/heure actuelle est Mer 29 Mar 2017, 21:03