Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 19:21 par Mila

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Hier à 19:14 par Disciple laïc

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Hier à 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Hier à 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Jeu 06 Déc 2018, 15:44 par Mila

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

» L’approche spirituelle chez les éclaireurs et éclaireuses de la nature
Dim 02 Déc 2018, 10:31 par Disciple laïc

» Présentation
Sam 01 Déc 2018, 13:52 par mabou

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 26 Nov 2018, 18:25 par Disciple laïc

» Bouddhisme et animisme au Laos
Jeu 22 Nov 2018, 14:23 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97950 messages dans 11278 sujets

Nous avons 4264 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Tergar Bruxelles

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7495)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2441)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

question concrète : peut-on aider les morts ?

Partagez
avatar
passerose
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 50
Contrée : France, sud-ouest
Arts & métiers : Enseignante
Disposition de l'Esprit : vers l'équanimité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/10/2011

question concrète : peut-on aider les morts ?

Message par passerose le Jeu 10 Nov 2011, 21:37

Je viens d'effectuer une recherche, mais je n'ai pas trouvé de texte de prière pour les morts.

J'ai appris aujourd'hui le décès par suicide (mort très violente) d'une personne que j'appréciais, avec qui j'ai travaillé, et je ne sais pas ce qu'on fait dans ces cas-là. En tant que bouddhiste, puisque je médite, je voudrais lui adresser une pensée, et j'aimerais partager des expériences. C'est une sorte de choc, même si je n'étais pas intime avec cette femme. J'ai peur pour elle, car je me dis qu'un suicide est la négation-même de la possibilité de renaître.

Quelles paroles prononceriez-vous pour sa paix ?
avatar
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2779
Age : 52
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Disposition de l'Esprit : shiné
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

Message par Karma Yéshé le Ven 11 Nov 2011, 05:25

Lors d'un décès nous pratiquons deouatchen(je ne sais pas comment çà s'ecrit ) pendant 7 sem.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7495
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

Message par Pema Gyaltshen le Ven 11 Nov 2011, 09:38

Avoir des pensées positives vis-à-vis de cette personne est déjà une pratique.
Même si vous n'avez pas de prière spécifique pour les morts, il y a aussi la prière et le mantra de Chenrezik.
Aussi, si vous avez eu la transmission, le mantra de cent syllabes de Vajrasattva.

Ce qui est précieux également c'est l'offrande de lampes.
Si vous avez la possibilité d'aller en offrir dans un Temple et de confier vos souhaits à un moine ou un pratiquant habitué c'est d'autant plus efficace.( et amener une photo et la date de naissance )
Comme dit Karma Yéshé, les pratiques durent 49 jours.

Maintenant plus généralement, il est toujours utile de prier pour les morts quel que soit le temps qui a passé depuis le décès, puisque le temps...n'existe que parce que nous l'avons inventé.

Les êtres qui méditent profondément sont hors du concept espace-temps.
L'esprit n'a pas de commencement ni de fin.


_________________

avatar
passerose
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 50
Contrée : France, sud-ouest
Arts & métiers : Enseignante
Disposition de l'Esprit : vers l'équanimité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/10/2011

Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

Message par passerose le Ven 11 Nov 2011, 09:42

Je n'ai pas eu de transmission, je n'ai pas encore pris refuge. Je vais au KTT, et je pourrais peut-être assister à la pratique de Tchenrézi et réciter le mantra (om mani pedmé hung)? J'ai pu le faire une fois déjà. Nous n'avons pas de temple ici dans la région, malheureusement.

Merci beaucoup pour tous ces renseignements.
avatar
Invité
Invité

Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

Message par Invité le Ven 11 Nov 2011, 10:10

Bonjour,

...« question concrète : peut-on aider les morts ? »

— Oui, en honorant tous les jours la dignité de la Vie sur cette Terre...

http://www.versautrechose.fr/

http://www.versautrechose.fr/site/

Bien à vous, des pensées émues pour tous nos ancêtres de ce pays de France, Allemagne, Belgique... etc, qui ont été envoyés de force à cette tuerie organisée par les Etats, la guerre de 14-18, et les autres.

Dead-Man
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1355
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

Message par Ortho le Ven 11 Nov 2011, 18:26

@passerose a écrit:Je n'ai pas eu de transmission, je n'ai pas encore pris refuge. Je vais au KTT, et je pourrais peut-être assister à la pratique de Tchenrézi et réciter le mantra (om mani pedmé hung)? J'ai pu le faire une fois déjà. Nous n'avons pas de temple ici dans la région, malheureusement.

Comme l'on dit les Amis, toute pratique positive est bonne.Je ne sais où, dans le sud-ouest, vous vous trouvez.Mais en Dordogne, il y a "Dhagpo Kagyu Ling", je crois (près des Eyzies, Dordogne).Un Temple et un centre de retraite en font partie.

Sur le site suivant, vous aurez les indications:

http://ktt.dhagpo-kagyu.org/

Dans le Bouddhisme Zen Soto, nous récitons le "Hanya Shingyo", la prière à Avalokhiteshvara (Tchenrézig, pour les Tibétains).Dans le Yoga, c'est un prêtre qui doit faire le rituel, mais toute prière et intention est bonne.Il m'est arrivé de réciter, à ma façon le Bardo-Todhol (en Français, bien sûr).Cela est incomplet, car ainsi que le disent les Enseignants, si l'on ne s'est pas préparé durant sa vie, au transfert de conscience (P'owa), à la mort, nous subirons tout ce que subissent tous les morts: un grand voyage dans l'Inconnu.

Pour vous rassurez, vous pouvez lire l'excellent livre: "la vie après la vie", de Raymond MOODY.Un Américain qui a enquêté pendant des années sur les états de "NDE/Near Death Experiences".La plupart des décédés voient leurs corps allongés, et leurs proches ou des gens du personnel médical, essayer de les réanimer.Puis, ils sont happés dans une sorte de tunnel, au bout duquel se trouve une grande Lumière (La Claire Conscience du Bardo?), et un guide qui les attends, sans jugement, mais avec beaucoup d'amour.Ce sont aussi des êtres proches, déjà dcd, qui viennent les guider.Là, c'est une contradiction d'avec le Bardo Thodol, qui parle d'une première période de trois jours, durant laquelle peut se produire la libération du Samsara ( c'est-à-dire, la non-renaissance, dans ce monde ou un autre, de souffrance).Ensuite, c'est le Bardo où se produisent l'effet ou les effets du Karma, avec des sons, des bruits, des sensations.Cela mène à une nouvelle naissance dans un des six mondes conditionnés.

Ici, sur ce site, vous trouverez les textes qui parlent très bien de cela.

Mais sachez, que cette personne a choisi de faire, ce qu'elle a fait;c'est comme l'homme qui a tué la petite Océane, il y a une dizaine de jours.Il devra subir à son tour, non seulement, la vie d'un enfant qui sera tué, mais aussi la vie de tous ceux qui auront souffert par cet acte!

Je vous laisse imaginer ce que l'on peut en déduire: Un enfer, mais enfer purement subjectif et illusoire.'Enfer vient du Latin"Inferos" et non"Infernos", ce qui veut dire: Inférieur (dans l'échelle des mondes du plus matériel au plus "Satvique"= le plus "lumineux").

Un rabbin a écrit un livre intéressant sur l'au-delà: Rabbin Adin STEINZALT:

  • La Rose aux treize pétales - Introduction à la Cabbale et au judaïsme, Albin Michel, 2002. Il y aborde le problème aussi fameux des "égrégores" = formes pensées créées et entretenues par des rituels magiques ou symboliques.
  • Si vous faites parti d'un groupe de méditation, automatiquement, vous êtes connecté à un égregore, qui peut vous protéger, des effets de contact avec des morts (tous les morts, ne sont pas cools).
  • "Le Bouddha, un jour, demanda à un jeune homme, dont le père était mort, et qui lui demandait son intervention "divine", pour l'aider dans l'au-delà, il lui demanda donc , d'aller chercher deux pots en terre, dans lesquels,il mettrait, dans l'un du beurre, et dans l'autre des cailloux.Puis, les porterait à la mare, sur l'eau de laquelle, il les poserait .Il casserait, ensuite ces pots avec une gâche, ou bâton;il reviendrait le voir ensuite.

  • L'as-tu fait demanda le Bouddha? Oui, seigneur.Que se passa t-il donc ? Et bien, du pot de beure, le beurre surnagea à la surface de l'eau, et de celui aux cailloux, les cailloux tombèrent dans le fond la mare.


  • Ainsi en est-il de ton père et de tous les morts.Il advient suivant ce qu'est leur réelle nature."


  • Profitons d'être en vie pour comprendre et pratiquer l'Enseignement du Bouddha, quelque soit la Voie choisie.Courage, et bonne soirée.


  • _________________
    Les apparences sont trompeuses!
    [i]
    avatar
    passerose
    Auditeur
    Auditeur

    Féminin
    Nombre de messages : 71
    Age : 50
    Contrée : France, sud-ouest
    Arts & métiers : Enseignante
    Disposition de l'Esprit : vers l'équanimité
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 10/10/2011

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par passerose le Ven 11 Nov 2011, 19:09

    Merci pour cette réponse très complète. J'ai encore du mal à faire le rapport entre des récits de NDE, qui me semblent aller plus dans le sens de représentations chrétiennes (paradis) que des renaissances dans le bouddhisme ; mais je ne suis pas très informée sur ce point. J'ai tout à lire, à découvrir, et ne peux le faire que pas à pas.

    Je me suis trouvée dans une situation "d'urgence" ici, je dirais pour la compassion que j'ai ressentie envers cette personne, qui s'est fait une telle violence (de même que je la ressens envers les moines tibétains qui se sont immolés par le feu). Je sais que je ne suis pas qualifiée pour l'aider réellement, mais j'avais besoin d'accompagner l'âme de cette personne un bout de chemin, de lui exprimer ma peine et mon désarroi. Je me suis sentie liée à elle d'une certaine manière. C'est difficile à expliquer.

    lotuszen
    Philanthrope
    Philanthrope

    Féminin
    Nombre de messages : 953
    Age : 45
    Contrée : bouddhisme zen
    Arts & métiers : animatrice
    Disposition de l'Esprit : les pieds sur terre
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 18/07/2011

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par lotuszen le Ven 11 Nov 2011, 19:19

    Bonsoir Passerose : tu as eu raison : de laisser parler ton coeur et d'accompagner cette personne : tu l'auras accompagner et aider à trouver le chemin c'est bien... J'ai fait de même quand mon jeune ami de 21 ans s'est tué en vélo : je l'ai accompagné par la prière et la méditation.... Je me suis sentie près de lui jusqu'à sa dernière demeure : ensuite je me suis sentie apaisée : j'ai sentie qu'il reposait tranquille, en paix : j'ai souhaité de tout mon coeur qu'il puisse renaître dans autre chose, qu'il trouve bonheur sous une autre forme, un autre corps.... Lui qui avait tant de bonté envers autrui : je sais qu'il se trouve quelque part pas loin de nous et qu'il veille sur nous.... C'est toujours difficile d'accepter la mort de quelqu'un : un suicide doit encore plus laisser dans le désarroi les personnes de l'entourage ou amis qui se trouvent vraiement dans l'incompréhension d'un tel acte..... L'essentiel étant de ne jamais juger même si c'est très difficile à accepter.... Je te souhaite beaucoup de courage et t'envoies toutes mes pensées affectueuses..
    avatar
    Karma Yéshé
    Animatrice Inter-News
    Animatrice Inter-News

    Féminin
    Nombre de messages : 2779
    Age : 52
    Contrée : hainaut
    Arts & métiers : TS
    Disposition de l'Esprit : shiné
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 14/09/2011

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Karma Yéshé le Sam 12 Nov 2011, 07:35

    Je ne pense pas que lire le livre de pierre moody va la rassurer. Il decrit l'extreme horreure que subissent les suicidés après la mort.
    avatar
    Pema Gyaltshen
    Modérateur d'honneur [RdA]
    Modérateur d'honneur [RdA]

    Masculin
    Nombre de messages : 7495
    Age : 64
    Contrée : Bruxelles
    Arts & métiers : Artiste
    Disposition de l'Esprit : Arts
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Pema Gyaltshen le Sam 12 Nov 2011, 08:56

    En l’occurrence, c'est toi qui ne la rassures pas en soulignant ce fait...! Shocked
    Mais puisque c'est dit, en effet le suicide n'est pas une condition favorable.
    Ainsi les moines qui se suicident sont de très mauvais exemples et cela révèle
    une grande confusion et un grand désarroi dans le monde Tibétain.
    Les personnes qui se sont suicidées ont donc d'autant plus besoin que l'on les aide à traverser le Bardo.

    Ceci dit, le but des pratiques n'est pas de rassurer les vivants.
    Les vivants doivent préparer leur propre passage en transition.
    En pratiquant la méditation sans tarder, sans remettre toujours à plus tard...


    _________________

    avatar
    Ortho
    Présence spontanée
    Présence spontanée

    Masculin
    Nombre de messages : 1355
    Age : 63
    Contrée : France
    Arts & métiers : Vaguemestre
    Disposition de l'Esprit : En attente.
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 04/08/2011

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Ortho le Sam 12 Nov 2011, 11:36

    @passerose a écrit:Merci pour cette réponse très complète. J'ai encore du mal à faire le rapport entre des récits de NDE, qui me semblent aller plus dans le sens de représentations chrétiennes (paradis) que des renaissances dans le bouddhisme ; Je sais que je ne suis pas qualifiée pour l'aider réellement, mais j'avais besoin d'accompagner l'âme de cette personne un bout de chemin, de lui exprimer ma peine et mon désarroi. Je me suis sentie liée à elle d'une certaine manière.

    Rassurez-vous! Vous avez bien fait.Comme disent des Amis, c'est l'Amour qui compte...Et qui, qui est qualifié? Y en a t-il un seul de nous qui a quitté son corps consciemment, pour aller voyager dans l'aù-delà?Qui se souvient de "ses" vies passées?

    De toutes façons, chez les Chrétiens, il n'y a absolument rien dans les Ecritures ( Juives), où le corps retourne à la poussière (relire l'Ecclésiaste) et l'on parle très vaguement d'un lien , la corde d'argent qui se rompt. Le Christ a juste parlé d'un esprit qui quitte son corps et s'en retourne, avec sept autres esprits malicieux et se retouve dans une condition pire que la 1ère, est-il dit, si je me rappelle bien mes lectures (je n'en suis pas sûr).Il n'a jamais rien dit, ET EN PLUS , les "croyances" de cette Eglise (Chrétienne, c-à-dire, Orthodoxe, Catholique ou Protestantes, parce qu'elles sont légion) ont été édictées au cours des differents Conciles (22 grands Conciles et quelques dizaines en plus pour les petits...), qui n'ont rien à voir ,avec ce qui reste des "dits" du Seigneur (Le Christ).Ce sont des fables adaptées à la mentalité des puissants, et des Peuples, en vue d'éliminer les concurents, au Pouvoir Absolu, comme entre autres:-Noël, fêté un 25 décembre à Rome, à la même date que la Fête du dieu Mithra.

    - La Toussaint fêtée au 1er novembre et le jour des morts le 2 novembre, imposée en lieu et place de Samhain, la fête Celte du dieu Cernunnos (à la tête cornée, signe de virilité), qui durait trois jours, pendant lesquels ont pouvait entrer en contact ,avec les morts ("les ombres").

    Bonne journée.Ortho.


    _________________
    Les apparences sont trompeuses!
    [i]
    avatar
    passerose
    Auditeur
    Auditeur

    Féminin
    Nombre de messages : 71
    Age : 50
    Contrée : France, sud-ouest
    Arts & métiers : Enseignante
    Disposition de l'Esprit : vers l'équanimité
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 10/10/2011

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par passerose le Sam 12 Nov 2011, 12:36

    Je n'ai pas besoin d'être rassurée moi. Je me suis posé la question du suicide par rapport aux moines tibétains aussi : j'avoue que j'ai du mal à comprendre en quoi cela peut être bénéfique qu'ils se fassent une si grande violence que de s'immoler par le feu. C'est un geste terrible, surtout publiquement. Il a été repris récemment par ce professeur qui s'est immolée dans la cour de son lycée, au vu de ses élèves, sans cause politique, mais c'est juste un extrême. Quelque part, c'est la même démarche - choquer, en espérant faire changer les mentalités. Je ne suis pas convaincue. C'est là où la non-violence peut parfois trouver ses limites, dans une sorte d'attitude suicidaire. Gandhi jeûnait presque à mort, après tout. Mais si nous sommes liés et interdépendants, c'est une violence qui porte aussi sur les autres.

    Je connais les travaux de Moody sur la NDE. Cela me passionnait lorsque j'étais jeune, et je ne suis pas surprise de l'aspect moraliste du "traitement du suicide". Je sais par ma soeur que l'Eglise catholique a évolué sur ce point, et que l'on tend à considérer maintenant plutôt la souffrance de la personne qui en est arrivée là. D'un pur point de vue bouddhiste, il est dommage de compromettre une vie, dans la mesure où c'est déjà une chance de renaître sous une forme humaine ! Je dis cela, mais cette personne suicidée ne croyait peut-être en rien...
    avatar
    Pema Gyaltshen
    Modérateur d'honneur [RdA]
    Modérateur d'honneur [RdA]

    Masculin
    Nombre de messages : 7495
    Age : 64
    Contrée : Bruxelles
    Arts & métiers : Artiste
    Disposition de l'Esprit : Arts
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Pema Gyaltshen le Sam 12 Nov 2011, 14:13

    Ortho a écrit :"...Et qui, qui est qualifié? Y en a t-il un seul de nous qui a
    quitté son corps consciemment, pour aller voyager dans l'aù-delà?Qui se
    souvient de "ses" vies passées?"

    Nous avons tous les Enseignements et les témoignages de nos Maîtres éveillés qui décrivent très précisément ces éléments.
    De plus, les êtres qui pratiquent véritablement la méditation profonde peuvent voir les esprits sans corps et voir ce qui se passe dans les "bardo"

    Pour ce qui est des immolations, c'est en effet d'une grande violence et cela n'est pas du tout encouragé par le Dharma.
    Ce ne sont évidemment pas des êtres éveillés qui font ce genre d'actes extrêmes...
    Les Maîtres pratiquent à chaque instant et vous avez raison Passerose de dire la forme humaine est difficile à obtenir et sans Précieux Corps Humain, pas d'éveil possible, détruire ce corps est un acte qui a des conséquences.
    Cela ne fera d'ailleurs pas changer les mentalités, cela participe au même monde illusoire du Samsâra.

    J'ajoute que pour le point de vue du Dharma, il n'est point question de morale, mais simplement de "cause à effet" c'est à dire la Loi du Karma.


    _________________

    avatar
    Karma Yéshé
    Animatrice Inter-News
    Animatrice Inter-News

    Féminin
    Nombre de messages : 2779
    Age : 52
    Contrée : hainaut
    Arts & métiers : TS
    Disposition de l'Esprit : shiné
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 14/09/2011

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Karma Yéshé le Sam 12 Nov 2011, 14:23

    Malheureusement les dernières declarations du dalai lama et du karmapa ne condamnenent pas du tout les immolations, çà va faire du tort au bouddhisme.
    avatar
    Karma Yéshé
    Animatrice Inter-News
    Animatrice Inter-News

    Féminin
    Nombre de messages : 2779
    Age : 52
    Contrée : hainaut
    Arts & métiers : TS
    Disposition de l'Esprit : shiné
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 14/09/2011

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Karma Yéshé le Sam 12 Nov 2011, 14:25

    çà arrive frequement que l'on retrouve les maltraitants grace à des vidéos.
    avatar
    Pema Gyaltshen
    Modérateur d'honneur [RdA]
    Modérateur d'honneur [RdA]

    Masculin
    Nombre de messages : 7495
    Age : 64
    Contrée : Bruxelles
    Arts & métiers : Artiste
    Disposition de l'Esprit : Arts
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Pema Gyaltshen le Sam 12 Nov 2011, 14:34

    Voici ce qui est dit sur RFI

    Les suicides publics sont un phénomène relativement nouveau pour les
    Tibétains. Le Dalaï Lama a déjà déclaré y être opposé, estimant qu'ils
    ne respectent pas le caractère sacré de la vie, selon le bouddhisme.

    Le premier ministre du gouvernement en exil a salué en revanche « [i]le courage » de ceux qui se sacrifient pour la cause du Tibet.


    Nous voyons donc que sa Sa Sainteté le Dalaï Lama est opposé à ces attitudes.
    Le point de vue du politique n'a rien à voir avec le Dharma.


    _________________

    avatar
    Karma Yéshé
    Animatrice Inter-News
    Animatrice Inter-News

    Féminin
    Nombre de messages : 2779
    Age : 52
    Contrée : hainaut
    Arts & métiers : TS
    Disposition de l'Esprit : shiné
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 14/09/2011

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Karma Yéshé le Sam 12 Nov 2011, 15:25

    J'ai publié sur un autre poste la lettre du karmapa et je ne trouve pas çà anti suicide et le dalai lama ne condamne pas tout à fait puisqu'il salue leur courage et les defend, c'est catastrophique car çà va donner envie a plus de personnes de passer à l'acte. Une condamnation claire de ces actes aurait mieux vallu.
    avatar
    Pema Gyaltshen
    Modérateur d'honneur [RdA]
    Modérateur d'honneur [RdA]

    Masculin
    Nombre de messages : 7495
    Age : 64
    Contrée : Bruxelles
    Arts & métiers : Artiste
    Disposition de l'Esprit : Arts
    Appréciations : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 13/02/2007

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Pema Gyaltshen le Sam 12 Nov 2011, 15:32

    Sa Sainteté a clairement déclaré son opposition !

    Il n'y a pas de condamnation à faire, chacun est libre et le Dalaï Lama n'est pas un juge et n'est plus le Chef du Tibet.


    _________________


    Contenu sponsorisé

    Re: question concrète : peut-on aider les morts ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 11 Déc 2018, 03:24