Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Question au sujet des intoxicants.
Aujourd'hui à 05:16 par Bisbouit

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 20:31 par Mila

» Soutra des Quatre Établissements de l’Attention
Hier à 18:47 par Disciple laïc

» Message aux dirigeants et aux décideurs selon l’expérience du roi Trân Nhân Tông
Hier à 17:21 par Disciple laïc

» Pourquoi je suis ici
Hier à 16:00 par Mila

» Les dédicaces dans les cérémonies zen
Hier à 10:03 par Disciple laïc

» Atiśa Dīpaṃkara: La guirlande de joyaux du bodhisattva
Sam 15 Déc 2018, 16:17 par Admin

» Toc Toc Toc
Ven 14 Déc 2018, 19:02 par michael19711

» Appel à l'aide au sujet d'un soutra
Ven 14 Déc 2018, 18:06 par levitrailleur

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Ven 14 Déc 2018, 08:37 par Mila

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Mer 12 Déc 2018, 13:32 par indian

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles décembre 2018
Mar 11 Déc 2018, 16:15 par Pema Gyaltshen

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Lun 10 Déc 2018, 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Lun 10 Déc 2018, 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

» L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)
Mer 05 Déc 2018, 14:48 par Mila

» Le Discours d’Anuradha
Lun 03 Déc 2018, 22:49 par Disciple laïc

» Le Discours sur la jeunesse et le bonheur
Lun 03 Déc 2018, 22:21 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Lun 03 Déc 2018, 10:04 par Disciple laïc

» Le Discours sur les Huit Réalisations des Grands Êtres
Dim 02 Déc 2018, 22:40 par Disciple laïc

» Le Discours d’Anuradha
Dim 02 Déc 2018, 15:42 par Disciple laïc

» Le Discours sur la Prise de Refuge en Soi-même
Dim 02 Déc 2018, 15:32 par Disciple laïc

» L’approche spirituelle chez les éclaireurs et éclaireuses de la nature
Dim 02 Déc 2018, 10:31 par Disciple laïc

» Présentation
Sam 01 Déc 2018, 13:52 par mabou

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 26 Nov 2018, 18:25 par Disciple laïc

» Bouddhisme et animisme au Laos
Jeu 22 Nov 2018, 14:23 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 31 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Mila, Vyathita


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 98006 messages dans 11288 sujets

Nous avons 4266 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est antoguerre

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7496)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2448)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

le dépistage du cancer du sein...

Partagez

lotuszen
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 953
Age : 45
Contrée : bouddhisme zen
Arts & métiers : animatrice
Disposition de l'Esprit : les pieds sur terre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

le dépistage du cancer du sein...

Message par lotuszen le Ven 09 Déc 2011, 10:00

Ne doutez plus de vos seins : faites-vous dépister !
Le cancer du sein reste la première cause de mortalité par cancer chez la femme. Pour réduire ce terrible bilan, le dépistage organisé permet de bénéficier dès 50 ans d’un diagnostic précoce, clé d’un traitement plus léger et plus efficace. Découvrez toutes les raisons d’y adhérer.


Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers féminins avec près de 42 000 cas par an. Face à ce fléau féminin, un dépistage organisé est offert à toutes les femmes de 50 à 74 ans. Mais l’adhésion n’est pas à la hauteur de l’enjeu…

Réduire de 30 % la mortalité par cancer du sein
L’intérêt du dépistage n’est pas toujours bien compris. Face au cancer qui fait peur, le dépistage est encore trop souvent considéré comme une manière d’entrevoir l’éventualité de la maladie, perçue comme une fatalité. Résultat, trop de patients sont encore l’objet d’un diagnostic tardif. Leurs chances de guérison auraient été bien supérieures en cas de dépistage régulier et de diagnostic précoce.

Face au cancer du sein, les autorités sanitaires ont mis en place un dépistage généralisé du cancer du sein pour toutes les femmes de 50 à 74 ans. Un courrier personnalisé est ainsi envoyé à toutes ces femmes, les invitant à pratiquer un examen clinique des seins et une mammographie. La femme conserve le choix du radiologue parmi une liste de spécialistes agréés et cet examen est pris en charge à 100 %. Les clichés sont lus par un second radiologue expert. Un bilan diagnostic est pratiqué en cas d’anomalie et le médecin traitant ou le gynécologue assure le suivi.

Le bénéfice d’un tel programme de santé est de réduire de 25 à 30 % la mortalité par cancer du sein si le taux de participation des femmes atteint au moins 70 %. Et c’est actuellement là que la bas blesse, l’adhésion des femmes étant largement inférieure à ce chiffre…

Améliorer l’adhésion au dépistage
Malgré une progression régulière, le taux de participation reste nettement insuffisant, de l’ordre de 40 %. Grâce à une étude de l’institut Ipsos, l’Institut national du cancer a identifié les principales réticences de certaines femmes :

"J’ai peur que l’on me trouve un cancer…"
On ne détecte un cancer du sein que chez 6 femmes dépistées sur 1 000. Le danger d’être atteinte est donc faible. Mais surtout, un cancer diagnostiqué plus précocement entraîne des traitements plus légers et augmente de manière très importante les chances de guérison qui peuvent atteindre 100 % ;

"J’ai peur d’un examen douloureux"
Le sein constitue un triple symbole : féminité, sexualité et maternité. A ce titre, la palpation et la mammographie sont vécues avec appréhension. A ce titre, les professionnels de santé sont conscients du fait que l’adhésion au programme se fera d’autant plus facilement que la femme se sentira à l’aise lors de sa première mammographie. De plus, ces examens ne sont pas douloureux et ne doivent pas constituer un frein au dépistage.

"J’ai peur que ce dépistage de masse ne propose que des examens au rabais"
Le dépistage organisé est encore assimilé à un dépistage de masse, un sous-dépistage, moins qualitatif et insuffisamment personnalisé. Il n’en est pourtant rien car tous les éléments sont réunis pour garantir une qualité optimale. Le dépistage organisé propose une double lecture des clichés, contrairement au dépistage individuel. Les appareils des radiologues agréés pour ce dépistage organisé répondent à des normes de qualité strictes. 87 % des radiologues qui effectuent des mammographies participent à ce programme, c’est donc les mêmes praticiens que pour le dépistage individuel. Lorsque la mammographie est positive, un bilan diagnostique immédiat est proposé (avec nouveaux clichés agrandis et/ou échographie).

David Bême

Source : dossier de presse de l’Institut national du cancer

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cancer_sein/articles/9191-sein-depistage-doute-campagne.htm


Prenez soin de vous toutes et n'hésitez pas en prévention ou en cas de doute à vous faire dépister : la vie ne tiend qu'à un fil :quelques mn pour sauver une vie..... amitié à toutes

    La date/heure actuelle est Lun 17 Déc 2018, 08:36