Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Hier à 09:52 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Lun 19 Nov 2018, 21:15 par Akana

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 19 Nov 2018, 13:47 par Mila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 19 Nov 2018, 11:51 par Mila

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Dim 18 Nov 2018, 14:09 par Disciple laïc

» Quand le corps, l'esprit et l'instrument font un .
Dim 18 Nov 2018, 12:36 par Mila

»  Pour protéger les forêts de Thaïlande , des arbres sont ordonnés moines
Dim 18 Nov 2018, 11:30 par Mila

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Dim 18 Nov 2018, 11:12 par Mila

» Réouverture du site RIMAY
Sam 17 Nov 2018, 22:38 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sam 17 Nov 2018, 15:28 par Mila

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 17 Nov 2018, 10:03 par Karma Trindal

» La pratique du sommeil
Ven 16 Nov 2018, 20:19 par Mila

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Ven 16 Nov 2018, 14:16 par Karma Trindal

» présentation d'oupa
Ven 16 Nov 2018, 13:59 par Karma Trindal

» Nouvelle arrivée
Ven 16 Nov 2018, 13:58 par Karma Trindal

» Je pousse la porte...
Ven 16 Nov 2018, 13:55 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 13:42 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Ven 16 Nov 2018, 13:41 par Karma Trindal

» Un grand bonjour pour vous !
Ven 16 Nov 2018, 12:55 par Karma Trindal

» Présentations
Ven 16 Nov 2018, 12:50 par Karma Trindal

» présentation
Ven 16 Nov 2018, 12:49 par Karma Trindal

» Kalou Rimpoché à Paldenshangpa La Boulaye , décembre 2018
Ven 16 Nov 2018, 12:43 par Karma Trindal

» Namasté à tous
Ven 16 Nov 2018, 12:23 par Karma Trindal

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97811 messages dans 11259 sujets

Nous avons 4259 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Godineau

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7494)
 
Karma Trindal (6916)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2421)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Pélérinage à Lhassa

Partagez
avatar
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 2779
Age : 52
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Disposition de l'Esprit : shiné
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Pélérinage à Lhassa

Message par Karma Yéshé le Jeu 05 Jan 2012, 08:59

Tibet - pèlerinage à Lhassa

mercredi 4 janvier 2012, par Elefa

Langues :



Isabelle Ducas
La Presse


(Lhassa) Au premier abord, Lhassa ressemble à n’importe quelle cité chinoise moderne en pleine croissance, avec de larges artères bordées de magasins vendant de grandes marques, des édifices d’habitation à l’architecture anonyme et des chantiers qui bourdonnent d’activité. Or, en pénétrant dans la vieille ville, le décor change complètement. Ici, on est au milieu d’un constant pèlerinage bouddhique.



Les dévots versent du beurre de yak liquide dans les lampions allumés dans les chapelles Photo Isabelle Ducas, collaboration spéciale Lapresse.ca
Quand on se retrouve happé par une marée humaine agitant des moulins à prières et des chapelets de billes de bois, on sait que l’on vient d’atteindre le Barkhor, le circuit de pèlerinage qui encercle le Jokhang, le temple le plus vénéré du bouddhisme tibétain. Des pèlerins venus de partout au Tibet, portant les costumes traditionnels et les coiffes typiques de leurs régions, convergent ici, au coeur du vieux Lhassa, pour manifester leur ferveur religieuse en se prosternant devant des statues de leurs divinités, en brûlant de l’encens, en touchant les symboles religieux, en faisant tourner les roues de prières. Certains dévots ont parcouru des centaines de kilomètres en se prosternant - c’est pourquoi ils ont les genoux et les mains protégés par des plaquettes de bois ou des morceaux de caoutchouc. De cette nuée en mouvement perpétuel s’élève un murmure sourd : om mani padme um, la prière de la compassion, répétée sans fin par la foule.


Le quartier du Barkhor est l’âme de Lhassa, son coeur spirituel, mais aussi son centre commercial, pour la population tibétaine. Le circuit de pèlerinage est bordé d’échoppes vendant des drapeaux de prières, chapelets, statues et autres objets religieux, des bijoux et vêtements colorés, des poignards rutilants, du thé au beurre et de la tsampa (farine d’orge grillée qui constitue la base de l’alimentation tibétaine), ou encore des téléphones cellulaires - touche de modernité dans ce décor d’un autre siècle. Les maisons anciennes blanchies à la chaux arborent les ornements traditionnels : portes et fenêtres peintes de motifs aux couleurs vives et frises de tissus brodés des signes bouddhiques.


Les visiteurs ont tout intérêt à rester dans la vieille ville et à se perdre dans ses ruelles, courant la chance de découvrir des scènes inattendues. Ainsi, en entrant dans un étroit couloir bordé de roues de prières, on débouche sur une cour intérieure où se rassemblent des centaines de pèlerins.


À tous les coins de rue, on tombe sur une chapelle où les gens s’adonnent à leurs rituels, sonnent des cloches, se prosternent devant des effigies de Bouddha, dans l’une de ses multiples incarnations. Ceux qui sont vêtus de jeans à la mode et de casquettes de marques américaines font preuve de la même dévotion.


Au détour d’une ruelle, on peut aussi rencontrer des soldats chinois, mitraillette à la main, marchant au pas, qui patrouillent en escadron dans le Barkhor, sans respecter le sens traditionnel de la marche (dans le sens des aiguilles d’une montre). Mais cela ne semble pas perturber les fidèles, perdus dans leurs prières.



Des moines à Lhassa Photo Isabelle Ducas, collaboration spéciale Lapresse.ca

LHASSA SACRÉ


Circuits de pèlerinage


Dans Lhassa, les pèlerins empruntent divers « koras », des circuits qui passent par plusieurs édifices ou monuments religieux où ils effectuent leurs rituels. Le plus long d’entre eux, le Lingkhor, fait 8 km et entoure la majeure partie de l’ancienne ville. Certaines parties du parcours présentent peu d’intérêt, mais on y découvre aussi de magnifiques murales peintes sur des parois rocheuses ou des chortens (monuments de forme pyramidale) formés de pierres gravées de prières. Le Barkhor, le circuit le plus connu et le plus animé, fait le tour du temple du Jokhang, au centre de la vieille ville.



Lire la suite sur lapresse.ca

    La date/heure actuelle est Mer 21 Nov 2018, 04:44