Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Regard profond sur les 5 agrégats
Aujourd'hui à 17:19 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Aujourd'hui à 13:04 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:18 par Mila

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Mer 17 Oct 2018, 10:25 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Mar 16 Oct 2018, 22:24 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 15 Oct 2018, 11:07 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Mer 10 Oct 2018, 18:53 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

» Deux niveaux de lecture
Jeu 27 Sep 2018, 13:58 par indian

» Sentiment à effacer
Jeu 27 Sep 2018, 09:10 par LeDerrnierLoup

» Se libérer des quatre attachements
Jeu 27 Sep 2018, 08:23 par Mila

» Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)
Jeu 27 Sep 2018, 08:16 par Disciple laïc

» Ramana Maharshi, un témoignage
Mar 25 Sep 2018, 21:23 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Mar 25 Sep 2018, 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Lun 24 Sep 2018, 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Lun 24 Sep 2018, 20:43 par indian

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Lun 24 Sep 2018, 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Lun 24 Sep 2018, 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Lun 24 Sep 2018, 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Lun 24 Sep 2018, 11:49 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 45 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 43 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, Vyathita


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97628 messages dans 11237 sujets

Nous avons 4253 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Coala

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7487)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2417)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Partagez
avatar
Invité
Invité

Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Mar 19 Juin 2007, 12:14

[color:a87f=RoyalBlue:a87f]Bonjour toutes et tous



Nous venons de découvrir Cheikh Khaled BENTOUNES lors d'une rencontre Islam- Dharma à Karmaling en Savoie intitulée "agir sur soi pour agir sur la société " (ou dans la société...) qui est une personne d'une très grande sagesse et pour qui le mot Fraternité doit être un maître mot dans nos prises de conscience (reflexion- meditation) et dans nos actions.



Une très belle image qui nous a marqués : Le Cercle
(toutes et tous unis par la Fraternité , tous regardant vers le centre,
(Dieu, la lumière ou la source...), mais tous à égale distance de ce
centre) doit remplacer le Triangle (un sommet qui dirige, une base qui obeit...)



Il est incontestablement pour nous (ma compagne et moi) un grand maître
spirituel, (issu du soufisme) qui essaie de relier l'Islam, le
Bouddhisme, le Christianisme et d'autres spiritualités dans ce qu'elles
ont de plus beau et de plus profond ... et qui n'a rien à voir avec une
secte... comme j'ai pu le lire ca et là.



Il s'agit de depasser et d'aller plus loin que nos religions et nos theologies qui sont des etiquettes qui divisent, pour aller vers une Ethique - la Spiritualité, la Sagesse, et plus largement la Fraternitéqui elle unit...



Ses idées méritent incontestablement d'etre d'avantage connues et approfondies.



c'est ce que nous allons faire en allant visiter ces quelques sites ...



http://adlania1.free.fr/lesoufisme.html



http://users.skynet.be/jmerle/gazette6.html



http://oumma.com/spip.php?auteur56



http://monsite.wanadoo.fr/bentounes/page5.html
avatar
Invité
Invité

un instant de vie inoubliable et à réitérer

Message par Invité le Jeu 05 Juil 2007, 18:33


Dialogue des Sagesses pour notre temps




Le 9 et 10 Juin 2007

Institut Karma Ling - 73110 Arvillard

Dans un monde changeant, incertain et fragile, l’homme moderne
s’interroge sur son devenir. Les mutations en cours, climatiques,
biologiques et économiques brisent les certitudes héritées des
cinquante dernières années et nous obligent à un nouvel effort de
réflexion : face à l’exclusion, l’intolérance et la précarité, sur
quelles bases pouvons-nous construire la cité de demain ?

Comment pouvons-nous inspirer une vision et des
engagements qui soient sources d’harmonie au coeur de la société ? De
quelle manière arriverons-nous à réintroduire dans nos actes de vie,
des valeurs d’équité, de justice, de bonne intégration dans la nature ?

Aujourd’hui, ces questions nous rappellent aux racines spirituelles et
éthiques de notre humanité. Spiritualité et éthique ne constituent pas
seulement un débat philosophique ou théologique abstrait, mais surtout
un enjeu vital pour un être humain lucide et responsable, ici et
maintenant.

Ce dialogue éclairé entre des personnes qui oeuvrent chacune pour la
transmission du coeur de leur tradition respective, participe à
l’émergence d’une culture de paix, de justice et de non-violence.
Intervenants : Cheikh Khaled Bentounes, Lama Denys Rinpoché, Philippe-Yacine Demaison, Eric Geoffroy, Georges Lançon
Pour en savoir plus sur les intervenants c’est (ici)


vous y trouverez aussi , j'en suis sûre un grand moment de réflexion constructive dans la spiritualité cosmique

floraison
avatar
Invité
Invité

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Dim 22 Juil 2007, 22:20

Cheikh Khaled BENTOUNES est un maître du soufisme une des voies les + profondes de l'Islam...
et qui est très proche je trouve de la philosophie Bouddhiste




Voici pour vous toutes et tous qq extraits de cette page


http://adlania1.free.fr/lesoufisme.html



Selon l'enseignement du tassawuf ( soufisme, en arabe ), l'ennemi à
combattre n'est ainsi pas tant "l'infidèle" à l'extérieur de nous, que
l'infidèle qui est en nous : l'ego,
ou le moi centré sur lui-même et se
percevant comme séparé. Celui-ci n'est en fait qu'une illusion, que
l'on peut, que l'on doit même dissiper


le soufi doit posséder trois qualités primordiales : l'humilité, la
fraternité et la sincérité. Son objectif est d'abord de ne plus vivre
dans le paraître, mais dans l'être.
Grâce à la meilleure conscience
qu'il acquiert de lui-même, ses sentiments s'apaisent, se transforment.
Ses relations avec le monde et avec autrui changent. Il devient plus
libre d'agir et de penser. Cela lui ouvre toutes les voies; on pourrait
dire à la limite, qu'il existe autant de voies qu'il y a d'êtres
humains.



Il
est cependant difficile de ne pas s'égarer dans le désert si l'on ne
dispose pas de points de repères. Le rôle du maître, le cheikh
, qui demeure fondamental dans le soufisme, est de nous offrir ces
points de repère, afin de nous guider jusqu'à l'oasis. Ibn 'Arabi
, a illustré de façon saisissante le danger qu'il y aurait à vouloir
cheminer seul, sans compagnon : " Celui qui n'a pas de maître ,
affirmait-il, a pour maître Satan". - Satan, c'est-à-dire, en langage moderne, l'ego.


L'Islam,
comme toute religion, a un aspect extérieur, fait de lois, de
doctrines, de préceptes, etc. Mais les soufis ne se suffisent pas de
cela. Ils veulent aller vers l'esprit qui anime la lettre. Pour le
soufi, le divin ne peut être qu'amour, l'Islam ne peut être que
religion d'amour. Voir la religion comme une contrainte est aberrant




Les
soufis ne se réfèrent pas seulement à la révélation coranique, ils se
réfèrent aussi aux grands prophètes bibliques, Abraham, Moïse, Jésus.
Ils ne voient pas ceux-ci comme des messagers d'une religion, mais
comme des initiateurs de l'humanité. Entre le message de tous ces
prophètes, parmi lesquels d'autres, comme le Bouddha, peuvent trouver
leur place, il y a une continuité, ils sont reliés spirituellement les
uns aux autres comme les grains d'un chapelet sont reliés par un fil.
Chaque prophète est venu initier l'humanité à l'un des aspects du
divin. Par cet aspect initiatique, ils n'appartiennent pas au passé,
mais au présent.



Aujourd'hui, les religions sont devenues des prisons pour l'esprit.+

L'aspect extérieur a pris tellement d'importance que l'homme ne peut
s'y épanouir. Les soufis se sentent proches de toutes les créatures
au-delà de toutes les religions. Chaque être a reçu le divin en dépôt.
Tout le monde aspire au bonheur. Certains le recherchent dans l'argent,
dans le pouvoir ou dans le salut d'une religion. Ce sont des moyens
illusoires. Une seule chose peut réellement apaiser et apporter le
bonheur, c'est de vivre dans l'union et non dans la séparation, dans la
perpétuelle contemplation du divin. C'est, au fond, notre véritable
nature. Ainsi pour les soufis, le paradis ne se situe pas après la mort
mais ici-bas.
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6896
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Karma Trindal le Dim 22 Juil 2007, 22:26

Pour compléter Smile:

Le soufisme (arabe : تصوف [tassawwuf]) désigne le côté ésotérique de l'islam qui existait de manière ineffable aux premiers temps de l'Islam et a fini par être désigné par le mot "tassawuf", lequel est rendu par "soufisme" en français. L'essentiel des confréries soufies sont d'obédience plutôt sunnite (elles reconnaissent la légitimité des quatre premiers califes de l'Islam). Cependant il existe en pays chiite aussi certaines manifestations du soufisme ; dans le Chiisme, le terme irfan désigne la discipline de la connaissance mystique dans l'enseignement religieux, ce qui le rapproche considérablement du soufisme.
Le mot soufisme a été forgé à partir du mot "el-soufiya" qui désigne en arabe l'homme qui a réalisé pleinement sa spiritualité et qui est arrivé au terme de la Voie. Tous les gens qui suivent le chemin du "tassawuf" ne sont pas des "soufis" mais des "aspirants" à la voie spirituelle, guidés par des "soufis", ou encore des maîtres spirituels.
Le tassawwuf consiste à pratiquer l'Islam, tout d'abord comme tous les autres musulmans, et à en faire plus tant au niveau des prières, que du jeûne... On retrouve aussi des pratiques ascétiques pour purifier l'ego et surtout le "dhikr", qu'on pourrait traduire par "rappel", qui consiste à se remémorer Dieu notamment en répétant des noms divins, seul ou à plusieurs. Il est à noter qu'il existe plusieurs modalités de "dhikr". Une autre pratique régulière que l'on retrouve dans le "tassawuf", c'est la récitation de bénédictions sur le Prophète Muhammed. Le tassawuf a pour but de conduire au degré de l’excellence de la foi et du comportement (al-ihsân) qui, par la purification du cœur, conduit à la sincérité spirituelle (ikhlâs) permettant d’accueillir la Lumière divine, par laquelle on connaît, par laquelle on voit ; mais peu arrivent à ce but. Celui qui arrive au but - le soufi -, après avoir mené le grand combat, dépouillé de son individualité (ego) et délivré de toutes les visions partielles et illusoires qui y sont attachées, prend vie en Dieu, et n’agit que par Lui ainsi qu’Il l’a dit : « Mon Serviteur ne s’approche pas de Moi par quelque chose que J’aime davantage que par les actes que Je lui ai prescrits, Il ne cesse de s’approcher de Moi par les œuvres surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Et lorsque Je l’aime, Je suis l'ouïe par laquelle il entend, la vue par laquelle il voit, la main par laquelle il saisit… » (Hadith qoudsi rapporté par Al-Bokhari)


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Lun 23 Juil 2007, 21:13

Un enseignement oh combien d'actualité que nous commente le Cheikh khaled Bentounes,
celui du prophete Noé , à partir de sourates du coran


Chaque fois que je les ai appelés pour que tu leur pardonnes,
ils ont mis leurs doigts dans leurs oreilles ;
ils se sont enveloppés dans leurs vêtements ;
ils se sont obstinés ; ils se sont montrés orgueilleux.
je les ai ensuite appelés à haute voix ;
j’ai fait des proclamations et je leur ai parlé en secret.

(Sourate 71, versets 7-9.)
Si Noé s’adressait à nous aujourd’hui, il ferait l’inventaire de tous les dangers qui touchent la terre et avec elle l’humanité :
la surpopulation, la prolifération chimique et nucléaire, les génocides, le mépris des enfants,
la dévastation des forêts, les manipulations génétiques. Il nous appellerait à la raison
avant le point de non-retour.


Comme au temps de Noé, les hommes ne veulent pas entendre le message.
Les pollueurs savent qu’ils ont tort mais font la sourde oreille pour sauvegarder leurs pouvoirs et leurs intérêts.
Ils opposent toute sorte d’arguments pour ne pas entendre le cri d’alarme alors qu’ils connaissent parfaitement
la gravité du problème.
Si un discours n’est pas vrai, je peux le contester. S’il l’est, le lâche et l’incrédule préfèrent ne pas l’entendre
et se boucher les oreilles.
Mais notre époque, contrairement à celle de Noé, est tellement médiatisée qu’il est impossible de feindre l’ignorance.


« Ils se sont enveloppés dans leurs vêtements » signifie se réfugier derrière les systèmes économiques, idéologiques
ou philosophiques et, pour se déculpabiliser, accuser l’autre ou une autorité supérieure.


« Je leur ai parlé en secret. » S’il était parmi nous, Noé tenterait de sensibiliser les décideurs à la gravité de la situation
et à l’urgence d’agir avant qu’il ne soit trop tard.

Un monde meilleur

J’ai dit : « Implorez le pardon de votre Seigneur ; il est celui qui ne cesse de pardonner ;
il vous enverra, du ciel une pluie abondante ; il accroîtra vos richesses et le nombre de vos enfants ;
il mettra à votre disposition des jardins et des ruisseaux.

(Sourate 71, versets 10-12.)

Le Coran révèle ensuite comment Noé essaie de convaincre les dirigeants de changer d’attitude. Il les invite
à revenir à l’adoration de Dieu, au respect de la nature et à l’amour du prochain en leur promettant un monde meilleur.
Les versets 13 et 14 confirment cette idée :

« Pourquoi n’attendez-vous pas de Dieu
un comportement digne de Lui alors qu’il vous a créés par phases successives ?
»

L’homme s’entête à croire en sa puissance et en sa capacité d’améliorer le monde par ses nouvelles
découvertes scientifiques et technologiques, alors que Dieu lui rappelle qu’il n’est qu’une infime
partie d’un univers créé par étapes successives. C’est un avertissement à son orgueil
pour le ramener à plus de sagesse et à un comportement plus digne de la confiance
et de l’immense générosité de Dieu qui peut donner toujours plus, car Il est le plus Grand et le plus Savant.



la suite de ce merveilleux enseignement demain si vous le voulez bien...


Dernière édition par le Dim 12 Aoû 2007, 20:50, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Jeu 26 Juil 2007, 19:40

Suite du magnifique enseignement du Cheikh khaled Bentounes, à partir de la sourate du Coran
sur le Prophete Noé.

Un maillon de la chaîne



Dieu vous a fait croître de la terre comme les plantes puis il vous y renverra et vous en fera ensuite surgir
soudainement.


Dieu a établi pour vous la terre comme un tapis afin que vous suiviez des voies spacieuses.

(Sourate 71 , versets 17-20.)


Ce
passage évoque l’origine commune de l’homme et de la création. Nous
avons obéi au même processus car nous ne sommes qu’un maillon de la
chaîne et sans doute le plus faible, étant le dernier après les
minéraux, les végétaux et les animaux. Mais ce maillon est, en même
temps, le plus fort car il porte en lui le principe actif de l’esprit
qui le distingue du reste de la création. Même s’il est un animal
pensant, il n’en demeure pas moins rattaché, par certains aspects, au
minéral, au végétal et à l’animal auquel il n’est supérieur que par
cette présence divine (les attributs divins dont Dieu a paré Adam) qui
le vivifie en alimentant sa conscience.

Dieu
a confié à l’homme la pleine jouissance de la terre qu’Il a déroulée
sous ses pieds comme un tapis rouge sous les pas du roi. Il lui a tracé
une voie royale et spacieuse faite de tolérance, de fraternité et de
partage. Mais l’homme, pensant mieux faire, se perd dans les voies
étroites et tortueuses. Se détournant de la voie universelle du
partage, il s’enlise dans des systèmes politiques, économiques et
idéologiques artificiels, souvent inopérants, voire catastrophiques.

Les nouvelles idoles




Noé
dit : « Mon Seigneur ! Ils mont désobéi ; ils ont suivi celui dont les
richesses et les enfants
n’ont fait qu’accroître la perte. »


Ils
ont tramé une immense ruse et ils ont dit : « N’abandonnez jamais vos
divinités :
n’abandonnez ni Wadd, ni Souwa ; ni Yaghout, ni Ya ôuq, ni
Nasr ! »


(Sourate 71, versets 21-23.)



L’homme
attiré par les biens matériels immédiats et éphémères est sourd et
récalcitrant à ce message. Il dédaigne les richesses nobles et
spirituelles qui sont son capital le plus précieux et qui font de lui
l’être d’exception, et s’en éloigne. Là réside toute sa faiblesse !
Comme hier, il s’obstine à adorer les mêmes idoles : pouvoir, honneur,
argent, prestige, sexe. Depuis Noé, l’homme a peu changé. Il est
capable de prouesses technologiques mais, en esprit, il n’a guère
évolué. Il est aveugle et dupe d’un système où l’argent facile et la
frénésie de consommation règnent en maîtres. Conditionné par ce miroir
aux alouettes, il veut toujours davantage, et tout de suite. Il est
prêt à léser l’autre pour arriver à ses fins et assouvir ses passions.
S’il ne prend pas conscience de ce mirage, de ces fausses valeurs, tôt
ou tard, il en paiera le prix. A moins que, dans un sursaut de sagesse,
il ne décide de se mettre à l’écoute du message de tolérance, de
patience et des vraies valeurs que ne cesse de lui adresser Noé à
travers la Révélation.

Si
rien ne semble avoir changé dans la société humaine, et qu’à chaque
naissance le scénario adamique se répète et se perpétue, la création et
l’homme sont cependant en constante évolution. Toutefois le sort du
monde se joue dans ce duel permanent entre ceux qui, porteurs
d’espérance, vivent le message de Noé à travers l’épanouissement et
l’apaisement de leur intériorité, et ceux qui sont portés par leurs
désirs et leur soif inextinguible de jouissance matérielle.

A suivre...


Dernière édition par le Dim 12 Aoû 2007, 20:50, édité 1 fois
avatar
Jean-Shérab
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 146
Age : 42
Contrée : Belgique
Disposition de l'Esprit : lire, étudier, méditer, aimer ma douce et ...manger
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/07/2007

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Jean-Shérab le Ven 27 Juil 2007, 09:53

Bonjour c'est vrai que j'ai entendu ça et là des gens dire au sein même de l'Islam qu'il s'agissait d'une secte. Pourquoi le soufisme est-il si mal vu par les musulman eux-mêmes? Alors qu'il semble être une véritable mise en oeuvre de la "miséricorde" dont parle l'Islam.


_________________
La vie n’est pas différente du nirvana;
Le nirvana n’est pas différent de la vie.
Les limites de la vie sont celles du nirvana:
Samsara et nirvana sont exactement les mêmes.

(Nagarjuna, Versets jaillit du centre, Kunchab)
avatar
djinpa
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 48
Contrée : A.
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, peinture, lecture
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/07/2007

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par djinpa le Ven 27 Juil 2007, 10:15

Chez les soufis la mixité est de mise et ils ne considérent pas la femme comme "impure" contrairement aux autres musulmans me semble-t'il!
Djinpa
avatar
Invité
Invité

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Ven 03 Aoû 2007, 09:58

@Jean-Shérab a écrit:Bonjour c'est vrai que j'ai entendu ça et là des gens dire au sein même de l'Islam
qu'il s'agissait d'une secte. Pourquoi le soufisme est-il si mal vu par les musulman eux-mêmes? Alors qu'il semble
être une véritable mise en oeuvre de la "miséricorde" dont parle l'Islam.

Bonjour Jean excuses moi pour le retard à répondre je viens de voir ta question
Je l'avais aussi entendu dire que le soufisme est une secte, je ne sais pas pourquoi, c'est à approfondir avec nos
Freres musulmans.

J'en profite pour vous donner la fin de ce tres beau texte:

Si
rien ne semble avoir changé dans la société humaine, et qu’à chaque
naissance le scénario adamique se répète et se perpétue, la création et
l’homme sont cependant en constante évolution. Toutefois le sort du
monde se joue dans ce duel permanent entre ceux qui, porteurs
d’espérance, vivent le message de Noé à travers l’épanouissement et
l’apaisement de leur intériorité, et ceux qui sont portés par leurs
désirs et leur soif inextinguible de jouissance matérielle.

Face
à cette profonde contradiction, le discours de Noé continue de
s’adresser à tous et à chacun. L’homme social est libre de mener ou non
son combat intérieur (son grand jihad) pour refuser un système qu’il
juge néfaste et choisir la voie de la sérénité, de la paix, de la
tolérance et de la fraternité, dans l’harmonie entre la nature et la
satisfaction de ses besoins. Il peut y parvenir par un développement
maîtrisé, une technologie mise au service du bien-être de tous et une
science non conditionnée par le profit mais fondée sur l’éthique.

Plus
que jamais, le Veau d’or est objet d’adoration à travers ses divers
symboles et représentations : Palme d’or pour le cinéma, Disque d’or
pour la musique. Quant à l’art, il a rompu avec le sacré en devenant
objet de spéculation. Le stade aussi a ses idoles qui valent des
millions. Cela dit, je ne nie pas la valeur du sport ni son utilité
dans l’épanouissement de l’homme. Mais hélas, je crains qu’il ne soit
perverti pour devenir l’alibi du pouvoir et de l’argent. Il suffit de
voir les milliards consacrés aux jeux olympiques qui symbolisent
soit-disant la fraternité entre les peuples alors que les deux tiers de
la population mondiale vivent dans la famine. Ces milliards dépensés
pour quelques instants de festivité et de spectacle ne seraient-ils pas
mieux utilisés s’ils permettaient d’irriguer, de soigner, de planter,
d’instruire ? Il ne s’agit pas de révolutionner le monde mais de tenter
de revenir à une vision plus juste, à une attitude plus humaine et plus
solidaire.

La
véritable révolution est d’abord intérieure et silencieuse
. C’est à ce
prix qu’elle produira ses fruits pour l’ensemble de l’humanité. L’homme
a des besoins et tant mieux si le progrès lui apporte une vie
meilleure. Mais il lui faut agir pour éradiquer le danger de
l’asservissement à la seule consommation
qui génère, malheureusement,
un malaise profond lié à l’oubli des véritables valeurs comme
l’intégrité, la morale, la fraternité, l’entraide et le partage. Seules
ces valeurs d’essence divine peuvent nous amener à nous interroger
lucidement sur nos actes : « Suis-je en harmonie avec la création ? »

Elle est le témoignage vivant de Sa présence et nous interpelle à
chaque instant. Si, dans chaque acte ou projet que nous élaborons, nous
prenions en considération le Divin, nous nous placerions dans une
perspective universelle où personne ne serait lésé. Car Dieu est
omniprésent, Il anime aussi bien l’homme que l’animal, la lune, le
soleil et toutes les galaxies dans ce merveilleux et harmonieux
mouvement qu’est la vie.

Le cri d’alarme


La sourate de Noé se termine ainsi :

Ceux-ci ont pourtant égaré un grand nombre d’hommes. Tu ne fais qu’accroître l’égarement des injustes.

Ils furent engloutis et introduits dans un Feu, à cause de leurs fautes. Ils ne trouvèrent aucun protecteur
en dehors de Dieu.


Noé
dit : « Mon Seigneur ! Ne laisse sur la terre aucun habitant qui soit
au nombre des incrédules.
Si tu les épargnais, ils égareraient tes
serviteurs et ils n’engendreraient que des pervers absolument
incrédules.
Mon Seigneur ! Pardonne moi ainsi qu’à mes parents ; à
celui qui entre dans ma maison en tant que croyant ; aux croyants et
aux croyantes.
Augmente seulement la perdition des injustes ! »


(Sourate 71, versets 24-28.)
Les
propos de Noé sont hélas accablants ! Mais la corruption se développa à
un degré tel qu’il fallut le sacrifice d’une grande partie de
l’humanité pour sauver celle qui pourrait repeupler la terre et vivre
une nouvelle aventure humaine plus juste, plus universelle, plus
conviviale. Ce fut le déluge.

Aujourd’hui,
il suffit qu’un irresponsable appuie sur un bouton pour déclencher le
cataclysme nucléaire. Soyons à l’écoute de ce verset, méditons-le car
cette prière finale de Noé est d’une actualité brûlante et un cri
d’alarme pour l’humanité et la planète.



Cheikh Bentounès, « L’homme intérieur à la lumière du Coran »
avatar
Invité
Invité

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Jeu 29 Nov 2007, 23:54

Nos frères musulmans le disent...
Le faux prophete, le Dajjal anoncé par le Coran est déjà parmi nous

Il s'appelle société de consommation...

http://citoyennetes.free.fr/wordpress/?p=12

La civilisation de ” l’imposteur ” (Dajjâl)
(Posté par j'sais-pas)---
salam,
j'ai eu trop envie
de recopier ce passage d'un livre car il décrit bien la société dans
laquelle on vit. Les objecteurs de croissance nous interpellent sur un
chose dont notre prophète nous avait mis en garde... Ce n'est pas une
attitude islamique pour moi que de vivre sans se questionner sur les
conséquences de nos modes de vies...

"La tradition islamique
reconnaît la venue d’un messie imposteur, le Dajjâl, qui apparaîtra à
la fin des temps et qui séduira des foules subjuguées par ses pouvoirs.

«
*Dieu n’a pas envoyé de prophète, affirme Muhammad, sans lui ordonner
de mettre en garde sa communauté contre le faux Messie (al-masîh
ad-djjal). C’est ainsi que Noé et les prophètes après lui reçurent cet
ordre. S’il sortait parmi vous, ses signes distinctifs cachés ne le
seront pas pour vous. Votre Seigneur n’est pas borgne, alors que lui,
il est borgne de l’œil droit. Son œil est comparable à un raison sec *»
*1*

le Dajjâl doit bien entendu être considéré comme une
personne à part entière. Mais on peut admettre que son apparition ne
prendra tout son sens que lorsque la civilisation moderne aura
définitivement pris son parti. L’auteur Muhammad Asad, dans son livre
remarquable *Le chemin de la Mecque,* consacre un chapitre à ce thème.
Il identifie le Dajjal au matérialisme moderne.

Cet extrait montre l’écrivain en conversation avec un cheikh et un jeune bédouin :

*« - Vraiment, ô frère ? me demande le jeune bédouin avec vivacité. Est ce vrai que tu as été toi-même un faranji 2 ? *
*Je fais un signe affirmatif et il murmure :*

Dieu soit loué, Dieu soit loué ; Il guide qui Il veut sur la voie
droite… Dis-moi, frère, pourquoi les faranjis se préoccupent-ils si peu
de Dieu ?*
*- C’est une longue histoire, lui dis-je, et cela ne peut
pas s’expliquer en quelques mots. Tout ce que je peux te dire
maintenant est que le monde des faranjis est devenu le monde du dajjal,
le Brillant, le Trompeur. As-tu déjà entendu parler de la prédiction de
notre saint Prophète, selon laquelle, dans les derniers temps , la
plupart des habitants du monde suivront le Dajjal, croyant qu’il est
Dieu ? »*
*- Alors qu’il me regarde d’un air interrogateur,
j’expose, avec l’approbation visible du cheikh Ibn bulayhid, la
prophétie relative à l’apparition de cet être apocalyptique, le dajjal,
qui sera borgne, mais doué de pouvoir mystérieux à lui concédés par
Dieu. Il entendra de ses oreilles ce qui se dit aux coins les plus
éloignés de la terre et verra de son œil unique des choses se
produisant à des distance infinies ; il vola autour de la terre en
quelques jours, amassera des trésors d’or et d’argent qu’il fera
soudainement surgir du sol, fera tomber la pluie et croître les plantes
à son commandement, tuera et ramènera à la vie, de telle sorte que tous
ceux dont la foi est faible croiront qu’il est Dieu Lui-même et se
prosternerons devant lui en adoration. Mais ceux dont la foi est forte
liront ce qui est écrit sur son front en lettres de feu : Négateur de
Dieu, et ils sauront ainsi qu’il n’est qu’une imposture destinée à
mettre à l’épreuve la foi de l’homme….*
*Mon ami le bédouin me regarde avec des grands yeux et murmure :*
*« Je cherche refuge en Dieu. »*
*Je me tourne vers Ibn Bulayhid :*

Cette parabole, ô cheikh, n’est-elle pas une description adéquate de la
civilisation technique moderne ? Elle est « borgne », ce qui signifie
qu’elle ne voit qu’un aspect de la vie, le progrès matériel, et ignore
son aspect spirituel. A l’aide de ses merveilles mécaniques, elle rend
l’homme capable de voir et d’entendre bien au-delà de sa capacité
naturelle et de couvrir des distances illimitées à des vitesse
inconcevables. Ses moyens technique peuvent « faire tomber la pluie et
croître les plantes », de même qu’ils découvrent des trésors
insoupçonnés sous la surface du sol. Sa médecine rend la vie à ceux qui
paraissent condamnés à mort, alors que ses guerres avec leurs horreurs
scientifiques détruisent la vie. Et son développement matériel est si
puissant et si éblouissant que ceux dont la foi est faible se mettent à
croire qu’il y a une divinité en elle. Mais ceux qui ont gardé la
conscience de leur Créateur reconnaissent clairement que l’adoration du
dajjal équivaut à la négation de Dieu…”3 "*

1:Hadith authentique rapporté par Al-Bukhâri et Muslim
2: Faranjis : C’est à dire un Européen. Les faranjis sont à l’origine les Francs des Croisades
3:Muhamad Asad, Le chemin de la Mecque, pp 267-268, trad.Roger du Pasquier, éd Fayard, Paris, 1976.

Source de cette écrit: Hani Ramadan, l'islam et la dérive de l'occident , éd Maison D'Ennour.


salam
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Karma Yeshé Gyatso le Ven 30 Nov 2007, 09:28

Je connais BIEN Hani Ramadan, contrairement a son frére (qui as désavoués ses propos) c'est un fanatique.

Pour lui le SIDA est une punition divine.
Pour lui la lapidation des femmes adultéres est juste.

Il a été chassé de l'Université Suisse ou il enseignait car il avait tenus des propos Antisémites virulents.
Je l'ai affronté verbalement quant il est venu dans notre ville, un vrai DANGER.

Cherchez ses déclarations sur le net et la polemique qu'elles ont suscitée, effayant. Voila de quoi vous faire votre propre opinion.

http://www.comores-online.com/mwezinet/religion/charia.htm

http://www.aidh.org/dial_rel/deb_char1.htm

https://www.youtube.com/watch?v=io-UDNb-sL0

Un petit livre de lui trés éclairant: Hani RAMADAN: Aspect du monothéisme Musulman Edit Tawhid

J'aimerais bien savoir ce que Cheikh Khaled BENTOUNES pense de ce Monsieur, lui qui me semble un homme de paix .

jcb








_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Invité
Invité

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Ven 30 Nov 2007, 11:14

::19: noble frère Je pense que Cheik Khaled Bentounes condamnerait le fanatisme de cet individu...

il approuverait par contre la parabole... qu'a simplement reprise Hani Ramadan ( frère de Tarick ?)

en citant cet auteur Muhammad Asad, dans son livre remarquable *Le chemin de la Mecque,*

les connais tu (cet auteur et ce livre)?


C'est vrai que la condition de la femme dans l'Islam, pose beaucoup d'interrogations.

C'est vrai aussi, que le Coran , que je suis en train de lire
a de nombreuses sourates qui peuvent être interprétées de manière fanatique et violente

ps... ne me faites pas dire ce que je ne veux pas dire
et qu'a dit le pape Benoit XVI...
::48:
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Karma Yeshé Gyatso le Ven 30 Nov 2007, 12:34

Benoit XVI est un des pires fanatiques que le catholicisme ait connu ces derniéres années. Déja quant il n'était que le Cardinal Ratzinger PREFET DE LA CONGREGATION DE LA FOI (Nouveau nom de l'inquisition) il se distinguait par son conservatisme.

Même si ses positions sur l'usage des préservatifs fait de lui un meurtrier, il n'apelle pas au meurtre. Surtout un grand nombre de Catholiques ne suivent ABSOLUMENT pas ce qui est décidé a Rome et heureusement eux ne risquent aucune sancion (Fatwa etc).

Je reste persuadé que l'ISLAM EST UNE RELIGION DE PAIX, hélas ce qu'une minorité que BHL a appelé trés justement FASCISLAMISME donne de cette culture et cette spiritualité une immage CARICATURALE.

JE reste persuadé que TOUTE INSTITUTIONNALISATION du SPIRITUEL même INEXORABLEMENT a la violence et au rejet de l'AUTRE.

jcb









_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Invité
Invité

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Ven 30 Nov 2007, 13:42

BENOIT XVI ... ce Cardinal Ratzinger, PREFET ... pale monkey nous avons été extremement décus par cette nomination...

C'etait la porte à l'ouverture qui se refermait

Bien que Jean Paul II n'ait pas été exempt de tous reproches...
avec sa poition sur le Sida et la contraception notamment
Il nous faut attendre maintenant le prochain PAPE
avec impatience...

Je sais...
il ne faut jamais souhaiter la mort de qq un, c'est du Karma négatif ! confused

on s'éloigne de l'Islam et de la société de (con )sommation !
::37:
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 68
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Karma Yeshé Gyatso le Sam 01 Déc 2007, 12:16

Je ne pense pas que ce soit en faisant de la société de consommation le GRAND SATAN que l'on puisse vraiment améliorer le sort des Hommes.

Des milliards d'Hommes veulent avoir accés a la consommation de l'Occident, au nom de quel morale ascétique devrait'on leur refuser ce droit?

Les objets je l'ai souvent dis ne sont ni BON ni MAUVAIS, c'est l'USAGE que l'on en fait.

Certe la consommation OBSTENTATOIRE el la dillapidation des richesse est scandaleuse et doit être combattue, mais il ne faut pas confondre il me semble l'ENVIE LEGITIME des pauvres d'avoir accés aux soins, a la modernité, et a la consommation raisonnée et la NOSTALGIE d'un état primitif (ROUSSEAU) ou l'Homme aurait été un Bon Sauvage.

En ce moment en Afrique le SIDA tue des millions de gens , les médicaments qui pourrait les soigner éxistent, mais présentent (Voir dossier dans TETU Excellente revue) un trés fort potentiel de pollution chimique car ce sont des mollécules extrémement puissantes. QUE FAIRE???

Je pense que pour cela aussi la VOIE DU MILIEU s'impose. Il n'y a pas de société du Risque ZERO. C'est aux citoyens de decider ce qu'ils souhaitent en terme de développement, fermer une usine polluante, c'est souvent précipiter les travailleurs dans le chomage. DEMANDONS LEUR LEUR AVIS, ne décidons pas pour eux du haut de nos positions de Nantis.

jcb







_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Invité
Invité

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Invité le Sam 01 Déc 2007, 19:13

Des milliards d'Hommes veulent avoir accés a la
consommation de l'Occident, au nom de quel morale ascétique devrait'on
leur refuser ce droit?

entièrement d'accord, avec toi... c'est le grand débat qui agite le milieu des objecteurs de croissance dont je fais partie...

de quelle morale, quel droit..ect.. alors que nous occidentaux avons :
au nom de notre "CIVILISATION"

Tué et massacré leurs population leurs traditions et fait disparaitre leurs civilisations...

Pillé et volé leurs richesses , de l'or et pierres précieuses, jusqu'au pétrole et uranium,
en passant par le café, la cacao et autres ...

Menti et trompé quant aux bienfaits de "notre civilisation"
qu'ils nous ont cru et nous croient encore

Ou est le juste milieu ?

Pour moi c'est que toutes et tous sur cette planete puissent
- respirer un air pur
- boire une eau non polluée
- manger sainement
afin d'etre en bonne santé

et s'épanouir dans leur vie en ayant accés à l'instruction, la culture , les relations humaines...

Même si MOI misérable nanti de cet occident assassin et voleur... et qui ne m'en rends même pas compte....
devions renoncer à tout ce superflu, bagnoles, télé, et autres écran plats...

Le juste milieu n'est ce pas le bonheur selon le bouddhisme ?


on s'éloigne encore de l'islam

Contenu sponsorisé

Re: Nous avons decouvert Cheikh Khaled BENTOUNES

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 19 Oct 2018, 21:57