Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 09:07 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Hier à 19:15 par Mila

» La pratique du sommeil
Hier à 11:10 par Mila

» Paroles d'animaux
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par Mila

» Bouddhisme et christianisme
Jeu 08 Nov 2018, 16:33 par Ortho

» Ripa International Center
Mer 07 Nov 2018, 09:05 par Mila

» Les prières du Bardo.
Mar 06 Nov 2018, 22:29 par Ortho

» Méditation : comment elle modifie le cerveau
Lun 05 Nov 2018, 22:47 par tindzin

» Quelle place et quel sens donner à la vie monacale ?
Dim 04 Nov 2018, 11:01 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 01 Nov 2018, 09:58 par Pema Gyaltshen

» Illusion ou censure ?
Jeu 01 Nov 2018, 09:57 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mar 30 Oct 2018, 20:56 par Pema Gyaltshen

» Bon 80 ème anniversaire Cher Dalaï Lama !
Sam 27 Oct 2018, 23:35 par tindzin

» Formations mentales, émotions non souhaitées
Sam 27 Oct 2018, 09:22 par Jean-François

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , décembre 2018
Ven 26 Oct 2018, 17:50 par Mila

» Qu'est devenu Larung Gar ?
Ven 26 Oct 2018, 12:08 par Mila

» Le tibétain?
Jeu 25 Oct 2018, 20:06 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Jeu 25 Oct 2018, 12:56 par Mila

» Les cent conseils de Padampa Sangye
Mer 24 Oct 2018, 14:28 par Mila

» DREPUNG GOMANG MONASTERY TOUR 2018
Mer 24 Oct 2018, 13:09 par Ortho

» Adzom Gyalsé Rinpoché Bruxelles 2018
Mar 23 Oct 2018, 10:28 par Pema Gyaltshen

» Restons Zen : Le Village des Pruniers
Dim 21 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» L’éthique dans tous ses états – 1/2 et 2/2 : « enseigner l’éthique »
Dim 21 Oct 2018, 14:16 par Disciple laïc

» Enseignements publics de Dungsey Gyétrul Jigmé Rimpoché à Bruxelles
Sam 20 Oct 2018, 19:45 par Mila

» poème de Jules Supervielle
Sam 20 Oct 2018, 16:42 par Abhradan

» Plongée au coeur du Bouddhisme russe : le datsan d'Aguinskoië .
Sam 20 Oct 2018, 14:14 par Mila

» Regard profond sur les 5 agrégats
Ven 19 Oct 2018, 17:19 par Disciple laïc

» Journée du Bouddhisme - 28 octobre 2018
Mer 17 Oct 2018, 22:43 par Mila

» 108 perles de sagesse du Dalaï Lama
Mer 17 Oct 2018, 10:52 par Mila

» Méditation-Addiction
Dim 14 Oct 2018, 19:46 par Ortho

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Dim 14 Oct 2018, 19:41 par Ortho

» La pratique véritable .
Dim 14 Oct 2018, 11:36 par Ortho

» Pratique quotidienne + un "truc"
Dim 14 Oct 2018, 08:23 par Disciple laïc

» Krishnamurti, révolution psychologique
Sam 13 Oct 2018, 15:52 par Mila

» La méditation en marchant
Sam 13 Oct 2018, 09:26 par Disciple laïc

» Lettre à un religieux
Ven 12 Oct 2018, 14:55 par Disciple laïc

» Shalom, Salaam, Tournée en Israel/Palestine
Ven 12 Oct 2018, 13:43 par indian

» Trinh Xuan Thuan publie La plénitude du vide
Ven 12 Oct 2018, 12:22 par Disciple laïc

» Rencontre des deux Karmapa en France
Ven 12 Oct 2018, 09:54 par Abhradan

» Anniversaire du Vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 12 Oct 2018, 09:52 par Mila

» Quand chante Milarépa
Jeu 11 Oct 2018, 10:19 par Mila

»  INSTRUCTIONS POUR LA MÉDITATION EN MARCHE
Jeu 11 Oct 2018, 08:46 par Disciple laïc

» Compréhension intellectuelle et expérience du dharma
Mer 10 Oct 2018, 17:53 par Disciple laïc

» L'illusion de l'égo
Mer 10 Oct 2018, 08:56 par Disciple laïc

» Embrasser sa colère par Thich Nhat Hanh
Mer 10 Oct 2018, 08:41 par Disciple laïc

» Bonsoir je me présente
Lun 08 Oct 2018, 20:46 par Mila

» La rencontre sereine avec la réalité - Qu'est ce que la réalité ?
Lun 08 Oct 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Vache et baballe
Dim 07 Oct 2018, 18:14 par Disciple laïc

» Bouddhisme et foi Baha'ie
Dim 07 Oct 2018, 18:12 par Disciple laïc

» L’attention, fondement de la pratique du satipatthana sutta
Dim 07 Oct 2018, 10:18 par Disciple laïc

» La permaculture , une philosophie de vie .
Dim 07 Oct 2018, 00:29 par Mila

» 2 sutras ou Mara suggère à des bhikkouni qu'elles sont faites et contrôlées par un être supérieur
Ven 05 Oct 2018, 16:48 par Disciple laïc

» Mara, Samsara, et Identité
Ven 05 Oct 2018, 16:29 par Disciple laïc

» 2 sutras ou le Bouddha prophétise les "menaces futures"
Ven 05 Oct 2018, 16:18 par Disciple laïc

» Christianisme et bouddhisme
Ven 05 Oct 2018, 11:36 par Disciple laïc

» Un monument en homme aux animaux de guerre
Jeu 04 Oct 2018, 13:12 par Mila

» Communication humain-animaux par le chant , une tradition scandinave pour rassembler les troupeaux .
Mer 03 Oct 2018, 10:53 par Mila

» AN 4.193 Bhaddiya Sutta — Discours à Bhaddiya —
Mer 03 Oct 2018, 08:03 par Disciple laïc

»  4 octobre 2018 , journée mondiale des animaux .
Mar 02 Oct 2018, 16:21 par Mila

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Mar 02 Oct 2018, 13:22 par indian

» décès de Namkhai Norbu
Mar 02 Oct 2018, 10:53 par Mila

» La liberté de pensée
Lun 01 Oct 2018, 18:41 par indian

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 01 Oct 2018, 16:21 par indian

» LeDernierLoup
Lun 01 Oct 2018, 13:18 par indian

» Introduction au bouddhisme d’un point de vue islamique
Lun 01 Oct 2018, 13:13 par indian

» Sentiment & Mort
Lun 01 Oct 2018, 10:58 par Mila

» Comment transmettre au monde contemporain la sagesse du Bouddha
Dim 30 Sep 2018, 22:02 par Disciple laïc

» Seven Wonders of the Buddhist World
Dim 30 Sep 2018, 10:16 par Mila

» VELUDVAREYYA-SUTTA
Sam 29 Sep 2018, 09:45 par Disciple laïc

» L'univers dans un grain de poussière - par le vénérable Thich Nhat Hanh
Ven 28 Sep 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et Science: La méditation pour guérir: la science s'en mêle
Ven 28 Sep 2018, 20:33 par indian

» Dilgo Khyentsé Rimpoché
Ven 28 Sep 2018, 19:06 par Pema Gyaltshen

» Liste des Bouddhas et Bodhisattvas féminines
Ven 28 Sep 2018, 14:40 par Mila

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Jeu 27 Sep 2018, 15:55 par indian

» Sagesse Ou || Non
Jeu 27 Sep 2018, 15:09 par LeDerrnierLoup

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 35 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 35 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97731 messages dans 11252 sujets

Nous avons 4255 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est EUZERNAMGYAL

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7490)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2418)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


la culpabilité

Partagez
avatar
karma yeunten lhamo
Membre
Membre

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 48
Contrée : sud de la France
Arts & métiers : bodhisattva
Disposition de l'Esprit : débutant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2012

la culpabilité

Message par karma yeunten lhamo le Dim 30 Sep 2012, 22:54

Je viens d'apprendre qu'il n'y avait pas de mot en tibetain pour nommer la culpabilité, notion très judéo-chrétienne.
cette information me donne envie de creuser le sujet... pour m'aider moi même et mieux aider les autres...
après une courte recherche je suis tombée sur un texte qui parlait plutôt d'erreur.

les tibétains ne se sentent-ils pas coupables ? comment font-ils avec "l'erreur" à défaut de "faute"? pas pardon j'imagine... des excuses? comment sont-ils "quitte" avec l'autre ?
c'est pas évident de passer d'une culture judéo-chrétienne à une autre façon de penser les choses... mais cette ouverture, réflexion pourrait en aider plus d'un...
avatar
Karma Tcheu Dreun
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 101
Age : 65
Contrée : France
Arts & métiers : Poser l'esprit
Disposition de l'Esprit : Aller, Aller, Aller
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/11/2011

Re: la culpabilité

Message par Karma Tcheu Dreun le Lun 01 Oct 2012, 08:00

Bonjour Yeunten Lhamo,

Pour continuer sur ton message, il y a une erreur qui est faite dans toutes les traductions de textes de pratiques sur le terme "confession" (terme judéo-chrétien connoté s'il en est).

En réalité, le terme tibétain SHAK PA, habituellement traduit par confession, a pour signification "Mettre de côté ce qui ne convient plus" et les textes de pratique à ce sujet disent en réalité: Je mets de côté, sans aucune exception, ce qui ne convient plus de mes actes négatifs du passé et je ne commettrai plus, à partir de maintenant d'autres actes négatifs".

Nous ne sommes donc pas devant une confession devant un tiers (le Bouddha), que nous imaginons nous dire quelque chose comme "petit enfant c'est bien ou mal ...", mais bien dans une approche Bouddhiste individuelle et responsable où on analyse ses actes passés, on constate leurs conséquences (bonnes ou mauvaises) et on s'engage à laisser tomber les actes dits négatifs car ayant des conséquences mauvaises;

J'espère que ces quelques éléments pourront t'aider dans ta démarche.

Bonne journée à toi.


_________________
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1348
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: la culpabilité

Message par Ortho le Mar 02 Oct 2012, 08:19

avatar
porteur
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 36
Contrée : var, paca, france, europe
Arts & métiers : nada
Disposition de l'Esprit : veut devenir plus saxge
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la culpabilité

Message par porteur le Mar 02 Oct 2012, 11:17

Je mets de côté, sans aucune exception, ce qui ne convient plus de mes
actes négatifs du passé et je ne commettrai plus, à partir de maintenant
d'autres actes négatifs".

la cause est toute trouvée : la maladie monothéiste ou theiste ou divine tout simplement parce que cette cause est mauvaise dans sa génese, génétique, parentalité.

je mets de coté les causes de mes erreurs c est a dire pour moi, je met de coté le contexte judeo-chretien, une monumentale erreur ! une maaladie douloureuse et envahissante !

la culpabilisation qui en découle quand on la critique !
la forme de société qui en découle ! la famille toute puissante sur l'individu en situation marginale.

je déclare dieu coupable !

dieu est un père incestueux, une maladie mentale et sa révocation engendre culpabilité, faute et malheur.

si il y avait un dieu que je pouvais prier et qui m'exaucerai je lui dirait : que toutes ces religions s'enflamme et s'aneantissent ! je rajouterais amen ! non l'enfer n'existe pas à part sur terre. peut etre il y a t-il autre chose après ? mais nul ne peux le prouver alors comment dire c est comme ceci ou comme cela ?

le monotheisme pousse a la faute tout comme dieu qui a creer un arbre avec des fruits interdits et un serpent qui parle !

j espere n avoir pas dit trop de betises ! bonne journée!

je vous souhaite le meilleur!
si les tibetains n ont pas la notion de faute ou de culpabilité c est qu il faut abandonner cette notion.

et en fait je pense que presque toutes choses sinon toutes n est que action-conséquences...
avatar
randonneur
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 134
Age : 79
Contrée : Belgique
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : ouverture
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/06/2012

Re: la culpabilité

Message par randonneur le Mar 02 Oct 2012, 21:18

En réalité, le terme tibétain SHAK PA, habituellement traduit par confession, a pour signification "Mettre de côté ce qui ne convient plus" et les textes de pratique à ce sujet disent en réalité: Je mets de côté, sans aucune exception, ce qui ne convient plus de mes actes négatifs du passé et je ne commettrai plus, à partir de maintenant d'autres actes négatifs".

J'apprécie !!!
avatar
karma yeunten lhamo
Membre
Membre

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 48
Contrée : sud de la France
Arts & métiers : bodhisattva
Disposition de l'Esprit : débutant
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2012

Re: la culpabilité

Message par karma yeunten lhamo le Jeu 11 Oct 2012, 19:14

mettre de côté... j'aime beaucoup... tourner la page, lâcher prise sur le passé en changeant ...

la culpabilité est issue d'une fixation sur les pensées de sa faute... il faut se racheter, demander pardon, si l'autre donne son pardon, il est meilleur que nous... on est dans une dimension hiérarchique... on peut s'identifier à cette image négative et déprimer...
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1348
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: la culpabilité

Message par Ortho le Ven 12 Oct 2012, 08:15

Il est simplement difficile de demeurer dans la non pensée, la non -projection de pensées, d'idées,"vraies ou fausses", parce que notre cerveau a été conditionné dès le plus jeune âge, ainsi:
"Mais, espèce de sot (-te), réfléchis donc!"Qui n' a pas eu ce genre de réflexion dans son enfance?Qui n'a pas été brimé ou collé ou rendu honteux devant toute une classe parce qu'une simple bêtise avait été faite ou dite, à 7, 8 ou 10 ans?

Krishnamurti avait raison, je pense, en tant que penseur, il disait, un jour dans une émission radiophonique enregistrée, d'un air vraiment désolé et triste: "C'est éduquer qui est important! Tout le reste: les religions, les partis politiques ne sont que des idées.Mais, l'éducation des enfants c'est cela l'avenir!".



_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: la culpabilité

Message par Pema Gyaltshen le Ven 12 Oct 2012, 08:26

Oui d'accord mais pour éduquer il faut des valeurs éthiques...et se baser sur des êtres éveillés me semble judicieux.



_________________


Nicole Françoise
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 284
Age : 68
Contrée : Suisse
Arts & métiers : Retraitée
Disposition de l'Esprit : ouverte et tolérante
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 22/04/2012

Re: la culpabilité

Message par Nicole Françoise le Sam 13 Oct 2012, 08:58

"Qui parle sème et qui écoute récolte" dit la Sagesse Persane
En quoi est-ce que cela concerne la culpabilité? me direz-vous peut-être
Je me suis simplement rendu compte que parfois je parle trop et qu'ensuite je culpabilise tout simplement.
Pendant longtemps... jusqu'à hier en fait, je me disais " ça m'appartient car ça m'est arrivé! Ce n'est pas un secret puisque personne ne me l'a confié, je peux donc en parler si j'en ai envie."
Et hier soir, alors que je réfléchissais à ce que j'avais dit, à quelque part confié à une amie, je me suis rendue compte que CA NE M'APPARTENAIT PAS ou plutôt que cela appartenait également à la personne avec qui j'ai vécu la situation .
C'est comme si j'avais divulgué un secret, une confidence, comme si j'avais d'une certaine façon trahi quelqu'un.
Prendre conscience de chacune de mes paroles car en parlant, je sème... faire attention , que ce que je sème devienne une excellente récolte, afin que je ne culpabilise plus
Bonne journée
Nicole
avatar
randonneur
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 134
Age : 79
Contrée : Belgique
Arts & métiers : retraité
Disposition de l'Esprit : ouverture
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/06/2012

Comment gérer ses émotionsla culpabilité

Message par randonneur le Sam 13 Oct 2012, 22:20

"Qui parle sème et qui écoute récolte" dit la Sagesse Persane
En quoi est-ce que cela concerne la culpabilité? me direz-vous peut-être
Je me suis simplement rendu compte que parfois je parle trop et qu'ensuite je culpabilise tout simplement.
Nicole


On dit aussi "Le silence est d'Or et la parole d'Argent".
C'est exact ,l'intime entre deux personnes ne nous appartient pas .Il est construit tant par l'un que par l'autre et reste "propriété" commune .
Te poser cette question indique que tu as le respect de l'autre .
C'est l'occasion de se rappeler ce principe énoncé plus haut :

En réalité, le terme tibétain SHAK PA, habituellement traduit par confession, a pour signification "Mettre de côté ce qui ne convient plus" et les textes de pratique à ce sujet disent en réalité: Je mets de côté, sans aucune exception, ce qui ne convient plus de mes actes négatifs du passé et je ne commettrai plus, à partir de maintenant d'autres actes négatifs".

Nicole Françoise
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 284
Age : 68
Contrée : Suisse
Arts & métiers : Retraitée
Disposition de l'Esprit : ouverte et tolérante
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 22/04/2012

Re: la culpabilité

Message par Nicole Françoise le Dim 14 Oct 2012, 09:46

@randonneur a écrit:"Qui parle sème et qui écoute récolte" dit la Sagesse Persane
En quoi est-ce que cela concerne la culpabilité? me direz-vous peut-être
Je me suis simplement rendu compte que parfois je parle trop et qu'ensuite je culpabilise tout simplement.
Nicole


On dit aussi "Le silence est d'Or et la parole d'Argent".
C'est exact ,l'intime entre deux personnes ne nous appartient pas .Il est construit tant par l'un que par l'autre et reste "propriété" commune .
Te poser cette question indique que tu as le respect de l'autre .
C'est l'occasion de se rappeler ce principe énoncé plus haut :

En réalité, le terme tibétain SHAK PA, habituellement traduit par confession, a pour signification "Mettre de côté ce qui ne convient plus" et les textes de pratique à ce sujet disent en réalité: Je mets de côté, sans aucune exception, ce qui ne convient plus de mes actes négatifs du passé et je ne commettrai plus, à partir de maintenant d'autres actes négatifs".

Cher Randonneur,
Je t'avoue que j'aime énormément ( et non simplement beaucoup) ta citation concernant le terme thibétain Shak Pa, soit "Mettre de côté ce qui ne convient plus" ou "Je mets de côté ce qui ne me convient plus car il s'agit de mes actes négatifs du passé que je vais essayer de ne plus commettre dès maintenant."
Merci pour ton message et ton amitié
Bonne journée
Nicole
avatar
Ombre
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 59
Contrée : lointaine
Arts & métiers : créativité
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/12/2012

Re: la culpabilité

Message par Ombre le Sam 08 Déc 2012, 11:10

bjr à tous

j'aime vous lire car bcq de vos écrits m'interpellent. J'aimerais tant avoir votre niveau de connaissance, et pour l'instant je dirais que j'avance de ce que mon coeur m'a appris et de ce que j'ai ressenti et vécu avec les êtres.

La culpabilité c'est un sentiment que j'ai trainé depuis l'enfance, aujourd'hui il me semble que je la reconnais quand elle veut m'empoisonner la vie sous d'autres formes, car c'est un poison. Surtout quand ce sentiment n'aurait jamais du vous appartenir, il faut presque toute une vie pour comprendre et se défaire de ce sentiment. Comme Nicole j'apprécie cette citation pour ce qui nous incombe des actes négatifs que nous aurions commis nous mêmes. Mais il y a bien des culpabilités que nous traînons comme un fardeau et qui poutant ne nous appartiennent pas.

bonne journée, à vous...une belle énergie.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: la culpabilité

Message par Pema Gyaltshen le Sam 08 Déc 2012, 14:31

Bonjour Ombre
Dans nos cultures, malheureusement, on nous apprend à être coupable depuis l'enfance.
Héritage Judéo-Chrétien bien implanté, et ensuite cette course à la compétition.

Comme dit au début, nous commettons des erreurs, mais nous devons simplement essayer de ne plus nous tromper.

Ne pas attacher d'importance à ce que pense de nous les "autres" mais par contre se regarder tel que nous sommes avec nos noirceurs et nos imperfections.
Se remettre en question pour voir si nous avons une vie juste ou fausse.
Transformer nos actes nuisibles en actes vertueux.


Il ne faut JAMAIS se sentir coupable, mais rectifier les erreurs et AGIR.

Par contre, il faut accepter que nous sommes tous en interaction et interdépendant, et qu'il n'y a pas vraiment de séparation.
Ceci entraîne que nous sommes tous responsable de TOUS.

Cela nous démontre qu'il ne faut pas juger les autres et doit nous motiver à pratiquer pour TOUS les êtres SANS exception !





_________________

avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: la culpabilité

Message par MionaZen le Sam 08 Déc 2012, 17:51


avatar
Ombre
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 59
Contrée : lointaine
Arts & métiers : créativité
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/12/2012

Re: la culpabilité

Message par Ombre le Sam 08 Déc 2012, 19:46

Ne pas attacher d'importance à ce que pense de nous les "autres" mais par contre se regarder tel que nous sommes avec nos noirceurs et nos imperfections.
Se remettre en question pour voir si nous avons une vie juste ou fausse.
Transformer nos actes nuisibles en actes vertueux.


Il ne faut JAMAIS se sentir coupable, mais rectifier les erreurs et AGIR.

Par contre, il faut accepter que nous sommes tous en interaction et interdépendant, et qu'il n'y a pas vraiment de séparation.
Ceci entraîne que nous sommes tous responsable de TOUS.

Cela nous démontre qu'il ne faut pas juger les autres et doit nous motiver à pratiquer pour TOUS les êtres SANS exception !



bonsoir Pema; merci de ton attention....

je suis bien d'accord pour transformer nos actes nuisibles en actes vertueux...mais lorsque l'on ne fait que subir des actes nuisibles et non agir soi même en actes nuisibles, comment peut-on être responsable des agissements d'autrui ?

Nous sommes tous en interaction sans doute, mais qu'est ce qui justifie que nous vivions des choses, que cela nous tombe dessus en quelque sorte.....c'est mon propos...je ne parviens pas à comprendre.

Ah il est encore long le chemin !! heureusement, j'ai encore bcq de vies devant moi

bonne soirée,
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: la culpabilité

Message par Pema Gyaltshen le Sam 08 Déc 2012, 20:32

Je comprend et j'admet que c'est une vision déjà approfondie des enseignements du Vajrayana.

A savoir que nous sommes tous reliés à tout.
Non seulement entre êtres humains mais avec tout ce qui existe, visible et invisible.
Même les objets que l'on côtoie ont aussi des vibrations avec lesquelles nous sommes en interactivité.
C'est un peu le principe du Feng Shui, mais les gens qui se préoccupent de savoir si leur lit est bien placé, devraient aussi se préoccuper du reste, et des influences de toutes les ondes et de tous les êtres.

De plus, puisque je parle de la vision du Vajrayana, à ce stade nous devons considérer que le temps n'existe pas vraiment.
Si on élargit la perspective de notre petite vie présente à l'ensemble de toutes les vies.
Le temps n'existe que parce que l'on y croit, comme le reste...
Bon ce sont là des sujets de méditation et de réflexion.

Pour en revenir aux actes nuisibles des "autres", il faut se rappeler que le monde procède de notre esprit.

Quand je dis que nous sommes responsable c'est dans le sens que nous devons commencer par travailler sur nous-même paradoxalement pour conter notre ego, avant de vouloir changer les autres et le monde.

Par exemple, nous devons accepter qu'un tueur du style du personnage qui a trucidé des tas de gens sur une île dans le nord de l'Europe ( je choisi exprès un exemple européen ) ce personnage assassin fait partie de nous aussi et il a lui aussi la Nature de Bouddha dans les profondeurs de son esprit.

Donc notre responsabilité à chacun , c'est de pratiquer et donner l'exemple de vie vertueuse pour rayonner d'énergie positive de compassion et de bienveillance.

Pourquoi laissons-nous rentrer en nous des pensées négatives ? ( qui nous volent notre énergie vitale )

Cela rejoint le sujet du karma collectif.

Le remède c'est de joindre notre esprit à ceux de nos Maîtres, pour avoir une qualité d'énergie lumineuse.

Et une vigilance constante comme un navigateur solitaire sur son voilier.

( mais qu'est-ce que je suis bavard...)




_________________

avatar
Ombre
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 59
Contrée : lointaine
Arts & métiers : créativité
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/12/2012

Re: la culpabilité

Message par Ombre le Dim 09 Déc 2012, 11:21

bonjour Pema

non, non, vous n'êtes pas trop bavard, vous avez simplement tenté de me faire comprendre...je n'en suis pas encore là et vos explications m'aident tjrs beaucoup.

Je vous souhaite un bon dimanche et tjrs une belle énergie
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: la culpabilité

Message par MionaZen le Dim 09 Déc 2012, 17:47

avatar
plantamare
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 39
Contrée : france
Arts & métiers : photographie
Disposition de l'Esprit : mélancholie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/12/2012

Re: la culpabilité

Message par plantamare le Sam 15 Déc 2012, 18:52


"je suis bien d'accord pour transformer nos actes nuisibles en actes vertueux...mais lorsque l'on ne fait que subir des actes nuisibles et non agir soi même en actes nuisibles, comment peut-on être responsable des agissements d'autrui ?

Nous sommes tous en interaction sans doute, mais qu'est ce qui justifie que nous vivions des choses, que cela nous tombe dessus en quelque sorte.....c'est mon propos...je ne parviens pas à comprendre.

Ah il est encore long le chemin !! heureusement, j'ai encore bcq de vies devant moi

bonne soirée,
"


Je suis très sensible à ce que tu dis. En fait, à tout ce qui est dit dans ce fil de discussion. Voici où j'en suis de la culpabilité :


- comme plusieurs d'entre vous, j'ai été élevé dans une optique où l'on me reprochait toujours des "fautes" (vraies ou imaginaires, d'ailleurs)


- j'exerce actuellement dans un milieu professionnel où on est toujours en train de chercher la faute chez quelqu'un - c'est même devenu à mon sens une vraie maladie et j'ai plusieurs collègues qui ont complètement perdu pied, ont sombré dans la déprime et la maladie ; je résiste, j'aimerais bien changer de job, mais de nos jours...


- comme Ombre, dont je cite ci-dessus le post, je m'interroge sur les "actes nuisibles d'autrui" que l'on subit. Le pire, c'est qu'effectivement, peut-être à cause de notre éducation, on finit toujours par se demander si on n'est quand même pas un peu responsable des agressions que l'on subit. En somme, on culpabilise, parce que les autres nous culpabilisent.


- il y a un texte bouddhiste sur l'entraînement de l'esprit dans lequel on trouve un passage assez ambigu (enfin peut-être ne l'est-il pas dans la version originale, mais j'ai remarqué que les traductions diffèrent) : l'une des traductions, en tout cas, dit que pour évaluer un acte/une situation, il faut toujours se fier au meilleur des juges (sous-entendu notre propre jugement, et pas celui d'autrui). C'est clair et évident, et pourtant, que c'est difficile à faire! On a tellement pris l'habitude de se fier au jugement des autres...
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: la culpabilité

Message par Pema Gyaltshen le Sam 15 Déc 2012, 19:12

Nous n'avons pas à nous fier aux jugements des autres, mais pas non plus à notre propre jugement de l'ego...

La seule personne à qui se fier est son Lama-Racine, mais alors ce n'est plus vraiment quelqu'un d'autre et l'on est au niveau du Vajrayana.

Nous savons bien au plus profond de nous-même ce qui est bon pour les autres et pour nous et ce qui est nuisible...pour les autres, et pour nous.

Mais nous devons éviter de juger avec notre ego remplit d'émotions et de concepts.

Au plus nous approcherons de la sagesse au plus nous serons apte à apprécier les évènements.





_________________

avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: la culpabilité

Message par MionaZen le Sam 15 Déc 2012, 19:46

On ne peux prendre notre jugement pour un "savoir" et de ce fait agir comme s'il était "vérité" car le jugement c'est subjectif, il est le reflet de nos conditionnements (éducation, religion, etc ...)
Ainsi donc une même personne, parole, ou action peuvent être jugées plus ou moins durement selon l'individu qui juge.
avatar
MionaZen
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3353
Age : 37
Contrée : Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles
Arts & métiers : Artisan de paix
Disposition de l'Esprit : A la recherche d'une vie plus riche de sens
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2010

Re: la culpabilité

Message par MionaZen le Sam 15 Déc 2012, 19:47

En clair, c'est toujours notre ego qui se manifeste
avatar
Ombre
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 59
Contrée : lointaine
Arts & métiers : créativité
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/12/2012

Re: la culpabilité

Message par Ombre le Sam 15 Déc 2012, 20:39

@plantamare a écrit:

"je suis bien d'accord pour transformer nos actes nuisibles en actes vertueux...mais lorsque l'on ne fait que subir des actes nuisibles et non agir soi même en actes nuisibles, comment peut-on être responsable des agissements d'autrui ?

Nous sommes tous en interaction sans doute, mais qu'est ce qui justifie que nous vivions des choses, que cela nous tombe dessus en quelque sorte.....c'est mon propos...je ne parviens pas à comprendre.

Ah il est encore long le chemin !! heureusement, j'ai encore bcq de vies devant moi

bonne soirée,
"


Je suis très sensible à ce que tu dis. En fait, à tout ce qui est dit dans ce fil de discussion. Voici où j'en suis de la culpabilité :


- comme plusieurs d'entre vous, j'ai été élevé dans une optique où l'on me reprochait toujours des "fautes" (vraies ou imaginaires, d'ailleurs)


- j'exerce actuellement dans un milieu professionnel où on est toujours en train de chercher la faute chez quelqu'un - c'est même devenu à mon sens une vraie maladie et j'ai plusieurs collègues qui ont complètement perdu pied, ont sombré dans la déprime et la maladie ; je résiste, j'aimerais bien changer de job, mais de nos jours...

bsr Plantamare

nous sommes peut être je le crois dans une société qui recherche à tous prix la culpabilité d'un autre pour surtout ne pas admettre sa propre responsabilité..il faut un coupable toujours, tant que l'on a pas mis la main dessus, c'est comme si elle ne pouvait plus dormir...cette société, comme si l'on stoppait son mécanisme, et surtout dans le milieu professionnel tel qu'il est aujourd'hui....sur ce point, il faudrait lâcher prise sans craindre le lendemain...je sais c'est difficile...alors courage à nous tous humains. Pour tes collègues et sans doute toi même, j'espère que vous ne rentrerez pas dans ce jeu qui nous dépasse tous...soyons solidaires nous qui ne voulons pas rentrer dans ce sytème...courage et courage et surtout préservez vous d'une manière ou d'une autre. bonne soirée.
- comme Ombre, dont je cite ci-dessus le post, je m'interroge sur les "actes nuisibles d'autrui" que l'on subit. Le pire, c'est qu'effectivement, peut-être à cause de notre éducation, on finit toujours par se demander si on n'est quand même pas un peu responsable des agressions que l'on subit. En somme, on culpabilise, parce que les autres nous culpabilisent.


- il y a un texte bouddhiste sur l'entraînement de l'esprit dans lequel on trouve un passage assez ambigu (enfin peut-être ne l'est-il pas dans la version originale, mais j'ai remarqué que les traductions diffèrent) : l'une des traductions, en tout cas, dit que pour évaluer un acte/une situation, il faut toujours se fier au meilleur des juges (sous-entendu notre propre jugement, et pas celui d'autrui). C'est clair et évident, et pourtant, que c'est difficile à faire! On a tellement pris l'habitude de se fier au jugement des autres...
avatar
Ombre
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 59
Contrée : lointaine
Arts & métiers : créativité
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 01/12/2012

Re: la culpabilité

Message par Ombre le Sam 15 Déc 2012, 20:46

bonsoir Pema, bonsoir Mionazen

pour essayer de faire comprendre ce qui m'interroge, je prendrai un exemple cru, d'un enfant qui subit la pédophilie...qu'en est-il de son égo?, pourquoi son chemin a-t-il du se confronter à cette nuisance abjecte....? que veut lui faire comprendre la vie par ce vécu ? quelle est sa responsabilité...qu'a-t-il fait par le passé qui puisse l'amener dans sa vie présente à vivre cela ?

Je vous souhaite une bonne soirée et une belle énergie.
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7490
Age : 64
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: la culpabilité

Message par Pema Gyaltshen le Sam 15 Déc 2012, 21:05

On peut prendre ainsi n'importe quel exemple...

Selon la perspective du Bouddhisme, nous sommes élargi à toutes les existences et des milliers de vies.
Donc un enfant, même en bas âge a déjà un passé conséquent.
Il en est ainsi pour tous.
Et tous les êtres sont nos parents.
La loi du Karma est incontournable.

Dans cette perspective et cette logique, il n'y a pas de jugement émotionnel.
(La pédophilie étant un "démon" comme les autres...)

Voyez encore l'actualité d'hier, avec cette tuerie aux USA...
Et voyez dans chaque pays en guerre, Syrie, Mali etc....les enfants trinquent.

La loi du Karma est ainsi.






_________________


Contenu sponsorisé

Re: la culpabilité

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 14 Nov 2018, 15:01