Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Regard des bouddhistes sur Jésus
Hier à 23:46 par Hild-Rik

» JESUS ou SAINT ISSA: Jésus en Asie.
Hier à 20:23 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 18:34 par Jean-François

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 11:03 par manila

» Une piste, comment répondre à une personne énonçant une vue fausse
Hier à 10:40 par manila

» Dhammapada
Ven 22 Juin 2018, 13:06 par vaygas

» Présentation de MINISCALCO
Jeu 21 Juin 2018, 14:30 par manila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 21 Juin 2018, 09:50 par Pema Gyaltshen

» Foi et compassion dans le bouddhisme
Mer 20 Juin 2018, 07:30 par Disciple laïc

» La vérité ultime selon le bouddhisme
Mer 20 Juin 2018, 07:10 par Disciple laïc

» Pauvre diable ! (Une excuse trop commode)
Mar 19 Juin 2018, 08:10 par Disciple laïc

» Rencontre avec Takloung Matrul Rimpoché 1/2
Dim 17 Juin 2018, 20:47 par Disciple laïc

» Présentation groupes de pratique
Mer 13 Juin 2018, 18:22 par Puntsok Norling

» Khenshen Pema Sherab Bruxelles Juin 2018
Mer 13 Juin 2018, 10:06 par Pema Gyaltshen

» Bande annonce : Walk with me (version française)
Mar 12 Juin 2018, 07:52 par Karma Döndrup Tsetso

» Uruvela Kassapa et le Bouddha
Dim 10 Juin 2018, 20:27 par Disciple laïc

» La compassion
Dim 10 Juin 2018, 17:08 par manila

» Les actions bienfaisantes, appelées « punna » ou mérites, dans la tradition theravada
Dim 10 Juin 2018, 09:55 par Disciple laïc

» L’aumônerie bouddhiste en milieu hospitalier
Sam 09 Juin 2018, 15:32 par Pema Gyaltshen

» Enfer et souffrances
Sam 09 Juin 2018, 07:42 par Disciple laïc

» Présentation et recherche communauté Mons, BE
Ven 08 Juin 2018, 13:37 par Neige86

» Votre regard sur l'Eveil
Jeu 07 Juin 2018, 21:00 par Disciple laïc

» Centre shingon - komyo In
Mer 06 Juin 2018, 16:34 par komyo*

»  Nagarjuna (IIe - IIIe siècle après J-C.) : Hymne à la réalité absolue !
Mar 05 Juin 2018, 10:31 par tindzin

» Les 4 Etats illimités
Lun 04 Juin 2018, 18:59 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 04 Juin 2018, 18:32 par Disciple laïc

» Assaddha Sutta - Sans conviction (AN 4.202) Canon Pali
Lun 04 Juin 2018, 17:26 par Disciple laïc

» Forum Bouddhiste-L'Arbre des Refuges : Mise à jour, Règlement à lire !
Lun 04 Juin 2018, 01:57 par Nanachi

» Les préceptes du bouddhisme: 8 pépites du bouddhisme pour gérer la colère
Dim 03 Juin 2018, 12:03 par manila

» RINGU Tulku Bruxelles 2018
Ven 01 Juin 2018, 09:18 par Pema Gyaltshen

» Un moine occidental au monastère de Menri en Inde
Jeu 31 Mai 2018, 22:18 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Jeu 31 Mai 2018, 20:16 par tindzin

» Le bouddhisme et la science
Jeu 31 Mai 2018, 12:03 par Disciple laïc

» France: Quand les députés s'essaient à la "méditation de pleine conscience"
Jeu 31 Mai 2018, 11:50 par tindzin

» Présentation Disciple Laïc
Mar 29 Mai 2018, 22:07 par Disciple laïc

» La réincarnation n'est pas la renaissance d'un "moi"
Mar 29 Mai 2018, 19:50 par Disciple laïc

» Complexité du Karma
Mar 29 Mai 2018, 15:32 par Disciple laïc

» La lignée Karma Kagyu: Le 17ème Karmapa
Lun 28 Mai 2018, 19:51 par Admin

» Quelques courtes vidéos sur le bouddhisme en Thaïlande
Lun 28 Mai 2018, 17:20 par Disciple laïc

» Sur la loi du karma
Lun 28 Mai 2018, 16:12 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Lun 28 Mai 2018, 13:59 par Pema Gyaltshen

» Etre ce qui est : l’enseignement le plus profond d’Ajahn Chah
Dim 27 Mai 2018, 19:43 par Disciple laïc

» Grande interrogation
Mer 23 Mai 2018, 20:54 par Disciple laïc

» Bouddhisme et transcendance
Mer 23 Mai 2018, 16:06 par Disciple laïc

» Le corps et l'esprit
Mer 23 Mai 2018, 11:41 par Disciple laïc

» présentation
Mar 22 Mai 2018, 23:36 par Akana

» Cherche référence livre
Mar 22 Mai 2018, 08:33 par Disciple laïc

» Funérailles de robots
Lun 21 Mai 2018, 19:58 par Ortho

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Lun 21 Mai 2018, 14:37 par Disciple laïc

» meditation et pratique avec Lodoe Rinpoche
Dim 20 Mai 2018, 23:56 par Puntsok Norling

» Le programme B.A.S.E - bouddhisme, action sociale et engagement
Dim 20 Mai 2018, 19:32 par Disciple laïc

» Livre sur le bouddhisme Theravada
Dim 20 Mai 2018, 16:14 par Ortho

» Bouddhisme et Science: la plus petite particule de matière indivisible
Dim 20 Mai 2018, 15:12 par Admin

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Dim 20 Mai 2018, 09:37 par Pema Gyaltshen

» Christopher Dawson
Ven 18 Mai 2018, 19:55 par Disciple laïc

» M6-Replay >Enquêtes extraordinaires: Preuve de la réincarnation ?
Mar 15 Mai 2018, 22:00 par Disciple laïc

» Khandro Rimpoché
Mar 15 Mai 2018, 19:04 par Disciple laïc

» 4 AMAZING INCIDENTS IN THE LIFE OF BUDDHA
Mar 15 Mai 2018, 14:28 par manila

» Film en diffusion ce soir le 14/05/2018
Lun 14 Mai 2018, 23:16 par manila

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Lun 14 Mai 2018, 14:30 par Nanachi

» Bonjour tout le monde!
Dim 13 Mai 2018, 19:46 par Karma Trindal

» Présentation rom5991
Dim 13 Mai 2018, 19:43 par Karma Trindal

» Saka Dawa Festival
Dim 13 Mai 2018, 10:58 par Puntsok Norling

» Rencontre avec Sa Sainteté le XVIIème Karmapa Trinlé Thayé Dorjé – 1/2 et 2/2
Dim 13 Mai 2018, 10:23 par Disciple laïc

» Meditation et pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 12 Mai 2018, 11:29 par Puntsok Norling

» Présentations
Jeu 10 Mai 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Bonjour à tous
Mar 08 Mai 2018, 01:04 par rom5991

» Amour altruiste et compassion.
Lun 07 Mai 2018, 17:56 par Disciple laïc

» Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?
Sam 05 Mai 2018, 06:21 par rom5991

» Sensation pendant et après méditation
Mer 02 Mai 2018, 13:46 par Srivatsa

» Sexisme, andocentrisme, et misogynie
Mar 01 Mai 2018, 20:42 par Disciple laïc

» Recherche de bouddhistes sur Troyes
Mar 01 Mai 2018, 10:24 par vaygas

» Réflexions sur les trois piliers de la voie du Bouddha : vertu, méditation et sagesse
Lun 30 Avr 2018, 17:35 par Disciple laïc

» Même le Bouddha fut confronté à des épreuves
Lun 30 Avr 2018, 14:27 par Disciple laïc

» Lama Puntso nous parle du bouddhisme
Lun 30 Avr 2018, 10:37 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 25 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 95496 messages dans 11070 sujets

Nous avons 4210 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Fleur de Lys

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7471)
 
Karma Trindal (6845)
 
manila (5025)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3477)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2311)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 

L’ère du Kali Yuga,

Partagez
avatar
Tibetou
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 45
Contrée : France
Arts & métiers : .
Disposition de l'Esprit : positive
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 30/11/2013

L’ère du Kali Yuga,

Message par Tibetou le Mer 08 Jan 2014, 00:47

Qu'en savons-nous ?
avatar
Karma Tsultrim Jyurmé
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 726
Age : 39
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Telecom Analyst
Disposition de l'Esprit : Under construction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Karma Tsultrim Jyurmé le Mer 08 Jan 2014, 08:23

Que selon le calendrier hindou, nous sommes "en plein dedans", depuis -3100 avt JC et que nous y resterons au moins quelques années (environ 425000 ans...) avant d'y arriver. Qu'il fait partie d'un Mahayuga. Qu'à la fin de cette période "noire", tout rentrera dans l'ordre grâce à l'arrivée d'un nouvel avatar de Vishnou et qu'un nouveau mahayuga commencera...
Il y existe également de nombreuses théories farfelues, largement dérivées, issues de cette vision hindouiste du "monde"...

Toutefois, je suis concainvu que  votre question est réthorique et que vous allez nous expliquer votre point de vue. 
A l'évidence, des "nous ne voyons pas que",  "jésus", "dieu", "amida",la "bible",...  voire une combinaison d'entre-eux fleuriront dans votre monologue, extraits d'évangiles et sutras à l'appui.

Préparez vos touches "ctrl", "c", "v", pour ma part je prépare le cadena et les clés...

A bonne entendeur!


_________________
"La Bienveillance envers tous les êtres est la vraie Religion"

"Elève tes mots pas ta voix, c'est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre ..." (Rumi)
avatar
Karma Tsultrim Jyurmé
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 726
Age : 39
Contrée : Samsara
Arts & métiers : Telecom Analyst
Disposition de l'Esprit : Under construction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/07/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Karma Tsultrim Jyurmé le Mer 08 Jan 2014, 11:38

Sinon vous connaissez le Kali Méro?

Ok je sors!


_________________
"La Bienveillance envers tous les êtres est la vraie Religion"

"Elève tes mots pas ta voix, c'est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre ..." (Rumi)
avatar
Tibetou
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 45
Contrée : France
Arts & métiers : .
Disposition de l'Esprit : positive
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 30/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Tibetou le Ven 10 Jan 2014, 02:04

Bonjour,

Bonjour,

Rappel :
"La Bienveillance envers tous les êtres est la vraie Religion"

S'il est permis de citer quelques passages de saintes écritures sans se faire censurer, j'ai trouvé ceci concernant la fin de cette mauvaise ère :
 
"Des gens non qualifiés passeront pour experts en matière de morale et de religion.(...) Les agriculteurs abandonneront leurs travaux de labour et de moisson pour devenir des ouvriers non spékés. Beaucoup seront sans travail, vivant comme des miséreux. (...)Les hommes de peu d'intelligence, influencés par des théories aberrantes, vivront dans l'erreur. Ils demanderont : "A quoi bon ces dieux, ces prêtres, ces livres saints...?"" extraits de Vishnu Purânä
avatar
Bernadette B
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 98
Age : 67
Contrée : Belgique
Arts & métiers : vitraux
Disposition de l'Esprit : Gaie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 08/02/2012

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Bernadette B le Ven 10 Jan 2014, 07:26

bah, ce genre de considération s'applique à toutes les périodes de l'Histoire.

J'en ai déjà entendu tellement, des "prévisions" de fin du monde basée sur des textes abscons ou "sacrés", que cela me fait rire plus qu'autre chose.

Cela n'empêche qu'il faut avoir un mode de vie qui s'adapte à ce proverbe tibétain (?)  " Apprend comme si tu devais vivre pour toujours et vis comme si tu devais mourir ce soir . " 
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par petit_caillou le Ven 10 Jan 2014, 23:12

Attention si ce sujet dégénère ça va barder 


_________________
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1294
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Ortho le Sam 11 Jan 2014, 01:09

BONSOIR
pour PETIT CAILLOU, la fessée ne fait du bien qu'à celui (ou celle) qui la donne!Et les punitions corporelles sont interdites maintenant...

Pour Tibetou, l'auteur du post: Vous devriez approfondir la théorie et votre connaissance du Cycle des Ages, dans l'Hindhouisme.Voici un article bien écrit dans Wikipedia:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hindouisme

René GUENON en a parlé de façon très profonde dans son ouvrage: le devenir de l'homme selon le Vedanta.
Les Swamis Indiens dont j'ai écouté les Enseignements n'en parlent jamais pour ainsi dire, car pour eux , le devenir de l'être humain est avant tout, "MOKSHA" , c'est-à-dire la libération de l'état conditionné du "Samsâra".
Le reste est purement illusoire et relève de la soif inextinguible des Occidentaux pour une fin du monde conforme ou semblable à ce qui est dit et rabbaché dans le Nouveau Testament.
Pour l'Hindou, cela n'a aucune importance.
Leurs savants ont divisé, comme les Grecs Anciens, le temps de l'humanité , de cette humanité , parmi des milliards de possibilités de création dans le Brahman manifesté, en quatre périodes appelés "Yuga".

Les êtres humains en vie durant la quatrième période ou "Kâli Yuga", sont ceux qui n'ont pas "réintégrés le Divin", donc qui sont "dégénérés" par rapport aux Ages précédents.
Il est logique que tout aille de mal en pis ou de Charyble en Scylla !

MAIS, dans cette Philosophie qui est une religion, le "Sanatana Dharma",
SEUL LE DIVIN EST!
Nous ne sommes qu'une étincelle du Jeu Divin nommé 'Leela".
Si Brahma s'endort, ce qui correspondra au  "Pralaya", tout sera absorbé dans Cela, l'image est semblable à celle du Coran: "les Cieux s'enrouleront".Inutile de dire que l'on sera réduit en cendres...avant de dire ouf!

Mais Swami Dayânanda Saraswati lui-même, un des plus grands spécialistes de la "Bhagavad-Gita", a dit et écrit, que la fin des temps n'existe pas car c'est un perpétuel recommencement.Les péchés que vous porterez ("Papas") et les bonnes actions ("Punyas"), vous reviendrez avec, dans le nouveau cycle, tant que vous n'aurez pas réalisé l'"Atman".

Wikipedia:"
Dans le Vedānta
Dans le Vedānta où la création est une illusion (māyā), pralaya, par analogie avec les différents états du Jiva (Veille, rêve et sommeil), correspond au moment de la cessation de l'activité du karma et à l'immersion dans le sommeil profond "sushupti." Mais celui-ci ,"karma", ne disparaît pas, il revient dans le nouveau cycle suivant."

"Om Tât Sat
Tât tvam Asi".

Donc c'est une influence due l'Hindouisme sur le Bouddhisme; c'est tout.L'Enseignement du Bouddha, du moins le peu que je connaisse, n'a aucun rapport avec cette conception du devenir de l'être purement Védique!
 Cool ".


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Tibetou
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 45
Contrée : France
Arts & métiers : .
Disposition de l'Esprit : positive
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 30/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Tibetou le Sam 11 Jan 2014, 18:34

@Bernadette B a écrit:bah, ce genre de considération s'applique à toutes les périodes de l'Histoire.

J'en ai déjà entendu tellement, des "prévisions" de fin du monde basée sur des textes abscons ou "sacrés", que cela me fait rire plus qu'autre chose.

Cela n'empêche qu'il faut avoir un mode de vie qui s'adapte à ce proverbe tibétain (?)  " Apprend comme si tu devais vivre pour toujours et vis comme si tu devais mourir ce soir . " 
Bonjour,

Les bah et les pfff sont des réflexes inconscients révélateurs de notre état de pensée profonde. Ils peuvent révéler un manque d'intérêt pour la question, ou bien un manque de vigilance ou bien ...
C'est à chacun de déterminer la cause profonde qui a débouché sur une attitude qui n'est pas forcément mauvaise, mais qui mérite que chacun l'analyse à la lumière des enseignements sapientiaux; à.m.h.a.

Pour ma part, je connais l'histoire de Pierre et le loup, et j'ai appris à rester vigilant conformément aux enseignements du Bouddha :
" La vigilance est le chemin du royaume immortel. La négligence est celui qui conduit à la mort."



Je vous ré-invite donc à étudier l'éventualité plausible que nous soyons en période de fin du Kali Yuga, ce qui nous confèrerait le devoir dharmique de doubler de vigilance ensemble, puisque ce serait là l'occasion de rentrer dans une ère de paix où nous avons tous un rôle à jouer.

 
avatar
Tibetou
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 45
Contrée : France
Arts & métiers : .
Disposition de l'Esprit : positive
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 30/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Tibetou le Sam 11 Jan 2014, 18:38

Réponse de Tibetou à Ortho:

Bonjour,

Merci pour votre mise en pratique de la bienveillance et pour les éclairages que vous nous apportez, même si certains sont contradictoires, ils permettent d’affiner la compréhension de ce qui est.
 
Avec René Guénon, c’est amusant de constater que c’est un non bouddhiste qui a mis en pratique, peut-être inconsciemment, les préceptes et caractéristiques des boddhisattvas tel qu’énoncés par le Bouddha,  puisqu’il a lu les ouvrages saints tels que ceux de l’hindouisme.
Rq : Pourriez-vous nous dire en quelques mots ce que dit Guénon dans le livre mis en référence ?

Voici ce à quoi je me réfère en matière de mise en pratique de la voie :
Le Bouddha Shakyamuni préconisait à ses disciples de s’appuyer sur les sources saintes comme il le fit, (d'où l'influence de l'hindouisme sur le bouddhisme), et, parlant de Grands Saints, le Bouddha dit (entre autres choses) : «Par la connaissance fondamentale de toutes choses, ils pénétraient jusqu’au fond le Trésor de la Loi des Boddhisattvas et, atteignant le recueillement appelé « Guirlande de Fleurs de Bouddhas », ils répandaient largement les enseignements de tous les Livres Saints. »
 
A mon humble avis, si le Bouddha a insisté sur cette exemplarité des boddhisatvas, ouvrir  les livres saints et en discuter serait un moyen indispensable, pour contrer le poison de l’ignorance, qui est l’un des blocages importants sur la voie de la «  MOKSHA » (libération ou salut selon la culture confessionnelle).

Qu'en pensez-vous ?

     

A +
avatar
Bernadette B
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 98
Age : 67
Contrée : Belgique
Arts & métiers : vitraux
Disposition de l'Esprit : Gaie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 08/02/2012

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Bernadette B le Sam 11 Jan 2014, 19:09

je pense que quand il parlait d'ignorance, c'était de l'ignorance de la vaie nature des choses (impermanence et interdépendance) et pas de textes sois disant "sacrés" qui ont sans doute été écrits bien après sa mort.

Bouddha n'a écrit aucun livre, et les plus anciens relatant ses discours datent de plusieurs centaines d'années après sa mort, ils ont été traduits de façon assez fantaisiste, et ne sont donc pas à prendre au pied de la lettre.  En tous cas, rien n'en garanti l'authenticité.
Il s'est battu contre le dogmatisme des religions hindoues, ce n'est pas pour en créer un autre, il me semble.  

Les différents courants du bouddhisme s'appuient sur de nombreux textes compilés après la mort du Bouddha, celui-ci n'ayant rien écrit. La transmission des paroles du Bouddha s'est faite oralement pendant trois à quatre siècles environ, avant que les suttas du canon pāli ne commencent à être écrits.  SOURCE ET ARTICLE

Cela n'empêche pas qu'on lise les livres "sacrés" avec respect et qu'on en fasse ce qu'il dit dans le Sutra de Kalama: expérimenter, observer, et s'ils sont corrects, les intégrer.

C'est "ce que j'en pense", je ne m'attends pas à ce qu'on approuve mon interprétation.  Mais je suis plutôt du style électron libre, et j'ai une grande méfiance pour une dévotion exagérée pour des textes dits sacrés, quelle que soit la religion, parce que cela mène soit à l'intégrisme et l'intolérance, soit à la bigoterie et la superstition.
avatar
Invité
Invité

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Invité le Sam 11 Jan 2014, 20:23

Très bonne remarque concernant la problématique de traduction des textes bouddhiste.
Je vous invite à revoir cette excellente émission de Sagesse Bouddhiste à ce sujet avec Philippe Cornu:

Le travail de traduction des textes bouddhiques

Invité : Philippe Cornu

Sagesses Bouddhistes se penche aujourd'hui sur le travail de traduction des textes bouddhiques, avec Philippe Cornu, docteur en philosophie, écrivain, professeur et traducteur. Il en révélera toutes les subtilités et difficultés imposées à tout traducteur.

https://www.youtube.com/watch?v=ZhtLnftM73M
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1294
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Ortho le Sam 11 Jan 2014, 23:36

Pour Bernadette B.: Voici ce qu'en dit le site Dhammadana:
 
http://dhammadana.org/sangha/conciles.htm

  Pour Tibetou.Voici deux videos de "Sagesses Bouddhistes", qui vous donneront un panorama sur la recherche intérieure de la "Sagesse":

https://www.youtube.com/watch?v=fQZvgMfaRzg

https://www.youtube.com/watch?v=EHcupc2oOI0


J'ai reçu ce jour une lettre de mon "Guru", celle qui m'initia véritablement au Yoga, au Hatha Yoga qui s'inscrit, non dans des livres, mais dans la réalité de son existence quotidienne.
Voici ce qu'elle écrit:

"You can't transform the world, only, you can change yourself..."."Vous ne pouvez transformer le monde, seulement (modifier)vous-même..."

"(...) the vision of Vedanta ,where the human being is viewed as being of the same nature as the Lord, i-e "Satchitananda".This is to be achieved while living, not after death,in spite of your karma". 

"(...)la vision du Vedanta, où l'être humain est considéré comme étant de la même nature que le Seigneur, c'est à dire "Satchitananda". Ceci doit être réalisé de son vivant, pas après la mort, en dépit de votre karma".

Pour le livre de René GUENON, je vous donne un lien où vous trouverez les éléments de base demandés:
http://rene-guenon.org/vedanta.html

Je pense que la voie se trouve dans le silence; ainsi qu'Oswald WIRTH l'écrivit: "Oser, vouloir, savoir, se taire"...et ce sans vantardise ou quoi que ce soit de surfait.
C'est à la fin du Yoga que l'on trouve la Paix profonde.
C'est à la fin de la récitation du mantra dans le rituel, que se trouve l'Immuable.
Là, où les mots sont devenus inutiles.
 Bonjour


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Bernadette B
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 98
Age : 67
Contrée : Belgique
Arts & métiers : vitraux
Disposition de l'Esprit : Gaie
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 08/02/2012

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Bernadette B le Dim 12 Jan 2014, 08:49

merci Ortho, très intéressant.
Tich Nhat Tan en parle dans sa biographie de Bouddha mais pas des "conciles".   Cela n'empêche qu'il y a un réel problème de traduction: n'ayant pas les originaux, et en tenant compte des fantaisies que se permettent les traducteurs dans ces régions, on n'a aucune certitude que les textes soient conformes à ce qu'a dit Bouddha Sakkyamuni, mais qu'importe, après tout ?

Les différents courants du bouddhisme s'appuient sur de nombreux textes compilés après la mort du Bouddha, celui-ci n'ayant rien écrit. La transmission des paroles du Bouddha s'est faite oralement pendant trois à quatre siècles environ, avant que les suttas du canon pāli ne commencent à être écrits.
La base du canon bouddhique est constituée de textes en pālisanscrit, chinois et tibétain ; le bouddhisme au Japon s’appuie aussi de façon importante sur des textes composés en japonais. Les premiers textes bouddhiques furent tout d’abord rédigés en prakritslangues indo-aryennesvernaculaires proches du sanscrit, dont fait partie le pāli, langue du canon theravada. Les textes du canon mahayana furent rédigés dans une variété de prakrits, puis ultérieurement traduits en une forme hybride de sanscrit1. Certains néanmoins furent directement écrits en sanscrit par des philosophes d’origine brahmane comme Nagarjuna, ou dans les grands centres d’études comme Nalanda.
Ils furent par la suite traduits de prakrit ou de sanscrit en chinois à partir du milieu du iie siècle, puis de prakrit, sanscrit ou chinois en tibétain quelques siècles plus tard. Des apocryphes, commentaires et traités furent rédigés en chinois et tibétain, ainsi qu’en japonais.
Ces textes se sont longtemps transmis à travers des copies successives. En ce qui concerne le canon pāli, le climat d’Asie du Sud-Est et du sud de l’Inde était particulièrement défavorable à la conservation des supports végétaux (feuilles, écorces) sur lequel il était couché. La Pali Text Society fondée au xixe siècle pour l’étude et la traduction en anglais de ce canon n’a pas trouvé d’exemplaire antérieur au xviiie siècle. Les fragments de textes bouddhiques les plus anciens connus à ce jour2, un Abhidhamma sarvastivadin sur écorce de bouleau, datent des deux premiers siècles de notre ère et proviendraient du Gandhara où ils auraient été conservés dans des jarres de terre. LIEN

Je ne m'en tiendrai là, parce que je me soucie pas de l'origine des textes, cela a juste un intérêt historique; pour moi seul le contenu d'un texte lui donne de la valeur, peu importe qui l'a écrit, où, et quand.  Wink
avatar
Nom d'utilisateur
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 47
Contrée : weligama
Arts & métiers : peinture
Disposition de l'Esprit : vide
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Nom d'utilisateur le Dim 12 Jan 2014, 15:08

@Ortho a écrit:
"(...)la vision du Vedanta, où l'être humain est considéré comme étant de la même nature que le Seigneur..."


Nom d'utilisateur:

et oui, c'est là où ça diverge avec l'enseignement bouddhique, pas de seigneur, de dieu, créateur, etc...

cela n'enlève rien aux vertus immenses du yoga...  sunny  sunny  sunny 



avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1294
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Ortho le Dim 12 Jan 2014, 15:39

Oui, Nom d'utilisateur, c'est pourquoi, dans le Bouddhisme, je n'ai jamais entendu autre chose, que des lamas parler d'âge sombre, pas de Kâli-Yûga.
Mais ce ne sont que des mots, et dans le fond, je pense que cela mène au même but: se libérer du conditionné.
Chez les Hindous, les dieux n'ont pas plus de réalité, que dans les pratiques des Lamas lorsque quelque chose est créé , puis dissous.
Je me rappelle la 1ère fête de Ganesh Chaturtee, à laquelle j'ai assisté,où les fidèles portent une "forme" ("murtee") pour la jeter dans l'eau de la mer.Après , j'allais plonger dans l'eau et plus rien ne demeurait.La forme avait disparue.Cela veut dire que les dieux eux-mêmes sont impermanents.Ils sont , eux aussi , une manifestation de la totalité, le Brâhman...Mais n'est-ce pas en fin de compte, ce que disait T.DESHIMARU?

Pour Bernadette: là est toute la différence entre Occident et Orient. 


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Nom d'utilisateur
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 47
Contrée : weligama
Arts & métiers : peinture
Disposition de l'Esprit : vide
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Nom d'utilisateur le Dim 12 Jan 2014, 17:22

@Ortho a écrit:Cela veut dire que les dieux eux-mêmes sont impermanents.Ils sont , eux aussi , une manifestation de la totalité, le Brâhman...Mais n'est-ce pas en fin de compte, ce que disait T.DESHIMARU?


j'ignore se qu'a dit T.DESHIMARU, c'est un sujet qui fait polémique depuis que le Bouddha enseigne, entre Bouddhistes même... Nagarjuna a d'ailleurs remis les choses dans un certain axe car la doctrine du Bouddha re déviait peu à peu vers les croyances Hindouistes... 

en fait c'est l'idée même de totalité à l'origine de; de Soi suprême comme origine du tout .. qui est réfutée, la liberté fusionnelle atman/brahman est encore dans le champ de la dualité... création/créateur, fragment/totalité... mais je respecte totalement...
avatar
komyo*
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 288
Age : 60
Contrée : France
Arts & métiers : professeur
Disposition de l'Esprit : :^)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/01/2010

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par komyo* le Dim 12 Jan 2014, 17:30

Extrait d'un sutra du Cùlamâlunkyâsutra, canon pâli. Traduction de Philippe Cornu. Le Monde des Religions - Janvier-Février 2005.
Suppose, Mâlunkyâputta, qu'un homme soit blessé par une flèche fortement empoisonnée. Amis et parents amènent le chirurgien, mais l'homme s'exclame:

"Je ne laisserai pas retirer cette flèche avant de savoir qui m'a blessé: si c'est un guerrier, ou un brahmane, ou un marchand ou un artisan ?

Puis il dirait: 
"Je ne laisserai pas retirer cette flèche avant de savoir qui m'a blessé: quel est son nom? Quelle est sa famille? Cet homme qui m'a blessé est-il grand, petit ou de taille moyenne, est-il noir, ou brun, ou de couleur d'or ? D'où vient cet homme qui m'a blessé: de quel village, de quelle ville, de quelle cité ? Avec quelle sorte d'arc il a tiré sur moi ? Quelle sorte de corde a été employée sur l'arc: était-elle en coton, en roseau, en chanvre ou en écorce, un tendon? De quelle manière était faite la pointe de la flèche: était-elle en fer ou d'une autre matière? Quelles plumes ont été employées pour la flèche ?" [...] 

Ô Mâlunkyâputta, cet homme mourrait sans le savoir. De même, si quelqu'un dit :
"Je n'adopterai pas une conduite pure sous la direction du Bienheureux tant qu'il ne m'aura pas expliqué si l'univers est éternel ou non éternel, si l'univers a une limite ou s'il est sans limite [...] ", il mourra avec des questions laissées sans réponse par le Tathâgata. 

La vie dans la conduite pure ne dépend pas des opinions:
"L'univers est éternel. L'univers est non éternel", etc. 
Bien qu'il existe une opinion selon laquelle l'univers est éternel et une opinion contraire, il existe avant tout la naissance, la vieillesse, la mort,le malheur, les lamentations, la douleur, la peine, la détresse. Moi, j'enseigne leur cessation ici-bas, dans cette vie même. [... ]

Ainsi, ô Mâlunkyâputta, qu'ai-je expliqué? J'ai expliqué la souffrance. J'ai expliqué la cause de la souffrance. J'ai expliqué la cessation de la souffrance. J'ai expliqué le chemin qui mène à la cessation de la souffrance. Pourquoi cela, ô Mâlunkyâputta ? Parce que c'est utile, fondamentalement lié au but de la conduite pure, que cela conduit au renoncement, au détachement, à la cessation, à la tranquillité, à la vue profonde, à la réalisation complète, au nirvâna. C'est pour cela que je les ai expliquées.
avatar
Nom d'utilisateur
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 47
Contrée : weligama
Arts & métiers : peinture
Disposition de l'Esprit : vide
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Nom d'utilisateur le Dim 12 Jan 2014, 21:02

"""le grand être boddhisatva mahamati demanda alors au Bouddha:

- "la vérité absolue, éternelle et inconsevable de la sphère de la réalisation intérieure qu'enseigne l'ainsi venu n'est elle pas la même que le créateur éternel et inconcevable des "non bouddhistes" ?

- "non, Mahamati,répondit le Bouddha, elle n'est pas la même chose. pourquoi? par exemple parce que les "non bouddhistes" ne peuvent pas prouver que leur éternel inconcevable est cause de Soi. comment démontrer le caractère éternel et inconcevable de ce dont on ne peut prouver qu'il est cause de Soi? Mahamati, s'il était prouvé que l'éternel et inconcevable des "non bouddhistes" est cause de soi, il serait effectivement  éternel. or,pour eux, le créateur est cause: il ne peut donc plus être éternel et inconcevable. Mahamati, je peux prouver que la vérité absolue que j'enseigne présente un aspect causal: bien au delà de l'être et du non être................ """

nous savons que ultimement, le bouddha ne se prononce pas sur le Soi, sur le fait de savoir si nous sommes quelque chose ou rien, mais nous savons que son ascèse, comme celle qu'il propose, est quasiment toute axée sur l'inexistence du SOI.

le réponse est si nuancée qu'elle occupe dans ce sutra plusieurs centaines de pages... il appartient à chacun de découvrir comprendre et intégrer... c'est profond... très profond.

Lankavatarasutra.
avatar
Tibetou
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 45
Contrée : France
Arts & métiers : .
Disposition de l'Esprit : positive
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 30/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Tibetou le Mar 14 Jan 2014, 00:46

@Bernadette B a écrit:merci Ortho, très intéressant.
..............................................................................................

 Cela n'empêche qu'il y a un réel problème de traduction: n'ayant pas les originaux, et en tenant compte des fantaisies que se permettent les traducteurs dans ces régions, on n'a aucune certitude que les textes soient conformes à ce qu'a dit Bouddha Sakkyamuni, mais qu'importe, après tout ?

Je ne m'en tiendrai là, parce que je me soucie pas de l'origine des textes, cela a juste un intérêt historique; pour moi seul le contenu d'un texte lui donne de la valeur, peu importe qui l'a écrit, où, et quand.  Wink

Oui, merci Ortho pour vos riches  interventions.
.............................................................................................

Effectivement! Il me semble aussi que l’on peut refermer cette parenthèse concernant la récupération des textes sacrés. Comme le disait le Bouddha lui-même dans le Soutra du Lotus :
 
«  Fils de bien, les textes canoniques exposés par l’Ainsi-Venu sont tous en vue de la délivrance des êtres : qu’il parle de lui- même ou qu’il parle des autres, _ _ qu’il se montre lui-même ou qu’il montre autrui, qu’il montre sa conduite ou qu’il montre la conduite d’autrui, aucune de ses prédications n’est en réalité vaine. » …/..  «  De plus, fils de bien, les enseignements des Éveillés Ainsi Venus sont tous comme cela ; ils sont en vue du salut des êtres, ils sont tous réels et ne sont pas vains. »
 
A méditer …
avatar
Tibetou
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 45
Contrée : France
Arts & métiers : .
Disposition de l'Esprit : positive
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 30/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Tibetou le Mar 14 Jan 2014, 01:12

@Nom d'utilisateur a écrit:"""le grand être boddhisatva mahamati demanda alors au Bouddha:

- "la vérité absolue, éternelle et inconsevable de la sphère de la réalisation intérieure qu'enseigne l'ainsi venu n'est elle pas la même que le créateur éternel et inconcevable des "non bouddhistes" ?

- "non, Mahamati,répondit le Bouddha, elle n'est pas la même chose. pourquoi? par exemple parce que les "non bouddhistes" ne peuvent pas prouver que leur éternel inconcevable est cause de Soi. comment démontrer le caractère éternel et inconcevable de ce dont on ne peut prouver qu'il est cause de Soi? Mahamati, s'il était prouvé que l'éternel et inconcevable des "non bouddhistes" est cause de soi, il serait effectivement  éternel. or,pour eux, le créateur est cause: il ne peut donc plus être éternel et inconcevable. Mahamati, je peux prouver que la vérité absolue que j'enseigne présente un aspect causal: bien au delà de l'être et du non être................ """

nous savons que ultimement, le bouddha ne se prononce pas sur le Soi, sur le fait de savoir si nous sommes quelque chose ou rien, mais nous savons que son ascèse, comme celle qu'il propose, est quasiment toute axée sur l'inexistence du SOI.

le réponse est si nuancée qu'elle occupe dans ce sutra plusieurs centaines de pages... il appartient à chacun de découvrir comprendre et intégrer... c'est profond... très profond.

Lankavatarasutra.
Passionnant !

Qu'aurait donc répondu le Bouddha si on lui avait posé cette question là :
- " la vérité absolue, éternelle et inconcevable de la sphère de la réalisation intérieure qu'enseigne l'ainsi venu n'est elle pas la même que le créateur éternel et inconcevable des "non bouddhistes" s'ils parviennent à prouver que leur éternel inconcevable est cause de Soi en mettant en pratique les préceptes du Bouddha ? "

Cela concernerait en quelques sortes quelqu'un qui sortirait de la dualité bouddhiste-non bouddhiste pour les fusionner dans l'unité !
avatar
Tibetou
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 45
Contrée : France
Arts & métiers : .
Disposition de l'Esprit : positive
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 30/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Tibetou le Mar 14 Jan 2014, 19:18

Que nous enseignent donc les saintes écritures hindoues sur la fin du Kali Yuga ?
Voici ce que j’ai été amené à trouver pour nous éclairer :
« Quand les pratiques enseignées par les Védas et les instituts de la loi,
Auront presque cessées, et la fin de l'âge de Kali sera présente,
Une partie de cet être divin qui existe de sa propre nature spirituelle,
Dans le caractère de Brahmâ, qui est le commencement et la fin,
Et qui comprend toutes les choses descendra sur la terre.
 Par sa force irrésistible, Il détruira tous les barbares et voleurs,
Et tous les esprits consacrés à l'iniquité.
Il rétablira alors la justice sur la terre;
Et les Hommes seront réveillés, l’âme limpide comme du cristal » . » Vishnu Purana 4,24 
 
D'abord,  ne reconnaissez-vous pas là,  cette sorte d’apostasie généralisée et d’autres signes qu’annoncent aussi les autres saintes écritures ?
 
Mais rassurez-vous, l’ensemble des prophéties convergent vers l’éveil généralisé avec la descente de l’Esprit ! 
C'est l'émergence de l'Age d'Or. 

N’espérons-nous pas tous cet avènement au fond de nous ?
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1294
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Ortho le Mar 14 Jan 2014, 22:25

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mesure_v%C3%A9dique_du_temps
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kalpa

D'après ce texte (tout en ignorant quand cela a commencé), il resterait:427 000 ANS avant la fin du Kâli-Yuga...


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Tibetou
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 45
Contrée : France
Arts & métiers : .
Disposition de l'Esprit : positive
Appréciations : 3 avertissements reçus

Date d'inscription : 30/11/2013

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Tibetou le Mer 15 Jan 2014, 00:53

@Ortho a écrit:http://fr.wikipedia.org/wiki/Mesure_v%C3%A9dique_du_temps
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kalpa

D'après ce texte (tout en ignorant quand cela a commencé), il resterait:427 000 ANS avant la fin du Kâli-Yuga...

Certes, mais l'échelle de temps devient différente au fur et à mesure que l'Esprit descend; il y a contraction du temps. D'ailleurs, dans les liens wikipédia, ils utilisent sagement le conditionnel.

En fait, s'il nous est demandé d'être éveillés, ce n'est pas pour nous endormir sur des lectures erronées ou supputées de l'heure, mais c'est pour être présent à ce qui est, par notre observation, par notre jugeote relative à notre foi dans les écritures et dans les prophéties qui s’y trouvent donc, à moins que de considérer que les prophéties livrées par les Bouddhas soient des paroles vaines !
 
« Vous ne connaîtrez ni le jour, ni l’heure » a dit le Christ qui demande à ceux qui ont foi en lui de veiller.
 
Ensuite, il y a des prophéties mineures qui sont autant d'indices concordants :
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Proph%C3%A9tie_de_saint_Malachie
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Dernier_Dala%C3%AF-Lama_%3F
 
Puis il y a des précisions apportées par les mayas à qui avait été confiée la maîtrise du temps, laquelle nous précise que nous sommes à l’orée de l’ère du Verseau, qui correspond à l’âge d’or.
 
Enfin, il y a des nombreux signes significatifs évoquant que nous sommes dans la période apocalyptique …
 
Ensuite,  connaissez-vous les dénominateurs communs des écritures au sujet de cette période et de leurs protagonistes ?
avatar
petit_caillou
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4731
Age : 36
Contrée : ici
Arts & métiers : Secrétariat
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Zen, Lecture.....
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 12/02/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par petit_caillou le Mer 15 Jan 2014, 11:44

Monsieur Tibetou,
petite question..... quel métier exercez-vous?


_________________
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1294
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Ortho le Mer 15 Jan 2014, 13:25

Cher Tibetou.Nous avons eu plusieurs personnes, ici, qui ont déjà abordé ce thème, du Kali-Yûga, de la fin des temps, Apocalypse dans la Bible 2 (Nouveau Testament) ou Révélation.
Tous les hommes des différents Ages ont toujours cru vivre les temps derniers, voir la Peur de l'an Mil, par exemple...
 
Tout cela forme un conglomérat, dont on a vu les effets pour le mois de décembre 2012, qui devait être la fin du monde, comme en 1999, 7 mois (Nostradamus).
 
C'est un cycle perpétuel de la peur des gens à vivre normalement.Il suffit d'écouter les infos à la TV le soir;il y a de quoi se tirer une balle dans la tête.
 
Le Bouddha semble -t-il, a énoncer le fait de s'abstenir (entête de ce site), de consulter des devins, des astrologues, etc...
 
Il y a des sites pour cela, où les gens se font peur.
 
St Malachie (mort en 1148, à Clairvaux), par exemple, même s'il y a des devises qui concordent, St Malachie n'a rien écrit.Il était compagnon de St Bernard de Clairvaux (1090-1153), fondateur de l'Orde de Citeaux (S.O.C. maintenant O.C.S.O.).
 
Les écrits sont largement postérieurs de plusieurs siècles (Edition de 1595).
 
Tous les peuples se savent mortels.Et tous ont inventé des fables pour s'assurer un devenir dans l'aù-delà.
 
Je crois que nous pouvons nous tourner vers : quelles solutions sont possibles pour éviter la destruction lente mais inexorable des calotes polaires, dont la fonte font monter le niveau des eaux? Par conséquent, d'immenses terres fertiles vont disparaître.
 
Je suis pour ma part, très pessimiste pour l'avenir d'ici 50 ou 100 ans.
 
Mais je crois que la nature de l'être humain est ainsi faite, craindre, et en même temps suivre son ego, qui lui fait faire des tas de sotises.Et que rien n'y fera.
 
Vous devriez aller sur des sites comme:  
http://www.bibleetnombres.online.fr/
Vous y trouveriez matière à votre recherche.
Amicalement.
Ortho. sunny


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]

Contenu sponsorisé

Re: L’ère du Kali Yuga,

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Juin 2018, 01:14