L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyAujourd'hui à 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyAujourd'hui à 10:21 par Nangpa

» Bonne nouvelle : une ordination
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 28 Nov 2022, 13:10 par Disciple laïc

» Les voeux de Bodhisattva
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 26 Nov 2022, 23:01 par Mila

» conseil concernant un livre : taoisme
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 22 Nov 2022, 17:26 par Disciple laïc

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 01 Nov 2022, 16:14 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Présentation de ma personne
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 02 Oct 2022, 10:39 par Nangpa

» Le zen, une pratique du temps infini
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

» Qu’est-ce que la prise de refuge pour vous ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 22 Sep 2022, 08:30 par MichelPaul

» C'est quoi, la générosité ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 21 Sep 2022, 11:08 par Losang

» Les "mauvaises fréquentations"
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 21 Sep 2022, 10:55 par Losang

» Le passé est-il existant oui ou non . Et si ??
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 18 Sep 2022, 23:41 par LeLoups

» Bouddhisme : la loi du silence
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 17 Sep 2022, 11:48 par Disciple laïc

» Les origines des mantras secrets
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 13 Sep 2022, 13:23 par Mila

» La pratique des bols dans le bouddhisme zen
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 11 Sep 2022, 18:39 par Disciple laïc

» Les religions et sagesses de l’Asie - Hindouisme, Bouddhisme, Taoïsme, etc…
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 04 Sep 2022, 11:40 par Disciple laïc

» Les deux objets de transmission dans le bouddhisme zen
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 04 Sep 2022, 11:19 par Disciple laïc

» Le Kintsugi, art traditionnel japonais pour réparer les objets brisés avec de l'or
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 01 Sep 2022, 13:19 par Mila

» Les VRAIES RAISONS du retour sur la LUNE!
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 31 Aoû 2022, 21:03 par Disciple laïc

» Collecte de preuve en vue d'un dépot de plainte
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 30 Aoû 2022, 20:21 par Mila

» POURQUOI UN SYSTEME DE CASTE EN INDE ? (HISTOIRE ANTIQUE DE l'INDE, INDOUISME, BOUDHHISME)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 30 Aoû 2022, 15:13 par Disciple laïc

» La Chine à l’âge du bronze
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 30 Aoû 2022, 14:44 par Disciple laïc

» La Chine à l’âge du bronze
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 30 Aoû 2022, 14:44 par Disciple laïc

» A propos de Kalou Rimpoché
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 29 Aoû 2022, 22:51 par Ortho

» Demande d'aide régulière à une famille népalaise.
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 27 Aoû 2022, 18:31 par Disciple laïc

» Sortir de l’islam, mais à quel prix ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 25 Aoû 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Inde : la fête des couleurs | Rituels du monde | ARTE
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 25 Aoû 2022, 08:32 par Disciple laïc

» Les longues retraites dans le vajrayana
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 23 Aoû 2022, 19:05 par Disciple laïc

» La Beauté spirituelle , selon Matthieu Ricard.
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 20 Aoû 2022, 10:38 par Mila

» Qu'est-ce que la maturité spirituelle ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 19 Aoû 2022, 18:24 par Mila

» Jamgon Kongtrul Lodrö Chökyi Nyima quitte ses fonctions ...
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 01 Aoû 2022, 20:25 par Mila

» Les lumineuses leçons d'Alexandra David Néel
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 30 Juil 2022, 17:19 par Mila

» "BOUDDHISME ET NEUROSCIENCES"
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 29 Juil 2022, 22:01 par Hélène135

» Merci de m'accepter sur votre forum
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 27 Juil 2022, 08:41 par Hélène135

» Qu'est-ce que je viens faire ici
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 25 Juil 2022, 18:35 par MichelPaul

» Nouveau sur votre forum
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 23 Juil 2022, 20:52 par Florence

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 19 Juil 2022, 21:49 par Mila

» C’est quoi être hypersensible ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 19 Juil 2022, 07:20 par Algo

» Bonjour à tout le monde-Nathalie
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 19 Juil 2022, 06:37 par Algo

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 18 Juil 2022, 18:43 par Algo

» Effacer les fautes du passé
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 18 Juil 2022, 18:09 par Algo

» Nouveau membre ainsi que nouveau dans le bouddhisme.
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 18 Juil 2022, 17:56 par Algo

» Vers une écologie intérieure - Invité : Karma Trinlay Rimpoché
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 10 Juil 2022, 11:56 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 22 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107367 messages dans 12867 sujets

Nous avons 4615 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est tysonicus

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7805)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
petit_caillou (4834)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Mila (3543)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
MionaZen (3351)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
vaygas (2774)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Disciple laïc (2712)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 

Risquer la Liberté- Fabrice Midal

Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Risquer la Liberté- Fabrice Midal

Message par Invité Lun 17 Fév 2014, 09:36

Risquer la Liberté- Fabrice Midal
 
 
 
Santé Yoga : Pourquoi à votre avis tant de gens se plaignent-ils aujourd’hui d’aller mal ?
 
Fabrice Midal : Parce que la plupart pense que ce malaise vient de problèmes sociaux ou psychologiques et cherche dans cette direction la solution à ce malaise qui les étreint. Et si le problème majeur qui nous rend la vie impossible était la légende du monde mort ? Cette légende nous fait croire que ce monde est mort, qu’un arbre, par exemple, n’est pas ce qui relie le ciel et la terre mais ce qui produit une certaine quantité de CO2, que l’on peut gérer, abattre, replanter à volonté parce qu’il est forcément semblable à un autre. Les êtres humains sont de plus en plus « gérés », organisés, sans que rien de leur être ne soit écouté. Notre monde n’est plus que technique, sans le moindre égard pour la poésie dont tout le monde se moque.
 
S.Y. :  La poésie, qu’entendez-vous par là ?
 
F.M. : Loin de cette idéologie qui nous conduit à ne considérer que ce qui est utile, la poésie est la sauvegarde de l’inutile. Mais l’amitié, l’amour, la vérité, ce qui donne du sens, est tout à fait aussi inutile dans cette perspective crispée de l’efficacité. La question est simple : l’être humain est-il d’abord un producteur-consommateur ? Ou bien le secret de son être serait plus ample et plus profond ? Ce que nous permet de découvrir le yoga et la méditation.
 
S.Y. : Est-ce que toutes les formes de yoga et de méditation peuvent fonctionner ?
 
F.M. : Lorsqu’ils sont utilisés pour nous rendre plus efficaces et nous permettre de nous barricader, ce sont des formes de consumérisme spirituel. Ce sont d’abord et avant tout des produits. Or, ce dont nous avons besoin, c’est d’entrer dans la réalité, d’affronter les dragons.
 
S.Y. : Selon vous qu’est-ce qu’est et n’est pas la méditation ?
 
F.M. : J’ai commencé à pratiquer avec Francisco Varela, spécialiste des sciences cognitives et grand ami du Dalaï Lama avec qui il a fondé « Mind and life », dont le propos est de travailler sur la relation entre bouddhisme et science.
 
Contrairement à ce que l’on croit, la méditation ne consiste pas à faire le vide et à être comme une grenouille la bouche ouverte mais, pour reprendre l’expression d’Artaud à « ameuter la vie ». Le Bouddha a vite compris que toute forme de gymnastique mentale conduisait à une impasse et que seule l’intelligence claire (prajna), l’intuition  vive, pouvaient nous libérer. Le chemin a plus à voir avec un mouvement radical de détente, un renoncement, une ouverture, qu’avec une domination supérieure. Il s’agit d’abandonner ses masques, et non d’en fabriquer de plus beaux. L’un des moyens de la méditation consiste à développer une forme d’attention très amplement ouverte qui nous conduit à toucher chaque expérience telle qu’elle est sans la manipuler.
 
 
 
Rester fidèle implique  de prendre le risque de la liberté
 
 
 
S.Y. : Pouvez-vous nous dire quelques mots de la posture ?
 
F.M. : Elle est cruciale puisque le corps et l’esprit ne sont pas séparés. Le dos est droit, la poitrine  ouverte, ce qui est une façon de joindre la solidité du courage et la vulnérabilité assumée.
 
S.Y. : Comment avez-vous écrit ce livre ?
 
F.M. : Il est né d’une crise personnelle. Je me sentais enfermé dans un bouddhisme que je trouvais devenu doctrinal. J’avais l’impression que quelque chose était joué et répété. Je perdais l’esprit du débutant, plein d’une extrême urgence et d’un grand enthousiasme.  Un soir, en rentrant chez moi, j’ai entendu du Shubert et ce que ce morceau a provoqué chez moi m’a donné la sensation d’avoir trahi. Ce fut un moment très douloureux. Jusqu’à ce que je comprenne qu’il y a un risque à prendre et qu’inconsciemment, nous tendons toujours à transformer la voie en autoroute.
 
S.Y. : Comment éviter cet écueil ?
 
F.M. : Le chemin, nous en sommes tout autant l’arpenteur, que le bâtisseur, et le voyageur. Nous avons chacun à inventer notre propre chemin. Ce livre est le récit de « Comment sauver la tradition ». Rester fidèle implique de prendre le risque de la liberté.
 
S.Y. : Quel est le grand défi ?
 
F.M. : Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain mais sauver le bébé. La Tradition œuvre jusqu’au bout dans la transformation, nous permet de toucher à la vraie joie, de se guérir. C’est au nom de cette exigence qu’il faut être honnête sur notre propre expérience, fut-ce dans le rôle du parfait pratiquant. Là où l’expert pointe son nez, l’enseignement n’est plus vivant. Il faut toujours être en rapport avec son expérience, sa fragilité, savoir où l’on en est. Il s’agit de ne pas confondre le savoir que l’on a pu acquérir avec la vérité de notre propre corps. Tout cherche à vous fixer dans un rôle. Si on l’accepte, notre aspiration véritable s’éteint. Se mettre en danger permet de voir les épreuves comme des chances pour aller plus loin.
 
S.Y. : C’est ce que vous avez appris de la méditation ?
 
F.M. : Il y a une incertitude au cœur de notre existence. Nous ne savons pas entièrement qui nous sommes, tout peut arriver. Plus nous fuyons et plus nous nous enfermons dans une forteresse d’acier. Il n’y a qu’en nous abandonnant à elle que la vie peut rayonner. Voilà la leçon que j’ai apprise de la méditation.
 
S.Y. : Quel était votre but lorsque vous avez fondé « Prajna & Philia » ?
 
F.M. : Etablir un bouddhisme pour l’Occident. Prajna, c’est l’intelligence non conceptuelle, directe, celle qui voit par delà l’accrochement passionnel, l’agression, et l’ignorance ;  Philia, c’est l’amitié au sens le plus ample du terme. Ma conviction a été qu’il fallait d’abord transmettre de la manière la plus rigoureuse la pratique de la méditation mais délestée d’un cadre trop religieux ou trop exotique. Il était important que la méditation ne soit pas un élément étranger, oriental, faisant de nous des pseudo tibétains, mais qu’elle nous aide à mieux comprendre la parole vivante des poètes qui, pour les plus grands d’entre eux, ne cesse de nous montrer ce chemin dans la nudité heureuse du cœur.
 
S.Y. : Que faites-vous concrètement ?
 
F.M. : Des soirées et des séminaires uniques à Paris et à Genève, chaque fois sur des thèmes différents. La pratique est suivie d’un enseignement  sur les grands principes de la Tradition bouddhique et aussi sur des poètes, tels Rilke, Tsvetaieva, et des philosophes comme Simone Weil, Heidegger…

    La date/heure actuelle est Mer 30 Nov 2022, 20:54