Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Risquer la Liberté- Fabrice Midal Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion.

Risquer la Liberté- Fabrice Midal B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Les blagues de l'Arbre
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyHier à 21:47 par Karma Trindal

» aider un proche en souffrance
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyHier à 12:31 par Marquise Du Mont

» Pas de pain pour les canards , question de survie
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyHier à 12:13 par Mila

» Dharmachakra
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyHier à 10:45 par dharmachakra

» Le Bouddhisme a raison de Robert Wright
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyHier à 10:31 par dharmachakra

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyHier à 09:42 par Mila

» Livre conseillé: La mule et le sanglier
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyHier à 09:33 par Mila

» Les moyens d’existence justes
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 23:04 par Karma Trindal

» Dialogue entre la science moderne et la science bouddhiste 16 novembre 2018
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 22:58 par Karma Trindal

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Samye Ling, les jardins de Méditation
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 22:53 par Karma Trindal

» Pratiquer le Dharma aujourd'hui: Mindfulness Association Belgium
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 22:40 par Karma Trindal

» Namaste à tous
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 22:29 par Karma Trindal

» Présentation Laurent
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 22:28 par Karma Trindal

» Bonjour! :)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 22:27 par Karma Trindal

» C'est l'anniversaire de Ortho
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 22:12 par Karma Trindal

» Dalaï Lama hospitalisé
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 21:37 par Karma Trindal

» Hommage à Notre Dame de Paris
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 17 Avr 2019, 17:02 par Mila

» Sala Keoku , mélanges de statues hindoues et bouddhistes .
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 15 Avr 2019, 20:35 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 15 Avr 2019, 15:41 par indian

» Islam et bouddhisme : Un fond commun
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 15 Avr 2019, 11:20 par Pema Gyaltshen

» Une citation motivante par jour :)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 15 Avr 2019, 08:17 par Maxime121

» Nagarjuna, gardien de l’authentique dharma de Bouddha
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 14 Avr 2019, 20:22 par Disciple laïc

»  Le yogi des sommets
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 14 Avr 2019, 13:10 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 14 Avr 2019, 11:08 par Abhradan

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 13 Avr 2019, 12:20 par Mila

» Le rôle des miracles
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 11 Avr 2019, 18:25 par Ortho

» A Precious Human Life , H.H.The XIVth Dalaï Lama
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 10 Avr 2019, 18:20 par Karma Yéshé

» En Thaïlande , on replante la mangrove pour contrer l'érosion côtière , et pour sauver un temple .
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 10 Avr 2019, 18:18 par Karma Yéshé

» Bouddhisme au féminin
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 10 Avr 2019, 18:12 par Karma Yéshé

» pliage du tissu pour proteger les textes sacrées
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 09 Avr 2019, 20:37 par Mila

» Atelier culinaire 100% végétal à Samye Ling Belgium , 13 avril 2019
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 09 Avr 2019, 13:34 par Mila

» Islam selon le bouddhisme
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 08 Avr 2019, 11:34 par fabfab

» La notion de Vide - par Etienne Klein
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 08 Avr 2019, 08:36 par Disciple laïc

» Quelle est cette Divinité ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 07 Avr 2019, 22:19 par Disciple laïc

» Népal, la terre du Bouddha
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 07 Avr 2019, 22:13 par Mila

» Le Palais idéal du Facteur Cheval , à Hauterives .
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 07 Avr 2019, 21:46 par Mila

» L'Histoire des Sumériens
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 07 Avr 2019, 20:07 par Disciple laïc

» Ce qui est illusion et ce qui est réalité
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 07 Avr 2019, 16:49 par vaygas

» - Islam, christianisme, judaisme... Comment vivre en paix ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 07 Avr 2019, 08:20 par Disciple laïc

» Civilisations disparues : La Vallée de L'indus
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 06 Avr 2019, 17:50 par Disciple laïc

» Gobekli Tepe : peut être le plus vieux temple de l'humanité
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 06 Avr 2019, 17:47 par Disciple laïc

» Pérou : la cité perdue de Caral
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 06 Avr 2019, 17:45 par Disciple laïc

» Que feras-tu quand tu seras grand ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 05 Avr 2019, 12:36 par Mila

» La Relation Intime Entre le Bonheur et la Souffrance
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 05 Avr 2019, 09:56 par Disciple laïc

» Trombinoscope des membres de la Sangha "L'Arbre des Refuges"
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 05 Avr 2019, 09:08 par Maxime121

» A monk's life
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 04 Avr 2019, 22:20 par Disciple laïc

» How to overcome bad karma?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 04 Avr 2019, 20:55 par Disciple laïc

» Bol Tibétain de Méditation
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 04 Avr 2019, 14:32 par Maxime121

» La vacuité selon le Véhicule de Diamant ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 03 Avr 2019, 22:03 par Disciple laïc

» 3 façons de voir les choses ou 3 catégories d'humains
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 03 Avr 2019, 08:08 par Disciple laïc

» Sagesse de Mohandas Gandhi
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMar 02 Avr 2019, 10:24 par Mila

» Embarras et lassitude
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 01 Avr 2019, 21:16 par Disciple laïc

» Que pensez-vous du forum ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 01 Avr 2019, 13:23 par indian

» Le Dalaï-lama explique le lien entre physique quantique et spiritualité
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 01 Avr 2019, 11:12 par Mila

» The Dalai Lama Explained: The Last Lama?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyLun 01 Avr 2019, 10:03 par Disciple laïc

» Parcours de femmes : Alexandra David-Neel, l’intrépide aventurière
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 31 Mar 2019, 21:21 par Disciple laïc

» DŌGEN ZENJI (1200-1253) : Moine zen
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 31 Mar 2019, 20:16 par Hò Ryu

» Citation du dalai lama
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 31 Mar 2019, 14:30 par Maxime121

» Une découverte promet à l'homme de vivre 500 ans
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 31 Mar 2019, 12:19 par Mila

» Interconnectés-Réenchanter le monde ensemble , par le Karmapa Ogyen Trinlé Dordjé .
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 31 Mar 2019, 10:17 par Mila

» De la bienveillance à l'amour inconditionnel
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyDim 31 Mar 2019, 09:59 par Maxime121

» Khenpo Tashi Rinpoché
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 30 Mar 2019, 17:43 par Disciple laïc

» Drapeau de protection , créé par le Karmapa Ogyen Trinlé Dordjé .
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptySam 30 Mar 2019, 10:39 par Mila

» La vie spirituelle au quotidien
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 29 Mar 2019, 09:25 par Maxime121

» ENG/FR - Comment gérer les personnes difficiles ?
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 29 Mar 2019, 09:20 par Maxime121

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyVen 29 Mar 2019, 08:32 par Disciple laïc

» Chetvā Sutta : Que faut-il avoir pourfendu? SN 11.21
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 28 Mar 2019, 20:39 par Disciple laïc

» C'est l'anniversaire de Jean-François
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 28 Mar 2019, 16:31 par Maxime121

» 60ème anniversaire soulèvement à Lhassa
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 28 Mar 2019, 13:55 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Atelier de cuisine végétarienne
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 28 Mar 2019, 13:11 par Mila

» La Glorieuse lignée Shangpa
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 28 Mar 2019, 13:01 par Mila

» Quand chante Milarépa
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyJeu 28 Mar 2019, 12:00 par Mila

» Les enseignements de maître Sheng Yen
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 27 Mar 2019, 22:36 par Disciple laïc

» La Passe sans Porte
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 27 Mar 2019, 13:37 par Mila

» Communiquer avec les Arbres
Risquer la Liberté- Fabrice Midal EmptyMer 27 Mar 2019, 09:39 par Maxime121

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 99709 messages dans 11538 sujets

Nous avons 4306 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est dharmachakra

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7529)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Karma Trindal (6975)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
petit_caillou (4746)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
MionaZen (3353)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Karma Yéshé (2901)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
vaygas (2519)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2311)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 
hananou (1701)
Risquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_leftRisquer la Liberté- Fabrice Midal BarRisquer la Liberté- Fabrice Midal Bar_right 

Risquer la Liberté- Fabrice Midal

Anonymous
Invité
Invité

Risquer la Liberté- Fabrice Midal Empty Risquer la Liberté- Fabrice Midal

Message par Invité le Lun 17 Fév 2014, 09:36

Risquer la Liberté- Fabrice Midal
 
 
 
Santé Yoga : Pourquoi à votre avis tant de gens se plaignent-ils aujourd’hui d’aller mal ?
 
Fabrice Midal : Parce que la plupart pense que ce malaise vient de problèmes sociaux ou psychologiques et cherche dans cette direction la solution à ce malaise qui les étreint. Et si le problème majeur qui nous rend la vie impossible était la légende du monde mort ? Cette légende nous fait croire que ce monde est mort, qu’un arbre, par exemple, n’est pas ce qui relie le ciel et la terre mais ce qui produit une certaine quantité de CO2, que l’on peut gérer, abattre, replanter à volonté parce qu’il est forcément semblable à un autre. Les êtres humains sont de plus en plus « gérés », organisés, sans que rien de leur être ne soit écouté. Notre monde n’est plus que technique, sans le moindre égard pour la poésie dont tout le monde se moque.
 
S.Y. :  La poésie, qu’entendez-vous par là ?
 
F.M. : Loin de cette idéologie qui nous conduit à ne considérer que ce qui est utile, la poésie est la sauvegarde de l’inutile. Mais l’amitié, l’amour, la vérité, ce qui donne du sens, est tout à fait aussi inutile dans cette perspective crispée de l’efficacité. La question est simple : l’être humain est-il d’abord un producteur-consommateur ? Ou bien le secret de son être serait plus ample et plus profond ? Ce que nous permet de découvrir le yoga et la méditation.
 
S.Y. : Est-ce que toutes les formes de yoga et de méditation peuvent fonctionner ?
 
F.M. : Lorsqu’ils sont utilisés pour nous rendre plus efficaces et nous permettre de nous barricader, ce sont des formes de consumérisme spirituel. Ce sont d’abord et avant tout des produits. Or, ce dont nous avons besoin, c’est d’entrer dans la réalité, d’affronter les dragons.
 
S.Y. : Selon vous qu’est-ce qu’est et n’est pas la méditation ?
 
F.M. : J’ai commencé à pratiquer avec Francisco Varela, spécialiste des sciences cognitives et grand ami du Dalaï Lama avec qui il a fondé « Mind and life », dont le propos est de travailler sur la relation entre bouddhisme et science.
 
Contrairement à ce que l’on croit, la méditation ne consiste pas à faire le vide et à être comme une grenouille la bouche ouverte mais, pour reprendre l’expression d’Artaud à « ameuter la vie ». Le Bouddha a vite compris que toute forme de gymnastique mentale conduisait à une impasse et que seule l’intelligence claire (prajna), l’intuition  vive, pouvaient nous libérer. Le chemin a plus à voir avec un mouvement radical de détente, un renoncement, une ouverture, qu’avec une domination supérieure. Il s’agit d’abandonner ses masques, et non d’en fabriquer de plus beaux. L’un des moyens de la méditation consiste à développer une forme d’attention très amplement ouverte qui nous conduit à toucher chaque expérience telle qu’elle est sans la manipuler.
 
 
 
Rester fidèle implique  de prendre le risque de la liberté
 
 
 
S.Y. : Pouvez-vous nous dire quelques mots de la posture ?
 
F.M. : Elle est cruciale puisque le corps et l’esprit ne sont pas séparés. Le dos est droit, la poitrine  ouverte, ce qui est une façon de joindre la solidité du courage et la vulnérabilité assumée.
 
S.Y. : Comment avez-vous écrit ce livre ?
 
F.M. : Il est né d’une crise personnelle. Je me sentais enfermé dans un bouddhisme que je trouvais devenu doctrinal. J’avais l’impression que quelque chose était joué et répété. Je perdais l’esprit du débutant, plein d’une extrême urgence et d’un grand enthousiasme.  Un soir, en rentrant chez moi, j’ai entendu du Shubert et ce que ce morceau a provoqué chez moi m’a donné la sensation d’avoir trahi. Ce fut un moment très douloureux. Jusqu’à ce que je comprenne qu’il y a un risque à prendre et qu’inconsciemment, nous tendons toujours à transformer la voie en autoroute.
 
S.Y. : Comment éviter cet écueil ?
 
F.M. : Le chemin, nous en sommes tout autant l’arpenteur, que le bâtisseur, et le voyageur. Nous avons chacun à inventer notre propre chemin. Ce livre est le récit de « Comment sauver la tradition ». Rester fidèle implique de prendre le risque de la liberté.
 
S.Y. : Quel est le grand défi ?
 
F.M. : Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain mais sauver le bébé. La Tradition œuvre jusqu’au bout dans la transformation, nous permet de toucher à la vraie joie, de se guérir. C’est au nom de cette exigence qu’il faut être honnête sur notre propre expérience, fut-ce dans le rôle du parfait pratiquant. Là où l’expert pointe son nez, l’enseignement n’est plus vivant. Il faut toujours être en rapport avec son expérience, sa fragilité, savoir où l’on en est. Il s’agit de ne pas confondre le savoir que l’on a pu acquérir avec la vérité de notre propre corps. Tout cherche à vous fixer dans un rôle. Si on l’accepte, notre aspiration véritable s’éteint. Se mettre en danger permet de voir les épreuves comme des chances pour aller plus loin.
 
S.Y. : C’est ce que vous avez appris de la méditation ?
 
F.M. : Il y a une incertitude au cœur de notre existence. Nous ne savons pas entièrement qui nous sommes, tout peut arriver. Plus nous fuyons et plus nous nous enfermons dans une forteresse d’acier. Il n’y a qu’en nous abandonnant à elle que la vie peut rayonner. Voilà la leçon que j’ai apprise de la méditation.
 
S.Y. : Quel était votre but lorsque vous avez fondé « Prajna & Philia » ?
 
F.M. : Etablir un bouddhisme pour l’Occident. Prajna, c’est l’intelligence non conceptuelle, directe, celle qui voit par delà l’accrochement passionnel, l’agression, et l’ignorance ;  Philia, c’est l’amitié au sens le plus ample du terme. Ma conviction a été qu’il fallait d’abord transmettre de la manière la plus rigoureuse la pratique de la méditation mais délestée d’un cadre trop religieux ou trop exotique. Il était important que la méditation ne soit pas un élément étranger, oriental, faisant de nous des pseudo tibétains, mais qu’elle nous aide à mieux comprendre la parole vivante des poètes qui, pour les plus grands d’entre eux, ne cesse de nous montrer ce chemin dans la nudité heureuse du cœur.
 
S.Y. : Que faites-vous concrètement ?
 
F.M. : Des soirées et des séminaires uniques à Paris et à Genève, chaque fois sur des thèmes différents. La pratique est suivie d’un enseignement  sur les grands principes de la Tradition bouddhique et aussi sur des poètes, tels Rilke, Tsvetaieva, et des philosophes comme Simone Weil, Heidegger…

    La date/heure actuelle est Ven 19 Avr 2019, 04:17