L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyHier à 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
Christophe André, docteur bonheur EmptyHier à 22:22 par Mila

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Christophe André, docteur bonheur EmptyHier à 12:41 par Disciple laïc

» Difficulté générale que je rencontre
Christophe André, docteur bonheur EmptyHier à 10:31 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 04 Déc 2022, 23:58 par Ortho

» Bonne nouvelle : une ordination
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Présentation de ma personne
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 02 Oct 2022, 10:39 par Nangpa

» Le zen, une pratique du temps infini
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

» Qu’est-ce que la prise de refuge pour vous ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 22 Sep 2022, 08:30 par MichelPaul

» C'est quoi, la générosité ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 21 Sep 2022, 11:08 par Losang

» Les "mauvaises fréquentations"
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 21 Sep 2022, 10:55 par Losang

» Le passé est-il existant oui ou non . Et si ??
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 18 Sep 2022, 23:41 par LeLoups

» Bouddhisme : la loi du silence
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 17 Sep 2022, 11:48 par Disciple laïc

» Les origines des mantras secrets
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 13 Sep 2022, 13:23 par Mila

» La pratique des bols dans le bouddhisme zen
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 11 Sep 2022, 18:39 par Disciple laïc

» Les religions et sagesses de l’Asie - Hindouisme, Bouddhisme, Taoïsme, etc…
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 04 Sep 2022, 11:40 par Disciple laïc

» Les deux objets de transmission dans le bouddhisme zen
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 04 Sep 2022, 11:19 par Disciple laïc

» Le Kintsugi, art traditionnel japonais pour réparer les objets brisés avec de l'or
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 01 Sep 2022, 13:19 par Mila

» Les VRAIES RAISONS du retour sur la LUNE!
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 31 Aoû 2022, 21:03 par Disciple laïc

» Collecte de preuve en vue d'un dépot de plainte
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 30 Aoû 2022, 20:21 par Mila

» POURQUOI UN SYSTEME DE CASTE EN INDE ? (HISTOIRE ANTIQUE DE l'INDE, INDOUISME, BOUDHHISME)
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 30 Aoû 2022, 15:13 par Disciple laïc

» La Chine à l’âge du bronze
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 30 Aoû 2022, 14:44 par Disciple laïc

» La Chine à l’âge du bronze
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 30 Aoû 2022, 14:44 par Disciple laïc

» A propos de Kalou Rimpoché
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 29 Aoû 2022, 22:51 par Ortho

» Demande d'aide régulière à une famille népalaise.
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 27 Aoû 2022, 18:31 par Disciple laïc

» Sortir de l’islam, mais à quel prix ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 25 Aoû 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Inde : la fête des couleurs | Rituels du monde | ARTE
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 25 Aoû 2022, 08:32 par Disciple laïc

» Les longues retraites dans le vajrayana
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 23 Aoû 2022, 19:05 par Disciple laïc

» La Beauté spirituelle , selon Matthieu Ricard.
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 20 Aoû 2022, 10:38 par Mila

» Qu'est-ce que la maturité spirituelle ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 19 Aoû 2022, 18:24 par Mila

» Jamgon Kongtrul Lodrö Chökyi Nyima quitte ses fonctions ...
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 01 Aoû 2022, 20:25 par Mila

» Les lumineuses leçons d'Alexandra David Néel
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 30 Juil 2022, 17:19 par Mila

» "BOUDDHISME ET NEUROSCIENCES"
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 29 Juil 2022, 22:01 par Hélène135

» Merci de m'accepter sur votre forum
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 27 Juil 2022, 08:41 par Hélène135

» Qu'est-ce que je viens faire ici
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 25 Juil 2022, 18:35 par MichelPaul

» Nouveau sur votre forum
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 23 Juil 2022, 20:52 par Florence

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 19 Juil 2022, 21:49 par Mila

» C’est quoi être hypersensible ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 19 Juil 2022, 07:20 par Algo

» Bonjour à tout le monde-Nathalie
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 19 Juil 2022, 06:37 par Algo

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 18 Juil 2022, 18:43 par Algo

» Effacer les fautes du passé
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 18 Juil 2022, 18:09 par Algo

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 3 Moteurs de recherche

ben


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107379 messages dans 12869 sujets

Nous avons 4615 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est tysonicus

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7805)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
petit_caillou (4834)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Mila (3544)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
MionaZen (3351)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
vaygas (2774)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Disciple laïc (2717)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 

Christophe André, docteur bonheur

Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Christophe André, docteur bonheur

Message par Invité Jeu 10 Avr 2014, 19:38

Christophe André, docteur bonheur
PORTRAIT - Auteur d'ouvrages à succès sur le bien-être, le psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne à Paris a concocté ses recettes en lisant Freud et en surmontant un deuil de jeunesse.
Faut-il avoir côtoyé la mort, la pauvreté et les Jeunesses communistes pour être un homme heureux ? Apparemment oui, à écouter Christophe André, le psychiatre prosélyte de la pensée positive, qui aligne les best-sellers en défrichant les terrae incognitae de l'estime du soi.
La mort. En 1987, sur une route du sud du Portugal, le jeune médecin, 31 ans, suit son meilleur ami à moto. Avec Michel Martinez, rencontré en internat à Toulouse, Christophe André partage tout : les filles, les fiestas, les discussions philosophiques. "C'était une relation comme il en existe très rarement. Nos échanges intellectuels étaient d'une grande densité. Sans être dans un rapport homosexuel, nous nous appelions et nous voyions tous les jours. D'ailleurs, je pense que ce genre d'amitié remplace tout, même le couple et la famille." Malheureusement, ce jour de 1987 au Portugal, l'ami se crashe et meurt sous ses yeux. Le fils aîné qui n'a guère partagé avec son petit frère de neuf ans son cadet prend son ami dans les bras, l'accompagne à l'hôpital et dissimule durant plusieurs années sa détresse derrière le masque d'une jovialité feinte.
Le deuil. À Toulouse, le cabinet du jeune praticien en libéral cartonne : grosse clientèle. Le psychiatre compte aussi des lits à l'hôpital. Tout lui sourit et, en apparence, il donne le change. En bon gars du Sud-Ouest, il aime le rugby, les corridas, la montagne, le surf et les filles. Des conquêtes qu'il multiplie mais dont il dédie chaque instant volé à son ami disparu : "Quand je sortais avec une copine sympa, je pensais à lui en me disant qu'elle lui aurait plu. Pareil quand je découvrais un endroit magnifique : je m'arrêtais pour méditer."
Puis, un jour, le célibataire endurci, qui recherchait le plaisir sans s'y attarder, largue tout. "Intuitivement, je devais sentir qu'il fallait que je reparte dans une vie qui ne soit en rien comparable. À Toulouse, je me retrouvais comme après un chagrin d'amour, chaque coin de rue me rappelait une blague, une rigolade, une aventure, un souvenir de mon ami." Sa vie d'avant.
En 1988, Christophe André a rencontré la future mère de ses enfants, ancienne proche de la bande de Toulouse, une styliste qui vit à Paris. Quatre ans à se décider, puis il la rejoint. Il postule à l'hôpital Sainte-Anne, à Paris, et consacre l'autre moitié de son activité à la gestion du stress en entreprise. Une micro- société qui le fascine. Comme de ses consultations à Sainte-Anne, il en extrait la matière de son premier ouvrage, La Peur des autres, sur la phobie sociale, phénomène jusque-là ignoré, décortiqué avec l'un des associés de la boîte Stimulus, dont il possède des parts. En deux mois, il s'en vend 30.000 exemplaires.
La reconstruction. Fils d'un marin devenu représentant de commerce et d'une institutrice née dans la misère, Christophe André se sent en empathie avec ces gens amputés d'une part de bonheur. Lui-même ne veut pas reproduire le modèle familial : des parents guettés par l'anxiété, la dépression et l'alcoolisme. "Ce n'était pas des bourreaux, ils ont fait ce qu'ils pouvaient, mais ils étaient peu aptes au bonheur." Le père vient d'une famille de paysans bretons illettrés, la mère de viticulteurs miséreux dans l'Hérault.
Le lundi, le père s'échappe sur les routes du Sud et en revient le samedi soir, épuisé. Pour cet ­autodidacte qui ne lit pas, le seul luxe pour ses enfants, ce sont les livres. Ils peuvent demander ce qu'ils veulent, encyclopédie, roman, livre de sciences, c'est no limit. C'est ainsi que, en terminale scientifique, l'aîné, bon élève, découvre Freud et le dévore. Il sera psychiatre. Ayant préféré le journal intime et les objectifs qu'on se fixe soi-même à une analyse, le psy devient père à 37 ans.
1993 : première fille. 1995 : deuxiè- me fille. 1998 : troisième fille. Et là, illumination. "Avec mes enfants, j'ai senti la responsabilité d'être heureux. Il fallait que je le sois pour qu'ils le soient également. Je ne voulais pas les contaminer de mes états grincheux et les faire à mon image comme j'avais pu l'être avec mon père." Nouveaux achats en librairie sur la psychologie positive.
La réparation. Quand il était enfant, ce petit-fils de communiste chantait L'Internationale aux fêtes du PC et lisait des bandes dessinées à caractère social, Rahan et Docteur Justice. Puis l'enfant, qui a vu son père sombrer à la perte de son emploi à 50 ans, a connu les années 1980 et les grand-messes de Bernard Tapie à la télévision. "Je fais partie de cette génération qui a été allergisée à ce genre de types qui rachetaient des entreprises au franc symbolique pour les revendre deux mois plus tard en mettant tout le monde au chômage. Cette époque de la performance où les mots “challenge” et “défi” étaient déifiés."
En entreprise, Christophe André a croisé les laissés-pour-compte de ce monde de winners : des types qui ne décollent pas le nez de leurs chaussures lors d'un entretien d'embauche, qui se retrouvent incapables d'intégrer un groupe ou d'aborder une fille, des types pas très à l'aise ou moins dégourdis que les autres et pourtant très compétents dans leur travail. Cela porte un nom : la timidité maladive. Rapidement, ce sujet est devenu une obsession chez le consultant praticien. Après La Peur des autres, d'autres livres ont suivi, dont les chiffres feraient pâlir d'envie tous les Bernard Tapie de la littérature : L'Estime de soi, Imparfaits, libres et heureux. Devant ce succès, Christophe André décide d'abandonner le consulting en entreprise et de se recentrer sur ses consultations à l'hôpital et ses livres.
En 2004, il introduit la méditation à Sainte-Anne, heureux d'avoir échappé à la crise de milieu de vie, ce moment où l'on découvre en gros qu'il n'y a pas assez d'essence pour faire la route dans l'autre sens, où l'on apprend à apprécier l'instant présent après avoir, des années durant, sacrifié le bonheur d'aujourd'hui à celui de demain.
Dans le bureau qu'il continue d'occuper à Sainte-Anne, sans dents blanchies ni implants capillaires, en gentleman-farmer néobaba, Christophe André sort un crayon et une feuille de papier. Il ne dessine pas un mouton, mais la courbe du bonheur. Conclusion : dans nos sociétés occidentales, le pic est atteint entre 50 et 65 ans. "Nous vivons dans une époque paradoxale, qui flatte l'ego des individus avec des slogans comme “Vous êtes unique” ou “Parce que je le vaux bien” et qui en même temps retire aux gens les moyens de leur dignité en les empêchant d'accéder à un logement et un emploi." D'une même voix posée, le médecin poursuit : "Tant qu'on n'est pas résolu à accepter ses imperfections, on est dans la m… Composer avec ne signifie pas les aimer, mais accepter qu'il pleuve quand on avait prévu de faire un barbecue. Eh bien, tant pis, on tire une bâche et on se regroupe dans le garage."

    La date/heure actuelle est Mer 07 Déc 2022, 07:40