Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Christophe André, docteur bonheur Croppe10 Études, Pratiques & Compassion

Christophe André, docteur bonheur 5127b810

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyHier à 19:54 par Ami

» Coronavirus: interdépendance entre les nations, entre les humains , entre humains et animaux .....
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 28 Mai 2020, 13:07 par Karma Tsultrim Jyurmé

»  Dans le confort et l'aise - extrait (Longchenpa)
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 27 Mai 2020, 18:31 par Ami

» Qui est vraiment l'homme de couleur ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 26 Mai 2020, 11:46 par Minako

» Deux kilos deux , Gil Bartholeyns
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 25 Mai 2020, 16:54 par Minako

» La vue et l'action justes ou comment réagir ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 25 Mai 2020, 13:56 par Disciple laïc

» Se soigner vegan, naturellement...
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 25 Mai 2020, 11:25 par Minako

» Les voeux de Bodhisattva
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 24 Mai 2020, 12:17 par Mila

» Enseignement sur la pratique de Chenrezi , par Lama Rinchen Palmo
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 23 Mai 2020, 12:49 par Mila

» Lâcher Prise par Arnaud Desjardins
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 23 Mai 2020, 11:49 par Mila

» la posture de zazen et kinhin
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 23 Mai 2020, 08:46 par vaygas

» Conseils de Kalou Rimpoché pour une retraite solitaire
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 22 Mai 2020, 16:11 par Mila

» Initiation de Avalokiteshvara les 29 et 30 mai , par le Dalaï Lama , en direct .
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 19 Mai 2020, 11:40 par Mila

» Kagyu Meunlam France 2020 à la Pagode de Vincennes
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 17 Mai 2020, 12:11 par Mila

» Parcours de femmes : Le bouddhisme, une voie d’optimisme
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 17 Mai 2020, 10:51 par Disciple laïc

» Protéger les chats du président de la chasse...
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 16 Mai 2020, 15:17 par Minako

» Rêves réccurents 26 caractères
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 16 Mai 2020, 14:57 par Minako

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 16 Mai 2020, 13:57 par naturopatie

» Enseignements du Dalaï Lama en direct sur le web , les 16 et 17 mai 2020
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 16 Mai 2020, 09:34 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 15 Mai 2020, 22:29 par Disciple laïc

» Présentation: Bonjour à tous !
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 15 Mai 2020, 15:30 par vaygas

» Les blaireaux, ces héros si discrets
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 14 Mai 2020, 18:15 par Karma Yéshé

» Humour et déconfinement au quotidien
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 14 Mai 2020, 13:49 par Minako

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 14 Mai 2020, 10:36 par Pema Gyaltshen

» Bhoutan, le bonheur national brutal ?
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 13 Mai 2020, 22:04 par Mila

» "Pour une relance économique intégrant la protection des animaux et de l'environnement.
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 13 Mai 2020, 20:39 par Karma Yéshé

» Petit incident : signe ou hasard
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 12 Mai 2020, 17:57 par Ahcia

» Confinement et vie quotidienne
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 10 Mai 2020, 17:05 par Minako

» Les balades en foret vont recommencer
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 10 Mai 2020, 16:31 par Minako

» Envers vos pensées, soyez comme le lion, pas comme le chien
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 10 Mai 2020, 16:04 par Mila

» Au nom du Covid-19, les lobbies s'attaquent aux règles envirronementales
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 09 Mai 2020, 20:06 par Karma Yéshé

» Les huit marches vers le bonheur de Bhante Henepola Gunaratana
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 08 Mai 2020, 15:49 par Minako

» Fermer les marchés humides / Pétition
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 07 Mai 2020, 13:07 par Mila

» Petition contre l abattage d un arbre
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:59 par Karma Yéshé

» Bouddha Purnima 2020 dans le monde
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 07 Mai 2020, 10:28 par Mila

» Une vidéo dont le début me met mal à l'aise...
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 06 Mai 2020, 14:10 par Ahcia

» Nous sommes remplis de violence
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 06 Mai 2020, 12:35 par Mila

» Même si cela paraît irréalisable ....
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 03 Mai 2020, 09:58 par Mila

» Les choses a faire si vous trouvez des oiseaux blesses
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 03 Mai 2020, 08:21 par Karma Yéshé

» Question concernant les cinq agrégats d'attachement
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 02 Mai 2020, 22:47 par Disciple laïc

» Prières pour que cesse la pandémie
Christophe André, docteur bonheur EmptyVen 01 Mai 2020, 10:00 par Pema Gyaltshen

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:43 par Minako

» Citations de George Bernard Shaw
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 30 Avr 2020, 21:33 par Minako

» La présence d'un maître spirituel
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:58 par Mila

» Faire un masque facial en tissu à la maison
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:25 par Mila

» Prière pour Lama TEUNZANG.Montchardon.
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 30 Avr 2020, 11:02 par Ortho

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
Christophe André, docteur bonheur EmptyJeu 30 Avr 2020, 10:26 par Minako

» Un lien intéressant pour ceux qui aiment les hirondelles
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 29 Avr 2020, 16:23 par Minako

» Meilleure pièce pour l'autel et la méditation
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 28 Avr 2020, 18:15 par vaygas

» Face à la pandémie : action, amour et compassion
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 28 Avr 2020, 17:15 par Minako

» Le mouvement est l'essence même des choses
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 28 Avr 2020, 12:50 par Ami

» Le Dalaï Lama , icône spirituelle
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 28 Avr 2020, 12:16 par Mila

» Thaïlande : reportage sur l'aide des temples à la population
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 27 Avr 2020, 23:55 par Ortho

» Heureux anniversaire , Vaygas !
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 27 Avr 2020, 23:48 par Ortho

» L'interférence de l'humain sur la biodiversité , cause de pandémies .
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 26 Avr 2020, 13:23 par Minako

» L'aide alimentaire , victime collatérale du covid19.
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 26 Avr 2020, 09:47 par vaygas

» La mémoire traumatique - Muriel Salmona
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 25 Avr 2020, 21:46 par Minako

» Voyagez gratuitement et sans risques avec votre esprit
Christophe André, docteur bonheur EmptyMar 21 Avr 2020, 08:13 par Pema Gyaltshen

» Une cure de silence par une nonne zen
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 20 Avr 2020, 14:18 par Karma Yéshé

» Stop aux derives de la chasse.
Christophe André, docteur bonheur EmptyLun 20 Avr 2020, 14:16 par Karma Yéshé

» Regardez en direct les jolis bb faucons
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 19 Avr 2020, 17:13 par Minako

» Fabriquer un hôtel à insectes
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 19 Avr 2020, 15:25 par Karma Yéshé

» Une maison pour les hérissons
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 19 Avr 2020, 14:43 par Karma Yéshé

» Prochain Shangpa Mönlam en Bourgogne , dirigé par Kalou Rimpoché
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 19 Avr 2020, 10:35 par Mila

» Poerre Rabhi s inspirer de la nature
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 19 Avr 2020, 08:47 par Karma Yéshé

» Enseignements Zen Sôtô
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 19 Avr 2020, 08:35 par Karma Yéshé

» Question: Comment allez-vous tous?
Christophe André, docteur bonheur EmptyDim 19 Avr 2020, 08:32 par Karma Yéshé

» Pratique de Base, la compassion de Chenrezik
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 18 Avr 2020, 20:26 par Karma Yéshé

» Prochains Shangpa Mönlams 2020
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 18 Avr 2020, 20:24 par Karma Yéshé

» L'impermanence est comme un ami
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 18 Avr 2020, 20:23 par Karma Yéshé

» Plutôt vidéo du jour
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 18 Avr 2020, 20:18 par Karma Yéshé

» Les quatre forces de la Pratique
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 18 Avr 2020, 20:17 par Karma Yéshé

» méditation : la posture en sept points
Christophe André, docteur bonheur EmptySam 18 Avr 2020, 16:38 par Ahcia

» Seiza, une des postures de Zazen
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 15 Avr 2020, 15:47 par Minako

» Mieux connaître la concentration
Christophe André, docteur bonheur EmptyMer 15 Avr 2020, 09:50 par Pema Gyaltshen

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 38 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Nangpa


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103875 messages dans 12149 sujets

Nous avons 4428 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est laurent daures

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7647)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Karma Trindal (7080)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
petit_caillou (4776)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
MionaZen (3353)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Karma Yéshé (3197)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
vaygas (2755)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Mila (2498)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
Christophe André, docteur bonheur Bar_leftChristophe André, docteur bonheur BarChristophe André, docteur bonheur Bar_right 
Le Deal du moment : -21%
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
Voir le deal
77.89 €

Christophe André, docteur bonheur

Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Christophe André, docteur bonheur

Message par Invité le Jeu 10 Avr 2014, 19:38

Christophe André, docteur bonheur
PORTRAIT - Auteur d'ouvrages à succès sur le bien-être, le psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne à Paris a concocté ses recettes en lisant Freud et en surmontant un deuil de jeunesse.
Faut-il avoir côtoyé la mort, la pauvreté et les Jeunesses communistes pour être un homme heureux ? Apparemment oui, à écouter Christophe André, le psychiatre prosélyte de la pensée positive, qui aligne les best-sellers en défrichant les terrae incognitae de l'estime du soi.
La mort. En 1987, sur une route du sud du Portugal, le jeune médecin, 31 ans, suit son meilleur ami à moto. Avec Michel Martinez, rencontré en internat à Toulouse, Christophe André partage tout : les filles, les fiestas, les discussions philosophiques. "C'était une relation comme il en existe très rarement. Nos échanges intellectuels étaient d'une grande densité. Sans être dans un rapport homosexuel, nous nous appelions et nous voyions tous les jours. D'ailleurs, je pense que ce genre d'amitié remplace tout, même le couple et la famille." Malheureusement, ce jour de 1987 au Portugal, l'ami se crashe et meurt sous ses yeux. Le fils aîné qui n'a guère partagé avec son petit frère de neuf ans son cadet prend son ami dans les bras, l'accompagne à l'hôpital et dissimule durant plusieurs années sa détresse derrière le masque d'une jovialité feinte.
Le deuil. À Toulouse, le cabinet du jeune praticien en libéral cartonne : grosse clientèle. Le psychiatre compte aussi des lits à l'hôpital. Tout lui sourit et, en apparence, il donne le change. En bon gars du Sud-Ouest, il aime le rugby, les corridas, la montagne, le surf et les filles. Des conquêtes qu'il multiplie mais dont il dédie chaque instant volé à son ami disparu : "Quand je sortais avec une copine sympa, je pensais à lui en me disant qu'elle lui aurait plu. Pareil quand je découvrais un endroit magnifique : je m'arrêtais pour méditer."
Puis, un jour, le célibataire endurci, qui recherchait le plaisir sans s'y attarder, largue tout. "Intuitivement, je devais sentir qu'il fallait que je reparte dans une vie qui ne soit en rien comparable. À Toulouse, je me retrouvais comme après un chagrin d'amour, chaque coin de rue me rappelait une blague, une rigolade, une aventure, un souvenir de mon ami." Sa vie d'avant.
En 1988, Christophe André a rencontré la future mère de ses enfants, ancienne proche de la bande de Toulouse, une styliste qui vit à Paris. Quatre ans à se décider, puis il la rejoint. Il postule à l'hôpital Sainte-Anne, à Paris, et consacre l'autre moitié de son activité à la gestion du stress en entreprise. Une micro- société qui le fascine. Comme de ses consultations à Sainte-Anne, il en extrait la matière de son premier ouvrage, La Peur des autres, sur la phobie sociale, phénomène jusque-là ignoré, décortiqué avec l'un des associés de la boîte Stimulus, dont il possède des parts. En deux mois, il s'en vend 30.000 exemplaires.
La reconstruction. Fils d'un marin devenu représentant de commerce et d'une institutrice née dans la misère, Christophe André se sent en empathie avec ces gens amputés d'une part de bonheur. Lui-même ne veut pas reproduire le modèle familial : des parents guettés par l'anxiété, la dépression et l'alcoolisme. "Ce n'était pas des bourreaux, ils ont fait ce qu'ils pouvaient, mais ils étaient peu aptes au bonheur." Le père vient d'une famille de paysans bretons illettrés, la mère de viticulteurs miséreux dans l'Hérault.
Le lundi, le père s'échappe sur les routes du Sud et en revient le samedi soir, épuisé. Pour cet ­autodidacte qui ne lit pas, le seul luxe pour ses enfants, ce sont les livres. Ils peuvent demander ce qu'ils veulent, encyclopédie, roman, livre de sciences, c'est no limit. C'est ainsi que, en terminale scientifique, l'aîné, bon élève, découvre Freud et le dévore. Il sera psychiatre. Ayant préféré le journal intime et les objectifs qu'on se fixe soi-même à une analyse, le psy devient père à 37 ans.
1993 : première fille. 1995 : deuxiè- me fille. 1998 : troisième fille. Et là, illumination. "Avec mes enfants, j'ai senti la responsabilité d'être heureux. Il fallait que je le sois pour qu'ils le soient également. Je ne voulais pas les contaminer de mes états grincheux et les faire à mon image comme j'avais pu l'être avec mon père." Nouveaux achats en librairie sur la psychologie positive.
La réparation. Quand il était enfant, ce petit-fils de communiste chantait L'Internationale aux fêtes du PC et lisait des bandes dessinées à caractère social, Rahan et Docteur Justice. Puis l'enfant, qui a vu son père sombrer à la perte de son emploi à 50 ans, a connu les années 1980 et les grand-messes de Bernard Tapie à la télévision. "Je fais partie de cette génération qui a été allergisée à ce genre de types qui rachetaient des entreprises au franc symbolique pour les revendre deux mois plus tard en mettant tout le monde au chômage. Cette époque de la performance où les mots “challenge” et “défi” étaient déifiés."
En entreprise, Christophe André a croisé les laissés-pour-compte de ce monde de winners : des types qui ne décollent pas le nez de leurs chaussures lors d'un entretien d'embauche, qui se retrouvent incapables d'intégrer un groupe ou d'aborder une fille, des types pas très à l'aise ou moins dégourdis que les autres et pourtant très compétents dans leur travail. Cela porte un nom : la timidité maladive. Rapidement, ce sujet est devenu une obsession chez le consultant praticien. Après La Peur des autres, d'autres livres ont suivi, dont les chiffres feraient pâlir d'envie tous les Bernard Tapie de la littérature : L'Estime de soi, Imparfaits, libres et heureux. Devant ce succès, Christophe André décide d'abandonner le consulting en entreprise et de se recentrer sur ses consultations à l'hôpital et ses livres.
En 2004, il introduit la méditation à Sainte-Anne, heureux d'avoir échappé à la crise de milieu de vie, ce moment où l'on découvre en gros qu'il n'y a pas assez d'essence pour faire la route dans l'autre sens, où l'on apprend à apprécier l'instant présent après avoir, des années durant, sacrifié le bonheur d'aujourd'hui à celui de demain.
Dans le bureau qu'il continue d'occuper à Sainte-Anne, sans dents blanchies ni implants capillaires, en gentleman-farmer néobaba, Christophe André sort un crayon et une feuille de papier. Il ne dessine pas un mouton, mais la courbe du bonheur. Conclusion : dans nos sociétés occidentales, le pic est atteint entre 50 et 65 ans. "Nous vivons dans une époque paradoxale, qui flatte l'ego des individus avec des slogans comme “Vous êtes unique” ou “Parce que je le vaux bien” et qui en même temps retire aux gens les moyens de leur dignité en les empêchant d'accéder à un logement et un emploi." D'une même voix posée, le médecin poursuit : "Tant qu'on n'est pas résolu à accepter ses imperfections, on est dans la m… Composer avec ne signifie pas les aimer, mais accepter qu'il pleuve quand on avait prévu de faire un barbecue. Eh bien, tant pis, on tire une bâche et on se regroupe dans le garage."

    La date/heure actuelle est Sam 30 Mai 2020, 16:40