L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Sudinna Bhāṇavāra EmptyHier à 16:05 par Disciple laïc

» La communication, le partage, la coopération : le défi de notre société
Sudinna Bhāṇavāra EmptyHier à 13:31 par Disciple laïc

» Dagpo Rimpoché - Le lama venu du Tibet 3/3
Sudinna Bhāṇavāra EmptyHier à 13:24 par Disciple laïc

» Un petit message de présentation
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 04 Fév 2023, 20:34 par Nangpa

» La force des souhaits dans le vajrayana
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 28 Jan 2023, 08:08 par Disciple laïc

» Iti 18 : Saṅghabheda Sutta : La division du Sangha.
Sudinna Bhāṇavāra EmptyVen 27 Jan 2023, 20:41 par Yeshi

» SN 22.43 Attadīpa Sutta : Une île de soi-même.
Sudinna Bhāṇavāra EmptyVen 27 Jan 2023, 14:50 par Disciple laïc

» Présentation de ma personne
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 25 Jan 2023, 15:37 par Yeshi

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 22 Jan 2023, 20:04 par Yeshi

» j'ai du mal à gérer mes emotions, je souhaite m'en sortir
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 22 Jan 2023, 16:12 par felin75

» Promenade dans la nature avec le Bouddha
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 14 Jan 2023, 23:47 par Mila

» Le Cheval
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 03 Jan 2023, 17:59 par Pema Gyaltshen

» demande d'informations sur quelques themes
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 01 Jan 2023, 09:17 par Ortho

» La Roue de la vie bouddhique 1/2 et 2/2
Sudinna Bhāṇavāra EmptyLun 26 Déc 2022, 12:59 par Disciple laïc

» Le Singe
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 18 Déc 2022, 22:39 par Ortho

» Le Cochon
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 23:07 par petit_caillou

» Le Serpent
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 23:04 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 23:00 par petit_caillou

» Le Coq
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 22:50 par petit_caillou

» Le Chien
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 22:46 par petit_caillou

» Le Dragon
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 22:41 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 22:39 par petit_caillou

» Le Tigre
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 22:33 par petit_caillou

» Le Buffle
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 22:29 par petit_caillou

» Le Rat
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 22:25 par petit_caillou

» L' année du Lapin - 2023
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 22:14 par petit_caillou

» Fermer Les yeux rend t'il heureux ?
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 17 Déc 2022, 18:09 par Disciple laïc

» L'Histoire des Derniers Romains : Sagalassos.
Sudinna Bhāṇavāra EmptyJeu 15 Déc 2022, 22:39 par Disciple laïc

» Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ? Abdennour Bidar et Chawkat Moucarry
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 14 Déc 2022, 22:30 par Ortho

» L’apport du bouddhisme dans la quête de sagesse démocratique
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 14 Déc 2022, 18:22 par Disciple laïc

» Les animaux ont-ils conscience d’eux-mêmes ?
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 14 Déc 2022, 15:56 par Disciple laïc

» SN 55.17 . Mittāmacca Sutta : Amis & collègues.
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 11 Déc 2022, 21:29 par Disciple laïc

» Confiance en soi, timidité, les autres, Dharma
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 11 Déc 2022, 10:17 par Disciple laïc

» Japon, l'art du jardin zen
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 11 Déc 2022, 09:19 par Disciple laïc

» AN 8.26 Jīvaka Sutta : Les questions de Jivaka.
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 10 Déc 2022, 21:39 par Disciple laïc

» AN 7.71 Bhāvanā Sutta : Le développement.
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 10 Déc 2022, 21:36 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 07 Déc 2022, 23:15 par Ortho

» Le Yang doit t’il récupéré sa tête
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 07 Déc 2022, 18:22 par LeLoups

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 06 Déc 2022, 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 06 Déc 2022, 22:22 par Mila

» Difficulté générale que je rencontre
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 06 Déc 2022, 10:31 par Disciple laïc

» Bonne nouvelle : une ordination
Sudinna Bhāṇavāra EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
Sudinna Bhāṇavāra EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Sudinna Bhāṇavāra EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Sudinna Bhāṇavāra EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Sudinna Bhāṇavāra EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Sudinna Bhāṇavāra EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Sudinna Bhāṇavāra EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Sudinna Bhāṇavāra EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Sudinna Bhāṇavāra EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Sudinna Bhāṇavāra EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Le zen, une pratique du temps infini
Sudinna Bhāṇavāra EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Sudinna Bhāṇavāra EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Sudinna Bhāṇavāra EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107468 messages dans 12891 sujets

Nous avons 4620 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Aniketa

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7807)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
petit_caillou (4847)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
Mila (3549)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
MionaZen (3351)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
vaygas (2774)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 
Disciple laïc (2751)
Sudinna Bhāṇavāra Bar_leftSudinna Bhāṇavāra BarSudinna Bhāṇavāra Bar_right 

    Sudinna Bhāṇavāra

    petit_caillou
    petit_caillou
    Protectrice de l'Arbre [PdA]
    Protectrice de l'Arbre [PdA]


    Féminin
    Nombre de messages : 4847
    Zodiaque : Poissons Âge : 40
    Contrée : ici
    Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 12/02/2011

    Titre-sujet Sudinna Bhāṇavāra

    Message par petit_caillou Ven 30 Mai 2014, 18:18

    Sudinna Bhāṇavāra
    {Résumé}
    — Section à propos de Sudinna —


    Sudinna, par ignorance et sous la pression de sa famille, commet une grave erreur, qui sera l'occasion pour le Bouddha de donner la première version de la première règle Pārājika.

    Dans le village de Kalandaka, près de Vesāli, il y a un jeune homme du nom de Sudinna, le fils d'un grand marchand. Il se rend à Vesāli avec ses amis pour quelque affaire et là il voit le Bouddha en train de délivrer un discours. Il s'approche et écoute. Il se met à penser qu'il ferait mieux de quitter la vie de foyer et de devenir bhikkhu. A la fin du discours, il attend que tout le monde s'en aille et il va voir le Bouddha pour lui faire part de sa décision. Le Bouddha lui demande s'il a l'accord de ses parents, et Sudinna répond que non. Le Bouddha lui répond qu'il ne peut pas devenir bhikkhu sans leur accord. Sudinna déclare qu'il fera ce qu'il faudra pour l'obtenir.

    Sudinna va voir ses parents et leur demande la permission, mais ses parents refusent. Il demande une seconde, puis une troisième fois, mais ils refusent toujours.

    Sudinna se couche par terre et déclare qu'il quittera la vie de foyer ou mourra là-même. Il refuse de manger, jusqu'à sept repas d'affilée. Alors ses parents viennent le voir et tentent par trois fois de le faire abandonner, mais Sudinna reste silencieux.

    Les amis de Sudinna tentent également par trois fois de le convaincre, sans succès.

    Les amis de Sudinna vont voir ses parent et lui disent qu'il va vraiment mourir là s'ils continuent à refuser. S'il devient bhikkhu, ils auront toujours une chance de le revoir, et si la vie de bhikkhu ne lui plaît pas, il reviendra à la maison. Les parents sont convaincus et acceptent. Les amis de Sudinna vont lui annoncer la nouvelle.

    Sudinna retourne voir le Bouddha et se fait ordonner bhikkhu. Il demeure dans la forêt, il mendie sa nourriture, il porte des robes faites de chiffons récupérés dans des poubelles, il mendie continuellement sa nourriture d'une maison à l'autre. Il demeure près d'un village des Vajjis.

    Un jour, il y a une famine dans le pays Vajji, et Sudinna a du mal à obtenir des aumônes. Il décide donc de retourner à Vesāli, car ses relations y sont des gens riches qui pourront le sustenter facilement, lui et ses compagnons bhikkhus. Il s'installe dans la grande forêt, au hall au toit incliné. Le bruit court dans Vesāli qu'il est de retour. Ses relations viennent offrir de grandes quantités de nourriture, qu'il passe à ses compagnons bhikkhus. Il va à Kandaraka pour y mendier, et se rend à la maison de son père.

    Il voit l'esclave de la maison sur le point de jeter le gruau d'orge de la veille et il lui demande de le lui offrir. L'esclave le reconnaît et prévient sa mère.

    Le père de Sudinna le voit en train de manger le gruau. Il l'invite à entrer dans la maison, et une fois là il l'invite à manger. Celui-ci déclare que son repas du jour est terminé, alors le père l'invite à revenir le lendemain pour son déjeuner, ce qui est accepté en silence. Sudinna se lève et s'en va.

    Sa mère fait préparer deux tas de pièces et d'or plus hauts que la taille humaine, elle les fait cacher derrière des écrans et installe un siège juste entre les deux. Elle demande ensuite à son ex-femme de se parer des ornements qu'il aimait bien auparavant.

    Le lendemain, Sudinna se rend à la maison de son père, et s'assoit sur le siège qu'on lui offre. Alors son père entre, il découvre les tas de pièces et d'or et tente de le convaincre d'abandonner la vie de bhikkhu. Sudinna répond qu'il ne peut pas, car il vit la vie pure et il s'y plaît. Le père insiste une seconde, puis une troisième fois, à l'issue de laquelle Sudinna conseille à son père de faire noyer ces tas d'or au milieu du Gange, car ils mèneront à son malheur.

    Le père demande alors à l'ex-femme de faire son possible, et celle-ci, saisissant son pied, lui demande à quoi ressemblent les nymphes célestes pour lesquelles il vit la vie pure. Sudinna répond qu'il ne vit pas la vie pure pour les nymphes célestes, en utilisant le mot 'soeur' pour s'adresser à elle, ce qui provoque son évanouissement.

    Alors Sudinna dit à son père que s'il y a de la nourriture, qu'il l'offre, mais qu'il arrête de l'importuner. Ses parents lui servent donc la nourriture en abondantes quantités. A la fin du repas, sa mère tente encore par deux fois de le convaincre d'abandonner sa vie de bhikkhu, mais comme précédemment, Sudinna répond qu'il n'en est pas capable, car il vit la vie pure et il s'y plaît. La troisième fois, elle lui demande plutôt de fournir une descendance à la famille, afin que les Licchavis ne s'emparent pas de leurs biens, qui sont sans héritier. Sur ce, il répond qu'il lui est possible de faire cela. La mère demande alors où il réside. Ayant répondu qu'il réside dans la grande forêt, il se lève et s'en va.


    _________________
    Sudinna Bhāṇavāra 78317617_oSudinna Bhāṇavāra 78305167_p

    Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta
    petit_caillou
    petit_caillou
    Protectrice de l'Arbre [PdA]
    Protectrice de l'Arbre [PdA]


    Féminin
    Nombre de messages : 4847
    Zodiaque : Poissons Âge : 40
    Contrée : ici
    Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 12/02/2011

    Titre-sujet Re: Sudinna Bhāṇavāra

    Message par petit_caillou Ven 30 Mai 2014, 18:20

    La mère de Sudinna dit à son ex-femme qu'elle doit la prévenir lorsqu'elle aura ses menstruations, ce que cette dernière fait le moment venu. La mère lui demande alors de se de se parer des ornements que Sudinna aimait bien auparavant, et elles se rendent au logement de Sudinna dans la grande forêt. Comme précédemment, par deux fois la mère tente de convaincre son fils de revenir à la maison, ce qu'il refuse en déclarant qu'il n'en est pas capable, car il vit la vie pure et qu'il s'y plaît, et la troisième fois, elle lui demande plutôt de fournir une descendance à la famille, ce sur quoi il répond que cela lui est possible. Il prend donc son ancienne femme par le bras, se rend dans la forêt et, n'y voyant aucun danger parce que les fondations de l'entraînement n'ont pas été clairement définies, il s'engage dans l'acte sexuel avec son ex-femme par trois fois, en conséquence de quoi elle concevra.

    Les devas de la terre, voyant cela, proclament à grande voix que la Communauté des bhikkhus n'est pas menacée par l'immoralité, qu'elle n'est pas en danger, mais que l'immoralité est évoquée par Sudinna. Les devas des six plans d'existence de la sensualité (kāmaloka) se relaient le message, qui parvient finalement jusqu'au monde de Brahmā.

    L'ex-femme de Sudinna donne naissance à un fils. Plus tard, la mère comme le fils quitteront la vie de foyer et deviendront des arahants.


    Sudinna est alors frappé par le remord, il devient décharné, misérable, la peau jaunie, les veines apparentes, mélancolique, l'esprit ralenti, déprimé, repentant, accablé par le chagrin. Alors ses compagnons bhikkhus remarquent le changement et lui demandent ce qui ne va pas. Sudinna leur avoue ce qui s'est produit, et ils le réprimandent longuement.

    Les camarades de Sudinna rapportent cette histoire au Bouddha, qui décide de le convoquer. Il lui demande si ce qu'on dit est vrai, puis il le réprimande longuement à grands mots. Il lui dit entre autres qu'il vaudrait mieux que son organe masculin entre dans la bouche d'un serpent venimeux, ou dans un trou rempli de braises ardentes plutôt qu'il rentre dans une femme, car s'il en subirait des douleurs mortelles, il ne serait pas pour autant destiné à une mauvaise renaissance.

    Le Bouddha continue ensuite à réprimander Sudinna, d'une manière plus générale, puis dit qu'il va déclarer une fondation de l'entraînement, et ce pour dix raisons: pour l'excellence de l'Ordre, pour son confort, pour la restreinte de ceux qui ont un esprit mal tourné, pour le confort des bhikkhus qui se comportent bien, pour la restreinte des impuretés des l'esprit appartenant aux phénomènes visibles, pour la restreinte de celles qui appartiennent à d'autres mondes, pour le bienfait des non-convaincus, pour l'augmentation du nombre de convaincus, pour l'établissement du Dhamma correct, pour le respect du Vinaya.

    'Si un bhikkhu s'engage dans l'acte sexuel, il mérite l'expulsion, il est banni'

    Voici comment le Bouddha en est venu à édicter cette règle.

    Source: http://www.dhammatalks.net/French/buddha-vacana-org/fichiers/vinaya/parajika/pr1-01.html


    _________________
    Sudinna Bhāṇavāra 78317617_oSudinna Bhāṇavāra 78305167_p

    Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta

      La date/heure actuelle est Lun 06 Fév 2023, 01:49