Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

texte - texte bouddhique sur la vacuité Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

texte - texte bouddhique sur la vacuité B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle- École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Mourir simplement et dignement n'est pas difficile si ....
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyHier à 23:19 par Mila

» l'éveil au temps du Bouddha
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyHier à 22:26 par Disciple laïc

» Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyHier à 20:37 par Disciple laïc

» Les Nagas et leurs pierres sacrées .
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyHier à 17:55 par Ortho

» Prochain Shangpa Mönlam en Bourgogne , dirigé par Kalou Rimpoché
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyHier à 14:25 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyHier à 12:02 par Mila

» Plutôt vidéo du jour
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyHier à 10:52 par Disciple laïc

» Le monastère zen Kanshoji en Périgord vert (1 et 2/2)
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 26 Jan 2020, 18:50 par Disciple laïc

» Les voeux de Bodhisattva
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 26 Jan 2020, 16:03 par Karma Yéshé

» Pour les enfants d une ecole
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 26 Jan 2020, 16:01 par Karma Yéshé

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 26 Jan 2020, 14:26 par Ortho

» La mort est juste une continuité
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 25 Jan 2020, 13:52 par Mila

» la prise du refuge préliminaire
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 24 Jan 2020, 20:09 par Ahcia

» Révolution copernicienne spirituelle
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 24 Jan 2020, 15:04 par Disciple laïc

» Apprendre à méditer avec Mathieu Ricard
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 24 Jan 2020, 13:10 par Karma Yéshé

» Demande d'aide à la traduction - sous-titrage
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyJeu 23 Jan 2020, 22:09 par Disciple laïc

» Notre esprit. ( extrait d un livre)
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyJeu 23 Jan 2020, 14:59 par Karma Yéshé

» Le récit de l'étoffe - Vattha Sutta - MN 7
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 22 Jan 2020, 22:04 par Disciple laïc

» Le récit de toutes les contaminations - Sabbasava Sutta
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 22 Jan 2020, 22:03 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 22 Jan 2020, 10:18 par Pema Gyaltshen

» A la découverte du Népal - documentaire
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 22 Jan 2020, 09:49 par Disciple laïc

» Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences?
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMar 21 Jan 2020, 13:50 par Disciple laïc

» La prise de refuge mot à mot
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMar 21 Jan 2020, 12:38 par Ahcia

» offrande : que faire des offrandes ?
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMar 21 Jan 2020, 09:53 par Karma Yéshé

» Pour commencer l'année sur une base saine : Pratique de Mahakala
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyLun 20 Jan 2020, 14:18 par Mila

» Buddhachanel télévision bouddhiste
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyLun 20 Jan 2020, 13:37 par Karma Yéshé

» Se réjouir de l'activité positive des autres
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyLun 20 Jan 2020, 11:06 par Mila

» bonjour à toutes et à tous
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 19 Jan 2020, 21:45 par Shi Fu

» Le monastère zen Kanshoji en Périgord vert - 1ère partie
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 19 Jan 2020, 14:21 par Karma Yéshé

» Le Bouddhisme et la Science
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 19 Jan 2020, 06:38 par Karma Détchen Dordje

» Le mariage chez les moines zen ?
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 18 Jan 2020, 22:22 par Disciple laïc

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 18 Jan 2020, 21:57 par Mila

» Ma filleule tibétaine , des nouvelles d Inde.
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 17 Jan 2020, 20:45 par Karma Yéshé

» Problème d'alimentation : végétarisme
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyJeu 16 Jan 2020, 09:44 par Shi Fu

» Tatouage, peur d'avoir commis un gros impair
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 15 Jan 2020, 20:48 par Disciple laïc

» Karma,mort et renaissance
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 15 Jan 2020, 19:51 par Karma Yéshé

» Programme des retraites du village des pruniers
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 15 Jan 2020, 19:44 par Karma Yéshé

» Mettre son esprit d'aplomb
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyLun 13 Jan 2020, 11:48 par Mila

» L’approche bouddhiste face au végétarisme, véganisme et antispécisme
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 17:33 par Disciple laïc

» Prévenir le mal de gorge et le début d'un rhume
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 16:26 par Karma Yéshé

» Du DEUX au UN : l'individuation
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 13:45 par Dominique Giraudet

» Sermon sur la Mort (et autres Sermons) de Jacques-Bénigne Bossuet
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 13:24 par Mila

» "Qu'est-ce qui vient ensuite ?" ...l'essence du désir
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 13:15 par Karma Détchen Dordje

» Quête de nourriture du matin d'un moine occidental au Sri Lanka
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 12:33 par Mila

» Contre les maux de tête , céphalées et de tension
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 09:24 par Disciple laïc

» Le samsara vidéo d un maître zen
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 08:27 par Disciple laïc

» Vivre dans le présent , et y être heureux
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 12 Jan 2020, 07:43 par Karma Yéshé

» 3 enseignements du Maître Olivien Reigen Weang-Genh
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 11 Jan 2020, 22:41 par Karma Yéshé

» Tablette pour lave-vaisselle à faire soi-même.
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 11 Jan 2020, 16:09 par Karma Yéshé

» Reparer au lieu de jeter les appareils
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 11 Jan 2020, 16:06 par Karma Yéshé

» Recette produit lessive à faire soi-même
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 11 Jan 2020, 16:02 par Karma Yéshé

» Économie d eau et de plastique
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 11 Jan 2020, 15:53 par Karma Yéshé

» Questionnement sur le boudhisme
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 11 Jan 2020, 14:32 par vaygas

» Dans l'avenir , la vie humaine sera plus courte (?)
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 11 Jan 2020, 13:12 par Mila

» Kagyu Mönlam à Samye Ling en Ecosse
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 10 Jan 2020, 13:15 par Mila

» Les jeux que nous jouons .
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 10 Jan 2020, 12:35 par Mila

» Deux outils informatiques utile
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 10 Jan 2020, 11:57 par Mila

» Toute l'équipe de l'Arbre des Refuges vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2020!
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyJeu 09 Jan 2020, 20:35 par Karma Détchen Dordje

» Connaissance et Sagesse , ce qui est vraiment utile
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyJeu 09 Jan 2020, 14:54 par Karma Yéshé

» Du coeur pur à son contraire ...
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyJeu 09 Jan 2020, 14:54 par Karma Yéshé

» L'expérience des paroles du Bouddha , regarde dans ton coeur
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyJeu 09 Jan 2020, 14:53 par Karma Yéshé

» Qu'est ce qu'être bouddhiste ?
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 08 Jan 2020, 17:17 par Disciple laïc

» La tradition de la forêt - 1ère et 2 ème parties
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMar 07 Jan 2020, 18:08 par Disciple laïc

» Présentation Disciple Laïc
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMar 07 Jan 2020, 09:25 par Disciple laïc

» La condition de la femme  d’après les écrits bouddhistes
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyLun 06 Jan 2020, 15:24 par Disciple laïc

» Pèlerinage au Tibet, autour du Mont Kailash - Olivier Föllmi et Jean-Marie Hullot
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 05 Jan 2020, 12:26 par Karma Yéshé

» Quand on trouve le Samsara confortable
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 05 Jan 2020, 12:21 par Mila

» Anātman : non-soi ou plutôt véritable nature du soi.
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 05 Jan 2020, 12:16 par Karma Yéshé

» L'Année du Rat de Métal 2020
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyDim 05 Jan 2020, 11:50 par Karma Yéshé

» Ce qui est illusion et ce qui est réalité
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptySam 04 Jan 2020, 00:28 par petit_caillou

» La production conditionnée et le non-soi
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 03 Jan 2020, 14:15 par Disciple laïc

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles Janvier 2020
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyVen 03 Jan 2020, 08:46 par Pema Gyaltshen

» Detailed travel info on Mount Kailash Yathra 2017
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMer 01 Jan 2020, 14:53 par Disciple laïc

» La Saint-Sylvestre ou veille du premier jour de l'An
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMar 31 Déc 2019, 11:09 par Mila

» astrologie chinoise : le signe ascendant
texte - texte bouddhique sur la vacuité EmptyMar 31 Déc 2019, 09:53 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 50 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 50 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 102691 messages dans 11953 sujets

Nous avons 4388 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Ahcia

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7596)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
Karma Trindal (7027)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
petit_caillou (4774)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
MionaZen (3353)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
Karma Yéshé (3003)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
vaygas (2721)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2309)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 
Mila (2143)
texte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_lefttexte - texte bouddhique sur la vacuité Bartexte - texte bouddhique sur la vacuité Bar_right 

texte bouddhique sur la vacuité

Anonymous
Invité
Invité

texte - texte bouddhique sur la vacuité Empty texte bouddhique sur la vacuité

Message par Invité le Jeu 05 Juil 2007, 22:24

La Vacuité
Ainsi ai-je entendu : Le Bienheureux séjournait à la résidence monastique fondée par Migara-Mata, dans le monastère de l'Est, près de la ville de Savatthi. Un après-midi, s'étant levé de sa méditation solitaire, l'Ayasmanta Ananda s'approcha du Bienheureux. S'étant approché, il rendit hommage au Bienheureux et s'assit à l'écart sur un côté.

S'étant assis à l'écart sur un côté, l'Ayasmanta Ananda dit au Bienheureux : Une fois, ô Bienheureux, vous étiez dans le bourg des Shakyas appelé Nagaraka au pays des Shakyas. En ce temps là, j'ai entendu, étant en face de lui, le Bienheureux disait: " Moi, ô Ananda, en demeurant dans la vacuité, maintenant j'y demeure davantage. " Je pense, ô Bienheureux, que j'ai entendu ainsi correctement, que j'ai compris ainsi correctement.

Le Bienheureux dit : Certainement, ô Ananda, ce que vous avez entendu ainsi est correct ; ce Que. vous avez compris ainsi est correct. Maintenant, tout comme avant, en demeurant dans la vacuité, j'y demeure d'avantage.

Tout comme cette résidence monastique fondée par Migara-Mata et vide d'éléphants, de vaches, de chevaux, de juments, est vide d'or et d'argent, est vide d'assemblées d'hommes et de femmes. Seulement elle est non vide du caractère unique fondé sur l'ordre des moines.

De même, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant le village, sans se concentrer sur la perception concernant les êtres humains, se concentrer sur le caractère unique fondé sur la perception concernant le forêt. Sa pensée plonge dans la perception concernant la forêt. Sa pensée s'y plaît, sa pensée s'y établit, sa pensée s'y libère.

Alors il sait : Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant le village. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant les êtres humains. Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la forêt.

Alors il sait : Cette perception est vide de la perception concernant le village. Cette aperception est vide de la perception concernant les êtres humains. Elle est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la forêt. De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend : " Quand ceci est, cela est. " Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant les êtres humains, sans se concentrer sur la perception concernant la forêt, se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la terre.

Tout comme, ô Ananda, une peau de bœuf, bien étendue par cent chevilles, dont la graisse a disparu, de même, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur les choses terrestres comme les hautes terres et les marécages, les rivières, les arbres portant des branches et des épines, etc., les montagnes et les vallées etc., se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la terre. Sa pensée plonge dans la perception concernant la terre. Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Alors il sait : Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant les êtres humains. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la forêt. Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la terre.

Alors il sait : Cette perception est vide de la perception concernant les êtres humains. Cette perception est vide de la perception concernant la forêt. Elle est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la terre.

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend : " Quand ceci est, cela est. " Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la forêt, sans se concentrer sur la perception concernant la terre, se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère de l'espace infini ". Sa pensée plonge dans la perception concernant la " sphère de l'espace infini ". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Alors il sait : " Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la forêt. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la terre. Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensé fondée sur la perception concernant la sphère de l'espace infini. "

Alors il sait : Cette perception est vide de la perception concernant la forêt. Cette perception est vide de la perception concernant la terre. Cette aperception est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère de l'espace infini ".

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend : " Quand ceci est, cela est. " Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la terre, sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère de l'espace infini ", se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ". Sa pensée plonge dans la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Alors il sait : Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la terre. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la " la sphère de l'espace infini ". Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensé fondée sur la perception concernant la " sphère de la conscience infinie. "

Alors il sait : Cette aperception est vide de la perception concernant la terre. Cette aperception est vide de la perception concernant la " sphère de l'espace infini ". Cette aperception est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ".

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend : " Quand ceci est, cela est. " Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère de l'espace infini ", sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ", se concentre sur le caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère du néant ". Sa pensée plonge dans la perception concernant la " sphère du néant ". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Alors il sait : Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la " sphère de l'espace infini ". Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ". Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la " sphère du néant ".

Alors il sait : Cette aperception est vide de la perception concernant la " sphère de l'espace infini ". Cette aperception est vide de la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ". Cette aperception est non vide seulement du caractère unique fondé sur la perception concernant la " sphère du néant ".

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend : " Quand ceci est, cela est. " Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentre sur la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ", sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère du néant ", sans se concentrer sur le caractère unique sur la perception concernant la " sphère sans perception ni non-perception ". Sa pensée plonge dans la perception concernant la " sphère ni de la perception ni de la non-perception ". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Alors il sait : Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ". Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la perception concernant la " sphère du néant ". Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause du caractère unique de la pensée fondée sur la perception concernant la " sphère sans perception ni non-perception ".

Alors il sait : Cette aperception est vide de la perception concernant la " sphère de la conscience infinie ". Cette aperception est vide de la perception concernant la " sphère du néant ". Cette aperception est non vide seulement du caractère fondé sur la perception concernant la " sphère sans perception ni non-perception ".

De cette façon, s'il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend : " Quand ceci est, cela est. " Ainsi, ô Ananda, pour ce disciple, c'est aussi l'arrivée dans une vacuité qui est vraie, non fausse et pure.

Et encore, ô Ananda, un disciple, sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère du néant ", sans se concentrer sur la perception concernant la " sphère sans perception ni non-perception ", se concentre sur le caractère unique fondé sur la " concentration mentale qui est sans indice ". Sa pensée plonge da la " concentration mentale qui est sans indice ". Sa pensée s'y plaît. Sa pensée s'y établit. Sa pensée s'y libère.

Alors il sait : " Cette concentration mentale qui est sans indice " est un état conditionné. Elle est un état produit par sa pensée. Si une chose est conditionnée, si elle est une production de la pensée, elle est sûrement impermanente ; elle est sujette à la dissolution.

Quand il sait cela et quand il voit cela, la pensée se libère de la souillure du désir sensuel ; la pensée se libère de la souillure du désir d'existence ; la pensée se libère de la souillure de l'ignorance. Quand il est libéré vient la connaissance : " Voici la Libération. "

Alors il sait : Toute naissance est anéantie, la Conduite Pure est vécue, ce qui devait être accompli est accompli, plus rien ne demeure à accomplir.

Il comprend : Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la souillure du désir sensuel. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la souillure du désir de l'existence et du devenir. Ici, il n'existe pas de soucis qui se produisent à cause de la souillure de l'ignorance. Ici, il y a seulement des soucis qui se produisent à cause des six sphères sensorielles conditionnées par cette vie, conditionnées par ce corps.

Alors il sait : Cette aperception est vide de souillure dite " désir sensuel ". Cette aperception est vide de la souillure dite " désire d'existence et du devenir ". Cette aperception est vide de la souillure dite " ignorance ". Ici, ce qui est non vide, ce sont les six sphères sensorielles conditionnées par cette vie, conditionnées par ce corps.

Ainsi, il n'y a pas une chose, il constate bien cette absence. S'il y a un résidu, à propos de ce résidu, il comprend : " Quand ceci est, cela est. " De cette façon, ô Ananda, pour ce disciple, c'est l'arrivée dans la vacuité suprême, incomparable, vraie, non fausse et pure.

S'il y a eut, ô Ananda, des religieux et des prêtres dans le passé le plus lointain qui sont entrés et ont demeurés dans la vacuité complètement pure, incomparable et suprême, tous ces religieux et prêtres entrèrent et demeurèrent précisément dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême.

S'il y a, ô Ananda, des religieux et des prêtres dans le futur le plus éloigné qui entreront et demeureront dans la vacuité complètement pure, incomparable et suprême, tous ces religieux et ces prêtres entreront et demeureront précisément dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême.

S'il y a, ô Ananda, des religieux et des prêtres dans le présent qui entrent et demeurent dans la vacuité complètement pure, incomparable et suprême, tous ces religieux et ces prêtres entrent et demeurent précisément dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême.

C'est pourquoi, ô Ananda, vous devez vous entraîner en disant : " Entrant dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême, j'y demeure. "

Ainsi parla le Bienheureux. L'Ayasmanta Ananda, heureux, ravi, se réjouit des paroles du Bienheureux.



http://perso.orange.fr/bouddhisme-tibetain/mapage/index.html#bv000003
Tinhy
Tinhy
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 38
Zodiaque : Cancer Âge : 72
Contrée : Nantes
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : dhamma, photos
Date d'inscription : 24/06/2007

texte - texte bouddhique sur la vacuité Empty Re: texte bouddhique sur la vacuité

Message par Tinhy le Ven 06 Juil 2007, 01:09

Il ne s'agit pas d'un Texte sur la vacuité mais d'un sermon du Bouddha

c'est le culasunnata sutta

c'est important pour ceux qui pratiquent et qui étudie de pouvoir retrouver le sutta exact d'autant plus que cela leur sert de méditation quotidienne...

pour nous bouddhiste du Theravada ce sont des textes précieux et vénérables...

pour vous repérer vous pouvez voir l'Index des suttas
Anonymous
Invité
Invité

texte - texte bouddhique sur la vacuité Empty Re: texte bouddhique sur la vacuité

Message par Invité le Ven 06 Juil 2007, 14:49

désolée sur le site cité c'est inscrit comme cela
merci pour les renseignements supplémentaires
Tinhy
Tinhy
Membre confirmé
Membre confirmé

Féminin
Nombre de messages : 38
Zodiaque : Cancer Âge : 72
Contrée : Nantes
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : dhamma, photos
Date d'inscription : 24/06/2007

texte - texte bouddhique sur la vacuité Empty Re: texte bouddhique sur la vacuité

Message par Tinhy le Ven 06 Juil 2007, 23:14

oui je suis allé voir le site... et je n'en veux à personne

mais c'est assez important de situer les suttas car aucun ne peut être pris tout seul... il trouve souvent son complément ailleurs...

Contenu sponsorisé

texte - texte bouddhique sur la vacuité Empty Re: texte bouddhique sur la vacuité

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 28 Jan 2020, 01:57