Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Croppe10Études, Pratiques & Compassion
Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance.
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS 5127b810Inscription totalement gratuite, publicités non apparentes pour les membres du forum.

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !


Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


Les livres à lire dans sa vie

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Happy Birthday, Karma Tsultrim Jyurmé!
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyHier à 11:35 par Mila

» La plus longue manifestation en faveur d'actions pour le climat démarre ce 30 novembre 2020
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyHier à 11:29 par Mila

» Question délicate pour tous
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyHier à 10:23 par Disciple laïc

» Témoignage: Mise en place du projet: Méditation à l'école!
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyHier à 07:43 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Grande retraite de Mahakala avec Kalou Rimpoché, du 16 au 28 décembre 2020
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 29 Nov 2020, 20:49 par Karma Trindal

» Dépasser nos résistances aux changements et faire de l’impermanence une alliée
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 29 Nov 2020, 11:28 par Disciple laïc

» La foire aux bonnes nouvelles
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 28 Nov 2020, 14:44 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 28 Nov 2020, 12:12 par Mila

» Les 108 visages de la Compassion ...un hommage à Lama Guendune Rimpoché .
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 27 Nov 2020, 15:15 par Karma Trindal

» Comment accepter les incivilités du quotidien
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 27 Nov 2020, 15:14 par Karma Trindal

» Le Singe
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 27 Nov 2020, 15:03 par Karma Trindal

» je suis toujours là malgré une année spécial
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 27 Nov 2020, 15:01 par Karma Trindal

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 27 Nov 2020, 13:41 par Karma Trindal

» Enseignements en ligne de Tergar Asia par Yongey Mingyour Rimpoché .
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyJeu 26 Nov 2020, 14:37 par Mila

» Matinée interreligieuse Science et religion croire et savoir Magazine religieux
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 22 Nov 2020, 22:30 par Disciple laïc

» La Chèvre (ou Mouton)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 21 Nov 2020, 23:30 par petit_caillou

» Le Cheval
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 21 Nov 2020, 23:27 par petit_caillou

» L'Arbre des refuges de l'école Karma kagyu: La lignée du Mahamoudra (988-1069)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMer 18 Nov 2020, 13:28 par eric ferri

» Depuis les temps sans commencement
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMar 17 Nov 2020, 09:47 par Mila

» bienvenue à NinadeBordeaux
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyLun 16 Nov 2020, 15:07 par Ortho

» - L'année du Buffle 2021 -
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 21:21 par petit_caillou

» Le Rat
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 21:10 par petit_caillou

» Le Coq
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 20:59 par petit_caillou

» Le Buffle
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 20:53 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 20:49 par petit_caillou

» Le Chien
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 20:44 par petit_caillou

» Le Dragon
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 20:31 par petit_caillou

» Le Tigre
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 20:17 par petit_caillou

» Le Serpent
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 20:10 par petit_caillou

» Le Cochon
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 20:04 par petit_caillou

» Art et spiritualité, Yangsi Rimpoché voyage à travers l’œuvre de Pierre Sabatier
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 18:42 par Pema Gyaltshen

» [résolu]Actualités politiques internationales: Pourquoi détestons-nous la Chine ?
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 18:35 par Pema Gyaltshen

» Que peut apporter le bouddhisme dans un monde en crise
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 15 Nov 2020, 12:31 par Mila

» Vajrayana, affilié à plusieurs écoles
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 13 Nov 2020, 14:18 par Ysengrin

» Etre policier et bouddhiste
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 13 Nov 2020, 12:33 par Disciple laïc

» Canon Pali : comment reconnaître une mauvaise personne et une bonne personne au regard de l’orgueil et de l'humilité
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyJeu 12 Nov 2020, 23:05 par Toupten Zangpo

» La Loi du Karma - Bokar Rimpoché
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyJeu 12 Nov 2020, 17:01 par Disciple laïc

» Canon Pali : comment reconnaître une mauvaise personne et une bonne personne
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyJeu 12 Nov 2020, 12:19 par Disciple laïc

» Canon Pali : les règles instaurées par le Bouddha a propos de la consommation de viande
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyJeu 12 Nov 2020, 12:17 par Disciple laïc

» Traité de la continuité suprême du grand véhicule, un texte exceptionnel du bouddhisme tibétain
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMar 10 Nov 2020, 08:25 par Disciple laïc

» Quand la science prouve que l'art fait du bien
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyLun 09 Nov 2020, 10:59 par Mila

» Bouddha Gupta: Un commentaire détaillé sur les quatre incommensurables
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 07 Nov 2020, 16:06 par Admin

» Sciences & Vie: Les scientifiques et l’expérience de mort imminente
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 06 Nov 2020, 19:54 par Admin

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 06 Nov 2020, 17:06 par Pema Gyaltshen

» Actualités : Reconnaissance officielle du Bouddhisme en Belgique
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMer 04 Nov 2020, 13:00 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyLun 02 Nov 2020, 12:28 par Mila

» Ne jetez pas les graines de potirons
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 01 Nov 2020, 14:01 par Mila

» Statue et statuettes inconnues
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMer 28 Oct 2020, 05:03 par chris75

» Les règles monastiques : le vinaya, en Chine, au XXe siècle, pour les femmes
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 25 Oct 2020, 09:56 par Disciple laïc

» Attentat de Conflans-Saint-Honorine
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 24 Oct 2020, 11:25 par Ortho

» Quand l'histoire fait dates: La destruction du palais de l'empereur Qing Xianfeng
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyJeu 22 Oct 2020, 22:52 par Ortho

» Les règles monastiques : le vinaya, en Chine, au XXe siècle
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 18 Oct 2020, 10:27 par Disciple laïc

» Présentation d'un individu
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 17 Oct 2020, 19:15 par Karma Trindal

» En Chine, il existe une langue secrète réservée aux femmes : le Nüshu .
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMer 14 Oct 2020, 16:04 par Mila

» " La folle vie d'un aventurier de 95 ans "
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMer 14 Oct 2020, 12:40 par Mila

» Esprit ? votre avis m'intéresse.
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMer 14 Oct 2020, 07:32 par Algo_38

» Crise ou opportunité : la vie commence t-elle après 40 ans ?
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMer 07 Oct 2020, 22:03 par Disciple laïc

» Il ressemble plus à un extra-terrestre qu'a un etre humain
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyLun 05 Oct 2020, 18:24 par Ortho

» Nous en remettre aux Trois Joyaux
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 03 Oct 2020, 10:30 par Ortho

» Qui utilise un petit banc de méditation et en est-il content ?
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 02 Oct 2020, 13:37 par jmmatline

» Les Trente-deux marques (laksanas) d'un Bouddha
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 02 Oct 2020, 09:50 par Mila

» Bouddha est-il en vie ?
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyVen 02 Oct 2020, 08:45 par Disciple laïc

» La journée d'un moine au Tibet
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyJeu 01 Oct 2020, 11:05 par Mila

» Qui tue le plus , la peste ou ....?
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyMar 29 Sep 2020, 19:52 par Pema Gyaltshen

» Renaissance, karma et mémoire
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 27 Sep 2020, 11:49 par Mila

» Rapport entre bouddhisme et psychologie
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 27 Sep 2020, 11:33 par Nangpa

» Notre propre esprit comme maître spirituel
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 27 Sep 2020, 11:11 par Mila

» J'ai raté ma séance de méditation
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 27 Sep 2020, 11:04 par vaygas

» Quand l'attachement est pris pour de la méditation
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 27 Sep 2020, 10:35 par Mila

» L'Arbre des Refuges: Les Créateurs et Modérateurs du Forum
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 27 Sep 2020, 10:15 par Pema Gyaltshen

» Pour bien faire et au temps du corona :Utilisez votre cerveau .
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 27 Sep 2020, 10:03 par Pema Gyaltshen

» La pagode Kuthodaw, le plus grand livre du monde
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptyDim 27 Sep 2020, 09:32 par Disciple laïc

» L’Équanimité - Extrait de : The Four Sublime States
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 26 Sep 2020, 22:10 par petit_caillou

» Karaniya Mettā Sutta - Hymne de l’amour universel
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 26 Sep 2020, 22:04 par petit_caillou

» Présentation de jmmatline de Bruxelles
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS EmptySam 26 Sep 2020, 11:10 par Nangpa

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 47 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 47 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 104653 messages dans 12265 sujets

Nous avons 4456 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est BanaZou

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7705)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
Karma Trindal (7118)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
petit_caillou (4794)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
MionaZen (3351)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
Mila (2776)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
vaygas (2772)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2306)
HYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_leftHYMNE AUX 28 BOUDDHAS BarHYMNE AUX 28 BOUDDHAS Bar_right 

Membres les plus tagués

...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT
-22%
Le deal à ne pas rater :
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell 100Hz (modèle 2020)
699.99 € 899.99 €
Voir le deal
-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

HYMNE AUX 28 BOUDDHAS

Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet HYMNE AUX 28 BOUDDHAS

Message par Invité le Mar 10 Juil 2007, 15:42

HYMNE AUX 28 BOUDDHAS

Tesam saccena sîlena Que par leur probité et leur vertu,
khanti metta balena ca leur patience, leur amour et leur force,
te'pi mam anurakkhantu puissent-ils me protéger,
arogyena sukhena ca. me donner santé et bonheur !


Attha vîsati me Buddhâ Ces vingt-huit bouddhas
pûretvâ dasa pârami aux dix perfections accomplies,
jetvâ mârâri sangâmam ont vaincu les hordes des démons
buddhattam samupâgamum Que par le pouvoir de cette vérité
hotu me jayamangalam. chance et victoire soient de mon côté.

APPENDICE


LE SOLEIL (Anguttara Nikâya VII 62)

Ainsi ai-je entendu : le Bienheureux demeurait alors dans le parc d'Ambapâli prés de Vesali quand ils s'adressa aux moines en disant :

« Impermanentes, moines, sont les choses composées (sankhâras) instables et incertaines sont les choses composées. C'est pourquoi, moines, soyez dégoutés de toutes les choses de ce monde, éprouvez de la répugnance à leur égard, soyez-en totalement libéré.

Moines, le mont mérou, roi des montagnes, a 84.000 lieues de longueur, 84.000 lieues de large et 84.000 lieues immergées dans le grand océan ; il se tient en hauteur 84.000 lieues au dessus des eaux du grand océan.

Moines, il vient un temps où pendant de nombreuses années, pendant des milliers d'années, pendant des centaines de milliers d'années, il n'y a pas de pluies. Et quand la pluie ne vient pas, toutes les herbes, la végétation, les arbres, les plantes médicinales, les palmiers et les géants de la jungle se désèchent, grillent et disparaissent.

Ainsi toutes choses composées sont impermanentes, instables et incertaines. N'y cherchez pas de satisfaction, éprouvez de la répulsion envers elles et libérez-vous en !

Moines, il vient un moment, une époque à la fin d'une vaste période où un second soleil apparaît. Lorsque le second soleil apparaît, tous les étangs et les rivières grillent, se désèchent et disparaissent.

Ainsi toutes choses composées sont impermanentes, instables et incertaines. N'y cherchez pas de satisfaction, éprouvez de la répulsion envers elles et libérez-vous en !

Moines, il vient un moment, une époque à la fin d'une vaste période où un troisième soleil apparaît. Lorsque le troisième soleil apparaît, tous les étangs et les rivières comme le Gange, la Yamuna, l'Aciravati, le Sarabhu et la Mahi grillent, se désèchent et disparaissent.

Ainsi toutes choses composées sont impermanentes, instables et incertaines. N'y cherchez pas de satisfaction, éprouvez de la répulsion envers elles et libérez-vous en !

Moines, il vient un moment, une époque à la fin d'une vaste période où un quatrième soleil apparaît. Lorsque le quatrième soleil apparaît, tous les fleuves et les grands lacs comme Anotatta, Sîhapapâtâ, Rathakârâ, Kannamundâ, Kunalâ, Chddantâ et Mandâkinî grillent, se désèchent et disparaissent.

Ainsi toutes choses composées sont impermanentes, instables et incertaines. N'y cherchez pas de satisfaction, éprouvez de la répulsion envers elles et libérez-vous en !

Moines, il vient un moment, une époque à la fin d'une vaste période où un cinquième soleil apparaît. Lorsque le cinquième soleil apparaît, les eaux jdu puissant océan reculent de cent lieues, de deux cent lieues, de trois, quatre, cinq, six et sept cent lieues, les eaux du puissant océan sont profondes de sept palmiers, six, cinq, quatre, trois, deux ou un seul palmier. Les eaux du puissant océan descendent à la hauteur de sept hommes, de six, de cinq, de quatre, de trois, de deux ou d'un seul homme. Puis elles descendent à sa taille, à son genoux, à sa cheville.

Moines, tout comme en automne, quand la pluie tombe à grosses gouttes, il y a des flaques d'eau dans les empreintes des boeufs, ainsi devient le grand océan en flaques d'eau disséminées ici et là.

Ainsi toutes choses composées sont impermanentes, instables et incertaines. N'y cherchez pas de satisfaction, éprouvez de la répulsion envers elles et libérez-vous en !

Moines, il vient un moment, une époque à la fin d'une vaste période où un sixième soleil apparaît. Lorsque le sixième soleil apparaît, cette terre et le mont Méru, roi des montagnes, émet de la fumée, dégorge de la fumée, projette des nuages de fumée. Tout comme un four de potier lorsqu'on l'allume émet de la fumée, dégorge de la fumée, projette des nuages de fumée, ainsi le fait la terre et le mont Méru.

Ainsi toutes choses composées sont impermanentes, instables et incertaines. N'y cherchez pas de satisfaction, éprouvez de la répulsion envers elles et libérez-vous en !

Moines, il vient un moment, une époque à la fin d'une vaste période où un septième soleil apparaît. Lorsque le septième soleil apparaît, cette terre et le mont Meru, roi des montagnes éclate en feu, s'embrase et ne forme qu'une seule flamme, et cette explosion fulgurante atteind même les cieux de brâhma. Le pics du mont Méru mesurant une, deux, trois, quatre et cinq cent lieues d'altitude s'écroulent à cause de l'explosion et de la fournaise. Et de ce cataclysme on ne retrouve ni braise, ni cendres. Moines, de même qu'il n'y a plus de braises ni de cendres restant d'un feu de ghee ou d'huile, ainsi il ne restera rien de cette grande terre et du mont Méru.

Ainsi toutes choses composées sont impermanentes, instables et incertaines. N'y cherchez pas de satisfaction, éprouvez de la répulsion envers elles et libérez-vous en !

où se trouve le sage où est le croyant qui pense : « grande terre et le mont Méru disparaitrons totalement et entièrement » sauf parmi ceux qui ont vu la limite ? (nibbâna).

Dans le passé, il y avait un maître nommé Sunetta, qui montrait la voie et était libéré des passions charnelles. Il avait des centaines de disciples à qui il enseignait le chemin du monde de Brahmâ. Et tous ceux qui comprenaient l'enseignement de Sunetta dans sa totalité, à la dissolution du corps après la mort, renaissaient dans le royaume de béatitude du monde de Brahmâ. Mais ceux qui n'avaient pas complètement compris son enseignement, renaissaient soit en compagnie des dévas qui ont le pouvoir sur la création des autres (parinimitta vasavati), soit parmi les dévas qui se délectent dans la création (nimmânarati), soit parmi les Yâma devas, soit parmi les trente trois devas, soit en compagnie des quatre grands régents, soit chez des nobles fortunés, soit parmi des riches brahmanes ou des maîtres de maison aisés.

Le maître Sunetta pensa alors : « ne serait pas convenable que j'aie le même type d'existence que mes disciples après la mort. Si je me mettais à pratiquer la bienveillance jusqu'à la perfection ? »

il cultiva donc la pensée bienveillante pendant sept ans et en conséquence, ne retourna pas dans ce monde pendant sept cycles du temps. Il prit naissance dans la sphère de gloire rayonnante, ...dans la sphère de Brahmâ,....en tant que Brahmâ,...en tant que Sakka, le roi des dieux,...en tant que Monarche universel possesseur des sept joyaux....

Cependant, moines, malgrés que Sunetta ai vécu si longtemps, il n'était pas libéré de la naissance, de la vieillesse et de la mort, des pleurs et des lamentations, de la peine, de la tristesse et des tribulations. Il n'était pas libéré de la souffrance, je le dis.

Quelle en est la raison ?

C'est parce qu'il n'avait pas compris, pas pénétré les quatre conditions.

Quelles sont ces quatre conditions ?

Il n'avait pas compris, pas pénétré la Noble conduite juste,
il n'avait pas compris, pas pénétré la Noble concentration,
il n'avait pas compris, pas pénétré la Noble Sagesse,
il n'avait pas compris, pas pénétré la Noble Délivrance.
Moines, c'est ainsi simplement : lorsque ces quatre nobles conditions sont comprises et pénétrées, le désir avide pour la vie est coupé, le lien qui attache au devenir est détruit, et il n'y a plus de renaissances. »

Le Bienheureux parla ainsi, puis il ajouta :

–« Conduite juste, Concentration, Sagesse et Délivrance :
ces choses ont été dites par Gotama, de fameuse renommée.
Ayant réalisé la Norme Universelle, l'Eveillé s'adressa aux moines,
Lui, qui met fin au Mal, le Maître, Celui qui VOIT, le Libéré. »
FIN

1 Un miracle réalisé par le bouddha Gotama à Sâvatthi pour confondre les maîtres hérétiques. Il consiste à faire apparaître des phénomènes de nature opposée par paire : « [...]de la partie supérieure de son corps une flamme surgit brusquement et de la partie inférieure, un courant d'eau[...] ». En maintenant eau et feu ensemble, il est capable de créer des formes variées. Seul un samma sambouddha est capable de réaliser un tel miracle, et encore il ne l'utilise qu'en des occasions trés trés spéciales. En règle générale, Bouddha interdit aux moines de faire des miracles, car cela crée de nombreux problèmes annexes qui ralentiraient leur progrés intérieur, voire entraverait pendant de nombreuses vies la réalisation de nibbâna.

http://www.centrebouddhique.net/livres/001-28-bouddhas.htm

merci cgigi2

    La date/heure actuelle est Mar 01 Déc 2020, 10:23