L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyHier à 16:05 par Disciple laïc

» La communication, le partage, la coopération : le défi de notre société
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyHier à 13:31 par Disciple laïc

» Dagpo Rimpoché - Le lama venu du Tibet 3/3
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyHier à 13:24 par Disciple laïc

» Un petit message de présentation
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 04 Fév 2023, 20:34 par Nangpa

» La force des souhaits dans le vajrayana
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 28 Jan 2023, 08:08 par Disciple laïc

» Iti 18 : Saṅghabheda Sutta : La division du Sangha.
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyVen 27 Jan 2023, 20:41 par Yeshi

» SN 22.43 Attadīpa Sutta : Une île de soi-même.
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyVen 27 Jan 2023, 14:50 par Disciple laïc

» Présentation de ma personne
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 25 Jan 2023, 15:37 par Yeshi

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 22 Jan 2023, 20:04 par Yeshi

» j'ai du mal à gérer mes emotions, je souhaite m'en sortir
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 22 Jan 2023, 16:12 par felin75

» Promenade dans la nature avec le Bouddha
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 14 Jan 2023, 23:47 par Mila

» Le Cheval
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 03 Jan 2023, 17:59 par Pema Gyaltshen

» demande d'informations sur quelques themes
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 01 Jan 2023, 09:17 par Ortho

» La Roue de la vie bouddhique 1/2 et 2/2
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyLun 26 Déc 2022, 12:59 par Disciple laïc

» Le Singe
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 18 Déc 2022, 22:39 par Ortho

» Le Cochon
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 23:07 par petit_caillou

» Le Serpent
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 23:04 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 23:00 par petit_caillou

» Le Coq
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 22:50 par petit_caillou

» Le Chien
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 22:46 par petit_caillou

» Le Dragon
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 22:41 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 22:39 par petit_caillou

» Le Tigre
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 22:33 par petit_caillou

» Le Buffle
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 22:29 par petit_caillou

» Le Rat
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 22:25 par petit_caillou

» L' année du Lapin - 2023
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 22:14 par petit_caillou

» Fermer Les yeux rend t'il heureux ?
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 17 Déc 2022, 18:09 par Disciple laïc

» L'Histoire des Derniers Romains : Sagalassos.
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyJeu 15 Déc 2022, 22:39 par Disciple laïc

» Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ? Abdennour Bidar et Chawkat Moucarry
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 14 Déc 2022, 22:30 par Ortho

» L’apport du bouddhisme dans la quête de sagesse démocratique
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 14 Déc 2022, 18:22 par Disciple laïc

» Les animaux ont-ils conscience d’eux-mêmes ?
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 14 Déc 2022, 15:56 par Disciple laïc

» SN 55.17 . Mittāmacca Sutta : Amis & collègues.
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 11 Déc 2022, 21:29 par Disciple laïc

» Confiance en soi, timidité, les autres, Dharma
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 11 Déc 2022, 10:17 par Disciple laïc

» Japon, l'art du jardin zen
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 11 Déc 2022, 09:19 par Disciple laïc

» AN 8.26 Jīvaka Sutta : Les questions de Jivaka.
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 10 Déc 2022, 21:39 par Disciple laïc

» AN 7.71 Bhāvanā Sutta : Le développement.
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 10 Déc 2022, 21:36 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 07 Déc 2022, 23:15 par Ortho

» Le Yang doit t’il récupéré sa tête
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 07 Déc 2022, 18:22 par LeLoups

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 06 Déc 2022, 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 06 Déc 2022, 22:22 par Mila

» Difficulté générale que je rencontre
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 06 Déc 2022, 10:31 par Disciple laïc

» Bonne nouvelle : une ordination
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Le zen, une pratique du temps infini
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, Nanachi


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107468 messages dans 12891 sujets

Nous avons 4620 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Aniketa

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7807)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
petit_caillou (4847)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
Mila (3549)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
MionaZen (3351)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
vaygas (2774)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 
Disciple laïc (2751)
Vitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_leftVitakkasanthana Sutta (MN 20) BarVitakkasanthana Sutta (MN 20) Bar_right 

    Vitakkasanthana Sutta (MN 20)

    petit_caillou
    petit_caillou
    Protectrice de l'Arbre [PdA]
    Protectrice de l'Arbre [PdA]


    Féminin
    Nombre de messages : 4847
    Zodiaque : Poissons Âge : 40
    Contrée : ici
    Arts & métiers : travaille sur l'art de la paresse
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chien
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Zzzzzzzz.........
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 12/02/2011

    Titre-sujet Vitakkasanthana Sutta (MN 20)

    Message par petit_caillou Dim 17 Avr 2016, 14:30

    Vitakkasanthana Sutta (MN 20)

    Comment libérer l’esprit des pensées qui l’agitent

    Ainsi ai-je entendu. Un jour, alors que le Bouddha résidait à Savatthi, dans le parc Jeta offert par Anathapindika, il s’adressa à ses moines en disant :

    « Le moine / le méditant qui s’est engagé à atteindre le plus haut degré de conscience devrait, chaque fois que nécessaire, contempler cinq points. Quels sont ces points ?

    « Lorsque des pensées négatives, inappropriées, imprégnées de désir, d’aversion ou d’ignorance, lui viennent à l’esprit alors qu’il réfléchit à un sujet particulier, il doit s’en débarrasser au plus tôt en pensant délibérément à quelque chose d’autre, quelque chose de bénéfique. Quand il pense à ce sujet bénéfique, les pensées négatives, inappropriées, imprégnées de désir, d’aversion ou d’ignorance, sont abandonnées et disparaissent. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « De même qu’un habile charpentier ou son apprenti est capable, en tapant fort, de retirer une grosse cheville au moyen d’une autre plus petite, si des pensées imprégnées de désir, d’aversion ou d’ignorance viennent au méditant pendant qu’il réfléchit à un sujet particulier, il doit les éliminer en pensant délibérément à quelque chose d’autre, quelque chose de bénéfique. Dès lors, les pensées négatives, inappropriées, imprégnées de désir, d’aversion ou d’ignorance, sont abandonnées et disparaissent. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « Si des pensées négatives, inappropriées, continuent à venir l’esprit du méditant alors même qu’il réfléchit à quelque chose d’autre, quelque chose de bénéfique pour s’en débarrasser, il doit contempler tous les dangers que comportent ces pensées : ‘Vraiment, ces pensées que j’ai sont inappropriées, répréhensibles et porteuses de souffrance’. Dès lors, les pensées négatives, inappropriées, imprégnées de désir, d’aversion ou d’ignorance sont abandonnées et disparaissent. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « De même qu’une jeune personne bien habillée serait horrifiée, humiliée et dégoûtée de voir autour de son cou la carcasse d’un serpent, d’un chien ou d’un humain, le méditant qui continue à avoir des pensées inappropriées malgré ses réflexions sur des thèmes bénéfiques, doit réfléchir aux dangers des pensées inappropriées de cette manière : ‘Vraiment, ces pensées que j’ai sont inappropriées, répréhensibles, et porteuses de souffrance’. Dès lors, les pensées négatives, inappropriées sont abandonnées et disparaissent. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « Si des pensées négatives, inappropriées, continuent à venir à l’esprit d’un méditant qui a réfléchi aux dangers dont elles sont porteuses, il doit cesser d’y accorder la moindre attention, la moindre réflexion. Dès lors, les pensées négatives, inappropriées sont abandonnées et disparaissent. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « De même qu’un homme à la vue perçante fermerait les yeux ou tournerait la tête pour éviter de voir quelque chose qui arriverait vers lui, le méditant qui continue à être envahi par des pensées négatives, inappropriées malgré ses réflexions sur le fait qu’elles sont porteuses de souffrance doit cesser d’y accorder la moindre attention, la moindre réflexion. Dès lors, les pensées négatives, inappropriées sont abandonnées et disparaissent. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « Si des pensées négatives, inappropriées continuent à venir à l’esprit d’un méditant bien qu’il ait cessé de leur accorder la moindre attention, la moindre réflexion, il doit faire en sorte d’éliminer la racine même de ces pensées. Dès lors, les pensées négatives, inappropriées sont abandonnées et disparaissent. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « De même qu’une personne qui prend conscience qu’elle marche vite se dit : ‘Pourquoi marcher vite ?’ et elle marche plus doucement ; prenant conscience qu’elle marche doucement se dit : ‘Pourquoi ne pas juste rester debout ?’ et elle reste debout ; prenant conscience qu’elle est debout se dit : ‘Pourquoi ne pas m’asseoir ?’ et elle s’assoit ; prenant conscience qu’elle est assise se dit : ‘Pourquoi ne pas m’allonger ?’ et abandonne ainsi une posture peu calme pour une autre plus calme, le méditant qui a encore des pensées négatives inappropriées alors qu’il a cessé de leur accorder la moindre attention, la moindre réflexion, doit faire en sorte d’éliminer la racine même de ces pensées. Dès lors, les pensées négatives, inappropriées sont abandonnées et disparaissent. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « Si des pensées négatives, inappropriées, continuent à venir à l’esprit d’un méditant alors qu’il tente d’éliminer la racine même de ces pensées, il doit, en serrant les dents et en pressant la langue contre le palais, maîtriser, contraindre et écraser ces pensées de toute la force de sa pleine conscience. Dès lors, les pensées négatives inappropriées imprégnées de convoitise, d’aversion ou d’ignorance sont éliminées. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « De même qu’un homme fort, saisissant un homme plus faible par la tête, par le cou ou par les épaules, le maîtriserait, le contraindrait et l’écraserait, le méditant qui a des pensées négatives inappropriées alors même qu’il tente d’éliminer la racine de ces pensées, doit maîtriser, contraindre et écraser ces pensées de toute la force de sa pleine conscience. Dès lors, les pensées négatives inappropriées imprégnées de convoitise, d’aversion ou d’ignorance sont éliminées. Grâce à cela, l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre en retournant vers son objet de méditation.

    « Moines, lorsque sont éliminées des pensées négatives, inappropriées, venues à l’esprit d’un méditant alors qu’il réfléchissait à un sujet particulier, lorsqu’elles disparaissent et que l’esprit retrouve sa stabilité, se pose, s’unifie et se concentre à nouveau sur son objet de méditation, que ce soit grâce à la réflexion sur un thème bénéfique ou sur les dangers des pensées inappropriées, que ce soit en cessant d’y porter la moindre attention ou parce qu’il a maîtrisé, contraint et écrasé son esprit avec toute la force de sa pleine conscience, dents serrées et langue pressée contre le palais, ce méditant est appelé « maître des méandres de la pensée ». Il a uniquement les pensées qu’il souhaite avoir et n’a jamais de pensées qu’il ne veut pas avoir. Il a coupé la racine de la convoitise, il s’est libéré des entraves et, grâce à la parfaite pénétration de l’illusion du « moi » – il a mis fin à la souffrance. »

    Ainsi parla le Bouddha et les moines se réjouirent de ses paroles.


    Source: http://www.dhammadelaforet.org/sommaire/sutta_tipaka/txt/vitakkasanthana_sutta.html


    _________________
    Vitakkasanthana Sutta (MN 20) 78317617_oVitakkasanthana Sutta (MN 20) 78305167_p

    Instagram: @larbredesrefuges #larbredesrefuges page insta

      La date/heure actuelle est Lun 06 Fév 2023, 00:22