L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Iti 18 : Saṅghabheda Sutta : La division du Sangha.
quelques sutras EmptyHier à 20:41 par Yeshi

» SN 22.43 Attadīpa Sutta : Une île de soi-même.
quelques sutras EmptyHier à 14:50 par Disciple laïc

» Présentation de ma personne
quelques sutras EmptyMer 25 Jan 2023, 15:37 par Yeshi

» La force des souhaits dans le vajrayana
quelques sutras EmptyMer 25 Jan 2023, 15:15 par Yeshi

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
quelques sutras EmptyDim 22 Jan 2023, 20:04 par Yeshi

» j'ai du mal à gérer mes emotions, je souhaite m'en sortir
quelques sutras EmptyDim 22 Jan 2023, 16:12 par felin75

» Dagpo Rimpoché - Le lama venu du Tibet 1/3
quelques sutras EmptyMer 18 Jan 2023, 18:21 par Disciple laïc

» Promenade dans la nature avec le Bouddha
quelques sutras EmptySam 14 Jan 2023, 23:47 par Mila

» Le Cheval
quelques sutras EmptyMar 03 Jan 2023, 17:59 par Pema Gyaltshen

» demande d'informations sur quelques themes
quelques sutras EmptyDim 01 Jan 2023, 09:17 par Ortho

» La Roue de la vie bouddhique 1/2 et 2/2
quelques sutras EmptyLun 26 Déc 2022, 12:59 par Disciple laïc

» Le Singe
quelques sutras EmptyDim 18 Déc 2022, 22:39 par Ortho

» Le Cochon
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 23:07 par petit_caillou

» Le Serpent
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 23:04 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 23:00 par petit_caillou

» Le Coq
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 22:50 par petit_caillou

» Le Chien
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 22:46 par petit_caillou

» Le Dragon
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 22:41 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 22:39 par petit_caillou

» Le Tigre
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 22:33 par petit_caillou

» Le Buffle
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 22:29 par petit_caillou

» Le Rat
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 22:25 par petit_caillou

» L' année du Lapin - 2023
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 22:14 par petit_caillou

» Fermer Les yeux rend t'il heureux ?
quelques sutras EmptySam 17 Déc 2022, 18:09 par Disciple laïc

» L'Histoire des Derniers Romains : Sagalassos.
quelques sutras EmptyJeu 15 Déc 2022, 22:39 par Disciple laïc

» Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ? Abdennour Bidar et Chawkat Moucarry
quelques sutras EmptyMer 14 Déc 2022, 22:30 par Ortho

» L’apport du bouddhisme dans la quête de sagesse démocratique
quelques sutras EmptyMer 14 Déc 2022, 18:22 par Disciple laïc

» Les animaux ont-ils conscience d’eux-mêmes ?
quelques sutras EmptyMer 14 Déc 2022, 15:56 par Disciple laïc

» SN 55.17 . Mittāmacca Sutta : Amis & collègues.
quelques sutras EmptyDim 11 Déc 2022, 21:29 par Disciple laïc

» Confiance en soi, timidité, les autres, Dharma
quelques sutras EmptyDim 11 Déc 2022, 10:17 par Disciple laïc

» Japon, l'art du jardin zen
quelques sutras EmptyDim 11 Déc 2022, 09:19 par Disciple laïc

» AN 8.26 Jīvaka Sutta : Les questions de Jivaka.
quelques sutras EmptySam 10 Déc 2022, 21:39 par Disciple laïc

» AN 7.71 Bhāvanā Sutta : Le développement.
quelques sutras EmptySam 10 Déc 2022, 21:36 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
quelques sutras EmptyMer 07 Déc 2022, 23:15 par Ortho

» Le Yang doit t’il récupéré sa tête
quelques sutras EmptyMer 07 Déc 2022, 18:22 par LeLoups

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
quelques sutras EmptyMar 06 Déc 2022, 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
quelques sutras EmptyMar 06 Déc 2022, 22:22 par Mila

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
quelques sutras EmptyMar 06 Déc 2022, 12:41 par Disciple laïc

» Difficulté générale que je rencontre
quelques sutras EmptyMar 06 Déc 2022, 10:31 par Disciple laïc

» Bonne nouvelle : une ordination
quelques sutras EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
quelques sutras EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
quelques sutras EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
quelques sutras EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
quelques sutras EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
quelques sutras EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
quelques sutras EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
quelques sutras EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
quelques sutras EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
quelques sutras EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
quelques sutras EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
quelques sutras EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
quelques sutras EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
quelques sutras EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
quelques sutras EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
quelques sutras EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
quelques sutras EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
quelques sutras EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
quelques sutras EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
quelques sutras EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
quelques sutras EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
quelques sutras EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
quelques sutras EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
quelques sutras EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
quelques sutras EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
quelques sutras EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
quelques sutras EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
quelques sutras EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
quelques sutras EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
quelques sutras EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
quelques sutras EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Le zen, une pratique du temps infini
quelques sutras EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
quelques sutras EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
quelques sutras EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
quelques sutras EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
quelques sutras EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 46 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 45 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107459 messages dans 12889 sujets

Nous avons 4618 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sigvard02

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7807)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
Karma Trindal (7220)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
petit_caillou (4847)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
Mila (3548)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
MionaZen (3351)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
vaygas (2774)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 
Disciple laïc (2745)
quelques sutras Bar_leftquelques sutras Barquelques sutras Bar_right 

quelques sutras

Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet quelques sutras

Message par Invité Lun 16 Juil 2007, 18:35

quelques sutras Cale






quelques sutras C022det
quelques sutras Cale
Le Sûtra du lotus
de la bonne Loi
est un long texte du Grand Véhicule,
nommé en sanscrit Saddharma-pundarika sûtra
et en chinois Miaofa lianhua jing ou fahua jing.
Ce sûtra au retentissement extraordinaire est devenu
le texte fondamental de l’école Tiantai fondée
sous les Sui. Il est le sûtra le plus populaire de
la doctrine bouddhiste.

Il est le plus étudié et le plus souvent récité.
Afin d’en faciliter la mémorisation, il contient
des parties versifiées appelées gatha. Son
influence s’est exercée de manière déterminante
en Chine, au Japon et au Tibet. Il représente le sommet
de l’enseignement bouddhique et transmet la manifestation
de la vérité éternelle. Le texte exprime
la nature fondamentale du Bouddha et instruit les adeptes,
à l’aide de nombreuses images et paraboles,
sur les moyens de parvenir à l’illumination
et au salut universel. Il prône avec insistance l’acte
salvateur de la copie des textes. Texte phare du bouddhisme
sinisé, il a fait l’objet de multiples transcriptions
qui se caractérisent toutes par une calligraphie très
soignée. Plusieurs centaines de copies de ce texte
ont été retrouvées à Dunhuang,
réalisées entre le Ve
et le début du XIe siècle.




quelques sutras C029det

quelques sutras Cale

quelques sutras C014bis

quelques sutras Cale

quelques sutras C057ddet

Le
Sûtra de Guanyin

Parmi celles-ci, il existe une centaine de copies de l’un
des chapitres, le plus apprécié de tous, qui
a circulé de manière indépendante sous
le nom de Sûtra de Guanyin, Guanyin jing.
Guanyin est le nom de l’assistant principal
du Bouddha Amitabha de la terre pure de l’Ouest, un
bodhisattva connu pour ses qualités de compassion
universelle qui vint de l’Inde sous le nom d’Avalokitesvara.
Sont présentés le chapitre premier, le chapitre
6, le chapitre 7 dans une copie du XVIIIe
siècle, et le chapitre 24 – ou 25 selon les
recensions – du Sûtra de Guanyin qui a aussi
fait l’objet d’une version illustrée.
On ne connaît ni le nom des auteurs, ni la date de
composition de ce sûtra qui a dû s’échelonner
entre le Ier et le IIe siècle de notre ère.
Une première traduction partielle du milieu du IIIe
siècle n’a pas été transmise.
La plus ancienne connue est celle de Dharamraksa en 286.
Toutefois, la plus célèbre, qui est aussi la
plus précise et la plus élégante, est
celle du moine Kumarajiva (344 ou 350-413).
Les mérites acquis par la
copie

Ce sûtra est le texte le plus explicite quant aux mérites
acquis par sa récitation et sa copie : "Si
un fils de bien, ou une fille de bien, accepte et garde ce
Livre du lotus de la Loi, s’il le lit, le récite,
l’explique, le copie, cette personne obtiendra huit
cents mérites pour l’œil, mille deux cents
mérites pour l’oreille, huit cents mérites
pour le nez, mille deux cents mérites pour la langue,
huit cents mérites pour le corps, mille deux cents
mérites pour le mental." […] "De même
encore que, dans la multitude des étoiles, c’est
la divine lune qui est primordiale, ainsi en est-il de ce
Livre du lotus de la Loi, qui est le plus lumineux
des milliers de millions de myriades de textes et enseignements.
De même encore que le divin soleil est capable de dissiper
les ténèbres, ainsi en est-il de ce texte canonique,
capable d’éliminer l’obscurité
de l’ensemble des manquements au bien. De même
encore que, parmi les rois mineurs, le saint roi de l’orbe
est le plus éminent, ainsi en est-il de ce livre,
qui est le plus vénérable des textes canoniques.
De même encore qu’Indra est roi parmi les dieux
Trente-Trois, ainsi en est-il de ce livre, qui est roi parmi
les textes canoniques." […] "Si l’on
obtient d’entendre ce Livre du lotus de la Loi,
si on le copie soi-même ou si on le fait copier par
autrui, même en dénombrant leur quantité
à l’aide de la sagesse d’Éveillé,
on n’atteindra pas au terme des mérites qui
en seront acquis. Si l’on copie les volumes de ce texte
canonique et si on leur fait des offrandes de fleurs, d’encens…
les mérites obtenus seront également innombrables."

(Traduction de Robert 1997, chap. 19, p. 311 et chap. 23,
p. 348-350.)




quelques sutras C019

quelques sutras Cale

quelques sutras C005

quelques sutras Cale

quelques sutras C007


quelques sutras C009

quelques sutras Cale

quelques sutras C010


quelques sutras C008bis


quelques sutras C011

quelques sutras Cale

quelques sutras C012

De
la fin des Han au début des Tang
À
la fin de la dynastie des Han, en 220 de notre ère,
s’ouvre une première période dite des Trois
Royaumes où le territoire est divisé en États
rivaux de Wei, Shu (Sichuan) et Wu (Sud). Une époque
de fragmentation territoriale encore plus grande va suivre
jusqu’à l’établissement des Sui qui
réunifient enfin l’Empire en 589.

Remplaçant l’État de Wei, les Jin, ou Jin
de l’Ouest, Xi-Jin (265-316), imposent une unification
temporaire, avec Luoyang pour capitale. Contraints de fuir
sous la poussée des peuplades Xiongnu venues du Nord,
les Jin s’établissent au Sud sous le nom de Jin
de l’Est (317-420), "Dong Jin", avec pour capitale
Jiankang (Nanjing). Cette ère raffinée n’est
pas évoquée par des documents originaux mais
par la figure et l’œuvre d’un lettré
de cette époque, Wang Xizhi. Des dynasties successives,
non chinoises, dites "Dynasties du Nord" occupent
une partie du territoire de 386 à 581, tandis qu’au
sud se succèdent les "Dynasties du Sud" entre
317 et 589. Lors de cette phase de morcellement et de rivalité,
désignée sous le terme Nan-Bei chao, "Dynasties
du Sud et du Nord", entre 420 et 589, le bouddhisme connaît
des fortunes diverses mais continue néanmoins à
se développer, particulièrement au Nord, le taoïsme
étant plus répandu au Sud. Les rouleaux antérieurs
à la dynastie des Tang (618-907) présentés
ici en témoignent. L’un d’eux, datable de
l’année 406, provient du territoire contrôlé
par les Liang. La région de Liangzhou dans le corridor
du Gansu voit l’établissement de cinq États
portant le nom de Liang qui font partie des seize petits États,
dits Shiliu Guo, qui se partagèrent le Nord de la Chine
pendant 135 ans. Les Qian Liang (317-376), les Nan Liang (397-414),
les Hou Liang (386-403), les Xi Liang (400-420) et enfin les
Bei Liang (397-439), les plus zélés à
propager la foi bouddhique, même lorsque, vaincus par
les Wei du Nord (386-534), ils migrèrent plus à
l’ouest vers la région de Turfan. Quatre rouleaux
appartiennent à cette dynastie des Wei du Nord, contrôlée
par une tribu Xianbei du clan des Tuoba, qui unifia le Nord
de la Chine et établit sa capitale à Datong,
puis à partir de 493 à Luoyang. Ces copies bouddhiques
datent de 471, de 514, l’une d’elles n’est
pas datée, et la dernière fut réalisée
en 532. Cette dynastie des Wei tomba en 534, remplacée
dans le Nord par celle des Qi du Nord (550), puis par celle
des Zhou du Nord (557-581). Avec pour capitale Jiankang (Nanjing),
se succèdent au Sud les Six Dynasties, terme qui s’applique
parfois dans un sens moins restrictif à l’ensemble
de toute la période de désunion. Un rouleau daté
de 519 se rattache aux Liang (502-557), la prononciation est
la même mais la graphie diffère de celle des États
du Nord nommés ci-dessus. Un autre, des années
576-577, fut réalisé sous les Chen (557-589)
qui succédèrent aux Liang établis dans
le Sud. Dès 589, cette ultime dynastie du Sud est soumise
et la Chine réunifiée par les Sui (581-618) avec
pour capitale Daxing (Xi’an). Un rouleau calligraphié
sous les Sui date de 589. Près de 80 sanctuaires ont
été creusés dans les grottes de Dunhuang
sous cette dynastie qui ne dura que trente-huit ans, au cours
de laquelle le bouddhisme joua un rôle essentiel comme
facteur d’unification du pays, et où 230 000 moines
et nones se convertirent. Remplaçant les Sui, avec pour
capitale Chang’an (Xi’an), la brillante dynastie
des Tang maintint la Chine unifiée sous sa loi pendant
trois siècles (618-907). De nombreux rouleaux datent
de cette période.

    La date/heure actuelle est Sam 28 Jan 2023, 08:02