Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Quand chante Milarépa
Hier à 19:25 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 17:29 par indian

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Hier à 13:17 par indian

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Hier à 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

» Visite d'un temple tibétain en Auvergne avec lama Namgyal
Jeu 20 Sep 2018, 17:57 par Disciple laïc

» AN 5.29 Caṅkama Sutta — Méditation marchée —
Jeu 20 Sep 2018, 17:47 par Disciple laïc

» AN 4.202 Assaddha Sutta — Sans conviction —
Jeu 20 Sep 2018, 17:30 par Disciple laïc

» Le Bouddhisme et le Salut
Jeu 20 Sep 2018, 15:20 par Disciple laïc

» L’art tibétain : mille ans de peintures murales du Tibet
Jeu 20 Sep 2018, 12:04 par Disciple laïc

» Accompagner les enfants et les ados dans la méditation
Mer 19 Sep 2018, 22:04 par Karma Trindal

» Dhammapada
Mer 19 Sep 2018, 13:13 par vaygas

» Site sur le bouddhisme
Mer 19 Sep 2018, 13:08 par indian

» Le trésor du coeur des êtres éveillés
Mer 19 Sep 2018, 08:29 par Mila

» décès de Namkhai Norbu
Dim 16 Sep 2018, 22:17 par Disciple laïc

» Quelques questions sur le Véhicule de Diamant
Dim 16 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» IA et éthique
Dim 16 Sep 2018, 07:06 par Disciple laïc

» Do Tulku Rinpoché à Bruxelles
Ven 14 Sep 2018, 19:09 par Akana

» Prise de refuge
Jeu 13 Sep 2018, 12:59 par Vyathita

» La vacuité selon le Véhicule de Diamant ?
Mar 11 Sep 2018, 20:44 par Disciple laïc

» En quête de ma Source, Jésus et l'Inde
Mar 11 Sep 2018, 18:52 par Disciple laïc

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , du 6 au 13 décembre 2018
Lun 10 Sep 2018, 14:11 par Mila

» Les 3 voies du Bouddha
Sam 08 Sep 2018, 11:56 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Sam 08 Sep 2018, 07:45 par Disciple laïc

» Le mouvement est la vie
Ven 07 Sep 2018, 22:06 par Disciple laïc

» Comment ajouter un événement dans le calendrier ?
Ven 07 Sep 2018, 17:14 par Karma Trindal

» Moment propice - par Maître Eihei Dôgen
Ven 07 Sep 2018, 10:52 par Disciple laïc

» Un reportage dans le Japon de l'année 1958, cérémonies bouddhistes
Jeu 06 Sep 2018, 18:05 par Disciple laïc

» Centre shingon - komyo In
Jeu 06 Sep 2018, 17:58 par komyo*

» HAIR
Jeu 06 Sep 2018, 15:03 par Mila

» Le bouddhisme est-il une religion ?
Jeu 06 Sep 2018, 14:34 par indian

» (Re)nouveau et présentation :)
Mar 04 Sep 2018, 20:41 par Karma Trindal

» Bonjour de présentation à tous !
Mar 04 Sep 2018, 20:39 par Karma Trindal

» Présentation Zui Ho/Livres Bouddhistes
Mar 04 Sep 2018, 20:38 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Mar 04 Sep 2018, 20:35 par Karma Trindal

» Présentation
Mar 04 Sep 2018, 20:34 par Karma Trindal

» Salut à Tous
Mar 04 Sep 2018, 20:31 par Karma Trindal

» Présentation des messages, à lire svp.
Mar 04 Sep 2018, 20:27 par Karma Trindal

» Entretiens avec Houang-po - maître Chan (?-850)
Lun 03 Sep 2018, 18:38 par Disciple laïc

» Anecdotes sur Mazu (maître ch'an 709-788)
Lun 03 Sep 2018, 18:06 par Disciple laïc

» Un grand père soldat dans les années 20 à 40.
Lun 03 Sep 2018, 09:58 par Ortho

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Dim 02 Sep 2018, 12:55 par Mila

» Le double accomplissement du bien d’autrui et de notre propre bien
Dim 02 Sep 2018, 10:27 par Mila

» Kagyu Meunlam, 4 jours de souhaits bouddhistes au Bois de Vincennes
Dim 02 Sep 2018, 10:20 par Mila

» Rappel : lois de conservation de la matière/énergie
Dim 02 Sep 2018, 04:10 par indian

» Se libérer des quatre attachements
Sam 01 Sep 2018, 23:54 par Mila

» Rencontre avec Yongey Mingyour Rimpoché – 1ère partie
Jeu 30 Aoû 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Le Bouddha dans son contexte indien
Jeu 30 Aoû 2018, 20:03 par Disciple laïc

» Un "truc" pour être vigilant vis à vis de la médisance
Jeu 30 Aoû 2018, 15:33 par indian

» Quelques enseignements sur le thème de la colère
Jeu 30 Aoû 2018, 09:22 par Disciple laïc

» Méditation assise problème de dos
Mer 29 Aoû 2018, 16:30 par Ortho

» Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)
Mar 28 Aoû 2018, 14:27 par Mila

» Question sur la vie
Lun 27 Aoû 2018, 16:29 par indian

» Méditation avec Lama Lodoe Rinpoche
Lun 27 Aoû 2018, 11:57 par Puntsok Norling

» Les Incroyables comestibles
Dim 26 Aoû 2018, 18:39 par vaygas

» Bouddhisme Mahayana et Theravada
Dim 26 Aoû 2018, 15:41 par Disciple laïc

» l'étude et la résolution de la question de la souffrance humaine et rien d'autre.
Ven 24 Aoû 2018, 21:48 par Disciple laïc

» Contes et histoires pour enfant de 4 ans
Jeu 23 Aoû 2018, 12:00 par Mila

» Les livres sur la Médecine Tibétaine
Jeu 23 Aoû 2018, 11:51 par Mila

» Instructions fondamentales : Introduction au bouddhisme Vajrayana
Mer 22 Aoû 2018, 12:36 par Karma Détchen Dordje

» Je m'appelle Mila
Lun 20 Aoû 2018, 22:23 par Mila

» Lama à 19 ans , et après
Ven 17 Aoû 2018, 08:30 par Mila

» Maîtres Eveillés: Shabkar! Autobiographie d’un yogi tibétain
Jeu 16 Aoû 2018, 12:38 par Mila

» Pourquoi cette censure?
Sam 11 Aoû 2018, 18:58 par Karma Trindal

» Don du sang
Mer 08 Aoû 2018, 12:40 par indian

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mer 08 Aoû 2018, 07:28 par Invité

» Hérault : dérives et abus de pouvoir, le temple bouddhiste de Lodève dans la tourmente
Lun 06 Aoû 2018, 11:36 par Invité

»  Propagande positive pour le Bien de tous les Etres
Dim 05 Aoû 2018, 13:03 par indian

» Question sur le karma
Sam 04 Aoû 2018, 14:42 par indian

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Ven 03 Aoû 2018, 10:11 par Geronima

» Décadence de la Loi
Mer 01 Aoû 2018, 13:08 par Ortho

» Lumbini, lieu de naissance du Bouddha
Mer 01 Aoû 2018, 09:29 par Disciple laïc

» Les religions du Vietnam
Mar 31 Juil 2018, 13:36 par Disciple laïc

» ZAZEN - Pratique du Zen dans un temple bouddhiste
Mar 31 Juil 2018, 12:48 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Mila


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97199 messages dans 11179 sujets

Nous avons 4237 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Anne B

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7485)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2410)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Sur la conscience

Partagez
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 949
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Sur la conscience

Message par Disciple laïc le Jeu 29 Mar 2018, 10:25

Sur la conscience




Le bouddhisme considère qu’il existe six, sept, voire huit aspects de la conscience. Le premier est la conscience de base, qui a une connaissance globale, générale, du monde et qui sait que j’existe. Puis, il y a cinq aspects de la conscience associés aux cinq expériences sensorielles : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. Le septième niveau est la conscience mentale qui assigne des concepts abstraits aux six premiers aspects. La philosophie bouddhiste considère parfois une huitième instance de la conscience liée aux états mentaux conflictuels qui altèrent la réalité (tels la haine, la cupidité, etc.). Ces huit aspects de la conscience sont sous-tendus par ce que l’on appelle le continuum lumineux de la conscience fondamentale.

Selon le bouddhisme, la dualité matière-conscience, ou encore le prétendu problème corps-esprit, est un faux débat, étant donné qu’aucun des deux n’est doté d’une existence indépendante et intrinsèque. La nature fondamentale des phénomènes transcende les notions de sujet et d’objet, de temps et d’espace. Or, quand le monde des phénomènes se manifeste à partir de la nature primordiale, nous perdons de vue l’unité première de la conscience et du monde, et nous introduisons une fausse distinction. Le clivage entre le soi et le non-soi s’instaure, et le monde de l’ignorance, ou samsara, advient. La naissance du samsara ne s’est pas produite à un moment donné dans le temps. Le samsara est, à chaque instant et à chacune de nos pensées, le reflet de la réification du monde opérée par l’ignorance.

La conception bouddhiste diffère donc radicalement du dualisme cartésien, qui postule, d’une part, l’existence d’une réalité matérielle, solide et réellement existante et, d’autre part, une conscience totalement immatérielle qui ne peut pas entretenir de lien véritable avec la matière. L’analyse bouddhiste des phénomènes reconnaît l’absence de réalité intrinsèque de tous les phénomènes. Qu’ils soient animés ou inanimés, ils sont tout autant dénués d’existence autonome et ultime. Il n’existe donc qu’une simple distinction d’ordre conventionnel entre la matière et la conscience.

Étant donné que le bouddhisme réfute la réalité ultime des phénomènes, il réfute également l’idée que la conscience est une entité indépendante, dotée d’une existence inhérente. Ce niveau fondamental de la conscience et le monde des phénomènes apparents sont liés par l’interdépendance, tous deux constituant le monde dont nous faisons l’expérience. Le dualisme est absent du concept d’interdépendance ; il postule une séparation nette entre l’esprit et la matière. Le bouddhisme affirme que la vacuité est la forme et que la forme est la vacuité. Par conséquent, la dichotomie entre monde « matériel » et « immatériel » n’a pas de sens.

En d’autres termes, le bouddhisme affirme que la distinction entre le monde intérieur de la pensée et la réalité physique extérieure n’est qu’une simple illusion. Il n’y a qu’une seule réalité, ou plus exactement, il n’y a qu’une seule absence de réalité intrinsèque ! Le bouddhisme n’adopte pas pour autant un point de vue purement idéaliste, pas plus qu’il ne prétend que le monde extérieur est une construction de la conscience. Il insiste sur le fait qu’en l’absence de conscience, il est impossible d’affirmer que le monde existe, parce qu’une telle affirmation implique la présence d’une conscience.

Cette conception de la conscience et du monde phénoménal peut paraître déroutante, mais elle s’apparente à la réponse que donnent certains astrophysiciens quand on leur demande ce qu’il y avait avant le Big Bang. Ils répondent que cette question n’a pas de sens parce que le temps et l’espace ont commencé avec le Big Bang. De même, tout ce que l’on peut dire sur le monde, le cerveau et la conscience elle-même est indissociable de la conscience. Tout présuppose la conscience, même une question telle que : « Un monde totalement privé de vie et d’êtres sensibles pourrait-il exister de lui-même ? », ainsi que toutes les réponses que l’on pourrait formuler. Il serait bien sûr absurde de nier l’existence de mondes inanimés, puisque la plupart des planètes sont des planètes mortes. Néanmoins, sans conscience, il n’y a ni question ni réponse, ni concept ni « monde » en tant qu’objet de l’expérience.


Extrait de : Cerveau et méditation - Dialogue entre le bouddhisme et les neurosciences , de Matthieu Ricard et Wolf Singer. Éditions Allary - 2017


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 

    La date/heure actuelle est Sam 22 Sep 2018, 11:00