Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Présentation rom5991
Aujourd'hui à 02:17 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Hier à 19:20 par Sig35

» Dhammapada
Hier à 13:15 par vaygas

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mar 17 Avr 2018, 09:47 par manila

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 16 Avr 2018, 22:06 par manila

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Ven 06 Avr 2018, 07:11 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

» Toutes les larmes sont salées
Dim 18 Mar 2018, 10:21 par Ortho

» Le faisan - parabole commentée
Sam 17 Mar 2018, 11:21 par manila

» What is true love?
Ven 16 Mar 2018, 13:56 par Disciple laïc

» Somā Sutta — La bhikkhouni Somā —
Jeu 15 Mar 2018, 08:13 par Disciple laïc

» Lignée ininterrompue depuis le Bouddha ?
Mer 14 Mar 2018, 21:14 par Pema Gyaltshen

» Animal Aid Unlimited, India
Mer 14 Mar 2018, 20:59 par Disciple laïc

» Non-attachement aux vues
Mer 14 Mar 2018, 20:18 par Disciple laïc

» Does hell exist ? L'Enfer existe t-il ?
Mer 14 Mar 2018, 20:08 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Laurent22


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94877 messages dans 11002 sujets

Nous avons 4184 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Florescence

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4856)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2251)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Question sur les "vies antérieures"

Partagez
avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 468
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : En poste comme agent d'accueil et de surveillance au Musée Galliera - Paris
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Question sur les "vies antérieures"

Message par Disciple laïc le Dim 08 Avr 2018, 14:52

Bonjour, 


Tout d'abord je précise que j'ai mis ce sujet dans la section consacrée au Véhicule de Diamant (Vajrayana) car il me semble bien que ce courant se soucis un peu plus que les autres des "vies antérieures". Ne serait-ce que dans la recherche des maîtres "réincarnés" ou "réapparus" (voir les Tulkou).  :\\'otasi:

Ensuite, en ce qui me concerne je suis le courant Mahayana, tradition zen vietnamien.  :\\'otasi:

Néanmoins, en tant qu'historien de formation, le passé m'intéresse, il est utile pour expliquer le présent, connaître les causes justement. Dont celles de la souffrance. Peut-être pour comprendre d'ou viennent certaines "tendances lourdes" du mental de ce/qui je suis actuellement.  :\\'otasi:

Donc je suis curieux de connaître mes manifestations passées. Une sorte de curiosité "professionnelle" et spirituelles si vous voulez.  :\\'otasi:

Je n'ai pas vu pour le moment de techniques de méditations spécifiques dans ma propre tradition en rapport avec ce sujet. Probablement parce que le maître zen vietnamien que j'écoute insiste surtout sur le fait d'être dans l'ici et le maintenant. 

Maître Thich Nhat Hanh indique que le sutra de la pleine conscience de la respiration , le fameux Anapanasati Sutta, décrit la méthode méditative qui permis a Siddharta de s'éveiller au pied de l'arbre de la Bodhi. Hors durant son éveil il aurait eu une phase de visions de toutes ses propres vies passées, donc j'ignore si c'est applicable comme méthode pour ce que je recherche car le but de cette pratique n'est pas justement la "vision" des vies passées, mais le but ultime de la pratique, et les visions qu'eu Siddharta ne furent en quelque sorte qu'une "épiphénomène", une étape au cour du processus. 

Je suis aussi pleinement conscient que, si des techniques de méditation qui ont fait leur preuve permettent d'avoir des "visions" même fugitives ou partielles de manifestations passées, elles ne sont pas sans risques. Il faut être prêt à voir des choses pas forcément sympathiques. Toutefois étant sous forme humaine actuellement (la meilleure des formes possibles dans les 6 mondes) je suspecte ne pas avoir fait trop de "conneries" par le passé.  :\\'otasi:

Donc je souhaiterais savoir si le Véhicule de Diamant dispose de techniques/méthodes bien spécifiques pour "rappeler" en quelque sorte le souvenir, même fragmentaire, de manifestations passées. 

Je suppose qu'il doit y avoir une étape préparatoire visant à calmer le mental, a générer une stabilité en préparation aux éventuelles réminiscences qui peuvent surgir et être déstabilisante. 

Ma motivation étant de mieux comprendre d'ou je viens et donc qui je suis actuellement, ce qui est fondamentalement un des objectifs de la pratique bouddhique : connaître notre mental. Quand on sait qui l'on a été on sait mieux sur quel partie il faut faire porter l'effort. 

Merci


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Pema Gyaltshen le Dim 08 Avr 2018, 17:37

Bonjour

Pour ce qui est de mes Enseignements reçu dans le Vajrayana c'est aussi une question que l'on ne se pose pas. Nous aussi sommes dans le moment présent. Le seul qui compte pour s'éveiller !

Je veux bien comprendre le côté "historique" mais ce n'est pas vraiment utile.
Vous remarquerez que généralement les personnes qui prétendent se souvenir de leur précédente incarnation ont toujours des références de personnalités connues ou prestigieuses...encore un piège de l'ego.
Je pense aussi que c'est le genre de choses que l'on ne divulgue pas, si on y a accès.
Cela fait partie des pratiques personnelles avec son Lama-Racine.
Pour ce qui est de Tulkus ce sont les Maîtres qui désignent les réincarnations par leurs visions et par leurs Vues de Sagesse. Ce n'est jamais le Tulku qui s'autoproclame lui-même !

Ceci dit : Il y a des cas très interpellant de personnes qui ont des souvenirs assez précis de "vies antérieures" mais je ne vois pas ce que cela apporte au point de vue du Dharma.
Evidemment c'est une curiosité légitime, mais si le cerveau oublie c'est sans doute à raison.

Ceci n'engage que moi.



_________________

avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 468
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : En poste comme agent d'accueil et de surveillance au Musée Galliera - Paris
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Disciple laïc le Dim 08 Avr 2018, 18:01

Bien lu. Merci. 




_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1269
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : "XIN NIEN KUAI Lè".Bonne année du Chien!
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Ortho le Dim 08 Avr 2018, 18:39

Bonsoir, le Hatha Yoga pratiqué à fortes doses et traditionnellement, avec les "purifications": "yamas et niyamas" peuvent ouvrir certaines brèches dans le mur clôt des vies passées ou du moins en donner quelques images. Jeune j'ai reçu l'opportunité de recevoir un rêve prémonitoire, qui m'annonçait la mort de mon père environ un mois à l'avance mais dont je compris le sens qu'après sa mort, bien sûr!
Cela m'a toujours donné le sentiment que le temps n'existe pas une fois sorti de la matière grossière.Dans ce que les Hindous appellent les "panchas koshas" ou corps subtils.
Mais on ne le cherche pas, cela "tombe" du ciel, chez moi, pendant les rêves. Mais on n'a pas l'affirmation que c'est "toi" qui vit cette scène d'Histoire.Pour ma part, alors que je m'entraînais pour le concours de professeur de Yoga, donc plusieurs heures de pratiques par jour, j'ai vu des images de l'exécution de la reine Marie-Antoinette, de cette journée, l'ambiance d'alors, certains détails que j'ai vérifié à postériori dans des livres d'Histoire. Mais rien ne prouve que c'était "moi", si j'ose dire.Seulement que j'étais rempli de peur surtout quand j'étais caché  dans une sorte de porte cochère et que je me faisais arrêter par une espèce de sans-culotte au bonnet phrygien qui me sorti violemment de ma cachette- fin du rêve. Et le plus bizarre était de lire deux jours après dans le journal local (l'Exress) un article sur Marie Antoinette, c'était le mois d'octobre, sa mort  ayant eu lieu le16 Octobre 1793.
Que c'était -il passé? Un télescopage de temps dans une dimension autre? Comme dit Pema Gyaltshen qui peut savoir si ce n'est pas le cerveau qui se fabrique cela? Cela répondait à une passion depuis mon enfance pour la Révolution Française et Napoléon. Fabrication ou réalité ou sorte de "pêche akashique"?


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 468
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : En poste comme agent d'accueil et de surveillance au Musée Galliera - Paris
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Disciple laïc le Dim 08 Avr 2018, 19:02

Témoignage intéressant. Très. Synchronicité avec quelque chose chez moi hier. 
Et là j'ai 2 ou 3 synchronicité dans la journée aujourd'hui. Ça va passer ...  :\\'otasi:


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4856
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par manila le Dim 08 Avr 2018, 20:11

Bonjour,

Il m'est arrivé aussi de souhaiter savoir d'où je venais . Je souhaitais tellement ,qu'une nuit j'ai rêvé d'un groupe de personnes dont je serais la suite . ...un rêve , tout simplement , ou une petite réminiscence ?

A présent, ça ne m'intéresse plus de connaître mes vies précédentes , c'est plutôt l'immense futur qui m'interpelle .
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7445
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Pema Gyaltshen le Lun 09 Avr 2018, 10:08

Pour continuer la réflexion, il faut se rappeler que nous sommes tous interdépendants au-delà du temps et de l'espace...donc on peut imaginer que quelque part nos "autres" incarnations, ce sont tous les autres êtres...?



_________________

avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 468
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : En poste comme agent d'accueil et de surveillance au Musée Galliera - Paris
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Disciple laïc le Lun 09 Avr 2018, 10:29

J'y avais pensé aussi mais cela sous entendrait qu'il n'y ai aucun flux de conscience karmique individuel spécifique et qu'un unique vaste flux de conscience karmique global. Non ? C'est acceptable cela comme vue selon la voie ? 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4856
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par manila le Lun 09 Avr 2018, 10:41

J'ai le sentiment qu'il y a des deux ,Qu' il y a ce vaste grand tout qui relie tous les êtres sensibles de partout , et qu'enfin il y a un flux de conscience que nous pensons être notre personne , qui nous pousse à venir vivre dans un coin de l'univers et à une époque donnée dans ce coin de l'univers .
avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 468
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : En poste comme agent d'accueil et de surveillance au Musée Galliera - Paris
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Disciple laïc le Lun 09 Avr 2018, 10:59

Je partage aussi cette vue, a la fois quelque chose d'individuel ET de collectif, ni totalement individuel et indépendant (forcément), ni totalement collectif et sans différence. Nous sommes tous des êtres partiellement semblables et partiellement différents. A la foi uniques mais dans un même jeu de règles karmiques. 

Un peu comme si la liste des ingrédient d'un cocktail était la même pour tous mais chacun de nous à une composition unique spécifique. Cela me fait pensé il y a des années j'avais joué à un jeu sur PC ou on commençait à créer un personnage par une liste de choix lors de situations données. En fonction des décisions que l'on prenait parmi des possibilités, une fiole se remplissait d'une couleur ou d'une autre. Et une fois le mélange fini on avait la "personnalité" de notre personnage. D'ailleurs actuellement il y a le fameux jeu "Fable" ou il y a un peu un principe semblable, en fonction des choix que l'on fait faire à notre personnage selon les situations sont apparence et sa réputation ainsi que ses interactions avec les personnages du jeu changent. C'est grossier et simpliste mais pas faux pour autant. Je crois que quelqu'un qui est "sain" au fond de lui, dans son mental, son cœur, appelez cela comme vous voulez, cela se sent et se ressent "autour" d'elle. C'est agréablement vécu par les gens plutôt "bon" et péniblement vécu par les gens "mauvais". Lors d'une formation en PNL un de nos enseignant dans une diversion de conversation ou l'on parlait des Éveille nous avait dit qu'il paraît que quand on entre dans la même pièce qu'un éveillé, cela se "sent", il n'a pas besoin de parler ou de faire quelque chose, on "sent" sans forcément être capable de l'exprimer que l'on a a faire à quelqu'un de "différent", de "particulier". J'ignore si il parlait d'expérience.

Cela me rappelle une discussion que nous avions eu sur un autre forum bouddhiste a propos des notions de karma collectif et individuel. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4856
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par manila le Lun 09 Avr 2018, 12:23

"Je crois que quelqu'un qui est "sain" au fond de lui, dans son mental, son cœur, appelez cela comme vous voulez, cela se sent et se ressent "autour" d'elle. C'est agréablement vécu par les gens plutôt "bon" et péniblement vécu par les gens "mauvais". 


On le remarque souvent : les avares détestent d'instinct que l'on donne aux démunis ; les violeurs détestent les amoureux ; les cruels détestent ceux qui protègent les plus fragiles ; les rigides détestent les tempérants ....le monde n'est pas divisé en deux , les bons et les mauvais , mais ces discordances se rencontrent souvent .


"qu'il paraît que quand on entre dans la même pièce qu'un éveillé, cela se "sent", il n'a pas besoin de parler ou de faire quelque chose, on "sent" sans forcément être capable de l'exprimer que l'on a a faire à quelqu'un de "différent", de "particulier". J'ignore si il parlait d'expérience."



Ca , je crois que ça apporte beaucoup plus au flux de conscience ( plus que se rendre compte que les rigides détestent les tempérants par exemple )
Cela m'est arrivé en face de Pawo Rimpoché . J'étais venue lui demander ses avis à propos de quelques questionnements pour lesquels je ne trouvais pas de réponse satisfaisante . Une fois en sa présence ,  je n'avais plus de questions , plus de contradictions , j'étais parfaitement bien , heureuse . Je ne souhaitais plus parler , juste rester comme ça , et il a souri .
Je l'ai remarqué aussi auprès de quelques vieux maîtres ,  ceux qui ne meurent jamais , même 30 ans après leur mort officielle .
avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 468
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : En poste comme agent d'accueil et de surveillance au Musée Galliera - Paris
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Disciple laïc le Lun 09 Avr 2018, 13:02

Matthieu Ricard a expliqué que le premier maître tibétain qu'il a rencontré ne parlait pas français, et a peine quelques mots d'anglais, lui même ne parlait pas tibétain au début. Alors lui Matthieu Ricard, ne pouvait que rester assis a coté du maître. A le regarder. Il parlait peu se maître et il ne disait jamais la moindre parole désobligeante sur qui que ce soit. Et pourtant il dégageait quelque chose. 

C'est drôle cette histoire de mort pas vraiment mort, les maîtres zen vraiment avancés sont réputés capables de prédire avec exactitude à l'avance la date de leur trépas, comme d'ailleurs le Bouddha annonça sa propre mort à ses disciples à l'avance. Dans la section video j'ai du aussi placé je crois le film sur Bodhidharma, ou on le voit se faire tuer sans bouger, à coup de flèche, son corps brûler de lui même et se désagréger, puis en fin de compte il est toujours là intacte à un autre emplacement à quelque mètres derrière ses agresseurs dans le temple. On le voit aussi s'apparaître à lui-même plus jeune pour s'orienter dans la bonne voie. Joli paradoxe temporel au passage 

Des légendes bien évidemment. Tout comme lorsque Bodhidharma médite dans une grotte sans bouger ni manger ni boire les yeux fermés longtemps et que personne n'arrive à le déplacer. Du temps et de l'espace. J'ai écrit il y a quelques jours des lignes sur le temps et l'espace. Je posterais, dans un coin, comme cela m'est venu, vous verrez si cela "vous parle" ou "vous apporte quelque chose" ou pas. Ce sont des réflexions et une perception à un moment donné. Utile ? Je ne sais pas mais j'ai ressenti le besoin d'écrire pour ne pas oublier. Ne sachant pas si c'était important ou pas. On verra. 

Thay dit à ses disciples qu'ils doivent comprendre la nature de la non-naissance et de la non-mort, que nous avons des perceptions erronées quand à la naissance et à la mort. 

Bon on s'éloigne du sujet originel. 

Ce qui m'intriguait dans cette histoire de "manifestations" passées, c'est que j'ai 2 choses que je trouve curieuses dans ma façon d'être et je me demande si les causes sont dans cette vie ci ou dans une précédente. 

Je ne crois pas que ce soit inutile de chercher à connaître ses vies passées. Car le présent est l'effet du passé. Donc si l'on veut être habile et efficace dans le présence, savoir précisément ou faire porter ses efforts pour être efficace, mieux vaut savoir ou l'on a "péché" par le passé. C'est comme une maladie, comment pouvoir appliquer un traitement efficace si l'on ne connait pas le mal, sans diagnostic ? 

Le mal-être présent a des causes passées récentes mais aussi anciennes. Autant remonter le plus loin possible. Pour un meilleur diagnostic. Cela me paraît sensé. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4856
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par manila le Lun 09 Avr 2018, 13:45

e ne crois pas que ce soit inutile de chercher à connaître ses vies passées. Car le présent est l'effet du passé. Donc si l'on veut être habile et efficace dans le présence, savoir précisément ou faire porter ses efforts pour être efficace, mieux vaut savoir ou l'on a "péché" par le passé. C'est comme une maladie, comment pouvoir appliquer un traitement efficace si l'on ne connait pas le mal, sans diagnostic ? 
Le mal-être présent a des causes passées récentes mais aussi anciennes. Autant remonter le plus loin possible. Pour un meilleur diagnostic. Cela me paraît sensé. 
Quand on vit les conséquences de ses actes au cours d'une même vie , il est bien sûr plus facile de connaître le lien de cause à effet . Et on aimerait trouver l'explication à tout ce qui "nous arrive"

Si le même genre de situation se présente plusieurs fois dans une même vie , on perçoit bien que toutes sont reliées à une vieille tendance , de vieilles actions , intenses ou répétées . 
On ne sait pas avec exactitude ce qui a pu se passer , mais on en a quand même une idée .

Là où ça devient plus compliqué , c'est que tout ce qui se passe est le résultat de multiples causes , des causes qui s'entremêlent , qui se contrarient les unes les autres aussi .
Que d'actes , que de pensées , que de paroles en une seule vie déjà !
Alors , pour retrouver toutes les causes ,depuis la nuit des temps , la vision de mémoire serait si vaste pour tout comprendre  que cela reste hors de portée .
 Retrouver la mémoire sur une vie ou deux semble dérisoire en comparaison .

Tout ce qui est à notre portée , ce sont nos émotions présentes, comment nous sommes maintenant, comment nous vivons . Cela nous apprend déjà pas mal sur ce qu'on a pu être , en gros .

Désolée, je ne connais pas de méthode pour retrouver avec certitude les vies antérieures . Juste des tâtonnements . Des voyants , des astrologues , perçoivent certaines choses , avec leurs moyens limités...parfois ils éclairent , parfois ils rendent encore plus confus .
Et les lamas que j'ai pu rencontrer ne m'ont jamais parler de mes vies précédentes , sauf un et , honnêtement ce n'était pas clair du tout .
avatar
vaygas
Hydrofuge
Hydrofuge

Masculin
Nombre de messages : 2251
Age : 51
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par vaygas le Lun 09 Avr 2018, 21:08

Quel était votre visage avant la naissance de vos parents ?"

Koan Zen

http://www.renaissance65.fr/renaissance_ou_reincarnation.html
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1269
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : "XIN NIEN KUAI Lè".Bonne année du Chien!
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Ortho le Lun 09 Avr 2018, 23:00

@manila a écrit:J'ai le sentiment qu'il y a des deux ,qu' il y a ce vaste grand tout qui relie tous les êtres sensibles de partout , et qu'enfin il y a un flux de conscience que nous pensons être notre personne , qui nous pousse à venir vivre dans un coin de l'univers et à une époque donnée dans ce coin de l'univers .

Je partage tout à fait tes sentiments.Dans certains groupes "ésotériques" traditionnels (Francs-maçons  des loges dites "bleues" c-à-dire les trois premiers grades) il est dit qu'un égrégore (forme pensée) est présent, constitué par tous les membres de la loge et qui est dissout en fin de rite par la fameuse chaîne d'union. L'énergie mentale est vitale et vivante, vibrante, malléable. Ne serait-ce pas ce qui est à l'origine des pensées vécues au moment de la mort et de la traversée du "Bardo"?


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]

Contenu sponsorisé

Re: Question sur les "vies antérieures"

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 19 Avr 2018, 15:44