Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Quand chante Milarépa
Hier à 19:25 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 17:29 par indian

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Hier à 13:17 par indian

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Hier à 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

» Visite d'un temple tibétain en Auvergne avec lama Namgyal
Jeu 20 Sep 2018, 17:57 par Disciple laïc

» AN 5.29 Caṅkama Sutta — Méditation marchée —
Jeu 20 Sep 2018, 17:47 par Disciple laïc

» AN 4.202 Assaddha Sutta — Sans conviction —
Jeu 20 Sep 2018, 17:30 par Disciple laïc

» Le Bouddhisme et le Salut
Jeu 20 Sep 2018, 15:20 par Disciple laïc

» L’art tibétain : mille ans de peintures murales du Tibet
Jeu 20 Sep 2018, 12:04 par Disciple laïc

» Accompagner les enfants et les ados dans la méditation
Mer 19 Sep 2018, 22:04 par Karma Trindal

» Dhammapada
Mer 19 Sep 2018, 13:13 par vaygas

» Site sur le bouddhisme
Mer 19 Sep 2018, 13:08 par indian

» Le trésor du coeur des êtres éveillés
Mer 19 Sep 2018, 08:29 par Mila

» décès de Namkhai Norbu
Dim 16 Sep 2018, 22:17 par Disciple laïc

» Quelques questions sur le Véhicule de Diamant
Dim 16 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» IA et éthique
Dim 16 Sep 2018, 07:06 par Disciple laïc

» Do Tulku Rinpoché à Bruxelles
Ven 14 Sep 2018, 19:09 par Akana

» Prise de refuge
Jeu 13 Sep 2018, 12:59 par Vyathita

» La vacuité selon le Véhicule de Diamant ?
Mar 11 Sep 2018, 20:44 par Disciple laïc

» En quête de ma Source, Jésus et l'Inde
Mar 11 Sep 2018, 18:52 par Disciple laïc

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , du 6 au 13 décembre 2018
Lun 10 Sep 2018, 14:11 par Mila

» Les 3 voies du Bouddha
Sam 08 Sep 2018, 11:56 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Sam 08 Sep 2018, 07:45 par Disciple laïc

» Le mouvement est la vie
Ven 07 Sep 2018, 22:06 par Disciple laïc

» Comment ajouter un événement dans le calendrier ?
Ven 07 Sep 2018, 17:14 par Karma Trindal

» Moment propice - par Maître Eihei Dôgen
Ven 07 Sep 2018, 10:52 par Disciple laïc

» Un reportage dans le Japon de l'année 1958, cérémonies bouddhistes
Jeu 06 Sep 2018, 18:05 par Disciple laïc

» Centre shingon - komyo In
Jeu 06 Sep 2018, 17:58 par komyo*

» HAIR
Jeu 06 Sep 2018, 15:03 par Mila

» Le bouddhisme est-il une religion ?
Jeu 06 Sep 2018, 14:34 par indian

» (Re)nouveau et présentation :)
Mar 04 Sep 2018, 20:41 par Karma Trindal

» Bonjour de présentation à tous !
Mar 04 Sep 2018, 20:39 par Karma Trindal

» Présentation Zui Ho/Livres Bouddhistes
Mar 04 Sep 2018, 20:38 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Mar 04 Sep 2018, 20:35 par Karma Trindal

» Présentation
Mar 04 Sep 2018, 20:34 par Karma Trindal

» Salut à Tous
Mar 04 Sep 2018, 20:31 par Karma Trindal

» Présentation des messages, à lire svp.
Mar 04 Sep 2018, 20:27 par Karma Trindal

» Entretiens avec Houang-po - maître Chan (?-850)
Lun 03 Sep 2018, 18:38 par Disciple laïc

» Anecdotes sur Mazu (maître ch'an 709-788)
Lun 03 Sep 2018, 18:06 par Disciple laïc

» Un grand père soldat dans les années 20 à 40.
Lun 03 Sep 2018, 09:58 par Ortho

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Dim 02 Sep 2018, 12:55 par Mila

» Le double accomplissement du bien d’autrui et de notre propre bien
Dim 02 Sep 2018, 10:27 par Mila

» Kagyu Meunlam, 4 jours de souhaits bouddhistes au Bois de Vincennes
Dim 02 Sep 2018, 10:20 par Mila

» Rappel : lois de conservation de la matière/énergie
Dim 02 Sep 2018, 04:10 par indian

» Se libérer des quatre attachements
Sam 01 Sep 2018, 23:54 par Mila

» Rencontre avec Yongey Mingyour Rimpoché – 1ère partie
Jeu 30 Aoû 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Le Bouddha dans son contexte indien
Jeu 30 Aoû 2018, 20:03 par Disciple laïc

» Un "truc" pour être vigilant vis à vis de la médisance
Jeu 30 Aoû 2018, 15:33 par indian

» Quelques enseignements sur le thème de la colère
Jeu 30 Aoû 2018, 09:22 par Disciple laïc

» Méditation assise problème de dos
Mer 29 Aoû 2018, 16:30 par Ortho

» Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)
Mar 28 Aoû 2018, 14:27 par Mila

» Question sur la vie
Lun 27 Aoû 2018, 16:29 par indian

» Méditation avec Lama Lodoe Rinpoche
Lun 27 Aoû 2018, 11:57 par Puntsok Norling

» Les Incroyables comestibles
Dim 26 Aoû 2018, 18:39 par vaygas

» Bouddhisme Mahayana et Theravada
Dim 26 Aoû 2018, 15:41 par Disciple laïc

» l'étude et la résolution de la question de la souffrance humaine et rien d'autre.
Ven 24 Aoû 2018, 21:48 par Disciple laïc

» Contes et histoires pour enfant de 4 ans
Jeu 23 Aoû 2018, 12:00 par Mila

» Les livres sur la Médecine Tibétaine
Jeu 23 Aoû 2018, 11:51 par Mila

» Instructions fondamentales : Introduction au bouddhisme Vajrayana
Mer 22 Aoû 2018, 12:36 par Karma Détchen Dordje

» Je m'appelle Mila
Lun 20 Aoû 2018, 22:23 par Mila

» Lama à 19 ans , et après
Ven 17 Aoû 2018, 08:30 par Mila

» Maîtres Eveillés: Shabkar! Autobiographie d’un yogi tibétain
Jeu 16 Aoû 2018, 12:38 par Mila

» Pourquoi cette censure?
Sam 11 Aoû 2018, 18:58 par Karma Trindal

» Don du sang
Mer 08 Aoû 2018, 12:40 par indian

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mer 08 Aoû 2018, 07:28 par Invité

» Hérault : dérives et abus de pouvoir, le temple bouddhiste de Lodève dans la tourmente
Lun 06 Aoû 2018, 11:36 par Invité

»  Propagande positive pour le Bien de tous les Etres
Dim 05 Aoû 2018, 13:03 par indian

» Question sur le karma
Sam 04 Aoû 2018, 14:42 par indian

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Ven 03 Aoû 2018, 10:11 par Geronima

» Décadence de la Loi
Mer 01 Aoû 2018, 13:08 par Ortho

» Lumbini, lieu de naissance du Bouddha
Mer 01 Aoû 2018, 09:29 par Disciple laïc

» Les religions du Vietnam
Mar 31 Juil 2018, 13:36 par Disciple laïc

» ZAZEN - Pratique du Zen dans un temple bouddhiste
Mar 31 Juil 2018, 12:48 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97199 messages dans 11179 sujets

Nous avons 4237 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Anne B

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7485)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2410)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)

Partagez
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 949
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)

Message par Disciple laïc le Lun 27 Aoû 2018, 20:30



1 : A la recherche du boeuf


Perdu dans la forêt, effrayé par la jungle, il cherche le Bœuf qu’il ne trouve pas.
Le long des larges rivières sombres et sans nom, dans d’épais fourrés de montagne, il suit de nombreux sentiers.
Las, le coeur lourd, il poursuit sa recherche de cette chose qu’il ne peut encore trouver.
Le soir, il entend les cigales craqueter dans les arbres.


L’homme erre de-ci de-là, sans savoir ce qu’il cherche. Il s’agit du stade où l’on n’a pas encore entrepris sa quête spirituelle et où l’on se sent mal à l’aise et insatisfait.



2 : La découverte d'empreintes


Il a vu d’innombrables empreintes de pas dans la forêt et au bord de l’eau.
Voit-il là-bas l’herbe foulée ?
Même les plus profondes gorges des plus hautes montagnes ne peuvent cacher le museau de ce Boeuf qui se dresse vers le ciel.

Il s’agit de l’étape où l’on décide d’affronter l’insatisfaction. On cherche une réponse. On se tourne vers la philosophie et la psychologie. On entend parler de la méditation et du bouddhisme.
On se contente de lectures sur le sujet. On intègre peu à peu ces idées mais on n’en applique pas les principes. Alors, il se produit peu de changements. On continue à éprouver les mêmes souffrances et suivre le même schéma négatif.



3 : Le boeuf est aperçu


Un rossignol chante sur une branche, le soleil brille sur les saules frissonnants.
Voici le bœuf, où pouvait-il se cacher?
Cette tête splendide, ces cornes imposantes, quel artiste pourrait les peindre ?


A ce stade, on décide finalement de passer à l’action. On n’est pas totalement sûr de la meilleure méthode à suivre, ni de ce qu’il faut faire. On finit par essayer la méditation et, après être resté assis un moment, on découvre le calme. On se rend compte que c’est à sa portée et que ça fait du bien.



4 : La capture du bœuf


Il doit saisir fortement la corde et ne pas la lâcher, car le bœuf a encore des tendances malsaines.
Tantôt il fonce vers les hauteurs, tantôt il flâne dans un ravin brumeux.


La capture du boeuf n’a guère posé de difficulté. En revanche, il aura fallu que le bouvier déploie beaucoup d’énergie et de force pour le maintenir. De même, s’il n’est guère difficile de s’asseoir en suivant une méthode, le respect des instructions requiert, à la longue, de la détermination et une grande force de caractère.



5 : Le dressage du bœuf


Il doit tenir fermement la corde et ne pas permettre au Bœuf de vagabonder, faute de quoi il pourrait s’enfuir vers des refuges boueux.
Bien gardé, il devient propre et gentil,
Et suit de bon gré son maître, sans être à l’attache.



S’il a fallu s’accrocher pour pratiquer assidument pendant un temps, la méditation devient ensuite plus facile. On se sent plus à l’aise dans la position assise. On parvient à rester assis sans ressentir d’impatience. On est davantage présent et on peut se concentrer durant un certain temps. On est plus calme et plus lucide, ce qui aide au quotidien.
Mais il faut encore de la détermination et de la discipline pour lutter contre la distraction.



6 : Le retour à la maison sur le dos du bœuf


Libre comme l’air sur le dos du Bœuf, il rentre gaiement à la maison dans le brouillard du soir, avec son grand chapeau de paille et sa cape.
Où qu’il aille, une brise fraîche l’accompagne, tandis que dans son cœur règne une profonde tranquillité.
Ce Bœuf na pas besoin d’un seul brin d’herbe.


Plus on avance dans la pratique, plus on se rend compte qu’elle est source de joie et de créativité. En se libérant progressivement de ses attachements qui engendraient tant de tensions, on sent jaillir le rire à l’intérieur de soi. On commence à se prendre moins au sérieux et à jouir davantage de la vie, car on s’ouvre à son caractère changeant.



7 : Le bœuf oublié et le bouvier seul


C’est seulement sur le Boeuf qu’il a été capable de rentrer chez lui.
Mais voici que le Bœuf a disparu, et l’homme reste seul et serein.
Le soleil rouge brille haut dans le ciel, tandis qu’il rêve paisiblement.
Et là, sous le toit de chaume, son fouet et sa corde ne servent plus à rien.


Jusqu’ici on avait le sentiment d’avoir quelque chose à faire, une pratique à suivre. Il existait une séparation entre soi et la pratique. Ce dualisme séparait le spirituel du non-spirituel. A ce stade, on fusionne avec la pratique. Ce n’est plus une activité particulière. Elle ne se cantonne plus à la position assise sur un coussin posé dans une pièce particulière. Tout devient méditation.




8 : Le boeuf et le soi sont dépassés


Forêt, corde, Bœuf et homme appartiennent au Vide.
Si vaste et infini est le ciel d’azur qu’aucun concept, quel qu’il soit, ne peut l’atteindre.
Un flocon de neige ne peut survivre sur un feu ardent.
Lorsque cet état d’esprit est atteint, enfin vient la compréhension de l’esprit des anciens patriarches.

Auparavant, lorsqu’on avait fusionné avec la pratique, il y avait encore l’idée du “moi”, du “je” qui pratiquait. Jusque-là, la notion de soi était très présente. Maintenant, elle aussi a disparu.
On se rend compte que rien ne nous appartient véritablement, qu’on ne peut s’en préoccuper que le temps qu’il dure. On prend également conscience de l’absence d’un noyau identitaire distinct. Ce qui nous compose est un faisceau de conditions.


Toute chose est le fruit de conditions en constant changement. Il n’y a pas de destination à atteindre, rien à quoi s’accrocher. Admettre qu’il est impossible de s’accrocher à quoi que ce soit, apporte une grande libération.



9 : Le retour à la source


Il est retourné à l’Origine, revenu à la Source, mais c’est en vain qu’il a marché.
C’est comme si, à présent, il était aveugle et sourd.
Assis dans sa hutte, il n’aspire plus aux choses extérieures.
Les rivières serpentent d’elles-mêmes, les fleurs rouges sont naturellement rouges.

La pratique ne s’arrête pas à la vacuité. Si on s’attache à la vacuité, on risque d’aboutir à la séparation et à l’isolement. Il faut poursuivre, retourner dans le monde où “s’étant oublié soi, on est éveillé par toute chose”. On saisit l’interdépendance dans laquelle toute vie prend sa source.


La vie conserve son caractère ordinaire. Cependant, on porte sur elle un regard différent. On n’est plus simplement à la surface des choses, on perçoit la relation intime qui nous unit à toute chose, sans que l’on s’y attache ni qu’on la rejette. On n’est plus prisonnier de soi; on est totalement ouvert au monde. On n’est plus effrayé, mai au contraire euphorique.



10 : Le monde au quotidien


Poitrine nue, pieds nus, il arrive sur la place du marché.
Couvert de boue et de poussière, il sourit largement.
Sans recourir à des pouvoirs surnaturels, il fait fleurir soudain des arbres morts.

Cette dernière étape marque la libération, la sagesse et la compassion. On ne s’encombre plus des apparences.
La méditation et l’éveil ne rendent pas passif, mais actif. On entretient des liens étroits avec le monde, on ressent sa souffrance et on souhaite y répondre pour l’aider. On est rempli de joie, de compassion, de compréhension, de bienveillance, de sagesse et de moyens habiles.



Sources :
Illustrations et traduction du texte traditionnel tirées du livre de Philip Kapleau “Les Trois Piliers du Zen” (Stock 1972). Recueillies sur le site web Pensée Sauvage.
Commentaires extraits du livre de Martine Batchelor “Le Zen” (First 2003).


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Mila
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 50
Contrée : ici
Arts & métiers : apprendre
Disposition de l'Esprit : méditation, partage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/08/2018

Re: Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)

Message par Mila le Lun 27 Aoû 2018, 20:43

C'est beau !

Raconté comme une histoire qui peut être la nôtre , si on s'y met et qu'on persévère .


_________________
" Disciples venus à la rencontre d'un yogi heureux ,faites en vous naître le bonheur !  "   ( Milarepa)
                          
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 949
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)

Message par Disciple laïc le Lun 27 Aoû 2018, 21:45

C'est très précisément le but. Nous sommes le bouvier. C'est juste que la plupart des gens ignorent qu'ils le sont. Siddharta Gautama Shakyamuni aussi était un bouvier. Il y a même un "Sutra du gardien des buffles". Le Vénérable Nath Hanh le fait prononcé par le Bouddha dans son livre "Sur les traces de Siddharta". Il utilise des extraits du Tripitaka révisé du Taisho


"Le Taisho Shinshu Daizokyo (大正新脩大藏經), Taishozo (大正藏), ou Taisho (du nom de son ère de compilation), est une version du Canon bouddhiste mahayana compilée au Japon de 1924 à 1935, considérée au xxe siècle comme la référence standard. Il constitue la source principale des textes bouddhistes mahayana anciens accessibles en ligne."
(wikipédia)


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
vaygas
Hydrofuge
Hydrofuge

Masculin
Nombre de messages : 2410
Age : 52
Contrée : france
Arts & métiers : technicien
Disposition de l'Esprit : ouvert
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/01/2013

Re: Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)

Message par vaygas le Mar 28 Aoû 2018, 13:13

il existe exactement la même histoire en Inde avec un éléphant et en chine avec un cheval, tout est une histoire de culture.
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 949
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)

Message par Disciple laïc le Mar 28 Aoû 2018, 13:52

Bien possible en effet Vaygas, tout comme l'histoire de l'éléphant et des aveugles de naissance par exemple.

Le Sutra du gardien de buffles est mis en parallèle avec le "connais toi toi-même" de Socrate. Socrate est d'ailleurs parfois mis en parallèle avec le Bouddha. Après tout la sagesse/science du Bouddha n'est pas sensé dépasser celle des dieux ? Et que dis l'inscription au fronton du temple de Delphes ? "Connais toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux". La parfaite connaissance de la loi des causes et des effets est considérée au sein du bouddhisme comme la connaissance ultime car elle fournit la cause de tous les phénomènes, tout ce qui est, ce qui inclue les dieux. Et quand on sait d'ou viennent les choses ont connait leur nature et ou elles vont non ? Toutefois ce savoir n'est qu'une des 2 jambes de la démarche bouddhique, la seconde est la compassion et le Bouddha a clairement dit qu'il ne distillait que le savoir utile à la cessation de la souffrance, rien de plus. On peut spéculer qu'il en savait bien plus mais que soit c'était inutile pour la pratique soit c'était carrément nocif. Toute vérité n'est pas bonne à dire tout dépend de l'intention. J'ai du me faire a cette idée personnellement car mon vécu me rendait très allergique au non-dit. Et notre fils lui a un handicap qui fait qu'il manque d'inhibition, tout ce qu'il pense ou ressent sort (ou presque) ce qui n'est pas toujours ... reposant. Cela vous fait réfléchir. 

De même j'ai trouvé une parabole zen qui reprend quasiment le même schéma que l'échange entre Jean Valjean et Monseigneur Myrielle dans les Misérables. J'ai aussi commencé à lire cet été un vieux petit livre sur un mystique chrétien du XVIème siècle dont certaines conceptions ne sont pas sans rappeler certaines conceptions bouddhiques. Je partagerais bien pour montrer le parallèle frappant à mes yeux mais ce forum n'a pas de section de dialogue inter-religieux. Il y en a une dans un forum que j'ai créé il y a longtemps sur le bouddhisme aussi, si cela intéresse.  J'en ai aussi appris de bien bonnes sur les croyances des tous premiers chrétiens avant la mise en place du dogme ou sur "l'hérésie" pélagienne par exemple. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Mila
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 50
Contrée : ici
Arts & métiers : apprendre
Disposition de l'Esprit : méditation, partage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/08/2018

Re: Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)

Message par Mila le Mar 28 Aoû 2018, 14:27

Pour l'éléphant, j'ai trouver ceci ( c'est dans un blog,  mais l'enseignement est donné dans les écoles tibétaines )

" Le chemin de la pacification de l'esprit"

http://ekongkar.yoga/?page_id=598


_________________
" Disciples venus à la rencontre d'un yogi heureux ,faites en vous naître le bonheur !  "   ( Milarepa)
                          

Contenu sponsorisé

Re: Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 22 Sep 2018, 05:20