Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Aujourd'hui à 10:43 par Mila

» L'armée américaine veut tester une théorie folle pour envoyer une fusée dans l'espace sans carburant
Aujourd'hui à 10:11 par Vyathita

» Education des enfants aux faits religieux
Hier à 20:44 par indian

» Ou est celui qui s'interroge ?
Hier à 20:43 par indian

» Seven Wonders of the Buddhist World
Hier à 13:34 par Disciple laïc

» Genius of the Ancient World part 1/3 : Buddha
Hier à 13:23 par Disciple laïc

» Les Soi et le Pas-Soi - 1ère et 2ème partie
Hier à 12:14 par Disciple laïc

» L’Institut d’Etudes Bouddhiques – IEB - à Paris
Hier à 12:02 par Disciple laïc

» Dhammapada
Hier à 11:49 par Mila

» Quand chante Milarépa
Hier à 11:42 par Mila

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Dim 23 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» Sommes nous sûres de comprendre correctement ?
Dim 23 Sep 2018, 13:20 par indian

» Fête du nouvel an thaï au Wat Thammapathip de Moissy-Cramayel, Val de Marne
Dim 23 Sep 2018, 12:26 par Mila

» L'enfance d'un maître .
Sam 22 Sep 2018, 19:24 par Mila

» venue du Dalaï Lama à Rotterdam
Sam 22 Sep 2018, 13:05 par Mila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Ven 21 Sep 2018, 17:29 par indian

» Le "crime" d'être homosexuel dans le monde
Ven 21 Sep 2018, 13:17 par indian

» AN 4.180 Mahāpadesa Sutta — Les grandes références —
Ven 21 Sep 2018, 12:18 par Disciple laïc

» On ne peut plus être Tartuffe quant à l'avenir du monde
Jeu 20 Sep 2018, 19:17 par indian

» L'an 2000 vu dans les années 1960
Jeu 20 Sep 2018, 18:39 par Mila

» Visite d'un temple tibétain en Auvergne avec lama Namgyal
Jeu 20 Sep 2018, 17:57 par Disciple laïc

» AN 5.29 Caṅkama Sutta — Méditation marchée —
Jeu 20 Sep 2018, 17:47 par Disciple laïc

» AN 4.202 Assaddha Sutta — Sans conviction —
Jeu 20 Sep 2018, 17:30 par Disciple laïc

» Le Bouddhisme et le Salut
Jeu 20 Sep 2018, 15:20 par Disciple laïc

» L’art tibétain : mille ans de peintures murales du Tibet
Jeu 20 Sep 2018, 12:04 par Disciple laïc

» Accompagner les enfants et les ados dans la méditation
Mer 19 Sep 2018, 22:04 par Karma Trindal

» Site sur le bouddhisme
Mer 19 Sep 2018, 13:08 par indian

» Le trésor du coeur des êtres éveillés
Mer 19 Sep 2018, 08:29 par Mila

» décès de Namkhai Norbu
Dim 16 Sep 2018, 22:17 par Disciple laïc

» Quelques questions sur le Véhicule de Diamant
Dim 16 Sep 2018, 18:27 par Ortho

» IA et éthique
Dim 16 Sep 2018, 07:06 par Disciple laïc

» Do Tulku Rinpoché à Bruxelles
Ven 14 Sep 2018, 19:09 par Akana

» Prise de refuge
Jeu 13 Sep 2018, 12:59 par Vyathita

» La vacuité selon le Véhicule de Diamant ?
Mar 11 Sep 2018, 20:44 par Disciple laïc

» En quête de ma Source, Jésus et l'Inde
Mar 11 Sep 2018, 18:52 par Disciple laïc

» Visite de Kalou Rimpoche à Samye Dzong Bruxelles , du 6 au 13 décembre 2018
Lun 10 Sep 2018, 14:11 par Mila

» Les 3 voies du Bouddha
Sam 08 Sep 2018, 11:56 par Disciple laïc

» Bouddhisme et christianisme
Sam 08 Sep 2018, 07:45 par Disciple laïc

» Le mouvement est la vie
Ven 07 Sep 2018, 22:06 par Disciple laïc

» Comment ajouter un événement dans le calendrier ?
Ven 07 Sep 2018, 17:14 par Karma Trindal

» Moment propice - par Maître Eihei Dôgen
Ven 07 Sep 2018, 10:52 par Disciple laïc

» Un reportage dans le Japon de l'année 1958, cérémonies bouddhistes
Jeu 06 Sep 2018, 18:05 par Disciple laïc

» Centre shingon - komyo In
Jeu 06 Sep 2018, 17:58 par komyo*

» HAIR
Jeu 06 Sep 2018, 15:03 par Mila

» Le bouddhisme est-il une religion ?
Jeu 06 Sep 2018, 14:34 par indian

» (Re)nouveau et présentation :)
Mar 04 Sep 2018, 20:41 par Karma Trindal

» Bonjour de présentation à tous !
Mar 04 Sep 2018, 20:39 par Karma Trindal

» Présentation Zui Ho/Livres Bouddhistes
Mar 04 Sep 2018, 20:38 par Karma Trindal

» Bonjour à tous
Mar 04 Sep 2018, 20:35 par Karma Trindal

» Présentation
Mar 04 Sep 2018, 20:34 par Karma Trindal

» Salut à Tous
Mar 04 Sep 2018, 20:31 par Karma Trindal

» Présentation des messages, à lire svp.
Mar 04 Sep 2018, 20:27 par Karma Trindal

» Entretiens avec Houang-po - maître Chan (?-850)
Lun 03 Sep 2018, 18:38 par Disciple laïc

» Anecdotes sur Mazu (maître ch'an 709-788)
Lun 03 Sep 2018, 18:06 par Disciple laïc

» Un grand père soldat dans les années 20 à 40.
Lun 03 Sep 2018, 09:58 par Ortho

» Le double accomplissement du bien d’autrui et de notre propre bien
Dim 02 Sep 2018, 10:27 par Mila

» Kagyu Meunlam, 4 jours de souhaits bouddhistes au Bois de Vincennes
Dim 02 Sep 2018, 10:20 par Mila

» Rappel : lois de conservation de la matière/énergie
Dim 02 Sep 2018, 04:10 par indian

» Se libérer des quatre attachements
Sam 01 Sep 2018, 23:54 par Mila

» Rencontre avec Yongey Mingyour Rimpoché – 1ère partie
Jeu 30 Aoû 2018, 20:15 par Disciple laïc

» Le Bouddha dans son contexte indien
Jeu 30 Aoû 2018, 20:03 par Disciple laïc

» Un "truc" pour être vigilant vis à vis de la médisance
Jeu 30 Aoû 2018, 15:33 par indian

» Quelques enseignements sur le thème de la colère
Jeu 30 Aoû 2018, 09:22 par Disciple laïc

» Méditation assise problème de dos
Mer 29 Aoû 2018, 16:30 par Ortho

» Les 10 tableaux de dressage du bœuf (ou du buffle)
Mar 28 Aoû 2018, 14:27 par Mila

» Question sur la vie
Lun 27 Aoû 2018, 16:29 par indian

» Méditation avec Lama Lodoe Rinpoche
Lun 27 Aoû 2018, 11:57 par Puntsok Norling

» Les Incroyables comestibles
Dim 26 Aoû 2018, 18:39 par vaygas

» Bouddhisme Mahayana et Theravada
Dim 26 Aoû 2018, 15:41 par Disciple laïc

» l'étude et la résolution de la question de la souffrance humaine et rien d'autre.
Ven 24 Aoû 2018, 21:48 par Disciple laïc

» Contes et histoires pour enfant de 4 ans
Jeu 23 Aoû 2018, 12:00 par Mila

» Les livres sur la Médecine Tibétaine
Jeu 23 Aoû 2018, 11:51 par Mila

» Instructions fondamentales : Introduction au bouddhisme Vajrayana
Mer 22 Aoû 2018, 12:36 par Karma Détchen Dordje

» Je m'appelle Mila
Lun 20 Aoû 2018, 22:23 par Mila

» Lama à 19 ans , et après
Ven 17 Aoû 2018, 08:30 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 34 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 97241 messages dans 11190 sujets

Nous avons 4238 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Locana

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7485)
 
Karma Trindal (6896)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3504)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2412)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Partagez
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 962
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Disciple laïc le Ven 31 Aoû 2018, 14:08

Bonjour Smile

Comme je suis historien de formation et curieux, j'ai entrepris quelques recherches sur mon grand père maternel qui était soldat et qui est décédé de maladie un an avant ma naissance. Ma mère avait conservé quelques documents ainsi que ses médailles et sa légion d'honneur. Je viens de récupérer sa fiche aux archives militaires. Il a participé à des campagnes aux Moyen-Orient dans les années 20 et est resté dans l'armée en 1940 à l'instauration du régime de Vichy. 

C'est émouvant je trouve. 

Voila Smile 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Ven 31 Aoû 2018, 16:42

puis-je me permettre une question Smile ?

cette prise de conscience, ce souvenir... vous inspire t'elle, vous inspire t'il?
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 962
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Disciple laïc le Ven 31 Aoû 2018, 17:09

Cela n'a rien d'une "prise de conscience" brutale, cela fait un moment que je m'intéresse à ce grand-père, en dilettante. J'ai aussi fait un peu de généalogie amateur pour mon père et je suis remonté assez loin je trouve.

Je ne me suis pas vraiment posé de question. 

C'est un ancêtre récent qui sort un peu de l'ordinaire, qui a une "histoire", qui a sans doute laissé bien plus de traces dans le passé que la plupart de mes ancêtres. Il y a donc davantage de chances que j'ai des infos sur lui. 

Cela ne m'inspire pas quelque chose de vraiment "particulier". 

J'ai utilisé le terme "émouvant" mais il est sans doute trop fort. Cela m'amuse personnellement de reconstituer un peu du passé de cet homme mais le terme "amusant" me semble inapproprié vu la vie de cette homme. Ce que j'en sais du moins. Il y a un coté "enquête", puzzle. 

Il y a parfois chez quelqu'un qui a la "fibre historique" un sentiment ou une émotion particulière a avoir entre les mains des artefacts du passé. Sur cet homme j'ai quelques vieux documents qui ont presque un siècle. Si l'on a pas cette "fibre" je ne crois pas que l'on puisse comprendre. 

Il y a quelques années de cela dans la maison de mon père, dans de vieux papiers on a retrouvé une carte postale d'un soldat envoyée à sa famille vers 1914/15, il y avait encore tant de naïveté concernant l'avenir, de simplicité, d'espoir que la guerre serait courte et vite réglée. Quand je l'ai eu entre les mains, j'ai trouvé cela touchant, oui, une émotion et un peu triste car cet homme ne savait pas encore ce qu'il attendait. 

Je crois que, par exemple, certains égyptologues quand ils exhument des momies, si ils prennent le temps, peuvent ressentir une émotion particulière car ils prennent conscience qu'ils ont entre les mains le corps d'un être humain qui a vécu, connu des joies, des peines, etc... je ne suis pas sûre que tout le monde puisse comprendre. Et même en l'expliquant je ne peux pas transmettre ce ressenti, cette expérience. Soit on y est sensible soit non. 

Il y a 1 ou 2 je me suis recueilli sur la tombe de la première jeune femme que j'ai aimé, elle est morte prématurément en raison d'une santé fragile. On l'a incinéré et inhumée au Père Lachaise, à Paris en sous sol, dans un lieux sombre et froid. C'était quelqu'un de si vivant, énergique, très croyante et pratiquante. Sur place je lui ai parlé, sans lui parlé, si on veut, je lui ai dis que je trouvais bien triste que elle qui était si vivante et lumineuse on l'ai inhumée dans un endroit pareil. 

Tout cela est lié. Je trouve. Du moins en moi. 

D'un point de vue disons plus "philosophique" ou "métaphysique" je peux me dire qu'il y a un peu de lui en moi, nécessairement. Donc en le connaissant mieux lui je me connais mieux moi-même. Mais c'est seulement en y réfléchissant parce que vous me le demandez. Le Vénérable Nath Hanh, qui est issu d'une culture ou le culte des ancêtres est fort, il y a cette dimension du lien avec les parents et ancêtres et aussi les descendants. 

D'un point de vue karmique il y a peut être des liens entre ce qu'a pensé, fait et dit mon grand-père et ce que je suis, tout comme ce que je pense, dit et fait influe sur mon fils. On peut remettre les choses dans cette perspective là. Karmique et historique. Personnellement j'aime l'Histoire car elle cherche à répondre aux question de type "pourquoi". On y voit pleinement les causes et les effets comme dans le bouddhisme. Etre historien et bouddhiste c'est limite redondant non ? 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Ven 31 Aoû 2018, 21:09

c'est inspirant Smile merci
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 962
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Disciple laïc le Ven 31 Aoû 2018, 22:45

C'est inspirant, bien Smile 
Est-ce aussi expirant ? 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1331
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Ortho le Sam 01 Sep 2018, 01:08

Bonsoir, étant né dans une famille de "vieux", tous avaient vécu la guerre de 40 et certains celle de 14, je comprends vos sentiments.J'ai retrouvé il y a peu des documents sur mon père, jeune homme de 19 ans qui était au STO en Allemagne (son père ayant fait la guerre de 14 il pensait que c'était son devoir d'y aller...). C'est une immersion dans le temps et une impression de l'irréalité de l'écoulement du temps.
Il y a peut-être un lien psychique entre eux et nous, qui sait?


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 962
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Disciple laïc le Sam 01 Sep 2018, 06:56

Possible.

Peut-être que si un jour nous avons le même type de "vision" que l'on prête au Bouddha (la connaissance de nos manifestations passées) nous verrons si il y a un lien ou pas. 

Mon grand père paternel lui a fait les "Chantiers de Jeunesse". Il n'en gardait pas un mauvais souvenir et mon père m'a raconté cet été que d'après son père (donc mon grand père) les rapports entre le CJF (du moins dans son unités) et l'armée allemande était pour le moins... ambiguës. Et si l'on regarde ce qui dit wikipédia sur le sujet en effet cette organisation était paradoxale et ses buts confus, à la fois une création du régime de Vichy qui collaborait avec l'occupant mais aussi qui aurait pu servir de base à la reprise d'une guerre contre l'Allemagne. 

Sinon concernant la généalogie pour une certaine branche de ma famille paternelle ou j'ai creusé à la demande de mon père je suis remonté jusqu'a XVème siècle ! (1480). 

Si l'on est logique, en mettant de coté tout aspect métaphysique, la loi du karma n'est qu'un autre nom pour la loi de cause à effet en physique et dans la nature en général, rien n'arrive "par hasard". 

Donc tout ce que nos ancêtres ont fait ou dit (et donc pensé) a abouti a ce que nous existions nous ici et maintenant tels que nous sommes, l'alimentation, la consanguinité, par exemple, les relations hors mariage avec des non caucasiens ou caucasiennes, on influé sur notre patrimoine génétique ( du coté de ma mère, ma grand mère, ma mère, moi et mon fils on a tous de problèmes de troubles neuro-psychologique alors cela me fait doucement rigolé quand on me dit qu'il n'y a pas de cause génétique transmissible à l'étiquette "hp" - (haut potentiel : surdoué) : mon fils l'est, je le suis, j'ai un neveu, donc fils de ma soeur qui l'est. Et nous avons tout les 3 des traits de comportement particuliers). De ce même coté paternel donc on aurait eu un ancêtre "noble" (grosse famille noble française) ayant "fauté" avec une roturière et dont serait né un enfant illégitime soigneusement dissimulé sous un faux nom. Hors l'indélicat aurait été d'après son comportement pas net du tout (euphémisme). 

Après il y a des influences diverses des causes multiples. Comme les multiples cours d'eau venant de diverses horizons qui viennent grossir un fleuve. 

Ma Compagne et moi nous aimerions bien faire des tests génétiques (via l'étranger vu qu'en France c'est interdit) pour voir d'ou nous venons. Un des amis de notre famille qui connait quelqu'un y ayant eu recours dit que c'est remarquablement précis jusqu'a 1000 ans en arrière. 

Nos ancêtres c'est nous et nous sommes un étape dans le passé de nos descendants. Dans mon fils il y a un peu de moi (et de ma Compagne). Et ce que nous pensons, disons et faisons le conditionne, lui sa descendance possible. Si l'on y réfléchis c'est une écrasante responsabilité. 

Personnellement cela fait longtemps que je trouve que les gens ne mesurent pas la gravité réelle, étendue, d'un meurtre. Si vous tuez un personne avant qu'elle se soit reproduite, vous oblitérez tout un pan de l'avenir collectif ! Combien de Pasteur, d'Einstein, de Curie, de De Vinci, de Hawking etc... n'ont jamais vu le jour par exemple suite à un simple meurtre ? Combien de découvertes (bonne ou mauvaise) n'avons nous pas encore faite suite à la non-naissance de telle ou telle personne car ses parents n'ont jamais eu l'occasion de se reproduire ? Pour moi un simple meurtre peut relever du crime contre l'avenir de l'humanité toute entière (et on rejoins l'interdépendance , le tout qui est un), une sorte de pendant au fait que le judaïsme par exemple dans la Torah je crois dit : qui sauve une vie sauve l'humanité toute entière. 

Il y a des années de cela on a retrouvé des écrits mathématiques d'Archimède (il me semble que c'est lui) que l'on croyait perdus, en fait un moine médiéval avait besoin de papier et il a carrément gommé des pages d'un traité d'Archimède pour recopier de la Bible ! On a découvert cela par hasard en transparence. Hors quand on a eu décrypté les lignes d'Archimède on s'est rendu compte qu'il avait fait des découvertes mathématiques plus avancée encore qu'on ne le pensait. Un intervenant dans le documentaire disait que si l'on avait eu ces connaissance par le passé, nous serions déjà sur Mars et dotés d'ordinateurs quantiques ! 

Tout cela parce qu'un moine médiéval a agit inconsidérément. Alors imaginez un meurtre au mauvais moment ! Certains disent que sans la mort de Jean Jaurès le première guerre mondiale n'aurait peu être pas eu lieu. 

Je me dis que si nous nous rendions compte des implications futures du moindre de nos gestes nous n'oserions plus rien faire, voir nous deviendrions fous. 

Si comme il est dit Siddharta Gautama à vu l'enchaînement des causes et des effets de toutes ses vies passées, quel effet cela a pu avoir sur son psychisme ? Il fallait peut-être des années de préparation au calme mental pour supporter une telle vision sans devenir fou non ? Peut être est ce pour cela qu'il pas si facile d'avoir des souvenirs de nos vies passées, voir pas souhaitable selon certains. On ne se souvient déjà pas des premières instant dans cette vie et des premiers mois...

Beaucoup de spéculations je le reconnais. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
Akana
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 286
Age : 16
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Manga/Psychologie
Disposition de l'Esprit : En quête de vérité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/05/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Akana le Sam 01 Sep 2018, 10:12

Pour avoir des souvenirs de nos vies passées, encore faudrait-il qu'effectivement nous en ayons une
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1331
Age : 63
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : En attente.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Grand-père soldat et réincarnation.

Message par Ortho le Sam 01 Sep 2018, 10:42

@Akana: C'est un des enseignements du Bouddha...et un certain nombre d'expériences m'ont démontré la réalité du phénomène.Mais qui ou quoi, se "réincarne"? Je pense aussi à des sortes de "bulles" d'espace temps dans lesquelles nous pouvons occasionnellement entrer, comme en "effraction"...J'ai eu une  expérience très marquante à une période où je pratiquais le Hatha-Yoga à hautes doses , en vue d'un examen, et j'ai ramené des images de la journée de l'exécution de la reine Marie-Antoinette, dont j'ai pu vérifier la validité historique....( phénomène produit à une date anniversaire de sa mort).
La recherche des tulkous chez les Tibétains a donné des histoires assez irréalistes! Vous devriez lire le livre d'Alexandra David-Néel: mystiques et magiciens du Tibet chez Plon..Cette femme a toujours eu une approche très terre-à-terre.


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
Akana
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 286
Age : 16
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Manga/Psychologie
Disposition de l'Esprit : En quête de vérité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/05/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Akana le Sam 01 Sep 2018, 10:46

Je comprends oui, ce qu'il y a c'est que pour le moment ça me pose un problème de.. de "physique" des choses, et de l'espace temps, qui font que c'est difficilement envisageable pour moi ; peut-être que ça le deviendra dans quelques années ^^
En tout cas pour le moment je ne suis ni d'accord, ni en désaccord, juste "entre les deux"
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 962
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Disciple laïc le Sam 01 Sep 2018, 11:23

Le Bouddha nous encourage à ne croire personne "sur parole"" et à ne croire que ce dont on fait l'expérience personnelle directe et que l'on peut vérifier personnellement comme véridique ou non. 

Donc même si le Bouddha a parlé des renaissances, même si telle ou telle personne témoigne de son expérience personnelle, on ne peut soi-même déterminer si c'est correct ou non que si l'on obtient soi-même des preuves convaincantes par son expérience. 

Donc concernant le concept de renaissance, si l'on a soi-même aucune expérience allant dans un sens ou dans l'autre, on ne peut qu'avoir une attitude sceptique de bon aloi, dans l'attente de "preuves" allant dans un sens ou dans l'autre. Ni acceptation aveugle ni refus obstiné. Dans l'attente les spéculations ne servant au fond à rien. 

D'ailleurs j'ai déjà lu et entendu de la part de moines bouddhistes que la question des renaissances n'était pas forcément fondamentale pour la pratique comme pôle d’intérêt et d'investigation au début, qu'il ne fallait pas trop se soucier de ce concept théorique, et qu'il était peut être préférable de ne pas chercher à connaître ses propres vies passées (si on pense qu'il en existe). Feu maître Sheng Yen en parle dans une des vidéos ou on le questionnait sur le sujet. 

Question qui demeure ouverte et entière pour nous Occidentaux, en Orient, c'est autre chose. 

Toutefois, au niveau purement matériel, on ne peut nier que les composants du corps viennent forcément de quelque part, les matériaux n'ont pas "surgit" du néant au moment de notre naissance, tous les composants atomiques de notre corps existent depuis très très longtemps, des milliards d'années probablement, dans des combinaisons multiples (et les avis sont partagés sur la notion même d'apparition de l'Univers). Donc techniquement si le Bouddha dit qu'il a été un arbre ou un cerf, du point de vue de la physique on peut raisonnablement penser que des atomes du corps du Bouddha on précédemment fait partie du corps d'un arbre ou d'un cerf. D'ailleurs le Moine Matthieu Ricard fait remarqué avec amusement que nous avons tous en nous un certain nombre d'atomes du corps du Bouddha historique. Là dessus, au niveau purement matériel, on a des preuves scientifiques qui attestent du "recyclage" constant de la matière. A l'époque du Bouddha en Grèce antique il y avait déjà il me semble des théories atomistes (ce sont les Grecs qui ont inventé le mot "atome") et chez les philosophes de l'Inde au même moment ou un peu après aussi. 

Jusqu'ou cela rejoint-il le discours bouddhique sur les 5 agrégats... là... le 1er des 5 agrégats en tout cas c'est la forme, le corps. Donc la matière. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Sam 01 Sep 2018, 13:34

Nous sommes intégrations.
----

Réincarnation: Causalité: suites logiques de la naissance/mort instantané.

 la loi du karma n'est qu'un autre nom pour la loi de cause à effet en physique et dans la nature en général, rien n'arrive "par hasard". 


Premier axiome de 3,  permettant de faire la preuve scientifique de l'existence de Dieu.
avatar
Akana
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 286
Age : 16
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Manga/Psychologie
Disposition de l'Esprit : En quête de vérité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/05/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Akana le Sam 01 Sep 2018, 13:45

"la loi du karma n'est qu'un autre nom pour la loi de cause à effet en physique et dans la nature en général, rien n'arrive "par hasard"
Je n'ai pas parlé de Karma, mais de réincarnation
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 962
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Disciple laïc le Sam 01 Sep 2018, 14:11

Dans la spiritualité bouddhique c'est la production de karma qui entraîne la renaissance (et non la réincarnation). C'est parce que l'on continu à produire du karma (préméditation de l'action, action et conséquence de l'action), que l'on demeure dans le samsara en reprenant "forme" en fonction des actes passés. 

En fonction de la "qualité" des pensées/paroles/actes, la forme de la renaissance va varier parmi les 6 formes d'existence. Mais les 6 formes restent des manifestations dans le samsara. Dans le cycle. L’intérêt est de ne plus être dans le cycle, d'en sortir. Comme la renaissance est un effet, si l'on supprime la cause, plus d'effet, la pratique vise à supprimer cette cause (l'ignorance) car cette cause a pour effet la souffrance c'est à dire la reprise de forme dans un des 6 domaines du samsara, l'ensemble du samsara étant souffrance. 

Qu'on me dise si j'ai mal compris/expliqué. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Sam 01 Sep 2018, 21:26

@Akana a écrit:"la loi du karma n'est qu'un autre nom pour la loi de cause à effet en physique et dans la nature en général, rien n'arrive "par hasard"
Je n'ai pas parlé de Karma, mais de réincarnation


quelle est la différence fondamentale en karma (causalité) et réincarnation?
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Sam 01 Sep 2018, 21:27

@Disciple laïc a écrit:
Qu'on me dise si j'ai mal compris/expliqué. 
 je vous dis: intéressant
avatar
Akana
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 286
Age : 16
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Manga/Psychologie
Disposition de l'Esprit : En quête de vérité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/05/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Akana le Sam 01 Sep 2018, 21:49

La différence fondamentale? Le karma représente une loi de cause à effet ; la réincarnation est un principe selon lequel un individu, quel qu'il soit, au moment de sa mort, se réincarne par la suite sous la forme d'un autre être humain, ou d'un animal '-'
Pour moi ça n'a pas de rapport direct étant donné que pour le moment je suis dans l'incapacité de concevoir qu'on puisse se réincarné et subir, dans une autre manifestation physique, les "revers" de nos actions faites dans notre précédente vie ; je ne conçois pas de continuité entre les deux
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 962
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Disciple laïc le Sam 01 Sep 2018, 22:24

Attention a ne pas confondre réincarnation et renaissance. 

Aucune matière ne se perd, aucune énergie ne se perd, pourquoi cela serait-il différent au niveau métaphysique (ou spirituel) ? Donc pourquoi n'y aurait-il pas un "flux de conscience" qui prendrait forme régulièrement dans des enveloppes variées en fonction de la "teinture" de ce flux ? 

Qu'on ne puisse pas concevoir cette continuité au niveau spirituelle ne représente pour moi aucun problème, personne n'oblige à y croire, c'est une forme d'explication comme une autre au fait qu'il y a une sorte d'injustice apparente dans le monde, certains êtres humains naissent avec toutes les bonnes cartes en mains, d'autre au contraire avec toutes les mauvaises. Cela semble profondément injuste. Mais si l'on dit que ce n'est pas un hasard ou une injustice, qu'il y a des causes, que rien n'arrive par hasard alors cela peut prendre sens, faire sens, et permettre d'accepter plus aisément la nature de la vie humaine. Pour certains êtres humains dans le monde cette explication sera utile et apaisante, soulagera. Pour d'autre non, ces autres se tournerons vers d'autres voies spirituelles qui donnent des explications différentes. 

Le Bouddha ne veut pas répondre au pourquoi de l'existence de la loi du karma, il constate son existence et affirme qu'il a fait l'expérience personnelle d'une vision de son propre cycle de renaissance sur un temps long, mais en effet personne ne vous oblige à le croire. Le Bouddha dit que la souffrance existe et que celle-ci a des cause. 

Les religions monothéïstes elles vont plutôt chercher entre autre à répondre à la question : pourquoi le mal existe ? Pourquoi l'homme souffre certes, mais c'est surtout la question du mal qui va être posée. Comme le bouddhisme relativise les concepts de bien et de mal il pose la question dans un autre cadre et donne une autre réponse. 

Maintenant pour revenir au sujet. 

Matériellement parlant j'existe parce que mon père et ma mère se sont rencontré, et parce que les parents de ma mère (dont mon grand père maternel) se sont rencontrés. Génétiquement parlant je suis lié à mon grand père maternel via ma mère. Je suis certes en partie différent de mon grand père maternel mais aussi en partie semblable. Si il y a une continuité au niveau physique (ni tout à fait semblable ni tout à fait différente), pourquoi n'y aurait-il pas une continuité spirituelle ? Déjà au niveau mental, de ma mémoire, je sais des choses sur mon grand père, son apparence, certaines éléments de sa vie, cela influe nécessairement sur qui je suis. Il m'arrive de parler de lui a des gens donc son souvenir perdure encore actuellement, j'en parle à mon fils, lui montre sa photo. 

La science parle depuis quelque temps de "mémoire génétique". Plutôt à ce que je lis là "mémoire épigénétique". 


Extrait : 

Le maître de conférences en histoire de la médecine Jérôme Goffette se montre clair. «On voit mal comment des souvenirs seraient transmis par les gènes.» Il nuance cependant, «on sait en revanche que des caractéristiques épigénétiques peuvent être transmises». L’épigénétique, explique Claire Rougeulle, directrice de recherche au CNRS en épigénétique justement, correspond à «tout ce qui se réfère à des changements d’expression des gènes sans être portés par des changements d’ADN».

Le rapport avec la mémoire? Claire Rougeulle parle précisément de «mémoire épigénétique». A titre d’exemple, elle évoque notamment «la grande famine» qui a touché les Pays-Bas en 1944. «Les individus en gestation au moment de la famine sont impacté par le stress subi par la mère. Même à l’âge adulte, ils présentent encore des troubles métaboliques et cardiovasculaires.» La séquence ADN en elle-même n’est pourtant pas altérée, il s’agit donc d’épigénétique.

Dans cet exemple, la transmission ne concerne qu’une seule génération. Pourtant, l’épigénéticienne évoque une autre étude, réalisée cette fois sur des rongeurs. L’expérience consistait à «sensibiliser des souris à une odeur en leur envoyant un choc électrique». Résultat, les animaux évitaient la source de l’odeur en question. Plus intéressant encore, «même les générations suivantes qui n’ont pas connu le stress peuvent avoir une mémoire de ce dernier». Comprendre, les descendants des souris tests évitent aussi la source de l’odeur, même sur plusieurs générations. Un héritage qui n’est pas encore totalement expliqué par la science.


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Dim 02 Sep 2018, 13:54

@Akana a écrit:La différence fondamentale? Le karma représente une loi de cause à effet ; la réincarnation est un principe selon lequel un individu, quel qu'il soit, au moment de sa mort, se réincarne par la suite sous la forme d'un autre être humain, ou d'un animal '-'
Pour moi ça n'a pas de rapport direct étant donné que pour le moment je suis dans l'incapacité de concevoir qu'on puisse se réincarné et subir, dans une autre manifestation physique, les "revers" de nos actions faites dans notre précédente vie ; je ne conçois pas de continuité entre les deux
Bonjour Akana, 
connaissez vous le cycle du carbone?
... la composition et décomposition organique.
avatar
Akana
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 286
Age : 16
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Manga/Psychologie
Disposition de l'Esprit : En quête de vérité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/05/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Akana le Dim 02 Sep 2018, 14:18

Pas précisément, non
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Dim 02 Sep 2018, 17:28

@Akana a écrit:Pas précisément, non
et le cycle de l'eau?
avatar
Akana
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 286
Age : 16
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Manga/Psychologie
Disposition de l'Esprit : En quête de vérité
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 18/05/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Akana le Dim 02 Sep 2018, 18:49

Oui, et je vois où tu veux en venir, mais encore faut-il que cela ai un réel rapport avec ce dont on parle ; je ne pense pas qu'on puisse comparé le cycle de l'eau, avec celui des renaissance, ce serait un peu "abusé" quand même ; j'veux bien qu'on essaye de faciliter tout ça, mais là ça n'a plus grand intérêt
avatar
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 962
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Disciple laïc le Dim 02 Sep 2018, 19:16

L'on observe des cycles dans la nature, rotation des planètes, saisons, cycle de l'eau, du carbone, création et destruction. La masse et l'énergie de l'univers semble constants, pas de déperdition. 

Après personne ne cherche à convaincre Akana. Indian et moi relevons juste des éléments qui vont dans le sens de l'hypothèse des renaissances. Mais techniquement faute d'en avoir personnellement une preuve concrète expérimentale cette partie là de la spiritualité bouddhique demeure pour le moment pour moi à l'état de "croyance". 

De plus la notion même de "flux de conscience" ou de "flux karmique" qui se manifeste forme après forme est difficile a appréhender. C'est à la fois nous et pas nous. 

Toutefois, toujours personnellement, je ne me triture pas trop en questionnements sur cet aspect là de la doctrine bouddhique. Je m'appuis sur l'effet que la pratique quotidienne a sur mon état d'être, et c'est déjà pas mal. 

Après nous avons de nouveau dévié du sujet. Qui était l’intérêt que je portais en ce moment du point de vue historique et humain a un des mes ancêtres. J'ai scanné divers documents militaires et des photos, j'attends de voir si la Chancellerie de la Légion d'Honneur va répondre à mon courrier. C'est un interêt purement personnel qui est lié à l'histoire de ma famille donc je comprends que cela n’intéresse pas grand monde. J'en parlais juste ici comme ça. N'ayant irl aucun ami pour en parlé. 

Et pour info juste pour donner un visage à un nom, ci-dessous, phot de mon papy en uniforme et de son épouse . Une de ces bonnes vieilles photos "couleur sépia" je crois.  






_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Dim 02 Sep 2018, 21:11

@Akana a écrit:Oui, et je vois où tu veux en venir, mais encore faut-il que cela ai un réel rapport avec ce dont on parle ; je ne pense pas qu'on puisse comparé le cycle de l'eau, avec celui des renaissance, ce serait un peu "abusé" quand même ; j'veux bien qu'on essaye de faciliter tout ça, mais là ça n'a plus grand intérêt
et bien pour ma part, c'est de la même ''veine''...

et notons qu'il ne s'agit pas réellement de cycle, mais d'une sorte de '''suites'' causales donnant l’impression ou l'illusion de cycles... car ce n'est jamais la même rose qui fleuris chaque printemps...

l'idée occidental de la réincarnation est très '' 7 vies de chats'' Wink

mais le ''souvenir'' ou la prises de conscience de l'ensmeble de toutes ces suites  logiques et causales... héréditaires, généalogiques... j'adore
avatar
indian
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 378
Age : 45
Contrée : Planete Terre
Arts & métiers : Ingénieur pas vraiment ingénieux
Disposition de l'Esprit : Faible
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 02/07/2018

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par indian le Dim 02 Sep 2018, 21:15

@Disciple laïc a écrit:
Et pour info juste pour donner un visage à un nom, ci-dessous, phot de mon papy en uniforme et de son épouse . Une de ces bonnes vieilles photos "couleur sépia" je crois.  
respect.

Contenu sponsorisé

Re: Un grand père soldat dans les années 20 à 40.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 25 Sep 2018, 17:18