Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle- École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Mieux connaître la concentration
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyHier à 17:00 par Disciple laïc

» Les voeux de Bodhisattva
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyHier à 12:09 par Mila

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyHier à 12:05 par Mila

» Une des leçons à tirer de nos vies humaines
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyHier à 07:50 par Disciple laïc

» Des arbres , pour l'Arbre .
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 27 Mar 2020, 11:34 par Mila

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 27 Mar 2020, 11:30 par Mila

» La tradition de la forêt -bouddhisme theravada
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 27 Mar 2020, 08:02 par Disciple laïc

» La protection des Trois Joyaux dépend uniquement de la confiance
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 27 Mar 2020, 00:17 par Ortho

» Chant des oiseaux , fermez les yeux
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyJeu 26 Mar 2020, 19:00 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyJeu 26 Mar 2020, 16:24 par Karma Yéshé

» 2 vidéos sur la Birmanie - Le Myanmar
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 25 Mar 2020, 11:13 par Disciple laïc

» La synchronicité révolutionne la pensée...
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 23 Mar 2020, 11:09 par Karma Yéshé

» Pratique de tchenrezi sous titree
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 23 Mar 2020, 11:06 par Karma Yéshé

» Confinement virus covid 19
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 23 Mar 2020, 08:28 par Nangpa

» Le Zen et les Ecritures - 1ère partie
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 22 Mar 2020, 10:28 par Disciple laïc

» Humour: Il raconte une blague au dalaï-lama et se prend un bide (vidéo)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 22 Mar 2020, 08:51 par Karma Yéshé

» Le dalaï-lama explique le mantra om mani padme um
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 22 Mar 2020, 08:49 par Karma Yéshé

» Ma présentation sur le forum
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptySam 21 Mar 2020, 17:33 par Nangpa

» Présentation de moi meme, nouvelle
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 20 Mar 2020, 09:44 par vaygas

» ...de Gyétrul Jigme Rinpoche concernant le virus
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 20 Mar 2020, 08:20 par pelletier

» Conduire notre journée à la lumière du Dharma .
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyJeu 19 Mar 2020, 16:23 par Mila

»  A la croisée des chemins
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 18 Mar 2020, 10:54 par Mila

» Comment on se crée des obstacles
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 18 Mar 2020, 10:37 par Mila

» Le Bonheur au 21e siècle , par Guelong Thubten
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMar 17 Mar 2020, 09:17 par Disciple laïc

» CORONAVIRUS - RESTEZ EN VIE, NE PRENEZ PAS D'IBUPROFÈNE !
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 15 Mar 2020, 08:46 par Disciple laïc

» Médecine tibétaine et Covid-19
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 15 Mar 2020, 08:45 par Pema Gyaltshen

» Coronavirus : Chaque jour compte.
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptySam 14 Mar 2020, 18:49 par Disciple laïc

» Purée de topinambours aux carottes et pois chiches
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 13 Mar 2020, 19:11 par Mila

» Une recette VG pâtes brocoli,et choux chinois
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyJeu 12 Mar 2020, 13:35 par Karma Yéshé

» La peur vient de l absence due confiance et d amour
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyJeu 12 Mar 2020, 11:43 par Mila

» Conchiglioni sauce poivrons
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 11 Mar 2020, 22:46 par Karma Yéshé

» L ignorance dans le bouddhisme
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 11 Mar 2020, 19:02 par Disciple laïc

» Spinoza, le scientifique en avance sur son temps | COSMOS : NOUVEAUX MONDES
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 11 Mar 2020, 17:23 par Disciple laïc

» Paroles de thich nhat hanh sur la transformation.
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMar 10 Mar 2020, 15:32 par Mila

» La vérité ultime et la vérité relative - 1/2 et 2/2
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 09 Mar 2020, 15:27 par Karma Yéshé

» Siddhartha Gautama : Qui était le Bouddha ?
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 09 Mar 2020, 15:12 par Karma Yéshé

» Youth for climate
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 09 Mar 2020, 14:42 par Karma Tsultrim Jyurmé

» La méditation , source de paix intérieure
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 09 Mar 2020, 14:32 par Karma Yéshé

» Enseignement sur le Bouddha Akshobya
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 09 Mar 2020, 11:18 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 09 Mar 2020, 09:43 par Pema Gyaltshen

» L'émerveillement tragique
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 08 Mar 2020, 17:31 par Disciple laïc

» L'hôpital Notre Dame à la Rose
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 08 Mar 2020, 14:21 par Mila

» Sangha saleve entretien avec le responsable
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 06 Mar 2020, 18:31 par Karma Yéshé

» Une brève histoire du Bouddhisme
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 06 Mar 2020, 18:28 par Karma Yéshé

» Entretenir une bonne relation avec nos émotions
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 06 Mar 2020, 14:16 par Disciple laïc

» Mêler le Dharma à notre esprit .
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 06 Mar 2020, 11:28 par Disciple laïc

» Les 108 perles de sagesse du dalai lama
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyJeu 05 Mar 2020, 10:09 par Invité

» The First Buddhist Monks Ordination in South Africa
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 04 Mar 2020, 22:42 par Mila

» Pâté aux pommes de terre
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 04 Mar 2020, 17:40 par Disciple laïc

» HAPPY LOSAR 2020, année 2147
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMar 03 Mar 2020, 21:10 par Karma Trindal

» Prière pour enrayer les épidémies , chantée en Chinois par le Karmapa .
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMar 03 Mar 2020, 12:19 par Pema Gyaltshen

» Une question particulière au sujet de cette nuit passée entendre un Bruit
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMar 03 Mar 2020, 11:15 par Invité

» Gel désinfectant maison recette.
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 02 Mar 2020, 18:44 par Karma Yéshé

» Les Samis, le dernier peuple autochtone d'Europe .
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 02 Mar 2020, 18:23 par Pask

» Vénérable Élisabeth rencontre avec un maître
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 02 Mar 2020, 17:37 par Mila

» Cherche lieu de retraite pour apprendre pratiquer la médiatation
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 02 Mar 2020, 17:30 par Mila

» 10 antibiotiques naturels pour lutter contre l infection
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 02 Mar 2020, 16:30 par Karma Yéshé

» L industrie de la mode pollue
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 02 Mar 2020, 16:22 par Karma Yéshé

» Instant Présent, mode d'emploi
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyLun 02 Mar 2020, 12:11 par Mila

» Prière commune des deux Karmapas pour le prompt retour du 15e Shamarpa
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 01 Mar 2020, 20:35 par Karma Yéshé

» Moins de pensées, davantage de paix
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 01 Mar 2020, 17:31 par Pask

» QI Gong, mode de vie, pratique et mode de vie
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyDim 01 Mar 2020, 11:49 par Pask

» Question concernant le non soi
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptySam 29 Fév 2020, 12:54 par Ahcia

» The Bouddha himself said ( un petit rappel de Ken Holmes)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 15:53 par Disciple laïc

» Fermer les yeux , ecoutez, laissez vous bercer
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 12:49 par Mila

» Proteger les Hérissons, ils le valent bien
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 12:31 par Mila

» Reboiser la France, semeurs de forêt
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 12:15 par Mila

» Agriculture intensive en Andalousie
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 11:50 par Karma Yéshé

» 7 juillet conference de lama samten à lièges
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 11:12 par Karma Yéshé

» Enseignements a Varenne sur Amance 7 et 8 mars
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 11:11 par Karma Yéshé

» Conférence le 7 avril a Périgueux
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 11:06 par Karma Yéshé

» La transmission , un enseignement Chögyam Trungpa Rimpoché .
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyVen 28 Fév 2020, 10:59 par Karma Yéshé

» True Little Monk (documentaire)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyJeu 27 Fév 2020, 14:47 par Disciple laïc

» The Buddha's Forgotten Nuns (2013)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyJeu 27 Fév 2020, 14:45 par Disciple laïc

» Sans pensées , pas de réalisation de la nature de l'esprit .
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? EmptyMer 26 Fév 2020, 17:03 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 16 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103215 messages dans 12067 sujets

Nous avons 4411 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est dougy

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7617)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
Karma Trindal (7039)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
petit_caillou (4774)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
MionaZen (3353)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
Karma Yéshé (3103)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
vaygas (2733)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
Mila (2342)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_leftPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? BarPetit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Bar_right 
Le Deal du moment :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien ...
Voir le deal
-41%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
219 € 369 €
Voir le deal

Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences?

Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1966
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance Musée de la Vie Romantique
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Empty Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences?

Message par Disciple laïc le Mar 21 Jan 2020, 09:43

Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? 27922111


Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) :
quelles différences
?
_________________________________
Trinh Dinh Hy


Une question souvent posée


Quelles différences y a t-il entre le Petit et le Grand Véhicules ? C'est une question que nous entendons souvent poser, non seulement par des profanes en matière de bouddhisme, mais aussi par des bouddhistes confirmés eux-mêmes. Elle en appelle d'autres, tout aussi importantes: cette distinction en deux grandes branches du bouddhisme résulterait-elle simplement d'une répartition géographique différente ? Refléterait elle des modifications par les croyances locales des pays traversés ? ou bien existait-il déjà à la base des divergences philosophiques majeures ?


A ces questions, les réponses demeurent souvent imprécises, incomplètes, voire évasives, comme si l'on avait peur d'accentuer les divisions du bouddhisme, et de raviver les tensions entre ses deux grandes branches.


Et pourtant, ces questions sont essentielles pour avoir une vue d'ensemble de la doctrine.


Elle met le doigt sur un point important: loin d'être monolithique, le bouddhisme est composé de nombreuses branches et écoles différentes, si bien qu'il serait plus juste de parler non pas du bouddhisme en général, mais des bouddhismes en particulier.


De plus, ce serait une erreur de considérer la pensée initiée par le Bouddha Gotama comme une philosophie pérenne, figée dans le temps. Il s'agirait plutôt d'un processus évolutif continu, se modifiant progressivement lors de son expansion géographique et de sa rencontre avec les traditions locales.


Pour distinguer les différences entre le Petit et le Grand Véhicules, il nous faudrait remonter aux sources, jusqu'au bouddhisme primitif ou originel, enseigné par le Bouddha Gotama vers le Vè s. avt JC au nord-est de l'Inde, et suivre son évolution pendant plus de 10 siècles à l'intérieur et en dehors du pays.


Un peu d'histoire


L'histoire du bouddhisme, comme le reste de l'histoire de l'Inde ancienne, est particulièrement floue, par manque de documents fiables, si bien que nous devons nous contenter d'une étude très approchée.




A la disparition du Bouddha Gotama, vers 480 av. JC, les communautés de moines dispersées dans le nord-est de l'Inde se trouvèrent dans un grand désarroi: il n'y avait aucun enseignement par écrit, aucune directive et aucun successeur désigné. Pendant que tout un chacun était abattu par le deuil, l'un des moines, Subhadda, s'écria: "Ne vous lamentez plus, mes frères! Pendant des années, le Grand Samana (sage errant) nous répétait sans cesse: 'faites ceci, ne faites pas cela!' Maintenant que nous en sommes délivrés, nous pouvons faire ce que nous avons envie de faire, et ne pas faire ce que nous n'aimons pas". En entendant ces paroles, Maha-kashyapa, le disciple le plus âgé, s'empressa de convoquer en urgence une assemblée de toutes les communautés de moines.


Ce fut le Premier Concile, qui eut lieu 3 mois après la mort du Bouddha, dans une grotte à Rajagriha, capitale du Maghada. Pendant 7 mois, 500 moines, tous Arahats (éveillés), se réunirent pour se remémorer et réciter les enseignements du Bouddha. Ananda, cousin et disciple le plus proche du Bouddha, fut chargé de réciter ses sermons, Upali les règles monastiques et Mahakasyapa se chargea des commentaires. D'après la tradition, ces enseignements furent rédigés sur des feuilles de palme et collectés dans 3 corbeilles (Tipitaka), la Corbeille de sermons (Sutta-pitaka), celle de la discipline (Vinaya-pitaka), et celle des commentaires (Abhidhamma-pitaka). En réalité, la transmission restait longtemps orale, de génération en génération, et la rédaction des deux premières Corbeilles n'eut lieu que 200 ans après la mort du Bouddha, et celle de la dernière, l'Abhidhamma, encore plus longtemps après.


Il a été signalé qu'à l'annonce des résultats du Concile, l'un des Anciens, Purana, suivi de ses disciples, refusa de les reconnaître: "Ce que vous faites est peut-être très bien, mais je préfère garder en mémoire ce que j'ai moi-même entendu de la bouche du Maître". Ce fut le premier désaccord au sein de la Sangha sur l'interprétation de la doctrine.


Un Second Concile eut lieu vers 386 avt JC, soit environ 100 ans après, à Vaishali, capitale des Vajji, afin de résoudre un problème de discipline, à l'occasion d'un incident grave entre deux communautés de moines. Yasha, l'un des Anciens de la communauté de l'Est, passa un jour à Vaishali et constata que les moines de la communauté de l'Ouest avaient enfreint une dizaine de règles monastiques, notamment en s'adonnant aux boissons alcoolisées, en s'alimentant à des heures interdites et en acceptant l'argent des fidèles. Ceux-ci essayèrent d'abord d'acheter Yasa, puis le chassèrent de la ville. Yasa informa alors les Anciens moines, lesquels firent convoquer un Concile pour juger l'affaire devant la communauté. Le verdict du Concile fut la condamnation des moines fautifs, avec obligation d'excuses publiques. Mais ceux-ci refusèrent d'obtempérer, et plus nombreux et plus jeunes, se scindèrent en un mouvement appelé Mahasanghika (Grande Assemblée, skt. maha= grand; sanghika= assemblée), distinct de celui des Sthaviravada (Ecole des Anciens, skt. sthavira= ancien; vada= école).


Le Troisième Concile eut lieu vers 240 avt JC, soit environ 200 ans après la disparition du Bouddha, à Pataliputra, nouvelle capitale du Magadha, sous le règne d'Ashoka, empereur de la dynastie des Maurya, converti au bouddhisme et devenu son protecteur. Cette fois-ci, la division de la Sangha est devenue profonde et irréversible. La raison invoquée était connue sous le nom des "Cinq thèses de Mahadeva".
Ce moine soutenait que l'Arahat pouvait encore avoir des désirs charnels et des doutes, qu'il n'était pas encore complètement débarrassé de l'ignorance, et qu'il pouvait se faire aider dans l'éveil par d'autres forces ou certains sons. En somme, il réclamait une conception plus humaine de l'être éveillé ou aspirant à l'éveil.


Ses partisans formaient le Mahasanghika (Grande Assemblée), qui deviendra plus tard le Mahayana (Grand Véhicule, skt. maha= grand; yana= radeau, véhicule), plus réformateur, plus libéral, plus ouvert sur le monde. En face d'eux se tenait le Sthaviravada (École des Anciens), plus conservateur, plus rigide et élitiste, défendant la pureté de la doctrine.


Il est à noter qu'en dépit de cette division profonde, la période du règne d'Ashoka était une période de grande expansion du bouddhisme à l'intérieur et en dehors de l'Inde, vers le sud, le sud-est asiatique et le nord-ouest, en Asie Centrale jusqu'à l'Anatolie, la Grèce et l’Égypte.


Le Quatrième Concile eut lieu au Cachemire, au IIè siècle ap. JC, sous le règne de l'empereur Kanishka, de la dynastie des Kouchana. Mais le concile ne réunit cette fois-ci que les adeptes du Sarvastivada (de sarva= tout, asti= existe), une branche de l'Ecole des Anciens, et dont le travail se portait essentiellement sur l'Abhidhamma.


Au IIIè s. apr. JC, on comptait déjà 18 écoles du Sthaviravada , dont le Sarvastivada se développant au nord-ouest, à Mathura, au Kashmir et au Gandhara, et le Theravada (Ecole des Anciens, pali thera= ancien; vada= école) se développant vers le Sud et à l'Est. Ces écoles s'éteignirent les unes après les autres, et il ne persiste à nos jours que le Theravada, école la plus proche du bouddhisme primitif. Le Mahayana se divisait, en quelques centaines d'années après son apparition, en de nombreuses écoles, chacune s'appuyant sur un (ou des) sutra particulier, et se développant séparément.


Sept siècles environ après leur composition originelle, les livres d'Abhidhamma (skt: Abhidharma; Dharma supérieur ou Dharma suprême) furent colligés et codifiés vers le Vè s. ap. JC, en pali par Buddhaghosa pour le Theravada au Sri Lanka, et en sanskrit par Vasubandhu pour le Sarvastivada dans le nord de l'Inde.


L'avènement du Mahayana eut lieu subrepticement entre le Ier s. avt JC au Ier s. ap. JC, sans figure dominante, sans organisation séparée, marquée par l'apparition sur une période de plusieurs siècles de sutra en sanskrit, différents du Canon pali, comme le Lotus de la Bonne Loi (Saddharma-pundarika), le volumineux Prajña-paramita en 600 volumes, comprenant le Sutra du Cœur (Hrdaya-prajña-paramita) et le Sutra du Diamant (Vajracchedikka-prajña-paramita), le Vimalakirti, le Lankavatara (Descente à Sri Lanka), l'Avatamsaka (Guirlande de Fleurs), l'Amitayurdhyana (Amitabha), le Surangama (Action héroïque), etc.








Ces écrits abondants et variés du Mahayana (on en a dénombré jusqu'à 600) partagent plusieurs points communs: 1) ils sont apparus tardivement, au plus tôt au IIè s. avt JC, certains jusque vers le Vè s.; 2) souvent prétendus être des enseignements "cachés" du Bouddha, il s'agit en fait de textes souvent anonymes, d'auteurs inconnus; les autres écrits étaient plutôt des shastras (traités), rédigés par des patriarches-philosophes comme Ashvagosha (I-IIè s.), Nagarjuna (II-IIIè s.), chef de file de l'Ecole du Milieu (Madhyamaka) ou Ecole de la Vacuité (Shunyatavada), Asanga et Vasubandhu (IVè s.), fondateurs de l'Ecole du Rien que Conscience (Vijñanavada ou Yogacara); ces 2 écoles ont été considérées comme les 2 "ailes" du Mahayana; 3) rédigés en sanskrit, langue littéraire, sous une forme particulière appelée sanskrit hybride bouddhique, la plupart ont été perdus et ne subsistent que sous forme de traduction en chinois ou en tibétain.


Au début, le Mahayana avait une organisation assez lâche: les moines Sthaviravada et Mahayana habitaient dans les mêmes monastères, suivaient le même enseignement de base, respectaient les mêmes préceptes et se distinguaient seulement pour les derniers par l'étude des textes en sanskrit et la vénération des Bodhisattvas. Au VIIè s., d'après les moines-pèlerins chinois Xuán Zàng et Yì Jìng venus en Inde pour en ramener les textes sacrés, les monastères indiens comptaient presque autant de moines du Mahayana que de moines du Theravada. La propagation du bouddhisme vers la Chine était due en grande partie aux voyages des moines dans les deux sens, par la Route de la Soie ou par voie maritime.


Dans d'autres pays d'Asie par contre, l'évolution a été différente: en Asie du Sud et du Sud-Est (Sri Lanka, Birmanie, Thailande, Cambodge, Laos), le Theravada (Petit Véhicule) a supplanté le Mahayana et s'est solidement implanté, alors qu'en Asie de l'Est (Chine, Corée, Japon, Viêt Nam), le Mahayana (Grand Véhicule) s'imposait. Au Tibet et dans les pays voisins de l'Himalaya, en Mongolie, le bouddhisme est arrivé plus tardivement sous la forme du Vajrayana (Véhicule du Diamant, ou bouddhisme tantrique), qui fait partie du Mahayana. Il faut noter que partout où le bouddhisme s'est implanté, il est apparu un certain syncrétisme religieux dû à une adaptation aux traditions locales (tels le confucianisme et le taoïsme en Chine et au Viêt Nam, le shintoïsme au Japon, le bön au Tibet, en même temps que l'animisme dans beaucoup de pays).


Cette expansion s'est produite progressivement, en même temps que le déclin du bouddhisme en Inde à partir du Xè s., jusqu'à l'invasion musulmane vers le XIIIè s. qui portera à celui-ci un coup fatal.


Au terme de cet aperçu historique, nous pouvons retenir quelques points importants:


- Peu de temps après la mort du Bouddha, des divergences sont apparues au sein des communautés de moines, portant à la fois sur l'interprétation de la doctrine et sur la discipline monastique. La raison en est leur grande dispersion géographique, d'abord au nord-est de l'Inde, ensuite dans le nord-ouest et le sud, où la doctrine s'est propagée.






- 200 ans environ après la disparition du Bouddha, alors que l'enseignement du Maître n'a pas encore été fixé par écrit, se produisit un véritable schisme entre l'Ecole des Anciens (Sthaviravada), conservatrice et puriste, et la Grande Assemblée (Mahasanghika), réformatrice et contestataire. Ce schisme était d'autant plus inévitable qu'au fil des ans la pratique du bouddhisme est devenue sèche et figée au sein des Anciens, accusés de préférer l'érudition à la sagesse et le débat à la réalisation. En même, temps il est apparu dans la masse populaire l'exigence d'une plus grande accessibilité notamment aux laïcs et aux femmes, ainsi que la montée de la foi-dévotion (bhakti), conduisant au "bouddhisme de la foi".


- Environ 400 ans près la disparition du Bouddha, émergeait progressivement le Mahayana (Grand Véhicule) dont le vœu était de secourir le plus grand nombre d'êtres vivants, par opposition au Hinayana (de hina= petit), accusé de se préoccuper seulement de sa propre délivrance.


De la branche initiale des Anciens (Sthaviravada), il ne subsiste que le Theravada, pratiquement inchangée depuis au Sri Lanka et dans les autres pays du sud-est asiatique.


- Il a fallu encore quelques centaines d'années pour que le Mahayana se diversifie en de nombreuses écoles, chacune se basant sur un ou plusieurs sutra tardifs, et se développant de façon indépendante en Asie de l'Est.


Aujourd'hui il en subsiste 3 branches principales: le Vajrayana (Véhicule du Diamant ou bouddhisme tantrique) et ses lignées, au Tibet et pays voisins et en Mongolie; l'Ecole de la Terre Pure (Jìngtǔ), et l'Ecole de la Méditation (Chán, Zen, Sôn, Thiền respectivement) en Chine, au Japon, en Corée et au Viêt Nam.


Quelles différences entre Petit et Grand Véhicules?


Nous allons maintenant examiner point par point les différences entre Petit et Grand Véhicules, c'est-à-dire le Theravada et le Mahayana.



  1. La sagesse de l'Arahat et la compassion du Bodhisattva


Pour le Theravada, l'Arahat est celui qui s'est délivré de toutes les souillures (kilesa), qui est parvenu à l'extinction, au nibbana. Avant d'y arriver, il doit passer par plusieurs étapes: a) celui qui est entré dans le courant (sotapanna), b) celui qui ne reviendra qu'une fois (sakadagami), c) celui qui ne reviendra plus (anagami).


On distingue aussi les 3 "véhicules" ou 3 façons d'atteindre l'éveil: 1) le "véhicule" des auditeurs (sravaka-yana), emprunté par ceux qui s'éveillent en écoutant l'enseignement du Bouddha; 2) le "véhicule" des solitaires (pratyeka-yana), emprunté par ceux qui s'éveillent en découvrant eux-mêmes la voie, mais qui restent seuls dans le silence; 3) les parfaits Bouddha (samma-sambuddha), ceux qui s'éveillent par eux-mêmes et vont enseigner la voie aux autres.


Dans le Mahayana, l'idéal du Bodhisattva s'est substitué à celui d'Arahat. Le Bodhisattva (Bodhi= éveillé; sattva= être) est un être éveillé qui a fait le vœu de rester dans le monde pour aider tous les êtres vivants à se délivrer de la souffrance. Le "véhicule" idéal à emprunter est donc le Bodhisattva-yana.


En fait, la notion de Bodhisattva existe déjà dans le bouddhisme primitif. C'est un état d'être éveillé pendant un certain temps avant son éveil parfait. D'après les Jataka, récits des vies antérieures du Bouddha, celui-ci a déjà été dans le passé, par sa conduite-même, un Bodhisattva.


Ce qui est nouveau pour le Mahayana, c'est que l'idéal du Bodhisattva a remplacé celui d'Arahat. L'amour bienveillant (p. metta, s. maitri) et la compassion (karuna) sont devenus aussi importants que la sagesse ou la compréhension profonde (p. pañña, s. prajña).


Ainsi dans les pagodes Mahayanistes, les Arahat sont représentés à part comme des disciples du Bouddha, hiérarchiquement inférieurs aux Bodhisattva placés à côté des Bouddha et vénérés comme eux.


2) Les Trois Corps de Bouddha (trikaya)

Pour le Theravada, seul le Bouddha historique, c-à-d le Bouddha Gotama (ou Sakya-muni), existe. Certes, dans le passé beaucoup d'hommes sont devenus des Bouddha, comme beaucoup d'autres le seront dans le futur, mais tous apparaissent dans un cadre historique.


Pour le Mahayana, le Bouddha est un être transcendantal, au-delà du temps et de l'espace. Il peut apparaître sous 3 formes:


- le corps de transformation (nirmanakaya), dans lequel il est réincarné;


- le corps de jouissance (sambhogakaya), dans lequel il vit dans le monde des dieux et apparaît aux humains, prêchant la doctrine;


- le corps du Dharma (dharmakaya), qui est le principe ultime de la Bouddhéité.


Cette théorie des 3 corps explique l'existence dans le Mahayana d'un véritable panthéon bouddhique: en dehors du Bouddha Gotama, on vénère encore le Bouddha Amitabha (de la Lumière Infinie) encore appelé Amitayus (de la Vie Infinie), le Bouddha Vairocana (du Grand Soleil), le Bouddha Maitreya (de l'Avenir), le Bouddha Bhaisajyaguru (de la Médecine), et de nombreux Bodhisattva dont les plus connus sont: Avalokiteshvara (de la Compassion; ch. Guān Shìyīn), Kshitigarbha (de la Terre; ch. Dìzàng), Manjushri (de la Sagesse; ch. Wénshū), Samantabhadra (de la Pratique; ch. Pǔxián).




3) La Nature de Bouddha



C'est une particularité du Mahayana: il existe en chacun ce que l'on appelle l'"esprit d'éveil" (bodhicitta, de bodhi= éveil; citta= esprit), un potentiel de devenir un Bouddha. Autrement dit, chacun porte en soi la nature de Bouddha, un germe de Bouddha (tathagata-garbha).


4) La vacuité, l'Ainsité

La vacuité (p. suññata, s. sunyata) est un concept majeur dans le Mahayana, au point où elle est parfois citée comme le 4è Sceau ou caractéristique de l'existence (tilakkhana, 3 Sceaux), à côté de l'impermanence (anicca), du non-soi (anatta) et de la souffrance (dukkha). Elle n'est guère mentionnée dans le Theravada, alors que sa présence y est implicite.


Le Sutra du Cœur (Hrdaya-sutra), texte condensé du Prajña-paramita-sutra, est quotidiennement récité dans les monastères mahayanistes, avec sa fameuse phrase "La forme est la vacuité, la vacuité est la forme". Pour Nagarjuna, grand commentateur du Prajña-paramita-sutra, et chef de l'Ecole du Milieu (Madhyamaka), la vacuité est la nature fondamentale des choses, l'Ainsité, le Tel quel (tathata), impossible à saisir par la conceptualisation, la différenciation, la logique.


5) La foi, la dévotion

Dans le Theravada, comme dans le bouddhisme originel, il n'est pas question de foi religieuse, ni de croyance en des forces surnaturelles, mais uniquement d'une "foi de confiance" (p. saddha) que les disciples portent en leur maître.


C'est à partir du 4è s. avt JC que la "foi-dévotion" (bhakti) s'est développée en Inde, gagnant progressivement les masses populaires jusque vers le début de notre ère, coïncidant avec l'apparition du Mahayana et l'influençant fortement.


Arrivée au même rang que la sagesse, elle conduit tout droit au "bouddhisme de la foi", représenté par les Ecoles de la Terre Pure (Jìngtǔ), de l'Ornementation Fleurie (Huáyán), de la Terrasse Céleste (Tiāntái), caractérisées par la vénération de divers Bouddha dont Amitabha et de plusieurs Bodhisattva, écoles qui deviendront florissantes en Chine et dans les pays d'influence chinoise. Elle joue aussi un rôle important dans le Vajrayana, doublé du caractère magique du tantrisme.


La seule école du Mahayana qui n'est pas influencée par la foi-dévotion reste l'Ecole de la Méditation, où seule compte la réalisation personnelle, aidée seulement par une forte relation maître-élève. Déjà Nagarjuna constatait que "le chemin de la foi est aisée, le chemin de la sagesse dure et difficile".






6) Les moyens habiles

Dans le Theravada, pour progresser dans la voie chacun ne peut compter que sur soi-même, et l'essentiel est de contrôler son mental, sans avoir besoin d'autres moyens.


Dans le Mahayana par contre, on peut s'aider de moyens habiles (upaya-kausalya) pour parvenir à la délivrance, ou l'éveil, ou la simple transformation de soi. Ces moyens habiles peuvent êtres des sons (cloche, tambour, instruments de musique divers), des prières, des mantra, ou des mandala. Les prières adressées aux Bouddha et Bodhisattva sont comme un appel à des forces extérieures, la "force de l'autre" (jap. tariki) à la place de la "force de soi" (jap. jiriki). Ceci serait devenu une nécessité car, d'après certains patriarches du Mahayana, le bouddhisme est parvenu au terme d'une longue évolution à un tel état de déclin et l'homme à un tel degré de faiblesse qu'il a besoin d'une aide extérieure, que ce soit par le "transfert de mérites" que par l'intervention d'un grand nombre de sauveurs.


En résumé


Pour résumer les différences entre le Theravada et le Mahayana que nous venons d'énumérer et de détailler, nous pouvons dire en gros que :


- Le Theravada est plus conservateur et élististe, et s'adresse plutôt aux moines, alors que le Mahayana est plus libéral et plus accessible aux laïcs et aux femmes.


- Le Theravada repose essentiellement sur la sagesse, alors que dans le Mahayana la foi occupe une place aussi importante.


- L'idéal du Theravada est l'Arahat, caractérisé par la sagesse, alors que le voeu du Mahayana est de devenir Bodhisattva, caractérisé par la compassion.


- Le Theravada ne reconnaît que le Bouddha historique, alors que le Mahayana, par la théorie de la transcendance ou des 3 corps, vénère de nombreux Bouddha et Bodhisattva.


- Le Theravada se tient plus à l'écart du monde, est plus contemplatif, alors que le Mahayana est plus engagé dans le monde, plus social.


- L'adepte du Theravada ne peut compter que sur lui-même pour sa délivrance, alors que le Mahayana peut utiliser de nombreux moyens habiles pour y parvenir.


- L'enseignement du Theravada est relativement homogène, contenu dans le Canon pali, alors que celui du Mahayana est hétérogène, se différenciant en de multiples écoles, chacune s'appuyant sur un ou plusieurs sutra tardifs spécifiques. Elles vont de l'Ecole de la méditation, dépouillée, visant la réalisation à travers la vacuité, jusqu'à la Terre Pure, reposant sur la foi-dévotion en le Bouddha Amitabha et aspirant à la renaissance dans le monde de l'Extrême Félicité de l'Ouest (Sukhavati), en passant par le Vajrayana avec ses nombreux rites tantriques.


Bien entendu, ceci reste assez schématique car les choses sont loin d'être aussi tranchées, et il n'est pas rare de trouver des éléments mélangés de différentes écoles au sein d'un même monastère.


Conclusion


Si l'on se reporte aux écrits anciens, qui servent encore de support d'enseignement du Theravada (Petit Véhicule, qu'il serait plus correct d'appeler Véhicule des Anciens), celui-ci peut être considéré comme une orthodoxie, c'est-à-dire la norme, la référence de la doctrine, alors que le Mahayana (Grand Véhicule) avec ses branches divergentes, ne seraient que des hétérodoxies bouddhiques.


Ce nouvel embranchement, apparu environ 5 siècles après la disparition du Bouddha, constituerait une déformation, une transformation du tronc bouddhique originel, en de multiples branches éloignées des écoles anciennes, et qui continueraient pendant longtemps à s'en écarter sous l'influence des traditions locales.


Le schisme en Véhicule des Anciens et Grand Véhicule, et les modifications apportées par ce dernier semblent inévitables, d'abord en raison de la dispersion géographique des communautés de moines en Inde puis ailleurs; ensuite, en raison d'une longue évolution de la doctrine pendant au moins 10 siècles; enfin, à cause de l'aspiration des masses populaires à une plus grande accessibilité, à une dimension plus humaine de la voie, et à un besoin de foi-dévotion, transformant en religion ce qui était au départ une discipline de l'esprit.


L'avantage de ces transformations est que les adeptes du bouddhisme disposent aujourd'hui d'un large choix d'écoles diverses et variées, aussi bien sur le plan théorique que pratique. Chacun peut trouver le chemin qui lui semble le plus adapté à son tempérament et ses aspirations. En s'appuyant sur la phrase attribuée au Bouddha: "Il existe 84000 chemins (ou portes du Dharma) conduisant à la vérité".


Néanmoins, pour bien comprendre le bouddhisme dans son essence et son développement, il n'est sans doute pas inutile de rappeler que la meilleure façon serait de remonter à ses origines.


Olivet, le 23/11/2014
Trinh Dinh Hy



Références
Le livre que je recommanderais sur ce sujet est:
Edward Conze
Le bouddhisme
Editions Payot & Rivages, 1952, 1970, 1978, 1995
(traduit de l'anglais: Buddhism - Oxford, Bruno Cassirer Ltd, 1951)



_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
Karma Yéshé
Karma Yéshé
Animatrice Inter-News
Animatrice Inter-News

Féminin
Nombre de messages : 3103
Zodiaque : Vierge Âge : 53
Contrée : hainaut
Arts & métiers : TS
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : shiné
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/09/2011

Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Empty Re: Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences?

Message par Karma Yéshé le Mar 21 Jan 2020, 09:51

Le petit véhicule serait alors le plus proche de Bouddha.
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1966
Zodiaque : Gémeaux Âge : 44
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance Musée de la Vie Romantique
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En dépression (arrêt maladie sous traitement).
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Empty Re: Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences?

Message par Disciple laïc le Mar 21 Jan 2020, 13:50

C'est le Véhicule qui se base en tout cas sur les plus anciens sutras mis par écrits que nous possédions. Les versions les plus anciennes disponibles de la Triple Corbeille. Le Grand Véhicule et le Véhicule de Diamant s'appuies sur des sutras tardifs qui ne sont pas tous issus de la Triple Corbeille. On les attribue parfois au Bouddha mais ils ne font pas forcément partie de la Triple Corbeille et la plupart on ne sait pas qui et ou et quand ils ont été rédigés au juste.

Les sutras de la Triple Corbeille sont ceux qui se rapprochent le plus de la pensée originelle du Bouddha. C'est un fait. Ce n'est pas la pensée exacte car on a pas d'écrit datant de la vie du Bouddha, il a fallut attendre plusieurs siècles avant la mise par écrit (voir les conciles bouddhiques). Et il y a une contradiction entre ce qu'affirment les autres courant (en dehors du Theravada) en parlant d'enseignements demeurés secrets, cachés, parce que les gens n'étaient pas encore prêts, et l'affirmation même du Bouddha dans un sutra de la Triple Corbeille (il me semble que c'est le sutra qu'il prononça sur son lit de mort, le dernier) ou il affirme qu'il n'a rien gardé secret, qu'il a dit tout ce qu'il avait à dire. Que "rien n'avait été gardé dans le poing fermé de l'instructeur". C'est quelque chose dont j'ai connaissance depuis un moment mais que je ne met pas en avant pour ne fâcher personne.

De plus dans un autre sutra du Canon Pali, le Bouddha liste ce qu'il faut faire pour conserver intacte la doctrine et entre autre il y a le fait de ne rien soustraire ni rien ajouter de nouveau. 

Le problème c'est que le Canon Pali fut mis par écrit dans un contexte ou il y avait déjà des dissensions entre orthodoxes et innovateurs il me semble. Donc peut-on être sûre à 100% que les paroles du Bouddha sont bien celle rapportées dans les sutras du Canon Pali et qu'il n'y a pas eu des ajouts des orthodoxes pour légitimer leur propre position en faisant parler le Bouddha en leur faveur... difficile à dire. 

Il est certain qu'en se rependant le bouddhisme s'est dilué et métissé en intégrant des religions rencontrée. Dans l'article ci-dessus il est aussi dit que l'école des "méditations" ou de "la méditation" (je pense qu'on parle ici du Ch'an/Zen) n'a pas non plus été influencé par la tendance à vouloir faire appelle à des entités extérieures pour réussir à atteindre la délivrance. Et à ma connaissance en effet dans le Ch'an/Zen on se concentre sur ses propres efforts ou sur des rapports humain/humain de maître à disciple. Peu ou pas de place pour des mantras ou louanges ou prières a des entités protectrices ou extérieures. Même le Zen Vietnamien est contaminé par la tendance, je suis bien placé pour le savoir. On sent une tension entre la pratique personnelle, intime et le recours par exemple au bodhisattva de la compassion Avalokiteshvara. Mais dans un dojo de Zen nippon vous ne trouverez que des gens en Zazen en silence ou lisant des sutras. 

L'école de la Terre Pure est par exemple un cas extrême puisqu'il est affirmé dés le départ que le pratiquant n'est plus capable de se libéré seul en cette vie, car le Dharma est trop corrompu, alors la seule solution est le passage via la Terre Pure (post-mortem) du Bouddha transcendantal Amitabha, Terre Pure ou on accède par la Foi et non pas une ascèse mentale. La Terre Pure est une école qui fait bigrement penser à un monothéisme. Avec une trinité en plus, Amitabha et 2 bodhisattvas et on les appelle les "3 Saint de l'Ouest", ça ne s'invente pas. La seule différence c'est qu'Amitabha n'est pas un "créateur" de l'Univers. Par contre sa "Terre Pure" est une "Terre de Bouddha" ou l'on peut, post mortem, continuer à pratiquer et étudier le Dharma jusqu'a la délivrance dans un environnement à l'abri de tous les obstacles. Cela me fait penser que cela sous entend qu'il y a une "identité" qui est conservée post-mortem, un "soi". Puisque la volonté de délivrance est maintenue entre le pratiquant de son vivant et le pratiquant dans la Terre Pure après la mort du corps. Donc un "souvenir" de l'objectif recherché conservé. 

On s'éloigne de plus en plus de l'enseignement originel. Je trouve.

Le Bouddha a listé précisément ce qu'il fallait faire et ne pas faire pour faire durer le Dharma et a peine le bûcher froid ses disciples ont commencé à faire ce qu'il ne fallait pas... comme ne pas respecter les volontés funéraires de leur maître par exemple. Ou se disputer et faire schisme ensuite pour des broutilles sur plusieurs conciles... En tout cas c'est ce que je constate en lisant. 

De mon point de vue et sans vouloir offenser personne, je trouve par exemple le Véhicule de Diamant d'un compliqué... évidemment de mon coté le Zen prêche la simplicité alors forcément... Et un homme comme le Vénérable Thich Nhat Hanh affirme que l'enseignement du Bouddha est originellement très simple mais que des intellectuels l'on compliqué. Ce qui ne m'empêche pas de trouver certains textes de maîtres tibétains très beaux et éclairants.

Après... certains ont peut être besoin de choses compliqués... et possible que cette complexification au fil du temps soit inévitable alors la déplorer ou pester contre à quoi cela sert ? 

En tout cas pour avoir lu des enseignements de maître du Petit Véhicule je les trouve souvent très percutant, très "puissants" et acérés. Et si on prend la Tradition de la Forêt ce sont des moines qui vivent vraiment en forêt loin des villes dans des cabanes, comme le Bouddha et les siens à l'origine. 

Je ne sais pas qui a tort ou raison. Je comprend et le besoin d'évolution et le besoin de conservation. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 

Contenu sponsorisé

Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences? Empty Re: Petit et Grand Véhicules (Hinayana et Mahayana) : quelles différences?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 29 Mar 2020, 07:43