L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Iti 18 : Saṅghabheda Sutta : La division du Sangha.
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyHier à 20:41 par Yeshi

» SN 22.43 Attadīpa Sutta : Une île de soi-même.
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyHier à 14:50 par Disciple laïc

» Présentation de ma personne
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 25 Jan 2023, 15:37 par Yeshi

» La force des souhaits dans le vajrayana
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 25 Jan 2023, 15:15 par Yeshi

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 22 Jan 2023, 20:04 par Yeshi

» j'ai du mal à gérer mes emotions, je souhaite m'en sortir
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 22 Jan 2023, 16:12 par felin75

» Dagpo Rimpoché - Le lama venu du Tibet 1/3
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 18 Jan 2023, 18:21 par Disciple laïc

» Promenade dans la nature avec le Bouddha
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 14 Jan 2023, 23:47 par Mila

» Le Cheval
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 03 Jan 2023, 17:59 par Pema Gyaltshen

» demande d'informations sur quelques themes
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 01 Jan 2023, 09:17 par Ortho

» La Roue de la vie bouddhique 1/2 et 2/2
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyLun 26 Déc 2022, 12:59 par Disciple laïc

» Le Singe
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 18 Déc 2022, 22:39 par Ortho

» Le Cochon
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 23:07 par petit_caillou

» Le Serpent
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 23:04 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 23:00 par petit_caillou

» Le Coq
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 22:50 par petit_caillou

» Le Chien
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 22:46 par petit_caillou

» Le Dragon
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 22:41 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 22:39 par petit_caillou

» Le Tigre
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 22:33 par petit_caillou

» Le Buffle
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 22:29 par petit_caillou

» Le Rat
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 22:25 par petit_caillou

» L' année du Lapin - 2023
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 22:14 par petit_caillou

» Fermer Les yeux rend t'il heureux ?
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 17 Déc 2022, 18:09 par Disciple laïc

» L'Histoire des Derniers Romains : Sagalassos.
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 15 Déc 2022, 22:39 par Disciple laïc

» Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ? Abdennour Bidar et Chawkat Moucarry
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 14 Déc 2022, 22:30 par Ortho

» L’apport du bouddhisme dans la quête de sagesse démocratique
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 14 Déc 2022, 18:22 par Disciple laïc

» Les animaux ont-ils conscience d’eux-mêmes ?
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 14 Déc 2022, 15:56 par Disciple laïc

» SN 55.17 . Mittāmacca Sutta : Amis & collègues.
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 11 Déc 2022, 21:29 par Disciple laïc

» Confiance en soi, timidité, les autres, Dharma
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 11 Déc 2022, 10:17 par Disciple laïc

» Japon, l'art du jardin zen
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 11 Déc 2022, 09:19 par Disciple laïc

» AN 8.26 Jīvaka Sutta : Les questions de Jivaka.
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 10 Déc 2022, 21:39 par Disciple laïc

» AN 7.71 Bhāvanā Sutta : Le développement.
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 10 Déc 2022, 21:36 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 07 Déc 2022, 23:15 par Ortho

» Le Yang doit t’il récupéré sa tête
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 07 Déc 2022, 18:22 par LeLoups

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 06 Déc 2022, 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 06 Déc 2022, 22:22 par Mila

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 06 Déc 2022, 12:41 par Disciple laïc

» Difficulté générale que je rencontre
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 06 Déc 2022, 10:31 par Disciple laïc

» Bonne nouvelle : une ordination
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Le zen, une pratique du temps infini
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 36 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 36 Invités :: 3 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107459 messages dans 12889 sujets

Nous avons 4618 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Sigvard02

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7807)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
petit_caillou (4847)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
Mila (3548)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
MionaZen (3351)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
vaygas (2774)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 
Disciple laïc (2745)
Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_leftLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 BarLe récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 Bar_right 

Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142

Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2745
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142

Message par Disciple laïc Lun 27 Jan 2020, 20:37

Le récit des divisions du don - Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta - MN 142 598px-10


This painting depicts the Buddha while living in the deep forest, where no people were around who could support him by offering food. The monkey then gave the Buddha some honey. Other animal also gave him various foodstuffs.


Peinture sur le mur d'un monastère au Laos 2006.


MN 142

Dakkhiṇāvibhaṅga Sutta

Le récit des divisions du don


Le Bouddha explique et hiérarchise les différents types d'offrandes faites à des individus ou au Sangha, et comment une offrande est purifiée.

Traduction de Christian Maës

Ainsi ai-je entendu.

En ce temps-là le Seigneur séjournait chez les Sakyas, dans le Parc Nigrodha près de Kapilavatthu.

Mahâpajâpatî Gotamî prit deux pièces de tissu neuf (destinés à faire des vêtements monastiques) et rendit visite au Seigneur. Elle le salua en arrivant et s’assit convenablement. Une fois bien assise, elle dit au Seigneur :

J’ai filé moi-même, Seigneur, et tissé moi-même ces deux pièces de tissu neuf à l’intention du Seigneur. Que le Seigneur veuille bien les accepter par compassion pour moi.

Ainsi parla Mahâpajâpatî Gotamî, mais le Seigneur lui répondit :

Offre-les à la communauté (saṅgha), Gotamî. Si tu les donnes à la communauté, je serai honoré, et la communauté aussi.

Mais une deuxième… et une troisième fois, Mahâpajâpatî répéta au Seigneur :

J’ai filé moi-même et tissé moi-même ces deux pièces de tissu neuf à l’intention du Seigneur. Que le Seigneur veuille bien les accepter par compassion pour moi.

Une deuxième… et une troisième fois, le Seigneur lui répondit :

Offre-les à la communauté. Si tu les donnes à la communauté, je serai honoré, et la communauté aussi.

Alors le vénérable Ânanda s’adressa au Seigneur :

Que le Seigneur accepte les deux pièces de tissu offertes par Mahâpajâpatî Gotamî. Elle a beaucoup aidé le Seigneur, elle est sa tante maternelle, elle a veillé sur lui, l’a élevé, lui a trouvé du lait ou lui a donné le sein quand la mère du Seigneur est décédée.

Et le Seigneur lui aussi a été d’une grande aide pour Mahâpajâpatî Gotamî, car c’est grâce au Seigneur qu’elle a trouvé refuge auprès du Bouddha, trouvé refuge dans le Dhamma et trouvé refuge dans le Sangha, c’est grâce au Seigneur qu’elle évite de détruire le souffle vital, de prendre ce qui n’est pas donné, d’avoir de mauvaises conduites sexuelles et de tomber dans les états d’insouciance dus aux liqueurs, aux alcools et au drogues, c’est grâce au Seigneur qu’elle a une confiance raisonnée dans le Bouddha, une confiance raisonnée dans le Dhamma, une confiance raisonnée dans le Sangha et qu’elle adopte les comportements disciplinés qui plaisent aux Purs. Et c’est grâce au Seigneur que Mahâpajâpatî Gotamî n’a pas de doutes quant au désagrément (dukkha), quant à l’origine du désagrément, quant à l’arrêt du désagrément et quant au chemin qui mène à l’arrêt du désagrément : le Seigneur a été d’une grande aide pour Mahâpajâpatî Gotamî.

Il en va ainsi, Ânanda, il en va bien ainsi, Ânanda. Et j’affirme qu’on n’aura jamais assez de gratitude envers celui grâce auquel on a trouvé refuge auprès du Bouddha, trouvé refuge dans le Dhamma et trouvé refuge dans le Sangha… grâce auquel on évite de détruire le souffle vital, de prendre ce qui n’est pas donné, d’avoir de mauvaises conduites sexuelles et grâce auquel on évite les états d’insouciance dus aux liqueurs, aux alcools et au drogues… grâce auquel on a une confiance raisonnée dans le Bouddha, une confiance raisonnée dans le Dhamma, une confiance raisonnée dans le Sangha et grâce auquel on adopte les comportements disciplinés qui plaisent aux Purs… grâce auquel on n’a pas de doutes quant au désagrément, quant à l’origine du désagrément, quant à l’arrêt du désagrément et quant au chemin qui mène à l’arrêt du désagrément ; même si on manifeste cette gratitude en le saluant respectueusement, en se levant (pour l’accueillir), en joignant les mains au-dessus de la tête, en agissant avec déférence et en lui offrant abondamment les nécessités que représentent le vêtement, la nourriture, le logement et les soins médicaux en cas de maladie.

« On compte, Ânanda, quatorze types de destinataires des offrandes. Faire une offrande au Tathâgata accompli et parfait Bouddha, voilà la première (la meilleure) des offrandes relativement au destinataire. Faire une offrande à un Bouddha individuel (paccekabuddha), telle est la deuxième des offrandes. Faire une offrande à un disciple accompli (arahant) du Tathâgata, voici la troisième… à celui qui chemine vers la réalisation du fruit de l’Accomplissement, la quatrième… à un Sans-retour (anāgāmin), la cinquième… à celui qui chemine vers la réalisation du fruit du Sans-retour, la sixième… à l’Un-seul-retour (sakadāgāmin), la septième… à celui qui chemine vers la réalisation du fruit d’Un-seul-retour, la huitième… à un Entré-dans-le-courant (sotāpanna), la neuvième… à celui qui chemine vers la réalisation du fruit de l’Entrée-dans-le-courant, la dixième… à quelqu’un d’extérieur qui s’est détaché du sensoriel, la onzième… à un individu qui suit une discipline, la douzième… à un individu au mauvais comportement (qui vit aux dépens d’autres êtres, comme le font les pêcheurs, les bouchers, etc.), la treizième… à un animal, voilà la quatorzième des offrandes relativement au destinataire.

« En outre, Ânanda, on peut attendre cent bienfaits (quant à la durée de vie, au teint, au bonheur, à la force et à la lucidité qui ne seront pas détériorés pendant cent existences) d’un don fait à un animal, on peut en attendre mille d’un cadeau présenté à un individu au mauvais comportement, cent mille d’un cadeau donné à l’individu qui suit une discipline, dix millions de fois cent mille d’une offrande présentée à quelqu’un d’extérieur qui s’est détaché du sensoriel. Pour une offrande à celui qui chemine vers la réalisation du fruit de l’Entrée-dans-le-courant, on ne peut plus calculer ni mesurer. Que dire dans le cas d’un Entré-dans-le-courant ? De celui qui chemine vers le fruit d’Un-seul-retour ? De l’Un-seul-retour ? De celui qui chemine vers la réalisation du fruit du Sans-retour ? Du Sans-retour ? De celui qui chemine vers la réalisation du fruit de l’Accomplissement ? D’un disciple accompli du Tathâgata ? D’un Bouddha individuel ? Et que dire enfin dans le cas du Tathâgata accompli et parfait Bouddha ?
« On compte, Ânanda, sept sortes d’offrandes destinées à la communauté. Donner aux deux communautés (moines et nonnes) en présence du Bouddha (assis entre les deux) représente la première offrande (la meilleure) destinée à la communauté. Une fois le Tathâgata complètement dénoué, donner aux deux communautés constitue la deuxième offrande, donner à la communauté des moines la troisième, donner à la communauté des nonnes la quatrième, donner à la communauté en fixant un nombre limité de moines et de nonnes représente la cinquième, en fixant un nombre limité de moines la sixième, et en fixant un nombre limité de nonnes la septième.

« Il y a aura dans les temps futurs, Ânanda, des “cous vêtus de jaune” entrés dans la lignée, ils auront de mauvais comportements et un mauvais fond, mais l’on fera des offrandes à la communauté à leur intention. J’affirme encore qu’on ne peut pas calculer ni mesurer une offrande faite à la communauté, et j’affirme que le don offert à un destinataire en propre ne sera jamais aussi fructueux qu’une offrande destinée à la communauté.

« On compte, Ânanda, quatre sortes de pureté dans les offrandes.

Lesquelles ? Il y a l’offrande rendue pure par le donateur mais non par le destinataire, l’offrande rendue pure par le destinataire mais non par le donateur, celle qui n’est rendue pure ni par l’un ni par l’autre, et l’offrande qui est rendue pure et par le donateur et par le destinataire.

Comment une offrande est-elle rendue pure par le donateur mais non par le destinataire ? Quand le donateur a un comportement discipliné et de bonnes qualités, mais que le destinataire est indiscipliné avec de mauvais défauts. Voilà comment une offrande est rendue pure par le donateur mais non par le destinataire.

Comment une offrande est-elle rendue pure par le destinataire mais non par le donateur ? Quand le destinataire a un comportement discipliné et de bonnes qualités, mais que le donateur est indiscipliné avec de mauvais défauts. Voilà comment…

Comment une offrande n’est-elle rendue pure ni par le donateur ni par le destinataire ? Quand le donateur est indiscipliné avec de mauvais défauts et que le destinataire est lui aussi indiscipliné avec de mauvais défauts. Voilà comment…

Et comment une offrande est-elle rendue pure et par le donateur et par le destinataire ? Quand le donateur a un comportement discipliné et de bonnes qualités, et que le destinataire a lui aussi un comportement discipliné et de bonnes qualités. Voilà comment une offrande est rendue pure et par le donateur et par le destinataire. »

Ainsi parla le Seigneur, ainsi s’exprima le Bien-allé.

Et le Maître proclama de plus :

Si le discipliné à l’esprit serein offre aux indisciplinés
un présent obtenu licitement
tout en croyant fermement aux grands fruits de l’action
cette offrande est rendue pure par le donateur.
Si l’indiscipliné à l’esprit troublé donne aux disciplinés
un présent obtenu illicitement
et ne croit pas fermement aux grands fruits de l’action
ce cadeau est rendu pur par le destinataire.
Si l’indiscipliné à l’esprit troublé donne aux indisciplinés
un présent obtenu illicitement
et ne croit pas fermement aux grands fruits de l’action
ce cadeau n’est rendu pur ni par l’un ni par l’autre.
Si le discipliné à l’esprit serein offre aux disciplinés
un présent obtenu licitement
tout en croyant fermement aux grands fruits de l’action
ce don-là procure d’immenses bienfaits, je l’affirme.
Si le détaché à l’esprit serein offre aux détachés
un présent obtenu licitement
tout en croyant fermement aux grands fruits de l’action
cette offrande est le plus grand des dons matériels, je l’affirme.



_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 

    La date/heure actuelle est Sam 28 Jan 2023, 07:21