Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Croppe10 Etudes, Pratiques & Compassion

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché B9254110

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle- École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Prise de Refuge et Bodhicitta
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyAujourd'hui à 14:25 par Mila

» Mieux connaître la concentration
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyHier à 17:00 par Disciple laïc

» Les voeux de Bodhisattva
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyHier à 12:09 par Mila

» Une des leçons à tirer de nos vies humaines
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyHier à 07:50 par Disciple laïc

» Des arbres , pour l'Arbre .
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 27 Mar 2020, 11:34 par Mila

» Coronavirus: les animaux reviennent dans des rues désertées par l'homme .
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 27 Mar 2020, 11:30 par Mila

» La tradition de la forêt -bouddhisme theravada
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 27 Mar 2020, 08:02 par Disciple laïc

» La protection des Trois Joyaux dépend uniquement de la confiance
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 27 Mar 2020, 00:17 par Ortho

» Chant des oiseaux , fermez les yeux
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyJeu 26 Mar 2020, 19:00 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyJeu 26 Mar 2020, 16:24 par Karma Yéshé

» 2 vidéos sur la Birmanie - Le Myanmar
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 25 Mar 2020, 11:13 par Disciple laïc

» La synchronicité révolutionne la pensée...
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 23 Mar 2020, 11:09 par Karma Yéshé

» Pratique de tchenrezi sous titree
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 23 Mar 2020, 11:06 par Karma Yéshé

» Confinement virus covid 19
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 23 Mar 2020, 08:28 par Nangpa

» Le Zen et les Écritures - 1/2 et 2/2
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 22 Mar 2020, 10:28 par Disciple laïc

» Humour: Il raconte une blague au dalaï-lama et se prend un bide (vidéo)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 22 Mar 2020, 08:51 par Karma Yéshé

» Le dalaï-lama explique le mantra om mani padme um
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 22 Mar 2020, 08:49 par Karma Yéshé

» Ma présentation sur le forum
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptySam 21 Mar 2020, 17:33 par Nangpa

» Présentation de moi meme, nouvelle
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 20 Mar 2020, 09:44 par vaygas

» ...de Gyétrul Jigme Rinpoche concernant le virus
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 20 Mar 2020, 08:20 par pelletier

» Conduire notre journée à la lumière du Dharma .
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyJeu 19 Mar 2020, 16:23 par Mila

»  A la croisée des chemins
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 18 Mar 2020, 10:54 par Mila

» Comment on se crée des obstacles
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 18 Mar 2020, 10:37 par Mila

» Le Bonheur au 21e siècle , par Guelong Thubten
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMar 17 Mar 2020, 09:17 par Disciple laïc

» CORONAVIRUS - RESTEZ EN VIE, NE PRENEZ PAS D'IBUPROFÈNE !
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 15 Mar 2020, 08:46 par Disciple laïc

» Médecine tibétaine et Covid-19
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 15 Mar 2020, 08:45 par Pema Gyaltshen

» Coronavirus : Chaque jour compte.
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptySam 14 Mar 2020, 18:49 par Disciple laïc

» Purée de topinambours aux carottes et pois chiches
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 13 Mar 2020, 19:11 par Mila

» Une recette VG pâtes brocoli,et choux chinois
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyJeu 12 Mar 2020, 13:35 par Karma Yéshé

» La peur vient de l absence due confiance et d amour
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyJeu 12 Mar 2020, 11:43 par Mila

» Conchiglioni sauce poivrons
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 11 Mar 2020, 22:46 par Karma Yéshé

» L ignorance dans le bouddhisme
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 11 Mar 2020, 19:02 par Disciple laïc

» Spinoza, le scientifique en avance sur son temps | COSMOS : NOUVEAUX MONDES
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 11 Mar 2020, 17:23 par Disciple laïc

» Paroles de thich nhat hanh sur la transformation.
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMar 10 Mar 2020, 15:32 par Mila

» La vérité ultime et la vérité relative - 1/2 et 2/2
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 09 Mar 2020, 15:27 par Karma Yéshé

» Siddhartha Gautama : Qui était le Bouddha ?
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 09 Mar 2020, 15:12 par Karma Yéshé

» Youth for climate
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 09 Mar 2020, 14:42 par Karma Tsultrim Jyurmé

» La méditation , source de paix intérieure
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 09 Mar 2020, 14:32 par Karma Yéshé

» Enseignement sur le Bouddha Akshobya
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 09 Mar 2020, 11:18 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 09 Mar 2020, 09:43 par Pema Gyaltshen

» L'émerveillement tragique
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 08 Mar 2020, 17:31 par Disciple laïc

» L'hôpital Notre Dame à la Rose
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 08 Mar 2020, 14:21 par Mila

» Sangha saleve entretien avec le responsable
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 06 Mar 2020, 18:31 par Karma Yéshé

» Une brève histoire du Bouddhisme
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 06 Mar 2020, 18:28 par Karma Yéshé

» Entretenir une bonne relation avec nos émotions
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 06 Mar 2020, 14:16 par Disciple laïc

» Mêler le Dharma à notre esprit .
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 06 Mar 2020, 11:28 par Disciple laïc

» Les 108 perles de sagesse du dalai lama
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyJeu 05 Mar 2020, 10:09 par Invité

» The First Buddhist Monks Ordination in South Africa
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 04 Mar 2020, 22:42 par Mila

» Pâté aux pommes de terre
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 04 Mar 2020, 17:40 par Disciple laïc

» HAPPY LOSAR 2020, année 2147
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMar 03 Mar 2020, 21:10 par Karma Trindal

» Prière pour enrayer les épidémies , chantée en Chinois par le Karmapa .
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMar 03 Mar 2020, 12:19 par Pema Gyaltshen

» Une question particulière au sujet de cette nuit passée entendre un Bruit
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMar 03 Mar 2020, 11:15 par Invité

» Gel désinfectant maison recette.
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 02 Mar 2020, 18:44 par Karma Yéshé

» Les Samis, le dernier peuple autochtone d'Europe .
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 02 Mar 2020, 18:23 par Pask

» Vénérable Élisabeth rencontre avec un maître
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 02 Mar 2020, 17:37 par Mila

» Cherche lieu de retraite pour apprendre pratiquer la médiatation
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 02 Mar 2020, 17:30 par Mila

» 10 antibiotiques naturels pour lutter contre l infection
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 02 Mar 2020, 16:30 par Karma Yéshé

» L industrie de la mode pollue
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 02 Mar 2020, 16:22 par Karma Yéshé

» Instant Présent, mode d'emploi
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyLun 02 Mar 2020, 12:11 par Mila

» Prière commune des deux Karmapas pour le prompt retour du 15e Shamarpa
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 01 Mar 2020, 20:35 par Karma Yéshé

» Moins de pensées, davantage de paix
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 01 Mar 2020, 17:31 par Pask

» QI Gong, mode de vie, pratique et mode de vie
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyDim 01 Mar 2020, 11:49 par Pask

» Question concernant le non soi
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptySam 29 Fév 2020, 12:54 par Ahcia

» The Bouddha himself said ( un petit rappel de Ken Holmes)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 15:53 par Disciple laïc

» Fermer les yeux , ecoutez, laissez vous bercer
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 12:49 par Mila

» Proteger les Hérissons, ils le valent bien
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 12:31 par Mila

» Reboiser la France, semeurs de forêt
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 12:15 par Mila

» Agriculture intensive en Andalousie
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 11:50 par Karma Yéshé

» 7 juillet conference de lama samten à lièges
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 11:12 par Karma Yéshé

» Enseignements a Varenne sur Amance 7 et 8 mars
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 11:11 par Karma Yéshé

» Conférence le 7 avril a Périgueux
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 11:06 par Karma Yéshé

» La transmission , un enseignement Chögyam Trungpa Rimpoché .
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyVen 28 Fév 2020, 10:59 par Karma Yéshé

» True Little Monk (documentaire)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyJeu 27 Fév 2020, 14:47 par Disciple laïc

» The Buddha's Forgotten Nuns (2013)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyJeu 27 Fév 2020, 14:45 par Disciple laïc

» Sans pensées , pas de réalisation de la nature de l'esprit .
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché EmptyMer 26 Fév 2020, 17:03 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 44 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 42 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Disciple laïc, Mila


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 103216 messages dans 12067 sujets

Nous avons 4411 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est dougy

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7617)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
Karma Trindal (7039)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
petit_caillou (4774)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3386)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
MionaZen (3353)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
Karma Yéshé (3103)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
vaygas (2733)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
Mila (2343)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2308)
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_leftL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché BarL'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Bar_right 
Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7039
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Trindal le Jeu 09 Aoû 2007, 15:43

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Tulku1




L’aide aux mourants
Conférence de Chépadorjé Rinpoché
Paris – 20 octobre 2002



Aujourd’hui nous allons parler du bardo de la mort, de l’état intermédiaire du moment de la mort.
A partir du moment où nous naissons, nous allons forcément mourir.
C’est pourquoi il est important de connaître ce moment de la mort, ce chemin qui va nous amener à notre mort puisque c’est quelque chose qui est certaine.
Dans un premier temps il est important de reconnaître sa propre mort, pour ensuite savoir comment aider les autres êtres à ce moment particulier.
Dans notre monde il existe toutes sortes de traditions spirituelles qui ont chacune des méthodes et des coutumes spécifiques pour aider les mourants.
Je ne connais pas toutes les coutumes reliées à ces traditions spirituelles du moment de la mort. Cependant, je sais un peu de quelle manière nous abordons cette mort dans le bouddhisme, que ce soit pour nous-mêmes ou pour l’aide que nous pouvons apporter aux autres.
Je pense personnellement qu’à partir du moment où nous avons une bonne compréhension et une bonne pratique du bouddhisme, il y a une manière particulière d’aborder notre propre mort. Si nous avons cette bonne compréhension, par certains signes, nous pourrons voir chez le mourant ou la personne morte si elle suit un chemin qui pourra l’aider ou si elle aborde ce chemin d’une manière non correcte.
En effet une personne qui a une bonne compréhension de ce moment particulier, n’aura pas de peur dans son esprit. Elle aura l’esprit détendu, et cette détente se répercutera au niveau de son corps : son cadavre ne sera pas raide.

Pour un pratiquant du Dharma qui a un bon entraînement à la méditation, on dit qu’à sa mort se manifestent des signes très particuliers. Par exemple, il meurt en corps d’arc-en-ciel ou bien encore son corps se réduit. Sans parler de ces êtres, si nous, êtres ordinaires, avons une bonne compréhension de ce moment, notre corps ne sera pas crispé. Il restera dans un état détendu. Cette détente du corps, sera le signe que la personne n’aura pas eu de peur dans son esprit. A l’inverse, un cadavre rigide sera le signe de ce qu’au moment où la conscience a quitté le corps, l’esprit de la personne était tendu.
Le corps reste dans cet état même après la mort.
Nous pouvons expliquer le cheminement au moment de la mort, cette aide à apporter tant à soi qu’à autrui de deux manières différentes.
Pour notre propre cheminement, nous pouvons pratiquer avec le support d’un lama, d’un instructeur et obtenir de cette manière la maîtrise de notre esprit.
C’est à dire que, quelque apparence effrayante qui se manifeste au moment de la mort, la personne qui a cette maîtrise n’en aura pas peur parce qu’elle aura reconnu la nature même de son propre esprit. Elle en aura une connaissance très claire. Elle reconnaîtra qui expérimente ces apparences et de quelle manière elles émergent.
C’est ce qu’on appelle l’état sans peur.

En fait, qui meurt ?

Au moment de notre mort, il y a séparation de l’esprit et du corps, alors que tout au long de notre vie ils sont ensemble.
La non-peur signifie qu’au moment de notre mort, on n’a pas de saisie quant à cet esprit qui quitte ce corps. On le reconnaît.
Sans cette compréhension, lorsque arrive ce moment, l’esprit a peur de cette séparation d’avec le corps.
Tout au long de cette vie, nous avons une grande saisie sur notre corps. C’est naturel puisque toujours notre esprit y demeure, y est relié. De ce fait, au moment de la séparation, la peur apparaît. Mais pour celui qui a une maîtrise de son esprit, le grand pratiquant, il est possible de reconnaître celui qui saisit ce support, ce corps. Au moment de la mort, il n’aura pas peur car il comprendra la nature de cette séparation. Le moment de la mort sera vécu plus facilement.
Dans le bouddhisme, on reçoit les instructions pour le moment de la mort par les pratiques de takcheu et tögyel. Mais à qui ne trouve pas le temps de les pratiquer ou bien ne les pratique pas correctement, elles ne sont d’aucune aide.
Pour aider les mourants, il faut une capacité particulière, une grande énergie.
Pour le grand accompli, le nedjorpa, il est facile d’aider le mourant en lui faisant découvrir la nature de son propre esprit. En effet, puisque ce grand accompli a déjà une parfaite maîtrise de son esprit, il pourra aisément montrer à ce mourant un chemin qu’il a déjà parcouru. C’est ce qu’on appelle en tibétain le transfert de conscience, powa. C’est à dire amener l’esprit à se séparer du corps, à aller au dehors et amener la conscience sur un chemin correct.
L’esprit va sortir du corps par les différents orifices de celui-ci (les yeux, la bouche, les narines…). Il y a alors un risque pour cet esprit de renaître dans les mondes inférieurs. Si l’esprit sort par la bouche, il peut renaître dans le monde animal ou dans celui des esprits avides. Si l’esprit sort en direction des pieds, il peut renaître dans le monde des esprits avides ou dans celui des enfers. Si l’esprit sort par les oreilles ou par les narines, il peut renaître dans le monde des dieux ou des demi-dieux.
Il est dit que le chemin correct se trouve au sommet de notre tête où se trouve la roue de félicité ultime. S’il passe par ce chakra, l’esprit expérimente, réalise, est cette félicité ultime.
En général, nous avons toutes sortes de pensées discursives, particulièrement quand nous sommes malades, et notre esprit ne peut pas rester concentré en ce seul point du sommet de la tête. Il peut y rester parfois l’espace de quelques minutes seulement, puis il se porte sur une autre pensée.
C’est pourquoi il est important que l’esprit passe par ce point du sommet de la tête.
Il faut préciser que lorsque nous parlons de l’arrêt du souffle, il ne s’agit pas du souffle extérieur, mais du souffle intérieur. Si au moment de l’arrêt du souffle intérieur, nous faisons demeurer l’esprit au sommet de notre tête, il est certain que nous sommes sur un chemin correct, et que nous pouvons renaître dans un paradis pur.
Il existe différents moyens pour que l’esprit suive ce chemin correct. Par l’entraînement, on peut aider soi-même et autrui à passer par cette voie.
Concernant le transfert de conscience, j’ai donné l’année dernière quelques instructions lors de l’enseignement sur les six bardos. Certains d’entre vous ne les ayant pas reçues, je vais en parler brièvement.

Nous devons nous méditer sous l’aspect d’une divinité, Dorjé Pamo. Au sommet de la tête, nous devons méditer le Bouddha Amitabha, le bouddha de lumière infinie, ainsi nommé car sa lumière irradie tout l’espace.
Il est de couleur rouge, les deux mains en posture de méditation au niveau de son nombril. Il porte les robes de moine et est assis en posture vajra. Tous les lamas, maîtres de la lignée sont là. Si nous ne les connaissons pas, nous pouvons simplement penser à la présence d’êtres réalisés. Sinon nous pouvons juste nous concentrer avec beaucoup de foi et de dévotion sur le Bouddha Amitabha. C’est bien ainsi aussi.
Au niveau de notre cœur nous visualisons la lettre houng dont nous allons émaner neuf autres qui vont fermer les différents orifices de notre corps. Une fois ces neuf orifices fermés par les houng, il ne restera plus que le chemin au sommet de notre tête, celui de la grande félicité ultime.
Pour visualiser ce chemin, nous devons d’abord voir le canal central, rouge à l’intérieur et blanc à l’extérieur. Il part de quatre doigts sous le nombril et monte jusqu’au sommet de la tête.
Il y a dans notre corps trois canaux principaux : le canal central et deux canaux latéraux. Il est ouvert à son sommet. Au niveau de notre nombril, nous visualisons une syllabe RI, ou nous pouvons simplement entendre intérieurement le son de cette syllabe. En dessous de cette syllabe, nous visualisons une petite sphère lumineuse, tiglé, pas plus grosse qu’une demi lentille.
Nous allons penser qu’avec le souffle, le tiglé et le RI vont monter par le canal central, sortir par son sommet et se fondre en le cœur du Bouddha Amitabha.
Au moment de leur mort, certains individus ont la certitude qu’ils vont mourir.
Cela est très clair pour eux. S’ils peuvent visualiser ce dont nous venons de parler, cela va vraiment les aider puisque leur esprit va aller se fondre dans le cœur du bouddha Amitabha. Il sera alors séparé du corps et ne redescendra plus. La mort sera plus facile.
Cette aide que nous nous donnons à nous-mêmes est un très bon moyen pour nous faciliter le moment de la mort puisque nous ne savons pas si nous mourrons seul ou accompagné. Nous ne savons pas si nous pourrons être aidés par quelqu’un qui serait présent. Si tel serait le cas, nous ne savons pas si la personne connaîtra tout ce processus.

Maintenant, comment pourrons nous aider les êtres qui ne s’entraînent pas dutout ?

Quand on est sûr que la personne va mourir, comme par exemple lorsqu’une personne est malade depuis longtemps et pour laquelle les médecins peuvent diagnostiquer la mort prochaine grâce aux techniques actuelles, nous devons lui parler très clairement tant qu’elle a encore l’esprit très clair, c’est à dire avant la résorption des différents éléments au moment même de la mort.
Il faut lui dire que toute personne meurt, que c’est un processus normal et qu’il ne faut pas développer de peur quant à la mort qui va advenir.
Nous avons un très grand attachement à nos possessions matérielles ou à nos proches. Il est important à ce moment là de ne pas avoir cette saisie. Il est possible que, pour les personnes n’ayant jamais entendu d’enseignement, il soit difficile d’entendre qu’il ne faut pas avoir d’attachement pour les choses de ce monde. Mais quoi qu’il en soit, il faut que je vous le dise puisque au moment de la mort cet attachement ne vous aidera pas.
En fait, il faut ne pas avoir de saisie vis-à-vis de ce que nous possédons ou de ce qui se trouve autour de nous puisque nous ne pourrons pas les emporter. Dès à présent, il faut reconnaître que cette saisie ne peut pas nous aider au moment de la mort. C’est pourquoi il est bien, avant la mort, d’offrir ce que nous possédons, ce à quoi nous tenons le plus car ainsi, au moment de notre mort, nous n’aurons plus de saisie sur ces objets. C’est la meilleure chose à faire. Si nous avons donné, nous n’avons plus. Donc il n’y a plus de saisie possible.
Dans la tradition bouddhiste, nous offrons nos possessions à des gens que
nous ne connaissons pas.
Ce n’est pas vraiment votre coutume. Généralement nous avons plus l’habitude de donner ce à quoi nous sommes attachés à nos proches ou à des gens que nous connaissons. Je pense qu’en fait cela n’a pas d’importance. Ce qui compte c’est de donner et qu’ainsi, il n’y ait plus de saisie possible.
En Occident il y a une très bonne coutume qui est de donner une partie de nos biens à l’État. Puisque ce que nous donnons sert à aider les autres êtres, cela est vraiment une très bonne chose.
Ainsi l’esprit est pur et on donne complètement car il n’y a plus de saisie possible, d’endroit d’attachement possible. L’esprit est détendu. Et c’est avec cet esprit détendu que nous devons mourir. De même nous devons être détendus au niveau de notre corps et le laisser là aussi. Car si notre esprit va partir, notre corps lui va rester.


Dernière édition par le Jeu 09 Aoû 2007, 15:55, édité 3 fois


_________________
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Untitl10
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7039
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Trindal le Jeu 09 Aoû 2007, 15:47

Comment les gens qui assistent les mourants vont-ils pouvoir les aider ?

La conscience, comme je l’ai dit, doit partir par le sommet de notre tête. Je vais donc vous donner les moyens pour qu’il en soit ainsi.
La personne doit d’abord être détendue et bien installée. Il faut bien la coucher, lui demander si elle est dans une bonne position et lui dire : « Détends toi, je suis avec toi, je pars avec toi. N’aies pas peur, tout le monde part de cette manière ».
Au début le mourant voit et entend très clairement. Puis, petit à petit, cela s’estompe et il percevra la personne comme si elle était très loin. Alors il faudra lui parler plus fort et lui dire : « Ne t’inquiètes pas, nous partons, nous allons ensemble ».
Il est bien de ne pas toucher ses pieds ou la partie basse de son corps, ainsi que de ne pas parler ou faire de bruit dans cette direction. En particulier dans les hôpitaux, il se peut que les pieds des personnes soient orientés vers la porte. Si on la claque, la conscience peut partir de ce coté-là car, au moment de la mort, la conscience quitte le corps de manière instantanée. Si l’esprit est appelé vers le bas du corps, c’est trop tard. Il en est exactement de même que pour une fleur arrivée à son plein épanouissement : elle va tomber de l’arbre dès l’instant où le vent agite la branche qui la porte.
Il faut donc que l’esprit parte vers le haut du corps. Pour cela, posez votre main au sommet de la tête du mourant et massez-le doucement. Cela peut vraiment l’aider.
Vient aussi un moment où la personne ne peut plus s’exprimer du fait que ses sens s’affaiblissent. Tirez-lui alors un peu les cheveux toujours au sommet de la tête, pas trop fort car la personne risque d’avoir de la colère. Il existe dans le bouddhisme une « substance du transfert de conscience » sous forme de pilules qu’on va mettre au sommet de la tête du mourant qui va lui procurer une sensation particulière et très forte à cet endroit-là.
Ces pilules doivent être fabriquées pendant un long temps par des lamas, des pratiquants. Elles ont la taille d’une demi-graine de lentille. On les mélange à de l’huile puis on applique au sommet de la tête. Elles vont servir à ouvrir le canal central. En effet nous avons vu que dans la pratique de powa, nous nous entraînons à ouvrir ce canal central. Certains signes de cette ouverture peuvent apparaître comme un petit gonflement du sommet de la tête ou un écoulement de lymphe.

Elles peuvent être utilisées par ceux qui aident les mourants puisque ceux-ci ne sont pas en état de le faire eux-mêmes. Cette substance de powa ne doit être utilisée qu’au moment du transfert de conscience et pas à un autre moment. Cela s’appelle la libération sur le support du transfert de conscience.
Une autre méthode, la libération par le toucher, takdröl, consiste à garder sur soi un petit texte qui, par sa puissance même, nous aidera à nous libérer au moment de notre mort. Il n’est pas nécessaire de le porter toute notre vie mais pour ceux qui aident les mourants, il est bien de poser cette prière sur le cœur de la personne quand le corps est encore chaud et de le laisser jusqu’à ce que les souffles extérieur et intérieur se soient arrêtés. Selon certains maîtres, il faut avoir reçu l’initiation correspondante pour que cela soit effectif. Mais comme son nom l’indique, c’est la libération par le toucher et je pense que ça peut vraiment aider le mourant. Si on a vraiment le respect et l’aspiration que cela aide, ça peut vraiment aider le mourant.
Il existe aussi la libération par le goûter. Certains maîtres mélangent différentes plantes. Mais ce n’est pas simplement cela. Il y a tout l’accomplissement du maître qui se trouve dans ces substances. Celui qui va aider le mourant va dissoudre ces substances dans l’eau et faire boire cela au mourant, lequel aura ainsi un esprit plus stable, une plus grande détente.

On peut aider aussi par la parole.
Au moment de la mort, les différents éléments se résorbent les uns dans les
autres. Parfois le mourant peut avoir envie de se lever et de sortir. Le médecin sait alors qu’il va bientôt mourir. Il peut alors le rassurer, lui dire de ne pas avoir peur et que le processus de résorption des éléments va commencer.
Ceux qui soignent ces malades peuvent reconnaître les signes annonciateurs d’une mort très proche. Par exemple, les rides du front s’estompent. C’est à ce, moment que le patient peut demander à se lever car, dû au processus de dissolution des éléments qui commence, il sent son corps particulièrement lourd. Il est bien alors de le rassurer : « N’ayez pas peur, nous allons partir ensemble. Au sommet de votre tête se trouve le Bouddha Amitabha ».
Dire cela n’est pas un mensonge. Il en est vraiment ainsi. Au moment de la résorption des éléments, les deux tiglés, père et mère – le tiglé père se trouvant au niveau de notre tête et le tiglé mère au niveau de notre nombril –, vont se réunir au niveau de notre cœur, le premier en y descendant, le second en montant à ce niveau.
A ce moment précis, le canal central se casse. Il n’y a plus de support où l’esprit puisse demeurer et une lumière très vive apparaît. Si on reconnaît la lumière, c’est le Bouddha Amitabha, la lumière infinie. La lumière pénètre tout l’espace.
Quand le tiglé père (de couleur blanche) descend, le mourant aura des apparences blanches devant lui. Des apparences rouges surgiront quand le tiglé mère (de couleur rouge) remonte. Puis, lorsqu’ils se réunissent, il y a ce qu’on appelle l’apparence noire. C’est à ce moment que la conscience vient se résorber, s’évanouir dans la base de tout. Juste après cet instant, la lumière apparaît. Si on le reconnaît, c’est le Protecteur de lumière infinie qui apparaît.
De tout ce processus, il faut en avoir la compréhension dès cette vie-ci. Sinon, nous aurons peur de cette lumière car, à ce moment-là, l’esprit n’a plus d’endroit où demeurer. Pourquoi cela ? Nous en aurons peur tout comme quelqu’un, vivant dans un lieu très petit ou désertique, aurait peur en arrivant dans une grande ville. L’esprit n’ayant plus de support, il sera effrayé par une lumière infinie qu’il ne reconnaîtra pas comme telle. Pour tous ceux qui aident les mourants, par exemple les infirmiers, de pouvoir dire certaines de ces paroles au mourant quand sa conscience est encore claire, cela peut vraiment leur être d’une grande aide.

Après cette séparation du corps et de l’esprit, on dit que l’esprit erre pendant quarante neuf jours avant de se libérer ou de renaître. Ce nombre n’est pas figé. Tout dépend des gens. L’esprit peut se réincarner avant ou bien au contraire errer encore pendant un ou deux ans. Si quelqu’un ne reconnaît pas qu’il meurt et que personne ne le lui dit, il peut rester pendant un ou deux ans sans savoir qu’il est mort. Pour celui qui ne reconnaît pas qu’il est mort, c’est une très grande souffrance car il sera auprès de ses proches, les suivra mais eux ne le verront pas. Il ne comprendra pas qu’ils l’ignorent et croira qu’ils ne l’aiment plus.

Comment aider cet être pendant ces quarante neuf jours ou plus ?

Cet être n’ayant pas encore pris un autre corps, nous pouvons aller écouter l’enseignement d’un lama ou d’un être pur. Nous pouvons méditer. Nous pouvons faire de bonnes actions et cet être fera ce que nous ferons, se réjouira de ces actions. Par ce mérite les choses pourront se transformer.

Dans la tradition bouddhiste, pendant ces quarante neuf jours nous récitons certains textes. Mais comme vous ne les connaissez pas, je n’entrerai pas dans ces détails.
Voilà d’une manière générale comment vous pouvez, avant et au moment même de la mort, vous aider vous-mêmes et aider les autres.

Questions / Réponses

Q - Comment peut-on aider quelqu’un qui est d’une autre tradition dans la mesure où il n’est alors peut-être pas capable d’entendre d’autres textes que ceux de sa propre tradition ?

R - Dans la tradition chrétienne qui est excellente à mon sens, le Christ était un grand bodhisattva. Réciter des prières reliées à ce grand bodhisattva peut vraiment aider les êtres. Quant aux autres traditions, je ne les connais pas.

Q - Où va l’esprit quand il sort par les pieds ?

R - Dans le monde des enfers.

Q - Comment l’aider à ce moment-là ?

R - Comme nous l’avons vu, il ne faut pas toucher ses pieds mais la tête du mourant, donc attirer son esprit vers le haut et non pas vers le bas.
Mais une fois que la personne est morte, nous ne pouvons plus rien faire, car l’esprit est déjà parti. Il y a en fait une montée et une descente qui s’effectue en un instant. Un grand pratiquant peut aller dans un paradis pur, libérer sa conscience sans passer par les différents états intermédiaires. Pour celui dont la conscience part vers le bas, il va aussi aller directement dans les enfers.

Q - Que se passe-t-il pour qui a eu une vie remplie d’actes positifs mais à qui on touche les pieds au moment de sa mort ?

R – Il est certain que son esprit ne partira pas vers le bas car il n’a pas créé de causes pour cela.

Q - Que sont les enfers ?

R - Dans le bouddhisme, les enfers sont synonymes de souffrance, de très grande souffrance.

Q -(question inaudible)

R - On peut mourir soit sur le long terme, soit sur le court terme. Sur le long terme, les signes sont ceux du vieillissement. Sur le court terme, lorsque nous sommes gravement malades par exemple, le médecin peut reconnaître que la mort est imminente. La personne elle-même pourra le voir si elle examine son esprit.
Auparavant au Tibet, les jeunes ne reconnaissaient pas qu’ils allaient mourir. Mais les personnes âgées, elles, savaient qu’elles allaient mourir et cela faisait une très grande différence.
D’autres gens meurent d’une manière brusque et certains signes peuvent l’annoncer.
Le quinzième jour du mois tibétain, le jour de la pleine lune, si une personne ne voit que la moitié de l’ombre de son corps ou d’un de ses membres projetée sur une surface, cela peut signifier qu’il y a un obstacle indiquant le danger d’une mort prochaine.
Certains rêves aussi sont significatifs comme par exemple si on se trouve toujours en présence d’étrangers ou dans des endroits inconnus ou si on va toujours dans la direction du soleil couchant.
Je précise bien que ce n’est pas le fait de faire ce rêve une, deux ou trois fois bien sûr. Mais de faire continuellement ce rêve tous les soirs pendant un ou deux mois, cela peut indiquer qu’il y a danger d’une mort proche.

Q - Comment une personne déjà morte peut-elle s’en apercevoir ?

R - Elle va toujours se trouver en présence de ses proches et leur être attentive. Comme bien sûr ils ne la voient pas, des doutes vont commencer à pointer. Cette personne va se demander si ses proches ne l’aiment pas. Elle va constater que son corps ne projette pas d’ombre ou qu’il n’y a pas d’empreinte dans la terre fraîche qu’elle foule. Elle pourra ainsi se rendre compte qu’elle est morte.

Source: http://dzogchenparis.free.fr/conferences/textes/conf_aideauxmourants.pdf


_________________
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Untitl10
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7617
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Pema Gyaltshen le Jeu 09 Aoû 2007, 21:11

A lire aussi, bien évidemment , le livre de la vie et de la mort de Tsogyal Rimpoché, maintenant paru en "poche" pour quelques euros...une lecture incontournable !
Karma Yönten Dolma
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2308
Zodiaque : Vierge Âge : 57
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Yönten Dolma le Jeu 09 Aoû 2007, 21:20

Abolument d'accord avec toi ! Ainsi que :
LE BARDO THÖDOL
LIVRE DES MORTS TIBETAIN
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7039
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Trindal le Jeu 09 Aoû 2007, 22:59

Tout à fait! L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché 322308 (avec vous! Wink)


_________________
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Untitl10
Anonymous
Invité
Invité

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Invité le Jeu 09 Aoû 2007, 23:08

je n'ai lu que le premier article
mais il y a ceci et si je peux me permettre un peu d'humour noir (vu les circonstances)

En Occident il y a une très bonne coutume qui est de donner une partie de nos biens à l’État. Puisque ce que nous donnons sert à aider les autres êtres, cela est vraiment une très bonne chose.

n'est-ce pas la définition des impots?
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7039
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Trindal le Jeu 09 Aoû 2007, 23:16

Figure-toi que cela m'a fait doucement sourire aussi! Wink
Je préfèrerai donner à des oeuvres, au moins, je sais que ce sera un don "utile"! silent


_________________
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Untitl10
Anonymous
Invité
Invité

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Invité le Ven 10 Aoû 2007, 09:18

karma dam tcheu dadreun a écrit:je n'ai lu que le premier article
mais il y a ceci et si je peux me permettre un peu d'humour noir (vu les circonstances)

En Occident il y a une très bonne coutume qui est de donner une partie de nos biens à l’État. Puisque ce que nous donnons sert à aider les autres êtres, cela est vraiment une très bonne chose.

n'est-ce pas la définition des impots?

Bonjour les amies
Moi j'ai compris cette pratique comme "donner aux associations humanitaires" ou aux hopitaux.

et je prefere ! Bisous
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7039
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Trindal le Ven 10 Aoû 2007, 11:46

L’esprit va sortir du corps par les différents orifices de celui-ci (les yeux, la bouche, les narines…). Il y a alors un risque pour cet esprit de renaître dans les mondes inférieurs. Si l’esprit sort par la bouche, il peut renaître dans le monde animal ou dans celui des esprits avides. Si l’esprit sort en direction des pieds, il peut renaître dans le monde des esprits avides ou dans celui des enfers. Si l’esprit sort par les oreilles ou par les narines, il peut renaître dans le monde des dieux ou des demi-dieux.
Il est dit que le chemin correct se trouve au sommet de notre tête où se trouve la roue de félicité ultime. S’il passe par ce chakra, l’esprit expérimente, réalise, est cette félicité ultime.
En général, nous avons toutes sortes de pensées discursives, particulièrement quand nous sommes malades, et notre esprit ne peut pas rester concentré en ce seul point du sommet de la tête. Il peut y rester parfois l’espace de quelques minutes seulement, puis il se porte sur une autre pensée.
C’est pourquoi il est important que l’esprit passe par ce point du sommet de la tête.

Il y a quand même une question que nous nous posons Ignorant errant et moi suite à la lecture de ce texte:

Si l'esprit sort par les pieds comme indiqué dans la citation ci-dessus et que la personne, de son vivant n'a fait que des actes positifs, que c'est un esprit pur, pourquoi renaîtrait-il dans les enfers seulement parce que son esprit sort par le bas de son corps?

Et inversément, si l'esprit est emprunt d'un immense karma négatif, seul le fait de le faire "sortir" par la tête pourra le faire renaitre dans un monde "supérieur"?

Cela nous paraît à discuter, si quelqu'un a une réponse... Merci d'avance! Smile


_________________
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Untitl10
Karma Yönten Dolma
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2308
Zodiaque : Vierge Âge : 57
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Yönten Dolma le Ven 10 Aoû 2007, 13:54

Je ne sais pas non plus, mais je pense qu'il n'y a pas qu'un seul facteur de cause ?

Je me souviens d'un patient à domicile que nous avons eu. A l'époque, j'ignorais que tout ceci existait.


André avait une tumeur au cerveau depuis longtemps et il évoquait depuis plusieurs jours qu'il ressentait sa femme (DCD) Je l'écoutais avec attention.

Ce jour là, je ne sais pas pourquoi, mais je devais le voir en fin de matinée et j'ignorais totalement qu'il devait partir ce jour., mais quelque chose me poussait a aller le voir avant la fin de la matinée. Le medecin était présent ( qu'une voisine avait du prévenir certainement) et m'annonca que c'était la fin. J'ai donc été dans la chambre le voir et ses yeux grand ouverts, me tendit la main et voulait se lever. Je l'ai rassuré en lui disant que je resterai là auprès de lui. J'étais près de la porte a sa tête et je sentiqu'il fallait laisser le passage a je ne sais quoi, a je ne sais qui ? Le corps d'André se mis a sursauter dans le lit et vraiment, je me sentais mal de ne rien faire ! Pour accepter, je me suis mise a prier en demandant de le guider. Curieusement, j'ai vu quelque chose apparaître au dessus de son crane ne sachant pas du tout ce qu'il se passait ? ( Ca fait très curieux je vous assure !) J'ai remercié qui ? je n'en sais trop rien, mais je devais remercier aussi André de cette acceptation de la mort qu'il avait en lui. Le medecin de vait partir et je suis donc rester attendre la famille. Je suis allée dans la salle de bain pour me passer de l'eau sur le visage avec une sensation étrange que quelqu'un était derrière moi a m'observer ( pas très a l'aise je vous assure...) J'ai donc continué a parler à André lui expliquant que j'étais aussi un peu perdu mais que le seul remède était de ressentir ce calme en attendant sa famille et qu'il n'y avait rien a craindre.

Je n'oublierai jamais ce jour où André m'a donné ce merveilleux cadeau : Ce resssenti, cette sérénité et ce partage d'amour.

Merci à vous André.
Anonymous
Invité
Invité

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Invité le Ven 10 Aoû 2007, 14:11

@Karma Trindal a écrit:
L’esprit va sortir du corps par les différents orifices de celui-ci (les yeux, la bouche, les narines…). Il y a alors un risque pour cet esprit de renaître dans les mondes inférieurs. Si l’esprit sort par la bouche, il peut renaître dans le monde animal ou dans celui des esprits avides. Si l’esprit sort en direction des pieds, il peut renaître dans le monde des esprits avides ou dans celui des enfers. Si l’esprit sort par les oreilles ou par les narines, il peut renaître dans le monde des dieux ou des demi-dieux.
Il est dit que le chemin correct se trouve au sommet de notre tête où se trouve la roue de félicité ultime. S’il passe par ce chakra, l’esprit expérimente, réalise, est cette félicité ultime.
En général, nous avons toutes sortes de pensées discursives, particulièrement quand nous sommes malades, et notre esprit ne peut pas rester concentré en ce seul point du sommet de la tête. Il peut y rester parfois l’espace de quelques minutes seulement, puis il se porte sur une autre pensée.
C’est pourquoi il est important que l’esprit passe par ce point du sommet de la tête.

Il y a quand même une question que nous nous posons Ignorant errant et moi suite à la lecture de ce texte:

Si l'esprit sort par les pieds comme indiqué dans la citation ci-dessus et que la personne, de son vivant n'a fait que des actes positifs, que c'est un esprit pur, pourquoi renaîtrait-il dans les enfers seulement parce que son esprit sort par le bas de son corps?

Et inversément, si l'esprit est emprunt d'un immense karma négatif, seul le fait de le faire "sortir" par la tête pourra le faire renaitre dans un monde "supérieur"?

Cela nous paraît à discuter, si quelqu'un a une réponse... Merci d'avance! Smile

Nous nous sommes posé la même question à propos des mantras qui si ils etaient dit au moment de la mort permettaient d'acceder tout de suite au royaume de la terre pure d'Amitaba...
je prefere pour le moment m'en tenir à cette idée exposée sur cet autre fil qui traite de la renaissance
Anonymous
Invité
Invité

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Invité le Ven 10 Aoû 2007, 17:13

jocelyne, je t'ai parlé de cette présence aussi
ton témoignage est troublant
c'est tout à fait la même chose que j'ai ressenti la dernière nuit que je suis restée avec mon grand père
mais je crois que la présence c'était mon lama racine
et coincidence encore troublante mon grand père s'appele aussi andré
Karma Yönten Dolma
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2308
Zodiaque : Vierge Âge : 57
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Yönten Dolma le Ven 10 Aoû 2007, 23:23

Oui effectivement Karma dam tcheu dadreum !
C'est pourquoi je continue a croire que la mort n'est qu'une illusion. ( ce qui n'empêche pas que la perte d'un être cher ou tout être humain est difficile !)

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché 229794
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7617
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Pema Gyaltshen le Sam 11 Aoû 2007, 22:35

Excusez-moi, je ne peux m'empêcher de rire en imaginant mon esprit sortir par mes pieds ! Ce doit être de l'ordre du symbole...que dire alors des corps déchiquetés par une explosion ou dans une circonstance très violente ? De toute façon, il vaut mieux se préparer à la mort comme l'indique les Enseignements, dès à présent et ne pa s'y prendre à la dernière seconde...non ?
Et si on s'éveillait avant de mourir ? C'est encore plus simple, si j'ose dire !
Là dessus je vais dormir, en espérant me réveiller vivant demain !

Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7617
Zodiaque : Cancer Âge : 65
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cheval
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Arts
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Pema Gyaltshen le Dim 12 Aoû 2007, 11:05

Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle, mais je vous signale que je me suis réveillé VIVANT ce matin...
Réveillé mais pas éveillé ...hélàs , mais ça viendra !

Bon dimanche
Pema Gyaltshen
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7039
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Trindal le Dim 12 Aoû 2007, 11:06

Bienvenue au club! lol!


_________________
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Untitl10
Anonymous
Invité
Invité

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Invité le Dim 12 Aoû 2007, 11:14

bon dimanche à tous les réveillés
puissent-il s'éveiller un jour
Karma Yönten Dolma
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2308
Zodiaque : Vierge Âge : 57
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Karma Yönten Dolma le Dim 12 Aoû 2007, 14:13

Comme dit Karma Trindal, "Bienvenue au club" !!

Tu me fais penser qu'un jour, j'ai fais un drôle de rêve...
J'étais devant un temple ou une sorte de chapelle ? Je n'étais pas la seule ( des gens que je ne connaissais pas...) Mais en faite, en pénètrant dans ce lieu, je m'aperçu que je n'avais pas de corps mais que seul ma conscience était là. ( je me demandais bien ce que je fichais là ?)
C'était très curieux ! j'avançais peiniblement en flottant a l'endroit où j'avais envie de regarder... Tout au fond de ce lieu paisible, je voyais des cercueils où l'un d'eux le nom de mon père était inscrit. ( mon père était en fin de vie à l'hôpital). Comme je savais que mon père allait mourir, je trouvais celà normal de voir des cercueils !! Il y a eu comme un "flash" et je me suis retrouvé dans une espèce de serre où des gens étaient allongés par terre. Je me souviens de ce calme si paisible... Mais très vite, je me demandais ce que je faisais là ? Puis je senti qu'il fallait partir. J'ai eu un mal fou a me déplacer par ma propre pensée !! Puis, je me suis reveillé je ne sais pas combien de temps après ? j'avoue que c'était très curieux ! Puis, quelque temps plus tard, en pleine nuit, me voilà assise par terre avec une envie soudaine d'écrire...

" Est-il possible de te donner reflexion en ce moment même !
Ce qui se passe doit te donner écoute dans ton coeur. La souffrance te donnera leçon pour méditer en profondeur. Le chemin est long, va et demeure en Paix. Renonce à la colère où tu peux pardonner. Chaque douleur est un avertissement dont tu dois travailler, tel est le chemin a suivre avec sagesse.
Acceptation de ce qui se passe, pourquoi et dans quel but... La vérité se trouve en toi. Comprendre la profondeur du sens qui t'es donné profondément en toi."

Oui, nous avons la chance d'être en vie chaque jour ! Oui, nous avons une sacrée chance d'être peu être un jour éveillé..

Bon dimanche à vous !
L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Untitl11

Contenu sponsorisé

L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché Empty Re: L'aide aux mourants par Chépadorjé Rinpoché

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 29 Mar 2020, 16:28