Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

l'envers du décor Croppe10Études, Pratiques & Compassion
Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance.
l'envers du décor 5127b810Inscription totalement gratuite, publicités non apparentes pour les membres du forum.

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !


Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Une Philosophie Non Confessionnelle


Les livres à lire dans sa vie

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Le bruit cause 12000 morts prématurées par an en Europe
l'envers du décor EmptyAujourd'hui à 08:53 par Pema Gyaltshen

» Les voeux de Bodhisattva
l'envers du décor EmptyHier à 09:52 par Mila

» Dans la vie, on passe d'abord un test ....
l'envers du décor EmptyHier à 08:51 par Pema Gyaltshen

» Bouddha est-il en vie ?
l'envers du décor EmptyMer 16 Sep 2020, 18:36 par Disciple laïc

» Qui pense être un Bouddha ?
l'envers du décor EmptyMer 16 Sep 2020, 16:48 par Perfid7

» Peut-on avoir des projets de vie sans vivre dans le futur ?
l'envers du décor EmptyMer 16 Sep 2020, 16:42 par Pema Gyaltshen

» Acquisition de la connaissance.
l'envers du décor EmptyMer 16 Sep 2020, 16:39 par Perfid7

» Mauvaise compréhension - besoin d'explication
l'envers du décor EmptyMer 16 Sep 2020, 10:53 par Mila

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
l'envers du décor EmptyDim 13 Sep 2020, 10:02 par Karma Trindal

» Du cuir de pommes et d'autres fruits
l'envers du décor EmptyDim 13 Sep 2020, 10:02 par Mila

» Etre policier et bouddhiste
l'envers du décor EmptyDim 13 Sep 2020, 09:19 par Pema Gyaltshen

» Un p'tit coucou à Karma Yéshé pour son anniversaire
l'envers du décor EmptySam 12 Sep 2020, 10:16 par Mila

» Notre propre esprit comme maître spirituel
l'envers du décor EmptyVen 11 Sep 2020, 16:21 par Mila

» Uguns rituäls , rituel de feu du solstice d'été en Lettonie
l'envers du décor EmptyMer 09 Sep 2020, 17:32 par Ortho

» La nature karmique de toute chose
l'envers du décor EmptyMer 09 Sep 2020, 17:20 par Ortho

» Salut tout le monde, voilà ma présentation
l'envers du décor EmptyMer 09 Sep 2020, 17:12 par Ortho

» Se libérer de nos inquiétudes, nos peurs et angoisses.
l'envers du décor EmptyLun 07 Sep 2020, 18:38 par Mila

» Méditation et paix intérieure au quotidien.
l'envers du décor EmptyLun 07 Sep 2020, 15:49 par Disciple laïc

» Nous en remettre aux Trois Joyaux
l'envers du décor EmptyVen 04 Sep 2020, 17:55 par Disciple laïc

» Enseignements Online de Taï Situpa et Mingyour Rimpoche
l'envers du décor EmptyVen 04 Sep 2020, 08:52 par Mila

» Enseignements de Kalou Rimpoché sur les chants de réalisation Shangpa
l'envers du décor EmptyJeu 03 Sep 2020, 11:29 par Mila

» Les représentations de la vie du Bouddha
l'envers du décor EmptyDim 30 Aoû 2020, 10:48 par Disciple laïc

» Conscience du danger des poisons mentaux
l'envers du décor EmptyVen 28 Aoû 2020, 08:18 par Disciple laïc

» Bardo-Thödol.Films
l'envers du décor EmptyMer 26 Aoû 2020, 14:15 par Mila

» Le Bouddhisme , dans les options de cours de religion, à l'école européenne
l'envers du décor EmptyMar 25 Aoû 2020, 17:47 par Mila

» Donner une seconde vie à des poules d'élevage .
l'envers du décor EmptyMar 25 Aoû 2020, 17:35 par Mila

» Pensées et réflexions
l'envers du décor EmptyDim 23 Aoû 2020, 17:45 par Disciple laïc

» Traduire l’enseignement du Bouddha, un véritable défi
l'envers du décor EmptyDim 23 Aoû 2020, 12:47 par Disciple laïc

»  Les centres de Dharma rouvrent leurs portes !
l'envers du décor EmptyVen 21 Aoû 2020, 09:44 par Mila

» Le moral tient bon pour tout le monde ?
l'envers du décor EmptyJeu 20 Aoû 2020, 12:08 par Mila

» Témoignage: Mise en place du projet: Méditation à l'école!
l'envers du décor EmptyMar 18 Aoû 2020, 13:27 par Karma Tsultrim Jyurmé

» il n’y a aucune raison de craindre ce qui est inévitable
l'envers du décor EmptyDim 16 Aoû 2020, 12:50 par Mila

» La pratique spirituelle et l’engagement
l'envers du décor EmptyDim 16 Aoû 2020, 09:16 par Disciple laïc

» Juste une petite question que je me suis posée au cimetière du Père Lachaise .
l'envers du décor EmptyMar 11 Aoû 2020, 19:31 par Mila

» Le parcours extraordinaire de Tenzin Palmo, moniale bouddhiste
l'envers du décor EmptyDim 09 Aoû 2020, 11:07 par Disciple laïc

» Les chants de l'Immortalité , Editions Claire Lumière
l'envers du décor EmptyJeu 06 Aoû 2020, 23:53 par Mila

» Introduction à la posture de méditation .
l'envers du décor EmptyJeu 06 Aoû 2020, 12:46 par Mila

» Enseignements sur les Bardos
l'envers du décor EmptyJeu 06 Aoû 2020, 12:19 par Mila

» Introduction au Bouddhisme et à la méditation
l'envers du décor EmptyJeu 06 Aoû 2020, 12:07 par Mila

» Les différents types de méditation bouddhiste
l'envers du décor EmptyDim 02 Aoû 2020, 10:47 par Disciple laïc

» Le monastère zen Kanshoji en Périgord vert : 1ère et 2ème parties
l'envers du décor EmptySam 01 Aoû 2020, 17:17 par Disciple laïc

» L'apprentissage du Bouddhisme : un apprentissage différent
l'envers du décor EmptySam 01 Aoû 2020, 17:13 par Disciple laïc

» Présentation et Questions pour vous
l'envers du décor EmptyJeu 30 Juil 2020, 09:20 par Disciple laïc

» Religion, choix en effet que l'on m'a choisis, c'est le karma
l'envers du décor EmptyLun 27 Juil 2020, 14:32 par Renard sauvage

» La faim pourrait tuer d'avantage que le coronavirus
l'envers du décor EmptySam 25 Juil 2020, 19:34 par Mila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
l'envers du décor EmptySam 25 Juil 2020, 14:25 par Mila

» Se soigner vegan, naturellement...
l'envers du décor EmptySam 25 Juil 2020, 13:06 par Toupten Zangpo

» Ravie de me joindre à vous
l'envers du décor EmptySam 25 Juil 2020, 11:50 par Karma Trindal

» Choekhor Duchen, le festival où les bouddhistes commémorent le premier enseignement que le Bouddha Shakyamuni a donné après avoir atteint l'illumination.
l'envers du décor EmptySam 25 Juil 2020, 11:12 par Toupten Zangpo

» La posture de zazen et kinhin
l'envers du décor EmptyMer 22 Juil 2020, 21:12 par Renard sauvage

» Pardonner: Doit-on tout accepter
l'envers du décor EmptyMer 22 Juil 2020, 19:47 par Mila

» Quand l'attachement est pris pour de la méditation
l'envers du décor EmptyMar 21 Juil 2020, 08:34 par Renard sauvage

» Notre énergie gaspillée...pourquoi ?
l'envers du décor EmptyLun 20 Juil 2020, 16:10 par Pema Gyaltshen

» Ce qui n'est pas cassé , ne le répare pas .
l'envers du décor EmptySam 18 Juil 2020, 20:33 par Mila

» Besoin de soutien par les prières
l'envers du décor EmptyMer 15 Juil 2020, 10:54 par Ortho

» Le symbole du labyrinthe depuis la nuit des temps
l'envers du décor EmptyDim 12 Juil 2020, 22:38 par Ortho

» STUPA ou "STOUPPA" (stüpa en Sanscrit).
l'envers du décor EmptyDim 12 Juil 2020, 22:23 par Ortho

» Ce lundi 6 juillet 2020, le 14e Dalaï Lama aura 85 ans
l'envers du décor EmptyMar 07 Juil 2020, 19:02 par Ortho

» Ani Chöying Drolma
l'envers du décor EmptyDim 05 Juil 2020, 20:15 par petit_caillou

» Entraide et bouddhisme pendant la crise sanitaire
l'envers du décor EmptyDim 05 Juil 2020, 11:32 par Disciple laïc

» Bouddhisme Vajrayāna-Mahamudra: Les six yogas de Naropa: Yoga du rêve
l'envers du décor EmptyDim 05 Juil 2020, 09:21 par Franck Barron

» Quelques mots pour Ahcia, si elle passe par ici
l'envers du décor EmptyVen 03 Juil 2020, 22:43 par Mila

» Jamgön Kontrul Lodrö Tayé , et le mouvement Rimé .
l'envers du décor EmptyVen 03 Juil 2020, 09:45 par Mila

» Adresses des centres bouddhistes en Belgique et ailleurs...
l'envers du décor EmptyJeu 02 Juil 2020, 23:05 par Mila

» La pacification des MAMOS, contre les maladies infectueuses
l'envers du décor EmptyJeu 02 Juil 2020, 20:02 par Karma Trindal

» Krishnamurti , sur l'ambition et le sens du bonheur
l'envers du décor EmptyJeu 02 Juil 2020, 07:40 par Ortho

» A quoi tient le bonheur sur terre?
l'envers du décor EmptyMer 01 Juil 2020, 18:50 par Disciple laïc

» Les six plus remarquables temples bouddistes de Russie
l'envers du décor EmptyMar 30 Juin 2020, 23:44 par Mila

» Prendre soin de tous les êtres : notre héritage
l'envers du décor EmptyDim 28 Juin 2020, 19:14 par Disciple laïc

» Message de la fin des temps
l'envers du décor EmptyDim 28 Juin 2020, 18:12 par Franck Barron

» Alexandra David-Néel, l’intrépide aventurière
l'envers du décor EmptyDim 28 Juin 2020, 11:33 par Mila

» Sciences & Vie /- Les scientifiques et l’expérience de mort imminente
l'envers du décor EmptyVen 26 Juin 2020, 02:14 par Admin

» 13 Juin : Toupten Zangpo
l'envers du décor EmptyMer 24 Juin 2020, 12:27 par Toupten Zangpo

» ECLIPSE SOLAIRE ce 21 JUIN 2020
l'envers du décor EmptyLun 22 Juin 2020, 23:10 par Ortho

» L'espace intérieur , par Cassandra Vieten
l'envers du décor EmptyDim 21 Juin 2020, 23:55 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 63 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 60 Invités :: 1 Moteur de recherche

Karma Trindal, Mila, Pema Gyaltshen


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 104319 messages dans 12215 sujets

Nous avons 4445 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est gerard-henri

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7679)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
Karma Trindal (7101)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
petit_caillou (4776)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
MionaZen (3351)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
vaygas (2761)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
Mila (2671)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 
Karma Yönten Dolma (2306)
l'envers du décor Bar_leftl'envers du décor Barl'envers du décor Bar_right 

Membres les plus tagués

...

Brave
Le navigateur qui monte
+ Surfez sans publicité !
+ Centré sur la vie privée
+ Rapidité de navigation
+ Modèle de récompense
BAT
Le Deal du moment : -24%
SUPER MARIO 3D WORLD+BOWSER FURY – en ...
Voir le deal
45.49 €
-50%
Le deal à ne pas rater :
Les baskets Nike Air Max 200 en promotion
63 € 125 €
Voir le deal

l'envers du décor

Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet l'envers du décor

Message par Invité le Jeu 30 Aoû 2007, 21:56

Science ou conscience



"Le raisonnement justifiant la
vivisection, le sacrifice de créatures que nous considérons comme des
êtres "inférieurs", diffère peu de celui qui justifie le camp de
concentration ou le commerce des esclaves."Prince Sadruddin Aga Khan






Introduction à la vivisection humaine et non-humaine







"Le raisonnement
justifiant la vivisection, le sacrifice de créatures que nous
considérons comme des êtres inférieurs, diffère peu de celui qui
justifie le camp de concentration ou le commerce des esclaves. " Prince Sadruddin Aga Khan

Rédaction par Virginie Bronzino


L’argument des vivisecteurs est simple : Puisque
l’espèce humaine est la plus "intelligente", elle s’octroie le droit de
torturer des espèces dites "inférieures" comme bon lui semble.
l'envers du décor Esclavman01 l'envers du décor Disabiliti01 l'envers du décor Shoahconcentra

Selon les époques et les pays, des individus sont utilisés dans des expérimentations parce qu’ils sont considérés comme inférieur
à cause d’une couleur de peau ou une religion différente, un handicap
moteur ou mental, qu’ils soient opposants politiques ou simplement très
pauvres (à lire dans la FAQ : "Si l’expérimentation sur les animaux disparaît, des humains seront-ils utilisés comme cobayes à leur place ?" ).

l'envers du décor Singestenantmains

l'envers du décor Puce Claude Bernard,
fondateur de la méthode vivisectionniste actuelle, chevalier de la
Légion d’honneur : "La vivisection sur des êtres humains est l’ultime
but de la médecine expérimentale."

l'envers du décor Puce Professeur E. E. Slossom
de l’université de Wyoming : "La vie humaine n’est rien en comparaison
à une nouvelle découverte. L’objectif principal de la science est
l’avancement dans la connaissance humaine à n’importe quel sacrifice de
vie humaine."( The Independent, New York, 1985)

La vivisection a commencé à cause des condamnations
religieuses à l’encontre de la dissection de cadavres humains. Quand
les leaders religieux ont finalement soulevé ces interdictions, c’était
trop tard - la vivisection était déjà retranchée dans les
établissements médicaux et éducatifs.

La vivisection a induit en erreur les chercheurs
pendant des siècles, a retardé l’innovation, les thérapies et les
remèdes, a prolongé la souffrance et augmenté la mortalité. Des données
fausses quant aux médications, basées sur l’expérimentation animale,
ont tué des humains.

Hippocrate, le père de la médecine était avant tout un
grand clinicien (observation clinique des malades). Il insistait
surtout sur l’hygiène et une alimentation saine et frugale, mais
utilisait des herbes médicinales et la chirurgie lorsque c’était
nécessaire. Selon le Dr Salivas : "L’immortel Hippocrate n’a jamais
pratiqué la vivisection et cependant il a élevé l’art médical à un
niveau dont nous sommes très loin aujourd’hui, malgré les prétendues
grandes découvertes modernes."
l'envers du décor OralDosMouse2 l'envers du décor Clinicien

Depuis des décennies, l’expérimentation animale est mise en lumière (médias, publications...) au détriment de l’observation clinique (faite par des docteurs et infirmières sur leurs patients). Tout l’enseignement de la pharmacologie est erroné, car il est donné par des expérimentateurs habitués à travailler sur les animaux au lieu d’être fourni par des experts en maladies humaines.

Le nombre d’expériences sur animaux a continué
d’augmenter chaque année, non parce que des médicaments meilleurs et
plus sûrs sont arrivés sur le marché, mais tout simplement, parce que
plus de médicaments sont arrivés sur le marché. C’est un gain pour l’industrie, non pour l’humanité.

Il n’est pas impossible d’abolir la vivisection,
la même fausse affirmation fut énoncée à Lincoln quand il décida de
mettre fin à l’esclavage - pourtant l’industrie américaine ne s’en est
que mieux portée, et de la même façon, la médecine a tout à gagner.

Selon Philippe Maihebiau : "S’engager dans l’abolition
de l’expérimentation animale n’est pas une utopie car s’il y a utopie,
c’est bien celle qui consiste à croire que l’être humain vivra un jour
heureux, en santé et en paix, tout en continuant à massacrer la vie
animale pour préserver la sienne."

Selon Julie Mayo, infirmière diplômée de Brigantine
(USA) : "Je préfèrerais que ce soit un boucher qui tue mon chien plutôt
que de le voir finir dans les mains de chercheurs scientifiques. Les
chercheurs sont déguisés en personnes civilisées, mais ils ont un cœur
et des mains de barbares. Peu importe les moyens, peu importe combien
l’expérience est horrible, ils affirmeront toujours que le résultat
final justifie tout. Leur vie gravite autour de grenouilles éviscérées,
de lapins ébouillantés, de chats décérébrés et de chiens démembrés.
Mais ne haussez pas les épaules - cela pourrait bien être votre tour la
prochaine fois !"
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet suite

Message par Invité le Jeu 30 Aoû 2007, 21:57

Définitions



Vivisection : pratique
d’expérimentation conduite sur des animaux vivants. Les euphémismes
"recherche fondamentale" et "recherche sur modèles" sont plus
communément utilisés par les vivisecteurs et vivisectionnistes.

Vivisecteur : chercheur, étudiant et employé de laboratoire qui exécutent ces expérimentations ou y participent.

Vivisectionniste : désigne un défenseur de la vivisection.
©StopVivisection.info






Questions fréquemment posées







Rédaction par Virginie Bronzino


"Un jour nos petits-enfants
nous demanderont : Où étiez-vous pendant l’Holocauste des animaux ?
Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ? Nous ne serons pas
capables de donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions
pas." Dr. Helmut Kaplan
Je suis contre l’expérimentation animale, dois-je ainsi arrêter tout traitement médical ?



StopVivisection.info encourage aucun individu à ne pas
prendre ou à arrêter un traitement médical prescrit par un médecin même
si le médicament a pu être testé au préalable sur des animaux. Ce site
Internet n’a pas pour but de donner des conseils sur des prescriptions
médicales.

Les anti-vivisectionnistes ne sont pas anti-science ou
anti-médicaments. Suivre un traitement médical, n’empêche aucunement de
continuer à s’opposer à la vivisection et promouvoir des méthodes
scientifiques sans l’utilisation de l’animal pour la recherche
médicale.

De plus en plus de médicaments sont basés sur des
molécules chimiques en remplacement de substances animales (par
exemple, les hormones thyroïdiennes de synthèse se sont substituées aux
broyats de thyroïde animale), certains génériques ou pilules
contraceptives n’ont pas utilisé de tests sur animaux (ils restent
cependant encore très minoritaires), demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Les médecines dites douces ou parallèles (sophrologie,
acupuncture, phytothérapie, ostéopathie, naturopathie, iridologie,
réflexologie, chiropractie, homéopathie) n’utilisent pas la vivisection
cependant elles ne sont pas du tout ou très mal remboursées par la
sécurité sociale, ce qui signifie que pour un patient au revenu
modeste, ce type de médecine reste un "luxe".
Serait-il préférable d’expérimenter uniquement sur des poissons et des rats au lieu des chiens et des chats ?



Les poissons et les rats sont des êtres sensibles
qui émettent des signes semblables aux autres animaux, humains, chiens
et chats compris, quand ils sont angoissés ou font face à des
situations dangereuses. Leurs battements de cœur et leur respiration
s’accélèrent sous l’effet de l’adrénaline : ils halètent et leur corps
est pris de mouvements compulsifs. Le poisson et le rat ont un cerveau,
un système nerveux central et des récepteurs de la douleur sur tout le
corps. Sans la capacité de sentir la douleur, ils ne survivraient pas.

Ce n’est pas parce qu’un poisson ou un rat n’est pas
considéré comme un animal familier aux humains qui ne ressent pas le
stress, la douleur et la privation de liberté, tout comme les chiens,
les chats et les humains.

De plus, le poisson et le rat, tout comme les autres
animaux utilisés dans les laboratoires d’expérimentations ne sont pas
un bon modèle pour l’humain. C’est une méthodologie non scientifique et
trompeuse : (à lire notre chapitre Pourquoi la vivisection est inutile et dangereuse ? ).
Puisque l’expérimentation animale est inutile et dangereuse, alors pourquoi continue -t-on ?



À cela 3 raisons principales :

l'envers du décor Puce Carrière :
Le vivisectionniste ne manque pas d’argent (industrie pharmaceutique,
subventions publiques et privées), il a le soutien des Académies et
Universités, et à la loi de son côté - une loi qui peut codifier des
idées établies mais est incapable de produire de nouvelles.

l'envers du décor Puce Frein au changement :
Si les universités continuent d’éduquer les nouvelles générations
d’étudiants à l’expérimentation animale c’est parce qu’elles sont
incapables ou ne souhaitent pas sortir de leur créneau rétrograde : il
est plus facile de garder ces vieilles habitudes plutôt que d’innover.

l'envers du décor Puce Argent :
Pour recevoir des crédits, il faut publier et, pour publier, il faut
expérimenter. Selon les Dr Greek : "L’expérimentation animale est une
poule aux œufs d’or, c’est une source de financement infinie. En
suivant la trace du financement, nous avons trouvé un système de
recherche médical corrompu par des groupes de pression, des
scientifiques opportunistes, des compagnies pharmaceutiques
irresponsables, des fonctionnaires publics ignorants et une
bureaucratie sclérosée."

Des milliers de gens vivent grâce à l’industrie de
l’expérimentation animale - les fabricants et les vendeurs de cages,
d’aliments pour animaux, d’équipement de laboratoires, les éleveurs
d’animaux destinés aux laboratoires, le personnel chargé de s’occuper
des animaux et les scientifiques eux-mêmes. Tous ces gens perdraient
leur travail si la vivisection était abolie, il faut donc comprendre
qu’ils soient très inquiets de préserver ce statut quo.

Selon le magazine Lab Animal, guide
d’achat pour équipement et animaux de laboratoire - la compagnie
Charles River Laboratories vend des souris à 14$, des rats à 56$ (il
est estimé que 100.000.000 rats et souris sont utilisés chaque année
aux USA), des cochons d’Inde à 123$...Par estimations, l’industrie de
l’expérimentation animale mondiale gagne au minimum 100 milliards de
dollars annuels. Cela inclut également l’emploi direct de centaine de
milliers de personnes qui fabriquent des aciers (cages), plastiques
(seringues) et autres matériaux. L’expérimentation animale ne fait rien
pour votre santé, mais aide la machine économique à tourner.

Voici pourquoi, ceux qui cherchent des alternatives à
l’utilisation des animaux vivants n’ont pas le soutien des
établissements scientifiques qu’ils soient publics comme privés.
Pourquoi il n’y a pas de Prix Nobel pour les techniques alternatives.
Et pourquoi c’est si difficile d’avoir une nouvelle procédure "sans
animal" approuvée plutôt qu’une nouvelle utilisant des animaux.
Si l’expérimentation sur les animaux disparaît, des humains seront-ils utilisés comme "cobayes" à leur place ?



Selon les protocoles médicaux actuels en vigueur, après
l’expérimentation animale, le médicament doit ensuite être testé sur
des humains (phase I, II et III). Ce qui veut dire que les animaux
n’ont jamais remplacé les tests sur les humains. La phase I concerne un
nombre restreint (entre 20 et 80) de sujets volontaires en bonne santé
(ce sont les premiers testeurs humains). La phase II concerne un nombre
restreint de patients volontaires qui espèrent que le nouveau
médicament aidera à soigner leur maladie (ce sont eux qui "prouveront"
l’efficacité ou non d’un médicament ainsi que les éventuels effets
secondaires). La phase III concerne un nombre plus large de patients
volontaires.

La convention Helsinki sur les essais cliniques (signée
en 1964) fut établie pour protéger les volontaires humains (phase I,
II, III). Cependant les grands essais cliniques sont de plus en plus
souvent confiés par les industriels à des sociétés privées spécialisées
dont le seul objectif est de faire des profits.

Selon Daniel Greenberg : "Aux USA le relâchement des
contraintes a été révélé par une enquête menée en 1999 par l’Office for
Protection from Research Risks. Elle a entraîné l’arrêt de 2000 études
en cours qui ne respectaient pas les règles d’éthique obligatoire, en
particulier le libre consentement des participants. "

Selon David Healy : "Les chercheurs menant des essais
cliniques n’ont parfois aucune qualification, les données collectées au
cours d’un essai se trouvent insérées dans le rapport d’un autre essai,
certains sujets sont totalement fictifs, les doses de médicaments sont
erronées "

Il y a deux approches à l’expérimentation sur des
gens : la méthode vivisectionniste, qui a été employée dans le passé,
quoique moins largement qu’aujourd’hui, et les expériences cliniques
effectuées dans des hôpitaux et universités.

Les deux sortes d’expérimentations ne doivent pas être confondues entre elles :

l'envers du décor Puce L’expérimentation
vivisectionniste est similaire à celle conduite sur les animaux et doit
être rejetée pour raison à la fois éthique et scientifique.

l'envers du décor Puce L’expérimentation
clinique est permise pour des raisons légales, est justifiée
éthiquement, de plus, est nécessaire d’un point de vue scientifique. La
plupart des progrès en médecine, particulièrement en pharmacologie et
thérapie, résulte de cette méthode.

En conséquence la question n’est pas en termes de - si
on arrête l’expérimentation sur animaux des humains seront utilisés
(puisqu’ils le sont déjà) - mais la vraie problématique est qu’il faut
stopper la vivisection car tant qu’il y aura des animaux "cobayes", il
y aura des humains "cobayes".

En effet, n’oublions pas que selon Claude Bernard,
fondateur de la méthode vivisectionniste actuelle, chevalier de la
Légion d’honneur, qui avait écrit dans son célèbre Principes de
médecine expérimentale : "La vivisection sur des êtres humains est
l’ultime but de la médecine expérimentale." (sic !)

Près d’un siècle plus tard, le professeur E. E. Slossom
de l’université de Wyoming, déclara également : "La vie humaine n’est
rien en comparaison à une nouvelle découverte. L’objectif principal de
la science est l’avancement dans la connaissance humaine à n’importe quel sacrifice de vie humaine."( The Independent, New York, 1985)

Certains pays non démocratiques (type Chine) ont été
accusés d’utiliser leurs opposants politiques comme "matériels de
laboratoire". Selon le rapport de 1994-1995 de l’association
Anti-Slavery International : "des prisonniers chinois sont hâtivement
condamnés à mort, ainsi leurs organes peuvent immédiatement être
extraits par des "médecins" et vendus à de riches acheteurs pour des
greffes. Certains prisonniers étaient encore vivants et pleinement
conscients quand leurs reins furent enlevés..."

Cependant même en France, pays dit démocratique, des
humains peuvent être utilisés comme "cobayes". Dans les années 70, des
essais nucléaires ont été réalisés dans le désert algérien. Des chèvres
furent placées au premier plan tandis que des soldats avaient reçu
l’ordre, malgré le danger connu, de se tenir à une courte distance des
caprins. "La Grande Muette" a toujours orchestré un total black-out sur
toutes les expérimentations militaires (animaux et humains inclus), au
nom du secret défense, cependant un ancien militaire brisa la loi du
silence en témoignant dans le journal Nouvel Observateur (juillet
2002).

Le Courrier Express de Buffalo (USA) rapporta en mars
1958 que 40 pensionnaires, âgés de 5 à 10 ans, de l’école d’état de
Willobrook pour arriérés mentaux, ont été utilisés comme matériel
expérimental, pour être infectés par le virus de l’hépatite.

Entre 1945 et 1947, dans une étude menée par
l’université américaine de Vanderbilt, on faisait ingérer du fer
radioactif à des femmes enceintes pour en étudier les modalités
d’absorption par l’organisme, alors qu’on leur faisait croire qu’il
s’agissait d’un cocktail de vitamines.

Encore aux USA, en 1972, le grand public apprend
l’existence du "projet Tuskegee" qui débuta en 1932 est continua
jusqu’en 1969 : plus de 400 Noirs souffrant de la syphilis furent
laissés sans traitement jusqu’à que leur système nerveux central soit
touché et qu’ils en meurent. Ces individus étaient pourtant suivis par
des médecins américains mais ne furent pas traités parce que l’on
voulait étudier "l’histoire naturelle de la maladie". La pénicilline,
découverte 30 années auparavant auraient pu soigner ces malheureux.

Toujours aux USA, des expériences sur "cobayes" humains
ont été orchestrées par le National Institute for Cancer (Washington
Post, 19 avril 1982) firent scandale. Les 2 années précédentes, le NIC
a reconnu avoir été responsable d’avoir donné des traitements à des
centaines de milliers de patients, incluant de nombreux enfants,
utilisant plus de 150 médicaments expérimentaux. Nombres de ces
médicaments ont causé une mort bien plus douloureuse que la maladie
elle-même. Le Washington Post démontra que le nombre de morts
attribués, non au cancer, mais aux traitements supposés de le guérir,
s’élevèrent à 620. L’expérimentation n’était pas seulement destinée à
des patients qui souffraient déjà du cancer. Certains patients
développèrent le cancer alors qu’ils ne l’avaient pas avant.

Ces exemples illustrent parfaitement le processus de déshumanisation
des chercheurs. Cela commence dès l’école de médecine, dont la
réputation des bizutages extrêmes allant pour certains jusqu’aux viols
collectifs sont notoires.

Selon le chirurgien, Stephen Smith : "La première fois
que j’ai vu une expérience brutale sur un animal non anesthésié, je
voulais quitter la pièce, j’en était malade. La fois suivante, cela
m’affecta moins ; à chaque expérience j’étais moins affecté, et à la
fin, j’étais même capable de regarder les choses les plus horribles
sans que cela suscitât en moi la moindre émotion...Je suppose que, ce
qui s’est passé dans mon cas, arrive probablement à tout le monde."

Dans beaucoup d’écoles de médecine, les professeurs
conseillent ou exigent certains exercices vivisectionnistes comme base
de la thèse de fin d’études.

Selon Julie Mayo, infirmière diplômée de Brigantine
(USA) : "je préfèrerais que ce soit un boucher qui tue mon chien plutôt
que de le voir finir dans les mains de chercheurs scientifiques. Les
chercheurs sont déguisés en personnes civilisées, mais ils ont un cœur
et des mains de barbares. Peu importe les moyens, peu importe combien
l’expérience est horrible, ils affirmeront toujours que le résultat
final justifie tout. Leur vie gravite autour de grenouilles éviscérées,
de lapins ébouillantés, de chats décérébrés et de chiens démembrés.
Mais ne haussez pas les épaules - cela pourrait bien être votre tour la
prochaine fois !"

L’argument des vivisecteurs est simple : Puisque
l’espèce humaine est la plus "intelligente", elle s’octroie le droit de
torturer des espèces dites "inférieures" comme bon lui semble.

Les médecins allemands jugés à Nuremberg pour avoir
fait des expériences sur des prisonniers, expliquèrent que, puisqu’ils
avaient pratiqué la vivisection animale, il était "logique" qu’ils
aient voulu élargir l’expérimentation aux êtres humains. ils n’étaient
pas SS mais médecins. Voici un extrait d’une lettre provenant des
archives officielles du procès de Nuremberg, écrit par le laboratoire
pharmaceutique IG Farben au camp de concentration d’Auschwitz : "Nous
avons reçu votre réponse, mais nous trouvons que le prix de 200 Marks
par femme est exagéré. Nous vous proposons le prix de 170 Marks. Il
nous en faut environ 150."
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet suite 2

Message par Invité le Jeu 30 Aoû 2007, 22:09

Statistiques sur l’expérimentation animale en Europe (France comprises)


L’article original "France worst in Europe for animal stats" fut publié par l’association BUAV (Juin 2005).


Traduction par Virginie Bronzino

De nouvelles statistiques européennes sur le nombre
d’animaux utilisés pour des expérimentations en 2002 viennent d’être
aujourd’hui révélées :


l'envers du décor Singeexpe002
L’utilisation des singes a augmenté de 14%

Des chiffres qui font froid dans le dos

l'envers du décor Puce Toutes les 3 secondes, un animal meurt dans un laboratoire européen.

l'envers du décor Puce Le nombre total d’animaux utilisés au sein de l’UE a augmenté de 9% depuis 1999 (année de la publication des précédentes statistiques officielles), tournant maintenant a plus de 10 millions.

l'envers du décor Puce Le Luxembourg, la Finlande et la Grèce ont eu une augmentation massive de plus de 500% de l’utilisation d’animaux en laboratoire .

l'envers du décor Puce La France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne comptabilisent plus de la moitié de tous les animaux utilisés dans l’UE. la France, seule, utilise plus de 20% de tous les animaux avec 2,2 millions d’animaux.

l'envers du décor Puce L’utilisation des primates a augmenté de 14% (depuis 1999) - plus de 10 000 animaux utilisés principalement en toxicologie et recherche neurologique.

l'envers du décor Puce L’utilisation des chiens a augmenté de 30% (depuis 1999) soit un total de plus de 21 000 chiens.

l'envers du décor Puce L’utilisation des animaux en toxicologie a augmenté de 40% par rapport à 1999 :
les tests toxicologiques n’ont rien à voir avec la recherche médicale
mais servent à empoisonner des animaux avec des produits chimiques ou
médicaments pour en connaître leur dosage mortel etc.

l'envers du décor Puce 3 fois plus d’animaux ont été utilisés dans l’enseignement par rapport à 1999.


l'envers du décor Viv4
Multiplication par 3 de l’utilisation des animaux dans l’enseignement

Analyse détaillée des chiffres (pour l’année 2002, dans l’UE)

l'envers du décor Puce Près de 3 000 animaux furent utilisés pour des tests cosmétiques dans l’UE : soit une baisse de 19,6% par rapport à 1999.

l'envers du décor Puce Plus
de 4 000 animaux furent utilisés pour tester des produits ménagers :
soit une augmentation de 108,4% par rapport à 1999.

l'envers du décor Puce Plus de 16 500 animaux furent utilisés pour tester des additifs alimentaires (humains et animaux compris).

l'envers du décor Puce Le nombre d’animaux expérimentés pour le domaine de l’agriculture a doublé depuis 1999.


l'envers du décor Jelevauxbien-2
A
partir de 2009, les tests cosmétiques seront interdits dans l’UE, une
date qui avait été maintes fois repoussée à cause du lobby L’oréal

l'envers du décor Puce Note de l’administration du site StopVivisection :
Les chiffres communiqués dans cet article proviennent des statistiques
officielles 2002 de la Communauté Européenne -

Les questions des internautes et les
réponses des deux experts scientifiques présents sur le site d’Animal
Aid : Kathy Archibald, directrice de EFMA (Europeans For Medical
Advancement) et André Menache consultant scientifique pour Animal Aid



Q : Si un rat pouvait sauver 100 enfants, ça ne poserait pas de problème, non ?

Phillip, Nottingham

R : Tuer un animal sauvage pour se
défendre pourrait être considéré comme un acte de préservation
légitime, on ne peut pas dire la même chose à propos de
l’expérimentation animale. Les animaux de laboratoire sont élevés par
millions dans le seul but de leur faire du mal et de les tuer, soi
disant dans l’intérêt de l’humanité. Les preuves montrent clairement
que cette activité n’engendre aucun bienfait pour l’humanité et même si
c’était le cas, utiliser des animaux de cette façon pourrait être
convenable et l’on s’attendrait à ce que les personnes dans le besoin
soutiennent une telle activité, mais cela ne la rendrait pas morale. De
la même manière, certains sacrifieraient volontiers 100 autres enfants
pour sauver le leur, ce qui pourrait sembler à propos mais ne serait
pas moral.
André Menache, Animal Aid


R : En réalité, les rats n’aident
pas les enfants malades. L’histoire montre des données extrapolées de
rats et d’autres animaux qui ont nuit et tué des enfants (et des
adultes) par centaines de milliers.
Kathy Archibald, EFMA

Q : Etes-vous en train de dire que l’expérimentation animale n’a jamais rien apporté de bon ?

Sandy, Peterborough


R : On peut décrire
l’expérimentation animale comme une loterie. On peut tester une
substance pour sa sécurité et son efficacité chez le rat par exemple et
le résultat peut correspondre à cette occasion à ce qui se produirait
chez l’humain. Cependant, un tel résultat est le fruit du hasard. Et
ceci, malgré certaines similarités de fonctionnement entre les animaux
et les humains, ils sont suffisamment différents pour empêcher les
tests sur animaux d’être prédictifs et ne sont donc pas fiables chez
les humains. Selon les mots du Docteur Ralph Heywood, ancien directeur
du Centre de Recherches Huntingdon (grand consommateur d’animaux pour
la recherche) :"la meilleure estimation de la corrélation en matière
d’effet indésirables chez l’homme et les données toxicologiques
animales se situe entre 5% et 25% ". En d’autres termes, les tests sur
les animaux révèleront tout au plus 1 effet secondaire sur 4 d’un
médicament humain. Cependant, nous ne saurons pas lequel des
quatre se produit chez l’homme tant que la substance n’aura pas été
expérimentée sur plusieurs personnes et lésé certaines. André Menache, Animal Aid

Q : Est-ce qu’Animal Aid est d’accord sur
l’utilité de certains tests sur animaux et si l’utilisation de primates
dans la recherche contre le SIDA donnait un vaccin ou un traitement
efficace, Animal Aid la soutiendrait ? Si non, pourquoi ?


Anon
R : Nous sommes opposés à toute
expérimentation animale, pour des motifs à la fois moraux et
scientifiques. Animal Aid soutient la recherche médicale et vétérinaire
basée sur la science et sur les spécificités des espèces. Elle se fonde
également sur le principe essentiel de primum non nocere (premièrement ne pas nuire, précepte primordial de la médecine et article premier du serment d’Hippocrate, N.d.T).
Elle empêche essentiellement l’utilisation d’individus humains sains
ainsi que l’utilisation d’animaux en recherche médicale.

La question de l’utilisation de primates est aussi
hypothétique qu’oxymore, oxymore parce que des expériences animales ne
peuvent être considérées comme prédictives.

Considérant la question spécifique du vaccin contre le
VIH, aucun système immunitaire animal ne répond au VIH de façon
identique à l’homme. En effet, les chimpanzés, nos plus proches parents
génétiques, sont immunisés contre le virus (idem pour l’hépatite B et
la malaria) Bien qu’un grand bruit ait couru en 1998 concernant un
vaccin contre le VIH (déclaré un succès sur la base des tests
animaliers) approuvé pour les essais cliniques, on a récemment annoncé
que le vaccin n’avait pas réussi à faire preuve d’une protection
significative parmi un groupe de 8000 participants humains.
André Menache, Animal Aid

R : Nous avons appris tout ce que
nous savons sur le VIH et le SIDA en étudiant les gens touchés par la
maladie. Mais cela n’a pas empêché le gâchis de milliers de livres
sterling et de vies animales pour la recherche stérile d’un modèle "
animal ". De la même façon, de nombreuses avancées médicales ont été
retardées par des expériences animales trompeuses.
Kathy Archibald, EFMA

Q : Si on a pu prouver que le cancer et les
autres maladies humaines étaient totalement différentes chez les
animaux, pourquoi ces expériences cruelles ont-elles encore lieu ?


Alice, Berkshire

R : Parce qu’on ferme les yeux par
tradition et pour l’argent, mais c’est encore pire qu’inutile car cela
tue des gens. L’histoire de la recherche contre le cancer, c’est
l’histoire du traitement du cancer chez la souris, aucun d’entre eux
n’ayant réussi à guérir les humains. En réalité, en utilisant les
animaux comme des substituts humains, nous ne nuisons pas seulement aux
animaux mais aussi à nous-mêmes.
Kathy Archibald, EFMA

Q : Comment mener des tests de toxicité sans recourir aux animaux?
David, Liverpool

R : Une fois encore, il faut
rappeler que les tests sur animaux ne sont pas fiables pour prévoir la
toxicité humaine. Il existe même d’immenses variations de risque
toxique entre bébés et adultes. Quel que soit le cas, il est beaucoup
plus fiable de tester la toxicité chimique en utilisant des cultures de
cellules. Les cellules humaines permettent de déterminer le risque
toxique chez l’homme plus précisément que les tests animaux.
L’utilisation des tests spécifiques à une espèce est l’essence même
d’une toxicologie basée sur la science.
André Menache, Animal Aid

Q : Accepteriez-vous un organe animal pour
sauver la vie de votre enfant ? Et vous rappelez-vous que des valves
cardiaques de porc sont utilisées avec succès depuis des décennies?

Peter, Penrith

R : Les transplantations d’organe
entier d’animal à humain ont toujours échoué. En raison du problème de
rejet. Il est erroné de citer l’exemple des valves cardiaques de porc
car ce n’est qu’un simple morceau de tissu mort, parfaitement stérilisé
avant implantation dans un cœur humain. Au contraire, un cœur vivant de
porc ou de singe grouille de virus et de prions (certains connus,
d’autres pas), qui ne peuvent être détruits. Ce serait un environnement
idéal pour permettre aux agents pathogènes animaux dangereux de passer
au travers des défenses naturelles du corps humain. De plus, avant de
recevoir un organe, le patient reçoit tout d’abord un traitement
immunosuppressif afin de contrer le rejet. Cela signifie que tout germe
animal présent bénéficie d’un environnement particulièrement favorable
pour se développer. Des épidémies mondiales engendrées par des virus
animaux ont tué des millions de gens, de la grippe porcine au SRAS
André Menache, Animal Aid

Q : Si les expériences sur les animaux ne fonctionnent pas, pourquoi les scientifiques continuent-ils d’y avoir recours ?

Nigel, Lewisham

R : De plus en plus de scientifiques remettent en question la validité de l’expérimentation
animale, mais ces mêmes scientifiques refusent souvent de l’admettre
publiquement parce que leur gagne-pain et leur prestige dépendent de la
recherche basée sur les animaux. D’autres scientifiques acceptent de
devenir des " victimes du système " en suivant aveuglément les pas de
leurs prédécesseurs.



Q : En l’absence d’expériences sur les animaux, comment la médecine pourra-t-elle progresser ?

R : Nous souhaitons voir les chercheurs utiliser des études basées sur l’homme avant d’essayer de
nouveaux médicaments et procédés médicaux sur les gens. En d’autres
mots, en se basant sur le principe primum non nocere
(premièrement ne pas nuire), les scientifiques feront tout ce qui est
possible humainement afin de s’assurer que les nouveaux médicaments et
procédures sont sûrs et efficaces avant de les essayer sur des
patients. Ceci comprend la culture de cellules et de tissus, des études
moléculaires, la modélisation par ordinateur, les procédures cliniques
non-effractives et toute autre méthode pertinente chez l’humain. Les
chercheurs ne devraient impliquer des patients qu’après réussite de
telles évaluations. Il faut espérer que les organismes de
réglementation et les comités d’éthique approuvent les essais cliniques
uniquement pour les nouveaux médicaments et nouvelles procédures qui
promettent d’être significativement plus sûrs et plus efficaces que
leurs contreparties déjà existantes.
André Menache, Animal Aid

R : L’abolition de l’expérimentation animale ne signifie pas l’abandon du progrès médical
par la société. Au contraire, on peut s’attendre à l’excellence
scientifique en matière de recherche, plus de sécurité dans les essais
cliniques, un plus grand espoir de résultats probants et une
probabilité de traitements plus importante des maladies humaines. Un
grand nombre des méthodes alternatives ont prouvé leur fiabilité et
d’autres sont constamment en cours de développement. Ces méthodes,
testées et approuvées, ainsi que les nouvelles technologies servent
réellement la recherche médicale, mais beaucoup d’entre elles manquent
cependant cruellement de financement alors que l’expérimentation
animale est généreusement subventionnée. Le lobby de l’expérimentation
animale soutien que l’utilisation d’animaux coûte cher et c’est le cas.
Mais elle ne coûte pas simplement d’énormes sommes d’argent à la
société, elle revient encore plus cher à la santé humaine.
Kathy Archibald, EFMA

Q : Est-ce que les gens qui s’opposent à
l’expérimentation animale refusent les antibiotiques, les anesthésiants
et les produits pharmaceutiques qui doivent être testés sur les
animaux ? Sinon pourquoi ?

Mark, Londres

R : Si un médicament parvient à
soigner efficacement une maladie humaine, c’est en dépit et non grâce
au fait qu’il a été testé sur des animaux. Il faudrait s’opposer à ce
fait et non l’accepter. Après tout, l’eau a été utilisée au cours
d’expériences sur la noyade, cela signifie-t-il que nous ne pouvons pas
en boire ? De la même façon, les teintures et autres produits chimiques
des tapis et moquettes ont été testés sur des animaux, cela veut-il
dire que nous ne pouvons pas marcher dessus ? La réponse est que nous
devons résister à de telles activités, scientifiquement illogiques et
cruelles.
André Menache, Animal Aid


R : Ce sont les patients et les
volontaires des essais cliniques que nous devons remercier si nous
pouvons prendre un médicament de façon sûre. Si on éliminait les tests
sur les animaux, les médicaments seraient plus sûrs pour tous.
Kathy Archibald, EFMA

Q : Puisque la non-fiabilité des tests sur les
animaux est flagrante, pourquoi le gouvernement britannique
continue-t-il à soutenir cet aspect dangereux et discrédité du
développement des médicaments ?

David, Canterbe

R : De nombreuses raisons expliquent pourquoi l’expérimentation animale est encore de mise :


1. La vivisection est un commerce très juteux.
L’industrie pharmaceutique est la plus rentable des industries au monde
et les gouvernements protègent fortement ses intérêts. Les expériences
sur les animaux sont bon marché et rapides comparées aux essais sur les
humains, ce qui permet à une entreprise de commercialiser rapidement
son médicament.

2. Elle emploie tellement de monde que beaucoup ont des intérêts directs ou indirects à diverses étapes du procédé.
Kathy Archibald, EFMA
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Invité le Jeu 30 Aoû 2007, 23:56

Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7101
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Trindal le Ven 31 Aoû 2007, 01:33

l'envers du décor 322308 Michel!

La médecine tibétaine a maintes fois prouvé qu'il n'était pas nécessaire de faire des tests sur les animaux pour avoir des résultats concrets.
De grands maîtres et médecins, par la simple écoute du poul (sur le poignet) savent diagnostiquer de nombreuses maladies.
De plus, ils savent aussi dirent d'après telle ou telle émotion où est situé le problème (ex: une personne colérique peut avoir des problèmes à la vésicule biliaire).


_________________
l'envers du décor Untitl10
Thành
Thành
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 421
Zodiaque : Capricorne Âge : 58
Contrée : Québec
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Buffle
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/04/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Thành le Ven 31 Aoû 2007, 01:52

Je me permets d'émettre un bémol, pas en ce qui concerne la vivisection, j'aime trop les animaux...Mais en ce qui concerne les thérapies, pour soulager les maux, point trop n'en faut ! On peut recourrir à la médecine occidentale, chinoise, les remèdes de bonne-femmes, que sais je ? L'auto suggestion ou le ::34:
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7101
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Trindal le Ven 31 Aoû 2007, 10:43

Comme dit dans le magnifique article qu'Ignorant errant à posté hier https://www.larbredesrefuges.com/Pratique-de-Sangye-Menla-f54/Guerir-par-la-meditation-par-Tulkou-Thondoup-Rinpotche-p7161.htm#7161 la santé est surtout une question d'esprit.
Comme tu le dit Thành, il est bon aussi d'apprendre à se "détacher" tout en se sentant concerné (Amour, Compassion qui va nous pousser à agir), mais encaisser, encaisser et encore encaisser ne peut que nous faire développer des souffrances internes dont souvent nous ne soupçonnons même pas l'existence dans l'immédiat.

Bonne journée! Smile


_________________
l'envers du décor Untitl10
Karma Yeshé Gyatso
Karma Yeshé Gyatso
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 1222
Zodiaque : Bélier Âge : 70
Contrée : Desert Intérieur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Survivre
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Yeshé Gyatso le Ven 31 Aoû 2007, 11:39

Science ou conscience



"Le raisonnement justifiant lavivisection, le sacrifice de créatures que nous considérons comme desêtres "inférieurs", diffère peu de celui qui justifie le camp deconcentration ou le commerce des esclaves."Prince Sadruddin Aga Khan

Je ne lance aucune polemique: COMMENT PEUT ON ECRIRE DE TELLES HORREURS.

Comparez ces images avec celles illustrant vos DELIRES, vous devriez voir une petite différence: Des Hommes, des femmes, des enfants (Différe peut pas du tout pour leurs tortionnaires des untermensh

l'envers du décor Au10

l'envers du décor Aus210


l'envers du décor Aus_ii10
l'envers du décor Aus_iv10


Selon les termes de la loi sur la négation du génocide, ces propos relévent du NEGATIONNISME et doivent donc etre signalés comme tels auprés de la CNIL.

Comme la loi m'EN FAIT OBLIGATION je signale dés maintenant auprés de la ligue des droits de l'Homme de la LICRA, du MRAP ces propos tenus sois disant par un haut dignitaire religieux de l'Islam Ismaélite. Les organisations concernées donnerons les suites judiciaires que nécessitent ces propos. Il vas de soi qu'en tant que militant du Mouvement Israélo/palestinnien: La Paix Maintenant, je me réserve le droit de me porter partie civile.

Les modérateurs ne peuvent etre tenue pour responsable de propos tenus (ou attribués) par des personnes clairement identifiée.

HORREUR; INDIGNATION les mots me manquent. Cette fois c'est décidé JE PARS et c'est DEFINITIF. Que sur un forum qui se veut porteur de valeurs de compassion et d'Amour des propos assimilant la Vivisection au massacre ou a la déportation d'Etres Humain (Le différe peut est particuliérement honteux car Hypocrite).

Je signale par ailleur a mes Amis du mouvement ESSALAM (Amitiées intereligieuses Islam/autres religions) les propos attribués a l'un de leur correligionnaires afin de m'assurer que cela ne refléte nullement les positions d'un immense majorité de Musulmans.

l'envers du décor 10_2_5 l'envers du décor 10_2_5

ADIEU













l'envers du décor Sig


_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7101
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Trindal le Ven 31 Aoû 2007, 12:05

l'envers du décor 266149

D'un point de vue bouddhiste, tous les êtres sont égaux, svp Ignorant errant et moi-même vous invitons à vous auto-modérer.
Il est bien entendu EVIDENT que les génocides sont des actes d'HORREUR INCOMMESURABLE.
Parfois, il arrive qu'il y ait des incompréhensions mais n'engendrons pas de colère pour les uns et les autres... Elle ne résoud RIEN!
Nous sommes tous une famille sur l'envers du décor 249156 ... Soyez bienveillants envers les uns et les autres, svp, si ça ne va vraiment pas, essayez de discuter en mp.

Bonne journée, on vous aime! Smile


_________________
l'envers du décor Untitl10
Karma Yönten Dolma
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2306
Zodiaque : Vierge Âge : 57
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Yönten Dolma le Ven 31 Aoû 2007, 14:43

Je suis également à l'écoute de celui ou celle qui en a besoin.

l'envers du décor 322308 Karma Trindal.

Je vous en prie, RETROUVEZ cette Paix... ::41:


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
Karma Yeshé Gyatso
Karma Yeshé Gyatso
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 1222
Zodiaque : Bélier Âge : 70
Contrée : Desert Intérieur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Survivre
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Yeshé Gyatso le Ven 31 Aoû 2007, 16:27

NON, tout ce que j'ai appris en 27 ans de Bouddhisme dis le contraire/ dans le Vajrayana il y a une hiérarchie:

Le monde des végétaux et des minéraux.
Le monde Animal
Le monde des dieux et demi dieux (Trés peut recommandable)
LA PRECIEUSE VIE HUMAINE
Le monde des Bouddhas et Boddhisatvas.

Si le bouddhisme est un relativisme absolu entre TOUS LES ETRES (ce qu'aucun de mes maitres ne soutient), et qu'un seul texte le démontrent, dans la minute qui suit JE QUITTE LA VOIE IMMEDIATEMENT car cela serait la plus stupide et la plus inhumaine des spiritualitées (la plus dangereuse aussi car trés proche de l'Athéisme mortifére des Nazis). Heureusement je sais encore lire, certe il faut respecter les autre etres MAIS SANS EN FAIRE NOS EGAUX.

Tous les VRAIS MAITRE insistent sur la chance d'avoir une PRECIEUSE VIE HUMAINE. Nos amis érudits en Soutra et en Tantra devrait nous expliquer. En tout cas si vraiment je me suis pendant tant d'année fourvoyé dans une VOIE aussi monstrueuse, je suis anéantis car JAMAIS je n'aurait pensé etre aussi Bête et monstrueux. Pan sur ma Gueule je vais pas tarder a retourner voir mes freres chrétiens si vous me PROUVEZ cette horrible affirmation.

Jean Claude l'envers du décor 16_3_166

l'envers du décor 17_1_14 l'envers du décor 17_1_26 l'envers du décor 12_1_11 l'envers du décor 17_4_12 l'envers du décor 17_6_8 l'envers du décor 17_5_3 l'envers du décor 22_1_6 l'envers du décor 11_12_12





l'envers du décor Sig


_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7101
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Trindal le Ven 31 Aoû 2007, 17:19

Il y a bien les "classes d'êtres" comme tu le cites. Cependant, il est dit que tous les êtres ont été nos mères un jour et que c'est pour cette raison que nous devons avoir un amour équitable (l'équanimité).
Un humain a autant droit au respect qu'un animal ou un végétal.
Nous avons la chance de savoir que nous possédons cette précieuse existence humaine, qui, grâce à l'enseignement de Bouddha va nous permettre un jour de sortir du cycle des renaissances (samsara).

Bonne journée! Smile


_________________
l'envers du décor Untitl10
Karma Yeshé Gyatso
Karma Yeshé Gyatso
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 1222
Zodiaque : Bélier Âge : 70
Contrée : Desert Intérieur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Survivre
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Yeshé Gyatso le Ven 31 Aoû 2007, 17:56

Il y a bien les "classes d'êtres" comme tu le cites. Cependant, il est dit que tous les êtres ont été nos mères un jour et que c'est pour cette raison que nous devons avoir un amour équitable (l'équanimité).
Un humain a autant droit au respect qu'un animal ou un végétal.

Ah bon mais respect veut il dire Egalité Si OUI BYE BYE (j'en parlerais quant même avant a mon Lama Racine) Si il confirme l'égalite entre un moustique et mon petit fils (j'ai écrasé une Araignée qui allait le piquer car je préfére le second) malgrés tout l'amour que je lui porte, je pars en courant.

En plus TOUS les etres, j'arréte les antibiotiques, ne me soigne plus et encourage fortement les animaux venimeux a me piquer (Si cela se trouve la vipére qui ne mord était ma maman je voudrais pas la contrarier.

Pourtant Bokar rimpoche explique qu'un Bouddhiste DOIT TUER un animal qui menace sa vie ou celle d'un autre (Un homme aussi d'ailleurs): Voir Les voeux de boddhisatvas Chap II. je suis perdu et j'arréte car l'incompréhension est totale. JE RESPECTE les ANIMAUX et les plantes (pas toutes j'ai arraché les plantes Toxiques depuis que les gamins jouent dans le Jardin (Saloperie de cigué) et j'ai mis du taupicide (mon arriére Grand mere Taupe vas surement m'en vouloir). MES EGAUX JAMAIS, Humaniser l'animal c'est animaliser l'HOMME. Aucun Bouddhiste ne peut a mon avis cautionner de telles Absurdités. 31 Aout 2007 JCB n'est PLUS sur la VOIE (27 ans de foutu) en tout cas pas celle que vous préconisez.

Jean claude (Karma yeshe c'est TERMINE pour l'instant, j'écris immédiatement a mon Lama racine pour qu'il confirme vos dires ) l'envers du décor 16_3_166

l'envers du décor 17_1_14 l'envers du décor 17_1_26 l'envers du décor 17_4_12 l'envers du décor 17_6_8 l'envers du décor 12_1_11 l'envers du décor 17_5_3 l'envers du décor 22_1_6 l'envers du décor 11_12_12









l'envers du décor Sig


_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
Anonymous
Karma Ju
Invité

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Ju le Ven 31 Aoû 2007, 18:09

Appelons Brigitte Bardot pour départager les deux camps ::30: ::30: ::30:

ok, je sors
Ananda F.
Ananda F.
Mister FAQ
Mister FAQ

Masculin
Nombre de messages : 321
Zodiaque : Bélier Âge : 36
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Technicien aéronautique
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Meditation, voyage, sciences, sport, cinéma, lecture...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/02/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Ananda F. le Ven 31 Aoû 2007, 18:38

Bonsoir!

Je vous ai lu avec un grand interé et... je pense qu'il y a un juste milieu. Il ne faut pas etre...extremiste. La vie d'un homme est plus importante que celle d'un animal, qui d'entre nous choisirai la vie d'un animal plutôt que celle d'un être humain???

Par contre ce n'est pas parce que nous avons le droit de vie ou de mort sur les animaux que nous sommes au dessus, chacun mérite de vivre. Je respecte autant les animaux et ne leurs ferai pas de mal. Et je suis désolé...mais certains animaux sont pour moi au dessus que certains humains (je pense au dictateurs ou au meurtriers...)

C'est un sujet difficile, car ambigu, et c'est normal que nos pensées diffères, mais soyons compréhensif les uns envers les autres... J'espere n'avoir froissé personne.

Bonne soirée à vous tous!!
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Invité le Ven 31 Aoû 2007, 18:44

@Ananda F. a écrit:Bonsoir!

Je vous ai lu avec un grand interé et... je pense qu'il y a un juste milieu. Il ne faut pas etre...extremiste. La vie d'un homme est plus importante que celle d'un animal, qui d'entre nous choisirai la vie d'un animal plutôt que celle d'un être humain???

Par contre ce n'est pas parce que nous avons le droit de vie ou de mort sur les animaux que nous sommes au dessus, chacun mérite de vivre. Je respecte autant les animaux et ne leurs ferai pas de mal. Et je suis désolé...mais certains animaux sont pour moi au dessus que certains humains (je pense au dictateurs ou au meurtriers...)

C'est un sujet difficile, car ambigu, et c'est normal que nos pensées diffères, mais soyons compréhensif les uns envers les autres... J'espere n'avoir froissé personne.

Bonne soirée à vous tous!!


tu ne nous froisses pas

bien au contraire

il faut ouvrir les yeux, voir la réalité en face et tenter d'y remédier

le remède doit passer par une réflexion commune et sereine

merci à toi
flo
Karma Yeshé Gyatso
Karma Yeshé Gyatso
Animateur
Animateur

Masculin
Nombre de messages : 1222
Zodiaque : Bélier Âge : 70
Contrée : Desert Intérieur
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Tigre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Survivre
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Yeshé Gyatso le Ven 31 Aoû 2007, 21:23

citation de Ananda F

Et je suis désolé...mais certains animaux sont pour moi au dessus que certains humains (je pense au dictateurs ou au meurtriers...)

Essayer de se comprendre certe. Voila le genre d'affirmations que je n'accepterais JAMAIS.

L'HUMANITE est un état que nul ne peut oter a qui que ce soit. Le pire meurtrier, dicatateur reste HUMAIN. Le traiter autrement est de la barbarie. la démocratie Américaine ne s'y est pas trompée condamnant avec une extréme sévérité les soldats Photographiés tenant des Hommes en Laisse. La Philosophe Hanna ARENDT a écrit des pages sublimes sur ce sujet. rappellons les faits.

Adolf EICHMANN SS, Boureau d'un camp d'extermination a été jugé en Israel pour ses crimes (et condamné a mort ce qu'aucun Bouddhiste ne peut accepter mais je sais plus vraiment ce que c'est que le Bouddhisme. Doté des meilleurs avocats, traité avec respect et dignité son procés a été un modéle de ce qu'est l'HUMANISME.

Des Animaux serait au dessus de certains hommes. NON ou nous sommes des barbares qui n'avons pas le droit au titre d'homme.

Je terminerait par un exemple et n'interviendrait plus sur ce sujet. La résistante Lucie AUBRAC, dont le mari a été Torturé par Klaus Barbie, qui a été de tous les combats pour les droits de l'Homme, a été parmi les premieres a signer la demande de mise en libération pour raison médicale de Maurice PAPON (j'ai signé aussi). A des journalistes qui s'étonnait de cette engagement elle répondit: LUI ne l'aurais pas fait, mais emprisonner un homme de cet age quelque soit ses crimes est contraire a la dignité Humaine. Si je n'avais pas signé tous les combats de ma vie et ceux de mes camarades mort auraient été inutiles.

Je pense vraiment que certains confondent Bouddhisme et Jainisme (religion respectable certe). Je pense surtout que les extrémistes de la cause animale déservent ce qu'ils croient servir. en Angleterre des Abrutis ont lachés dans la nature des animaux contaminés sous prétexte de les libérer d'un laboratoire.

Quant a Brigite Bardot elle en est l'exemple type, s'insurgeant du massacre des moutons mais condamnées par la justice Française a plusieur reprise pour propos Racistes ou Antisémites. Les bébés Phoques sont pour elle assurément plus important que les bébés Humains (surtout arabes). Je me réjouis que la Justice ait rappellé à cette dame que la BETISE n'excuse pas tout.

Au fait une question a nos défenseurs des animaux, les volailles contaminées par ce qui pourait être la pandémie du 21éme siécle (Le SRAS ou Grippe Aviaire) on en fait quoi???? Fallait'il laisser vivre les animaux porteurs de la maladie de la Vache Folle. le moustique vecteur du chicungugnia aussi.

Je ne répondrais plus que sur le Topic INTERELIGIEUX, n'étant apparamment pas dans la voie (comme les millions de bouddhistes qui mangent de la viande même au Tibet, moi je suis végétarien). je me retire pour laisser régner l'Harmonie (toujours plus fcile quant tout le monde dis la même chose).

A tous ceux que j'ai blessé je ne demande pas pardon (Concept non bouddhiste) mais je leur demande beaucoup de compassion pour un abruti qui préfére les enfants aux Singes, et le pire assassin a un chien (Comme disent les amateurs de ces animaux: il ne leur manque que la parole Eh OUI sacré différence. Moi je préfére les chats car comme disait PREVERT: Il n'y pas de chats policiers.

Jean Claude l'envers du décor 16_3_166

l'envers du décor 17_1_14 l'envers du décor 17_1_26 l'envers du décor 17_4_12 l'envers du décor 17_6_8 l'envers du décor 12_1_11 l'envers du décor 17_5_3 l'envers du décor 22_1_6 l'envers du décor 11_12_12









l'envers du décor Sig


_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
Karma Trindal
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 7101
Zodiaque : Poissons Âge : 40
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Singe
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Trindal le Ven 31 Aoû 2007, 21:42

Il est important de souligner ici que ce sont bien principalement les trois grandes religions monothéistes qui ont établi la domination humaine sur l'ensemble de la "création". On sait par exemple que dans la religion bouddhiste, le statut des animaux est complètement différent. En effet, dans le bouddhisme, les animaux sont des êtres sensibles soumis aux mêmes lois que les humains. Engagés comme les hommes dans le samsara (le processus de réincarnation), ils doivent être respectés et aimés. De même, les religions animistes confèrent aux animaux une place qui n'a rien à voir avec celle qui est la leur au sein du monde judéo-christiano-musulman.

http://perso.orange.fr/haution.philosophie/Textes/animaux.htm


"A l'attention des bienfaiteurs et disciples de Taïwan qui ont foi et dévotion,
Tout être, quel qu'il soit, considère son corps et sa vie comme très chers et leur est très attaché ; de là viennent douleurs, peurs et souffrances. Si l'on nous transperçait, si l'on nous battait et si l'on nous frappait pour nous faire mourir, quelles ne seraient pas notre angoisse et nos souffrances ! Les animaux ne nous font aucun mal ; nous nous emparons pourtant d'eux contre leur volonté, nous leur infligeons d'insupportables
souffrances physiques et nous leur prenons la vie.
Ces animaux, pendant de nombreuses vies passées, ont été notre père et notre mère.
Nous-mêmes jouissons maintenant - résultat d'actes antérieurs vertueux - d'une existence dotée d'une certaine liberté et d'une certaine aisance. Si, grâce à elle, nous pouvons sauver de la mort et de la souffrance des animaux qui ne peuvent rien pour se
protéger eux-mêmes, par cela, nous payons de retour la bonté de nos parents des vies passées.
Supprimer une seule vie conduit à renaître en enfer pendant un éon. Puis cinq cents fois notre vie sera prise en retour ; enfin, au cours de nombreuses existences nous aurons un corps laid et misérable et de continuelles menaces pèseront sur notre vie. Sauver un seul être de la mort et de la souffrance conduit par contre, pendant des centaines de vies, à ne renaître que déva ou homme pourvu de bonnes conditions d'existence ; on aura longue vie, bonne santé, abondance de biens, parfaits bonheur et aise. Si, plus particulièrement, nous donnons aux animaux des substances sacrées qui libèrent par le goût, du sable qui libère par le contact, et si nous récitons pour eux les noms des Bouddhas et des mantras, où que nous prenions naissance, nous aurons longue vie, beauté physique, voix agréable, grande sagesse, richesse et compagnie de bons amis ; nos souhaits seront exaucés, nous naîtrons dans un pays agréable, nous serons libres de toutes menaces et nous rencontrerons le dharma ; au moment de la mort, nous n'endurerons pas les souffrances de l'agonie, nous ne tomberons jamais dans les mondes inférieurs, nous vivrons en harmonie avec tous et nous renaîtrons finalement dans le Champ de Béatitude. Les bienfaits sont illimités puisqu'ils mènent ultimement jusqu'à l' Eveil. Tout ceci fut expliqué par le Bouddha lui-même.
Ainsi, lorsqu'avec foi et grande compassion, aux animaux sans protection ni recours, aux oiseaux, aux oisillons, aux poissons, aux tortues et à toutes sortes d'animaux minuscules ou grands, nous faisons les quatre sortes de dons - don du dharma, don de l'amour, don de biens matériels et don de la sécurité - et qu'en même temps nous faisons pour eux des souhaits très bons, ce sera un bienfait non seulement pour eux, mais nous-mêmes qui donnons récolterons en cette vie longue vie, santé, richesse et absence d'adversité ; dans toutes nos vies à venir nous obtiendrons ces mêmes bienfaits que nous aurons accordés à autrui. Il est inutile d'entretenir ni espoir ni doute à ce sujet puisque la loi du karma est inéluctable. Je vous demande donc de prendre part à cette pratique vertueuse, d'où procèdent, pour soi-même et pour autrui, temporellement et ultimement, bienfaits et bonheur, en vous affiliant à l'association Tirer des mondes inférieurs et en travaillant avec elle."

Taïpei, le 23 avril 1986
Kalou Rimpoché.

http://pageperso.aol.fr/jeanmicheljmkt/mapage/aiderlesanimaux2.html


Une grande puissance de compassion, de dimension universelle

Lorsque vous méditerez sur la compassion, réfléchissez à la manière dont les êtres sensibles subissent l’expérience de la souffrance. Pour décupler votre force de compassion, commencez par visualiser un être en proie à de graves tourments, par exemple, un animal de boucherie destiné à l’abattage. Imaginez l’état mental de cet être dans une telle situation, puis suscitez en vous le souhait fervent qu’il soit délivré de cette souffrance.

Vous pouvez aussi visualiser d’autres êtres. Les exemples ne manquent pas, quand on voyage en train en Inde, de malheureux de toutes sortes, animaux et humains. Imaginez ces créatures qui, malgré une soif de bonheur égale à la vôtre, subissent un malheur patent. De même, les hommes emploient des animaux comme bêtes de somme. Villes et villages sont peuplés de bovins que la société indienne interdit de tuer, mais dont personne ne se soucie plus lorsqu’ils sont devenus vieux et inutiles. En Inde, on voit aussi des mendiants - aveugles, sourds, muets, infirmes - et des miséreux. Au lieu de les aider avec compassion, les gens les évitent ou les chassent, quelquefois même avec des coups. C’est là un spectacle courant dans n’importe quelle gare indienne.

Visualisez ainsi n’importe quelle situation que vous jugez insupportable. Cela vous donnera une grande puissance de compassion qui atteindra plus facilement une dimension universelle.

Puis pensez aux êtres sensibles d’autres catégories : ils ne subissent peut-être pas des souffrances manifestes actuellement, mais l’accumulation de leurs actes négatifs produisant immanquablement des conséquences indésirables dans l’avenir, leur assure de semblables expériences.

Souhaiter le bonheur de tous les êtres sensibles qui en sont privés est ce qu’on nomme amour universel, et le voeu qu’ils soient libérés de la souffrance est appelé compassion. Ces deux méditations peuvent être effectuées ensemble jusqu’à ce que, sous leur effet, un changement se produise dans votre esprit.

Sa Sainteté le Dalaï Lama

http://www.buddhaline.net/article.php3?id_article=827


Aider les animaux selon le bouddhisme: http://pageperso.aol.fr/jeanmicheljmkt/mapage/aiderlesanimaux9.html

Etc, etc, etc...

En ce qui concerne le pardon, JCB, lors des enseignements que Ringu Tulku Rimpotché a donné cette semaine à Bruxelles, j'ai noté quelques mots qui m'ont fait penser à toi... Wink

"Le pardon est la façon d'abondonner la haine et de ne pas la garder en soi. C'est la raison pour laquelle il faut travailler sur la haine et la colère car cela va nous permettre de pardonner."

Bonne soirée! Smile


_________________
l'envers du décor Untitl10
Ananda F.
Ananda F.
Mister FAQ
Mister FAQ

Masculin
Nombre de messages : 321
Zodiaque : Bélier Âge : 36
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Technicien aéronautique
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Rat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Meditation, voyage, sciences, sport, cinéma, lecture...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/02/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Ananda F. le Ven 31 Aoû 2007, 23:23

citation de Ananda F

Et je suis désolé...mais certains animaux sont pour moi au dessus que certains humains (je pense au dictateurs ou au meurtriers...)

Essayer de se comprendre certe. Voila le genre d'affirmations que je n'accepterais JAMAIS.

L'HUMANITE est un état que nul ne peut oter a qui que ce soit. Le pire meurtrier, dicatateur reste HUMAIN. Le traiter autrement est de la barbarie. la démocratie Américaine ne s'y est pas trompée condamnant avec une extréme sévérité les soldats Photographiés tenant des Hommes en Laisse.


Je suis d'accord, meme le pire des hommes à droit à de la compassion et à etre traité déçament...meme si parfois s'est difficile!

Bonne soirée!!

PS: Merci Karma trindal pour tes lumieres!!!
l'envers du décor 936559
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Invité le Ven 31 Aoû 2007, 23:23

Je ne suis pas trop d'accord avec ce que tu dis JCB et le serais plutot avec Ananda et pense qu'il y aurait
encore mille choses à dire sur le sujet ...

mais j'aurais plaisir
à te lire vieux frère et à débattre avec toi d'autres choses aussi interressantes sur le topic interreligieux.



Sinon j'aime beaucoup ta conclusion ....



Moi je préfére les chats car comme disait PREVERT: Il n'y pas de chats policiers.

l'envers du décor Chathamac
Karma Jimpa Dreulma
Karma Jimpa Dreulma
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 483
Zodiaque : Lion Âge : 39
Contrée : Belgique
Arts & métiers : Employée
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Coq
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : ,le bouddhisme ,lecture,la famille ,l'amitié,les enfants ,ect...
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 09/02/2007

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Karma Jimpa Dreulma le Sam 13 Oct 2007, 20:33

Merçi karma trindal pour ces textes ou tu explique la compassion et le pourquoi!!!!


_________________
Ne cherchez pas le passé, ne cherchez pas le futur; le passé est evanoui, le futur n'est pas encore advenu. Mais observez ici cet objet qui est maintenant. (Bouddha)

Contenu sponsorisé

Titre-sujet Re: l'envers du décor

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 20 Sep 2020, 09:44