Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Présentation rom5991
Aujourd'hui à 02:17 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Hier à 19:20 par Sig35

» Dhammapada
Hier à 13:15 par vaygas

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mar 17 Avr 2018, 09:47 par manila

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 16 Avr 2018, 22:06 par manila

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Ven 06 Avr 2018, 07:11 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

» Toutes les larmes sont salées
Dim 18 Mar 2018, 10:21 par Ortho

» Le faisan - parabole commentée
Sam 17 Mar 2018, 11:21 par manila

» What is true love?
Ven 16 Mar 2018, 13:56 par Disciple laïc

» Somā Sutta — La bhikkhouni Somā —
Jeu 15 Mar 2018, 08:13 par Disciple laïc

» Lignée ininterrompue depuis le Bouddha ?
Mer 14 Mar 2018, 21:14 par Pema Gyaltshen

» Animal Aid Unlimited, India
Mer 14 Mar 2018, 20:59 par Disciple laïc

» Non-attachement aux vues
Mer 14 Mar 2018, 20:18 par Disciple laïc

» Does hell exist ? L'Enfer existe t-il ?
Mer 14 Mar 2018, 20:08 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Laurent22


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94877 messages dans 11002 sujets

Nous avons 4184 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Florescence

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4856)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2251)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Tenir un journal de méditation

Partagez
avatar
Invité
Invité

Tenir un journal de méditation

Message par Invité le Lun 03 Sep 2007, 23:56



Vivre avec attention, c’est vivre où nous sommes (être dans l’instant présent) ; c’est aussi maintenir une attention de là où nous avons été (par la réflexion) et de là où nous allons (en ayant des buts). Un journal de méditation peut nous aider dans tous ces domaines de l’attention, en nous aidant à avoir une attention plus unifiée de nous-même.

Quand nous méditons, nous faisons des efforts pour être dans le moment présent – pour prendre conscience de notre expérience alors qu’elle se déroule dans le moment éternel et pour laisser notre beauté intérieure se manifester. Ou peut-être avons-nous pris l’habitude d’être un peu vague dans notre pratique, et passons-nous beaucoup de temps à dériver dans nos pensées, sans faire un effort suffisant pour nous ramener à notre expérience du moment.

Tenir un journal de méditation nous aide à avoir un sens plus précis de ce qui se passe réellement. S’asseoir après la méditation et prendre quelques minutes pour écrire ce dont nous avons fait l’expérience fait particulièrement ressortir l’efficacité que nous avons ou n’avons pas eue. Si nous examinons notre expérience honnêtement et avec un désir d’apprendre, alors nous devenons bien plus conscient de ce qu’est vraiment notre pratique de la méditation. Nous pouvons prendre plus conscience de nos faiblesses et de nos forces, et avoir une compréhension bien plus pénétrante de ce sur quoi nous devons travailler.
Un journal nous permet aussi de voir comment notre expérience a changé au cours du temps. Nous pouvons relire ce que nous avons fait au cours de plusieurs jours, semaines ou mois de pratique, et découvrir les schémas que suit notre conscience. Nous découvrirons peut-être que nous sommes plus paresseux que nous le pensions, ou que nous nous poussons trop, ou même que nos efforts fluctuent. Nous pouvons découvrir qu’il y a certaines distractions qui sont bien plus fréquentes que nous nous en souvenons. Nous découvrons aussi souvent, en particulier quand nous nous sentons un peu déprimé, que notre pratique de méditation a été plus efficace et agréable que nous nous en souvenons.

Et ce journal peut nous aider à nous fixer des objectifs. En faisant cela, nous n’essayons pas de fixer notre expérience avant qu’elle ne se produise : ceci n’arrivera pas souvent, voire jamais, et ceci aurait plus de chances de résulter en une frustration plutôt qu’en des progrès dans notre pratique de méditation. Non, ce que nous essayons de faire en nous fixant des objectifs, c’est de développer un plus grand sens de là où nous voulons aller dans notre pratique de méditation. En regardant notre expérience passée, nous pouvons voir ce sur quoi nous devons travailler.

Peut-être devons-nous développer la patience, ou notre capacité à pardonner. Peut-être est-ce la persistance. Ou le calme. Quels que soient les changements que nous voulons faire, avoir des objectifs clairs nous aidera à les faire. Nos objectifs deviennent le Pôle Nord magnétique qui nous permet de naviguer dans notre expérience afin d’aller là où nous voulons aller.

Je sais que certaines personnes utilisent comme journal des listes : des listes de distractions et des listes de facteurs positifs à cocher. L’avantage de ceci est que vous pouvez écrire votre journal très rapidement, et que vous avez des catégories toutes prêtes qui vous aident à analyser votre expérience. Pour moi cela semble limiter notre expérience à des cases données, et cela mène à une compréhension superficielle de ce qui se passe.

Je préfère une forme de journal non structurée, où vous pouvez écrire librement au sujet de votre expérience. Pour ce style de journal, un cahier fait l’affaire. Il y a quelques formalités qui précèdent chaque entrée : la date, le nom de la méditation, et la durée de la pratique. Vous pouvez alors décrire, de façon plus générale, comment s’est passée la méditation, quelles ont été vos distractions, comment vous les avez abordées, quels sont les facteurs positifs qui étaient présents (le calme, la patience, la concentration, etc.) et ce que vous avez fait pour les renforcer. Vous pouvez parler des facteurs de votre vie qui ont eu un effet sur votre pratique : des choses comme le manque de sommeil, ou une journée particulièrement occupée, ou un sentiment de fraîcheur après avoir passé la journée à vous promener avec un ami.

Tous ceux qui étudient avec moi écrivent un journal en ligne où ils notent ce qui se passe dans leur pratique. Je lis ce qu’ils ont écrit, et peux leur donner des conseils et des encouragements très ciblés. La plupart d’entre eux trouvent cela très utile, mais malheureusement tout le monde ne peut pas avoir un enseignant qui lise son journal et le commente. Vous pouvez cependant retirer des bénéfices de la relecture de vos propres commentaires sur une période donnée, et de la réflexion sur ce que vous avez lu. Lire une fois par semaine son journal des jours écoulés et y remarquer les tendances du moment est une excellente pratique. Ceci vous aide à remarquer les changements et à prendre du recul par rapport à l’expérience quotidienne, en regardant les choses avec une perspective qui vous permet d’apprendre.

Un plus grand raffinement de cette approche est le journal « à double entrée ». Ici, vous n’écrivez que sur les pages de droite de votre cahier, laissant blanches les pages de gauche. Puis, lorsque vous faites la relecture hebdomadaire de votre journal, vous pouvez écrire des notes sur les pages blanches. Ces notes peuvent inclure des réflexions plus approfondies sur un aspect ou un autre de votre expérience, ou mettre en relief des choses particulièrement significatives que vous avez apprises.

Ou bien elles peuvent résumer simplement ce que vous avez écrit sur la page opposée, afin que vous puissiez simplement y revenir lorsque vous considérez votre journal sur une longue période, de trois ou six mois par exemple. Vous pouvez alors rapidement voir vos tendances et expériences d’apprentissage principales, sans avoir à lire la totalité de votre journal. Ces notes peuvent aussi mettre en relief des expériences et des observations particulièrement significatives, afin que vous puissiez plus tard les retrouver aisément et les relire en détail.

En bref, écrire un journal permet de faire un lien entre le passé, le présent et le futur, afin que notre vie semble être un tout intégré plutôt qu’un assortiment d’expérience disparates. Ceci nous aide à développer plus d’intégration, ou d’intégrité : un sens de continuité d’expérience au fil du temps.

http://france.wildmind.org/mediter/tenir-un-journal-de-meditation/
avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2311
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: Tenir un journal de méditation

Message par Karma Yönten Dolma le Mer 05 Sep 2007, 00:11

Une aide aussi précieuse !

:mer' noble soeur Very Happy


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Avr 2018, 15:49