Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 15:07 par Jean-François

» Dhammapada
Aujourd'hui à 15:04 par vaygas

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Aujourd'hui à 14:37 par Disciple laïc

» Funérailles de robots
Aujourd'hui à 08:44 par Pema Gyaltshen

» meditation et pratique avec Lodoe Rinpoche
Hier à 23:56 par Puntsok Norling

» Le programme B.A.S.E - bouddhisme, action sociale et engagement
Hier à 19:32 par Disciple laïc

» Livre sur le bouddhisme Theravada
Hier à 16:14 par Ortho

» Bouddhisme et Science: la plus petite particule de matière indivisible
Hier à 15:12 par Admin

» Kyabdjé Dudjom Rinpoché: Le Miroir qui révèle ce qu'il faut adopter et ce qu'il faut abandonner
Hier à 09:37 par Pema Gyaltshen

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Sam 19 Mai 2018, 10:44 par manila

» Christopher Dawson
Ven 18 Mai 2018, 19:55 par Disciple laïc

» Rencontre en cercle inter-tradition
Ven 18 Mai 2018, 15:48 par Pema Gyaltshen

» M6-Replay >Enquêtes extraordinaires: Preuve de la réincarnation ?
Mar 15 Mai 2018, 22:00 par Disciple laïc

» Khandro Rimpoché
Mar 15 Mai 2018, 19:04 par Disciple laïc

» 4 AMAZING INCIDENTS IN THE LIFE OF BUDDHA
Mar 15 Mai 2018, 14:28 par manila

» Film en diffusion ce soir le 14/05/2018
Lun 14 Mai 2018, 23:16 par manila

» Sur la loi du karma
Lun 14 Mai 2018, 18:13 par Akana

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Lun 14 Mai 2018, 14:30 par Nanachi

» Bonjour tout le monde!
Dim 13 Mai 2018, 19:46 par Karma Trindal

» Présentation rom5991
Dim 13 Mai 2018, 19:43 par Karma Trindal

» Saka Dawa Festival
Dim 13 Mai 2018, 10:58 par Puntsok Norling

» Rencontre avec Sa Sainteté le XVIIème Karmapa Trinlé Thayé Dorjé – 1/2 et 2/2
Dim 13 Mai 2018, 10:23 par Disciple laïc

» Meditation et pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 12 Mai 2018, 11:29 par Puntsok Norling

» Présentations
Jeu 10 Mai 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Bonjour à tous
Mar 08 Mai 2018, 01:04 par rom5991

» Amour altruiste et compassion.
Lun 07 Mai 2018, 17:56 par Disciple laïc

» Les crises de panique: que sont-elles et comment les affronter ?
Sam 05 Mai 2018, 06:21 par rom5991

» Sensation pendant et après méditation
Mer 02 Mai 2018, 13:46 par Srivatsa

» Sexisme, andocentrisme, et misogynie
Mar 01 Mai 2018, 20:42 par Disciple laïc

» Recherche de bouddhistes sur Troyes
Mar 01 Mai 2018, 10:24 par vaygas

» Réflexions sur les trois piliers de la voie du Bouddha : vertu, méditation et sagesse
Lun 30 Avr 2018, 17:35 par Disciple laïc

» Même le Bouddha fut confronté à des épreuves
Lun 30 Avr 2018, 14:27 par Disciple laïc

» Lama Puntso nous parle du bouddhisme
Lun 30 Avr 2018, 10:37 par Disciple laïc

» Complexité du Karma
Dim 29 Avr 2018, 20:00 par Disciple laïc

» Traduction et L'interprétation des écrits saints en Islam
Dim 29 Avr 2018, 18:51 par Disciple laïc

» Nos deux mains
Dim 29 Avr 2018, 13:10 par manila

» Aumônerie bouddhiste
Dim 29 Avr 2018, 10:05 par Ortho

» Meditation et Pratique avec Lodoe RInpoche
Sam 28 Avr 2018, 22:14 par Puntsok Norling

» Les bienfaits de la souffrance
Sam 28 Avr 2018, 21:20 par Disciple laïc

» En quoi se démarque « Le livre de l’Eveil » des traditions théistes et du bouddhisme, tout en y étant attaché.
Sam 28 Avr 2018, 15:41 par tindzin

» Bouddhisme et nihilisme
Jeu 26 Avr 2018, 22:37 par Disciple laïc

» le rêve dans le bouddhisme
Jeu 26 Avr 2018, 22:20 par Jean-François

» La Mort selon les bouddhistes
Mer 25 Avr 2018, 22:29 par Ortho

» Que penser de la méditation coupée de ses racines ?
Mer 25 Avr 2018, 16:26 par Pema Gyaltshen

» Je n'arrive plus à croire en mes rêves
Mer 25 Avr 2018, 08:54 par Karma Tsultrim Jyurmé

» La loi de causalité
Dim 22 Avr 2018, 20:40 par Disciple laïc

» Les enfants du Goulag
Dim 22 Avr 2018, 20:11 par Disciple laïc

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Dim 22 Avr 2018, 13:31 par manila

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Jeu 19 Avr 2018, 16:04 par manila

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 43 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 39 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Disciple laïc, Karma Tsultrim Jyurmé, rom5991


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 95256 messages dans 11037 sujets

Nous avons 4200 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Davy

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7462)
 
Karma Trindal (6843)
 
manila (4969)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3465)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2293)
 

Nos frères et soeurs de Birmanie...

Partagez

Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Ven 28 Sep 2007, 18:57

Vendredi 28 septembre 2007





Birmanie: la junte a compté 120 manifestants vendredi à Rangoon

Vendredi 28 septembre 2007 il y a 9 min.




(Belga) Les journalistes indépendants ont beau avoir vu des milliers de manifestants ce vendredi à Rangoon, les médias officiels du régime militaire ont eux annoncé en avoir compté... 120.




© BELGA


"Quatre groupes comptant une trentaine de manifestants ont protesté aujourd'hui dans quatre endroits de Rangoon", a indiqué la télévision nationale, contrôlée par la junte. "Les forces de sécurité ont été utilisées uniquement là où il a été nécessaire de rétablir l'ordre", a ajouté la chaîne durant son journal du soir. Malgré deux jours de répression de la part des autorités, des milliers de personnes sont encore descendues vendredi dans les rues de Rangoon, selon des témoins. Comme mercredi et jeudi, elles ont été dispersées après des charges policières et des tirs de sommation. La junte au Myanmar tente depuis mercredi de réprimer un vaste mouvement de protestation. Au moins neuf personnes, dont un journaliste japonais, ont été tuées jeudi et des centaines d'autres arrêtées, selon les autorités. Le nombre de morts serait plus élevé, selon des diplomates étrangers. (GFR)
avatar
Ananda F.
Mister FAQ
Mister FAQ

Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 34
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Technicien aéronautique
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, sport, cinéma, lecture...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Ananda F. le Sam 29 Sep 2007, 02:33

Je serai avec vous par la pensée, puisque la Belgique est un peu loin de chez moi!!

Bon week end!
avatar
Thành
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 422
Age : 56
Contrée : Québec
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/04/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Thành le Sam 29 Sep 2007, 05:00

Nonobstant le navrant constat concernant les droits de l'homme en Birmanie, le véritable enjeu est le pétrole dont la production a été confisquée par la junte au pouvoir et dont certains voudraient s'approprier les bénéfices.

Dieu que vous êtes naifs et faciles à manipuler Rolling Eyes
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6843
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Karma Trindal le Sam 29 Sep 2007, 10:04

@Thành a écrit:Nonobstant le navrant constat concernant les droits de l'homme en Birmanie, le véritable enjeu est le pétrole dont la production a été confisquée par la junte au pouvoir et dont certains voudraient s'approprier les bénéfices.

Oui, tu as raison Thành, mais cela ne nous empêche pas de manifester notre soutien au peuple birman...

Je te souhaite un très bon w-e!


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Sam 29 Sep 2007, 10:49

@Thành a écrit:Nonobstant le navrant constat concernant les droits de l'homme en Birmanie, le véritable enjeu est le pétrole dont la production a été confisquée par la junte au pouvoir et dont certains voudraient s'approprier les bénéfices.

Dieu que vous êtes naifs et faciles à manipuler Rolling Eyes

A la base de tous les drames de l'humanité... toujours le FRIC et le POUVOIR (les plus mauvais cotés de l'EGO)

Bonne manif à nos ami-es Belges et WE à vous toutes et tous
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7462
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Pema Gyaltshen le Sam 29 Sep 2007, 20:43

Bon, il a été proposé de se réunir mercredi 3 octobre à MIDI devant l'ambassade d' Inde, ch. de Vleurgaet à Bruxelles
Cependant l'annonce officielle attend l'autorisation des Autorités Communales qui ne devraient pas causer de problèmes.
A part celà il y a rassemblement chaque midi place de la Liberté.
Pema Gyaltshen
avatar
Tchoung Fou
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 232
Age : 62
Contrée : GUISE (AISNE)
Arts & métiers : Infirmier
Disposition de l'Esprit : Spiritualité, Mes petits animaux
Date d'inscription : 10/09/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Tchoung Fou le Sam 29 Sep 2007, 20:50

Merci Pema Gyaltshen, pour les nouvelles.

J'espère que ça s'est bien passé aujourd'hui...


_________________
avatar
Thành
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 422
Age : 56
Contrée : Québec
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/04/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Thành le Sam 29 Sep 2007, 21:23

Le gagnant dans tout ça comme d'hab, ce sera la World Company que vous aurez largement cautionnée...

Après l'Afghanistan, l'Irak, la Birmanie, à qui le tour ?

Le Pakistan ? Avant le grand grand saut, c'est à dire la Chine !

Et quand on sera là mes amis, il n'y aura aucune limite à leur pouvoir, ça tombera comme à Stalingrad...:al':
avatar
Admin
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 782
Age : 46
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Administrateur réseaux
Disposition de l'Esprit : « Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde. » Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Admin le Sam 29 Sep 2007, 22:03

Bonsoir Thành,

Je ne suis pas d'accord avec toi, le simple fait, même si nous sommes contrôlés, manipulés, dirigés par tous ceux que tu viens de citer, cela n'empêche que voir ces moines qui défilent pacifiquement pour le droit de liberté, de survie, d'un minimum d'existence est une action extrêmement louable!

Pour moi, le bouddhisme c'est aussi qu'on soit dans l'action, pas seulement parler derrière son écran!
En vérité, que fais-tu TOI pour ce peuple birman qui souffre depuis plus de 40 d'un régime totalitaire?
Sais-tu que pour que ces êtres vivent en paix et qu'ils apprennent le dharma, avant tout il faut qu'ils aient à manger! Quoi que tu dises, ma famille et moi, nous prônons, quelle que soit la manière d'agir, le fait de bouger en tant que devoir face à n'importe quelle situation que l'on soit manipulé de ci ou de là (même si c'est karmique!). Le karma peut changer avec la non-violence et l'aide des autres, le karma n'est pas statique, rien n'est statique en ce monde!
Ces moines agissent dans la non-violence devant des armes, des menaces... pour moi, ce sont des héros!

Bien à toi,


_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6843
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Karma Trindal le Sam 29 Sep 2007, 22:32

@Thành a écrit:Le gagnant dans tout ça comme d'hab, ce sera la World Company que vous aurez largement cautionnée...

Après l'Afghanistan, l'Irak, la Birmanie, à qui le tour ?

Le Pakistan ? Avant le grand grand saut, c'est à dire la Chine !

Et quand on sera là mes amis, il n'y aura aucune limite à leur pouvoir, ça tombera comme à Stalingrad...:al':

Je ne comprends pas trop ta réaction, Thành, de plus même Sa Sainteté le Dalaï Lama soutient le peuple birman (entre autres)...
Les êtres qui souffrent, même si c'est d'ordre karmique, ont droit aussi à notre amour et notre compassion! Nous ne pouvons pas rester sans rien faire, ne fut-ce qu'un peu de sensibilité face à ce genre de situation! Ce sont les moines qui manifestent qui sont le mieux placés pour savoir pourquoi ils agissent, ils sont aussi mieux placés pour savoir ce qu'ils doivent faire ou non, pas nous derrière notre écran! Et pour que des moines en arrivent à manifester et à retourner leurs bols pour ne plus recevoir d'offrandes de l'état, il faut déjà que cela soit grave! Non?
C'est comme si on voyait un enfant se faire battre et qu'on ne réagirait pas!
Et Ignorant errant KST!

Bien à toi, prends soin de toi,


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Sam 29 Sep 2007, 22:45

une réponse que j'ai donnée à une autre personne sur un autre forum
une personne qui ne comprennait pas non plus le pourquoi de cette situation


Première chose le gouvernement Birman est obligé de respecter ce sont les droits de l'homme
Or la junte militaire les baffoue allègremement depuis 45 ans


Chaque Birman est dans une prison qui s'appelle totalitarisme

N'oublions pas que 95% des hommes birmans ont été moines bouddhiste à un moment de leur vie, que ces moines bouddhistes sont les euls personnes vraiment respectées par le peuple.

Ils(les bonzes) ont attendu 45 ans ans pour oser faire quelque chose, mais eux ils bougent de façon pacifique, sans méchanceté aucune mais avec respest de la vie juste, pour qu'un birman puisse valoir autant qu'un autre birman

Regarde un peu qui est à la tête de ce gouvernement?
un homme leucémique, un cardiaque, tous des personnes ayant un minimum de 75 ans et malades à n'en plus finir.
Il se rattachent qu'aux possessions et à leurs attachements, ils emprisonnent, ils empechent de parler, maintenant, la junte fonce dans les manifestant. Sont-ce eux les bouddhistes?

Que voulais-tu qu'ils fassent ces moines ?
laisser faire et se taire?
laisser tuer des gens sans rien faire, les laisse exploiter en ne faisant rien augmente encore plus leur karma négatrif.

ce sont eux qui ont raison
Eux , ce sont ces moines

Je les admire. Quel courage
Puisse leur karma en être élevé
Puissent-il atteindre les champs purs


http://nangpa2.free.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=666&start=0
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Sam 29 Sep 2007, 23:21

Thanh tu n'as pas tord quand tu evoques la world company, il y a aussi Total et bien d'autres multinationales
qui essayent de tirer les ficelles
pour s'en mettre plein les poches
avec la benediction de leurs gouvernements respectifs

c'est le jeu ignoble du pouvoir et des égos poussés des puissants à l'extreme, au détriment des peuples

Les peuples de l'Europe de l'Est se sont liberés en 1989 de l'enfer sovietique
( qui n'avait rien a voir avec le communisme de Marx soit dit en passant)
pour tomber dans un autre enfer celui du capitalisme, qui sous bien des aspects est encore pire.

ce sont toujours les mêmes hommes au pouvoir qui ont exploité leurs freres d'une autre manière.



C'est ce qui risque de se passer en Birmanie, mais pour le moment, il nous faut soutenir le peuple Birman
contre les militaires,
ensuite on les soutiendra contre les multinationales
seras tu des notres ?

IL N' Y A QU'UN SEUL COMBAT ET C'EST LE MEME
C'EST CELUI POUR LA JUSTICE ET LA LIBERTE .

CONTRE TOUTES LES DICTATURES QUelques qu'elles soient
politiques ou économiques.




avatar
Invité
Invité

recu ce matin

Message par Invité le Dim 30 Sep 2007, 09:15

J'ai pensé que tu aimerais en savoir plus sur la situation actuelle au Myanmar.
Ce pays est dirigé par l'une des dictatures militaires les plus brutales dans le monde. Depuis des décennies, la junte birmane réprime toutes formes de protestation, notamment en emprisonnant la dirigeante élue démocratiquement Aung San Suu Kyi et de nombreux activistes, en nettoyant littéralement plusieurs villages de province, en semant la misère et en réduisant des milliers de personnes aux travaux forcés dans des
camps de réfugiés. Mais jeudi dernier, des moines et des religieuses
bouddhistes, qui jouissent d’un grand respect en Birmanie, ont commencé à marcher et à réciter des prières. Des milliers de personnes se sont joints à la protestation; de simples citoyens en majorité, mais aussi des célébrités et des comédiens.

http://www.avaaz.org/fr/stand_with_burma/tf.php?CLICK_TF_TRACK

Le nombre de manifestants a atteint 20 000 samedi, 30 000 dimanche et maintenant des centaines de milliers. Cette semaine, ces gens pourraient changer la situation de leur pays. Par le passé, des militaires appuyant les généraux ont massacré des contestataires, bafouant impunément la démocratie. Cette fois-ci, la situation pourrait être différente, mais seulement si le monde prend position en faveur du peuple birman. Les dirigeants de tous les pays se rencontrent en ce moment à New York pour le sommet annuel des Nations Unies. Ils doivent faire savoir aux dirigeants birmans qu'ils ne pourront faire taire la démocratie par la violence sans en subir les conséquences. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition en faveur de la lutte Birmane pour la démocratie; nous la ferons parvenir aux membres du Conseil de sécurité de l'ONU et à la presse :

http://www.avaaz.org/fr/stand_with_burma/tf.php?CLICK_TF_TRACK

Merci !

Pour signer la pétition: http://www.avaaz.org/fr/stand_with_burma/
avatar
Ananda F.
Mister FAQ
Mister FAQ

Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 34
Contrée : Bretagne
Arts & métiers : Technicien aéronautique
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, sport, cinéma, lecture...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Ananda F. le Dim 30 Sep 2007, 11:09

Ignorant Errant!!
avatar
Admin
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 782
Age : 46
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Administrateur réseaux
Disposition de l'Esprit : « Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde. » Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Admin le Dim 30 Sep 2007, 11:39

Manifestations en Birmanie:
les premières réactions

NOUVELOBS.COM | 26.09.2007 | 10:21

1 réaction
Depuis le 19 août, les Birmans, emmenés par les moines bouddhistes manifestent contre la junte militaire au pouvoir. Voici les réactions à cette opposition:

En Asie:

Jiang Yu, porte-parole ministère des Affaires étrangères chinois: La Chine (principal allié de Rangoun) souhaite "la stabilité et le développement économique de la Birmanie". "Nous espérons et nous sommes persuadés que le gouvernement et le peuple birmans géreront correctement la situation actuelle". (Déclaration à la presse, mardi 25 septembre)

Ong Keng Yong, secrétaire général de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean): "J'espère que les manifestations resteront pacifiques et calmes". Les ministres de l'Asean "font leur possible" pour que la situation reste non-violente. (Appel, dimanche 23 septembre)

Le Dung porte-parole du ministère des Affaires étrangères vietnamien, a appelé à "maintenir la stabilité". "Avec les pays membres de l'Asean", l'Association des nations d'Asie du Sud-Est, le Vietnam "suit la situation en Birmanie". (communiqué, mardi 25 septembre)

Tomohiko Taniguchi, porte-parole du ministère des Affaires étrangères japonais, appelle "le gouvernement birman à rester calme et à ne pas réagir de façon extrême". Les manifestations sont l'expression de "la volonté populaire" des Birmans, a-t-il ajouté. (déclaration à la presse, mardi 25 septembre)

Matthieu Ricard, moine bouddhiste français résidant au Népal, estime que les manifestations pacifiques menées par les bonzes en Birmanie sont "la seule façon de gagner, comme Gandhi a gagné en Inde". En prenant la tête des protestations de masse en Birmanie, les bonzes "sont dans leur rôle d'êtres humains qui agissent par altruisme et compassion, parfois au risque de leur vie". "Le peuple birman est opprimé et il a confiance dans les moines. Ils font preuve de courage en se mettant au premier rang", a-t-il poursuivi. "Il est certain que si le peuple avait commencé à manifester, cela aurait été Tiananmen en quelques heures." "Le risque, c'est que le gouvernement envoie des provocateurs qui commettent des actes de violence pour donner une justification pour tirer sur la foule. Ce serait la seule façon pour les généraux de s'en tirer et pour réprimer cela dans le sang", a-t-il analysé. (déclaration à la presse, mardi 25 septembre)

Alexander Downer, ministre des Affaires étrangères australien : "Des sanctions économiques n'auraient absolument aucun impact, sauf peut-être sur les conditions de vie de nombreux Birmans", a expliqué le ministre.
Il estime également que la Chine était le pays qui avait "le potentiel pour peser sur le régime birman (...) Je ne pense pas que ce que font les pays occidentaux soit de nature à conduire à des grands changements dans l'immédiat", a-t-il dit. (déclaration à la presse, mercredi 26 septembre)

En Europe:

L'Union européenne "renforcera son régime actuel de sanctions, si (les autorités birmanes) recourent à la violence contre les manifestants pacifiques", souligne l'UE, qui appelle une nouvelle fois la junte au pouvoir en Birmanie à la retenue et "tous ceux ayant de l'influence sur elle à l'utiliser pour s'assurer qu'elle réagira de façon non-violente". (communiqué, mercredi 26 septembre)

Angela Merkel, chancelière allemande, a menacé la junte de nouvelles sanctions et l'a exhortée à traiter "les manifestants pacifiques en accord avec les droits de l'Homme". "Il faudrait, qu'en fonction de la situation, les sanctions déjà prises soient durcies", a-t-elle ajouté. (devant l'ONU, mardi 25 septembre)

Nicolas Sarkozy, président français, a déclaré que la France n'accepterait pas une répression des manifestations en Birmanie et annoncé qu'il recevrait mercredi à Paris l'opposition birmane en exil pour lui manifester son soutien. (devant l'Onu, mardi 25 septembre)

Manuel Carvalho porte-parole de la présidence portugaise de l'Union européenne: "C'est bien que Brown prenne position, mais il faut voir aussi ce que veulent les autres". "Notre message politique est clair et ne date pas d'aujourd'hui, mais la question des mesures pratiques doit être examinée, pour voir ce qu'on peut faire d'utile". En attendant de connaître les résultats de la réunion des ambassadeurs, l'Union européenne, "admirative du courage des moines et des citoyens qui exercent leur droit à manifester pacifiquement", appelle les autorités birmanes à "respecter ce droit et à ne pas utiliser la violence contre des gens résolument non-violents". Les généraux doivent saisir l'occasion pour lancer "un véritable processus de réconciliation et de négociations rassemblant toute la population" de la Birmanie. Le ministère français des Affaires étrangères a en effet demandé "une véritable réconciliation nationale" et "un engagement résolu à restaurer la démocratie" en Birmanie.
Rome a plaidé dans le même sens en demandant aux militaires "l'ouverture immédiate d'un dialogue avec les moines, avec les membres de la Ligue nationale pour la démocratie et avec toute l'opposition birmane". (Déclaration, mardi 25 septembre)

Gordon Brown, Premier ministre britannique: "Il est vital que les autorités birmanes fassent preuve de retenue face aux manifestants et lancent un processus de véritables réformes politiques". "Ils menacent désormais de recourir à la force contre les manifestants, ce qui est inquiétant". "Je soutiendrais fermement une initiative de la présidence (de l'UE) prévenant le gouvernement birman que nous observons son comportement et que l'Union européenne imposera des sanctions européennes plus dures s'ils font le mauvais choix". (Lettre adressée à la présidence portugaise de l'Union européenne et aux chefs d'Etat européens)

François Bayrou, président du Modem: "Ce n'est pas seulement l'affaire des Birmans, c'est notre affaire". Il faut "essayer de faire naître des rassemblements de soutien". "Il faut maintenant qu'en France, des responsables politiques prennent à leur charge le soutien au combat qui est en train de se livrer en Birmanie pour la démocratie et pour la liberté". Il faut que "les journalistes, les forces démocratiques et les citoyens s'engagent dans le soutien et la défense de tous ceux qui mènent ce combat". "C'est un mouvement exemplaire, non violent, de résistance des citoyens et des forces spirituelles à la junte militaire qui s'accroche au pouvoir depuis 45 ans et tient tout le pays sous sa coupe". "Chaque fois que les peuples se lèvent pour conquérir leur droit d'êtres humains et de citoyens, que nous le voulions ou non, nous sommes engagés". "Je suis sûr que dans les jours qui viennent, nous allons pouvoir susciter des rassemblements, qui montreront (...) que le combat des droits de l'Homme ne se divise pas, et qu'il est notre engagement aussi bien que celui des religieux et des citoyens birmans". (Déclaration à l'AFP, mardi 25 septembre)

Jane Birkin, chanteuse: "Qu'on enlève tous nos intérêts en Birmanie comme Aung San Suu Kyi (prix Nobel de la Paix birmane) nous a demandé de le faire depuis le 8/8/88! [date d'un soulèvement réprimé par le régime, NDLR] Si on n'est pas capable de faire ça, on est nul". "Ce que les Français devraient faire à partir de demain, c'est marcher dans la rue et bouger les choses de telle sorte que nos gouvernements soient obligés de bouger". Aung San Suu Kyi "est le seul personnage mondial qu'on peut comparer à Gandhi". (Europe 1, mardi 25 septembre)

Rama Yade, secrétaire d'Etat française aux Affaires étrangères et aux Droits de l'Homme: "La première révolte réelle qui a eu lieu c'est en 1988. Elle a été réprimée dans le sang: 3.000 morts. Si la junte réagit de la même manière, on (le gouvernement) craint que ce soit terrible". "On est dans un régime du passé, fermé sur lui-même et c'est vrai que la Chine est un soutien important" de la junte.
Sur la présence du groupe pétrolier français Total en Birmanie: "On ne soutient pas la junte birmane". "La France n'a pas de position autonome mais il existe une position européenne. On agit par les leviers diplomatiques (...) au niveau européen. Ce qui va se passer dans les jours qui viennent sera décisif pour savoir ce que fait l'Union européenne" concernant la Birmanie. (Déclaration sur la Chaîne parlementaire, lundi 24 septembre)

Une porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères: "Le gouvernement a réagi avec une retenue louable. Nous espérons que cela va continuer". "Une réponse violente ne ferait qu'aggraver la situation." (Déclaration, lundi 24 septembre)

Frédéric Desagneaux, porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères: "La France suit avec une grande préoccupation l'évolution de la situation en Birmanie depuis le début des manifestations contre la vie chère". "L'ampleur des manifestations populaires et la participation des moines aux mouvements de protestation illustrent le mécontentement de la population birmane" et "la junte sera tenue pour responsable devant la communauté internationale de la sécurité des manifestants".
"Il est grand temps que les autorités birmanes acceptent d'engager un authentique processus de réforme et de réconciliation nationale dont le pays à besoin".
Paris a réaffirmé son soutien à la mission du conseiller spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Birmanie, Ibrahim Gambari, en souhaitant "qu'il puisse se rendre rapidement en Birmanie". La France, se concerte avec ses partenaires de l'Union européenne sur ce sujet, en particulier la Grande-Bretagne "du fait de son implication forte et de longue date sur ce dossier". (Déclaration, lundi 24 septembre)

Martin Jäger, porte-parole du ministère des Affaires étrangères: "Le gouvernement salue le déroulement pacifique des manifestations et éprouve de la sympathie pour ces manifestants pacifiques". "Nous demandons, en accord avec la présidence portugaise de l'Union Européenne, la libération des (personnes) emprisonnées récemment lors des manifestations". Berlin souhaite aussi que l'opposante Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix, assignée à résidence depuis plus de quatre ans à Rangoun, "soit également libérée rapidement". (Déclaration, lundi 24 septembre)

David Miliband, ministre britannique des Affaires étrangères: "La discussion opportune au Conseil de sécurité démontre les préoccupations de la communauté internationale à un moment où la situation dans le pays est tendue". (Déclaration, dimanche 23 septembre)

Guy Ryder, secrétaire général de la Confédération syndicale internationale (CSI) a pressé l'armée au pouvoir en Birmanie de "se retirer pour permettre la restauration de la démocratie". La CSI espère "que cette fois, l'armée s'abstiendra de faire appel à la violence face à la croissance des tensions". La confédération appelle les dirigeants birmans "à relâcher toutes les personnes détenues pour des motifs politiques, y compris les six défenseurs des droits syndicaux" emprisonnés pour leur participation à des actions le 1er mai.

Total, dont les activités en Birmanie suscitent régulièrement la polémique, affirme que sa conduite en termes d'éthique "ne dépend pas des gouvernements en place". "Nous suivons de très près l'évolution de la situation. Les manifestations n'ont pas affecté la conduite de nos opérations, ni le programme social, économique que nous menons, qui bénéficie aux populations". (Déclaration à la presse, mardi 25 septembre)

Aux Etats-Unis:

Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU: "Nous suivons de près les événements en Birmanie", a-t-il déclaré. "Nous appelons de nouveau les autorités à faire preuve de retenue, à engager un dialogue avec toutes les parties prenantes au processus de réconciliation nationale", a-t-il ajouté devant les délégués des 192 Etats membres.
Il a ajouté que son émissaire spécial pour la Birmanie, Ibrahim Gambari, se rendrait "très bientôt" dans ce pays. (devant l'Onu, mardi 25 septembre)

George W. Bush, président des Etats-Unis: "Les Etats-Unis vont renforcer leurs sanctions économiques contre les dirigeants du régime et ceux qui les soutiennent financièrement.
"J'annonce une interdiction de visa élargie contre les responsables des violations des droits de l'Homme les plus flagrantes ainsi que les membres de leurs familles, je suis outré" par la situation en Birmanie. (Déclaration devant les délégués des 192 Etats membres réunis pour le débat annuel de l'Assemblée générale des Nations unies, mardi 25 septembre)

Gordon Johndroe, porte-parole de la Maison Blanche: "La mission américaine en Birmanie suit attentivement l'évolution des événements". "Nous consultons nos alliés et nos amis dans la région sur les moyens d'encourager le dialogue entre le régime et ceux qui réclament la liberté, et nous encourageons le régime à faire preuve de retenue". (Déclaration, lundi 24 septembre)

Condoleezza Rice, secrétaire d'Etat américaine: a dénoncé le régime "brutal" au pouvoir en Birmanie et affirmé suivre de "très près la situation", alors que quelque 20.000 manifestants ont défilé à Rangoun contre la junte. (Avant un entretien avec son homologue chinois Yang Jiechi dans un grand hôtel new-yorkais, dimanche 23 septembre)

Michael Kozak, un haut responsable du Conseil de sécurité national américain: "La Première Dame et le président ont tous les deux passé du temps (sur le dossier birman) et je pense qu'il est juste de dire que cela pourrait être mentionné".

Kristen Silverberg, secrétaire d'Etat adjointe pour les affaires liées aux organisations internationales: "Condoleezza Rice va faire pression afin que l'Asean use de son influence pour faire cesser la répression en Birmanie" et pour qu'y soient mises en œuvre "de vraies réformes démocratiques", lors de sa rencontre prévue jeudi, avec les représentants des pays membres de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (Asean) (Déclaration à la presse, dimanche 23 septembre)



_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Admin
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 782
Age : 46
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Administrateur réseaux
Disposition de l'Esprit : « Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde. » Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Admin le Dim 30 Sep 2007, 11:40

A l'ONU:

Louise Arbour, Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme: "La communauté internationale a demandé aux autorités birmanes de s'abstenir de réprimer les manifestations pacifiques". "La médiatisation (des événements en Birmanie), supérieure à celle que l'on a connue dans le passé, donne l'espoir qu'il y aura moins de répression", et l'ONU suit "la situation minute par minute". (Conférence de presse, mardi 25 septembre)

Zalmay Khalilzad, ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU: "Nous sommes préoccupés de la situation" en Birmanie, elle pose "une menace à la paix et à la stabilité dans la région".
"Nous voulons qu'[Ibrahim Gambari], s'y rende le plus tôt possible. Sa visite nécessite la coopération du régime et nous appelons celui-ci à coopérer avec lui".

John Sawers, ambassadeur britannique à l'ONU: "Nous sommes consternés par les mesures que le régime a prises pour réduire au silence les protestations pacifiques et réprimer la dissidence". Ibrahim Gambari devrait se rendre en Birmanie "le plus tôt possible" et plaider pour la libération des prisonniers politiques, dont Aung San Suu Kyi, pour la fin des opérations militaires contre la minorité ethnique Karen et pour l'instauration d'un "processus politique réellement transparent"
(Déclaration à la presse après une séance d'information au Conseil de sécurité sur les efforts de l'envoyé spécial de l'ONU, lundi 24 septembre)

ONG:

L'organisation Amnesty International : "Le Conseil de sécurité des Nations unies doit immédiatement dépêcher une mission en Birmanie", a indiqué Irene Khan, secrétaire général de l'organisation.
La mission "devrait prendre des mesures urgentes afin de résoudre la crise des droits de l'Homme en Birmanie et éviter le risque de violences et de bain de sang". L'ONG demande également que la mission onusienne "discute avec les autorités de Birmanie sur la manière de résoudre les problèmes récurrents des droits de l'Homme dans le pays, dont la détention d'Aung San Suu Kyi et d'autres prisonniers politiques". (communiqué, mardi 25 septembre)

Human Rights Watch a lancé un appel aux alliés de la Birmanie, la Chine, la Thaïlande, la Russie et l'Inde pour qu'ils demandent urgemment au régime birman de répondre aux manifestants sans violence.
"Si le gouvernement militaire doit écouter quelqu'un ce sera un des pays avec lesquels il a noué d'étroits liens militaires et économiques". (déclaration, mardi 25 septembre)

Reporters sans frontières (RSF) et la Burma Media Association (BMA): ont demandé aux pays du Sud-Est asiatique de faire pression sur la junte birmane pour que cessent les "actes graves" visant des journalistes birmans couvrant les manifestations actuelles.
Dénonçant une "stratégie détestable", les deux organisations ont recensé "au moins 24 violations sérieuses de la liberté d'informer depuis le 19 août". Les auteurs des incidents visant des journalistes birmans couvrant les manifestations "sont des policiers, des militaires, des hommes de main de l'USDA (une milice pro-junte) ou les responsables de la censure". Depuis un mois, des journalistes locaux ont été interrogés, du matériel a été confisqué, des lignes de téléphones ont été placées sur écoutes et des téléphones portables de correspondants de médias étrangers ont été bloqués. RSF et la BMA "demandent aux pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) de faire pression sur le gouvernement birman pour que cessent ces actes graves". (Appel, vendredi 21 septembre)


_________________
«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7462
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Pema Gyaltshen le Lun 01 Oct 2007, 10:14

• Manifestation ce mercredi 3 octobre à midi devant l'ambassade d'Inde (Chée de Vleurgat 1050 Bruxelles).
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6843
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Karma Trindal le Lun 01 Oct 2007, 19:22

:mer' Tu sais à quelle heure elle se termine?


_________________

avatar
Invité
Invité

un des dessous du conflit

Message par Invité le Lun 01 Oct 2007, 22:18

Birmanie : Lancement d’une campagne pour le retrait de Total

Suivi d’un commentaire



Des travailleurs forcés en Birmanie


PARIS
- Une quarantaine d’ONG de 18 pays a lancé une campagne internationale
pour exiger le retrait du groupe pétrolier Total de Birmanie. Cela afin
de « mettre un terme au soutien moral et financier que sa présence
constitue pour la dictature militaire ».

Birmanie

La campagne est
notamment menée par la Fédération internationale des ligues des droits
de l’Homme (FIDH), Actions Birmanie (Belgique) et le collectif
francophone « Total pollue la démocratie » formé par La Ligue des
droits de l’Homme, France Libertés, Sud Chimie, Info Birmanie et Agir
ici. « Le groupe français Total doit se retirer de Birmanie non
seulement parce qu’il a bénéficié, entre 1995 et 1998, du travail forcé
imposé par l’armée pour la construction du gazoduc de Yadana, mais
aussi parce qu’il alimente les caisses d’un régime prédateur », a
expliqué Olivier De Schutter, secrétaire général de la FIDH. « Il n’est
plus possible de prétendre, comme Total le fait, que l’on peut traiter
avec la Birmanie sans permettre à la junte d’accroître son pouvoir », a
ajouté M. de Schutter. Toute l’économie est entre les mains d’un petit
groupe de militaires, qui ne fait rien pour la population : 40 % du
budget du pays est consacré aux dépenses militaires, 0,4 % à la santé
et à l’éducation selon le Programme des Nations Unies pour le
développement ».
Vue du gazoduc de Yadana

Gaëtan
Vanloqueren, d’Actions Birmanie-Belgique, a également déclaré que « le
gazoduc du projet Yadana de Total rapporte entre 200 et 450 millions de
dollars par an selon les estimations : il s’agit des rentrées
financières les plus importantes pour le régime qui finance une armée
de 400000 hommes, mais dont les dépenses de santé sont les plus faibles
du monde ».

Agence télégraphique suisse
Vue du gazoduc de Yadana


Commentaire

Les multinationles qui opèrent en Birmanie se trouvent dans une situationcomparable à celle des industriels allemands qui bénéficiaient de lamain d’oeuvre livrée par les camps de concentration nazis, pendant la Seconde guerre mondiale. Seul compte le profit réalisé sur le dos des exploités. Non seulement cette absence d’éthique n’a rien pour surprendre, mais elle constitue l’une des caractéristiques de la politique néolibérale, partout dans le monde.
Des travailleurs forcés en Birmanie

La logique interne du néolibéralisme est fondamentalement totalitaire et esclavagiste. C’est pourquoi elle pervertit la démocratie. Or, les partisans du néolibéralisme s’efforcent de présenter leur politique comme une politique « démocratique par excellence ». A les en croire, l’adoption d’une politique néolibérale serait même un signe distinctif des sociétés démocratiques. En réalité, l’adoption de cette politique n’est que le signe distinctif de sociétés corrompues.

Frank BRUNNER
Un travailleur forcé en Birmanie




Travail d’enfant en Birmanie

2007



Je viens tout juste de voir sur Financite
une carte appelant à ne pas investir en Birmanie. En effet, la très
dure dictature militaire présente au pays depuis nombres d’années se
voit renforcé par les investissements étrangers. Plusieurs entreprises
ont quittés le pays déjà, mais d’autres continuent de soutenir le
régime militaire tel que la multinationale TOTAL. Il est donc
primordial de Boycotter cette entreprise et de leur signifier votre
désaccord en leur envoyant un email par exemple. Il peut être bien également d’interpeler votre banquier sur la question.


Envoyez le a un ami!
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Mar 02 Oct 2007, 15:20

un blog à aller voir , il reprend tout l'historique de cette exaction militaire et est mis à jour régulièrement
De plus leurs informations sont recoupées et ils donnent toutes leurs sources
attention certaines photos sont chocs et peuvent heurter les personnes faibles
http://bica-vipassana.blogspot.com/2007/09/interlude-n-4.html
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7462
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Pema Gyaltshen le Mer 03 Oct 2007, 13:44

Nous n'étions plus qu'une petite centaine ce midi devant l'Ambassade d'Inde ! Une délégation a été reçue avec attention.
[color=Green]Isabelle Durant toujours présente
et d'autres PS et CDH.
Et Action Birmanie qui soutient depuis des années.
Il faut rester mobilisé les amis, pas seulement sur internet
Ce n'est pas un peu de pluie qui va faire obstacle aux Belges n'est-ce pas ? Alors prochaine manif, samedi MIDI place de la LIBERTE
Pema Gyaltshen[color:c4ab=Blue:c4ab]
avatar
Karma Trindal
Fondatrice
Fondatrice

Féminin
Nombre de messages : 6843
Age : 38
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Karma Trindal le Mer 03 Oct 2007, 13:50

::37: Malheureusement, je travaillais jusque 13h...

Merci pour les infos!


_________________

avatar
Karma Yönten Dolma
Hydrofuge
Hydrofuge

Féminin
Nombre de messages : 2311
Age : 55
Contrée : VILLEJUIF 94 ( FRANCE)
Disposition de l'Esprit : me ressourcer dans la nature, Bouddhisme, randonnées Equestre, lecture, Amis (es)
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/02/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Karma Yönten Dolma le Mer 03 Oct 2007, 17:54

C'est une véritable déchirure humanitaire !
Nous continuons de signer les pétitions à Paris et chez moi à Villejuif.
Je suis donc en totale harmonie avec vous !


_________________
" Chou ma nyok ma dang, sem ma chu na de"

[i]"L'eau, si vous ne l'agitez pas, deviendra claire ; l'esprit laissé inaltéré trouvera sa propre paix naturelle"
avatar
Tchoung Fou
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 232
Age : 62
Contrée : GUISE (AISNE)
Arts & métiers : Infirmier
Disposition de l'Esprit : Spiritualité, Mes petits animaux
Date d'inscription : 10/09/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Tchoung Fou le Mer 03 Oct 2007, 18:05

Mes chers amis,

ne désespérons pas !

je reste persuadé que c'est la fin de tels actes de barbaries... cela existait aussi avant, mais de manière cachée, dans l'ombre, mais la différence avec aujourd'hui, c'est que c'est de plus en plus largement mis en lumière, et que le mal mis en lumière ne tiendra plus bien longtemps...

Quand c'est la fin, pour la Bête, elle a des sursauts de rage, parce qu'elle sait qq part que c'est fini, que ça ne peut plus perdurer.

C'est pourquoi je pense que nous assistons encore à ce genre de "règlements de comptes", mais plus pour longtemps...

Continuons d'envoyer amour et lumière là où il y en a besoin, et grace aux infos, à l'internet, nous savons où la projeter.

Que l'amour et la lumière soient, en part égale, aussi bien sur les victimes que sur les tyrans.

Avec tout mon amour


_________________
avatar
Invité
Invité

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Invité le Ven 05 Oct 2007, 09:53



http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article1127

Message de l’Union Bouddhiste de France - Samedi 6 octobre - cérémonie et prières pour la Birmanie - à la Pagode de Vincennes
http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article1114

Birmanie - Réaction de Matthieu Ricard

Les
moines ont-ils le droit d’agir, de participer aux manifestatins. Est-ce
permis ou interdit par leurs préceptes. Matthieu Ricard donne ici une
réponse claire : "Les bonzes sont dans leur rôle d’êtres humains qui
agissent par altruisme et compassion.". Qu’en pensez-vous ?

"Les bonzes sont dans leur rôle d’êtres humains
qui agissent par altruisme et compassion."




http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article1099
avatar
soleilamethyste
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Féminin
Nombre de messages : 384
Age : 62
Contrée : Liège/Belgique
Arts & métiers : assistante sociale/ thérapeute
Disposition de l'Esprit : Travail sur soi
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 10/09/2007

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par soleilamethyste le Ven 05 Oct 2007, 10:24

Superbe...et merveilleuse image...l'union fait la force...puisse les mannes célestes de paix les protéger...


Contenu sponsorisé

Re: Nos frères et soeurs de Birmanie...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Mai 2018, 16:48